CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le Liban va se procurer du matériel militaire français pour protéger ses ressources gazières

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

47 contributions

  1. Parabellum dit :

    Bon on va défendre Total qu’équipe on peut l espérer rameneraen france du gaz pas cher..non? S il s agit d’un enieme cadeau au liban au nom de notre complexe néo colonial du mandat d entre deux guerré non merci…on va éternellement dépensé de l argent et des hommes dans ce secteur pour quel résultat…? Hariri à hébergé le sdf Chirac mais on va payer longtemps l addition? Les saoudiens devaient payer un milliard de matos français aux libanais…qui se les feront piquer par le Hezbollah …stop avec cette gabegie et que total paye sa facture sécurité…

  2. Plusdepognon dit :

    C’est un enjeu géopolitique majeur:
    https://youtu.be/REhxP_L6TnY

    Les projets de gazoducs dérangent les USA qui aimerait vendre leur gaz de schiste et ont exclu l’Iran du projet « South stream », devenu « Turk stream »:
    https://www.france24.com/fr/20181122-nord-stream-2-turkstream-gazoducs-discorde-russie-usa-europe

    Bon, ben du coup, Barkhane finira avant la FINUL… 🙂
    https://www.mediapart.fr/journal/international/090619/au-niger-le-depart-annonce-du-geant-francais-du-nucleaire-fait-craindre-le-pire?onglet=full

  3. Czar dit :

    Donc si je résume en très gros, c’est nous qui payons pour que Total fasse ses petites affaires vu que les Séoudiens veulent plus raquer pour les vilains aounistes qui leur chiitent dans les babouches ?

    • fabrice dit :

      Certains « langues de pute » diraient…
      « C’est à dire comme les rétro commissions ont enfin été attribuées et que l’Arabie refuse de payer on allait quand même pas laisser des « copains du Parti » dans la mouisse…Donc on a du « taper » dans la caisse…Mais bon c’est un « prêt »…Oui je sais 400M d’euros pour un patrouilleur armé d’un 12,7mm c’est un peu cher…On a été un peu gourmand »
      Mais bon comme chacun sait à NPA « langue de pute » ne disait que des mensonges…

    • Plusdepognon dit :

      @ Czar
      Je ne retrouve plus votre post concernant le futur de la filière nucléaire française. C’est discrètement abandonné :
      https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/08/29/nucleaire-la-france-abandonne-la-quatrieme-generation-de-reacteurs_5504233_3234.html

      • Czar dit :

        @ + de brouzzoufs : merci pour le lien, j’en avais eu l’écho. Je ne sais ce que valait ASTRID, les déchets transmutés en combustible, c’est un vieux serpent de mer, mais l’avenir de la filière ne semble pas scintillant.
        Un tuyau pour un autre, l’émission de l’épouse Kouchner ce jour 11h sur France cul, consacrée au grand jeu autour du passage du Nord-ouest.

        • Plusdepognon dit :

          @ Czar
          Merci.
          L’acidification des océans et les poches de méthane qui seraient emprisonnées sous la glace pourraient avoir plus d’importance que cette petite voie marchande qui est prévue depuis les années soixante !

          Et excite les convoitises…

          • Czar dit :

            Au-delà de la route vers la Grônde Zine marzhônde, c’est surtout la conquête de ces hinterlands, rituel balancier de la tentation asiate de la Mère-Russie, dans une sorte de chapelets rappelant les comptoirs portugais, qui pourrait peser sur leurs rapports avec nous.

  4. fabrice dit :

    La France « prête » (je dirais plutôt donne) 400M d’euros au Liban pour acheter un patrouilleur français. C’est l’info.
    On félicite Macron d’avoir trouvé 400M d’euros dans le budget français.
    Comme contribuable on se demandera si l’argent du budget est bien dépensé dans une période où l’on racle les fonds de tiroirs.
    La patrouilleur va protéger les « intérêts gaziers » libanais de la menace israélienne…C’est vraiment un »super patrouilleur ».
    Ah les politiciens français !
    https://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/liban-premier-contrat-de-prospection-d-hydrocarbures-sur-fond-de-tensions-avec-israel_1983741.html
    On notera la très grande prudence de Total…On sent l’enthousiasme.

    • Castel dit :

      Pour l’instant, la France peut emprunter à des taux vraiment très bas ( parfois même négatif !!)
      Donc, si l’on prête 400M d’euros aux Libanais , je suppose que s’ils parviennent un jour à rembourser, compte tenu des intérêts qu’ils auront à payer, notre économie ne devrait pas faire une mauvaise opération !!
      Reste à savoir, s’il pourront les rembourser …..

    • ji_louis dit :

      Un patrouilleur comme celui-là ne peut faire que de la présence sur place, effrayer les pêcheurs et plaisanciers, mais ne tient pas 2 minutes face à une frégate (israélienne). Donc, il ne sert qu’à faire de la gesticulation et de la diplomatie.
      De plus:
      – Ça fait travailler un chantier naval français.
      – Les pièces détachées et l’entretien rapporteront à la France.
      – On « soutient » le Liban sans se mettre à dos Israël.

      Donc ce prêt est un investissement à moyen terme.

      • fabrice dit :

        Toute cette histoire ressemble à une sombre affaire de corruption.
        D’abord, le corrupteur, l’Arabie saoudite, le but aurait été d’ « intéresser » des hommes politiques français. Elle propose de donner 1,5 mds de $ au Liban pour que cette dernière achète des armes à la France.
        Le but de l’AS est triple, détacher la France et certains hommes politiques libanais de l’emprise irano-hezbi, rendre plus forte l’armée libanaise dans l’hypothèse qu’elle décide de désarmer les hezbi, éviter la destruction du Liban (exode, ruine du pays, faillites bancaires avec répercussions en France) en cas de conflit irano-hezbi/Israël.
        La France (on était à l’époque d’Hollande, ministre de l’écofi, Macron) accepte. Mais l’accord de partage des rétro commissions se passe mal. Le Liban au lieu de lutter contre le Hezbi collabore de plus en plus avec lui. Colère de l’AS qui suspend les frais.
        On peut comprendre la déception de nombreux « responsables » français qui voient leurs rétro commission s’envoler…
        Donc on maintient le contrat (donc les rétro commissions) mais grâce à un « prêt » de la France. Prêt qui ne sera jamais remboursé. Celà ne fait que trois fois en moins de cinq ans que la France « efface » une partie de la dette libanaise…
        Voili voilà, bien sur ce ne sont que des hypothèses….

        • Alain d dit :

          @fabrice
          Un gros fouillis opaque votre commentaire!
          Entre-autres, peut-être qu’Hollande ne tenait pas à ce que ces supposées les rétro-commissions reviennent vers la droite française, comme lors des précédentes affaires ? Le circuit est à droite, comme cela aurait-il pu profiter à la gauche?
          https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Affaire-Karachi-Balladur-et-Leotard-menaces-d-un-proces-devant-la-CJR-1648178

        • Fonctionnaire territorial ancien mili dit :

          Fabrice : vos hypothèses complotistes (mais comment osez-vous !) sont plausibles mais incomplètes.
          .
          Incomplètes parce que vous présentez la corruption comme des affaires individuelles.
          .
          En réalité c’est du travail collectif qui sert au financement des partis politiques (de tous bords) : ceux-ci touchent avec consigne de reverser à Monsieur Untel 30% de la somme perçue.
          .
          Ainsi il n’y a aucun contact direct entre Monsieur Untel et l’entreprise corruptrice.
          .
          Pour mieux « noyer le poisson » l’entreprise corruptrice a des filiales qui servent à fractionner la somme versée aux partis (somme d’ailleurs plafonnée par la loi : donc il faut fractionner).
          .
          J’ai bien connu ça dans mon deuxième métier, le souci étant de ne pas « porter le chapeau » en cas de poursuites judiciaires : voir « Topaze » de Marcel Pagnol, c’est très vrai mais en-dessous de la réalité.

    • tschok dit :

      @fabrice,

      Réfléchissez 5 mn: c’est précisément parce que le gouvernement libanais a marqué son intention de régler à l’amiable son différend territorial avec Israël que la France accepte de lui vendre ce matériel, au demeurant peu offensif.

      Il ne s’agit donc pas de protéger des intérêts gaziers contre la « menace » israélienne, mais plutôt d’intercaler entre les Israéliens et le Hezbollah une marine libanaise correctement équipée. Et puis c’est une façon de marquer sa souveraineté sur des gisements qui sont disputés, sans adopter une posture trop menaçante à l’égard des Etats riverains.

      Si les Libanais avaient voulu se lancer dans une escalade militaire avec les Israéliens, ils ne se seraient pas intéressés à ce type de matériel, mais à des navires beaucoup plus offensifs.

      Je pense qu’il ne faut pas hystériser les choses.

  5. PK dit :

    Ces patrouilleurs sont sympas, mais ce sont vraiment des patrouilleurs… Ils ne risquent pas de mordre.

    https://www.meretmarine.com/fr/content/bord-du-batiment-multi-missions-b2m-dentrecasteaux

  6. Daniel BESSON dit :

    C’est un gag j’espère …
    Qu’est ce que le Liban va  » protéger  » avec du 20 mm et de la 12,7 mis à part essayer d’empêcher un semi-rigide du Hezb’ de sortir des eaux territoriales Libanaises pour s’attaquer aux plateformes Israéliennes .

  7. vrai_chasseur dit :

    ‘avec la médiation des USA’ …mais ce sont les majors US qui sont derrière les compagnies pétrolières israéliennes sur ces champs gaziers.

  8. dolgan dit :

    Euh, un PAG c’est un peu léger pour une telle mission.
    .
    Pour une telle mission il leur faudrait 1ou2 porte avion et/ou la dissuasion nuke.
    .
    Disons plutôt qu’il servira à des missions de contrôle des frontière maritimes. La protection des champs pétrolier sera du ressort de la diplomatie.

  9. Plusdepognon dit :

    L’enjeu énergétique est celui qui fait brasser le plus d’argent… Après justement l’industrie de la finance internationale. Quand on voit les montants, ça fait relativiser bien des choses (270 milliards de dollars en une semaine) :
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/09/20/pourquoi-la-fed-injecte-des-liquidites-sur-les-marches-monetaires_6012374_3234.html

    Le Liban étant dans une situation inconfortable, ce seraient les concessions futures qui paient la note ?

    Parce que le matériel payé par les saoudiens à l’armée libanaise, puis retournement d’alliance oblige livré à celui qui payait, il a atterri chez les barbus…

  10. haut de games dit :

    oh ce sera plus simple ,ils viseront les matériels acheté ou les personnels qualifiés … ou bien ils introduiront des types retournés et fanatiques ,et ensuite ils viserons les installations gazières …c’est aussi simple à comprendre et ce sera un peu plus conséquent comme mission pour le Hezbollah ,mais pas impossible ..à charge des services secrets de l’empêcher
    un match de derby si on serait en Foot en quelque sorte .sauf que là on rigole pas ..le souk ,c’est le souk ce moyen Orient ,avant c’était le pétrole …maintenant à l’avenir le Gaz va prendre la relève …..ces pays n’en sortiront pas de ces conséquences de la création de l’etat Israël …guerres depuis combien de temps déjà ….ah oui depuis que les britanniques ont donné à David ,pour deshabiller Mohamed ….avec Paul qui subit …
    la trinité du diable en quelque sorte !

    • fabrice dit :

      Haut de games
      Heureusement qu’il y a Israël. Sans eux l’Irak (merci Chirac) et la Syrie auraient déjà la bombe atomique…L’Iran aussi certainement.
      Les Chrétiens libanais auraient été tous exterminés… Et le Saint Sépulcre aurait été transformé en mosquée…Ne niez pas, le seul pays du Moyen Orient et d’Afrique du Nord où le nombre de Chrétiens nationaux à augmenter est Israël.
      Il n’y aurait pas 8800 start up, 10 universités dans les 500 meilleures du Monde…Des inventions à tire larigo…
      Je ne vous parle pas de l’extermination du million de Juifs qui vivaient dans le Monde arabe et qui sont aujourd’hui en Israël ni du million de rescapés de la Shoah (à noter que Benjamin Gantz, futur PM certainement, est le fils de deux de ces rescapés, les cours de morale des diplomates européens risquent de mal passer) qu’Israël a accueilli. Je sais bien que vous en avez rien à foutre ou autant que du sort des Yazidis, des Darfouris des Tutsis, ou des Kurdes (les seuls qui les soutiennent discrètement sont les Israéliens…)

      • Robert dit :

        Fabrice,
        C’est plus complexe que ça comme le dit cet article de la Croix reprenant Times of Israël.
        A Bethléem où est né Jésus, 86 % de la population était chrétienne en 1950. « Aujourd’hui, les chrétiens ne représentent plus que 12 % des habitants », selon Vera Baboun, chrétienne et maire depuis 2012.
        https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Monde/Le-nombre-chretiens-Israel-augmente-2015-2017-01-02-1200814226
        Les chrétiens d’origine sont nombreux à s’expatrier pour échapper au chômage et au traitement des arabes et chrétiens en Israël qui restent considérés comme des citoyens de seconde zone. Et ne nous sortez pas le faux semblant des juges et députés, la réalité est tout autre. Lors des élections, des candidats parlent régulièrement de chasser les arabes, des habitants fraichement arrivés veulent chasser des habitants séculaires de chez eux je le rappelle. Les arabes chrétiens ou musulmans sont là depuis des siècles, ils sont chez eux et l’Etat juif n’est qu’un occupant depuis 1948 à part quelques centaines de juifs, il faut replacer la situation en perspective. Quand vous dites que les arabes sont bien traités, ils sont chez eux avant les israéliens aussi ce propos porte une charge de mépris.
        Au Liban, sans les chrétiens qui sont les premiers habitants là aussi, ce serait les conflits et affrontements pour le pouvoir. Partout ou ils sont, ce sont les chrétiens qui apaisent les tensions entre communautés, même si celles-ci se retournent contre eux.
        Ce n’est pas grâce à Israël que les chrétiens libanais n’ont pas été exterminés, c’est à cause d’Israël, expulsion des palestiniens vers la Jordanie ou le Liban puis agression contre le pays d’accueil, que les chrétiens ont failli être exterminés, même s’il y avait des chrétiens aussi parmi les palestiniens ce qui aurait sûrement limité ce risque.
        Vous avez une tendance à toujours placer Israël en dehors des conflits alors qu’ils sont souvent à l’origine de ces conflits.
        Le suprémacisme raciste rend malhonnête.

      • Thomas dit :

        Je ne pourrais être aussi affirmatif.

        Le dernier article de Michel Goya :
        https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/09/de-la-strategie-face-la-complexite-des.html
        montre bien que le jeu dépasse rapidement 3 acteurs, est complexe, et donc que les logiques et raisonnements linéaires n’ont pas prise, en regard de la richesse des interactions des différents acteurs entre eux.

        Affirmer que « sans Israel » tel pays aurait pu devenir ci ou ça, c’est jouer Madame Irma, et ça décrédibilise le reste de votre propos, car « sans Israel » l’ ensemble des autres acteurs auraient évoluer différemment.

        Et du coup, l’orientation chrétienne non retenue de ce même propos fleure bon la prise de position sectaire, traduisant un aveuglement dogmatique : n’importe quel prix pourvu que le Saint Sépulcre reste chrétien !!

        Si nos sociétés actuelles ont bien des tares, heureusement le religieux n’y a plus le pouvoir qu’il avait avant, car à vous lire, à n’en pas douter, nous nous serions lancer mile fois dans des guerres pour des breloques.

  11. Christophe dit :

    « Nous acceptons d’entamer des discussions bilatérales avec la médiation des États-Unis pour mettre un terme au litige frontalier maritime pour le bien et les intérêts des deux pays »
    Ah de bon matin, ca fais bien rire de lire ça!
    Merci mr Laurent lagneau. 🙂

  12. aleksandar dit :

    Gros débarquement de trolls israéliens.
    Avec les mêmes arguments racistes et méprisants pour les Libanais.
    Et les arguments type de la propagande israelienne, le Hezb, les barbus etc etc
    Il se trouve que dans cette affaire , Israël essaye tout simplement de passer outre le droit international pour voler au Liban une partie de ses champs gaziers.
    En faisant valoir un accord bilatéral Liban Chypre jamais ratifié contre le tracé des zones par l’ONU.
    Après l’accaparement des terres palestiniennes, l’accaparement des zones maritimes.

    • fabrice dit :

      Tiens un retour du troll russe antisémite, pro iranien et hezbi dénigrant les USA, Israël et tous ceux qui ne sont pas racistes et antisémites comme lui.
      Ma source France24, les tiennes on les cherche… Hezbi radio ?
      https://www.france24.com/fr/20180302-liban-gaz-offshore-israel-hezbollah-total-hydrocarbures-mediterranee
      C’est le Liban qui dans un accord signé avec Chypre a délimité sa frontière maritime par une carte. Israël s’est basé sur cette carte pour délimiter sa frontière avec le Liban. Oups pour le Liban qui se rend compte de sa boulette, Israël fait des découvertes de gaz. Le Liban se lance donc dans une pathétique course pour revendiquer un territoire maritime qu’elle a reconnu par traité avec Chypre ne lui appartenant pas…Le problème c’est qu’elle doit rompre ou renégocier l’accord avec Chypre (donc l’UE)… Imbgoglio total. On remarquera qu’on est même pas sur qu’il y ait du gaz dans la ZEE libanaise, l’exploration et les forages n’ont même pas commencé (l’épicentre du gisement se trouve plus au sud, près de Damiette, plus on remonte vers le Nord moins il y’ aurait de gaz d’après les études géologiques faites…)
      En plus c’est bien beau d’avoir du gaz…tu l’exportes comment ? Israël et l’Egypte se sont associés pour exporter leur gaz dans une usine de liquéfaction égyptienne déjà existante mais en sous capacité se trouvant près d’Alexandrie. Pour exporter son gaz de manière rentable (s’ils ont du gaz) le Liban devra de toute façon passé par Israël…La Syrie et la Turquie n’ont pas besoin de gaz. Ah j’oubliais, le principal gisement de gaz trouvé à Chypre (Aphrodite) est exploité par le même consortium israélo US qui exploite les gisements israéliens. On le voit mal collaborer avec Total…Quand à Total, j’espère pour elle qu’elle ne va pas trouver du gaz au Liban, elle devra verser des sommes au Liban et elle risquerait de se trouver avec une pléthore de procès au cul aux USA pour financement indirect du terrorisme (le ministre du pétrole libanais est proche du Hezb et puis connaissant les règles de bakchich et d’arrosage local)….Sans compter que l’Arabie et les EAU risqueraient de ne pas apprécier que l’argent de Total servent à payer de manière indirect des drones qui attaquent leurs raffineries…
      Voili voilà le genre de merdier que les « subtiles » du Quai d’Orsay nous mette dedans à courir plusieurs lièvres et « combinaisons » à la foi plus pour des intérêts privés qui n’ont rien à voir avec ceux de la Nation.

  13. Plusdepognon dit :

    En attendant, la filière nucléaire française a été neutralisée en 20 ans. Tous les acteurs ont été affaiblis et en ligne de mire, il y a la séparation d’EDF en deux entités :

    L’approvisionnement en minerai avec Onero (ex- Areva) qui a dû être racheté en catastrophe par EDF:
    https://www.lesechos.fr/2017/03/areva-chronique-dun-sauvetage-au-long-cours-163305

    https://youtu.be/202b2NlQw5E

    https://youtu.be/ErEOsV3var0

    Les turbines des réacteurs nucléaires avec Alstom:
    https://youtu.be/dejeVuL9-7c

    Et la dissuasion nucléaire française qui a été en débat :
    https://www.lepoint.fr/societe/la-couteuse-modernisation-de-la-dissuasion-nucleaire-21-06-2018-2229213_23.php

    C’est un énorme enjeu de puissance, car les énergies renouvelables n’ont pas un rendement suffisant. Et les sommes d’argent en jeu sont colossales et les alliances géopolitiques mouvantes…

    • Thomas dit :

      Mouais.

      La filière française, au firmament du nucléaire mondial il n’y a pas 20 ans, s’est surtout reposée sur ses acquis et ses 58 réacteurs.
      S’entêter dans la moyenne et très grande puissance (Ah ça, on l’attends l’EPR !), s’aventurer sur des itinéraires techniques très complexes (encore cet EPR) tout en « maitrisant les couts & en conservant les compétences » alors qu’on n’a pas vendu ni construit de réacteurs civils durant plus de 10 ans…

      Tout cela se paye, dans un monde qui veut des petites unités, construites pas chères par des concurrents puissants parce qu’appuyés sur un marché intérieur dynamique.
      On pense évidemment à la filière chinoise, dont on salue ici la belle et continue progression depuis le début des années 80 (à qui ca rappelera peut-être des souvenirs à des anciens d’EDF expat la bas à l’époque)

      Alstom… s’est échappé de justesse du méga procès pour corruption qui lui pendait au nez aux States, en se faisant racheter par G.E. On rappellera opportunément que quasiment l’ensemble des hauts cadres américains de l’époque sont impliqués, que pensez donc de la direction française…
      Et on rappelle aussi que dans le ferroviaire, Alstom+Siemens+Bombardier réunis (soit les 3 grands occidentaux), ça pèse bien moins lourd qu’un seul CRRC Chinois, qui fabrique les TGV Fuxing circulant sur plus de 60% du réseau mondial haute vitesse…

      Si on y ajoute l’absence de vision stratégiques des dirigeants français, l’incurie et la gabegie du haut encadrement des entreprises en question, alors oui, on pourrait croire à un complot : celui des occidentaux idiots !

      • Plusdepognon dit :

        Einstein disait que la connerie humaine est sans limites.
        Prenons cela comme une validation de ce postulat.

  14. Plusdepognon dit :

    La vente des bijoux de famille ne comporte pas qu’Aeroport de Paris, la Française des jeux et peut être la vente des parts de l’Etat dans Engie et autres gaziers:
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/engie-la-cgt-denonce-la-ponction-de-dividendes-chez-les-gaziers-1325828

    Plus polémique:
    https://www.mondialisation.ca/france-gaz-la-privatisation-cachee-de-la-loi-pacte/5636828

    • Desty dit :

      La part de l’état dans Ex-GDF c’est le gros morceau de ce que compte récupérer l’état dans sa grande braderie à 15 milliards d’euros. La FDJ et Aéroport de Paris ça pèse tout au plus 5 milliards. Mais c’est stupide de les vendre tout de même parce que ça rapporte tout les ans rubis sur l’ongle depuis des décennies.
      Il faudra compenser les centaines de millions de recette en moins par de nouvelles augmentations d’impôts !
      La règle d’or en matière de privatisation des biens de l’état est de ne privatiser que ce qu’on est sur qui soit rentable. Les pertes peuvent rester socialisées, ça ne porte pas atteinte au Dogme.