CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Otan : L’armée de Terre sera bientôt de retour en Estonie, avec 4 chars Leclerc et 13 VBCI

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Clavier dit :

    Cela revient moins cher que de les envoyer au Sahel….
    Les manoeuvres dans les pays étrangers sont un moment fort de l’entraînement et enlèvent pas mal d’idées de désertions à ceux qui commencent à douter…..

  2. Naoned 46 dit :

    Avec 4 Leclerc le bloc de l Est va défaillir

    • Dommage dit :

      ça c’est drôle!
      « le bloc de l’Est », mort de rire. L’emploi de cette expression trahit à la fois votre âge et vos obsessions. En route vers la trouée de Fulda, hein papy?

      • Naoned 46 dit :

        C’est vrai pour l’âge
        Cependant même réduit il demeure un mini bloc avec Russie Biélorussie et autres
        Il est sur qu’avec 4 Leclerc ils vont trembler

        • Alpha dit :

          Ah bon ? Vous voulez dire que l’on envoie nos 4 chars là bas pour attaquer la Russie ? Mince………

    • Montaudran dit :

      Le bloc de l’est ?

    • Cerealkiller dit :

      Il me semble que cela faut 25 ans que le bloc de l’Est n’existe plus. C’est d’ailleurs dans l’ancien bloc de l’est que l’ont envoie ces chars… allez vous dire que c’est une invasion our autant ?

  3. PK dit :

    Au moins, ça fait de l’entraînement… et vu le sous-entraînement chronique de l’armée, tout est bon à prendre.

  4. Lieko dit :

    Tout ça ? Les Russes en tremblent !

    • Poulet têtu dit :

      On fait ce que l’on peut avec ce que l’on a… si on envois 60 chars , avec ceux qui sont en maintenance, il n’y en aurait plus un seul prêt au combat en france.. et puis vu le prix du détachement, aussi faible soit il ( le détachement) on va quand même pas se ruiner , juste pour montrer des muscles ( qui ont un peut fondus ces dernières années ) . Alors souhaitons que ce détachement sera riche de retours et déficience pour nos amis terriens.

      • Plusdepognon dit :

        @ Poulet têtu
        Il vaut mieux que vous ne sachiez pas le nombre de jours par an où un équipage de Leclerc touche vraiment à son char.
        La simulation c’est bien, mais c’est assez triste.

        • John dit :

          Est-ce que vous avez des chiffres, ou disons une idée à partager?
          – nombres d’obus tirés?
          – km parcourus?
          – heures / jours par équipage?
          Et si vous avez des infos, qu’en est-il pour d’autres blindés? ERC-90? AMX-10? VBCI?
          Quel est la pertinence du nombre de char en France? Et comment compenser le manque de tanks? Des tanks légers pour avoir la force de frappe (comme ceux qui intéressent l’armée américaine actuellement)? Des équivalents aux Centauro italiens? Un VBCI avec un canon plus lourd? Des EBRC avec des canons plus lourds?

    • NRJ dit :

      On ferait effectivement mieux d’envoyer de l’artillerie. Quelques Caesar avec des obus guidés et des LRU feraient beaucoup plus de dégâts en cas d’offensive russe que même 10 chars Leclerc. L’arme maitresse en cas de guerre de haute intensité est l’artillerie pas le char.

      Sans compter que nos chars ne tiendront pas longtemps devant des hélicoptères et l’artillerie russe. Cette dernière reste avec ses divisions blindés le point fort de l’armée russe.

  5. M dit :

    Entrainement surtout valable pour mettre en évidence les trous capacitaires ou les doctrines en faillite. Le vrai intérêt est lors du retour d’expérience pour alimenter tout le reste de l’armée.

  6. Deres dit :

    Toujours utile de déployer nos chars lourds a 150 km du centre de saint Petersbourg, histoire de rappeler les jours heureux de son siège aux Russes … D’ailleurs, avec les ATACMS américains, cela met la ville à portée d’artillerie comme en 1942 !

    • maya dit :

      C’est plutôt Ankara ou Istanbul qu’il faudrait mettre à porter d’artillerie , pauvre endormi.

      • John dit :

        Petite question…
        Quel est le réel risque avec la Turquie? Bien qu’ils aient une armée puissante, si ils se permettent de se diriger vers l’Europe, leurs forces seront anéanties…
        Pour moi, cela doit être une espèce de fantasme dont vous rêvez pour avoir une raison de les attaquer…

  7. B21raider dit :

    Hors sujet, mais est-ce que le rafale dispose d’armes SEAD/DEAD pour la lutte contre la DCA (Style AGM-88), PS: ce n’est pas la tache des missiles de croisière.

    • Lucy dit :

      Non, le Rafale n’a pas d’zrmement spécifique pour le SEAD/DEAD. C’est un gros défaut. Tout comme spn petit radar, le mansue d’un viseur casque ou encore la liason unidirectionelle avec le METEOR.

      • B21raider dit :

        je suis d’accord que sans arme SEAD, son role sera limité dans les conflits majeurs

  8. Affreux Jojo dit :

    Ah y’a pas à dire, on a les moyens les gars !

  9. maya dit :

    Je ne savais pas que les Russes voulaient envahir l’Europe . D’ailleurs la France devrait acheter des F35 car le fantasme de la menace russe ne sert que l’intérêt de l’industrie militaire américaine et à strictement rien d’autre. Par contre la vraie menace pour la France et l’Europe , l’Islam radical ne semble pas déranger plus que ça. Des manœuvres européennes avec chars Leclerc un peu plus au sud de l’Estonie ,disons du côté de la Grèce face à la Turquie , sembleraient bien plus utiles.

    • Plusdepognon dit :

      @ Maya
      Excès de trolling !
      Le radar à trolls vient de flamber sous l’activité. Votre portrait apparaît sur les dernières images de la machine. Veuillez vous rendre à Guantanamo immédiatement pour crimepensée !
      PS: inutile de demander l’asile politique à l’ambassade de l’Equateur, certains ont essayé, ils ont eu des problèmes.

    • Le Glaive dit :

      @maya :
      malheureux ! vous rappelez les grosses évidences qui crèvent les yeux mais dont il semble interdit de parler ! il est tellement plus confortable de taper nuit et jour sur les fantasmes russes, hérités directement des fantasmes de l’URSS, que de regarder en face la réalité qui dérange ! les russes, affublés de toutes les tares, prêts à nous envahir ! d’aileurs vous pouvez aller dans des milliers de « quartiers sensibles » de France : ils sont déjà là ! de Charlie au Bataclan et à Nice, ils ont déjà massacré des centaines de français !
      l’Histoire retiendra que les français, aveuglés par de la propagande massive, ont été formatés à tourner la tête ailleurs pendant qu’on réduisait leur pays.
      Et tous ceux qui auront participé à ce formidable, ce gigantesque enfumage, seront comptables de leurs actes de désinformation et d’aveuglement des masses.

    • nexterience dit :

      C’est bien le problème, vous ne savez pas.
      Les pays baltes sont sous pression russe, il me semble.

  10. Fred 06 dit :

    Avec l’OTAN à ses portes, il est normal que la Russie réagisse.
    Nous aurions tout intérêt à nous entendre avec les russes.. il mon général :
    https://thinkerview.com/armee-francaise-quelle-strategie-general-vincent-desportes/

    • Affreux Jojo dit :

      C’est bête quand même. On est chacun aux portes de l’autre. Je ne sais pas ce qu’en pensent les gens des pays baltes. Oh, n’allez pas coire que je puisse confondre l’Allemagne d’Hitler avec la brave Russie de ce bon vieux Poutine. Rien à voir. Par contre, vous me rappelez bien ceux des notres qui refusaient de mourir pour Dantzig. Le problème, ce n’est pas tant le méchant en face, Poutine pour moi n’a pas les moyens d’être méchant ni même n’a vraiment envie de l’être pour de bon.

      Par contre, on reconnait toujours le sens des priorités et des solidarités françaises. C’est un truc qui change pas ça.

  11. Plusdepognon dit :

    Merci Naoned 46
    Bon, puisque les soldats engagés aujourd’hui sont nés parfois après la professionnalisation, sortons la VHS:
    https://youtu.be/28mmygwTDAw
    Ça fait rire jaune de voir certains noms, mais la guerre n’est pas un phénomène nouveau et les anciens n’ont pas démérité.
    Il faut savoir d’où nous venons à défaut de savoir où nous allons…
    Les gamins, vous avez du bol d’y aller en cette période. Parce que sans moyens de franchissement , les exercices peuvent tourner courts (on parle pas de la raspoutiza, faut laisser ça à l’histoire des guerres de haute intensité comme on dit aujourd’hui).
    Et allez-y mollo sur la vodka les gamins !

  12. Parabellum dit :

    Bien pour l entraînement ailleurs qu’en Afrique…quant à l efficacité en cas d attaque russe on peut discuter…au mieux une sorte de sonnette du genre pas touché aux copains…mais si les russophones baltes s agitaient on verrait peut être des hommes verts comme en Crimée…une raie offensive russe serait sans doute d abord informatique avec pannes et sabotages mais qui va déclencher ça ? On ferait mieux de s inquiéter de l Algérie demain islamiste et surarmee…

  13. Yrreiht dit :

    Déployer des forces aussi insignifiantes ne fait que nous couvrir de ridicule. Voyez un peu les dernières grandes manœuvres Russes, le contraste nous fait apparaître comme des clowns (tristes).

    • Affreux Jojo (qui fume plus) dit :

      Je tiens à préciser que le logo de Monsieur n’a rien à voir avec le vrai Malbarré au 35.000k de feu ff.com.

      Cette parenthèse vous était offerte par … Malbarré de feu ff.com

  14. Osho dit :

    Très juste, l’algérie un futur Iran ?

    • mukhif jojo dit :

      Au moins, le pays ne s’effondrerait pas sur lui-même… Ne sous estimons pas les fractures que le conquérant français a trouvé en 1830, et sur lesquelles il s’est appuyé pour prendre le pays. Fractures que nous retrouvons pêndant la guerre d’Algérie et… Pendant les « années de braise ». Derrière le phénomène islamiste, il y a peut-être aussi de vieux réflexes claniques.

  15. Frédéric dit :

    N’avait vous pas noté que cette compagnie est dans une formation multinationale de la taille d’une brigade ?

    Si on déployé une division blindé en entier dans les pays, on aurait des hurlements concernant Barbarossa la revanche de la part de certains.