La France et l’Irak vont renforcer leurs relations militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

35 contributions

  1. Clavier dit :

    C’est sûr qu’on a plus la cote là bas que les Américains et les Anglais …….

    • Le souci CLAVIE c’est que ton anti américanisme de salon, rend ta cote de crédibilité de plus en plus basse avec de telles interventions ici, voire douteux !!! Mais bon tu dois te sentir plus fort après ce type d’intervention … 😉

      • Clavier dit :

        Mon cher souvenir (qui passe….) je me considère plutôt comme anglo-saxonphile avec néanmoins un certain esprit critique.
        Ma cote de crédibilité n’est pas un souci surtout pour moi, comparée à certains ici ….

    • albatros24 dit :

      Nous ne les avons pas colonisés, nous avions de très bon rapports avec notre ancien client privilégié, le dictateur S Hussein. Hélas SADDAM a eu le mauvais goût d’envahir le Koweit…
      Nous sommes reStés populaires malgré notre participation à la 1ere guerre d’Irak auprès d’une certaine élite Baasiste sans doute.
      Nous avons beaucoup perdu ensuite car nous n’exportions pas que des matériels militaires.
      Ce partenariat nouveau est une excellente nouvelle, sans doute Le Drian y a t il sa part. Lui même très apprécié dans la région. Macron ferait bien de le garder à ce poste pour son prochain mandat, c’est un de ses rares ministres compétents.
      Ce 1er ministre irakien est francophone et a été étudiant à Paris (marxiste tendance Maoiste lorsqu’il était jeune étudiant dans les années 60 à Paris, il a dû participer à Mai 68 vu son âge respectable-depuis il est plutôt baasso socialo chiite) , ses 4 enfants sont d’ailleurs français…pour l’anecdote.
      On verra la suite : mais renouer pleinement avec ce pays est un gage d’avenir, d’autant plus qu’il est très solvable…

  2. jyb dit :

    mi janvier, le drian et Abdoul mahdi avait parlé de rafale pour l’irak. Par la suite le pm irakien avait avancé dans ce projet au point que fin février certains états du golfe l’avait appuyé en évoquant une aide au financement, ce qui fait réagir les brits qui ont tenté de placé leur typhoon comme concurrent. Point mort depuis début mars mais on parle maintenant d’un possible deal eau/France/irak pour la vente des mirage 2000-9 émiratis à l’iaf.

    • Thinker dit :

      Intéressant. Dans ce cas le 4eme client export pour le rafale seraient les Émirats…

    • Vinz dit :

      Le fameux programme pétrole contre Rafales 🙂
      .
      Pas sûr que l’état de l’armée de l’air irakienne soit compatible avec la mise en oeuvre d’un avion aussi sophistiqué que le Rafale. Sont repartis à zéro, et ils ont à peine réceptionné des F16.

    • Auguste dit :

      Il y a 2 (?) jours, un Airbus militaire français allait dans la direction de Bagdad:un rapport?.
      En Méditerranée,allant vers l’Est,un Embraer de l’armée brésilienne est apparu brièvement sur l’écran:soutient aux USA au M.O. comme vous nous l’aviez prévu?

      • jyb dit :

        @auguste
        un peu tôt pour le dire mais les us ont bien l’intention de se reposer sur leur nouveau copain pour maintenir l’empire alors que nous voyons un peu partout des anciens colonisés économico-culturels commettre des crimes de lèse-majesté.
        Il sera intéressant de voir avec le recul comment les évangélistes us (et la cia) ont tractionné pour faire élire bolsonaro. En tout cas chapeau ! c’est une grande réussite, à méditer.

        • Thinker dit :

          Oui la normalisation de l’Amérique latine s’est faite en un temps record et c’est passé comme du papier à musique. Ça en est presque prodigieux ! L’attention mondiale était il faut le dire focalisée sur le MO.
          Il n’y a plus que le Venezuela où la chose ne se passe pas très bien.
          En espérant que les autres états de la région n’auront pas à trop s’en mordre les doigts…

  3. MD dit :

    Tout çà , c’est bien beau. Mais s’il s’agit bien de la fourniture d’hélicoptères militaires , la formation de leurs pilotes et personnel au sol, et de l’entretien de ces appareils, pour l’Irak, il faudrait surtout bien prévoir que la prochaine cagade qui se profilera à l’horizon viendra de Berlin et non pas d’Outre Atlantique ( avec ou sans Trump) . Voir ici:
    http://www.opex360.com/2019/05/04/airbus-envisage-de-saisir-la-justice-pour-contester-lembargo-allemand-sur-les-ventes-darmes-a-riyad/

    • Anonymous dit :

      C est différent pour l Irak, qui en proie au terrorisme, contrairement aux Saoudiens qui ne savent pas viser et tuent des civiles au Yémen.

      • MD dit :

        Non .
        Car comme il n’y pas que des terroristes islamiques en Irak, cela ne sera pas si différent que cela , lorsque les Irakiens devenus un peu autonomes se mettront eux aussi à mal viser .
        En tout cas ont peut faire confiance à certains politiciens allemands pour qu’ils voient les choses de cette manière.
        On peut aussi compter sur les Iraniens pour que des bavures aient lieu et pour qu’ils le fassent bien savoir à ces allemands là .

    • jyb dit :

      @MD
      Les koweitiens semblent avoir une préférence pour le tigre; il est possible d’envisager une coopération ou un montage entre irak et koweit.

      • Thinker dit :

        Les Koweïtiens ont 50% de population chiite et des racines Irakiennes… c’est clair que c’est donc le pays qui a le plus intérêt à voir les Iraniens refluer. N’importe quelle disposition permettant à l’Irak de sortir de son marasme et de regagner un peu d’autonomie aura immédiatement leur faveur. On les avait déjà vu en pointe lors de la crise électrique irakienne de l’an dernier…

        • jyb dit :

          @thinker
          ?? j’ai toujours un peu de mal avec vos sources. Les chiites au koweit sont un peu plus de 35%…
          Peut être une confusion avec bahrein ou les chiites sont majoritaires ( un peu moins de 70%)

  4. Czar dit :

    J’ai également cru comprendre que le PM, ancien maoiste tourné islamiste pro-iranien sous Saddam, souhaitait qu’on lui refile gratos quelques CAESAR en contre-partie de continuer le gardiennage de nos-compatriotes issus-de-la-diversité-monocolore qui ont été enrichir l’Irak et la Syrie de leur énergie vibrante et plurielle.

    • Anonymous dit :

      Oui, l Irak a d ailleurs demandé 1,8 milliards de dollars pour juger et emprisonner les djihadistes étrangers. En tout cas la France a intérêt a lâcher quelques Caesar au moins comme le font les américains, si elle veut avoir des contrats dans le cadre de la reconstruction de l Irak qui est estimée à 88 milliards de dollars ( meme si la encore les Etats Unis vont probablement rafler le gros du montant, de meme pour les pays alliés, Turquie et Iran qui risquent de rafler de gros contrats dans le btp notamment )

      • Euclide dit :

        @ Anonymous
        88 Milliards de $ me semblent pas une grosse somme pour la reconstruction du pays. Tout dépend de la durée de la reconstruction sachant que l’APD ( budget de l Aide Public au Développement ) coûte 11 Milliards d’Euros par an aux contribuables français) . Cela vaut mieux qu’acheter la paix sociale en France. J’estime à 20 Milliards par an , l’argent perdu pour l’immigration et le communitarisme. Je passe aussi, sur le budget de l’EN ( l’Education Nationale) .
        A titre de comparaison, il faudra 50 ans pour reconstruire la Syrie et surement plus de 800 Milliards de $

        • Anonymous dit :

          80% de l APD est constituée de prets, c pas gratuit pour les pays bénéficiaires.

        • francois dit :

          vous devriez postuler au poste de ministre du budget (du monde)

  5. Anonymous dit :

    L Irak vient tout juste de se faire preter 1,5 milliards de dollars par l Arabie Saoudite et les Eau, en étant le 4 ème producteur mondial avec une production en hausse et un prix du baril élevé, arrive à quémander de l aide à ses voisins… Dans ces conditions, parler de Rafales relève de l utopie, de Mirages emiratis plus logique. Cette vente laisserait la place à soit une vente de F35 aux emirats ou soit du rafale, je penche pour la première option, vu que Trump autoriserait cette vente à ce seul pays dans la région, c est une vraie plus value qualitative pour les Eau, et s achete un soutien encore plus fort de la part des Etats Unis.

    • Pravda dit :

      Bonne analyse. Je rajouterais juste que les Eurofighters sont grillés suite aux réticences allemandes (pour les Eau et l’Irak)

    • Euclide dit :

      Les EAU peuvent acheter des Rafales et des F-35.
      Le Qatar a bien commandé des Rafales, des F-15 ou 18 ainsi que des Eurofighters.

      • Anonymous dit :

        Oui c est vrai mais c est différent pour le Qatar. Ce pays a acheté le soutien politique de la France du RU et des Etats Unis avant tout, car il se sentait menacé d invasion par son voisin Saoudien, pour les Eau c différent, ils n ont pas besoin d acheter ces soutiens la, juste a renforcer le soutien américain. En tout cas acheter f35 enverrait un message fort des Etats Unis aux Eau, après faut voir les moyens financiers des Emirats et du nombre d appareils envisagés, mais ça ferait 3 voire 4 appareils différents a mettre en oeuvre ( f16, f35, Rafale, et possiblement une partie des mirages non vendus ) ça fait trop pour un pays qui dispose de ressources humaines pas suffisantes, et ça complique la logistique et donc les couts…

    • Thinker dit :

      Il faut vraiment ne rien avoir suivi au SAV de la guerre du Yémen (au niveau des tanks et des avions ravitailleurs) ou à l’historique des achats d’armements émiratis pour sortir un truc comme ça !
      1- les émiratis n’ont pas un besoin vital de changer d’avion de combat vu que leur flotte a été entièrement modernisé par le SAV français fin des années 2000
      2- si les émiratis renouvellent tout de même cette flotte, ils doivent trouver avant un acheteur occasion pour les appareils qu’ils utilisent actuellement
      3- les émirats n’ont jamais acheté que des avions de combat français depuis qu’ils ont des avions de combat, et ils en sont très content.
      C’est à la limite du marché captif, ils attendaient juste que le prix unitaire baisse ! Et c’est pas exclu non plus qu’à terme on leur refourgue aussi des A400M ainsi qu’à l’Arabie.

  6. nimrodwing dit :

    Nous sommes mieux vus en Irak compte tenu de la politique française avant l’invasion américano-britannique, l’aide que notre pays a apporté et continue d’apporter en ce moment permet d’avoir une belle vitrine en faveur des industriels français.
    Se pourrait il qu’une vente de Caesar soit en bonne voie ? (si ce n’est pas déjà fait, je l’ignore) suite a l’excellente performance démontrée il y a peu.
    En matière de combat en montagne cette notion là prend déjà une certaine importance quand on sait que les jihadistes s’y sont mis a l’abris, a un moment donné, il faudra y aller les déloger.
    Du coup Former des troupes de montagnes va de soit, si cette formation est bien dispensé par nos soldats, ont peut être sur de la valeur qui sera ajoutée (sans vouloir cracher sur d’autres armées amies).

  7. vrai_chasseur dit :

    Deal facilité par la francophonie et la francophilie d’Abdel Mehdi : a fait ses études en France et y a passé 40 ans, ses 4 enfants sont français (de sol), son épouse réside très souvent dans leur maison du côté de St-Etienne.
    En réalité, deal plus global :
    A moyen terme, la France participe pleinement à la reconstruction économique de l’Irak (Abdel Medhi a été aussi ministre du pétrole irakien avant d’être PM). A plus court terme, la France accepte de rééquilibrer ses positions politiques de soutien aux kurdes irakiens, fournit de l’équipement militaire sophistiqué et de la formation aux forces irakiennes (avec ou sans financement émirati), et en échange reçoit un meilleur appui régional (Abdel Medhi est de confession chiite, donc adoubé par Téhéran même si les mollahs exigent le départ total d’Irak des forces US), dispose en Irak d’une base de repli pour les FS françaises en Syrie après le retrait des troupes US du Nord-Est, et surtout, les irakiens semblent avoir accepté de garder dans leurs geôles les djihadistes français, qui ne seront donc pas rapatriés en France…et dommage pour eux, l’Irak applique la peine de mort contre les prévenus reconnus coupables d’actes terroristes sur son sol.
    Si cela va au bout, ce qui semble en prendre fermement le chemin, les termes de cet accord global sont favorables à la France.

  8. Arnaud dit :

    C’est optimiste, mais la France a longtemps déserté l’Iraq. Russie, Chine, Etats-Unis sont les premiers vendeurs, et ils se sont bien partagé le marché. Pour autant, la France a quelques avantages, reste à savoir si elle veut les utiliser :
    – le fait que de nombreux généraux actuels ont été formés en France en tant que jeunes lieutenant dans les années 80. C’est surtout le cas dans l’armée de l’air.
    – les Iraquiens, déjà du temps de Saddam Hussein, avaient coutume de faire jouer la concurrence sur deux gammes d’armements : les armements « basiques » (APC, chars,… : Russie, Chine), et les armements high-tech (chasseurs, guerre elec, radars…). Historiquement sur la composante high tech, France et USA se partageaient le marché. Reste à voir si la France veut reprendre sa place…

    Face à ces atouts, la France souffre aussi de réelles difficultés : en tant qu’allié de l’Arabie Saoudite, qui se méfie de l’Iraq, difficile de vendre des armes à l’Iraq sans vérifier que la susceptibilité saoudienne n’est pas heurtée. Et d’autre part, il y a en France une hostilité aux chiisme iranien, et donc au chiisme et donc à l’Iraq ce qui ne facilite pas les CIEEMG… (et pourtant, les chiites iraquiens qui ont forté l’essentiel des combattants iraquiens entre 1981 et 1988 n’ont rien à voir avec les Iraniens)

  9. albatros24 dit :

    La France formant l’Armée irakienne aux opérations en milieu désertique…amusant.
    Avec toutes les Opex en Afrique et dans la BSS, on a acquis de l’expertise visiblement

  10. Carin dit :

    Je pense que le haut commandement militaire irakien est très demandeur de formations françaises, donc cela va se faire.
    Je pense également qu’en ce qui concerne le Rafale F4 ce sont les eau qui seront acquéreurs, les irakiens seront formés au 2000-9.
    Pour ce qui est du F35, les émiriens ne sont pas demandeurs, de toutes façons les saoudiens refuseront, et les américains ne sont pas prêts à s’assoir sur les millions de dollars des contrats saoudiens sur les 10 prochaines années.

    • Anonymous dit :

      Expliquez moi pourquoi les Saoudiens refuseraient, les Eau et les Saoudiens se considèrent comme les meilleurs amis de la région, il n y aucune menace de conflit ou de rivalité entre les deux, il est fort probable de voir les Eau se doter de f35, ce qui rationalisera les couts d exploitation et facilitera la mise en oeuvre au sein de l armée de l air qui dispose d un autre avion de chez Lockheed Martin, le f16 ( qui sera probablement modernisé au standard Viper ). En plus le soutien des Etats Unis diplomatique et militaire contre l iran et pour la guerre du Yémen passe par la indéniablement. Imaginez sérieusement 2 secondes la réaction de Trump dans le cas ou les Eau snobent leurs avions ? La France a réellement les chances de vendre ses avions dans des pays vraiment indépendant de toutes pressions extérieures, cela exclut beaucoup de monde y compris européens, il ne reste que l Inde donc pour une potentielle grosse commande. A suivre…

  11. Laurent dit :

    Oui la Grande France va envoyer 100 soldats !!
    Houlala !!