Le Qatar a livré 24 véhicules blindés Storm Light APC au Burkina Faso

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

6 contributions

  1. Frédéric dit :

    Des Toyota blindés, il ne devrait pas avoir de problème de logistique pour les pièces de base au Sahel 🙂

  2. Castel dit :

    Lorsque l’on voit la largeur et le volume de la soute d’un C17, on se dit que c’est quand même malheureux qu’un pays comme le Qatar en possède plusieurs, et la France……pas un seul !!
    Il avait pourtant été question un moment donné d’en commander 3, mais cela a été abandonné par la suite.
    Cet avion nous aurait éventuellement bien utile pour amener un peloton de « Leclercs » en cas de besoin sur le terrain, quitte à les ramener au bercail, une fois leur intervention effectuée.
    Car, malgré toute sa bonne volonté, notre A400M, ne peut emporter plus de 37t., en théorie, et en fait guère plus de 30t en pratique, ce qui est loin du compte par rapport au 70t du C17.
    Il ne reste plus à espérer qu’un des clients de Boeing souhaite se séparer de quelques exemplaires, sinon il faudra renoncer à utiliser notre char lourd hors de l’hexagone, et se contenter d’utiliser nos VBCI, certes efficaces, mais tout de même plus vulnérables qu’un char Lourd.