Le chef du Pentagone avale son chapeau sur la création d’une force spatiale américaine

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

28 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Je suis inquiet : si Neil Amstrong avait eu un colt 45 à sa ceinture, aurait il pu tirer contre un Alien sur la Lune ?

    • InBattleshipWeTrust dit :

      Je suis encore plus inquiet : si Gemini/Mercury/Apollo avait été conçu comme projectile cinétique sol/espace les USA auraient-ils eu l’intelligence de ne pas s’en servir ?

      • Arnaud dit :

        A part SATURN 5, les lanceurs MERCURY étaient des dérivés des missiles balistiques ATLAS REDSTONE

    • Têtard à lunettes dit :

      Non bien sûr, mais shepard aurait pu tuer un cambrioleur à coup de club de golf. ( attention en france c’est un meurtre prémédité, le club doit être enregistré en catégorie 5 au moins)

    • Frédéric dit :

      Les cosmonautes soviétiques puis russes sont armés de pistolets Makarov et de TP-82 et il y a des armes russes actuellement à bord de l’ISS. Gros soupir :

      pourquoi_les_cosmonautes_sovietiques_partaient_armes_dans_lespace_29953

    • MD dit :

      Réflexion très intéressante. Armstrong était un costaud, donc le recul d’un Colt 1911 calibre 45 ne devait pas l’impressionner beaucoup . Bien qu’en réalité le recul d’un calibre 45 n’est pas ce que décrivent certains médiocres polars – lu par exemple dans la Série Noire :  »le formidable recul du 45 lui arracha le bras  » (sic) – et qu’il soit en fait très supportable pour un tireur ou une tireuse pas trop athlétique, comme j’ai pu le constater sur des stands de tir avec des ados.
      Mais sur la lune, du fait de la faible gravité de notre satellite, Neil Armstrong aurait fait un splendide bond en arrière. C’est sans doute pour cela que la NASA a décidé de ne pas l’armer . D’ailleurs, avec les gros gants de son scaphandre, il aurait beaucoup de peine pour dégainer.

      • Clément dit :

        Sur la Lune, le coup de feu ne serait pas partie surtout. Pas d’air = pas de combustion = pas de mise à feu du projectile.

        • Jak0Spades dit :

          Pas besoin d’air externe pour tirer une cartouche. L’oxydant est contenue dans la poudre.

      • Castel dit :

        Cela dépend des munitions utilisées….
        La munition militaire développe environ 50kg d’énergie, mais on peut trouver dans le commerce, des « basses pressions » qui démarrent aux alentour de 30kg, aussi bien que des +P, qui atteignent allègrement les 60…..
        Évidemment, les effets, ne doivent pas être les mêmes !!

  2. Fabien dit :

    @ Raymond75
    Il y a tout de même une morale positive qui ressort de cet article: nombre de militaires sont moins glands que les politiques censés les commander. Mathis ne fait pas exception mais le Pentagone est vraiment un gros contre exemple.

    • batgames dit :

      décidément l’espèce humaine n’est bonne qu’à se faire la guerre et ce pays des Etats unis est bien une bandes de Cowboys sans cervelles qui ne pense qu’à son clocher …on est encore dans le clochemerle et bientôt dans le clochemerde

  3. albert66 dit :

    Il n’a pas changé retourné sa veste, en bon petit soldat il obéit …

  4. Zorg dit :

    A moins d’avoir des cartouches étanches au vide, il aurait pu lui lancer son pistolet à la figure!

    • Pierrot dit :

      La plupart des munitions modernes sont étanches et peuvent être tirées même sous l’eau puisqu’elles contiennent leur propre oxydant (pas le simple oxygène de l’air…)
      Donc pourquoi pas dans le vide. Il y a d’ailleurs un épisode de l’émission Mythbusters où un revolver Magnum est tiré dans une chambre à vide, sans problème.

      • Castel dit :

        Il est quand même probable, que si les Astronautes sont armés un jour dans l’espace , il s’agira sûrement d’armes basées sur la technologie Laser, comme en a été équipé « Curiosity », dont la fonction actuelle est de percer roche sur Mars, pour en prélever des échantillons .
        Je parle bien entendu d’armes à utiliser uniquement dans l’espace, et non pour un objectif terrestre à partir de l’espace …..

        • Casstel dit :

           » Que les Astronautes soient armés dans l’espace « , bien sûr, comment ais-je pu laisser passer ça !!

  5. Leo dit :

    Tôt ou tard toutes les grandes puissances auront un tel dispositif. Le domaine spatiale est complètement différent du domaine navale, aérien ou terrestre.
    On se rappellera tous que l’US Army était contre la création de l’USAF car l’US Army ne voulait pas perdre son aviation. Maintenant c’est l’USAF qui est contre la création d’une force spatiale car elle ne veut pas perdre ces satellites. Le problème c’est qu’il y a du parti-pris dans ces décisions.

    • batgames dit :

      juste des enfants avec des jouets ,cela ne change rien …tous des tarés va t’en guerre qui se plaindront que c’est l’autre qui y’a piquer ses jouets ou qui les a détruit et gnagna ..pendant ce temps là la misére rode …le réchauffement du climat est en marche mais tous ces idiots font joujou avec leur jouets à qui aura le plus gros et le plus con décideur de les mettre en marche ..triste pays

    • TINA2009 dit :

      Bsr LEO !

      BIEN Résumé !
      Que de parti- pris !
      Heureusement que dans 7 ans tout au plus, tout sera rentré dans l’ordre !

    • Fabien dit :

      Et de gros budgets en jeu. Or, le Pentagone ne doit donc gigantisme qu’à la nécessité d’en capter le maximum.
      La petite histoire veut que l’U.S.A.F n’ai étudié et intégré le A 10 que pour garder les budgets dédié s au close air support.
      Et toute la polémique sur la « vétusté » du A 10, c’est que l’Air Force veut du budget pour le F35, ou un appareil plus compatible avec ses goûts… Qui sont contraires à la mission!

  6. bludo dit :

    Les soviétiques avaient bien équipé une station Almaz d’un canon NR-23 de 23mm en 74-75.

  7. Jaicruvoir dit :

    Pour lancer quoi que ce soit dans l’espace il fait que le « truc » résiste aux vibrations du décollage environ 8 min équivalent d’un essorage à 10000tr/min
    Les armes vont coûter encore plus cher si elles seront compatible « espace »

  8. Lagaffe dit :

    L’Inde vise aussi l’espace et lancera sa première mission spatiale habitée d’ici 2022, a déclaré ce mercredi le Premier ministre Narendra Modi.
    Elle veut être le quatrième pays à réaliser cet exploit scientifique et technologique seul après les Etats-Unis, la Russie et la Chine.
    L’Organisation indienne pour la recherche spatiale (Isro) a annoncé la semaine dernière qu’elle comptait envoyer en janvier 2019 une mission non habitée sur la Lune. Le programme spatial indien a réussi à placer en orbite autour de Mars en 2014 une sonde qui est toujours opérationnelle. En février 2017, l’Isro a réussi la mise en orbite de 104 satellites avec une seule fusée, un record.

  9. Frédéric dit :

    En léger HS, malgré une hausse du budget, les effectifs militaires et les réserves ne bougent pas trop et reste en dessous du pic de la guerre d’Irak pour 2019 :
    https://www.congress.gov/bill/115th-congress/house-bill/5515/text#toc-H6814BBB8C2474879A321994A5C481989

    sous-titre A – Forces actives
    SECONDE. 401. Effectifs des forces actives .

    Les forces armées sont des effectifs autorisés pour le personnel en service actif au 30 septembre 2019, comme suit:

    (1) L’armée, 487 500.
    (2) La marine, 335 400.
    (3) Le Corps des Marines, 186 100.
    (4) The Air Force, 329 100.

    sous-titre B – Forces de réserve
    SECONDE. 411. Fin des forces pour la réserve sélectionnée .

    (a) En général . – Les forces armées sont des effectifs autorisés pour le personnel de réserve sélectionné des éléments de réserve au 30 septembre 2019, comme suit:

    (1) La garde nationale de l’armée des États-Unis, 343 500.
    (2) La réserve de l’armée, 199 500.
    (3) La réserve de la marine, 59 100.
    (4) La réserve du Corps des Marines, 38 500.
    (5) La Garde nationale aérienne des États-Unis, 107 100.
    (6) La réserve de l’armée de l’air, 70 000.
    (7) La réserve de la garde côtière, 7 000.

  10. Jean-Michel dit :

    En attendant la Space Force, les USA commandent 3 nouveaux satellites de détection de tir de missiles balistiques capable de mieux résister aux menaces pour 2.9 milliards de dollars.
    https://www.reuters.com/article/us-lockheed-pentagon/lockheed-wins-29-billion-contract-for-us-missile-warning-satellites-idUSKBN1KZ2E8