Face aux sous-marins russes, l’US Navy réactive sa 2e Flotte, dédiée à l’Atlantique Nord

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

115 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Les dépenses militaires russes sont comparables à celles de a France, et sont environ le 1/6 des dépenses européennes. Le PIB de la Russie est environ la moitié du PIB français et très loin derrière la somme des PIB européens. Tout cela c’est de l’agitation pour reprendre une place stratégique et surtout diplomatique dans le monde, et aussi masquer l’échec économique par la fierté nationaliste, mais ça ne peut pas tenir, et bientôt la Chine sera la deuxième puissance militaire mondiale. Avec Poutine, il faut proposer des coopérations, mais aussi faire ce qu’avait fait Reagan : pousser les russes à faire tellement de dépenses militaires que leur équilibre économique sera menacé. La Russie a de tout temps été un pays important ; il faut lui proposer de reprendre sa place, mais ne pas craindre le rapport de force.

    • redge dit :

      Bon raisonnement sauf qu’actuellement la dette US est de 100% du PIB et la dette russe est de 15,7% du PIB….En clair les USA n’ont plus de manœuvre budgétaire alors que les russes en on encore.

      • Ares dit :

        C’est pas aussi simple…. Si la dette russe est si basse c’est parce-que ils ne peuvent pas s’endetter plus que ça. Les US peuvent pratiquer la politique de la planche à billets parce-que leur économie est bien plus forte. Pouvoir s’endetter est une particularité des pays riches et un très puissant moteur de croissance… Le Japon à 300% de dette et le monde sait que ce n’est pas un problème.

        Si la Russie tente de s’endetter, elle prend bien plus de risque que les USA. Sa monnaie est déjà un véritable grand huit sans avoir de dette ce qui n’est pas un très bon signe. De plus les USA c’est presque 15 fois le PIB de la Russie, même en s’endettant elle ne pourra jamais rivaliser avec les USA dont les dépenses militaires annuelles sont près de 50% du pib Russe.

        • JG von Rheydt dit :

          C’est du Melancho-keynesianisme ou je ne m’y connais pas. Prenez garde que les Cro-macrono-conservateurs ne vous entendent pas ou cela va être votre fête!

        • sergeat dit :

          1)la dette japonaise est tenue à 90 pour cent par les japonais (donc pas subornée aux fluctuations des taux étrangers).
          2)la Russie était en cessation de paiement (faillite) en 99,elle a su se redresser (ce que nous n’avons toujours pas fait),de plus le jeu de Reagan elle l’a bien assimilé puisqu’elle réduit ses dépenses militaires.

        • Figadere dit :

          Comparaison n’estpas raison.
          Les USA perdent le monopoles du dollar sans cela les Américains ne pourrons plus financer leurs dépenses hégémoniques payées par le monde entier en utilisant ce papier dans valeur.
          Voilà la véritable raison des conflits actuels.

      • trotaralasoup dit :

        Mauvaise réponse. Les USA ont quelque chose d’importance: La planche a billet vert devant laquelle tant de monde bave.

      • Pellerin dit :

        Pouvez-vous me dire combien gagnait un enseignant russe en 2011, et combien il en gagné aujourd’hui ? La Russie est redevenue l’Urss espoir des jeunes 0 en 2025 c’est à dire demain la population inactive sera plus importante effectivement de quoi croire en demain. La Russie est redevenue un état voyou, au même titre que ces dirigeants.

    • aleksandar dit :

      L’échec économique de la Russie me fait toujours sourire. Vu la manière dont la Russie a été pillée par l’Occident a l’époque Yeltsine sa santé économique actuelle est un véritable tour de force.
      Allez donc voir sur les sites du FMI, ou de la Banque mondiale, l’évolution du PIB russe depuis 1990.
      Et les prévisions pour 2018 et 2020, vous verrez un taux de croissance supérieur a la France. A noter que cette croissance est saine, elle n’est pas financée par la dette mais par la croissance interne.
      Regardez aussi l’état d’endettement de la Russie, 15% du PIB contre 95% pour la France.
      Et son excédent budgétaire qui va permettre de financer la partie russe de la « Route de la Soie »
      Les dépenses militaires russes sont en baisse.
      Que vous considériez la Russie comme votre ennemi, pourquoi pas.
      Mais dans ce cas faites votre  » synthèse de renseignement  » pour savoir vraiment a qui vous avez affaire, les sites de organismes internationaux vous donneront tout les éléments.

      • Alexandre dit :

        Ce sont les milliardaires Russes qui ont pillés leur pays. Tant que les oligarques confondront leurs portefeuilles avec celui de l’état, la Russie ne pourra jamais avoir les capacités de ses ambitions. Une trop large partie de la population vie dans la pauvreté pour que le pays puisse devenir une économie moderne.

      • Polymères dit :

        Moi ce qui me fait sourire, ce sont les personnes comme vous qui compare l’incomparable.
        .
        La Russie « pillée » par l’occident? Expliquez moi ce qu’est un pillage? La réalité c’est que la fin du communisme a vu certains responsables profiter de l’événement pour s’approprier des secteurs entier qui étaient jadis propriétés de l’état. Ces individus sont devenus l’oligarchie russe que l’on connait, une bande de milliardaires qui ont réussis du jour au lendemain et qui sont aujourd’hui encore, le coeur et l’entourage proche du Kremlin, même si Poutine en a remplacé certains par d’autres, le principe reste le même avec d’autres têtes.
        .
        Concernant la croissance russe, là aussi, calmez vous et comparez le comparable. Vous prenez l’exemple français, encore faudrait-il que pour se faire, chaque russe ait le niveau de vie d’un français, ce qui n’est pas le cas. Ne prenez pas bêtement la croissance comme si la référence (PIB) serait la même pour tous. Combien fait 2% de 100€? Combien fait 3% de 60€? En concluez vous que 3% amène plus que 2% et qu’on peut prendre cela à part de la référence pour une analyse économique?
        .
        Vous dîtes de regarder la progression du PIB russe depuis 90, mais pourquoi vous arrêtez à la Russie comme si ailleurs, le PIB n’avait pas augmenté? Comme si il y aurait une exception russe, sans doute l’idéologie de Poutine sauvant l’économie du pays, non? Ben si Poutine ne dit rien sur cette étiquette de « sauveur » ou de « redresseur » du pays, c’est bien par ce qu’il n’est pas le responsable.Pour cela, moi je vous invite à superposer la progression du PIB russe avec la courbe de progression du baril de pétrole et vous obtiendrez ainsi le miracle Poutine, un miracle, un talent qui est observable ailleurs, du Venezuela à l’Algérie en passant par le Qatar ou l’Arabie Saoudite.
        Comme je l’indique, le pétrole, voilà la seule chose qui guide l’économie russe, les cours baissent la croissance baisse et peut être en récession, les cours augmentent et on rejoue au gouvernement et au peuple russe qui relève tous les défis qu’on lui impose.
        Pourtant, si vous voulez voir l’avenir en rose pour l’économie russe, c’est que vous êtes en plein dans l’illusion de la propagande du Kremlin, qui laisse toujours ce sentiment du « tout va bien, demain ça ira mieux, vous verrez » avec des visées optimistes. Tout comme le gouvernement russe aime prendre la progression économique depuis 2000, car elle donne toujours l’impression d’être plus forte, alors que ça rentre en contradiction des dernières années, ou la croissance était très basse et où elle était même en récession. Cette récession qu’a connu la Russie mais que n’a pas connu la France (comparons le comparable) la Russie ne fait que de la rattraper, son PIB à la fin 2016 était au niveau de celui de 2009, 7 ans de perdu pour 2 ans de récession, ça fait mal, mais ça vous ne le voyez pas. Vous faîtes comme si la croissance actuelle serait le fruit d’une bonne santé économique de toute l’économie russe alors que là encore, il faut dire merci au prix du baril qui a augmenté, notamment grâce à l’accord russo-saoudien pour que ces deux pays limitent leur production (c’est à dire également d’abaisser leur part de marché). Donc l’économie russe fait un rattrapage avec les chiffres en espérant que le pétrole tienne bon!
        Sachez également, vu que vous comparez la croissance française à celle de la Russie, que non, la croissance russe, même avec un PIB moindre, est et reste pour 2017 (1,5%) et sans doute pour la période 2018-2020 (prévision 1,5-2% par an) inférieure à celle de la France en 2017 qui était de 2%, mais qui n’a pas connu de récession les années d’avant.
        Donc comme beaucoup d’amoureux de la Russie, vous avez en tête la belle progression de l’économie russe des années 200, beaucoup moins celle de ces dernières années.
        Alors l’état russe fait des économies, ça fait 4 ans qu’il coupe dans les budgets (pas quelques millions d’économies, c’est des coupes de 10%, si la défense était épargné en 2016 ils ont décidés de foutre un bon coup de rabot d’ici 2019), mais si vous me dîtes que tout va bien, alors tout va bien.
        .
        Vous faîtes ensuite le même discours qui revient sans arrêt (on a vraiment l’impression d’avoir des robots, tant les réponses se ressemblent et prennent toujours les mêmes arguments), celui de la dette.
        Vous faîtes à nouveau le jeu de celui qui a le moins de dettes, c’est celui qui va bien. Mais quand vous et vos camarades comprendront que tous les pays ne peuvent pas s’endetter? Quand comprendrez vous que la dette c’est de l’investissement sur le long terme et non le signe d’un problème budgétaire comme pourrait l’être votre compte en banque dans le rouge à la fin du mois? Pourquoi les pays pauvres ont-ils si peu de dettes? Pourquoi ne s’endettent-ils pas pour éliminer la famine? Pourquoi si pour vous, tout le monde se vaut par rapport à la dette, ces pays ne font pas comme la France, en s’endettant à 100% du PIB? A défaut de vouloir comprendre et d’effectuer une vraie recherche, sachez qu’ils ne le peuvent pas! Tous les pays ne peuvent pas s’endetter, si la Russie ne le fait pas, si le gouvernement russe sabre dans ses dépenses publique chaque année, plutôt que de continuer ses dépenses en prenant de la dette, c’est par ce que l’accession aux marchés lui est difficile, que les intérêts ne sont pas ceux de la France et que son instabilité financière qui dépend du pétrole ne lui permet pas d’aborder une dette et un remboursement routinier sur une longue durée. La Russie comme tous les autres pays qui dépendent du pétrole, doit maintenir un équilibre financière ou il est préférable d’épargner les bons jours et de puiser dans cette réserve les mauvais, que de continuer. Mais cette technique, ça marche un temps, si les réserves se vident, si les coupes sociales deviennent de moins en moins efficaces, ben ça risque la faillite, même sans dettes. Il suffit de voir le Venezuela dans quel état il est, vous pensez qu’il peut s’endetter pour s’en sortir? Non impossible. Voyez l’Algérie qui depuis quelques années ponctionne dans ses réserves, on craint le jour ou il n’y aura plus rien, alors on réduit les importations, on réduit les subventions on vire les fonctionnaires, espérant de meilleurs jours, mais en tout cas, ils ne pourront pas prendre de la dette. Tous ces pays, s’ils sont dans la merde, ne pourront compter que sur le FMI et autres pour s’en sortir, mais au prix de gros sacrifices sociale, les créanciers passant avant le bien de la population.
        La France pourrait elle aussi du jour au lendemain réduire de 10% les dépenses de l’état et en finir avec l’endettement, mais elle ne le fait pas, car elle a une économie solide, qui permet d’emprunter facilement et qui ne risque pas d’être bousculé par les cours d’un marché pétrolier. J’ose imaginer ce que vous écririez ici si la France réduirait de 10% ses dépenses, que de dramaturgie, que d’annonces d’effondrement économique, de misères sociales, pourtant ce genre de choses se passent actuellement en Russie, mais vous ne le voyez pas, vous ne dîtes rien, c’est dire votre manière d’analyser les choses.
        La France fait le parie d’avoir une croissance suffisante pour combler le déficit publique (car peu importe que la dette soit de 10 ou de 100%, tout l’intérêt se concentre sur le déficit budgétaire). C’est une approche sur le long terme qui évite de prendre des mesures d’économies trop importantes. En 2009 le déficit était de 7,2%, 2010: 6,9%, 2011: 5,2%, 2012: 5%, 2013: 4,1%, 2014: 3,9%, 2015: 3,6%, 2016: 3,4%, 2017: 2,6%. Objectif du gouvernement 0,3% en 2021 et un excédent en 2022 (même si on peut rester prudent sur les projections, ça se fera peut-être avec un décalage d’1 ou 2 ans). Ce ne sont pas des ambitions de fous à longue distance, c’est dans 3-4 ans et la dette diminuera naturellement, comme elle diminue déjà en Allemagne. Ce gouvernement avec Macron, qu’il agite ou non certains individus m’indiffère, mais il semble bien se fixer des objectifs qui risquent d’être décevants pour ceux qui comme vous, se font une joie depuis des années à vouloir espérer la chute française (si ce n’est occidentale) en contemplant le niveau des dettes.
        Quant à l’excédent budgétaire russe, là encore il n’est pas le fruit d’une bonne santé financière et économique du pays, il est le résultat de coupes budgétaires plus forte que prévues, car le budget était indexé sur un prix du baril plus faible qu’il ne l’est.
        Et si vous estimez que la route de la soie va enrichir la Russie, c’est que vous ne comprenez pas que si la route passe en Russie, c’est pour vendre à l’UE au profit de la Chine, la Russie n’est qu’un couloir de transit, comme l’Ukraine l’était pour les gazoducs russes…

        • Anonymous dit :

          Apres la chute de l’URSS l’économie russe était en faillite mais elle a quand même pu emprunter. Donc ton point de vue de plus on est riche plus on peut est faux, il est trop simpliste ,il ne prend pas en compte plein de paramètres. Ensuite la dette n’est pas un investissement c’est faux c’est le contraire elle amène à un appauvrissement important sur le long terme. Chaque année c’est 50 milliards qui sont remis aux banques par le biais des intérêts de la dette c’est cet argent la qui doit servir à investir. On a payé 1500 milliards d’intérêts depuis je ne sais combien d’années c’est cet argent qui devait servir à investir dans l’économie. Et puis allez dire aux grecs que leurs dettes représentent de l investissment que les interets qu ils payent servent a l’économie de leur pays et en reviennent pas dans la poche de banquiers. Dit

          • Anonymous dit :

            *Dites leurs aussi qu’ils sont plus riches que les qataris parce que leurs 320 milliards d’euros de dettes ( d’investissement selon vous ) sont plus important que les 300 milliards de dollars investis dans le hedge fund qataris.

          • Polymères dit :

            Ils ont empruntés? Non, comme je le disais, quand des pays comme la Russie sont dans la merde financière, ils n’empruntent rien, ils se font subventionner par le FMI.
            Mais je sais que mon commentaire vous emmerdes, peu importe la valse des pseudos.

          • Frédéric dit :

            Doit on rappeler qu’après la fin de l’URSS, le G7, lz Corée du Sud, l’Arabie saoudite et bien d’autres pays comment l’Argentine qui n’était déjà pas en forme a l’époque ont donné – pas prêtés – des dizaines de milliards de de dollars à la Russie et les autres pays ex soviétiques en devises et aide matériel ?

            Je rappelle des C-5 et C-141 US et des avions allemands qui apporté nourriture et matériel médical a Moscou pour évité l’effondrement général vers 92/93.

        • Lagaffe dit :

          Pour information, en 2017, le Service fédéral des statistiques (Rosstat) a fait état de 22 millions de pauvres en Russie, soit 15% de la population vivant avec l’équivalent de moins de 160 euros par mois (le seuil de pauvreté est de 935 euros en France). En 17 ans Poutine n’a rien fait pour diversifier l’économie et pour attirer les investisseurs. Les prix qui augmentent, la peur du chômage, la corruption, l’éducation et le système de santé en ruine sont des sujets qui inquiètent la population, principalement les jeunes.
          La Russie compte néanmoins 29 milliardaires de plus qu’en 2014, tous proches du pouvoir.
          Lors de son dernier grand discours avant l’élection présidentielle, Vladimir Poutine a fixé comme objectif de diviser par deux en six ans le taux de pauvreté, d’investir dans les infrastructures, le logement et la santé et a aussi promis une croissance de 4%. Mais il n’a rien dit des moyens mis en oeuvre pour atteindre ces objectifs ambitieux.
          Alexeï Koudrine, proche conseiller économique de Poutine, prône la baisse de 30% en six ans du nombre de fonctionnaires russes et l’augmentation de l’âge de départ à la retraite, à 63 ans (Pour l’instant fixé à 55 ans pour les femmes et 60 pour les hommes mais vu le déclin démographique, le système des retraites représente un poids croissant pour le budget fédéral malgré la faiblesse des pensions).

          • Anonymous dit :

            Alors, les exportations hors hydrocarbures russe représente 32 pourcents du total des exportations. C’est déjà pas mal comparé aux autres pays exportateurs de pétrole. Le taux de chômage est à 4 ou 5 pourcents. Donc oui il reste encore beaucoup de choses à accomplir pour diversifier l’économie russe mais ce n’est pas non plus insurmontable. Son plan dinvestissment sera financé principalement par la hausse récente du cours du pétrole du fait de la politique mise en place entre l’Arabie saoudite et la Russie pour faire baisser les cours. La situation est loin d’être dramatique.

          • revnonausujai dit :

            en 2015, en France, 14,1% de la population vivait sous le seuil de pauvreté et, à défaut de chiffre plus récent, il n’apparait pas que la politique du président des très riches améliore la situation.
            vos chiffres semblent tirés d’un article du figaro:
            http://www.lefigaro.fr/social/2017/04/05/20011-20170405ARTFIG00273-pres-de-20-millions-de-russes-vivent-sous-le-seuil-de-pauvrete.php
            dans ce cas, vous oubliez aussi de dire qu’en RFA, c’est 16% de la population qui est en dessous du seuil; comme quoi !
            par ailleurs, comparer des revenus mensuels sans les rapporter au coût de la vie est digne du niveau actuel de l’enseignement des sciences exactes au lycée professionnel de Saint -Trouffignard- les Glandus .
            Loin de moi l’idée d’exhalter le système russe qui m’indiffére profondément, mais les propagandistes me hérissent d’autant plus qu’à leur mensonge s’ajoute la médiocrité de leurs arguments.

      • Carin dit :

        À aleksandar
        Votre exposé fait juste la démonstration d’un célèbre adage qui dit : «  on ne prête qu’aux riches » et la Russie d’aujourd’hui ne fait pas partie de cette catégorie de pays…. mais je suis sûr qu’apres Mr Poutine l’europe aidera la Russie à retrouver ses lettres de noblesse, et ne laissera plus derrière elle le peuple russe.

        • JG von Rheydt dit :

          Non, l’Europe, ou au moins une certaine Europe extrême-occidentale est profondément anti-russe quel que pourrait être son gouvernement ou son régime. Sans remonter jusqu’à la politique anti-russe de Louis XIV (tentative de déni d’accès à la Mer Noire) la famille royale britannique a honteusement trahi leur cousin Nicolas II. Votre Président est prêt à pactiser avec Poutine, comme il le fait avec Trump si cela peut servir son image mais il n’en a cure du peuple russe en réalité.

      • Pellerin dit :

        Bref le rêve quoi, je doute fort que vous y viviez, au pays des borgnes les aveugles sont rois.

        • Fan de Pierre Dac dit :

          Le véritable adage n’est pas celui que vous citez, qui n’a aucun sens, mais « au pays des aveugles les borgnes sont les rois. »
          Je préfère nettement celui de Pierre Dac : « au pays des aveugles les borgnes sont mal vus ».

      • Biloute dit :

        Parlez nous un peu de la mafia russe qu’on rigole! Quelle part de l’economie russe (manqué a gagner) represente-t-elle? Combien de milliards de roubles se sont-ils mis dans la poche aux JO d’hiver?
        Vous croyez reellement que ce pays peut se developer correctement en cooperant autant avec la mafia et en emprisonnant/supprimant tous ceux qui ne pensent pas comme eux? Le jour ou le petrole et le gaz ne rapporteront plus autant je n’aimerais pas etre a la place du citoyen moyen russe, dont le niveau de vie n’est deja pas tres jojo.

      • Rigel dit :

        Les russes ont cette habitude nauséabonde d’accuser l’autre de ces propres méfaits….
        L’occident les pille, s’ils sont mauvais économiquement c’est la faute à l’occident… Vous n’avez rien d’autre à proposer ?
        La Russie n’est pas foutue

        • Rigel dit :

          La Russie n’est pas foutue de produire quoi que ce soit de vendable à l’occident, autre que le pétrole et gaz naturel.
          Alors faites nous encore rire avec vos prévisions de croissance pour 2018 à 2020….
          Elle n’ira pas bien loin en ne favorisant que l’auto investissement de ses oligarques, plus occupés à voler le peuple que de lui fournir des biens essentiels….
          Inutile discuter plus avant avec vous
          Une Lada ne fera jamais une Maserati ou même une Renault

    • Anonymous dit :

      La mesure des dépenses militaires par rapport au pib est complètement erronée quand on parle d’un pays exportateur d’hydrocarbures sinon comment expliquer que l’Arabie saoudite a un budget des armées supérieur à la France tout en ayant un pib 4 fois moindre. La Russie exporte des centaines de milliards de dollars d’hydrocarbures. Cet argent la va directement dans les caisses de l’état. En fait il serait plus judicieux de comparer les recettes publiques de chaque pays et ainsi de comparer la part du budget de l’armée dans le budget total. Ensuite avec leur budget les russes, peuvent faire beaucoup de choses puisque les matières premières et les coups de main d’oeuvre sont beaucoup moins élevés que dans un pays occidental.

    • Polymères dit :

      Vous avez raison, la Russie s’agite beaucoup pour reprendre une place dans le monde, mais une place qui ne corresponde pas à ses moyens, une place qui se calque sur ce qu’était l’URSS. Car même si certains prétendent le contraire, l’élite russe (Poutine et son entourage) sont des enfants de l’URSS, ils ont grandis dedans, ils se sont fait une vie (Poutine il était au KGB) et ont vécus l’explosion de l’URSS avec beaucoup de mal.
      Oui ils cherchent à reconstruire la grandeur russe comme elle l’était du temps de l’URSS, une nostalgie bien réelle que le pouvoir transmet au peuple par sa maitrise de l’information, par l’éducation avec un nationalisme qui sert a contrôler les émotions des citoyens.
      Mais cette volonté se heurte à l’économie qui ne permet pas d’avoir les moyens de leur ambition et c’est là toute l’incohérence de ce système Poutine ou on cherche à se confronter et à contrer les américains et l’occident afin de maintenir virtuellement une place parmi les grands alors que derrière le pays peine à se développer et qu’on semble se satisfaire de la rente pétrolière, comme si elle serait éternelle.
      Comme vous, je pense que tout cela ne tiendra pas, qu’il ne sert à rien de jouer ce jeu avec les russes, car le temps finira par leur donner tort, que ce soit autour du héro Poutine qui semble être devenu une icône sans laquelle la Russie perdrait vraiment sa face, car comme je l’avais lu sur un autre endroit, « Poutine c’est la Russie, la Russie c’est Poutine », un quart de siècle minimum avec cet homme (au moins), faut pas croire, quand il partira ça ne va pas se faire sans couacs et l’économie qui n’est pas en bonne santé, la démographie également, le temps ne joue vraiment pas avec Moscou dans sa quête de grandeur.
      La Russie reste un pays important, qui est le plus grand territorialement au monde, mais qui se trouve aujourd’hui au même stade que la France après la deuxième guerre mondiale, celle de la fin de l’empire colonial et de cette grandeur à laquelle certains s’acharnent à ne pas vouloir tourner la page et les autres qui acceptent la « nouvelle » France, dans ce qu’elle est devenue.
      Les russes doivent accepter ce qu’elle est devenue, respecter ses voisins, leur indépendance, leur souveraineté , chercher le partenariat économique avant de vouloir chercher la soumission ou le respect dans un rapport de force militaire. Car regardons les choses, si au Kremlin, on pense que ces bras de fer militaires apportent le respect, ils produisent en réalité l’effet inverse sur le long terme. La Russie cherche à dominer en pensant qu’en imposant un rapport de force supérieur, ça forcera les autres à abdiquer et à la laisser faire, pourtant c’est tout l’inverse qui se fait, les américains reviennent et n’abandonnent pas l’Europe, l’Otan se renforce, les pays neutres lorgnent sur l’alliance, tout le monde augmentent ses budgets militaires, mais les russes en difficulté économique sont aujourd’hui à la ramasse de la réponse à leurs actions, une réponse qui se fait sans précipitation dans la durée, quand les actions russes se font sur le moment.
      Avec Poutine, il n’y a pas besoin de coopération, ça fait 20 ans qu’il est là et en dehors de vendre du gaz et du pétrole, on se demande bien ce que le Kremlin attend de nous. Il faut attendre la fin de Poutine, qu’il meurt ou qu’il abandonne la politique, voir que le peuple commence par souffler une volonté de changement dans un pays qui risque les prochaines années de faire du surplace.
      .
      La Chine, elle, fait tout l’inverse, avant de vouloir regarder autour d’elle et à jouer à la confrontation idéologique, elle s’est construite une économie qui lui permet d’avoir une armée lui ouvrant de nouvelles ambitions et possibilités.
      La Chine avec sa route de la soie, conquiert l’Asie centrale que Moscou considère encore comme sa chasse gardée. Pékin amène des milliards quand Moscou ne fait que jouer sur sa puissance passé pour influer sur ces états. Mais ce passé ne sert à rien quand ils cherchent à construire l’avenir, les chinois prennent l’influence russe en Asie centrale et les ouzbeks et autres, si hier ils regardaient vers Moscou pour les affaires, pour émigrer, aujourd’hui c’est vers Pékin qu’ils regardent.
      La Russie s’obstine sur le « front » anti-occidental et ne voit pas la Chine qui lui « bouffe » sur le dos son influence dans des zones ou les russes n’investissent plus grand chose. Cet extrême orient russe que le peuple délaisse pour les grandes villes de l’Ouest, ou les immigrants et les travailleurs asiatiques remplacent petit à petit les locaux…
      Du côté de Moscou, on se considère encore comme le grand frère de la Chine, on veut croire que l’alliance « rouge » est toujours là, que la Chine est une alliée de la Russie qui ne se retournera jamais contre elle, qui fera la guerre avec elle et pour elle, cette idéologie se voit souvent dans les médias russes qui aiment se « reposer » sur la puissance chinoise afin de donner plus de force à la Russie. Mais je pense que les russes se trompent lourdement, les chinois sont une bien plus grande puissance actuellement et à devenir que la Russie, une puissance qui gagne en influence et qui un jour, quand elle se sentira en confiance, n’hésitera pas à passer dans une posture plus offensive et les chinois ne le font pas pour les russes et leurs intérêts, mais pour eux-mêmes.Les chinois n’en ont que faire de l’anti-occidentalisme russe et des intérêts russes, de sa nostalgie de l’URSS. Demain les russes se plieront aux intérêts chinois pour rester en bon termes avec eux, surtout sur un territoire russe ou l’armée et l’infrastructure ne permet pas de jouer un rapport de force comme ils le font avec l’occident en Europe de l’Est.
      Quand on pense à la Chine et à de possibles guerres, on pense à Taiwan et dans son voisinage face notamment aux américains, mais pour moi, la vraie stratégie expansionniste chinoise se fera dans vers l’Ouest et le Nord, que sa marine et ses défenses à l’Est servent de dissuasion à une réponse internationale. Quand on voit la Mongolie (un grand pays territorialement), avec à peine 3 millions d’habitants, une armée qui ne vaut rien, on se demande à quand la Chine va sauter dessus, en 24h c’est torché. Le Kazakhstan, là aussi un énorme territoire, pour 18 millions d’habitants, une armée qui ne vaut pas grand chose non plus, les chinois s’ils le voudraient, ils y déferleraient rapidement et les russes, seul voisin crédible, que feront-ils contre eux? Rien, un allié trop précieux, une zone géographique qui ne lui permet pas de s’opposer militairement avec efficacité, une zone ou l’occident ne eut pas s’y opposer, même s’il reste l’Afghanistan, on imagine bien la situation quand il n’y aura plus rien, d’ailleurs dès aujourd’hui les chinois avancent en Afgha et avec leur voisin pakistanais, on a une belle équipe qui pourraient en prendre le contrôle.
      La route de la soie serait-elle qu’une voie économique pour le bien de tous ou serait-elle également une autoroute pour une armée? Moi je me pose la question, la Chine est de taille à une ambition militaire de conquêtes que ni la Russie, ni l’Occident ni qui que ce soit ne serait à même de s’y opposer sans entrer dans une guerre nucléaire, mais qui va se lancer dans une telle guerre quand les cibles seront la Mongolie, le Kazakhstan, le Kirghizistan?
      Alors pour l’heure les chinois se construisent une belle armée, ils s’affranchissent petit à petit de leur dépendance au commerce international afin de s’assurer l’approvisionnement en ressources, mais un jour ils risquent de se sentir prêts à se couper du monde afin de se diriger vers ce qui serait un empire ou la richesse se feraient par l’exploitation des terres capturées.
      Oui je sais, je rêve et je dis n’importe quoi…

      • Biloute dit :

        Tres juste et bien ecrit. Bon je vois deja arriver les commentaires anti-capitalists et anti-imperialists des nostalgiques a court d’argument et qui essaient de faire diversion.

    • Lol dit :

      ton raisonnement est faible, la vraie question est comment les russes peuvent faire en faire autant et la france si peu, sachant qu’ils ont le même budget, et ne viens pas me dire que l’armée française est meilleure que l’armée russe, si ça te plais de le penser …

      • time dit :

        L’armée Française est meilleur que l’armée russe,maintenant va voir ton papa Vladimir et dit lui de ce mettre en PLS.

        • Charles Hoursain dit :

          Je suis désolé,…si l’armée française est à un bon niveau,elle n’est que le vassal des américains..Elle va se battre ( par l’Otan) pour des intérêts uniquement américains,..américains qui ont décidé que leur ennemi était la Russie,et qu’ils imposent leur décision à tous les pays de l’UE..La Russie n’est pas notre ennemie..

          • Frédéric dit :

            ? Ah bon, le Mali, la Centrafrique, la Côte d’Ivoire c’est des intérêts américains ? Première nouvelle !

          • time dit :

            La Russie est notre ennemie.

        • Lol dit :

          je dis que en terme de budget équivalent l’armée russe utilise mieux son argent:
          la France n’a pas de gros porteur
          la France a des problèmes avec les FREMM (5 seulement !)
          les soldats achètes souvent leurs équipements avec leurs argent
          les coups opérationnel de tous les matériels sont trop élevés
          elle a remplacé le FAMAS par de la merde
          elle est empêtrée dans des programmes d’armement européen
          le char LECLERC a un budget d’entretien de près de 350 000 euros par/char
          nombre de sous-marins insuffisant par rapport au russes , SNLE 4 vs 13, SNA 6 vs 26, autre 0 vs 75
          un PA qui passe sa vie en maintenance, le PA russe est en modernisation, et il y a un projet en étude pour la construction de vrai PA
          les russes ont une défense anti-aérienne multicouches S500, S400, S300, Bouk M3/M2, TOR 2M, Pansir S1…
          la triade russe a été modernisée et le nombre de vecteurs dépasse largement celui de la France (ça compte aussi dans le budget)
          la France a 200 avions de combat vs 1000 rien que les SU-27 ils on ont 300
          il ne faut pas répondre avec chauvinisme donne des arguments, stp

          • Rigel dit :

            Et tu parles de chauvinisme ?
            Les comptes d’aphoticaires c’est bon pour les joueurs de billes.
            La France n’est pas seule au sein de l’Otan, c’est une force d’appoint qui a aussi ses propres intérêts….
            Donc fais les bons calculs et déduis le matos russe obsolète…. Là et seulement là tu auras le compte.
            Compris Tovaritch ?

          • Polymères dit :

            Oui merci de démontrer que la Russie se repose largement sur des matériels de l’URSS (entre 20 et 28% du PIB dans la défense à la fin des années 80) et non sur des acquisitions récentes, qui bien que très médiatisés, ne permet pas d’aboutir à votre conclusion que les russes font plus avec moins.
            Les centaines d’avions, des chars, ses sous-marins, tout cela c’est soviétique. Donnez moi les acquisitions faîtes par la Russie ces 25 dernières années, vous allez être surpris de voir qu’il n’y a pas tant de choses que ça. Bien qu’il y ait des achats, parfois en plusieurs dizaines d’exemplaires, on est loin des achats par centaines de l’URSS.
            Votre problème, il est typique, vous ne connaissez pas les problèmes des autres, vous connaissez les nôtres et vous imaginez que nous on a que des problèmes et que les autres n’en ont aucun.
            Vous pensez sincèrement que le soldat russe est mieux équipé que le français? Le conscrit russe peut-il seulement s’acheter des effets ou on le lui interdit? Ou peut-être que le conscrit russe, comme le français hier, se dit que ce n’est que 12 mois à passer…
            Vous pensez que les navires russes n’ont pas de problèmes? Que tout va bien par ce qu’on ne dit rien? Que les russes vendent à l’Inde des corvettes qu’ils ne peuvent terminer en raison du blocage d’approvisionnement depuis l’Ukraine? Qu’on installe des missiles balistique Boulava sur des sous-marin alors que les tests ne sont pas terminés et que beaucoup ont été des échecs, ce n’est pas un problème? Que lorsque leur porte-avions agit en Syrie et qu’il perd 2 avions au point de devoir basé tous les aéronefs au sol, ce n’est pas un problème? Qu’un sous-marin mis en chantier en 1994 et qui se fait livrer en 2013-2014 (après des problèmes à chaque sortie en mer), ce n’est pas un problème? Mais faut dire qu’avec l’épisode du Koursk qui a coulé, celui du Nerpa qui a gazé l’équipage et qu’ils refourguent à l’Inde, tout va bien.
            Faîtes donc le tour des vidéos sur internet, vous verrez nombre de missiles tirés depuis des navires, des S-400 et autres faire échec. Les russes, combien de crash en Syrie?
            Vous pensez que les russes ne sont pas empêtrés dans des programmes d’armements? Ou comme pour beaucoup, une bonne vidéo, une maquette et la médiatisation (défilé du 9 mai) qui donne l’impression qu’il y en a plein en service? Ou en est l’avion de 5e génération? Son moteur prend feu, son arrivée se fait attendre, le partenaire indien devant amener les milliards s’éloigne. Le nouveau char T-14, qui devait être livrer à 2300 exemplaires d’ici 2020, il est ou? On l’a vu en panne sur la place rouge, c’est vrai, on annonce avoir fait une commande de 100 exemplaires (dont la modernisation des prototypes et véhicules d’essais) avec une entrée en service au mieux en 2020, la réalité c’est qu’on risque d’avoir le char européen arriver presque en même temps et on attend de voir sa MCO, les russes risquent d’arrêter de chanter, ce ne sera pas un T-72. Les autres blindés qui sont tout beaux le 9 mai sur la place rouge ne représente pas l’armée russe, car l’armée russe est encore largement équipée de ses reliques soviétiques, les BTR et BMP, qu’on ne voit pas sur la place rouge, en dehors bien entendu de quelques modèles récents. Ou en est le remplaçant des Mistral?
            Quand on s’y intéresse vraiment, vous n’auriez pas besoin de demander des « arguments ».
            L’armée russe que vous voyez encore avec de grands yeux, se réduite en réalité d’années en années, car comme nous après la guerre froide, ils n’ont pas les moyens de remplacer leurs matériels et de tout entretenir. La réalité c’est que les russes ont des années de retard avec nous sur la modernisation de leur armée « guerre froide », que les problèmes qu’on a connu il y a quelques années, ils le connaissent aujourd’hui et demain. Même si les russes maintiennent plus longtemps que nous une masse de matériels qui doit avoir un taux de disponibilité qui surprendrait bien du monde, tout cela entre dans la logique de dissuasion et de la conscription qui est encore une réalité en Russie.
            Plus les années vont passer, plus les chiffres que vous avancez vont fondre. Non il n’auront pas 300 avions de 5e génération qui remplaceront les 300 su-27, non il n’y aura pas 75 autres sous-marin (chiffre déjà bien au delà de la réalité), depuis 1991, ils n’ont commandés que 6 sous-marin Kilo ( un modèle soviétique modernisé), tout le reste sont des vieux. Les SNLE, l’avenir russe, c’est 8 sous-marin Borei, 4 de plus que nous, pas énorme contrairement à leur situation d’hier et leur potentiel nucléaire. Les SNA, vous donnez un chiffre de 26, mais l’avenir se concentrera autour de 12 sous-marin Yassen (tous ne sont pas commandés, idem pour les Borei). Les russes mettent pourtant énormément de moyens pour ce secteur des sous-marin, beaucoup d’annonces, de bruits, de même qu’autour des S-400 et autres missiles qui se veulent stratégiques , mais il n’y en a pas des masses, il y a une masse de publicités et de communication, mais c’est tout, les russes ne font pas « beaucoup plus » avec moin (car ils dépensent plus que nous depuis plusieurs années et la baisse qui se fait aujourd’hui ne se mesurent pas encore concrètement, car ils se font livrer les matériels qu’ils ont commandés quand la finance allait bien et ils font la pub la dessus), ils investissent différemment de nous sur des choses qui jouent plus sur la dissuasion des équipements, mais derrière c’est la grande inconnue.

      • Amida dit :

        @ Lol: « …comment les russes peuvent faire en faire autant et la france si peu » La Russie dispose d’une monnaie nationale, et d’une industrie d’armement nationale très complète. Si la France dispose aussi d’une telle industrie, elle ne contrôle plus la monnaie qu’elle utilise depuis l’adoption de l’euro et sa conversion complète au libre-échangisme. (Chacune des deux politiques a ses avantages et ses inconvénients.)

        • Lol dit :

          c’est ce que je pense aussi

        • Rigel dit :

          Et la monnaie russe ne vaut quasi rien comparé au dollar ou à l’euro
          Lorsque le franc était notre monnaie, notre économie était largement supérieure à celle de l’URSS
          Ce qui compte dans une économie complexe c’est la
          valeur ajoutée, la transformation de la matière brute
          À part le pétrole, les minerais que la Russie vend à quelques pays dans le monde sans transformation, que propose
          t- elle, pas grand chose
          Ces produits, produit en terme comptable, ne permettent à peine de payer les salaires des fonctionnaires et retraites….
          La Russie ne peut pas se permettre de lever des fonds sur les marchés car elle est à peine solvable, son attitude agressive depuis 2012 contre ses voisins et l’occident lui vaut des sanctions graves, le rouble est à peine convertible.
          Alors ne venez pas nous raconter que la Russie va bien et est productive.
          Ses dirigeants plus occupés à piller le pays et à jouer de la corruption sont incompétents, le peuple vit de peu, ce peuple des campagnes et non des villes. Les entreprises russes sont soumises au chantage, corruption d’état, ce n’est pas un secret pour qui sait lire entre les lignes.
          On entend les critiques contre les gouvernements européens, mais ce qui s’y passe n’est en rien comparable avec ce que nous montre la sainte russie.

      • ni blanc ni noir dit :

        Peut être en payant environs moins les militaires qu’en france.
        Lieutenant russe 550€ … 2500€ en France (brut hors primes)
        Commandant russe 900€ … 3500€ en France (brut hors primes)
        La différence … pour faire simple c’est 10% budget militaire annuel français, ça laisse de quoi investir!
        Quand à savoir qui de l’éléphant ou du rhinocéros est les plus fort … je m’en fout … car quand ils se battent ce sont les fourmis qui se font écraser!

        • Lol dit :

          10% tu es fort en math
          550€ … 2500€
          900€ … 3500€

        • Polymères dit :

          Le gros de l’armée russe, ce sont des conscrits, payés presque symboliquement. Une ressource humaine à qui ils n’ont pas besoin d’offrir grand chose, des dortoirs pour une section, avec un paquetage limité, des conditions qui seraient chez nous scandaleuses quand on se plaint des conditions à sentinelle ou qu’on ne dispose pas des chambres de 4. Et que l’ancien appelé français, s’il devrait se comparer avec un soldat aujourd’hui, il ne va pas dire qu’avant c’était mieux, qu’il avait de meilleurs équipements et ce n’est pas par ce que certains militaires s’achètent de l’équipement qui doit dire à certains que nos hommes sont mal équipés. Le russe a mon avis, on lui donne un treillis, une paire de botte, une brelage, une kalash sans lunette et un casque. Il n’y a que récemment que l’équipement Ratnik amène un peu de plus, mais là encore, ce ne sera pas vraiment pour tout le monde, les uniformes, oui, mais l’équipement sera surtout pour les paras et autres unités plus spécialisés.
          http://azh.kz/ru/news/view/51070 (image d’une chambre en Russie)
          L’entretien des matériels doit lui aussi être moins poussé que chez nous, jouant essentiellement du cannibalisme avec les stocks soviétiques, l’arrivée des nouveaux matériels pourraient changer cela.
          L’investissement dans la recherche et l’innovation c’est pareil, assez limite, faut dire que beaucoup de leurs matériels aujourd’hui, même les nouveaux sortent de l’époque de l’URSS, qu’on a modernisé, qu’on a ressortit des cartons. Nombre d’autres programmes ont été largement financés par l’Inde, le Mig-29k qui va sur le porte-avions, c’est l’Inde qui a payé, les corvettes au large de la Syrie, idem, financement indien. L’avion de 5e gen, idem, même si ça risque de coincer. Les russes comptaient également sur l’Inde pour sortir le Mig-35 des cartons, comme ils l’ont fait avec le Su-30. Les russes n’investissent pas vraiment dans de nouvelles choses et profitent largement de choses existantes, parfois très anciennes, en cherchant à profiter de financements étrangers. Les nouveaux sous-marin, les nouveaux hélicos, ce sont des projets qui ont été étudiés du temps de l’URSS. Quant aux vrais nouveaux projets, ben ils galèrent et ça retardent bien, même s’ils s’en cachent bien alors que chez nous c’est un scandale que de voir un programme prendre quelques années de retards.
          Bien entendu, ces anciens matériels ou ces modernisations sont moins coûteux que de nouveaux projets et les russes préfèrent toujours cette option pour avoir un peu plus de quantités.

    • MD dit :

      Allez donc demander aux gouvernements actuels de l’Ukraine, de la Géorgie, de la Moldavie, de la Pologne, des Pays baltes, de la Norvège, de la Finlande et de la Suède, plus ceux du Japon et du Canada ne ne pas craindre le rapport de force avec la Russie .

      • sergeat dit :

        Ils ont envahi tous ces pays?

        • MD dit :

          Vous ne connaissez donc vraiment pas l’histoire de l’empire russe et de l’URSS, ou l’histoire d e l’Europe et celle de la 2 ème Guerre mondiale ? Le pacte Ribbentrop – Molotov , l’occupation de la Pologne et des Pays Baltes ne vous disent rien ? L’annexion de la Carélie après les guerres contre la Finlande? Et celle des îles Kouriles au Japon ? Vous n’avez pas entendu parler de la sécession de la Transniestrie et du corps de maintien de la paix russe en Moldavie? D’une guerre en Géorgie, d’une autre annexion en Crimée et une guerre larvée dans le Donbas contre l’Ukraine? Ni des diverses revendications territoriales ou menaces intimidations lancées contre tous les pays riverains de la Baltique et du Cercle Polaire?
          Mais sur quel astéroïde vivez vous donc?

    • romain dit :

      PIB de la Russie 4 000,10 milliards de dollars. France : 2 826,46. Ne pas dire n’importe quoi…..

      • Lol dit :

        https://www.journaldunet.com/patrimoine/finances-personnelles/1171985-classement-pib/
        6) PIB France 2 570 milliards $ pour 67 595 000 hab.
        12) PIB Russie 1 442 milliards $ pour 146 544 710 hab

        Ne pas dire n’importe quoi…..

        • JP dit :

          Romain prend en compte le PIB en parité de pouvoir d’achat, et vous parlez du PIB nominal.
          Le PIB en PPA permet de prendre en compte la différence de coûts de la vie, et il permet aussi de faire abstraction des taux de change qui varient (si le rouble perd 30% cette année face au dollar, le PIB nominal perdra lui aussi 30%. Si on fait l’hypothèse que la Russie est autonome, cette perte de valeur de la monnaie ne changera rien à la situation interne).
          Lorsqu’il s’agit de pays tels que la France, la Russie, la Chine, les USA qui fabriquent leur propre armement, le PIB nominal est la meilleure mesure, car il prend en compte uniquement la situation interne, le coût de la vie est mis au même niveau, et les taux de change ne sont pas pris en compte.
          Par contre, si on prend en compte des pays qui achètent uniquement américains, le PIB nominal en dollar est celui qu’il faudra prendre en compte, car la production de l’armement se fait sur le sol américain, avec le coût de la vie américain.

    • Candide47 dit :

      Pour ce qui est du PIB, merci de prendre en compte le PIB en parité de pouvoir d’achat (PPA sur internet)
      La lecture du tableau général suscite des réflexions souvent très différentes.

    • JP dit :

      En comparant le PIB nominal, vos ne prenez pas en compte le coût de la vie. Ce qui permet de faire ça est le PIB en PPA (parité de pouvoir d’achat).
      Et de cette manière, la Russie atteint le 6e-7e rang (selon les classements), et la France le 10e-11e rang.
      Pour des pays qui produisent leurs propres armes tels que la France, les USA, la Russie, la Chine et l’Allemagne, cette comparaison a plus de valeurs car il prend en compte les coûts de production. D’après cette estimation, le PIB en PPA russe est 40% plus élevé.
      Ça ne change toutefois pas votre propos, mais cette évaluation n’est pas la même.

  2. Fafou dit :

    Trolls de tout bord: 5 4 3 2 1! Déchaînez-vous.

    • Lol dit :

      trolls! c’est trop facile, pourquoi pas complotistes voir même antisémites

      • Rigel dit :

        Puisque tu le dis, on te croit.
        Vas pour antisémites et complotistes…
        D’ailleurs tu n’inventes rien là….
        Donc Trolls complotistes et antisémites….

  3. Autret dit :

    La montée en puissance de la flotte du Nord et en Atlantique peut se faire pour les Russes sans avoir à craindre grand chose de la part de notre Marine nationale. Car « la Royale » a déserté la zone pour privilégier la Méditerranée. Il suffit d’observer depuis la célèbre « route de la Corniche » de Brest les bassins et les quais vides de la base navale de Laninon/Brest pour constater l’état d’abandon de notre surveillance maritime sur la façade atlantique.

  4. Jacques 29 dit :

    La dialectique binaire est en pleine floraison: aux quatre coins du monde, les ennemis de l’Occident, qui sont toujours plein de mauvaises intentions et d’arrière-pensées, sont en action : les Chinois d’un côté, les Russes de l’autre. : ils accroissent leurs activités un peu partout, que ce soit l’Afrique ou les océans, la mer Noire, la Méditerranée etc … les malheureux et pacifiques États-Unis, et les malheureux et pacifiques pays de l’OTAN, qui eux n’augmentent jamais leur activité militaire ni leur rayon d’action ( c’est bien connu) se voient donc dans l’obligation, ( presque à regret sans doute ? ) , d’activer ou de réactiver ceci et cela, de chercher de nouvelles bases, d’inventer de nouveaux armements, de nouvelles alliances,de voter de nouveaux budgets, de faire de nouveaux exercices et de nouvelles grandes manœuvres : obligés d’aller détruire préventivement certains pays pour tenter de contenir les Invasions qui s’annoncent..
    Nous sommes donc dans la situation terriblement classique du: “ c’est pas moi qui ai commencé, c’est l’autre” et dans la rhétorique de cour d’école maternelle: “ on est bien obligés de taper dessus, puisque c’est eux qui sont menaçants”..
    raisonnement binaire: il n’y a que deux possibilités: être entièrement d’un côté ou entièrement de l’autre.
    on le constate sur ce forum, ceux qui n’adhèrent pas totalement au discours et à la retranscription de la doctrine OTAN sont catalogués “ennemis de la France et de plus en plus, menacés de représailles.
    Continuez donc à jouer de cette façon dans cette cour de maternelle : je constate qu’on vous distribue régulièrement des billes et des sucettes pour alimenter le grand débat binaire… “c’est pas nous qu’a commencé, c’est les autres”… “le méchant c’est lui c’est pas nous, “..etc.
    Prêcher à des convaincus et leur faire lire ce qu’ils ont envie de lire, ne fait pas avancer les idées, et ne convaincra pas les sceptiques. Litanie sans fin, répétitive , et qui présente de moins en moins d’intérêt. La vérité est ailleurs.

    • Carin dit :

      À Jacques 29
      Bonjour Jacques 29, vous manquiez!!! En fait il ne manquait plus que vous, pour que la fête de réunion de vos amis coréens du nord batte son plein. Kim peut souffler vous êtes de retour pour nous expliquer toutes les subtilités du comportement asiatique dans les tractations à venir.

    • mich dit :

      Bonsoir ,et vous avez été menacé de quels représailles exactement ?

      • Jacques 29 dit :

        @ mich : regardez donc les » messages » du caporal Rigel sur ce forum, et pas seulement ceux qui me sont adressés .

        • Rigel dit :

          Le caporal rigel t’emmerde, pigé ?
          Arrête de te plaindre copain….
          Tu te sens menacé ?
          Pauvre petit bonhomme… Tu m’as l’air d’être un g**os d***e et un sacré parano …. Geignard au possible qui ne sait pas relire ses commentaires bourrés de menaces tout azimut.
          Frustré !

      • aleksandar dit :

        Lisez les commentaires de Rigel et autres, vous saurez…….
        L’Occident a aujourd’hui un mode de raisonnement communiste, en dehors de la ligne du Parti, point de salut !
        Belle revanche du marxisme dogmatique !

        • Rigel dit :

          Allez hop un autre petit tour de passe passe…
          Je suis dogmatique et marxiste communiste en plus……
          Quelle trouvaille Aleksandar
          T’as quoi d’autre en stock…?
          Kmer rouge peut être ?
          Continue que je me marre petit bonhomme.

        • mich dit :

          Bonsoir ,comme je l’ai expliqué à Jacques 29 j’ai juste trouvé un peu exagérer le fait de parler de menace de représailles ,il me semble consulter ce site assez souvent pour trouver ça un peu curieux .Il serait plus juste de dire que certains commentaires peuvent devenir un peu trop violent à mon gout ,mais bon rien de bien nouveau surtout sur ce blog ou justement monsieur Lagneau permet quand même une certaine liberté de ton ,ou même si on n’est pas toujours d’accord permet de tirer pas mal de chose de certains commentaires.De même certains propos ,même sans violence peuvent être aussi limite ,par exemple il me semble que vous employez certaines fois le terme « petit blanc » dans vos réponses ,je ne vois pas trop en quoi cela fait gagné en clarté .Bref Mr Lagneau fait souvent l’équilibriste ,mais c’est le charme de ce blog car perso je suis assez preneur des commentaires et pas du tout d’accord avec certains qui prônait leurs interdictions ,même si on flirt parfois avec la propagande pas toujours très saine.

      • Rigel dit :

        Hello mich
        Je suis Rigel le grand méchant loup que décrivent Jacques 29 allias jacquouille la fripouille et Aleksandar le tsar d’opex360….
        Je suis un Kapo , méchant méchant
        Dès que je réponds et argumente, comme tant d’autres, les gars basés à St Petersburg, l’usine à trolls de Poutine, me fichent, au secours….!
        Je suis fiché coco marxiste etc….
        Pourtant, je comprends pas… Poutine en était un de coco marxiste il devrait me prendre dans son équipe ?….!!!
        J’ai toujours pas eu de message d’engagement au FSB,,,
        NON….
        N’écoutez pas les ragots, ne les lisez pas, c’est du fake

        Du fake, pas du cake….
        Par contre, à l’occasion revenez sur ce site et lisez les, ces tronches de cake et de fake Jacques 29 et Aleksandar…. Vous comprendrez vite derrière qui ils se cachent……
        Bye

        • mich dit :

          Bonsoir ,mais j ‘y suis depuis un certains temps sur ce site ,du moins suffisamment pour cerner un peu ceux qui le fréquente même si parfois ils ont changer de pseudo ,mais je serai beaucoup moins affirmatif que vous .Je me fous un peu de savoir qui est derrière son clavier ,car de toute manière, comme beaucoup sur les sites de défense ce n’est pas juste ma seule source d’info ,que les sujets de défenses m ‘ intéressaient avant internet et qu’en plus en étant encore d’active il y a certains sujet ou je peut faire un peu le tri .Personnellement les propos de Jacques 29 ou Aleksandar ne me gêne pas plus que ça et on peut souvent en tirer quelque chose comme beaucoup sur ce site (après ça dépend ce que vous rechercher sur ce forum ) ,si j’estime devoir leurs répondre , je le fait , ça s’arrête là , j’en fait rarement une affaire personnel ,mais bon moi aussi cela m’est arrivé que certains me gonfle ,personne n’est parfait.

      • mich dit :

        Bonsoir ,je trouvais juste la phrase « menacé de représailles » un peu exagérée quand même ,c’est tout.

        • Jacques 29 dit :

          @ mich : le caporal Rigel a quand même menacé plusieurs fois et plusieurs personnes ‘ » de les retrouver » , de « s’occuper d’eux », et autres fichages en vue de lynchage, du type purge, nuit de cristal ou des longs couteaux. Même s’il est impuissant à le faire, ce sont des propos qui dénotent un fond totalitaire détestable, et qui (pour moi) dépassent les bornes de ce que je peux accepter, même en paroles.

          • mich dit :

            Bonsoir ,alors là il semblerait que je sois passé à coté de certains commentaires et c’est fort possible ,je garderai donc mes remarques pour moi la prochaine fois ,loin de moi l’idée de faire le juge de paix à la place de Mr Lagneau.

    • Biloute dit :

      « La verite est ailleurs » OUI, alors arrête le Picon et les boules au soleil et profite de ta retraite pour te cultiver un peu.

      • Jacques 29 dit :

        @ Biloute : ce sont les gens comme vous qui donnent ce parfum si particulier à la France 2018 : ne changez rien: c’est parfait, vou réussissez à faire naturellement ce qu’un caricaturiste mettrait des jours à trouver.

  5. mot dit :

    « limiter l’accès de la Russie aux ressources de l’océan mondial », quid du respect des zones économiques exclusives ?

  6. Frédéric dit :

    Refaire ce qui a été démoli coûte souvent plus cher que si on avait laissé l’installation en veille.
    On assiste au retour de la Géopolitique. Je n’ai jamais compris la décision d’abandonner l’Atlantique qui reste  »le » lieu de transit vital entre Europe et Amériques.

  7. jyb dit :

    pour rebondir sur le lien vers le groupe naval du pa harry truman (HSTCSG) a commencé ses opérations aériennes le 1et2 mai contre daesh en syrie.
    « Les escadrons de chasseurs d’attaque de l’escadron 1 de l’escadre du Carrier Air Wing (CVW) ont effectué des sorties au-dessus de la syrie, démontrant la capacité du HSTCSG à soutenir simultanément deux opérations de combat dans deux endroits géographiques différents » le hstcsg est rattaché à la 6e flotte américaine qui, avec la 5e flotte basée dans le golfe persique, participe à des opérations contre des cibles terroristes en syrak.
    Les opérations aériennes du porte-avions comprennent trois escadrons de chasseurs d’attaque, un escadron d’attaque électronique, un escadron d’alerte rapide, un escadron d’hélicoptères de frappe maritime et d’autres équipements, a expliqué le communiqué.
    Le groupe naval comprend quatre destroyers de missiles guidés de la classe arleigh burke et un croiseur de missiles guidés. D’après un com de l’us navy.
    Mais confusion quant aux frappes sur daesh ( 26 frappes ?) qui n’ont fait l’objet d’aucun retour.

    • Biloute dit :

      C’est autre chose que les 8 Sukhoi et 5 Mig rouilles sur le pont du Kuznetsov hein!

  8. centurion dit :

    juste deux observations de nature différente:
    1) il y a parfois plus de navire (militaires) chinois en méditerranée que de la totalité des autres marines de guerre. Personne n’en parle.
    2) Financer l’otan reviens toujours a faire fonctionner l’industrie d’armement américaine… financée par des fonds européens.

    • Polymères dit :

      « 1) il y a parfois plus de navire (militaires) chinois en méditerranée que de la totalité des autres marines de guerre. Personne n’en parle. »
      Ah bon? Mais qui en parle pour que vous sachiez ce secret de polichinelle et bien entendu, vu que vous allez me sortir un lien vers un blog d’un internaute boutonneux qui refait le monde derrière son écran, je vous demande de prouver, à vous tout seul, que tout cela est bien vraie!

    • mich dit :

      Bonsoir vous dites « il y a parfois plus de navire (militaires) chinois en méditerranée que de la totalité des autres marines de guerre. » ,cela s’est passé quand ?

    • Nenel dit :

      Première observation fausse.
      Seconde observation à moitié vrai à moitié fausse. Il faudrait développer mais ça prendrait des jours.

    • Biloute dit :

      Vous voulez dire dans le Golfe d’Aden plutot car en mediterrannee c’est pas trop leur truc.
      Quant a l’OTAN, bien qu’elle puisse servir de vitrine voir de SAV aux indus americains, le gros du materiel lors des operations est fourni par les nations dans le cadre des « contributions nationales volontaires » et donc vous retrouvez un peu de tout. Apres si certains pays europeens ont une propension a acheter US de maniere impulsive, il faut plutot regarder du cote politique/diplo que de l’OTAN en elle-meme. Chaque pays est repute souverain.

    • Rigel dit :

      Vous savez pourquoi ?
      Parce que les anti européens et eurosceptiques gueulent tout le temps, mentent à tout le monde car ne veulent ni démocratie et liberté, ne parlent que de souverainisme, dépassé, que les européens convaincus ne sont pas foutus de s’entendre sur les règles communes, chacun tire à hue et à dia, ça crie à tout va contre une Europe unie, stable pour aller vers on ne sait où….
      Nous sommes pitoyables alors que potentiellement notre continent peut être le plus puissant économiquement.
      Mais en fait on préfère les gérémiades aux compromis, les grèves, détruire ce qui est bien, parler pendant des années pour des résultats plus que calamiteux.
      Voilà où mène la versatilité…..
      C’est une question de volonté, nous n’avons pas de volonté, y compris pour construire une défense européenne.

    • themistocles dit :

      Qu`il y ait des navires chinois en méditerranée, c`est exact. Qu`ils soient plus nombreux que les autres, c`est faux. Habituellement, les TG chinois qui se déploient sont les groups de lute contre la piraterie qui, leur patrouille finie dans le golfe d`Aden, font une petite incursion vers le nord. Ils sont constitués de 2 frégates et d`un pétrolier-ravitailleur. Un des derniers est ensuite rentre en Chine en effectuant une croisière circum-africaine.
      Les chinois déploient leurs navires de façon régulière, homogène et sur des durées significatives. L`idéal pour contribuer à forger les équipages d`une marine océanique, ce qui est leur plan à moyen terme. Ceci se combine avec l`établissement de points d`appui bien placés et bien équipés (Spratley,Birmanie, Maldives,Djibouti) , l`obtention de facilites portuaires ( Egypte, Grèce ,Algérie), une cadence de production élevée de navires neufs et semble-t-il bien conçus pour devenir la plus grande puissance navale mondiale a échéance de 2025-2030.

  9. ALAIN dit :

    La Russie et en plein collaps et désastre économique, elle disparais de la scène mondiale dans tous les domaines, en particulier l’innovation et la recherche, je vais y revenir avec plus d’explications plus tard, mon épouse Russe en revient de visite a sa famille complètement désespère et abattu , je vais passer le reste de la journée au club de tir avec ma famille et mes amis,
    https://www.ttu.fr/russie-vers-la-fin-de-la-flotte-de-haute-mer/

    • jyb dit :

      @alain
      c’est le printemps, les hirondelles reviennent.

    • Nuke them all dit :

      Ca va finir par couter cher tout ce remue-ménage militaire. Mais si ca produit un nouvel effondrement de la Russie, ca en vaut largement le cout. Mais cette fois ci il faudra se montrer beaucoup plus impitoyable. La Russie doit céder des territoires supplémentaires et se passer d’armes de destruction massives. Les richesses minières de la Sibérie pourraient etre avantgeusemet dépecés et partagés entre les USA et la Chine.

      • aleksandar dit :

        Et la marmotte mets le chocolat dans le papier alu.

        • Rigel dit :

          A y est t’es content ?
          T’as sorti ta petite blague ?
          Retourne te coucher et laisse les grands entre eux…

        • Szut dit :

          Marmotte russe, américaine ou chinoise?

      • mobis dit :

        Encore un qui fantasme……:)))))))

      • Biloute dit :

        Mouais, l’exemple iranien m’incite a rester tres prudent sur les restrictions en matieres d’armes de destruction massive. Pour le reste je ne crois pas que ce soit dans l’interet des europeens d’avoir une Russie trop faible voire prostituee par les grandes puissances. Ca reste notre environnement proche et les echanges economiques sont profitables aux deux parties.

      • Rigel dit :

        Si déjà cela pouvait faire dégager Poutine et sa bande mafieuse, le peuple russe en serait aise.
        À condition de créer une économie viable exempte de corruption organisée comme par le passé et aujourd’hui.

        • Nuke them all dit :

          Le peuple russe en serait aise (je suppose que vous voulez dire mieux loti ?). Oui vous avez raison. Mais n’oublions pas que le peuple russe a voté massivement pour Poutine. Ce n’est donc pas Poutine qu’il faut corriger, mais les russes qui sont responsables de leur situation économique minable et du bordel qu’ils créent sur notre planète.

    • Amida dit :

      @ Alain: L’article de TTU est intéressant. Si les chiffres sont exacts, il ne s’agira donc que d’un retour à une flotte essentiellement défensive (hors la flotte sous-marine), bien adaptée à la protection des eaux territoriales russes. Avec une capacité limitée d’agression vis-à-vis des Etats voisins. Ce qui correspond à la nature continentale de ce pays. La grande flotte de haute mer soviétique fut une anomalie dans l’histoire de la marine russe, liée à la volonté expansionniste de l’Etat socialiste.

      • mich dit :

        Bonjour ,anomalie est quand même un peu exagérer ,je pense qu’il ne cracherait pas sur une flotte de haute mer un peu plus robuste ,mais cet « état continent « qui doit déployé des moyens dans tellement de domaine au vu de sa position doit faire avec ses moyens économiques et humains ,pas simple à entretenir une marine digne de ce nom,ils ne sont pas les seul.

        • Amida dit :

          @ mich: Un Etat essentiellement continental doit nécessairement déployer ses moyens sur terre, afin de faire face à ses ennemis terrestres. Ce qui est le cas de la Russie. Car c’est bien sur terre que se trouvent les adversaires potentiels ou réels de la Russie: Chine, salafistes dans le Caucase et en Asie centrale, Ukraine. Depuis la fin de l’antagonisme politique et militaire avec la Pologne et la Suède, depuis l’abandon des doctrines socialistes et impérialistes de l’URSS, l’ennemi potentiel n’est plus vraiment à l’Ouest. Entretenir une flotte de haute mer, coûteuse, pour l’envoyer rôder sur les lignes de communication des grands Etats maritimes (USA en tête) est un luxe que seul l’URSS a pu, un moment, s’offrir. L’Etat tsariste n’avait pas de telles ambitions, même si il entretenait une marine importante.

          • mich dit :

            Bonsoir ,je suis assez d’accord ,mais ce que je veux dire aussi ,c’est qu’il est anormal que la Russie soit dans cette situation de devoir faire des choix , je sais que certains me diront que cela est la faute du communisme ou aussi des méchants occidentaux qui n’ont pas tendu la main ,mais ce pays devrait être dans une autre situation à notre époque avec son potentiel ,c ‘est quand même quelque part un gâchis .

        • Amida dit :

          @ mich: Et bonjour aussi. 🙂

    • Masaryk67 dit :

       » La Russie et en plein collaps et désastre économique, elle disparais de la scène mondiale dans tous les domaines, en particulier l’innovation et la recherche, je vais y revenir avec plus d’explications plus tard… »

      j’ai hâte de lire la suite de votre post @ALAIN

  10. Mathieu dit :

    Il y a quelque chose que je ne comprends pas. On est pas sensé avoir plus de fric que les russes ? Comment la Russie peut-elle avoir plus de navire / sous marin / avions que nous ?

    • Rigel dit :

      Parce que notre richesse sert à payer les militaires, les fonctionnaires, les retraites, les avantages sociaux, la CPAM, etc….
      Elle sert à investir dans l’économie pour que l’on puisse acheter et vivre mieux, beaucoup mieux qu’en Russie comparé bien sûr aux « classes » je n’aime pas ce vocabulaire, moyennes équivalentes, qui en Russie vivent chichement et souvent régressent.
      Priorité à l’armée russe pour la gloire d’un empire dépassé.
      Paraît que Poutine veut mettre l’accent sur l’économie intérieure….
      C’était déjà le cas en 2012, on a vu…

  11. NicoLas.. dit :

    Jacque29 votre message est comme une lumière dans la nuit, j’espère juste qu’à l’inverse vous n’êtes pas du coté opposé, où l’occident et israel sont tout le temps les méchants et le reste du monde les résistant à l’empire du mal (dans le genre égalité et réconciliation)
    Mais effectivement ce site est rempli de soldat fanatique de l’occident, « israel et l’occident le bien, contre le mal » , près à nous pendre pour trahison ( sans exagération, c’est ce que j’ai pu lire il n’y a pas longtemps, ça en dit long sur la haine des gars…
    haine de l’autre qui forcément interdit toute auto-critique, rend aveugle, et enferme dans une idéologie toujours binaire)

    • Rigel dit :

      Vous espérez mal, il est tout ce que vous dites, anti occident, anti Israël, anti liberté, anti démocrate, anti Macron qu’il insulte h24, mais c’est son droit, il ont le droit de n’être pas contents, d’être contre et pas pour, mais question respect il faut cesser de croire tout ce qu’il va vous affirmer… Il est le premier à crier ses insultes envers ceux qui le contredisent…..
      C’est ce que j’avais à dire sans pour autant être fanatique de ce que font nos démocraties qui ont des torts… Mais entre la Corée du Nord qu’il glorifiait et mon pays la France je choisis vite… Devinez..!!
      Sans haine aucune, au contraire j’ai suffisamment d’humour pour en rire, ils ne peuvent pas en dire autant, sûrement pas.
      Je n’irai pas vous raconter des bobards non plus, je n’ai pas de sentiment amical envers eux, pas plus de haine comme vous dites.

      • Rigel dit :

        Pour finir, Jacques 29 sera content d’apprendre que je trouve intéressant le changement d’attitude de Kim Jong un…. C’est bon pour la paix
        J’espère qu’il pourra lui même en dire autant de son comportement ici et ailleurs sur le net, mais je doute.

      • Jacques 29 dit :

        @ Rigel : pouvez-vous me citer UNE insulte que j’aurais « criée » à qui que ce soit ? UNE ? et une contre le Président, aussi ? vos affirmations erronées sont diffamatoires. Et c’est vous , le même, qui accusez Russes et Chinois de mentir et de fabriquer des « fake news » ? vous n’avez honte de rien, décidément !

  12. Celtibère dit :

    Dans le genre cinématographique préféré des Américains voici un énième épisode de leur série favorite: Le méchant ours russe, le retour. Pendant que le cinéma hollywoodien détourne l’attention et manipule les esprits, la réalité est moins glorieuse pour l’Oncle Sam. Entre tueries domestiques et fomentation de guerres moyennes orientales, la société de prosélytes christiques obèses, incultes et violents continue de vouloir imposer son modèle et son dollar au monde entier. Faut-il avoir l’esprit déformé en Europe pour croire que la Russie, avec son PIB digne de l’Italie, constitue un danger pour la paix? La Chine est en passe de devenir la première puissance du monde et cela déplait aux cow-boys qui sont prêts à tout, y compris à déclencher un conflit, pour préserver leur hégémonie. Vade retro satana! US go home!

  13. Olivier Fournier dit :

    Il faut comparer ce qui est comparable. Exprimer le PIB russe en USD n’a pas de sens compte tenu d’une parité de pouvoir d’achat (PPA) incomparable. Vous n’allez pas acheter la même chose avec 1$ à New York ou à Moscou. Il faut donc utiliser le méthode de la Banque Mondiale. On corrigeant avec la PPA, la Russie a le 6ème PIB mondial et la France le 10ème. Pour estimer les dépenses militaires réelles de la Russie, vous pouvez facilement les multiplier par deux, ce qui les laisse encore loin des US, mais bien devant nous. N’oubliez pas que les russes achètent des armes en roubles et non en USD.

    • Rigel dit :

      OK mais ce n’est valable que si la Russie ne consomme qu’en rouble en Russie
      Or elle achète des biens en dollars, euros, yuan, yen, alors cette valeur théorique PPA n’est plus valable.
      Cette valeur ne veut plus rien dire quand un russe achète un produit étranger. Il aura été payé en devises et non en rouble, la Russie ne vit pas en autarcie.
      Pas encore.
      Le PPA est un taux de conversion monétaire qui permet d’exprimer une unité commune de pouvoir d’achat des différentes monnaies
      Rapport entre la quantité d’unités monétaires nécessaire dans des pays différents pour se procurer le même panier de biens et services
      Autrement dit ce n’est valable que si deux pays sont de productions de biens et services comparables
      Un ménage russe à donc besoin de plus de roubles ou dollars pour acheter le même produit qu’un ménage américain ou européen
      Car la Russie est très loin de produire ce que produit l’occident en matière de biens à valeur ajoutée

      • Polymères dit :

        Oui Rigel et je dirai même plus simplement, qu’une monnaie forte n’est pas un problème mais un signe de richesse. Le PIB PPA qui permet de relativiser la pauvreté d’un pays dans son ensemble est un trompe l’oeil qui satisfait uniquement ceux qui veulent modifier un classement ne vaut rien.
        La réalité c’est que oui, le français il vit dans un pays riche et ses euros ils les comptent. Un russe, il vit dans un pays bien plus pauvre et il compte aussi son argent. Mais même si on peut pointer du doigt les difficultés d’un homme riche dans un pays riche à celle d’un pauvre dans un pays pauvre, la différence se voit quand l’un et l’autre échange leur place. Un russe moyen qui vient en France avec ses valises de roubles, subira un choc négatif et comprendra qu’il va être un pauvre, un français moyen s’il vient avec ses valises d’euros en Russie, il sera dans la classe moyenne haute, pour ne pas dire avec les riches.
        C’est cette différence entre les individus à l’échelle du monde qu’il faut comparer et c’est pour cela que le PIB nominal est la référence sérieuse qu’on prend en compte, le PPA c’est bien pour mesurer le niveau de vie locale.
        Mais également, les monnaies fortes ne subissent pas les variations que connaissent les autres monnaies bien plus volatiles. En Russie on peut se retrouver avec +10% d’inflation d’une semaine à une autre, il suffit d’une tension internationale, d’un petit coup boursier ou autres et ça part en vrille, une monnaie que l’état russe doit soutenir à coup de milliard et de milliard de dollar, la planche à billet ne sert à rien (elle permet le contraire), de devoir restreindre les emprunts, de prendre du roubles aux russes (inflation) pour compenser.On l’a vu encore récemment avec la récession, des dizaines de milliards se sont envolés nulle part, juste pour soutenir le rouble.
        C’est pour ça que les pays riches ont cet avantage de ne pas être confronté à un basculement économique soudain que des pays émergeant comme la Russie, la Turquie, le Brésil ou d’autres peuvent avoir rapidement et facilement. Il a suffit de voir comment l’annonce américaine sur des taxes sur l’acier et l’alu à eût comme impact avec Rusal, au bord de la faillite sur simple annonce, une bourse qui dévisse, un rouble qui s’envole, faut voir pour le comprendre.

      • Amida dit :

        @ Rigel: « OK mais ce n’est valable que si la Russie ne consomme qu’en rouble en Russie » Ah, c’est bien: vous commencez à comprendre quelque chose aux équilibres monétaires. « Or elle achète des biens en dollars, euros, yuan, yen, alors cette valeur théorique PPA n’est plus valable. » La société civile russe achète et consomme des biens d’importations, qu’il faut régler en devises étrangères. Mais l’Etat russe, quand il consomme de la technologie militaire, la fait généralement produire dans des usines russes, à l’aide d’ouvriers russes, grâce à des plans produits par des ingénieurs russes, sortit d’universités russes, avec, de plus en plus, des machine-outils russes, de l’énergie russe, et, bien souvent, à l’aide de matières premières russes. Et l’Etat russe paye tout cela en roubles. Ce n’est jamais que le résultat de 300 ans d’efforts consentit dans l’éducation, la recherche et l’industrialisation. Et comme l’Etat russe n’est pas vraiment une démocratie, ses ingénieurs ne sont pas trop nombreux à chercher un meilleur sort hors du pays…

  14. Fougasse dit :

    M. Lagneau. Vous allez peut-être penser que je pinaille mais l’amiral Richardson n’est pas le chef des opérations de l’US Navy . Il en est le chef d’état major. Son titre en anglais est bien Chief of Naval Operations (CNO) mais ça fait longtemps que le CNO n’a plus aucun rôle opérationnel. Son boulot est celui d’un chef d’état major : préparer les forces (budget, recrutement, formation, équipement, entraînement, etc.) et d’être un membre du comité des chefs d’état major (Joint Chief of Staff), comité dont le rôle opérationnel est quasi-nul depuis la réforme de 1986 (Goldwater-Nichols).

    Quant à la deuxième flotte, dont le rôle était double : responsabilité de l’Atlantique (nord) et préparation des forces en vue du déploiement avec la 6e flotte en méditerranée (et plus tard, avec la 5e flotte dans le golfe persique), il est intéressant de la voir re-créer au moment où les USA envisagent de nouveau la présence permanente d’un groupe aéronaval en méditerranée.

    Par contre, le développement de la flotte sous-marine russe et leur intérêt des Russes pour les réseaux de communication sous-marins traversant l’Atlantique nord , à mon avis un des faits les plus inquiétants de l’actualité navale (avec le déploiement des chinois en mer de Chine) .

  15. Claude dit :

    X Files … ils sont là … les Russes? Allez 1 petit effort pour demain qui sera le 8 Mai.

  16. lxm dit :

    Vu que la marine américaine n’arrive à tenir aucun objectif en nombre de navire, constamment revu à la baisse( tient cela rappelle la france..), je me demande si ce commandement aura quelque chose de substantiel à commander.

    • Carin dit :

      À lxm
      Vous savez, quand on dispose de 11 PAN et que les portes-avions retirés du service restent à quai et son maintenu combat possible, comme on a pu le voir avec un très vieux destroyer qui lors de la première guerre en Irak, c’est déplacé en MEDOR pour balancer ses pruneaux de 300m/m on n’est pas très inquiet pour cette 2ème flotte.