Malentendu entre Paris et Athènes sur la location de deux frégates multimissions à la marine grecque?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

62 contributions

  1. Thaurac dit :

    Patiner à ce niveau, ça devient grave!

    • Leroy dit :

      Certes, mais il n’en demeure pas moins que le conflit gréco-turc couve à nouveau. Et Erdogan fait ce qu’il faut pour cela.
      Or, la Grèce a besoin de soutien, tout en étant sans le sou : qui, dans l’UE, est en mesure d’apporter ce soutien ? Cherchons l’erreur : seul pince-moi (la France) reste dans le bateau, l’Italie étant trop occupé sur les côtes libyennes ! Alors l’OTAN ? Mais la Turquie en fait partie !
      A moins d’aller quémander du côté de la Russie (souvent en bons rapports avec Athènes!).
      Mais M. Macron ayant une connaissance très limitée en matière de défense et de capacités françaises s’est sans doute engagé trop rapidement ! A revoir ses conseillers défense.

  2. Barfly dit :

    A confirmer, mais si c’est le cas, c’est pas sérieux.
    Louer nos meilleurs navires de guerre juste dans l’espoir d’en vendre deux autres. Ridicule.
    Pourquoi pas des sous marin, têtes nucléaires comprises et pendant qu’on y est le Charles de Gaulle pour renflouer les caisses. On pourrait même louer madame Parly pendant une période indéterminée…
    Vous imaginez les USA louer des Arleigh Burke ? Et encore ils pourraient se le permettre, ils en ont 65. Mais nous, louer 2 frégates sur 4. Franchement…

    • Herve Lesage dit :

      Je comprend vraiment rien la france devaient commander 15 ou 18 fremm.
      Il on annulé pour dire on va s arreter a 8
      Aujoudhui on en a 4 qui ne sont pas au point et on s embarque a vouloir en louer 2
      Alors qu on est a poils j aimerais savoir quelles est le conard qui a cette brillante idée c est halucinant surtout quand on voit la surface maritimes de la france + l epoque actuelle sans compter l europe qui ne donne pas une tune j invite les grecs a demander a l europe
      Incroiyable!!!

      • Albatros24 dit :

        Le « connard » dont vous parlez est peut être bien celui là même qui a fait cette promesse inconsidérée à Tsipras…
        Car il serait incroyable que les grecs mentent là dessus.
        Mais maintenant il convient d assumer et de ne pas faire perdre la face à la Grèce. Qui est un client important de notre industrie militaire. Il y a aussi une image de la part de la France à défendre. Et la perspective de vendre en leasing pourquoi pas des corvettes Gowind.
        Enfin la Grèce est malmenée par les turcs va t on la laisser se rapprocher de Poutine pour trouver une aide entre orthodoxes ?
        Il me semble qu on aurait intérêt à lui louer une Fremm : la Normandie mais aussi l Alsace qui arrivent et avec tous les missiles MBDA qui vont avec…et accélérer les fabrications et livraisons de deux autres FREMM pour notre Marine par ailleurs. On l a bien fait pour l’ Egypte…et si beaucoup de pays nous achètent des FREMM et pas à l Italie…pourquoi s en priver on aura bien les nôtres ensuite et d ici là à un meilleur prix et plus modernes ?
        Sinon le chiffre de 18 frégates de 1er rang Fremm demandées par l amiral est sans doute un minimum avec notre statut de possesseur de la 2de ZEE mondiale. Il nous faudra des FREMM anti aériennes aussi et un 2d porte avions c est sûr.
        Mais choyons nos clients car nous sommes dans un secteur des frégates très concurrentiel avec l Italie l Espagne ou même la GB. Et les grecs sont des clients à garder qui n exigent pas une production make in Greece comme les autres…et qui nous achèteront aussi des blindés et canons…ils utilisent nos hélicos nos VBL…Ne l oublions pas.
        Ces clients nous permettent de vivre et développer une de nos rares industries non délocalisables (pour l instant).

        • Albatros24 dit :

          On peut aussi autre variante leur louer deux de nos Fremm actuelle et en commander des neuves à la place

  3. Barfly dit :

    A bien y réfléchir, j’ai du mal à y croire. Mais si c’est le cas, je prédis un beau scandale.
    C’est favoriser nos industriels au détriment de nos forces stratégiques.

  4. revnonausujai dit :

    parly, ancienne directrice « stratégie et finances  » à la SNCF, actuellement membre d’un gvt qui veut réformer stratégie et finances à la SNCF !
    de vrais pros !

    • Thaurac dit :

      Aussi pro que certains « cheminots »

      • revnonausujai dit :

        hum!
        que certains syndicalistes cheminots soient des semeurs de brin, certes , mais quand une organisation dégénère ( il y encore 30 ans, la SNCF était un modèle), globalement , ce n’est pas le clampin de base le responsable. Le poisson pourrit par la tête !

        • PK dit :

          @ revnonausujai
          .
          « Le poisson pourrit par la tête ! »
          .
          C’est tout à fait faux en ce qui concerne la France. Le syndicalisme de la fonction publique a un peu près tout tuer depuis 40 ans… Depuis le France jusqu’à Air France en passant par La Poste et la SNCF.
          .
          Pas besoin de glandus à la direction quand on a des destroyers pareils aux manettes des syndicats.
          .
          C’est même étonnant que ces entreprises soient encore debout !

          • revnonausujai dit :

            certains de vos exemples sont erronés; le France , c’est la démocratisation du transport aérien, plus le coût d’exploitation, la baisse de qualité de la poste, c’est d’abord une réglementation sociale qui amoindrit la disponibilité puis un changement de nature des envois postaux.
            le déficit de la SNCF , c’est d’abord 50 ans de décisions politiques, du tout TGV, y compris à Trouffignac les Oies, pour faire plaisir à l’electeur, alors que la SNCF elle même ne souhaitait QUE la ligne Paris Marseille, en passant par le quasi abandon du frêt pour favoriser le transport routier,juqu’à l’achat de rames TGV parfaitement inutiles pour soutenir le constructeur.
            contrairement à ce que vous semblez penser, la CGT ( et les autres syndicats) , si elle est évidemment malfaisante, n’est pas totalement stupide; elle n’hésitera pas à couler des boites privées, mais les entreprises publiques sont pour elle la poule aux oeufs d’or et elle a tout intérêt à leur perennité.

          • Françoise dit :

            @PK : Ce n’est pas de leur faute : Ils ont leur tradition de grève fondée sur leur droit de grève. Il y a plein de pays moderne et démocratique sans grève. C’est le pouvoir qui doit limiter le droit de grèves.
            .
            Tout cela s’applique pour les États-Unis et les armes.

        • Carin dit :

          La SNCF a été créée en 1947, vous pouvez vérifier depuis sa création il ne s’est pas passé une année sans grève!!!
          Alors le syndicalisme oui, mais l’abus de syndicalisme non.

      • Pravda dit :

        Restez sur le domaine militaire svp, les cheminots comme les bidasses sont sous aux ordres (dixit de Gaulle, de mémoire, la Sncf c’est comme l’armée avec la discipline en plus).
        Le stratégie employée est la même que celle employée enGB sous Tatcher, on pouri l’outil de travail, les conditions de transport, et après on privatise en disant que la privatisation arrangera les choses.
        Pour info, la « carte orange » toutes zones londonienne est à 340£ pour 75€ chez nous et si vous prenez votre voiture vous vous tapez le péage (10-20£ jour)

        • Nihilo dit :

          Mais qui paie la différence ? Le contribuable. Et le contribuable n’est pas forcément client SNCF ou RATP. Peut-être que c’est normal que tout contribuable participe aux transports en commun mais svp ne comparons pas.

        • Arnaud dit :

          ce ne sont pas les cheminots qui décident de la politique tarifaire hallucinante et incompréhensible de la SNCF

  5. Orion dit :

    Va falloir accélérer la cadence dans le chantier de NavalGroup avec toutes ces conneries !

  6. Polymères dit :

    Je pense que l’incompréhension émane en fait du montage financier permettant à acquérir ces navires sous la forme d’une location sur plusieurs années.
    Je ne pense pas qu’on annoncerait aujourd’hui que dans 4 mois, 2 de nos FREMM partiraient pour la Grèce, sans qu’il n’y ait le moindre équipage formé. Nous n’en avons pas beaucoup et vu la tendance actuelle qui n’est pas celle de la recherche à tout prix de petites économies, je doute sincèrement du sérieux de la déclaration d’Athènes.
    Mais ce qui est certain, c’est qu’il y a bien un projet de la Grèce pour acquérir des FREMM depuis 15 ans avec une sorte de système d’une location transitoire et une construction locale.
    Même si la Grèce est un pays stratégique, surtout devant la Turquie, je vois mal la France céder pour quelques années des FREMM, si il y a 15 ans c’était envisageable par ce qu’on en prévoyait 17 pour nos forces avec des livraisons plus rapides, actuellement c’est bien trop compliqué.

  7. Carin dit :

    Si les grecs ont raison, pourquoi démentir leur déclaration? Serai-ce pour ne pas fâcher erdogan? Si c’est le cas il ne faut pas perdre de vue que ce monsieur nous tiens en très basse estime, et si on pouvait éviter d’imiter les allemands ce serait bien. Toujours le même choix « déshonneur=souvent guerre dans la foulée » a contrario mettre ses c… sur la table fait souvent reculer l’adversaire!

  8. Autret dit :

    La Grèce peut négocier un prix au vu des résultats peu brillants de la première opération de guerre de ces bâtiments.

    • Paul dit :

      Ah bon? vous jugez sur des rumeurs et tout au plus des défauts de jeunesse de certains systèmes qui ne remettent pas du tout en cause la qualité globale de ces navires. C’est quoi l’intérêt de ce « bashing » gratuit ?

    • Nihilo dit :

      Quels autres navires conseillez-vous à la marine grecque ?

    • Albatros24 dit :

      Les missiles ont été tirés et ont atteints leurs cibles sans être détruites ni elles ni leur vecteur.
      Et c est un résultat plus que brillant vu que Poutine avait promis de les abattre tous deux…
      Les FREMM sont au point de tout et si certains MdCN n ont pas été tirés c est du fait de la fenêtre de tir trop courte et que les cibles avaient déjà été traitées par la US Navy et ses dizaines de Tomawoks.
      Seule la propagande russe y voit un quelconque soucis.

  9. Albane dit :

    Un mail de premier avril (au calendrier julien) qui aurait pris du retard ?

  10. François de brest dit :

    Et c’est avec ce type de clowns que l’on veut faire la défense européenne?

  11. Le Breton dit :

    Malentendu ou problème de traduction ?

  12. Frédéric dit :

    Mode ironique : Pourquoi pas un second équipage grec en complément d’un premier équipage français ? Accord gagnant gagnant 🙂

    • Orion dit :

      On peut doubler l’équipage mais la FREMM ne saurait être a 2 emplacements différents au même moment..

      • Syna VaiL dit :

        En se basant sur certains principes de la physique quantique si, mais enfin bref je ne vais pas déblatérer des théories pas franchement fun x)

  13. Frégate dit :

    Cela explique peut-être le passage des FREMM à deux équipages…

  14. Terrien dit :

    Ce n’est pas ça qu’on appelle un « fake »?
    Ou un poisson d’avril ?
    Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé l’erreur : dans la série, l’Auvergne est la seule région de baptême qui n’est pas maritime.

  15. Scalp dit :

    Je pense qu’il
    Y a des enseignements qu’on pourrait tirer des russes , par exemple « la létalité distribuée » ! La flottille russe de la
    Mer Caspienne est composé de petits navires de moins de 1000 tonnes apparemment inoffensif mais ces corvettes embarquent un punch surdimensionné de 8 Kalibr-PL chacune! Les russes ont poussé ce concept de distribution à l’extrême car même les patrouilleurs du projet 22160 portent aussi 6-8 Missiles Kalibr! Je pense que c’est rentable !
    En plus pourquoi la portée du MdCN n’est que de 1000 km alors que Les Tomahawk et Kalibr tournent autour de 3000 km? Décision politique ou incapacités techniques ?

    • Fred dit :

      @ Scalp
      Ces petits navires seraient drôlement chahutés en doublant le Cap de Bonne-Espérance, et même en Mer Méditerranée.
      Plus un navire est petit, et plus ses senseurs se polluent mutuellement.
      Huit missiles mer-mer, cela ne fait pas tout : manque sonar de coque, sonar remorqué, torpilles, radar performant, missiles antiaériens et de croisière, canons, hélicoptère, embarcations légères, drone, logements pour commandos, allonge …

      • Scalp dit :

        Les corvettes russes ont tout sauf l’helico peut être , va lire les fiches techniques des corvettes de classe Buyan-M.
        1 × 100 mm A-190 [1]
        2 × 30 mm AK-630 (AK-630-M2 in 21631)
        1 × 40 retractable A-215 « Grad-M » (seulement 21630)
        2 × 4 cellules VLS UKSK avec le système Kalibr-NK ou P-800 Onix (seulement 21631)
        1 × 4 3M47 Gibka (seulement 21630)
        2 × 4 Komar (seulement 21631)[2]
        1 × lance-grenades DP-65
        2 × 14.5 mm KPV
        3 × 7.62 mm PKM (seulement 21631)
        Rayon d’action 1 500 miles (21630)
        2 300 miles à 12 nœuds (21631)

        Électronique
        Radar: MR-352 Pozitiv-M1.2 (Pozitiv-ME1.2 pour l’export)[1]
        Contrôle de tir: 5P-10-03 Laska (5P-10-03E pour l’export)[1]
        Sonar: suite Anapa-M (Anapa-ME pour l’export)[1]
        Radar de navigation: MR-231 Pal[1]
        Autre: 1 x appareil de surveillance électro-optique

        Guerre électronique :
        2 × lance-leurres PK-10
        Équipage 29-36 personnes (21630)
        52 personnes (21631)

        Les missiles sont Mer-sol

      • Amida dit :

        @ Fred et Scalp: Oui, l’exemple russe est à remarquer. Et il devrait intéresser les Grecs au premier chef, eux qui n’ont guère d’intérêts aux alentours du cap de Bonne- Espérance. Les corvettes Buyan sont de petits navires de combat côtiers, très adaptés à la lutte contre les nageurs de combat, les vedettes, et bien équipés pour le tir vers la terre. Et armées de missiles de croisière. Donc, pour la lutte anti-sous-marin et contre les navires de surface, elles doivent être épaulées par des aéronefs basés à terre. Ce qui, pour des bâtiment côtiers, ne pose guère de difficulté. Quoique le Kalibr existe en version anti-sous-marin et anti-navire. Tirant d’eau de 2 mètres seulement (7m30 pour une FREMM). Ce qui permet d’utiliser les canaux intérieurs à la Russie, et ses grands fleuves, pour transférer des navires de la Mer Caspienne vers la Mer Noire, et de la Mer Noire vers la Baltique. Ceci afin d’éviter le cas 1904-5. L’apparition des missiles permettant d’exploiter le concept à fond en donnant la possibilité de doter une petite coque d’un gros appareil de destruction. https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Buyan https://fr.wikipedia.org/wiki/Kalibr_3M-54

  16. Olivier dit :

    En tous cas l’opération Libèrerait immédiatement deux équipages … qui pourraient ainsi doubler ceux des deux FREMM qui nous resteraient … pratique
    Quand à la prochaine a recevoir, il nous suffirait de la céder à l’international et le problème serait définitivement réglé!
    Bon sang mais pourquoi ne pas y avoir songé plus tôt?!

  17. wagdoox dit :

    si ca pouvait permettre d’étendre la série à 10 fremm avec deux qui reviendrait dans la royale dans 5 ans alors …

  18. Tf22 dit :

    Je rêve peut être mais si en haut ils ont décidé de louer les 2 freem DA alsace et lorraine et les vendre plus tard, et à la place ils commandent pour notre marine 2 frégates horizon avec 48 missiles aster et 16 mdcn chacune alors la je dis oui.

    • VaiL dit :

      Je suis absolument d’accord avec ça serait le rêve mais on a déjà annulé 2 Horizons donc bon… Peu probable dirais-je.

      • wagdoox dit :

        En effet faire repartir la série maintenant est pour le moins illusoire mais une FREDA avec plus silo ouvert c’est tout à faire possible.

  19. lxm dit :

    des sous, messieurs dames, des sous.. on demande même du fric à la Grèce c’est dire le niveau de pauvreté du pays. Merci l’euro, merci l’europe, merci Hollande , Sarkozy, Chirac, Mitterand..

    • Yankev dit :

      @lxm: [merci Hollande , Sarkozy, Chirac, Mitterand..]:
      Pourquoi vous arrêter en si bon chemin? Ajoutez donc d’Estaing, et surtout Pompidou avec sa loi du 3 janvier 1973; après ça, il a fallu composer…

      • wagdoox dit :

        Pompidou a bon dos pour le loi de financement auprès des marchés. Il était à l’époque clairement mourant et le ministre en charge du dossier de A à Z c’était d’Estaing.

    • Nihilo dit :

      L’union européenne a détruit la Grèce ?
      Certes l’union européenne a voulu la Grèce mais l’économie de la Grèce n’était pas exceptionnelle au moment de son entrée dans l’UE et son entrée dans l’UE a profité à la Grèce…

  20. Poisson rouge dit :

    Après tout Erdogan est un ennemi clairement identifié, donc avancer la zone de conflit vers la Grèce n’est pas absurde. Les frégates sont à bout de souffle, donc autant qu’elles servent de plastron de première ligne face à ce dégénéré… cela payera au moins la moitié des 2 suivantes.

  21. radionucleide dit :

    il y a un bon vendeur qui leur a vendu des F70 pour des FREMM

  22. Carin dit :

    D’un autre côté, il s’agit peut-être des anciennes frégates qui au fur et à mesure de l’arrivee des FREMM, deviennent encombrantes??? Et en plus cela permettrait de créer trois équipages ( vu la différence de personnels) pour nos trois actuelles FREMM??

  23. wagdoox dit :

    La Grèce a plus de besoin de rafale voir des F35B (et oui pour une fois, la config STOLV et le nombre de petites iles grecques permettrait de avoir autant de bases itinérantes) ainsi que des corvettes en nombres avec des exocets et enfin une artillerie et cavalerie du tonnerre pour prendre le détroit. C’est la seule victoire possible pour Athènes.
    Les FREEM serviront pas a grand chose dans des espaces aussi petits et en nombre si faible.

  24. sephiroturk dit :

    Vous étiez sur le point de vendre 2 BPC aux russes, votre vision d ennemi change selon vos intérêts c est normal, les BPC et des rafales à un putschiste en Égypte, très démocratique
    La Chine, qui était première importatrice d’armes françaises entre 2008 et 2012, passe à quel rand au faite ? la chine est un ennemi?amis?partenaire eco? tu te souviens toi? Suivent l’Inde ,amis si il achète rafale aussi mais aussi dénoncé régulièrement par des ong, les Émirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite les mieux classé en liberté n est ce pas
    Si Erdo degenere trouvé un adjectif pour vous qualifier, moi j en trouve pas

    • Nihilo dit :

      Il peut être reproché à la Russie d’avoir envahi une partie d’un pays, la Crimée… La Russie n’aurait-elle pas pu axer les mêmes efforts pour améliorer son économie ?

  25. poisson rouge dit :

    Erdogan n’est pas la Turquie et la Turquie n’est pas erdogan. si vous le défendez par principe d’appartenance alors c’est qu’il a bien réussi son coup de jouer sur l’appartenance nationale et ou religieuse, il l’un des pire fléau que la Turquie est à subir. corrompu et totalement mal veillant, la purge à été la bonne excuse pour s’octroyer les pleins pouvoir et surtout échapper à la justice. le fanatisme ça démarre par l’aveuglement. maintenant le sac ne serait ne sera jamais assez grand pour y mettre les Trump Hollande Sarkozy et autres Putine… alors un peu de discernement.

  26. Fralipolipi dit :

    Si la Grèce souhaite absolument disposer du MDCn (rappelons qu’elle opère déjà le Scalp EM à partir de ses M2000), alors son choix de la Fremm (plutôt que d’une Gowind ou d’une FTI) se comprend.
    Par ailleurs, la Grèce est pressée au regard des évolutions côté turc.
    Aussi, comme la FTI ne peut pas être livrée avant 2025, et qu’en plus elle ne pourra pas mettre en œuvre le MDCn (la FTI étant limitée aux silos Sylver A50, lorsque seuls les plus gros A70 peuvent contenir le MDCn), exit ce projet de FTI pour la Grèce, pourtant bien adapté par ailleurs.
    Exit aussi le projet de Gowind sur-armée, car même si elle peut être livrée plus tôt, il n’y aura toujours pas là de MDCn (en plus des capacités ASM plus limitées).
    .
    Enfin, la Grèce souhaite également une frégate très adaptée à la défense aérienne (et on la comprend au regard de son actualité).
    Du coup, ce sont plutôt les Fremm FREDA Alsace et Lorraine qui seraient utiles pour eux.
    Vous me direz, il n’est pas prévu qu’elles embarquent des MDCn, mais cela n’est pas forcément figé.
    Il suffirait de remplacer les 16 Sylver A43 en proue par 16 Sylver A50 pour y permettre un armement de 16 Aster 30, ceci laissant la place pour loger les 16 MDCn dans les A70 mitoyens à l’avant, le tout complété par 12 VL mica (en remplacement des Aster 15 pour la défense AA rapprochée) placés en marge du hangar hélicoptère, comme cela avait déjà été pressenti par la Grèce dès sa 1ère marque d’intérêt pour la Fremm, il y a plus de 10 ans.
    .
    Ainsi, nous pourrions peut-être louer à la Grèce (ou vendre en Leasing) ces 2 Freda, sans toucher aux 6 premières Fremm plus spécifiquement ASM.
    N’oublions pas que la découpe de 1ère tôle de l’Alsace a déjà eu lieue il y a quelques mois, donc, même si sa livraison n’est prévue qu’en 2021, il y a sans doute moyen d’accélérer sa mise à l’eau, et idem pour celle à suivre.
    Ceci pourrait alors peut-être permettre de lancer 2 Fremm FREDA supplémentaires, tout en tenant plus ou moins, à 1 an près, les échéances initiales de 2021 et 2022 pour la Marine Nationale.
    .
    Et soyons fous. Osons imaginer que ce rallongement de série de 2 unités (voire 4) pour la Grèce permettrait d’aboutir à des Fremm FREDA, pour la France, équipées du nouveau radar Sea Fire (prévu seulement pour la FTI, mais qui serait tellement plus à son avantage au sommet d’une Fremm FREDA ou d’une FDA Forbin).
    Si à cette Fremm on applique la même distribution de silos Sylver et VL Mica que celle décrite ci-dessus pour la Grèce, alors nous disposerions dans notre inventaire de 2 frégates vraiment armées et vraiment totalement polyvalentes, pouvant mettre en œuvre soit 32 Aster 30 + 12 VL Mica,
    soit 16 Aster 30 + 16 MDCn + 12 VL Mica … de quoi constituer un authentique « Croiseur », à moindre frais, et pour un maximum de polyvalence, notamment pour des missions lointaines en déploiement isolé (telle que celle de l’Auvergne récemment du côté de la mer de Chine … qui aurait sans doute apprécié tous les avantages du radar Sea Fire associés à l’Aster 30).
    .
    De tels Fremm « croiseurisées » (et maximisées en Aster 30 et portée et efficacité radar) pourraient aussi utilement servir de plateforme déportée à une défense DAMB.
    .
    Pour finir, sujet un peu subsidiaire (pour l’eco-conception), il me semble que si la durée de vie des missiles Mica est limitée pour être embarqués par nos avions de combats, ces derniers arrivés en fin de vie dans l’AA peuvent ensuite être fort utilement « recyclés » en VL-Mica.
    Vu notre stock de Mica dans l’AA, il y a peut être un intérêt à développer du VL-Mica à bord de nos frégates : pas de certitude de mon côté à ce sujet, n’hésitez pas à corriger s’il s’agit d’une erreur.
    .
    Enfin, pour vraiment finir, il me semblerait judicieux d’avancer au plus vite sur ce sujet avec la Grèce, car :
    – c’est un devoir de solidarité européenne vis-à-vis des menaces potentielles
    – c’est potentiellement positif pour la MN (à plus long terme), si bien géré
    – si la France ne joue pas son rôle et que la Grèce en ressort frustrée, il est évident qu’un autre pays européen fera le job à notre place (… même sans missile de croisière).

  27. Ardy dit :

    Si Erdy attaque la Grece apres ses “elections” et apres la fin de la saison touristique, la France serait dans l’impossibilite de ne pas soutenir militairement les Grecs – trop de capitaux investis -. Alors, mieux vaut dissuader Erdy par des navires battant pavillon Grec, que de lui balancer sur la tete nos missiles nous memes.