Des Rafale bientôt déployés dans la région Indo-Pacifique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

73 contributions

  1. Leum dit :

    3 Rafale c’est une projection d’envergure? Pfff…

    • Scipion dit :

      Pouvons-nous faire plus avec le budget dont notre défense dispose actuellement?
      La remontée en charge va prendre des années. Si elle a lieu.

    • MD dit :

      Comme il ne s’agit que d’un exercice, faudrait-il vraiment y engager 20 ou 30 Rafales au minimum ? Le ridicule budget actuel de la défense permet-il un tel déploiement? Alors qu’il y a d’autres priorités budgétaires et opérationnelles ? Et qui donc paiera la facture en définitive ?

  2. Duc d'Orléans dit :

    Il y a des fois où on a l’impression qu’à Paris on croit toujours que nous sommes la grande puissance que nous ne sommes plus. C’est évidemment une belle opération, mais pendant le même temps nous ne sommes pas capables d’assurer l’ordre républicain sur TOUT le territoire : banlieues, campagnes et transports compris.

    • Mareth dit :

      Nous sommes toujours une grande puissance et quand aux problèmes des banlieues, le jour où le politique décidera d’exiler la racaille à Sainte-Hélène, ce ne sont pas les volontaires qui manqueront pour la chasse aux Théo la racaille.

    • Polymères dit :

      nous ne sommes pas capables d’assurer l’ordre républicain sur TOUT le territoire : banlieues, campagnes et transports compris.
      La première puissance militaire le peut-elle? La deuxième? La troisième?
      .
      Je pense surtout que c’est vous qui aimez rappeler que la France n’est plus la grande puissance d’hier, que vous prenez chaque opération militaire chaque déploiement de haut et avec mépris dès lors qu’il ne s’agit pas d’une force de 100 000 hommes, de 500 avions, ou de 300 navires.
      Oui on envoit quelques avions participer à un exercice et faire une petite tournée? Et alors? En quoi faire cela devrait-il symboliser une nostalgie parisienne de la France d’hier? On a toujours des territoires dans cette région et la France n’est pas un pays aussi minable, impuissant, ridicule que vous voulez le faire en comparant des choses incomparables, comme par exemple l’insécurité intérieure, comme si par le passé ou dans d’autres pays, ce serait une condition sine qua non pour avoir une activité militaire internationale. Si la France aurait dût attendre par le passé de ne pas avoir de problèmes intérieures pour construire son empire, soyez en certain, jamais ça ne se serait fait.

      • Solabitokavit dit :

        la puissance militaire française aujourd’hui est inférieure que la Turquie.

        • Polymères dit :

          La puissance militaire ne se compte pas en nombre d’hommes et de blindés.
          Premièrement il est illusoire de comparer la Turquie (sans doute votre pays que vous essayez de mettre en avant) avec la France qui est une puissance nucléaire. Deuxièmement, la Turquie n’a ni les alliés, ni l’influence ni une géographie qui lui permet d’avoir un rayonnement autre que régional. Car oui la Turquie, en dehors de son voisinage proche, elle n’a aucun vrai moyen de projection, elle n’a aucune expérience pour mener des opérations dans une sorte de « corps expéditionnaire ».
          Inutile de jubiler sur la quantité d’hommes, l’armée turque reste une armée de conscription et non une armée professionnelle.
          Elle a besoin de quantité pour être dissuasif, c’est donc pour cela qu’elle possède et maintient beaucoup de matériels, souvent très anciens, souvent aussi achetés d’occasions, mais quant à savoir de sa disponibilité….
          Autre problème récent de la Turquie, c’est celle des troubles politiques, de la purge et du fait de ses divisions intérieures.
          Mettons au crédit de la Turquie une industrie militaire qui a l’honneur de produire des choses et de chercher à aller de l’avant.
          Mais si il devrait y avoir un jour une guerre entre la France et la Turquie, malgré que vous pensiez que la Turquie est « plus forte », ce sera la France qui enverra des navires et des avions chez vous et non l’inverse.

          • Solabitokavit dit :

            si tu veux citer les faiblesses de la Turquie, je peux aussi citer les même de la France, chômage, mouvements sociaux, grèves…

        • Tête de turc dit :

          Ah , la bonne blague ! Les turcs sont ils capables de se projeter sur plusieurs théâtres simultanément? Ont-ils une force aéronavale? Nucléaire? Ont ils une industrie de défense identique à la notre ?
          Ils n’arrivent même pas à effectuer une opération à leur frontière…
          Alors l’expression « fort comme un turc » est bien la seule chose qui reste à ce pays autoritaire…

          • Solabitokavit dit :

            j’ai oublié de dire dans une guerre conventionnelle,
            d’ailleurs le Turquie pourra fabriquer les bombes N. aussi.
            dans une hypothèse qu’il y a une frontière commune entre les 2 pays, s’il y aura une guerre, le perdant sera la France.

        • albatros24 dit :

          en nombre de soldats seulement…la Turquie est aussi plus peuplée et alors ?
          sinon les kurdes ont démontré que l armée turque n était pas invincible…

        • Rb dit :

          Non, et en tout point.

        • v_atekor dit :

          Comme ça a été déjà dit, dans cette comparaison non seulement le jeu des alliances est très favorable à France, mais il est plus probable de se retrouver avec des combats entre français et turcs en territoire Turc qu’en territoire français, ce qui est en soi une marque de faiblesse. Et ce scénario n’a rien de fantasmagorique étant donné les frictions et alliances au Kurdistan.
          .
          Qui plus est, la situation politique turque étant quelque peu tendue, je ne suis pas complètement sûr qu’en cas de tensions avec un pays Européen, les dirigeants turcs puissent compter sur l’ensemble de leur armée.

        • Pourquoipas dit :

          Ils n’arrivent déjà pas à s’en sortir contre les Kurdes, alors la France…

  3. Polymères dit :

    + 1 A400M

  4. Parabellum dit :

    On découvre enfin qu on a une Zee mondiale et qu il faut des moyens de souveraineté au niveau…il faut des apparaissent à long rayon d action et des moyens de surveillance et d’interception durables et de longue portée…des missiles sol mer…etc…une politique re armee et pas seulement des copies de première année de science po…des armes et une volonte..

  5. Jean Cautame dit :

    Belle carte, qui fait apparaître une Afrique redécoupée, avec un Soudan (ré)unifié ! Si ma mémoire est bonne, le Soudan du Sud existe bel et bien. Une mission des Nations unies y est même déployée. Le président Béchir appréciera – mais il ne vous lit pas.

    • Paul dit :

      Et sinon sur le sujet ?

      • Militaire dit :

        Jean Cautame a raison de signaler cette erreur. Qu’elles soient ou non en rapport avec le sujet c’est toujours bien de faire remonter aux rédacteurs leurs approximations.

  6. mich dit :

    Pourquoi pas ce sera un peu plus loin que les exercices Varuna ou les salons à Singapour ,mais il n’y a pas aussi le fait que les forces de sa gracieuse majesté conduisent également des exercices de ce genre dans la région ?

  7. Titeuf dit :

    Réaffirmer une présence Française…..
    Tu fous ma gueule toi…..
    Ferait mieux de mettre une bouée avec le drapeau Français qui flotte au vent… Cela coûtera moins cher et sera tout aussi dissuasif….
    Aller.. Apero… M’en vais boire une roteuse et plus si affinité…

  8. Affreux Jojo dit :

    Un début de (re) montée en puissance. Ah… Deux GAN… Et on aurait trois escadrons où on veut quand on veut…

  9. golf dit :

    Si on envoie 3 Rafale cela veut dire que l’on peut déployer aussi un escadron de vingt avions,ceci dans des délais courts. C’est un message envoyé à la Chine qui s’étend, en tissant sa toile d’araignée dans le Pacifique et dans l’Indien . Le Vanuatu n’est qu’à quelques encablures de la Nouvelle-Calédonie , là où la Chine envisage d’installer une base navale.

    • wagdoox dit :

      l’envergure n’est pas à chercher dans le nombre d’avions mais dans le nombre de métier et la cohésion d’ensemble. C’est une première, le propre du armée de l’air c’est d’etre projetable. Ce qui peut etre faire à 3 rafales pourra l’être à 20 justement la limité de projection de l’AdA.
      Merci de votre commentaire enfin un de réfléchi !

  10. Bravo-Foxtrot dit :

    J’espère que les Rafales ont été tropicalisés depuis leur passage à La Réunion ! (2 Rafales, 1 en panne)

    • wagdoox dit :

      ils venaient de faire une mission de combien 9h d’affilé déjà ?

    • Militaire dit :

      L Australie n est pas tropicale.

    • Roger Dubreuil dit :

      Nous aussi, au Tchad, on avait des « vapor-lock » sur les Marmons.
      W47 pourra confirmer.
      Mais le Marmon roulait à l’essence.
      Le Rafale ne roule pas à l’essence, il me semble ? Alors cette panne à La Réunion c’est un problème de mécano : j’ai entendu dire que dans l’AdlA ils n’ont pas le droit de bricoler.

    • Jkppgw-1 dit :

      les trois retourneront en France en bateau. c’est clair !

  11. Fafou dit :

    Si encore une fois, l’initiative Est belle et fait honneur à la France, vu la zone à surveiller, cela semble un peu faible.
    Et encore une fois l Europe ne bouge pas, même pas l’allemagne Qui y a aussi ses intérêts et les politcards des petits pays comme le nôtre compte sur leurs voisin pour protéger leurs intérêts.
    Un petite 20 d’avions de chasse, de différentes nation ue, ça aurait de la gueule mais faut pas rêver.

    • wagdoox dit :

      c’est clairement pas un mission d’entrainement à la surveillance mais pour rentrer en premier.
      le fait de le faire à 3 rafale doit etre traduit dans un proportionnalité.
      3 rafale, 1 A340, 1 tanker, 1 casa, c’est donc une logistique qui part avec. la France envoi un échantillon, avec 12 tanker et 4 A400 ca donnerai 36 rafale soit l’équivalent du CdG théorique.
      C’est un exercice donc pas besoin d’etre 100, c’est des tactiques, la techniques et une cohésion d’ensemble qui seront évaluées.
      en d’autre termes ce que la France a pu faire en Syrie elle peut le faire en Asie.

      • Fafou dit :

        Exactement et c’est (la France) qui a une expérience certaine en opex avec les brits( mais eux, je les boude)

        MAis je maintient que la France ne devrait pas être seul sûr cet exercice logistique. L’ue PEUT et DOIT faire mieux et plus.

        • albatros24 dit :

          Les pays de l UE n en n ont tout simplement pas les moyens…ils comptent sur EU GB et F…comme d hab.
          Et comptez sur eux pour critiquer notre déficit dont une grosse partie est équivalente à notre budget militaire. Que pour le coup on devrait cacher en le déclarant hors champ des critères de MaTrique

        • wagdoox dit :

          L’ue S’occupe de ses intérêts qui ne sont pas ceux de la France.
          L’ue s’occupe de détruire les nations au profit du marché.
          Les autres nations européennes laissent faire les us c’est plus économique d’ou les réactions de trump.

      • Nike dit :

        Le problème en France c’est qu’on est très fort pour faire des échantillons. Cela dit c’est mieux que rien du tout comme nos voisins teutons.

  12. Frédéric dit :

    Tiens, il faut noté les  »arrêts techniques » chez de potentiels clients 🙂

  13. lxm dit :

    Hum, un exercice contre un état-puissance dans la zone, si on vire les participants et les pays stables, il resterait philippines( un président qui perd la boule), birmanie( une junte qui fait du nettoyage ethnique), et chine( conflit ilots ou coup de force mais cela dégénèrerait vite en guerre mondiale, un niveau très supérieur, donc c’est exclu qu’on puisse se coordonner en quoi que ce soit).
    Mais pour les cas classiques style anti-daech, nous n’avons pas d’avion de contre-guérilla. Le rafale est couteux, il reste les drones.

    • Jean dit :

      En parlant d’Etat puissant je ne pense pas du tout aux Philippines et à la Birmanie.

  14. Lassithi dit :

    Eh ben, toute la région doit trembler.
    3 rafale, c’est l’équivalent d’une brigade de gendarmerie pour assurer la sécurité de la métropole entière.Autant dire même pas rien.
    C’est comme d’hab, de la com.
    Ils ne savent faire que ça, et bien entendu nous faire revenir à la France d’avant le CNR.

    • Alpha dit :

      @Lassithi
      Ah bon ? Toute la région doit trembler ? Ah mais il fallait le dire plus tôt que nous allions là bas pour déclarer la guerre à une nation voisine !…
      Vous avez donc probablement raison, envoyons pour ce petit exercice 2 escadrons de Rafale, un nombre de ravitailleurs ad-hoc, itou pour les transporteurs, pléthore de personnels divers et variés, le matériel de rechange et de maintenance, etc, etc,… Tiens ! Et 1 ou 2 ASMP aussi, sait on jamais, histoire de faire peur ou de vitrifier un bout de Chine ou les méchants birmans …
      Ah, mais çà va coûter horriblement cher tout çà, juste pour faire « trembler » la région, non ?
      Oui, mais les sous, on s’en fout !…
      Des fois -en fait très souvent- je me demande si certains réfléchissent avant de publier… Lassithi, Leum et d’autres, visiblement, non…

      • Lassithi dit :

        @ Alpva
        A Nouméa, un chalutier vietnamien arraisonne pour pêche illicite dans notre ZEE s’est fait la malle, sans être rattrapé, aucun moyen de disponible.
        Intéressé vous un peu à cette France ultra marine, et prenez un peu de recul. 11 M de Km2, c’est sur, ça va bien au delà de votre horizon… Au propre, comme au figuré.

        • Alpha dit :

          @Lassithi
          Oui ? Et ?… Fallait tout de suite le dire qu’il vous fallait un strike de 3 escadrons de Rafale avec tout leur soutien pour faire trembler un chalutier viet !… Sinon, y ‘a Rambo… Tout comme vous, bas de plafond…
          L’idiot n’a toujours pas compris que ce déploiement est :
          1/ Se rendre à un exercice en Australie (Pitch Black)
          2/Soutenir l’export français
          Concernant l’exercice : Au passage, cela fait plus de 20 ans que cet exercice Pitch Black existe (organisé tous les 2 ans…) avec participation de la France depuis 2016 (2 Casa CN235…)
          L’Allemagne, les Pays-Bas, le Canada, y ont aussi participé cette année là…
          Pour eux aussi il s’agissait de faire « trembler la région » ? Comique…
          « Qui a la vue courte, doit regarder de près.  » – Proverbe chinois…

          • Affreux Jojo dit :

            Certes. Mais cette participation française lointaine consiste à déployer très loin, aux antipodes, un détachement air d’avions de combat. On est pas du tout dans la même optique que le déploiement d’avions logistiques pour montrer qu’on sait faire … De la logistique très loin.

            Participer donc à cet exercice de combat aux antipodes, très couteux, voire dispendieux, en soi, c’est clairement pas pour la beauté de l’art. Mais pour faire passer un message.

            Pour ce qui est du chalutier viet, je vous suis. Pas besoin de déployer un GAN à trois flotilles de Rafale comprenant ses FDA, ses FREMM et son SNA, suivi de sa logistique. Par contre un OPV avec des machines lui permettant de soutenir une vitesse d’interception dès l’alerte donnée, ce serait pas de trop. Le message qui est envoyé là, c’est que les autres peuvent venir pêcher dans notre ZEE. Même quand on les prend en flag, on peut s’en aller trankilou.

          • Alpha dit :

            j’ajoute : Ce déploiement fera suite à la mission Jeanne d’Arc, actuellement présente dans la région…
            Une mission école qui ést aussi, sans doute, et selon le pauvre raisonnement de Lassithi, destinée à faire trembler de peur la région… Hein ? 😉

    • albatros24 dit :

      Tout dépend de ce que porte accroché aux ailes ces Rafales…le message est double : pour la Chine mais aussi pour de futurs et actuels clients du Rafale.
      Il faut aller plus loin dans votre réflexion…

  15. Auguste dit :

    Cela fait-il partie des exercices « Croix du Sud 2018 »?

  16. aleksandar dit :

    Exercice sans aucun intérêt tactique ou stratégique.
    L’habituel bla bla creux d’un pays a la remorque des USA et qui reprend in extenso la rhétorique Guerrière de celui-ci.
     » Les équipages s’entraîneront à la mission d’entrée en premier face à un État-puissance. »
    Sans rigoler, le seul etat puissance que les couilles molles n’osent pas nommer c’est la Chine.
    Et qui nous foutrait une branlée a l’entrée de la mission d’entrée.
    Enfin, cela permettra peut être de vendre 2 ou 3 Rafales.
    On ferait mieux de’ s’occuper sérieusement de la protection de nos DOM-TOM et de notre ZEE au lieu de vouloir refaire la guerre du Pacifique.

    • Alpha dit :

      « Exercice sans aucun intérêt tactique ou stratégique. »
      Là, tout de suite, on sent que c’est un spécialiste qui parle… On se marre déjà !
      Sinon, c’est un peu comme la pauvre aviation russe qui fait voler un antique TU-95 au large de la Bretagne, histoire de dire à ses voisins qu’elle est sévèrement burnée, elle, assorti, là aussi d’une certaine rhétorique guerrière et autres menaces directes…
      Bon, par contre, cela ne leur fait pas vendre de SU ou autres MIG… Plus trop d’amis dans la région (on se demande bien pourquoi…)…
      La Russie ferait mieux de s’occuper de son économie et du pouvoir d’achat de son peuple, plutôt que de vouloir jouer le caïd de la cour d’école et nous faire un remake de la Guerre Froide, qu’elle perdra assurément…
      Ah, et puis… Puisque vous évoquez la Chine… Il a noté, l’alek que cet exercice Pitch Black ne se déroule pas vraiment à portée immédiate de la Chine, mais bien plus au sud de cette dernière ? Regardez bien la carte fournie avec l’article… Et oui, c’est loin l’Australie…

    • cipal dit :

      il fait beau à Moscou ?

    • albatros24 dit :

      exactement le contraire…peu de pays sont capables de faire cela
      le message est multiple mais ne vous inquiétez pas il a été reçu fort et clair…
      pour la Chine mais aussi pour les alliés de l OTAN il faut compter avec la France dans ce coin
      Et enfin dernier message pour les actuels et futurs clients du Rafale : choisissez le il va très loin sans aucun soucis…

      • albatros24 dit :

        et dans quelques temps il devrait y avoir aussi je pense des frégates et ou soums tricolores peu discrets dans le coin

  17. Le Glaive dit :

    Le Pacifique Nord et centre, et la Mer de Chine sont laissés de côté, on se soucie davantage de l’océan Indien. Le Pacifique et la Mer de Chine, c’est aux américains .
    La Mer de Chine du sud, c’est donc acté, le fait est accompli, : les chinois sont désormais chez eux . à noter cependant une forte mobilisation populaire qui est en train de monter au Vietnam contre la location de terres, pour 99 ans, à la Chine, et donc l’installation de véritables colonies chinoises au (nord) Vietnam. de nombreuses implantations et achats de terrains par des familles chinoises sont déjà remarquées, il s’agit de fait d’une colonisation douce. Mais les manifestations sont déjà importantes, notamment à Hanoï, et montrent un rejet croissant des chinois .. La France a semble-t-il choisi de laisser l’affaire se jouer entre les USA et la Chine .. on ne joue pas dans la même cour.

    • albatros24 dit :

      la France est présente et le sera plus dans le coin dans les années qui viennent …ne vous inquiétez pas.
      Il n y a qu’à voir ses relations avec l Inde et l Australie pour s en faire une idée. D autres pays seront approchés par la France (vendeurs d’armes diplomates ou même exercices militaires conjoints).
      C’est en Asie que cela se passe en termes économiques même si on reste focalisé sur l Afrique car les pays asiatiques sont solvables et cherchent des vendeurs d’armes efficaces et des alliés solides et expérimentés.

      • Le Glaive dit :

        @ albatros24 : la france restera présente selon ses petits moyens, et dans la zone sud du pacifique, il suffit de voir la carte… la zone « chaude  » se situant au nord et particulièrment en Mer de Chine, où nous n’avons aucun point d’appui.

  18. Math dit :

    Je me demande si l’on parviendra à conserver les îles du Pacifique en France. Je le souhaite, mais la pression Chinoise va continuer à augmenter.
    Se préparer, y envoyer des avions et des bateaux est une bonne chose. Se faire des alliés aussi.

    • albatros24 dit :

      on gardera nos territoires…même s ils votent pour leur independance car on restera dans le coin (traités assistance coopération..). Trop d interets ecos et strategiques en jeu.

      • albatros24 dit :

        l Afrique est indépendante de puis plus de 50 ans et c’est là qu on intervient encore et toujours…trop d’intérets communs en jeu.

      • helaine jean pierre dit :

        Ils ne voteront pas pour l indépendance. Il n y a aucun équivalent du RSA en asie du sud est , Australie incluse. CQFD.

        • Intox dit :

          J’en suis pas si sur quand je vois que le prochain referendum en Nouvelle Calédonie ne sera pas unique pour décider de l’indépendance ou non de l’Ile, 2 autres pourront être proposés après le premier Certainement jusqu’à ce que les habitants disent oui, de gré ou de force. Les mondialistes, comme Macron, feront tout pour que l’Ile soit indépendante et que des intérêts privés viennent profiter des richesses de l’Ile. La marine nationale n’aura plus qu’à se trouver un autre port d’attache. Cela arrangera la Chine, moins surement depuis quelques temps l’Australie, et la Nouvelle qui veulent pas de nous dans le coin.

    • Alpha dit :

      Selon un sondage récent, pour ce qui concerne la Nouvelle Calédonie : »Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante? ». 59,7% des personnes interrogées ont répondu « non » à cette question, 22,5% ont dit « oui » à l’indépendance et 17,8% ne savent pas ce qu’ils voteront.
      On observe par ailleurs que le « non » à l’indépendance atteint 67% dans la province sud, dirigée par la droite non indépendantiste, où est située Nouméa. Dans la province nord, gérée par les indépendantistes, l’écart est moins flagrant avec 42% pour l’indépendance et 41% contre.
      Ce sondage montre un recul du vote indépendantiste (24.4% en 2017) et une progression de celui pour le maintien dans la France (54.2% en 2017) par rapport aux résultats de la même enquête il y a un an.
      Bon, cela reste un sondage… Mais pour avoir l’avis et les impressions de plusieurs amis là bas, je crois qu’il n’y a pas trop lieu de s’inquiéter d’un départ de la France du Caillou…

      • helaine jean pierre dit :

        n oublions pas que beaucoup n auront pas le droit de vote ni leur mot à dire. A savoir les migrants de plus ou moins fraîche date, asiatiques pour la plupart. Comme souvent avec les asiat ceux ci sont largement impliqués dans la vie économique. Un peu comme les Mongh en guyane , agriculteurs ils nourissent le territoire.

      • Dilrxohpz dit :

        la réponse est simple, c’est parce que les kanaks sont en minorité maintenant,
        le comité de décolonisation de l’ONU a demandé la France d’organiser un référendum en N. Calédonie en 1961, pourquoi il fallait attendre 57 ans ? c’est parce que avant les années 80, les kanaks étaient en majorité.

  19. Doudou dit :

    Si cela veut dire indirectement que l’état reprend un peu conscience de la valeur de notre domaine maritime, même éloigné, alors tant mieux.

  20. exmataf dit :

    3 malheureux rafales et un c 135 lessivé par les années ont appel ça un dispositif aérien d’envergure…..
    XPTDR !!!!!!!

  21. Poorfendheure dit :

    La Chine aux Vanuatu ?
    La Chine à Djibouti…
    Merci qui ?
    Personne n’a rien dit à l’époque…
    Et la crise pétrolière n’y était pour rien!