Le 5e Régiment de Dragons se sépare de ses derniers chars AMX-30 Brenus

Recréé en 2016, le 5e Régiment de Dragons [RD] s’est vu confier trois missions : prendre part au contrat opérationnel de la 7e Brigade Blindée, à laquelle il fournit ses trois escadrons de chars Leclerc, participer aux expérimentations tactiques du programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation, ndlr] et servir de Force adverse [FORAD] afin d’assurer l’entraînement des unités de passage au Centre d’entraînement au combat [CENTAC] de Mailly-de-Camp.

Pour tenir le rôle de la FORAD, le 5e RD avait hérité de quelques vieux chars AMX-30B2 « Brenus » de 40 tonnes, dont le camouflage s’inspirait de celui utilisé pour les véhicules soviétiques.

Doté d’un canon CN-105 de 105 mm Modèle F1, d’une mitrailleuse de 7,62 mm opérée sous blindage et d’un canon-mitrailleur M693 de 20 mm, l’AMX-30B2 aura été l’épine dorsale de l’arme blindée cavalerie pendant près de trente ans. Pour la petite histoire, sa conception fut lancée l’échec d’un projet de char franco-allemand (acté en 1963). La version dite « Brenus » est arrivée dans les années 1990. N’ayant équipé que deux régiments, elle se caractérisait par un système de blindage réactif.

Avec l’arrivée, dans les régiments ayant échappé aux dissolutions décidées dans le cadre de la professionnalisation des armées, du char Leclerc, les AMX-30B2 ont été retirés du service. À l’exception, donc, de ceux utilisés au CENTAC [et de quelques unités encore en état de marche au CENZUB-94e RI, ndlr].

Mais ces derniers n’ont pas échappé à leur destin. En effet, via les réseaux sociaux, le 5e RD a annoncé qu’il venait de se séparer de ses derniers exemplaires.

« Ils étaient entreposés dans un espace réservé en zone technique. Les phares éteints, les freins serrés et les soupapes sèches. Depuis plusieurs mois, ils attendaient leur reversement. La semaine dernière, c’était le grand départ pour eux. Chargés sur des camions du 8e RMAT ils ont pris la route, les derniers AMX 30 du 5e Régiment de Dragons. Mais bon, place au Leclerc quand même! », a en effet indiqué la cellule communication de cette unité, via un message publié sur Facebook.

Cependant, l’armée de Terre continuera d’utiliser des AMX-30… mais en version dépannage. D’après les derniers chiffres-clés du ministère des Armées, 30 exemplaires étaient encore en dotation au 1er juillet 2018. Le châssis de ce char a également servi à mettre au point l’Engin blindé du Génie (EBG), dont 42 unités « revalorisées » sont encore en service.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Petit canard laqué

  2. de PK

    • de Jak0Spades

      • de Waroch

        • de Jak0Spades

          • de Eric

          • de Mareth

          • de Jak0Spades

      • de Gwen ha du

        • de Vince

        • de Jak0Spades

    • de Niko

      • de Dimitri

        • de Castel

      • de Ion 5

    • de NRJ

      • de PK

  3. de Alain d
    • de Rigel

  4. de inconnu

    • de James

  5. de nimrodwing

  6. de wagdoox

  7. de le zouave

    • de Grosminet

      • de Jak0Spades

    • de Leum

    • de NRJ

    • de TINA2009

      • de le zouave

  8. de Dimitri

  9. de Frédéric

  10. de olivier 15

    • de Vince

      • de Vince

    • de Barfly

      • de MD

      • de Alaala

  11. de nexterience

  12. de nexterience

  13. de La deuxième vague

    • de Davy Cosvie

  14. de spandoflage

  15. de Joffroy

  16. de le zouave

  17. de Alaala

  18. de Expression libre

  19. de soufflot