Irma : Le BPC Tonnerre est parti vers les Antilles avec plus de 1.000 tonnes de matériels

Comme annoncé, et après avoir terminé son chargement, le Bâtiment de projection et de commandement Tonnerre a appareillé du port militaire de Toulon pour mettre le cap vers Saint-Martin, île dévastée, avec celle de Saint-Barthélemy, par l’ouragan Irma.

Les moyens que ce navire va acheminer aux Antilles sont conséquents. Ainsi, plus de 1.000 tonnes de matériels ont été embarqués à son bord, dont 116 véhicules et engins militaires et 26 véhicules de la gendarmerie et de la police.

Il s’agit ainsi de « projeter » une capacité de reconstruction. Le 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP) envoie 41 sapeurs, dont des plongeurs de combat pour les recherches et les travaux sous-marins. Son détachement comprend un groupe sur Engin du génie rapide de protection (EGRAP) pour dégager les obstacles, une unité de production d’énergie 80 KW afin de rétablir l’électricité dans l’île. Enfin, il va déployer des équipements de zone de poser pour remettre en état des pistes aéronautiques.

Le 19e Régiment du Génie va quant à lui envoyer 72 sapeurs et 47 véhicules, dont un détachement de liaison et de reconnaissance (DLRG) qui sera chargé de renseigner l’état-major tactique sur les priorités, ainsi qu’un élément léger d’intervention (ELI) pour la maintenance des engins.

Le 19e RG founit également des moyens lourds de terrassement (pelles hydrauliques, bulldozers et camions bennes) pour dégager les routes et un appui au déploiement opérationnel pour la construction d’infrastructure qui, explique l’armée de Terre, « permettront de participer à la remise en état des installations vitales (électricité, fourniture d’eau, bâtiments médicaux, etc.). »

Le Service des essences des Armées est aussi sollicité pour fournir une capacité « carburant » (camions de ravitaillement en carburant terrestres et aéronautiques et plots de chargement). En outre, le Service de santé des Armées (SSA) renforce l’hôpital rôle 3 du BPC Tonnerre avec des moyens supplémentaires.

Enfin, quatre hélicoptères ont pris place à bord, dont 1 Puma et 2 NH-90 Caïman TTH de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) et un Puma de l’armée de l’Air.

Le navire a également pris en compte des moyens civils, comme 8 modules d’hébergement founis parla société Cougnayd et une capacité de désalinasation, via un véhicule du groupe Veolia.

Le BPC Tonnerre devrait mettre 12 jours pour arriver à destination (soit le 25 septembre).

52 commentaires sur “Irma : Le BPC Tonnerre est parti vers les Antilles avec plus de 1.000 tonnes de matériels”

  1. Chapeau bas. On n’entend que critiques, curieusement d’indépendantistes, mais la France est bien là. J’attends avec confiance un bilan des dons que les français, et d’autres, auront offert pour l’urgence ET pour la reconstruction.

    Ces bouts de France vont bénéficier de la solidarité de la Nation, de ses moyens étatiques comme de ses moyens privés, d’entreprises privée et de contributions individuelles.

    Peut-être qu’un jour ceux de là-bas diront merci.

    1. Oui regardez les videos des habitants qui critiquent en disant « on est français » et « on est moins bien traité que les autres pays que la France est allé aidé ». la macroniste aigue ca va 5 minutes.

    2. @de Myshl. Les Balkany et autres fortunés de ST BARTH vous remercient. C’est vrai que dans ces îles on ne trouve que du descendant d’esclaves !

      1. Béké,
        Est-ce que le problème pour les antillais d’origine africaine, pas caribéenne, ce n’est pas d’abord de ne jamais avoir été intégré à la France ?
        Il peut y avoir mille plans d’assistance économique, tous les quotas dans l’administration, une politique sportive très développée, il demeure un problème.
        Quel est-il ?
        Je vois la fête à l’occasion de l’obtention des JO 2024, avec comme projet avoué aux frais des contribuables, de développer la Seine Saint Denis alors que des dizaines de milliards ont échoué à y parvenir depuis des décennies.
        Les JO servant essentiellement à occuper l’attention et changer l’image. Mais à l’arrivée, comme les fois précédentes, qu’est-ce qui aura réellement changé à part l’injection massive d’argent public.
        Les Antilles touchées par le cyclone ont montré qu’il y avait un problème social important que cela révélait. Comme votre pseudo laisse entendre que vous vivez là-bas, pouvez-vous nous dire ce que vous en pensez?
        Et merci de ne pas tout expliquer par la chansonnette raciale ou la lutte des classes.

    3. On a déjà la solidarité des Balkany.Plus précisément de Levallois-Perret.(Faut pas déconner).On espère aussi celle de Trump qui a sa villa à St Martin.(aujourd’hui dévastée).Et tant d’autres qui se pourlèchent les babines en pensant aux bonnes affaires que leur apporte le cyclone.

  2. Voici les réponses aux questions des dernières semaines concernant le règlement en interministériel du budget OPEX-OPINT.

    Certains s’étonnaient que le MINAR ne règle pas la facture tout seul…….

    Il faut être dans l’anticipation et cela n’est pas une qualité de nos politiques. Ils sont beaucoup plus à l’aise dans l’instantané…….

    Il est vrai que les « catastrophes naturelles sont des phénomènes difficiles à prévoir » lorsque l’on regarde tout avec la loupe de Bercy.

    Participation de la sécurité civile (ce sont des militaires) sans oublier l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine nationale. Je n’exclue pas les autres personnels des autres ministères qui portent secours mais ils ne rentrent pas dans le cadre de mon propos.

    1ère alerte sur les faibles moyens du MINAR dans les DOM-COM (victime des restrictions budgétaires – bateaux, avions et hélicoptères et les personnels).

    Il ne faudra pas longtemps avant que d’autres évènements malheureux ne viennent « calmer » les adeptes macroniens de Bercy.

    On pourra toujours nommer une commission parlementaire pour faire le bilan et calmer les « gogos »

    1. Vous pensez qu’il faut 600 hélicoptères pour ces 2 iles? Des hélicoptères pour faire quoi? Vous pensez qu’il y a 15 000 personnes qui attendent un hélicoptère?
      Comme pour les autres, vous saisissez la moindre occasion pour créer du scandale, de la dérision, de la honte.C’est vraiment ridicule et j’aimerai bien savoir combien d’hélicoptères les néerlandais ou les britanniques ont sur place.
      La réalité, c’est que ces 2 derniers ils ont peut être envoyés 1 ou 2 avions avant nous, mais ils n’ont pas de quoi nous faire rougir et je ne pense pas qu’ils ont un navire chargé comme le BPC qui est en route.

  3. « Le BPC Tonnerre devrait mettre 12 jours pour arriver à destination (soit le 25 septembre). »
    C’est bien… mais c’est trop tard. D’un point de vue com entre ca et les centaines de vidéos de gens laissés seuls à eux mêmes il y a un grand fossé. Il pourra y avoir ensuite tous les reportages que l’on veut sur les militaires qui participent à la reconstruction cela n’effacera pas le fait que les habitants
    ont été à un moment seuls et démunis. Avec effet boule de neige sur les autres DOM/TOM/POM.
    .
    Je suppose qu’il y aura ensuite un grand jeu concourt où chaque participant expliquera qu’il ne peut pas etre tenu responsable …

    1. C’est trop tard pour quoi? Pour reconstruire? Allez donc leur dire a ces gens plutôt que de vous exciter derrière votre clavier par ce que des gens sont passés 4-5 jours un peu compliqué en raison du passage d’un deuxième ouragan et d’infrastructures endommagées.
      J’adore tous ces donneurs de leçons, allez donc en Guadeloupe et partez sur le premier navire pour aider ces gens ou taisez vous.
      Le passé c’est le passé et si pour vous, la seule chose à retenir c’est le moment entre le drame et l’attente des secours, ben c’est que vous ne comprenez pas grand chose aux besoins des gens.Personnes n’est mort de faim, personnes n’a été tué dans des rixes, arrêtons de faire croire à l’horreur.Ces gens ont tout perdu et il est important de reconstruire et comme pour alain plus en bas, dîtes moi si dans les autres pays, ils n’ont plus aucuns problèmes et s’ils ont tout reconstruits pour juger que ce BPC ne servira à rien et qu’il vient trop tard.
      Ce BPC ne ramène pas les premiers secours, il ramène la reconstruction, mais ça vous ne le comprenez pas.

      1. « plutôt que de vous exciter derrière votre clavier »
        Je suis très calme derrière mon clavier 🙂 Contrairement à vous de toute évidence… ce qui vous a fait rater le passage le plus important de mon post: « d’un point de vue com ».
        Pourtant il y avait une piqure de rappelle juste après : « Il pourra y avoir ensuite tous les reportages »…
        .
        Mon post concernait le ressenti de la situation. Rien d’autre. Donc pas besoin de s’enflammer.
        .
        « ou taisez vous »
        bah voyons tranquille la vie…

  4. Quel capacité de réaction rapide de se gouvernement lol. Cela fait peure, soutiens total à nos concitoyens aux Antilles

  5. 12 jours…. Gouverner c’est prévoir non ? Et qui paye ce type de déploiement ? Le Budget des armées ?

    1. En effet : pourquoi ce bateau de 200 m de long ne met pas que quelques heures pour faire les 6500 km qui séparent Toulon de St Martin ? Et qui va payer ? Comme d’habitude : les entreprises, les consommateurs grâce à la TVA et les 46 % de français qui payent l’impôt sur le revenu. Ce sont les mêmes qui paient le budget des armées.

      1. On trouve assez peu de navires capables de naviguer à 1500 km/h, sauf peut-être dans des romans de science-fiction…

  6. Comme d’habitude le gouvernement Français se réveille après la guerre.
    Arrivée prévu plus de deux semaines après un cyclone annoncée par la météo une semaine avant; …… une honte…..de plus.
    Les USA et leurs président que les fakes médiats Français prennent pour un idiot, avait anticipée en prépositionnant prêt de la Floride 16000 électriciens et des centaines de camions + portes hélicos et porte avions au large pour servir de bases logistiques, hospitals, hébergement et fournisseurs d’électricité, etc
    Depuis le désastre de 40, la France et toujours aussi mal gouvernée.
    Ce pays et foutu………

    1. Complétement débile comparer un pays entier avec infrastructures autoroutes aéroports chemins de fers et une ile de 93 km carrés il faut vraiment ne pas être la moitié d’un c.n

    2. c’est clair tout ce qu’ils avaient à lui reprocher c’était les chaussures de sa femme, c’est dire …

    3. Pourquoi chez les autres pays tout est déjà finit et réparé?
      Tous les habitants de ces iles sont morts, trop tard, on ne peut plus rien pour eux, rentrons tout le monde, c’est finit, allez donc sur place expliquez cela!
      La honte, comme beaucoup, vous allez la chercher et c’est vous qui l’alimentez.

    4. En 1870, les parlementaires républicains ont bien envoyer une armée qui n’y était pas prête à la guerre tout ça pour faire tomber l’empereur même si le prix était la capitulation dans l’humiliation, ce n’est pas d’aujourd’hui qu’il y a des manquements en haut.

    5. Rappelez à tous combien de morts a fait Harvey aux USA il y a quelques semaines. Que j’explose de rire devant l’anticipation des USA 😀

    6. On rappelle que St Martin et St Barth sont des îles.Je note que vous aussi vous prenez l’exemple américain (loin d’être une référence).Pour éviter de parler des voisins Hollandais et Anglais,qui eux ont réagi encore plus tard et plus mal ?.

    7. Réaction « Businness oriented » de HEB (un carrefour du Texas) https://www.linkedin.com/pulse/inside-story-what-took-keep-texas-grocery-chain-running-chip-cutter ça mérite vraiment d’être lu même si c’est avec googletranslate!
      Comment servir le client en réduisant le nombre de référence et en simplifiant la log pour ne pas laisser les clients sans rien en laissant les magasins fermés!
      .
      Et la « marine à Cajun » née de la nécessité et renforcé par imbécillité crasse d’un sénateur (si ma mémoire est bonne) de Louisiane qui voulait interdire à la Cajunnavy de se meller de sauver des gens alors qu’elle n’est ni commissionnée, ni formée, ni assurée, pour faire ce travail qu’aucun « pro » ne faisait!
      https://www.instagram.com/explore/tags/cajunnavy/ Les commentaires valent leur pesant de cacahuètes! Surtout sous Obama…
      .
      Beaucoup de leçons à tirer les inondations en Louisiane et au Texas!
      .
      Bon courage aux antillais qui mouillent la chemise!
      Quand à ceux qui pleurnichent parce qu’ils peuvent pas aller sur facebook alors qu’ils ont survécu à des vent de 360km/h et aux pillards… Bah c’est la clique du PPdT… Beurk!

    8. Ce pays n est pas foutu. Mais non ne peut rien attendre du Gouvernement surtout celui là qui veut vraiment eradiquer toute dépenses notamment les plus utiles et indispendables comme on le voit et le verra.
      De ces 5 ans de perdus avec ce Gouvernement libéral naîtra un Gouvernement plus interventionniste en 2022.
      Il faut massiveent investir dans un tas de domaines economiques pour relancer notre société et revenir à un Etat stratège. L industrie militaire purement nationale est une des industries à développer.

  7. Pour paraphraser le titre de l’édition papier de Var matin : « Après l’ouragan ils vont avoir droit au Tonnerre ». J’imagine du temps où on avait les TCD Orage, Ouragan, Foudre et Sirocco ce que ça aurait pu donner …
    L’article de var matin avec quelques photos :
    http://www.varmatin.com/vie-locale/ouragan-irma-le-tonnerre-part-de-toulon-et-met-le-cap-sur-saint-martin-165854

    Une petite note pour tout ceux qui trouvent que ceci arrive bien tard : de ce que j’ai vu le chargement à duré presque 3 jours (il y avait visiblement des pax à bord lundi matin lors du transfert quai d’honneur vers Milhaud 6). Comme le dit le titre de l’article on est à plus de 1000 tonnes ! Une telle quantité de matériel ne se ressemble pas comme ça, il faut tout « ranger » à bord dans un ordre précis, pas une mince affaire !
    Ce n’est pas le rôle d’un tel bâtiment que de partir à vide. Là on est en second rideau, pour durer, avec de la quantité et le matériel demandé par la première vague qui arrivée en avion. Faire vite ce n’est pas forcement faire bien … mais à l’époque d’internet certaines personnes ont tendance à croire que tout est facile, rapide, qu’il n’y a jamais d’impondérable. Ben non, c’est plus compliqué la réalité !

    1. enfin : ya 300 tonne de bagnole doc reste 700 tonne ce qui fait 20 contenaires

      ca doit etre la productivité francaise ca ..

    2. On reproche pas les moyens mis en place, on reproche qu’ils soient mis en place après plutôt qu’avant.

    3. @bilou
      Un conteneur (oui, c’est comme ça que l’on dit en français ! ) standard de 20 pieds c’est de l’ordre de 20 tonnes max.
      700/20 = 35 au minimum, cad si ils sont chargés au max ce qui ne sera pas le cas donc on dira 40.
      20 oy 40, c’est pareil ??? Mais le mec qui me dit ça, il me file d’abord la moitié de son salaire et seulement après je suis d’accord !
      Sans compter qu’il a fallu quand même pas mal de bras pour remplir toutes ces boites.
      Je vois déjà ceux qui vont râler à l’arrivée, parce qu’il faudra du temps et beaucoup d’autres bras pour sortir tout ça des conteneurs.
      Allez bilou, prends un billet ! On t’attend pour déballer les « cadeaux » !

  8. Le problème concerne peut être la disponibilité de nos moyens. Les armées fonctionnent déjà à la limite alors au moindre grain de sable, la machine se bloque.

  9. Ca va paraître idiot ce que je veut dire mais peut-être qu’on aurait pu envoyer le Monge qui aurait été apte à transporter tout ce dont on avait besoin en un seul coup depuis l’ouragan (bon peut-être pas les véhicules mais au moins tout le reste).
    Il y a me semble-t-il une frégate déployée à Saint Martin, elle serait peut-être plus utile ailleurs alors que le Monge peut limiter assurer sa mission de surveillance en parallèle avec ses énormes radars.

    1. On bousille notre patrimoine, quand je vois ce que certains pays ont réussies à préserver comme vieux navires, j’ai les boules…

    2. Le Monge n’est pas construit pour ça et en plus il est rempli d’installations classifiées … c’est un peu comme si on proposait d’utiliser la caserne Mortier pour héberger des migrants (OK, je force le trait).

  10. Les nouvelles sur le front antillais divergent quelque peu de la pensée unique officiel et imposé: Nombre de victimes sous évalué; impossibilité pour des navires de Guadeloupe et de Martinique d’aller aider les îles sinistrés.

  11. quand poutine disait qu’il lui faudra 1 semaine pour aller a paris .. maintenant je le crois

    1. Vous multipliez ce chiffre par 500, et vous pourrez enfin avoir un diagnostique de l’holocauste plutôt fiable.

    2. Moscou-Paris en Lada, c’est effectivement compliqué !
      Militairement, n’oubliez pas que ça fait 3 ans qu’il n’arrive pas à faire Donetsk-Marioupol.
      🙂

  12. Pourtant on a annoncé trois navires de croisière américains du côté hollandais,ou il y a le seul port en eau profonde de l’île.

  13. Marrant ces références « aux vidéos des habitants » comme sources d’informations sûres, alors même qu ça fait plusieurs jours qu’on sait que ce sont des fakes. Les professionnels sur place, des journalistes, les registres d’etat-civil (pourtant consultables) ou la morgue (vide) ne sont pas crus. Par contre, Patriote-455, caporal des cuisines à la retraite, re-poste ou retweet une vidéo aux origines inconnues d’une connasse en train de pleurer sous une lampe de bureau alors qu’elle allègue être dans une île sans électricité, ça passe crème. Je veux bien qu’il y ait un tas d’explications sociologiques à la fronde des classes sociales « périphériques » vis-à-vis des institutions, des diplômés etc … mais là on a percuté toutes les limites de la connerie quand même.

  14. Pour ceux qui ont la mémoire courte le cyclone est passé en catégorie 5 seulement 24h avant son passage sur saint martin. Faire partir un BPC de 200 mètres de long avec autant de matériel et d’homme + la logistique qui va avec c’est tout simplement impressionnant. Il n’y a vraiment aucune polémique à faire.

    1. les mili n’y sont pour rien . Ne mélangeons pas tout . Ce cyclone était considéré comme tres dangereux bien avant qu’il devienne 5. Des la catégorie 2 vu les conditions météo, la météo américaine avait prévenu de son potentiel.

  15. Je ne souhaite pas polémiquer ou critiquer inutilement, mais en 1990 quand on est parti dans le Golfe, le régiment ainsi que bien d’autres régiments étaient à Toulon 2 jours après…et pourtant à l’époque il n’y avait pas de téléphones portables, internet ou d’ordinateurs portables pour faire passer l’information plus vite ! Est-ce plus compliqué aujourd’hui !??

Les commentaires sont fermés.