L’US Marine Corps va remplacer ses Beretta M9 par des pistolets M18

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

34 contributions

  1. L enduriste du dimamanche dit :

    La morsure du F92.
    Souvenir, souvenirs. .
    Tireur sportif, une arme pas terrible.
    Tout tireur qui connait le 9 para..
    Un Glock , faut se faire à la détente aussi.
    En ‘9’ pour moi le meilleur est de loin le 75.
    Et je vois la discution entre PA et barrilet.
    Pour moi le 357 est au top.
    Ensuite il faut savoir que sur le marché civil US le 9 para est sous chargé en manufacturé .

    • MD dit :

      Oui. Pas terrible , le 92. Surtout si on doit tirer beaucoup avec.
      Et d’accord aussi pour le CZ 75, même s’il n’est pas très  »glamour ». Il est costaud.
      Le Glock a quand même l’avantage de ne pas être trop fatigant quand on doit le porter toute la journée .
      Après, il faut voir aussi ce que SIG propose. Les P 220 et leurs successeurs étaient intéressants.

  2. L enduriste du dimamanche dit :

    Le seul avantage du 9, c’est de pouvoir faire un tir d’appui pour évacuer par son chargeur de contenance bien plus élevé.
    Mais sur la précision du monent que le canon est supérieur a 4 pouces et sur la fiabilité.
    Aprés je comprends les ‘pro PA.

    • Stoltenberg dit :

      Je ne sais pas pourquoi ils s’obstinent à choisir autre chose que le five seven. Cela n’a aucun sens pour moi. Et l’armée française commet également cette erreur.

      • R2D2 dit :

        « Je ne sais pas pourquoi ils s’obstinent à choisir autre chose que le five seven »
        Parce qu’ils n’ont pas envie de gérer une nouvelle munition destiné qu’à une seule arme? Le P90 (ah tient un autre produit FNH) a déjà montré le souci que c’est…

        • Ysgawin dit :

          Parce que lorsqu’ils auront migré leur vieux parc de 92/M9 ils auront autre chose qui utilise du 9*19 ?
          A ma connaissance, cette munition n’est plus utilisée que dans les pistolets et est utilisée par tous les pistolets en service…

        • Stoltenberg dit :

          Il va bien falloir le faire un jour…

      • L enduriste du dimamanche dit :

        Le prix des munitions!
        MD sait aussi de quoi il parle et de quoi je parle!

        • Ysgawin dit :

          Le prix des cartouches dépend uniquement des quantités fabriquées.
          Pour le moment seuls quelques forces spéciales et amateurs d’armes exotiques brulent du 5,7*28, donc ça coute un bras.
          Mais passez à plusieurs dizaines de milliers d’utilisateurs professionnels qui vont en griller des caisses, et les prix vont fondre comme neige au soleil…

          • John dit :

            Non… Les facteurs de prix sont plus nombreux que cela…
            Une armée a la possibilité de se fournir chez divers fournisseurs.
            Pour les munitions spéciales, ça coûte plus cher aussi parce que le nombre de fournisseurs est plus faible. Par contre, pour les cartouches standard, le nombre de compétiteurs est bien plus important. Plus de compétition = moins cher.
            Ensuite, le nombre produit dépend également du volume d’utilisation en prenant tous les clients. Le 5.56 et le 9 mm sont produits en masses. Les munitions plus rares sont déjà plus chères.
            Ca s’est vu avec le FAMAS et le 5.56 spécial qu’il devait utiliser pour être optimum. Le fait d’avoir des munitions particulières signifie aussi que sur un champ de bataille comme l’Afghanistan, il est plus difficile de recevoir des munitions de la part des Britanniques, Belges, Allemands, Américains ou autres.
            Donc utiliser les munitions les plus standards est un avantage non négligeable. D’où le fait que certaines forces spéciales peuvent parfois s’équiper de AK afin de pouvoir utiliser les munitions trouvées sur place en dernier recours.

  3. Chanone dit :

    Un marché comme celui-ci doit être un véritable casse-tête: comparer les offres, la solidité des entreprises, trouver l’arme qui recueille le plus de suffrages alors que les différences sont minimes…

  4. vrai_chasseur dit :

    Parmi les « modifications confidentielles » demandées par l’US Army il y a l’usage de vis à têtes spéciales (spanner screws) qu’on ne peut pas dévisser avec un tournevis standard, seuls les armuriers en auront. C’est pour éviter le démontage par des non-spécialistes.
    Donc le commerce des tournevis spanner screws va fleurir sur le Net US.
    Espérons qu’en France pour la nouvelle arme de poing on gardera l’esprit de rusticité et de simplicité cher à l’AdT.

    • dompal dit :

      @ vrai_chasseur,
      Quelles seraient les pièces à ne pas dévisser sur un PA ?
      Merci par avance pour votre réponse.
      Cordialement.

  5. Fifi dit :

    6,3 millions de dollars pour 35.000 pistolets M18, c’est $180 l’unité. Plutôt bon marché pour une arme militaire occidentale.

    • jyb dit :

      Pas encore coté chez les revendeurs syro-libanais. va-t-il dépasser la star du moment, le glock 19 qui culmine pour une arme de poing à +ou- 1700 usd, loin devant le beretta m-9 et sa copie égyptienne…
      notons que le famas fait son apparition coté ennemi sur les champs de bataille, mais prix inconnu.

  6. Auguste dit :

    Sensible aux mauvaises langues,je lis que le P320 a eu des ennuis (il tirait tout seul) et Steyr a porté plainte pour contrefaçon.Depuis on a remédié aux malfaçons,mais un conseil s’impose:tous aux abris!.Déjà que nos amis Américains ont la réputation d’avoir la gâchette facile,si en plus le pistolet tire tout seul….
    C’était ma minute gâte sauce.

    • l enduriste du dit :

      Oui une platine mal réglé et tu passe du PA au « full auto ». Regarde les vieux ‘ Ruby’.

  7. Gégétto dit :

    Je viens juste de lire un article sur le SIG P320 (M17,M18) qui dit que cette arme est multicalibre( DSI N°141):
    .40 S&w,
    .357 Sig,
    .380ACP
    .45ACP
    En Changeant le canon,le corps,la culasse,le chargeur.

    • l enduriste du dit :

      Oui, voilà la raison de préférence pour du 38/ 357.

      Et à la cheville un bon petit 22lr.

      Dans un cas aucune douilles au sol et va remonter pour savoir l’ arme pour du 22.

      Et tu veux mieux du 7.62 Toka..

  8. Breer dit :

    Une question à 2 balles … que deviennent toutes les armes à feu qui sont déclassées aux USA,
    sont elle détruites, ou se retrouvent-elles sur des marchés parallèles (mafia, gangs, groupes paramilitaires, armureries et particuliers….) ?

    • MD dit :

      Les armes militaires déclassées sont, en principe, détruites.
      Ou à la rigueur, pour certaines d’entre elles, reconditionnées pour être vendues à des collectionneurs, ce qui est, chez eux , une activité très lucrative pour les revendeurs.

      Pour les armes militaires de petit calibre, lire ceci:
      https://www.military.com/daily-news/2016/02/26/captain-crunch-dod-gun-muncher-that-has-destroyed-1m-firearms.html

      Disons le bien : en principe. Car nous ne parlons ici que des seules armes provenant de leurs magasins militaires. Maintenant, savoir si leurs dépôts d’armes sont toujours bien gardés , c’est leur poser un très douloureux problème. La réponse est : oui, mais… Car il y a toujours des failles. Et c’est comme cela que quelques-unes se sont retrouvées sur des marchés parallèles. Voir par exemple :
      https://www.businessinsider.fr/us/fbi-gang-assessment-us-military-2011-10
      Et de plus certains organismes de sécurité US ( NSC, CIA, ATF, entre autres …) se sont retrouvées aussi plongées dans la m… jusqu’au cou voici quelques années , lorsqu’ils ont carrément fourni des armes de guerre à des organisations maffieuses ou para-militaires qu’ils voulaient infiltrer ou contrôler. Voir par exemple :
      https://en.wikipedia.org/wiki/ATF_gunwalking_scandal
      et aussi la célèbre affaire Contra-Iran :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Oliver_North

      Les armes à feu non militaires saisies par la police, la douane, l’ATF, etc… , suivent un chemin différent.
      Par exemple, les armes saisies par la justice dans des affaires criminelles peuvent et doivent être conservées au greffe assez longtemps pour résoudre d’autres affaires . Là aussi leur conservation tout comme leur garde n’est pas infaillible. Et étant donné leur nombre, cela pose un très sérieux problème aux autorités qui en sont chargées . Leur destruction, lorsqu’elle est décidée, s’effectue alors au coup par coup, de manière plutôt artisanale par rapport à ce qui se pratique chez nous.

      À part cela , comme les Américains se sont aperçus vers 2001 que les armes militaires déclassées , ainsi que leurs munitions , provenant des arsenaux des armées de divers pays, alimentaient un important traffic international , finissaient finalement aux mains de groupes criminels ou d’organisations terroristes, ils s’efforcent depuis plusieurs années à combattre ce genre d’activités. Ils sont les premiers contributeurs pour financer la destruction d’armes légères dans divers autres pays . Voir par exemple :
      https://fas.org/asmp/campaigns/smallarms/IssueBrief3ArmsTrafficking.html

      Ce n’est peut-être qu’une goutte d’eau dans la mer . Mais ils le font, semble-t-il sérieusement . Car après tout ,ils disposent pour cela des meilleurs fichiers mondiaux d’identification d’armes de munitions et d’explosifs par type, n° de série ou de lot, de fabrication, par leur provenance, etc…
      Et il faut remarquer la très haute priorité qu’ils donnent dans le monde à la recherche et la destruction des missiles sol-air portables. Mais ceci est une autre histoire.

  9. Plusdepognon dit :

    On pourrait peut-être leur racheter le stock de beretta 92.
    Au prix de la ferraille.
    Ça changera du PA, vu que du glock pour tout le monde, il ne faut pas rêver.
    Et à moins que certains prêcheurs de haine ne deviennent des gourous plébiscités, nous n’en aurons besoin que pour faire joli.
    http://www.lefigaro.fr/politique/nick-conrad-reitere-ses-provocations-christophe-castaner-saisit-la-justice-20190520
    L’humanité progresse par bonds, visiblement nous avons enclenché la marche arrière.

    • MD dit :

      Non . Même au prix de la ferraille, cela n’en vaut vraiment pas le coup. Pourquoi donc acheter à ce prix des armes qu’il faudra ensuite pilonner et découper au chalumeau, puis envoyer ensuite leurs morceaux dans un four?
      Ces Mle 92 – en réalité, des M9 – ne donnaient déjà pas satisfaction lorsqu’ils étaient neufs.
      Et comme, en plus que les Marines tirent beaucoup à l’entraînement , et qu’ils se sont beaucoup servis de leurs pistolets en Irak, leurs M9 sont complètement usés.
      On pourrait acheter plutôt des simili armes, comme ceci par exemple:
      https://www.hyperprotec.com/armes-de-collection/4377-replique-pistolet-modele-92-noir-denix-de-collection.html
      Mais à 85, 40 € pièce, il vaudrait peut-être bien mieux chercher quelque chose de moins cher encore, en plastique, en bois , en caoutchouc ou en pâte à modeler….

      • Plusdepognon dit :

        @ MD
        Que les américains s’entraînent, certainement. Après, ça a une utilité très relative. Le pistolet est l’arme de la dernière chance. Honnêtement, je pense qu’il y a eu plus de suicides que d’ennemis abattus avec.
        Un pistolet contre un ak 47, il n’y a pas de match. D’où le changement d’équipements pour certaines unités des forces de l’ordre. Comme une baïonnette, on est rassuré de l’avoir plutôt que rien.

      • l enduriste du dit :

        Oui un bon vieux TOKA!!
        Pour 30 euros, c’ est jouable, voir moins.

        • Plusdepognon dit :

          @ l’enduriste du dimanche
          C’était l’arme des voyous en France jusqu’à l’explosion de la Yougoslavie.
          https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tokarev_TT_33
          Coulibaly en avait à l’hypercasher.
          La double dotation est le réel souci soulevé par nos derniers engagements et le nombre de munitions emportées par pax.
          Pour des raisons industrielles et financières, nous resterons en calibre 5,56. Seuls les forces spéciales auront des équipements adaptés aux missions qu’ils ne choisissent pas. Ça tombe bien, la confiance dans les régiments de la régulière etant ce qu’elle est, les fs font beaucoup de missions différentes… pour une plus-value parfois discutable (mais quand un régime n’a pas confiance en son armée, il investit dans les fs). D’où une certaine sur-sollicitation.

  10. Mora dit :

    4 modèles d’armes de poings différentes rien que pour l’USMC, je vous dit pas le bordel pour la logistique

    • RoyFocker dit :

      Normalement plus que 3 :
      -M45A1 présents chez les Force Recon
      -Glock 19 chez les Raiders (MARSOC Raiders)
      -M18 pour tout le reste.

      Niveau logistique il y a ce qu’il faut chez eux

      • mora marc dit :

        oui 3 , lorsque tous les exemplaires de M18 auront été livrés, donc ca oblige a conserver un minimum de pièce détachés pour les M9 le temps que la transition se fasse

        sans compter les corpsman’s ( medic US navy incorporés au squad ) qui eux on du M11 ( SIG P226/228 )

        et surement quelque Mk 23 qui trainent aussi en armurerie

        ca fait quand même pas mal de dépense et pour la logistique, pas aussi performante que vous ne le pensez ( je travail avec eux au quotidien )

        • John dit :

          Les troupes standards ont forcément besoin d’une période de transition, pareil en France lors du changement d’armes de poing / fusil d’assaut.
          Pour ce qui est des forces spéciales, ils ont en général leur propre logistique, donc rien de bien compliqué !

          Le cas de l’armée de terre:
          – PAMAS G1
          – MAC 50 (toujours en service)
          – Glock 17 dans la légion étrangère, les paras, le COS, …
          – HK USP aussi dans les forces spéciales (1er RPIMa, 13e RDP)

          Bref, c’est pareil en France. Et ils vont être remplacés probablement bientôt.
          “Le besoin porte sur les quantités prévisionnelles suivantes : 75.000 pistolets semi-automatiques de calibre 9 mm avec leurs étuis, 45 millions de cartouches de 9 x 19 mm à balle ordinaire, 2 millions d’autres subsoniques, 4 millions de cartouches de 9mm marquantes, 7.000 kits réducteur de son ou encore 15.000 capacités d’aide à la visée nocturne (éclairage et désignation laser), 9.000 pistolets d’entraînement mais aussi des accessoires comme 25.000 valises anti-écrasement et enfin 800 outillages de simbleautage laser »

  11. Plusdepognon dit :

    Un petit lien sur le trafic d’armes, pour ceux qui sont curieux…
    https://youtu.be/4qqY590bmeQ