CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le ministère des Armées veut recruter des « baleiniers de récifs » en tant que « militaires commissionnés »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Sans la dissuasion nucléaire, mais bientôt les mêmes externalisations, nous pouvons voir notre proche futur chez les allemands :
    http://club.bruxelles2.eu/2019/08/pour-larmee-allemande-la-remontee-en-puissance-sannonce-difficile/

    Répéter la même chose sans vouloir obtenir le même résultat est le souhait d’un enfant ou d’un fou.

    • Auguste dit :

      J’ai trouvé ce truc qui place la Turquie avant l’Allemagne.(et l’Egypte avant l’Iran).C’est la 17ème place d’Israél qui me fait douter de ce classement.
      https://www.globalfirepower.com/countries-listing.asp

      • Plusdepognon dit :

        @ Auguste
        Merci !
        Il me semble qu’Israël est la meilleure armée du Moyen-Orient (atomique oblige).

        Cependant l’armée turque avant les purges était juste derrière (masse, matériel,… ). Il se murmure que certains « militaires purgés » sont à la manoeuvre en Lybie pour contrer Haftar.

        A moins qu’il ne faille grossir la menace pour des raisons budgétaires, l’armée turque était une force qui ne faisait pas rire dans la région et même au-delà.

  2. Tab dit :

    En Guyane on a bien les piroguiers.

  3. SCAtastrophe dit :

    Il faudra aussi recruter des gens qui comprennent ce qu’intelligence économique veut dire. Et surtout le mette en pratique :
    http://forcesoperations.com/la-suisse-entame-le-demantelement-de-ruag/

  4. Jerry de tahiti dit :

    Pour les baleiniers de récif, il est dommage que le SMA de Polynésie n a pas crée une spécialité dédiée. En effet , ce savoir faire concerne non seulement les navires de la marine nationale, mais également les goélettes qui sillonnent les Îles. Donc il y a des débouchés civil et militaires.

  5. Plusdepognon dit :

    Il n’y a pas qu’au ministère des armées qu’il faudrait recruter…
    https://www.lemonde.fr/blog/aboudjaffar/2019/09/01/apres-eux-le-deluge/

    Même si sous-estimer la proportion des raisons gazières dans cette sordide histoire me pique un peu (si on était tous d’accord, ça aurait peu d’intérêt).

    • Plusdepognon dit :

      D’ailleurs un intervenant m’avait demandé des documents sur le pétrole (vu que je suis parti sur le Proche-Orient). Ce petit résumé sur ces dernières années peut l’intéresser :
      https://echoradar.eu/2019/08/01/dossier-anniversaire-la-crise-des-cours-du-petrole-5-ans-datermoiements-economiques/#more-4459

    • Pluton dit :

      ce qui me pique un peu, c’est la « centralite morale » attribue a ce conflit…. si y’a bien un element manquant dans ce conflit, c’est bien celui la, aucun des acteurs impliques dans ce conflit a le cul propre…
      On sait a quel point on a considere le prob libyen comme « central moralement » et agit en consequence, et les consequences on va devoir les gerer pendant longtemps…

      (Bon apparemment, maintenant il travaille pour l’institut montagne, ceux qui grace a leurs brillantes analyses, ont permis aux PS d’etre la ou ils sont actuellement).

      • Plusdepognon dit :

        @ Pluton
        La Syrie, c’est 4 guerres en une et chaque acteur se demande ce que les autres foutent là.

        Pour écrire dans « le monde », il faut avoir été adoubé… Mais à part la « centralité morale « , l’article se lit bien.

  6. batgames dit :

    la baleinière est une grosse barcasse en bois de 15 ou 20 m de long dans la marine nationale ……passer au dessus des récifs relève d’un savoir faire

    • Roger Dubreuil dit :

      La carène de la « barcasse » est renforcée de solides lames d’acier. À l’aller, du bateau vers l’île, la baleinière « surfe » sur la déferlante et surfe aussi sur la barrière de corail quand l’épaisseur d’eau est insuffisante.
      .
      Au retour on utilise la passe (un point bas dans la barrière) où le courant porte vers le large (le lagon se remplit continuellement par la barrière et se vide par les passes).
      .
      Il faut du « métier » pour faire ça, comme d’ailleurs pour franchir les « sauts » sur les fleuves guyanais.
      .
      Si vous ne connaissez pas ces points particuliers du terrain, vous pouvez vous en faire une idée sur Google-earth.
      .
      On a toujours utilisé les services des piroguiers en Guyane et baleiniers en Polynésie. Bien sûr on les payait (l’emploi de personnels locaux est une vieille tradition, notamment chez les TdM) mais le problème majeur était administratif : comment inscrire la dépense au budget, quelle couverture en cas d’accident.
      .
      Je suppose que cette position de « militaires commissionnés » permet de résoudre le problème administratif et social.

  7. « À noter que, d’après l’article 4 du décret n° 2008-959, il n’est pas nécessaire d’avoir la nationalité française pour signer un contrat de « militaire commissionné » »

    Bravo , continuons a mettre le Ver dans le fruit .

    Déprimant .

    • Plusdepognon dit :

      @ Commandoair40
      Vous parlez de gens qui se disent que la France n’est qu’un hôtel (citation connue d’Attali) :
      https://www.ifrap.org/etat-et-collectivites/defense-faut-il-elargir-le-recrutement-aux-volontaires-europeens-et-etrangers

      Donc forcément ils se foutent de la nationalité du personnel du service de nettoyage (on aura le droit de grève et des syndicats ? ).
      https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/mouvement-de-greve-illimite-dans-un-palace-parisien-1538152264

    • lolo dit :

      ça peut concerner aussi les traducteurs locaux surement

    • Jm dit :

      C’est d’autant plus inquiétant que ces « officiers » commissionnés sont recrutés sur des connaissances particulières qui nécessitent souvent une habilitation de niveau a minima SD, voire plus (TSD option Rubis ou Saphir, ou autres).
      Ce qu veut dire qu’un français qui défend sa patrie n’a pas accès à des informations que l’on communique à un étranger.
      Je sais que c’est la réglementation prévue par l’IGI 1300 et ce qui en découle (900, etc), mais en cette période très « sécurisante et sécuritaire », il n’y a pas comme un pb dans l’énoncé????
      En matière de recrutement, si on en est à chercher des baleiniers de récifs pour passer la barrière de corail à Moorea, c’est que l’on a touché……..le fond.
      D’autant que j’ai connu un CF qui n’était pas polynésien et qui faisait ça de façon parfaite.
      Monsieur Tabarly.

      • Auvergnatexilé dit :

        Mon brave JM,
        – sauf erreur de ma part, il ne s’agit pas ici d’officiers commissionnés mais d’officiers mariniers commissionnés
        Après, si vous voulez payer un CF pour ce job, c’est vos impôts qui paient…
        – a Moorea il y a des passes donc pas besoin de baleinière. Ce n’est pas le cas dans de nombreux atolls, des Tuamotu en particulier. Mais vos vacances ont sûrement du vous limiter aux îles de la Société !
        – ces baleiniers ne seront pas recrutés sur des connaissances mais un savoir-faire essentiel pour franchir un récif avec une embarcation de plusieurs tonnes. Et pas besoin d’habilitation SD pour ça.

        • Jm dit :

          Décidément, c’est difficile de mettre un petit peu d’humour, même quand le sujet est sérieux !!!
          Alors on va faire dans le sérieux.
          Le sujet ne concerne pas que les officiers mariniers commissionnés, mais tous les commissionnés de tous statuts, relisez l’article : les baleiniers de récifs sont un détail du sujet global.
          Et pour info, 90% des commissionnés sont des officiers.
          Maintenant, je vous laisse chercher le montant des soldes et surtout des primes attribuées et allouées aux commissionnés, vous verrez qu’un Adj ou Pm commissionné n’a rien à envier (au global et en six années) à la rémunération d’un CF.
          Quant à recruter un CF, ce n’était qu’un trait d’humour pour rendre hommage à Monsieur Tabarly qui est connu ici pour ses talents de navigateur, et de manœuvrier.
          Et pour ce qui est des soldes et de mes impôts, sachez, cher Monsieur, que la Polynésie est l’endroit de la planète où sont positionnés le plus de retraités étoilés français. Allez savoir pourquoi ????
          Quant à Moorea, je vous laisse le soin de reprendre une carte, vous y trouverez des endroits où il est possible d’accoster, mais où il n’y a pas de passes.
          Vous pensez que nous nous arrêtons tous au Tiki Village – PK 31 ou chez Nelson et son camping !!!!
          Sachez, cher Monsieur Auvergnatexilé, que vous avez le bonjour depuis Hatiheu, si vous cherchez bien, vous trouverez (allez, je vous aide, Les Marquises), où le touriste que vous supposez que je suis vit depuis plus de 35 ans, avec de fréquentes affectations en métropole. (D’où le Z de mon adresse mail, en repère au Grand Z de mon île Marchand, que vous appelez Nuku Hiva.
          Nana

        • Jm dit :

          J’ai oublié : pour aller à Moruroa, il faut être SD

    • Allobroge dit :

      On espère seulement que la DPSD ou ce qui en tient lieu effectue toujours des enquêtes en vue des habilitations ?!..A moins que ça ne soit jugé anticonstitutionnel par les progressistes de tous poils ?!

      • Jm dit :

        La DRSD peut faire les enquêtes qu’elle veut, le politique est décisionnaire, et s’il a décidé d’embaucher le commissionné, vous pouvez faire ce que voulez, il sera intégré.
        D’autant que le commissionné est en emploi immédiat, et qu’une enquête de niveau SD prend grosso-modo 4 à 6 mois, voire plus pour peu qu’il faille interroger une ambassade, via le représentant DGSE qui est en charge de ça dans chaque ambassade, et qui ne répond qu’à son service. Et avant que cela arrive in fine, de l’eau aura coulé sous les ponts….
        .

    • Belzébuth dit :

      Les constats dans la lutte contre le terrorisme est fait. Mais il y a les municipales l’an prochain et puis 2022 c’est dans pas longtemps (ce qui occupe dans les hautes sphères, c’est combien pourrait faire Cazeneuve au premier tour et si ca nuirait à youpiter).
      https://www.athena-vostok.com/article-sans-titre-2

      La vie est une question de priorités…

      • Plusdepognon dit :

        Les listes de « l’union des démocrates musulmans français » vont faire le plein de voix dans certains quartiers aux municipales de mars 2020 (entre 20 et 40 %, source « le canard enchaîné »).
        C’est cela qui préoccupe les états-majors politiques: la prochaine élection. Et seulement cela.

        Le reste… Après eux, le déluge !

        • Électeur dit :

          Ce genre de liste me semble anti-constitutionnel.
          Par conséquent le dépôt de telles listes devrait être refusé dès le niveau des Préfectures.
          Il est possible aussi que ce soit une « infox » du Canard (une fèke niou, comme on dit d’nos jours).
          Il est vrai que dans notre République pourtant laïque où les Premiers ministres et même les Présidents (garants de la Constitution) se permettent d’aller aux réunions du CRIF, tout est (hélas) devenu possible.
          Affaire à suivre.

        • Album de la contesse dit :

          Canard rime avec bobard.
          C’est un média du 20ème siècle, complètement dépassé et prêt à tout pour survivre.

          • Mercure dit :

            D’autant qu’ils ont perdu un de leurs meilleurs éléments qui était Cabu.
            C’est toujours avec nostalgie que je repense à l’adjudant Kronenbourg qui, d’après Cabu, évitait de faire des dégâts collatéraux pour ne pas endommager les bistrots : quel humour, quelle finesse, ce Canard !

            Le Canard, toujours à la pointe de l’antimilitarisme le plus malhonnête mais toujours prêt à cacher les infos gênantes : l’orpaillage clandestin en Guyane, le Canard ne voulait pas en entendre parler. Pas plus qu’aucun autre journal. C’est seulement quand internet nous a permis d’évoquer cette question publiquement qu’un gouvernement s’est décidé à faire (mollement) quelque chose.

            Je commencerai à prendre le Canard au sérieux quand il nous expliquera les motifs de son silence sur de nombreuses affaires. Par exemple, pourquoi il a mis aussi longtemps à faire connaître à ses lecteurs ce qu’il savait (et ce que tout le petit monde politique savait, des « secrets de Polichinelle »). J’en vois deux mais il y en a beaucoup : la maladie de Strauss-Kahn aurait pu intéresser les électeurs ; ou tel député, ancien premier ministre et candidat à la présidentielle, qui employait son épouse comme attaché parlementaire depuis plusieurs années. Mais motus.

            Les baleinières sont un bon sujet, finalement : on y mouille même le Canard.

  8. Carin dit :

    Ces baleiniers de récifs peuvent faire passer un commando par des endroits où personne ne les attends… et ça peut faire une sacrée différence… surtout pour quitter les lieux de la mission sans attirer l’attention puisque les lieux de passage sont réputés infranchissables et donc non surveillés.

  9. papy dit :

    Comment réinventer l’eau chaude, il fut un temps celui du CEP ou de personnel de recrutement local faisait ce travail délicat et impressionnant pour installer et ravitailler les atolls de l’Organisation des Postes Périphériques (OPP) mais il est vrai que volontairement on minore ce passé, celui des essais nucléaires.

  10. dompal dit :

    Ah bon, pour quoi faire ???
    Ya de nombreux atolls polynésiens ravitaillés par la Royale aujourd’hui ????????????
    Si vous avez un début de réponse, je suis preneur !!! 😉

    • Davy Cosvie dit :

      @ dompal
      Non pas ravitaillés par la Royale, car c’est fait par des « goélettes » civiles (des petits cargos mixtes (fret + voyageurs). Les militaires y viennent de temps en temps (Marins, Gendarmes, Marsouins du RIMaP) en qualité de « forces de souveraineté » pour contact avec les autorités locales et la population.
      .
      À ce titre un de mes amis Gendarme a été envoyé (avec quelques autres) à Mopelia juste pour faire de la présence à ce Noël dernier et ce nouvel an 2019.
      .
      Ceci pour répondre à votre scepticisme et surtout pour faire connaître des réalités que trop de nos concitoyens ignorent.

      • Davy Cosvie dit :

        Je cite Mopelia sans pouvoir (sur smartphone) donner le lien mais je vous invite à regarder sur internet pour voir qu’un peu de présence officielle de temps en temps, en plus de la goélette qui passe tous les 36 du mois, c’est une des nombreuses missions qui incombent aux Armées.

      • Jm dit :

        Ou pour faire passer le permis de conduire
        Et cette présence, rare, est très appréciée.

  11. Thaurac dit :

    Videur de boites d’impacts , ils recrutent ?

  12. cipal dit :

    Quel bon souvenir !
    il y a bien longtemps, une période de « grève » des goélettes; nous fûmes envoyés pour ravitailler les Marquises, une chasse est organisée à Eiao (mais si! pour les plus anciens c’est là où un brave imposteur nommé De C..nes c’était proposé à jouer les Robinsons ! Nous partîmes donc de notre noble AE (aviso escorteur))au mouillage, pour chasser la chèvre et ravitailler les populations !
    bilan en arrivant la baleinière se retourne dans un rouleau, un mortier de 60 et quelques bricoles d’armement du corps deb au fond, une galère pour retourner cette vacherie récupérer une partie de l’armement; notre camarade Mimile (s’il lit ça il se reconnaitra !) avec un coup de barcasse sur la tête, bref la guerre du ravitaillement continue et après avoir trucidé un certain nombre de ces pauvres bêtes qui dévastaient ce minuscule îlot à la grenade au fusil et au mortier le bilan fut tiré (je n’ai plus jamais mangé de chèvre après… mais je n’en avais jamais mangé avant !
    on se demande pourquoi la vedette s’était cantonnée sur le littoral de ce bout de terre au lieu de grimper un peu plus haut … la réponse ? le nombre de bouteilles rectangulaires de breuvage écossais stockées derrière son gîte …
    En ce qui concerne les baleiniers de récif, ils carburaient à l’Hinano ou la manuia diluée au voile de soie (cochonnerie en vente dans les coops des armées de l’époque … mais qui devait titrer aux alentours de 65°) les résultats étaient décoiffant ! mais je les ai vus décoller une baleinière avec une bonne douzaine de types à bord en cassant un aviron gros comme le bras …
    Sacrés marins pratiquant un sport qui n’est toujours pas de masse !!!

  13. Plusdepognon dit :

    Bah, avec l’informatique et les marchés publics et les externalisations, il y aura tellement à faire déjà avec les entreprises sélectionnées :
    https://lessor.org/a-la-une/le-cafouillage-informatique-de-vetigend-met-en-danger-les-reservistes/

    Et si on ajoute la « gestion » des intervenants divers ensuite travaillant avec les armées… Ne parlons que de la sous-traitance sur les emprises, où les personnes sont souvent des étrangers dont même le chef d’équipe ne parle même pas français ou quelques bribes (chauffeurs polonais dans des petits camions à bache grise échappant aux règles sur les heures de conduite de toutes entreprises de transport; dans le BTP n’en parlons pas c’est la tour de Babel, même constat pour les entreprises du secteur des espaces verts…) ou des gens qui acceptent d’être très mal payés.
    Car les entreprises privées travaillent… pour faire un bénéfice !

    De temps en temps, les pandores denichent quelqu’un qui a été en délicatesse avec la justice (les gendarmes de l’air ou des emprises de la marine ont parfois crée quelques remous, avec les intervenants titulaires des magnifiques marchés pas cher )… quand parfois il n’y a pas un vainqueur qui cumule.
    Pour l’instant, nous ne sommes pas tombés sur quelqu’un qui entend des voix…

    Dire que la sécurité des emprises militaires est un des chantiers phares des externalisations comme chez nos voisins européens, qui devait justement bouleversé la gestion avec économie d’Equivalent Temps Plein (ETP) de ces postes de gendarmes, d’ouvriers d’Etat ou de militaires de services chargés de l’entrée sur les camps ou les bases. Avec un secteur abonné aux entreprises dont certaines ont des pratiques dirons-nous… imaginatives:
    https://blog.guardio.fr/les-7-faiblesses-de-la-securite-privee/

    Un ex-taulard qui vous demande vos papiers sur une emprise protégée. Le rêve de tous les cramés.
    Je ne rigole pas parce que je ne suis pas sûr que ce ne soit pas déjà arrivé chez nos voisins ou en France.
    https://youtu.be/EpY-piJuUUM

    Les gendarmes et le service général sont aux premières loges pour voir toutes les astuces pour échapper aux règles du droit du travail et de la sécurité, puisque c’est cela qui permet de gagner sur les prix (et sont sujets à la schizophrénie du discours sur la sécurité en période d’état d’urgence, mais jettons un voile pudique sur l’état de stress de ceux chargés de cette mission et occultons ce volet) :
    https://www.challenges.fr/entreprise/quand-les-sous-traitants-embarassent-les-grands-groupes_79891

    Car sans sous-traitants pour effectuer le travail pour les prix indignes de certains marchés publics passés, il n’y a personne pour faire le boulot, c’est ballot.

    Alors entre la surveillance des personnels, du matériel, des entreprises et de leurs sous-traitants, des emprises et la publicité des marchés publics même sur les besoins des services de renseignements… Va falloir recruter et sans doute pas au SMIC!
    http://www.slate.fr/story/86395/dgse-stations-ecoute-carte-espion

    Petite pensée émue pour les conducteurs de travaux de l’USID (ceux qu’on appelait « le génie » ou « l’infra »), sacrifiés sur l’autel de « rentabilité » de l’armée et de la budgétisation des postes. Vous n’êtes pas encore tous partis que c’est déjà un très gros b***** !

  14. MAS 36 dit :

    A la lecture de certains commentaires j’ai l’impression de ne pas avoir compris l’article, pourtant limpide. Du gaz, des syndicats musulmans, Attali , la Syrie , on navigue plus sur les récifs on divague..

    Mais c’est ce qui fait le charme de ce site , merci M.Lagneau.

    • Plusdepognon dit :

      @ mas36
      Il s’agit de recruter des spécialistes, car en interne il n’y a plus la ressource.
      C’est amusant car la ressource y était, sauf qu’on attire pas les mouches avec du vinaigre.

      • MAS 36 dit :

        Merci « Pludepognon », vous me faites passer un un ignare, vous n’avez pas lu la phrase en entier notamment :  » Pourtant limpide » . Merci pour votre attention quand même.

        • Plusdepognon dit :

          @ Mas 36
          Je divague souvent.
          Et n’attaque personne, surtout derrière un clavier et que je ne connais pas.
          Je suis désolé si vous vous êtes senti agressé par mon propos.