Entre « infox » et faits avérés, le régime syrien est de nouveau soupçonné d’avoir lancé une attaque chimique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

63 contributions

  1. Affreux jobard dit :

    La verité est la premiere victime en temps de guerre…

    • Robert dit :

      Affreux,
      Bravo !

      • Affreux Jojo, le vrai dit :

        non, lui, c’est Jobard. Moi, c’est Jojo.

        • Robert dit :

          Le vrai,
          C’est lui qui a posté le message auquel je répond, non ?
          Il y a bien parfois un autre Robert qui intervient ici, je ne m’en suis jamais offusqué. D’ailleurs, je disais Affreux.

        • ScopeWizard dit :

          Je comprends que dalle ; Affreux Jojo et Affreux Jobard , c’ est pas le même ?
          Ben alors , qu’ est ce que ça peut faire ?
          C’ est pas bien grave ça , chacun répond à chacun s’ il le désire , à sa convenance …………..
          Pas pigé où se situe le problème ………….. 🙁

  2. aleksandar dit :

    Chaque fois que l’armée syrienne gagne une bataille, voila t-y pas qu’ils se mettent a balancer du chimique pour provoquer une réaction des USA!
    Sont joueurs ces syriens !

    • Massaba dit :

      Bonjour,

      Plus sûrement, les forces armées syriennes usent d’armes illicites contre les civils des zones dans lesquelles elle s’apprêtent à faire pénétrer des forces terrestres.
      Par cette campagne de terreur, elles suscitent l’exil (dans des conditions déplorables) de populations dans lesquelles les rebelles pouvaient trouver des soutiens matériels et financiers (parfois contraints), et des nouvelles recrues.

      Mao aurait dit que le rebelle vit dans la population comme un poisson dans l’eau. Assad pense : évacuons l’eau pour découvrir le poisson. Et peu lui importe malheureusement du nombre de personnes qu’il devra tuer, torturer, affamer ou exiler pour y arriver.

    • ruffa dit :

      Ah parce que ce qui reste de l’armée syrienne gagne des batailles ?
      Pauvre charlot c’est surtout les Russes et le Hezbollah qui ont fait le ménage en bonbardant les hôpitaux, les écoles …
      Triste situation!

  3. Ledemocrate dit :

    C’est curieux que ces infox ne surviennent que lorsque les forces syriennes sont en passe de prendre le dessus sur les djihadistes.

  4. NRJ dit :

    Je suppose qu’en Russie ils pensent l’inverse et qu’ils ont (ou se donnent) pleins de raisons de penser qu’on ne fait que de la désinformation. C’est une question de point de vue.

  5. nimrodwing dit :

    Et comme d’habitude leurs amis russes vont jouer pleinement le rôle de l’avocat du diable ! la communauté international sera encore une fois de plus bloqué et le gouvernement de Bachar s’en sortira encore, même si l’acte est avéré.

  6. Auguste dit :

    Gaz ou pas gaz,ils sont en train d’étouffer Assad.Outre les sanctions américaines,les YPG ne lui fournissent plus de blé.Plus de blé,plus de pétrole,il ne lui reste que la route Bagdad-Damas ou les US s’activent.De plus à Idlib,ses »forces du tigre »ont été secouées à Idlib.Son chef, Suheil Hassan, dit qu’il a fait face aux forces spéciales turques et US.La Turquie vient d’appliquer les sanctions contre le pétrole iranien,il n’est pas impossible qu’il y ait une alliance sur le terrain,sous conditions, turco-us.Que va faire Poutine?

    • Polymères dit :

      Le conflit syrien est loin d’être finie malgré un camp qui veut se croire victorieux par ce qu’il a conquit du terrain.
      Mais qu’est-de donc une victoire militaire quand derrière il devient impossible de gagner la paix? Ou est la victoire de ceux qu’on prétend « défendre la Syrie » quand on voit des millions de réfugiés devenus éternellement indésirables?
      Le peuple syrien a t-il été sauvé du terrorisme? Non la moitié du peuple seulement, l’autre moitié n’est plus là et cela semble toujours cohérent à ceux qui veulent croire qu’en Syrie, il n’y a qu’un état légitime représentant le peuple luttant contre le terrorisme.

      Vous avez raison, le pouvoir d’Assad est instable, non pas que ses « opposants » intérieurs vont prendre le dessus militairement pour le renverser, mais par ce qu’il est incapable de reconstruire son pays, qu’il n’a aucun moyen pour y arriver. La vie ne reprend pas, contrairement à ce que la propagande voudrait bien faire croire, les caméras des russes et autres, si présentes à montrer les bombes tombant du ciel ou l’armée « syrienne » faire une avancée militaire dans une ville déserte, sont totalement absente pour nous montrer le retour à la vie de ces zones « libérées ». Un reportage dans Douma? à Palmyre? Alep Est? On en est ou?
      Qu’est-ce qu’apporte Assad pour qu’on embrasse sa cause ou qu’on lui donne la main (kurdes…)?

      Un pouvoir qui reste largement marginalisé à l’internationale et qui ne va certainement pas entrer en grande pompe ici ou là. Il compte sur le pétrole et le gaz pour avoir un peu d’argent, mais à qui va t-il vendre cela? La Russie en a t-elle besoin?
      L’Iran subit quoi qu’on en pense un isolement qui va devenir croissant si ce n’est dangereux. Ce n’est pas Téhéran qui va reconstruire la Syrie et les russes qui sont à chercher en occident un plan de relance économique se heurtent devant la réalité politique que pose Assad, alors même que sans arrêt ils en ont fait leur quasi « héro » qu’on soutient mordicus. Position bien inconfortable malgré tout ce que certains voient ou veulent voir de l’intervention russe, rien n’est terminé dans ce pays ou la seule chose qui semble intéresser les différents acteurs, se composent de pions militaires qui ne feront pas la paix.
      La Syrie va devenir un boulet bien plus qu’une chance à ceux qui veulent une Syrie politiquement inchangée. Il n’y aura aucun bénéfice sur le reconstruction car qui veut reconstruire doit payer en faisant le pari hasardeux d’obtenir un jour un retour sur investissement, mais qui voudra investir dans un pays ou ce risque de conflit et de terrorisme est permanent? Qui plus est, avec la moitié de la population qui s’en est allé, il n’y a même pas besoin de construire quoi que ce soit, il y aura en Syrie de nombreuses zones qui resteront mortes pendant un long moment.

      Alors les russes se comptent leur belle histoire et joue massivement de la propagande pour se rassurer et se donner bonne conscience de leurs actes et de leur présence, mais dans 10 ans on en parlera encore de cette Syrie et j’en suis convaincu que les armes ne se calmeront pas. La mauvaise gestion de conflit, certains adorent pointer du doigt les occidentaux, mais qui peut dire qu’aujourd’hui la Syrie est en paix? Qu’elle va mieux? Qu’il n’y a plus d’incidents? Que son économie repart? Que son peuple est heureux?
      Par ce que ce serait la Russie et par ce qu’Assad n’est pas tombé, les anti-occidentaux y voient une réussite? Mais remplacez la Russie par la france et Assad par un dictateur Africain et voyez ce qu’ils diront!

      Que va faire Poutine? Mais que peut-il faire dès lors qu’il n’y a plus de syriens isolés que le gouvernement syrien autorise à tuer? Risquer de toucher les turcs qu’ils essayent de retourner? Risquer de toucher les américains? Les israéliens?
      Les mêmes qui s’imaginent aussi que la Russie fera la guerre aux américains pour défendre l’Iran? Non non et non, les russes s’effaceront dès lors qu’il y aura un mur devant eux, il n’y a que les grands fanatiques adeptes de la Russie qui veulent croire qu’elle défoncera le mur.

  7. Le Glaive dit :

    On attend un minimum de cohérence de la part de ceux qui ont toujours pris pour paroles d’évangile les déclarations de l’O.S D.H. et même des casques blancs, c’est-à-dire en gros l’Occident Otanisé. Les deux officines en question affirment qu’il n’y a pas eu d’attaque chimique. Donc il n’y en a pas eu, point final.
    Que les Américains relayent consciencieusement les affirmations d’un groupe terroriste islamiste affilié à Al Qaïda, c’est particulièrement gratiné d’ailleurs.. Voilà donc les fiers Américains qui embrayent au quart de tour dans la propagande et la fake news de ceux qui sont censés être leurs ennemis… Cela en dit d’ailleurs encore une fois beaucoup sur la relation très étrange entre les USA et Al Qaïda ! Copains comme cochons !

  8. Raymond75 dit :

    La guerre dite ‘moderne’ consiste à massacrer les civils, par des bombardements aériens (Cf. Mossoul et Raka), et par la menace permanente de l’anéantissement nucléaire … Alors en quoi bombarder des hôpitaux dans une ville sans aucune défense anti-aérienne serait il plus condamnable ?

    En quoi les massacres au Yémen, auxquels contribue la France, serait ils plus … plus quoi ? Moraux ? La guerre ce n’est pas un tournoi de chevaliers, cela consiste à tuer, estropier, rendre fou, brûler, détruire. C’est pour faire oublier cela que dans tous les pays du monde les militaires sont TOUS décorés.

    La guerre c’est la barbarie justifiée par un État, depuis 1914, on sait qu’il n’y a plus de limite.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « C’est pour faire oublier cela que dans tous les pays du monde les militaires sont TOUS décorés. » …………………………par qui? Des civils!!! (dan l’immense majorité des cas) mais c’est pour Raymond il n’y a que ces salopards de militaires qui sont responsables des guerres !! Il faudrait tous les exterminer!………………………. par une bonne guerre!

    • Thaurac dit :

      En quoi les massacres au Yémen?
      De la part des houtis,

      • Vinz dit :

        Radio Bibi vous ment.

      • Doney dit :

        Ils ont trouvé un bon fournisseur des armes chimiques,
        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/B2-Namous

        • Galopante dit :

          les gardiens de la justice internationale qui fabriquent de bonne qualité des produits,
          testé sur 5000 algériens vivants.

        • Vinz dit :

          Radio Dada vous ment.
          .
          Ceci dit :  » les expérimentations de la France à B2-Namous ne gênaient pas du tout l’Algérie, au contraire, je dirais au contraire parce que ça apportait autour de B2-Namous une certaine activité qui a disparu complètement quand nous avons fermé le centre.  »
          .
          Faut croire que les substances testées étaient efficaces ? 🙂

          • Lougakic dit :

            Ah, la France possède des armes chimiques. Pour défendre des droits de l’homme.

          • Bidijou dit :

            «une certaine activité qui a disparu complètement » bon aveu, parce que aucun survivant.

          • Vinz dit :

            Deux gros trolls chinois attrapés. La pêche est bonne.

    • Vinz dit :

      En l’occurence cette attaque au chlore n’a visé que des combattants jihadistes d’Hayat Tahrir al-Cham. Du coup si riposte il y a ça va être compliquer d’expliquer.

    • Bangkapi dit :

      Mais non Raymond, vous n’avez rien compris.
      Les militaires essayent seulement de régler le problème de la surpopulation mondiale.
      Comme les dirigeants actuels sont un peu mou du genou, Trump fantasque et grande gueule, Poutine malin et prudent, les chefs djihadistes en perte de vitesse ( on se demande bien pourquoi ) les militaires sont moins efficaces dans cette grande mission.
      Mais attendez, quand les civils auront élu des dirigeants bien sérieux, nationalistes, extrémistes, va t’en guerre, les militaires pourront faire preuve de leur grande efficacité et ainsi mériter leurs médailles en éradiquant toute de vie sur de grands territoires.
      Et ainsi ils recevront la belle médaille des écologistes extrémistes qui pensent que pour sauver la planète il faut éradiquer une partie des humains.
      Mon commentaire est aussi con que le votre mais moi j’assume.

  9. Carin dit :

    La fiction russe a finit par être reprise par les nuisibles.. juste retour des choses, sur un malentendu…. personnellement j’attend que ce soit nos services qui confirme/infirme ces allégations, je n’accorde aucune confiance aux américains (ils nous ont si souvent menti), et le reste des parties sont impliquées, et comme personne n’ira sur place, et que les images qui nous parviendraient aujourd’hui
    ( plusieurs jours après les faits) seraient hautement suspectes, je doute qu’une enquête sérieuse soit ouverte, ou que l’on envoie des gars à nous au milieu des nuisibles pour effectuer des prélèvements (aucuns civils sur les lieux?? Et les familles des nuisibles, c’est ou pas des civils? Je dis ça parce que les kurdes gardent dans leurs camps des milliers de ces civils… ou pas.

    • Pascal (l'autre) dit :

      Le problème avec les allégations U.S. c’est qu’il nous ont fait le coup avec les fioles d’anthrax! On peut légitimement douter! Ou alors les Syriens sont particulièrement cons pour utiliser des agents chimiques sachant que toute odeur de chlore ou autre après un raids va rapidement être « exploité »

      • Carin dit :

        Il faut quand même rendre une justice à Bachar… depuis le bombardement de ses installations, il n’a plus usé de gaz sur les villes et villages, il se conforme donc à la « ligne rouge » qui précise bien punir toute utilisation de gaz sur les populations civiles!!!
        Là nous avons des nuisibles qui prétendent avoir subit une attaque chimique dans leur refuge montagneux où ils ne sont qu’entre eux… Bachar n’a pas dérogé, et aucune vérification ne sera faite, il était donc inutile que les américains montent au créneau, c’est une faute qui contribue encore un peu plus à les décrédibiliser.

  10. Thierry HENRY dit :

    Les pays occidentaux ne supportent pas d’avoir joué sur le mauvais cheval, en Syrie. Ce n’est pas beau d’être un mauvais perdant.

    • Pravda dit :

      Parce que vous en voyez un bon, vous???

    • Carin dit :

      @thierry henry
      Les occidentaux n’ont touchés à personne en Syrie… sauf aux nuisibles de l’EI, ce qui soit dit en passant a sauvé les fesses de Bachar et des russes… car imaginez que les « occidentaux » ne soient pas passés en Syrie après avoir bouté hors d’Irak les nuisibles pour armer, former, conseiller même directement au feu, et soutenir les kurdes… je pense que la partie Syrienne du califat se serait considérablement agrandie, que Bachar et ses troupes ne seraient plus qu’un souvenir, et que les bases russes ne le seraient plus. Et je vais même rajouter que si Aq prends le dessus… c’est encore les occidentaux qui devront se les coltiner, cette guerre est trop loin pour les russes qui sont à fond de rotation pour fournir leurs maigres troupes, et l’armée de Bachar est fatiguée et composée d’ênrolés presque de force.

      • didixtrax dit :

        pour ma part j’imagine que si les occidentaux n’étaient pas passé en Irak (ni en Libye) …

    • Barfly dit :

      Gagner sur un champ de ruine c’est être perdant aussi…
      Parader sur son trône sans avoir aucun pouvoir, c’est être perdant aussi.
      Diriger un pays dont une partie de la population est considérée comme indésirable, c’est être perdant aussi.
      Au fond, peu importe qui gagne ou perd, les seules vraies victimes de cette sale guerre, se sont les civils qui a la base réclamaient juste un peu de démocratie ne l’oublions pas.

  11. ScopeWizard dit :

    Alors , le truc à ne jamais perdre de vue , est que VRAI ou PAS VRAI , de toute façon l’ information est une arme dans quelque camp que tu te trouves ………………….
    Celui du BIEN comme celui du MOINS BIEN ………..

    Ce qui est normal car l’ opinion publique peut être un puissant levier et qu’ il est donc préférable qu’ elle se reconnaisse massivement dans la politique du pouvoir en place ne serait-ce qu’ afin de le soutenir et d’ être le plus difficile à retourner possible d’ où l’ importance de la notion d’ unité qui s’ obtient par exemple par le dogme et la doctrine qui en découle qui à eux deux te dispensent de te poser moult questions …………… et donc tu suis le mouvement avec conviction ……………….

    Bref , faisez les bons choix ! 😉

    • Criloc dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. la France n’est pas devenue la 5ème puissance mondiale en étant un pays bisounours.
      Mais vous partez du principe que mon camp comme vous dîtes défend bien les intérêts de la France et de l’Europe.
      Or, je pense que mon camp défend en réalité les intérêts d’oligarques français et européens corrompus par les pétromonarchies. Du coup, on fait quoi ? On fait le ménage chez nous ! ça commence par voter dimanche.

      • ScopeWizard dit :

        @Criloc

        Merci ! 🙂

        Précisément , ce n’ est pas de ce principe dont je pars ; raison pour laquelle je mentionne « la camp du bien » et celui du « moins bien » , pas celui du « mal » alors que j’ aurais pu tout aussi bien l’ appeler ainsi ………..

        En effet , je considère que l’ Occident qui certes se doit de défendre ses intérêts propres « déconne à pleins tuyaux » à force de vouloir les imposer à des pays qui n’ ont pas les mêmes que nous , qui ne se reconnaissent pas dans NOTRE vision du Monde ………….

        Par exemple , Bachar Al Assad est un salaud , un boucher , une ordure , un être abject car il se permet d’ employer certains moyens , en l’ occurrence des armes chimiques , afin de combattre son ( ou ses ) opposition qui peut être constituée par des populations civiles , moyens que pour notre part nous réprouvons les estimant excessifs , cruels , inadaptés ou que sais-je ……………

        Bachar et son régime osent s’ en prendre à des établissements hospitaliers , etc ………

        Présentée de la sorte , notre indignation ne peut que susciter l’ adhésion …………. sauf qu’ il manque une tonne d’ éléments permettant de se faire une appréciation plus large et donc de mieux comprendre un contexte en lui-même d’ entrée fort complexe ……………….

        Bachar utilise l’ arme chimique , vrai ou faux , déjà nous n’ en savons rien avec certitude ; nous supposons qu’ il s’ agit de cela via recoupements , faisceaux de présomption , logiques bâties sur ceci ou sur cela , témoignages par nature sujets à caution , etc ………….
        Ce qui n’ empêche nullement ni la sphère politique , ni plus grave , la sphère médiatique d’ affirmer les choses comme s’ il ne devait subsister aucun doute ………………. ce qui donne une doxa dominante certaine d’ appartenir au camp du « bien » et de servir LA vérité alors qu’ en réalité elle passe son temps à mentir ne serait-ce que par omission ………………..

        Donc , en découle une foultitude de questions : de quoi se compose son opposition ? Qui sont précisément ces « civils » ? Qu’ était la Syrie avant la dynastie Assad ? Pourquoi devoir avoir recours à du chimique , tunnels ? Pourquoi s’ attaquer à des établissements hospitaliers , parce que le régime de Bachar n’ aime pas les médecins , les malades , les blessés , parce qu’ il y a trop d’ hôpitaux en Syrie ?
        Si des djihadistes ou que sais-je se cachent dans des hôpitaux prenant en otage personnels et malades ou blessés tout en pouvant s’ y soigner eux-mêmes , quid des soldats de Bachar blessés ou même souffrants , où sont-ils soignés et qu’ advient-il d’ eux ?
        Etc ………..

        Ce sont pourtant là des questions fondamentales auxquelles nul ne veut répondre de ce côté-ci de la Méditerranée ……………

        Nous passons notre temps à balayer ou à contribuer à balayer toutes ces dictatures selon NOTRE conception du BIEN ou du MAL comme si « dictature » n’ était qu’ une essence , une définition synonyme de mauvais traitements , de cruauté , d’ injustice , d’ excès , de pouvoir absolu ……………

        Or , sur un plan historique , la « dictature » c’ était tout simplement au temps de la République Romaine , les pleins-pouvoirs que l’ on confiait légalement à un magistrat ( le dictateur ) pour une période que l’ on espérait courte , magistrat/dictateur qui décidait ainsi seul de la conduite à tenir en cas de troubles ………..

        Par la suite , le sens de ce mot a été élargi voire modifié au point que plus personne ne le connaît sous ce sens précis qui est pourtant son sens premier ……………….

        C’ est comme pour le mot « tyran » qui au départ n’ était qu’ un roi , un maître , voire un dieu mais qui a très vite pris une connotation des plus péjoratives en raison de son origine car il définissait les despotes orientaux et fut donc par la suite appliqué à ceux qui prenaient le pouvoir absolu à la suite d’une insurrection puis fut synonyme de souverain ou de personne excessivement autoritaire abusant de son pouvoir …………….

        Nous voulons , nous occidentaux , que le peuple Syrien se débarrasse de son « chef » mais pourquoi au juste ?
        Parce que nous désirons plus que tout SON bonheur et rien que SON bonheur ? Ou autre chose ?

        Balayer ces « dictateurs » à l’ instar de ce que NOUS avons fait ou aidé à faire en Libye , en Tunisie ou en Irak , c’ est revenir à une population tribale qui va se comporter comme tel , pour ma part je pense qu’ il serait grand-temps d’ intégrer cette légère nuance dans notre appréciation des choses ……………..

  12. werf dit :

    Les USA veulent un prétexte pour intervenir en Syrie avec leurs avions quand sera déclenchée l’offensive imminente contre l’Iran, via l’Irak et les émirats, et notamment frapper les bases syriennes des gardiens de la révolution avec l’aide d’Israël. Tout se met en place et les factions d’Idleb ont pris un peu d’avance en attaquant les positions syriennes et russes.

  13. jyb dit :

    Encore une fois, entre les russo-syriens et les djihadistes washington choisit les djihadistes.
    Depuis qu’ils ont vaincu les milices pro turques dans le nord de la poche d’idlib, hts (al qaida) attaque régulièrement les zones tenues par le régime (tirs de roquettes, tirs de mortiers ou ied)
    On ne sait plus qui est supplétifs de qui entre al qaida et pro-turcs. Jusqu’à la récente offensive de l’aas, fin avril et l’appel à la resistance tous azimut de joulani (leader historique d’aq ) on parlait de zones controlées par les djihadistes mais depuis que ceux ci
    cèdent du terrain et sont sur le reculoire on parle de front national de libération soutenue par la turquie. Assez pratique pour endormir l’auditoire.
    Qu’on en finisse une fois pour toute avec ces bastions djihadistes, qui sont les seuls vainqueurs de ces calculs pseudo geostratégiques.

    • Carin dit :

      @jyb
      Vous avez raison, il faut en finir avec ces « bastions djihadistes » mais tous alors aq, les milices iraniennes, celles pro-turques, le Hezbollah… et pendant qu’on y est avec Bachar aussi. Et en poussant un peu plus loin, avec les gardiens de la révolution, et autre force al cods et leurs mentors les mollahs iraniens… ensuite on convoque les saoudiens et les qataris et on leurs expliquent que s’ils ne cessent pas leur export religieux, ils vont avoir droit à la même punition… ça devrait les calmer. Ah on me dit dans l’oreillette que ça va pas se passer tout à fait comme cela, et que ce sont les iraniens qui vont avoir la primeur du bâton occidental… parce que pour ce qui est de la Syrie les coalisés occidentaux vont patiemment attendre que tout ce beau monde se bouffe le pif ( sans qu’aucun ne pénètre sur la partie durement gagnée par les kurdes, sous peine d’immediate destruction).

      • jyb dit :

        @carin
        çà c’est votre position, et non la mienne qui sur le sujet ne varie pas. Notre ennemi déclaré, qui nous menace, qui tue des français, qui s’attaque à nos intérêts est l’islamisme, et plus précisément l’islamisme sunnite ( précision pour @thaurac) La poche d’Idlib est contrôlée par ces islamistes dont un certain nombre de terroristes français
        toujours en capacité de sévir. Il me semble mais c’est un avis personnel, que cette menace devrait être traitée prioritairement.

        • Carin dit :

          @jyb
          Je suis de votre avis «  cet islamisme là ( sunnite) doit être traité en priorité » je rajoute juste que l’autre islamisme (chiite) doit l’etre dans la foulée, ce dernier nous attaque politiquement (frères musulmans) et doit donc au départ être traité politiquement. Mais comme je l’ai écrit, ce n’est pas ce que l’on m’a dit dans l’oreillette!!!

          • jyb dit :

            @carin
            NON les frères musulmans sont des purs sunnites dont l’aile radicale est proche du salafisme.
            Si vous êtes en France, après le terrorisme islamistes sunnites, oubliez les milices chiites irakiennes dans la priorisation des menaces, vous risquez plus de tombez dans un attentat du crav ! comité régional d’action viticole…

          • jyb dit :

            NON les frères musulmans sont des purs sunnites dont l’aile radicale est salafiste.
            si vous êtes en France, dans la priorisation des menaces oubliez les milices chiites irakiennes, vous avez plus de risques de tomber dans un attentat du crav !! comité régional d’action viticole…et oui.

          • didixtrax dit :

            heu, les « fréros musulmans » sont sunnites, ce qui ne les pas empêcher de s’allier avec certains chiites, notamment iraniens.

    • Barfly dit :

      Vous avez sûrement raison mais les turcs ne vont pas être d’accord. Et qu’on le veuille ou pas, ils sont un pion essentiel dans la région.

      • jyb dit :

        @Barfly
        pion essentiel mais pion faible. Les turcs ont été incapable de faire basculer à leur avantage la poche d’Idlib.
        Ils se sont fait balayer du nord de la province et ont du negocier pour etre toléré. Depuis la prise de pouvoir totale par joulani (hts, al qaida…) ils sont instrumentalisés par les djihadistes, c’est l’arroseur arrosé.
        Vous pouvez être certain que si nous considérons que la reduction dela poche d’Idlib est prioritaire, le magicien erdogan trouvera très vite des solutions. Il faut eradiquer hts et ses satellites de la poche d’Idlib, qui occupera cette zone, des turcs ou des russo-syriens peu importe

  14. jyb dit :

    al qaida, ils sont plutôt fréquentables, en quelques semaines ils ont libéré 2 italiens detenus depuis 3 ans.
    grazie mille erdogan !

  15. Plusdepognon dit :

    @ jyb
    La realpolitik a toujours senti le faisandé.
    https://infoguerre.fr/2016/07/que-penser-de-l’incapacite-de-daesh-a-frapper-la-france-lors-de-l’euro-2016/
    De tout temps et en en tout lieu…

    • jyb dit :

      @pdp
      il manque singulièrement dans l’article ,
      le travail des services français et la coopération internationale en la matière.

  16. Ajm dit :

    La Syrie n’est pas un enjeu pour Trump qui s’en fiche complètement sauf peut-être par rapport à l’implication de l’Iran sur Israel. La Syrie est en ruine et le restera très longtemps. La Russie est incapable de relever économiquement son ‘ » allié  » Alaouite, elle-même ayant beaucoup de mal à developper seule son pays au-delà d’un cercle de 50 km autour de Moscou et de 25 km autour de Saint-Pétersbourg. Cette histoire  » chimique » n’a pas beaucoup d’intérêt. On sait bien que tant le clan Assad , famille criminelle de père en fils, que la plupart de ses adversaires liés aux islamistes radicaux sont capables du pire. Laissons les Russes se débrouiller dans ce foutoir.

  17. Frédéric dit :

    Je conseille de lire cette BD en N&B : Les meilleurs ennemis: Une histoire des relations entre les États-Unis et le Moyen-Orient (1783-2013)
    Extrêmement critique envers le rôle des États-Unis dans la région, il se termine en 2013 avec les reculades des États-Unis la guerre civile syrienne, les lignes rouges concernant les armes chimiques, minimum syndical et les dénégations de l’Administration Obama lorsque Damas les employaient contre ses  »rebelles » alors que que Français, Anglais et Turcs les pressaient d’intervenir.

  18. vrai_chasseur dit :

    Du point de vue strictement de l’histoire récente, disons sur les 4 ou 5 dernières décennies, il faut bien admettre un fait : personne n’a encore trouvé de réponse miraculeuse à contrer l’emprise d’un mouvement djihadiste prospérant sur un état failli.
    Quel que soit l’angle d’approche pris, diplomatique, militaire, humanitaro-droit-de-l’hommiste, économique et financier, communication, ces mouvements y résistent et s’adaptent dans la durée.
    – L’approche jusqu’au-boutiste dira que la seule solution est un retour à un néocolonialisme musclé, où on soutient et redresse l’état failli, quitte à se substituer temporairement à lui. Une forme de Lyautey-isme rénové. C’est peut-être la stratégie choisie par la Russie en Syrie, sans en avoir les moyens économiques. Une sorte de moindre mal, les russes se disant qu’ils font leur part d’une oeuvre utile : la moins mauvaise façon de combattre les terroristes en Syrie est de soutenir l’état failli sur l’effondrement duquel ces terroristes ont tenté de prospérer. Approche coûteuse.
    – L’approche minimaliste dira qu’il faut se garder d’intervenir, sauf à faire du confinement et éviter une contagion à d’autres états ou éviter que ces terroristes n’agissent chez nous depuis leurs bases. Et tant pis si c’est une catastrophe humanitaire locale, après tout c’est le destin funeste des peuples qui ont été incapables de choisir leurs dirigeants que de subir la terreur et la misère. Le revers de la médaille est que la passivité est toujours très risquée.
    – L’approche ciblée dira qu’il faut se contenter d’éliminer physiquement tous les djihadistes pour permettre à des solutions auto-suscitées d’émerger. Si elles émergent. Stratégie fondée sur les capacités de frappe sélective des militaires occidentaux, mais à laquelle les djihadistes ont de toute façon déjà la réponse, entre autres en se fondant au milieu des populations civiles. Approche longue, car on ne traitera la cause racine que si on remet en place in fine un état local qui fonctionne vraiment.

    Bref je ne sais pas si on a autre chose que le choix entre une approche coûteuse, une approche passive et risquée, et une approche longue.

  19. Toto dit :

    Ça n’est pas servir les américains que d’embrayer dans le sillage de leurs erreurs.

    Face à la puissance de nos armes, il est évident que toute ligne rouge devient un objectif majeur démultiplicateur de force.
    Ce sont autant de leviers de manipulation.

    Si les Clintons et autres Bush n’agissent pas pour le bien de leur pays, nous serions bien inspirés de le faire.

  20. Pluton dit :

    Que l’auteur de ce rapport qui a fuité, ait lui-meme effectuer des releves sur le terrain, n’a qu’une importance relative.
    Ca se saurait si seul ceux qui ont effectue des releves sur place etaient capable de pondre un rapport d’analyse, et dans l’article que vous pointez, il est indique l’OPCW etait au courant de ce qu’il faisait, lui a donne libre acces aux donnes, extrait de l’article :

    « Whatever his actual position, though, it’s clear that the “engineering assessment” in the leaked document was carried out with the OPCW’s blessing, since Henderson’s team had been given access to data compiled by the Fact-Finding Mission. »

    Et on peut en deduire les conclusions que vous en tirez dans votre article, par contre le communiqué de l’OPCW se garde de commenter explicitement le rapport en question, et confirme que le rapport leake vient bien de chez eux (ils vont conduire une enquete et blabla….), Il serait si simple pour l’organisation de (re)confirmer ses choix publiquement, et de s’avancer dans ce sens, ils pourraient meme nous expliquer pourquoi le rapport a ete ecarte, quelles sont les argument techniques qui l’ont conduit a faire cela. Cela viendra peut etre, en tout cas d’autres vont se pencher la dessus, et des disccussions techniques vont s’engager sur la matiere presente dans ces rapports.

    Pour ma part je trouve sain que l’on soit en capacite de discuter de ce qui est affirme par tel ou tel organe d’autorite. Et sans vouloir vous faire offense Mr. lagneau, vous-meme, vous etes actuellement pas en capacite de dire si c’est de l’infox ou non.

    • didixtrax dit :

      pour moi, le verrouillage de l’OIAC par quelques atlantistes, conduit le reste d’entre eux encore doués de conscience et de morale à fuiter ces infos … au risque de se suicider « à la Dr. David Kelly ». Attendons de voir si le microscopique de l’Elysée commandite une « évaluation nationale » basée sur les rézo-socios à un petit scribouillard stipendié…

      • Pluton dit :

        Concernant l’OPCW, certains se rappelleront peut etre de Jose Bustani, ex- directeur de l’agence, revoque a l’initiative des USA, (c’etait John Bolton a l’epoque qui etait a la manoeuvre ) qui avait declare en gros que les USA avait decide de le virer parce qu’ils n’avaient pas apprecier sa position sur l’iraq alors que les usa planifiait leur guerre. Il a fait etat de menace virulente de la part de john bolton. Je ne sais pas jusqu’a quel point les declarations de bustani sont vraies, mais ce qui est sur, c’est qu’on sait aujourd’hui, que les usa a l’epoque ont fait fortement pression sur l’agence et ses equipes pour qu’ils s’alignent sur la ligne des usa.

        Je ne sais pas dans quel etat est l’agence aujourd’hui. On peut avoir des soupcons, mais ca reste que des doutes.
        De toutes facons les rapports, les affirmations des partis en presence, ne peuvent pas etre pris pour argent comptant et ca serait bien de rappeler aux journalistes d’avoir une attitude plus prudente, une affirmation d’un gouvernement ne suffit pas, un rapport de l’onu est la resultante des rapports de force en presence, l’armee, un service secret ne sont pas des organes transparents, neutres dedies a la decouverte de la verite, et quand ils s’expriment, ils le font avec un agenda precis. de meme qu’on peut se parer de titre humanitaire, d’inspection internationale blabla, ce qui importe la dedans, c’est la qualite des preuves, et sommes nous capables de les corrobore… Il n’est pas sain de croire sur parole les acteurs en presence.

        l’un des problemes qui devient de plus en plus pregnant, c’est que nos jounalistes font de moins en moins un travail d’enquete, de verification, et le plus souvent acceptent les affirmations de leur « bord » comme forcement vrai et decident que les affirmations du camp d’en face sont forcement fausse.
        On a pas mal d’affaires internationales retentissantes, ces dernieres annees ou l’on a pris des decisions sur la base de conclusion rendue publique , alors qu’on attend toujours meme des annees apres que soit devoile les elements probants.

        • ScopeWizard dit :

          @Pluton

          Nombre de « journalistes » suivent une ligne éditoriale et « appartiennent » à des puissants de ce Monde , quel travail d’ enquête honnête et impartial espérez-vous qu’ ils fassent ?

          Aucun ; uniquement celui qui s’ orientera dans une direction donnée au gré des intérêts de leurs employeurs , celui-là et pas un autre sinon ils s’ exposent à affronter des « difficultés » genre nervous breakdown en série ………… 😉

  21. Specht dit :

    Les preuves sont si maigres et les arguments si faibles (nul besoin d’un avion pour faire traverser une toiture à un bidon, un tube à mortier sait faire la même chose avec une très belle parabole, comme au début de la Première guerre mondiale) que l’interprétation des faits est sujet à toutes les fantaisies. De plus toutes les parties ont les capacités de manipuler ce genre de munition, étant donné que les rebelles comprennent aussi dans leurs rangs des anciens de l’armée régulière, spécialistes du domaine.

    • ScopeWizard dit :

      @Specht

      Très bien vu ! 🙂

    • didixtrax dit :

      pour la forme : « avion » relève d’une mauvaise traduction. Le terme originel « aircraft » devant être traduit par « aéronef », qui recoupe l’hélicoptère initialement accusé.

      • ScopeWizard dit :

        @didixtrax

        Je dirais même plus « aérodyne » qui désigne les plus lourds que l’ air à voilure fixe ou tournante propulsés par un moteur ou une force aérodynamique ( aéronefs ) sachant que dans « aircraft » il y a une notion de conception , de fabrication , d’ assemblage …………. to craft ……… 😉