Ouragan Irma : Le Premier ministre annonce l’envoi de nouveaux renforts militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

184 contributions

  1. lolo dit :

    Castaner a dit  » le gouvernement a pris conscience du sentiment d’insécurité ».
    Les habitants ont un sentiment d’avoir été pillé.
    Castaner a le sentiment d’être ministre?
    Il insulte le chef des armées et après il insulte les victimes.
    Ils sont victimes des pillards, ils n’ont aucun sentiment d’avoir été pillé.

  2. Le Breton dit :

    « À ce sujet, le Premier ministre, Édouard Philippe, a démenti l’information selon laquelle 250 détenus d’une prison partiellement détruite de Pointe Blanche de Sint Maarten [partie néerlandaise de Saint-Martin, ndlr] auraient profité des circonstances pour s’évader après avoir dévalisé l’armurerie.  »

    Je pense que Philippe ment, à vrai dire on ne nous dit pas grand chose sur ce qu’il se passe vraiment sur Saint Martin et Saint Barth.
    Vu le temps que nos preneurs de décisions prennent à déployer l’armée, qu’est-ce que ça ce sera le jour où l’outre-mer sera attaquée (et encore là c’est dans les antilles et donc l’atlantique, donc « pas trop loin » de la métropole), il faudra attendre une semaine avant que leurs sauveurs arrivent ?

    • Le Breton dit :

      « En outre, un détachement du GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationaleà et un autre du GIPN (Groupe d’intervention de la police nationale) sont attendus sur les lieux de la catastrophe. »

      Un détachement de troupes d’élites de la gendarmerie et de la police juste pour des « pillards » ? Effectivement, ça a l’air plus grave que ça.

      • Robert dit :

        Des pillards armés par ce qu’ils ont volé aux douaniers et déterminés à rester sur le territoire français ou ils sont venus en clandestins, ils peuvent être dangereux.

        • Le Breton dit :

          Oui mais je me méfie, en 1954, en Algérie, officiellement tout allait bien d’après le gouvernement et les médias, on connaît la réalité.
          Tirons des leçons de cette histoire, les politiques enjolivent les évènements, ils sont déjà pas honnêtes avec nous en temps normal alors ce n’est pas quand les choses vont mal qu’ils vont l’être.

          • Robert dit :

            En Algérie, c’est des mosquées qu’est parti l’appel à l’insurrection par les ulémas et tout musulman est formaté à suivre cette influence.
            Mais dans ces îles, quelle influence peuvent subir les émeutiers ?
            La force garantie sans faiblesse, oui, comme en Floride.
            Mais les discours de Annick Girardin laissent penser à un deux poids deux mesures, la culture de l’excuse à plein tube pour les émeutiers, sauf peut-être pour ceux qui chercheront à agresser les forces de l’ordre, et encore !
            Je suis assez pessimiste car nous vivons dans une société moderne globalisée ou les bons sentiments ont remplacés la recherche du bien commun. Dans certains territoires de la république, règne la dissociété pour différentes raisons, parfois propre à un contexte local. Ce cataclysme n’a fait que réveiller certaines forces et les mettre en lumière.
            Je pense que le gouvernement, et ceux qui reçoivent ses ordres, feront de leur mieux pour remettre la poussière sous le tapis et esquiver les vrais problèmes qui auront été mis à jour.
            Mais on peut, et j’espère me tromper, rêver d’une autre issue.
            Après tout, quand un gouvernement réellement élu par à peine 20% de français, les autres ayant voté contre ou par dépit, prend des décisions en votre nom, sans rêve, il y a de quoi se désespérer, non ?

      • ep04 dit :

        En fait depuis l’annonce du déplacement de Jupiter on comprend mieux l’utilité du GIGN sur place. Pour une fois on pourra pas dire que le gouvernement n’a pas anticipé..

    • Pierro dit :

      C’est juste à 6500km, effectivement c’est la porte à côté.
      Sinon en 1982 les Britanniques ont mis 3 semaines pour préparer leurs forces pour reprendre les Malouines.
      A l’époque il y avait bien plus de moyens, mais il n’y avait pas les blogs pour subir les commentaires mal informés de touts les experts d’internet !

      • Sebu dit :

        Les brits partaient en guerre. Est-ce le cas pour nous ? Doit-on s’attendre à une opposition armée équipée d’avion de combat, de missile anti-navire etc ?

        • Pierro dit :

          Dans les 2 cas il y a des hommes et du matériel à embarquer. Seule la nature du matériel change…

        • Rigel dit :

          Quand rien n’est préparé ça gueule partout, quand on veut faire les choses de manière ordonnée ça gueule aussi, c’est l’esprit des révolutionnaires, un esprit mal foutu !
          gendarmerie partiellement détruite, caserne de secours idem, routes encombrées d’épaves en tout genre, troncs d’arbres, maisons, voitures, l’ile est ravagée par un cyclone monstrueux, du jamais vu, et vous espérez quoi en juste ??
          Tiens pourquoi n’y êtes vous pas en ce moment au lieu de déblatérer ?
          toutes les caraïbes sont dans le même état…
          évacuer les iles ?? comment, alors que le cyclone fonçait dessus ??
          cela aurait été fin d’envoyer les secours avant avec bateaux, hélicos etc.. pour au final les voir détruits eux aussi !!!
          Imaginez où la connerie est arrivée, il a même été demandé aux américains de Floride de ne pas tirer sur l’ouragan avec leurs armes à feu, comme si un ouragan pouvait être menacé ou même abattu…. ehehehe !
          Il y aura toujours des personnes honnêtes respectueuses d’autrui et de leurs biens et toujours plus de malhonnêtes et de criminels, un tel ouragan leur sert la pitance sur un plateau, pauvres ou pas !

        • Forban78 dit :

          Opération « Baliste » déclenchée pour le Liban le 16 juillet 2006, 12 jours après : 10 500 exfiltrés essentiellement par la mer… Quand on veut mettre les moyens et avoir des résultats, on peut le faire et on les a.
          Sans aller jusque là pour St Martin, il y avait un juste milieu que l’on était en droit d’attendre.
          Entendre un DGGN dire froidement qu’il ne va pas déposer ses hommes préalablement sur une zone dangereuse pour éviter la casse alors que la population civile de toutes conditions qui y vit se prépare à manger gras, est totalement révoltant !!
          Pourquoi n’a-t-il pas dit franchement qu’il irait seulement au résultat une fois la secousse passée ??? « Gendarmerie, une force humaine » Tu parles !!
          Tout n’est question que de volonté politique. Vouloir traiter d’abord les problèmes de santé et ensuite seulement les problème de police en dit long sur les incompétences politiques d’une brochette de purs spécialistes issus du secteur civil.

      • Rigel dit :

        EXACT !!!!
        Il y aura toujours des pleurnichards pour remuer la merde….. des beaux parleurs pour parler mais ne rien faire….
        Ils pensent qu’en un claquement de doigts tout est résolu, ils ne doivent pas vivre sur terre ….

    • Thaurac dit :

      Le dépôt d’armes des douaniers a tété pillé, les civils s’organisent pour défendre leur quartier.
      J’ai lu de la part d’une femme qui depuis la france, avait eu son mari et son fils qui sont la bas, et ceux ci avaient peur pour leur vie car des bandes armées en scooter ou pick up rodaient près des habitations le soir.
      Fini l’angélisme et autant croire ceux qui sont sur place que nos ripoux de politiques qui jouent l’autruche depuis 50 ans
      On a deja les scooters et les gros 4×4, à quand les pick up dans nos banlieues?

    • MERCATOR dit :

      Voici la traduction d’un site d’info néerlandais ( excusez la mauvaise traduction) paru il y a quatre heures ( midi 10/09/2017)
      Bien qu’il y ait toujours des incidents sur l’île, la situation sécuritaire s’améliore. Les rumeurs concernant les évasions des prisonniers sont sans fondement et ne sont pas vraies, la Marine compense Facebook. «Les patrouilles s’avèrent efficaces pour prévenir ou arrêter les vols et les vols qualifiés. La prison de Saint-Martin est maintenant entièrement gardée par les soldats néerlandais. »Selon le commandant André van der Kamp de Zr. Madame Zeeland doit faire beaucoup de choses sur l’île. «Saint Maarten est un chaos total. Il y a beaucoup de dommages aux bâtiments et aux maisons. Il faut beaucoup d’aide ici. La Défense fournit des secours d’urgence. Selon Van der Kamp, ses marines ont aidé à restaurer l’ordre sur l’île et continueront à le faire pour le moment. Les vols qui se déroulaient encore vendredi et samedi portaient sur les incidents de Van der Kamp. « Comme je le vois, l’île est largement maîtrisée ».
      Google Traduction pour les entreprises :Google Kit du traducteurGadget Traduction

      • S.B-Seguin dit :

        Bonjour monsieur MERCATOR,
        traduisez plutôt par « navire de sa majesté » le préfixe « Zr.Ms. » contraction de « Zijner Majesteits » [ou en anglais comme c’est aussi l’usage au Pays-Bas avec HNLMS: Her NeederLand Majesty Ship] Zealand.
        Le Zr.Ms. Zeeland est une frégate de 3e rang de 3800 tonnes entrée en service en 2013, principal navire de la Koninklijke Marine ici présent sur zone à Saint-Martin, servant naturellement de navire de commandement des opérations néerlandaises.

    • Thaurac dit :

      Appartement c’est parcequ’un mur des enceintes extérieures s’est écroulés, que la rumeur est partie, il y a une enceinte intérieure intacte, mais, attention , des parties de toiture sont parties.(rumeurs ou pas?)
      D’ailleurs la première « rumeur » fait état des pillards du coin plus venus d’autres iles, avec les parures classiques « racaillesques », scooters, et pick up, (armés?) soit disant que le dépôt d’armes des douanier a été « pillé »,bon une machette ça fait déjà mal!
      Ensuite, vu télé, un ressortissant avait monté une milice et barricade pour protéger son quartier, c’est quand même pas pour rien, ça rôde beaucoup autour des maisons , la nuit.

  3. Électeur dit :

    Le Premier ministre a-t-il précisé le financement de l’opération ?
    Ou au contraire les « décideurs » actuels disent-ils, comme ceux qu’on a virés, « allez-y, c’est urgent, et pour le budget on verra plus tard » ?
    On a trop fait ce mauvais coup aux armées : il est temps que ça cesse.

    • bebeu78 dit :

      les Gendarmes, les Policiers et la militaires de Sécurité Civile sont sous tutelle du MinINT donc sous budget INTERIEUR !!!
      les militaires de l’armée et leur fonctionnement (hélicoptères bateaux avions) seront sous budget MINDEF … chaque ministère payant ses personnels et son fonctionnement

  4. Duc d'Orléans dit :

    Les militaires sont des paresseux qui ne servent à rien, sauf quand tout se déglingue et que le pouvoir civil et ses organismes sont totalement dépassés.

  5. mo120 dit :

    Je sais que les militaires de l’armée française qui sont envoyés là-bas le sont essentiellement pour porter secourt et assistance au population civile. Mais seront-ils armés ? Ne serait-ce que pour leur propre sécurité .

    • themistocles dit :

      Bonne occasion de flinguer à vue une petite deux-centaine de pillards, comme il se doit. Ça devrait dissuader les autres candidats.

      • JP dit :

        Tout à fait proportionné !
        Qui vous dit que parmi les pilleurs, y a pas un homme qui a son gamin coincé, et qu’il cherche qqch pour le dégager. Ou peut-être un début d’infection et un besoin de médicament… Des habits ou de la nourriture…
        La zone grise n’existe apparemment pas pour vous. Y a les gentils, et les méchants. Mais dans des circonstances exceptionnelles on peut être amené à faire des choses exceptionnelles pour prendre soin de ses proches !

        • themistocles dit :

          C’est certain que l’olibrius qui cavale avec deux écrans plat au dessus de la tête et une machette à la main est en détresse ( confère l’inénarrable BFMTV etc..). La proportionnalité c’est une chose, la bisounourserie, c’en est une autre. Pour mémoire, lors du tremblement de terre d’El Asnam en Algérie, l’armée algérienne a fusillé des pillards sur place, l’ordre a été instantanément rétabli. Sous loi martiale, qui doit s’appliquer immédiatement en pareil cas, les infrastructures et services de l’Etat étant hors d’usage, le pillage caractérisé, c’est l’exécution .

          • JP dit :

            J’espère que vous seriez le premier pilleur avec de tels propos…
            Un vrai pillage grave, ça a été ce que la France a fait dans ses colonies, ce que les pays développés font encore en ce moment dans les pays pauvres dotés de ressources… Et ça a bien plus de conséquences désastreuses qu’un abruti qui vole 2 écrans plats !
            Etre un bisounours ou être un minimum intelligent…
            Peu importe les circonstances, seules des personnes qui mettent en danger les vies d’autrui pourraient être neutralisés (et pas fusillés). Donc une personne qui pille un hôpital ou une pharmacie en de telles circonstances, je pourrais le comprendre. Si des gens pillent un dépôt d’arme aussi.
            Mais pour le reste, c’est ridicule de prendre la vie à qqun qui vole un écran… L’ordre public oui, mais pas à tout prix.

    • Lagaffe dit :

      Tous les militaires envoyés sur place sont armés.
      Seule la sécurité civile et les pompiers ne le sont pas.

  6. Victoire 1 dit :

    Très surpris de ne voir aucune image des Armées au secours de nos concitoyens. C’est la plus belle des missions de défense nationale. De là à voir un embargo politique, de la part du gouvernement, une nouvelle fois pris dans ses contradictions de ne pas financer correctement les Armées! Un autre commentaire, 2 BPC à quais dispo à Toulon. La mise en alerte n’a eu lieu qu’il y a 2 jours. Quelqu’un confirme l’info?…

    • Pour Info dit :

      Il y a effectivement 2 BPC à quai à Toulon.
      Mais 2 navires à quai ça ne veut pas forcement dire 2 navires dispo.
      * Il y a eu la rotation du personnel habituelle de l’été. Donc on a un équipage qui peut nécessiter un stage de qualification avant de partir.
      * Rien ne prouve qu’il n’y ai pas d’indisponibilité sur certains équipements essentiels pour cette mission.
      * Il y a d’autres missions prévues au programme (un exercice NRF qui « traîne » si j’ai bien lu).
      .
      En résumé, on ne fait pas partir un bâtiment comme on sort sa twingo du garage … Sans compter qu’il faut charger le matériel et si c’est bien le Tonnerre qui part, les opérations ne semblent pas avoir commencé (enfin de ce qu’on peut voir depuis l’extérieur).
      .
      Reste aussi à savoir quand la décision politique a été prise … mais ce n’est plus un sujet militaire. 😉

      • Rigel dit :

        Certains croient encore que l’armée, le gouvernement, le président ont des pouvoirs magiques qu’ils ne veulent pas utiliser pour d’obscures raisons !!
        ce qu’ils ne comprennent pas c’est que cette magie ne peut s’opérer que si les « pépètes » ou les sous-sous sont envoyés à Bercy en temps et en heure et qu’il y en a assez….

  7. Parabellum dit :

    Faudra pas s étonner de voir naître des mouvements independantistes dans ces îles ni protégées ni équipées et pour lesquelles on ne sait que verser des allocations et du clientélisme politique d appoint. Aucune gestion stratégique a hauteur de nos Zee.et ce gouvernement rame avec retard alors que la cata été annoncée…c est comme le reste …à l arraché avec des moyens limités…le sécurité civile devrait avoir des helico lourds mais même l armee n en a pas ou si peu…mais on claque plus d’un milliard pour les migrants ….etc…

    • claude dit :

      Si la cata était annoncée pourquoi les habitants n’ont ils pas quitté l’île au moment opportun?

      • Bangkapi dit :

        Hé oui bien sur. Et pour aller où, sur une île voisine.
        Et puis bien sur il y a les moyens pour évacuer tout le monde évidement.
        Par contre, les touristes si c’était possible on aurait pu y penser. Car les avoir dans les pattes cela complique les secours.
        Mais c’est aussi des îles qui vient du tourisme.

      • Rigel dit :

        et si et si et si….
        pas assez de paddles pour tout le monde !
        un kayak pour 100
        un zodiac pour 10 000…..

    • Auguste dit :

      StMartin-St Barth:RMI 854-63.CMU 30%-9%.Pour une population de 35 000-9000 (environ).Il y a les Paras,il y a la Légion,il y a la Gendarmerie,plus armement et matériel qui va avec.Pensez vous qu’il faille mettre en alerte la frappe nucléaire ?.

    • Thaurac dit :

      Aucun risque à st barth et st martin, c’est la guadeloupe (par expérience) que ça craint le plus (autonomistes et racisme anti blanc ou métro,ou béké)

  8. Claude dit :

    Ha Sacré Jupiter, Préfet et consorts pas foutus de faire rêgner l’ordre.

    Moi le chef … bla bla bla …

    • Rigel dit :

      Ben vas y toi …. les forts en gueule, faibles en actes !

      • Jeb STUART dit :

        @ Rigel
        Au vu de nombreux reportages sur place (de médias différents), c’est en fait un peu comme avec Jean Duvoyage chez nous et autres minorités du vivre ensemble.
        Les gendarmes passsent, demandent aux pilleurs de sortir du magasin et repartent tranquillement, des militaires que des gens viennent chercher leur disent qu’ils ne sont pas armés, etc… Et pendant ce temps les autorités entonnent « tout va très bien madame la marquise » à la télé, la situation est sous contrôle, blablabla
        Bref, pas d’inquiétude, l’ordre public est aussi bien assuré que qu’en France métropolitaine 🙂

  9. lephil dit :

    Le coût est pris en charge sur quel budget ??

    • Polymères dit :

      C’est comme tout, chaque année, il y a un budget de base, toutes les dépenses exceptionnelles dont le surcoût des opex, sont financées par l’ensemble des ministères.

  10. Bangkapi dit :

    Sur ce coup le gouvernement à m…failli.
    S’il n’y a plus les moyens nécessaires sur zone il n’est pas le seul responsable, ceux d’avant en portent toute la responsabilité.
    Mais sur ce manque de vision et de réaction il est coupable d’aveuglement.
    J’ai fait un séjour là bas il y a presque 30 ans et sans être devin , c’était prévisible.
    Pas pour St Barth qui est calme mais pour St Martin dont une partie de la population est pour le moins criminogène.

    • Auguste dit :

      Avant toute chose,faudrait peut-être accorder les violons entre les parties française et hollandaise sur le plan juridique et empêcher les délinquants de commettre un méfait d’un côté et aller se réfugier dans l’autre,ou ce méfait n’est pas condamnable.Après seulement on pourrait envisager les missiles de croisière.

    • tintouin dit :

      Saint Martin me fait penser au système americain des quartiers riches, à majorité blanche, et des quartiers pauvres à majorité noire. Pour avoir séjourné 2 fois ces 3 dernières années à Saint martin, j’ai pu constater la présence d’un ghetto blanc(Mont Vernon du côté de la baie orentale), où vivaient les métropolitains dans un confort et une sécurité relative. Et qui citaient Sandy Ground comme le quartier mal famé et des trafiquants de drogue (peuplé surtout de noirs pauvres).
      Au vu de ce contraste, la situation actuelle de chaos suite à l’ouragan n’a rien de surprenant.
      Et l’annonce samedi de renforts de gendarmerie, armée et gign et gipn est le signe d’informations alarmantes venues des forces de l’ordre déjà sur place. Le gouvernement ne veut pas inquiéter, pourtant ses décisions sont le signal d’informations en off beaucoup plus graves que ce qu ’ en disent bfm et autres médias de masse.

    • Thaurac dit :

      Une chose m’a gonflé, quand la ministre de l’outre mer nous expliqué que les caraibes c’est pas la porte à coté..
      Oui mais, c’est la france, dont des moyens conséquents, (matériels, humains,alimentaires) doivent être prévus localement ,car entre les éruptions, ouragan, tremblements de terre, c’est un coin à risque, gouverner c’est prévoir, et un peu de matos lourds là bas , ne ferait pas de mal.

  11. Thaurac dit :

    Quand on accède à une poste d’élus (ou avant) pour être s^r que le mandat ne sera pas pourri par de l’électoralisme, il faut que la personne signe qu’elle ne fera plus de politique de sa vie, à la fin du mandat.
    Mais encore, pression du partie, les remplaçants….

  12. Namroud dit :

    J’imagine que les islamophobes islamophobes , identitaires et autres frontistes diront que ça aussi c’est la faute aux Musulmans, aux migrants et à l’immigration. Sincères condoléances aux familles des victimes et tout mon soutien aux habitants.

    • ScopeWizard dit :

      @Namroud
      .

      C est pas rigolo ça , comme mot ; islamophobe ??
      .
      Normalement , cela voudrait dire « peur de l’ Islam » puisque lorsqu’ on a peur des espaces clos , confinés , on dit « claustrophobie » , claustro = fermé + phobie = la peur
      Il en est de même pour quantités d’ autres mots construits exactement de la même façon sauf pour certains comme islamophobie ou homophobie qui voient « curieusement » leurs sens et connotations singulièrement enrichis …
      .
      Moi , je trouve ça insolite et plutôt « rigolo » … 😉

      • Robert dit :

        Islamophobie est un terme inventé par les islamistes de l’UOIF, membres de la confrérie des frères musulmans.
        Typique de l’inversion de la charge contre celui qui ose aborder le sujet qu’on veut éviter, ou seulement en faisant de nous des victimes.
        Comme la manif à Barcelone après les attentats islamistes, une musulmane qui vient non pas dire qu’elle ne se reconnait pas dans cet islam, par exemple ou qu’elle a honte comme musulmane, mais qu’elle craint que ça fasse du tort à l’islam, et les affiches « non à l’islamophobie.
        Il fallait oser le faire à un tel moment, gauchistes/indépendantistes de Barcelone et musulmans l’ont fait.
        Concernant le cataclysme qui a frappé ces îles, personne n’a parlé d’islam, me semble-t-il. Par contre, effectivement, dans ces deux îles, il y a une forte immigration en provenance d’autres îles qui, comme en Guyane et à Mayotte, est sur représentée dans la délinquance. Et cela, les locaux le pensent aussi, même si ça n’est pas retenu par les médias.
        Un argument à opposer ou un terme diffamateur comme seule réponse ?
        Il y a un moment ou dire la vérité est un acte révolutionnaire. Je n’aurais pas pensé être révolutionnaire. Certains même ici voudraient interdire qu’on aborde cet aspect, parmi d’autres comme la défaillance de l’Etat dont la représente, la préfète, avait quitté l’île avant le cyclone. Mais comme en Guyane et à Mayotte, mais aussi dans les Antilles avec l’assistanat généralisé, ce sont des réalités. Et cela, effectivement ce n’est pas partisan, juste que c’est Macron aux affaires en ce moment, me semble-t-il.

    • Manuel dit :

      ?? le rapport ? c’est comme Robert avec les russes ? contagieux visiblement.

    • Françoise dit :

      @Namroud : 
      Le rapport est que sans les milliards dépensés en contre-terrorisme anti-islamique, en soin pour les clandestins etc., on ne peut financer de forces d’intervention rapide et efficace.

    • Allobroge dit :

      Quand des migrants haitiens pauvres comme job se comportent en pillards voir en criminels on doit dire quoi selon vous ? Que se sont des bisounours en goguette pour ne pas affoler les gogos bobos ?

      • Robert dit :

        Que ce sont des victimes de la stigmatisation et du rejet, en plus que du racisme et du mépris de classe des blancs.
        J’ai bon, là ?

    • Jeb STUART dit :

      @ Namroud
      Bizarre que vous introduisiez vous même un sujet que personne n’avait évoqué jusqu’ici…
      Et c’est quoi un « islamophobe islamophobe », un double islamophobe, un peu comme un double cheese chez Mc Do ? 🙂

    • Thaurac dit :

      Aucun rapport ils font assez parler d’eux comme ça.

  13. petitjean dit :

    Gouverner c’est prévoir , et……le principe de précaution inscrit dans la constitution n’était qu’une opération de com, une de plus, car les faits sont révélateurs de……….la décomposition de l’état français !
    Ma première pensée va aux victimes, mais là, tout de suite, je pense à nos forces armées envoyées en urgence pour sécuriser ce microscopique territoire. Vu que cette portion de territoire est ravagée , comment nos forces de police et de l’armée vont-elles être logées et nourries ?? Voilà une question qui est bonne !
    Manifestement et en dépit de sa situation géographique les iliens n’étaient pas préparés à affronter un tel cyclone., et les infrastructures non plus et ça c’est le plus grave
    Pendant que Micron insulte les français en Grèce, ces iliens subissent une criminalité sans précédent, sachant que nos DOM TOM sont bien connus pour leur niveau élevé d’insécurité
    Combien celà va-t-il nous coûter ? J’espère que les millionnaires y possédant de luxueuses propriétés vont être encore solidaires du fait qu’ils ne paient pas d’impôts !!
    En passant j’apprends que les deux tiers des habitants de cette portion d’île, ne vivent QUE des aides sociales !….
    Dans certains pays on construit suivant des normes anti sismiques, mais dans les Antilles on ne construit pas suivant des normes anti ouragan, normes qui restent à écrire !……

    Aux USA , lors d’un évènement de cette nature, la garde civile avait tiré sur les pillards. Nos forces de police vont-elles recevoir les même instructions ? J’en doute. Imaginez le scandale le plus total si un policier de métropole ou un militaire, forcement blanc de peau, tire sur un malheureux pillard de couleur……..locale. impensable !
    aucun moyen n’est pré positionné sur ce minuscule territoire pour faire face aux calamités naturelles pourtant fréquentes dans la région
    Nuls, archis nuls ils sont , et hélas ils ont le pouvoir et j’observe que les médias aux ordres se gardent de la moindre critique contre ce gouvernement d’incapables……………..

    Ambiance locale, c’est ici :
    http://www.contre-info.com/saint-martin-mon-mari-et-mon-fils-sont-en-danger-de-mort-cest-la-guerre-civile
    https://reseaulibre.org/site/2017/09/09/st-martin-temoignages-accrochez-vous/

    • Le Breton dit :

      Après, il y a des rumeurs qui apparaissent de partout entre celle des noirs de Saint Martin qui accusent la France de racisme car les blancs seraient évcacués en priorité avant les noirs et la rumeur qui annonce presque 1000 morts (donc la plupart seraient ramenés par l’eau) au lieu du nombre annoncer par les médias pour tenter de minimiser la situation.
      Je ne croit à aucune de ses deux rumeurs mais on sera surpris quand on connaitra le bilan final.

      • Thaurac dit :

        Exact il y a du raide comme :
        « Je voudrais apporter quelques précisions sur la situation dans les iles du nord .
        J’ai lu sur divers médias que des scènes de pillages ont été observées à St Martin ET à St barthélemy, je n’en crois rien, aucun média ni messages sur le net de témoignages sur place ne rapportent de scènes de pillage à St Barth,tous les témoignages parlent de St Martin, rien sur St Barth où la population a relévé les manches et s’active à remettre les routes en état .Les dernières nouvelles que j’ai eu parlent d’entreprises privées qui nettoyent(gratuitement ) les routes avec leurs camions pour ramasser les objets qui pourraient servir de projectiles en prévision du prochain cyclone qui s’en vient .
        Nous avons là l’exemple d’une ile civilisée peuplée de 99% de blancs contre une autre, dans la partie française de 20% de nègres, ya pas photo .
        Les merdias cherchent à enduire en erreur les bulots qui ne connnaissent pas cette partie du monde en voulant faire croire que ces iles du nord sont toutes peuplées de sauvage pillards et en occultant le coté racial du comportement .
        Dans le passé il y eu à St Barth des cas de razzia après un cyclone mais elles étaient dues à des bandes de nègres qui débarqauent en bateau de St maarten .

      • Robert dit :

        Sur internet, en ce moment, il y a de tout. N’importe qui, en possession d’une batterie chargée, mais même de Guadeloupe, peut faire une vidéo catastrophiste avec un discours pleurnichard ou victimaire, sans que personne ne puisse le contester.
        C’est déjà le cas en temps normal, ou une vidéo peut servir désinformer, mais il arrive que des recoupements et des témoignages viennent rétablir la désinformation.
        Là, actuellement, entre ce que les autorités préfèrent ne pas montrer, peut-être pour des raisons louables, et les vécus différents des victimes locales, il faudrait vraiment pouvoir faire le tri.
        Attendons quelques jours pour en savoir plus et mieux.

    • Auguste dit :

      Eric Ciotti est d’accord avec vous.
      « les météorologues avaient tous alerté sur la violence du phénomène.Le cyclone était déjà passé sur les Etats Unis,il était passé sur les Etats Unis (2 fois),donc on connaissait l’ampleur de la catastrophe »……Inutile de citer la conclusion,tout le monde aura deviné.Gouvernement incapable, coupable.
      Il y a quand même des coups de pied au cul qui se perdent en pays de France.

      • ScopeWizard dit :

        Je pense qu’ il avait le cyclone Harvey en tête … pas forcément que le cyclone … 😉

    • JP dit :

      Tirer sur un pillard !?
      Est-ce réellement proportionné? Se faire tuer pour avoir volé?
      Content que seuls les Américains aient cette culture ridicule…
      Tous ces policiers disculpés, car ils pensaient agir en légitime défense alors que le gars sortait une pièce d’identité de sa poche, et pièce d’identité que le flic lui demandait… très belle référence.

      • Robert dit :

        JP,
        Parlez aussi de la violence contre les flics et de la criminalité aux USA avant de sortir du contexte le cas d’une bavure policière, sinon c’est de la désinformation.
        Vous parlez de belle référence, votre méthode n’est pas mal non plus.

      • JP dit :

        La différence entre vous et moi, c’est que je ne propose pas d’enlever la vie à qqun pour un malheureux écran TV…

        • Robert dit :

          JP?
          Ou avez-vous lu cela venant de moi ?
          Quand un pillard agresse des personnes il existe un droit à la légitime défense. Mais aux USA, la libre entreprise comme le droit à la protection de ses biens permet de tirer sur un pillard. Sachant que le permis de port d’arme et le nombre d’armes en circulation rend prudent le moindre policier.
          Mais effectivement, un bien matériel dérisoire, la société de consommation touche tout le monde, ne mérite pas la mort.
          Les USA ne sont pas la France, ne l’oublions pas.

      • Thaurac dit :

        Pillard pour de la bouffe non, d’ailleurs un policier le disait à la télé, ils lui font laisser la bouffe et le relâche, mais pillard pour du matos, renter chez les gens dévaliser, qu’ils y soient ou pas, là, pas d’état d’âme, ce sont des gars qui tueraient père et mère et sont déjà connus des services de police (toujours les mêmes, voir raymond75, ce sont ses protégés, il t’expliquera)

    • Vroom dit :

      « on ne construit pas suivant des normes anti ouragan,  »
      Je suis mort de rire en lisant ça ….
      Vous voulez quoi ? une ile bétonnée ? Comment résister efficacement à des vents de 300km/h ? Le moindre objet emporté par les vents a une force de frappe énorme . Plus d’arbres , pas un panneau , du béton , du béton…..
      Arrêtez de chercher des responsables à tout prix , la nature sera toujours la plus forte et ça ne va pas s’arranger.

      • petitjean dit :

        non monsieur
        mais les installations essentielles peuvent être durcies !
        centrales électriques, usines de dessalement de l’eau de mer, moyens de télécommunication. Les lignes de vie peuvent être enterrées ( eau , électricité, téléphonie, etc…)
        des stocks renouvelables peuvent être prépositionnés, etc

        et puis, ce qu’on ne vous dit pas, les baraques en bois (ou bidonvilles) faites de planches de bois et de tôles s’envolent au…………. moindre coup de vent : quid des règles de construction !

      • Françoise dit :

        @Vroom : Si, les constructions anti-ouragan existent :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Construction_paracyclonique

      • Jeb STUART dit :

        @ Vroom
        En faisant simple, on peut équiper chaque maison d’une espèce de « panic room » , une pièce de sûreté où s’abriter pendant un ouragan.
        Ou prévoir des abris collectifs comme il pouvait y avoir dans le temps des abris anti-atomiques.
        Mais bon, tout cela relève d’une gestion de crise prévisionnelle, un peu trop pour nos guignols de politicards qui n’ont en vue que leur prochaine réélection…

        • Thaurac dit :

          Oui j’y pensais, mais tout ce qui est autour dégage, donc toujours des dégats, mais els vies sont épargnées.Sur « tornade alley » ils en ont tous + ou –

          • Jeb STUART dit :

            @ Thaurac
            Exactement, le plus important est de sauver les vies, pour le reste il serait illusoire de tout vouloir sécuriser et hors de portée financièrement.

  14. Pong dit :

    Le gouvernement réagit très tardivement . La décision a due tres certainement être prise en urgence par un conseiller en communication qui s’est affolé devant la baisse des sondages d’opinion en cours…

  15. MERCATOR dit :

    MARRE DE LA DESINFO SYSTÉMATIQUE DE CERTAINS !!!!

    TRADUCTION DU JOURNAL BATAVE NOS

    Sur Saint-Martin, la partie française de Saint Maarten, la police attaque les voleurs. Une vidéo d’un journal local montre comment les agents fortement armés rejettent un butin volé dans un magasin. Les résidents interfèrent avec la situation. Un agent dit: « Toute la rue doit être éclaircie. Faites quelque chose, au lieu de rester ici! »les agents d e sécurité attaquent Saint-Martin contre les voleurs. Un commandant français a déclaré au journal Le Monde que pendant l’ouragan, le pillage a eu lieu à Saint-Martin. Le ministre français des régions d’outre-mer Annick Girardin était sur l’île hier. Elle parle de vols qui se sont déroulés «juste devant mes yeux». Selon elle, «l’ordre sur Saint-Martin doit être restauré». Sur St. Maarten, partie néerlandaise de l’île, les magasins sont également pillés. Selon les habitants de la ville de Philipsburg, lesmembres de gangs circulent et c’est très dangereux. Un propriétaire de l’hôtel a déclaré hier dans News Hour: « Tout ce que j’ai vu sont des agents locaux qui chassent les gens des magasins et des gardes de sécurité locaux qui, occasionnellement, ont un chien, mais je n’ai vu aucune autorité néerlandaise qui fait quelque chose sur la sécurité « . Selon le général Major des marines, Richard Oppelaar, la situation sécuritaire à St. Maarten est devenu sous contrôle. Ce n’est plus que des incidents, selon lui. « Il y a des décharges de tirs d’armes automatiques mais ce n’est pas vraiment structurel ». Si les pillages surviennent c’est de façon occasionnelle , a déclaré Oppelaar.
    Google Traduction pour les entreprises :Google Kit du traducteurGadget Tra

    • S.B-Seguin dit :

      Juste un point sur la forme qu’il ne faut pas laisser passer: « Saint Martin » et « Sint Maarten » sont des noms qui désignent l’ensemble de l’île en question pas seulement la partie française d’un côté ou néerlandaise de l’autre.
      N’oublions pas que plus de 60% de cette île avec l’île Tintamarre sont en territoire français.

    • ScopeWizard dit :

      @MERCATOR
      .

      C’ est pas rigolo ça aussi , les gangs , les mafias … En 2017 , il semblerait que ces « acteurs économiques » ne se soient jamais si bien portés … Pour qui croit en l’ existence des mondes parallèles , voilà qui est parfait !
      .
      Mais toi , maintenant , quand tu vas prendre ta chère , très chère voiture pour aller au taf ou participer à la consommation de ton pays , si tu as le malheur de dépasser de 10 km/h la vitesse autorisée ( 2.80 m/s ) et que tu tombes sur ces tous nouveaux véhicules banalisés qu’ « on » nous a si gentiment concoctés , tu es bon pour t’ en prendre plein le minois et plus si affinités … ainsi , tu peux être pleinement rassuré , l’ État fait bien régner l’ ordre et ne saurait être pris en défaut de laxisme …
      .
      Ben voyons … et pardi …

      • JP dit :

        Combien de morts dues aux mafias en France chaque année, et combien de morts sur la route dues à l’alcool et la vitesse?
        Certes, la différence est majeure, l’un a l’intention de tuer, l’autre pas. Mais les règles fixées le sont dans le but de protéger la population.
        Prenons l’exemple de 2 véhicules. ils sont parfaitement l’un à côté de l’autre au moment où un événement surgit. L’un est à 30 km/h, l’autre à 50km/h et les conducteurs ont exactement le même temps de réaction.
        Au niveau des distances, le véhicule à 30km/h est arrêté avant que celui à 50km/h ait commencé à freiner. 20 petits km/h qui font la différence entre une vie et une mort…
        .
        Vous pouvez vous plaindre du manque de moyen pour combattre le crime. Même si vous êtes honnête, lorsque vous faites une erreur, il faut l’assumer.

        • ScopeWizard dit :

          @JP
          .
          Vous pouvez voir les choses sous cet angle , effectivement …
          .

          Toutefois , et c’ est là où nous divergeons , si arithmétiquement-parlant , votre raisonnement tient la route ( c’ est le cas de le dire ) , d’ un point de vue de la réalité du terrain , je ne puis y souscrire .
          .
          Pourquoi ?
          .
          Que ce soit à 30 km/h ( 8,40 m/s ) ou à 50 km/h ( 14 m/s ) , un véhicule ( voiture ) relativement récent ( 10/15 ans max ) même modeste , dispose des moyens nécessaires afin de piler sur place ; son aérodynamisme devrait d’ ailleurs être en mesure de limiter considérablement les dommages corporels de ceux qui seront heurtés et l’ habitacle devrait en théorie préserver tous ses occupants .
          Bien que , malgré une différence de vitesse initiale , celui qui ne roule qu’ à 30 km/h puisse s’ arrêter plus tardivement que l’ autre …
          .
          Connaissant un peu le sujet , les différences se font surtout et cela dépend du véhicule , au-delà de 60 km/h ( 16,80 m/s ) mais je dis bien cela dépend du véhicule , certains sont capables d’ afficher un niveau de performances d’ efficacité au freinage proprement hallucinant même à 80/90 km/h ( 22,40 m/s 25,20 m/s ) !
          Mais ils ne sont pas nombreux …
          .
          Bon , quittons ces comptes d’ apothicaire et revenons sur le sujet principal de notre échange .
          .
          La question fondamentale à se poser qui me tarabuste est celle-ci :
          la politique de répression actuelle sert-elle à autre chose qu’ à remplir les caisse de l’ État ?
          Question osée voire provocatrice , me direz-vous ?
          Sûrement , mais voici pourquoi :
          les gens conduisent-ils mieux qu’ avant pour autant ? Pour ce qui me concerne , de ce que je constate et vois clairement pas or , c’ est pourtant le but , non ? Les contrôles sont-ils effectués dans les zones où incivisme et anarchie règnent impunément ? J’ en doute …
          .
          Si vous ramenez au nombre de véhicules ( disons les plus fréquents voitures , motos/scooters et camions ou utilitaires ) qui circulent sur les routes de France chaque jour et le multipliez par 365 , le nombre que vous obtenez va vous surprendre .
          Admettons que vous ayez 10.000 morts sur les routes chaque année ( en gros , 2,5 fois plus qu’ aujourd’ hui ) , comparativement au nombre de véhicules sur la même période le ratio resterait malgré tout extrêmement faible …
          Ce qu’ il faudrait connaître , en plus des tués , serait le nombre d’ accidents au total , le nombre total de blessés , ceux qui ne décèdent pas tout-de suite et ceux qui garderont des séquelles graves tout le restant de leur vie , là nous aurions une idée vraiment beaucoup plus précise de l’ état des lieux de l’ accidentologie sur les routes de France chaque année .
          .
          Parce que nous seriner sempiternellement qu’ il y a trop de morts , ça va deux minutes : je contre immédiatement cet argument avec un seul exemple : depuis 1974 où il y a eu une opération de sensibilisation des usagers de la route qui s’ appelait « Mazamet , ville morte » , vous aviez environ 16.000 morts et un trafic environ 40% moins important …
          C’ est-à-dire que même avec 8000 morts annuels , le taux a été divisé par presque 4 ! C’ est gigantesque .
          Et 8000 c’ était au début des années 2000 …
          Seulement , la réalité c’ est que nous étions « mal placés » au niveau européen et qu’ il fallait faire un coup politique afin de masquer le laxisme et la montée de l’ insécurité dans notre pays en faisant croire que l’ État mettait tout en œuvre afin de protéger la population , qu’ il prend réellement cela à cœur , ce qui est complètement faux , d’ où cette vaste fumisterie des radars automatiques concomitante à l’ accroissement des équipements de protection des nouveaux véhicules qui , EUX , ont vraiment contribué à sauver des vies … pas les radars qui aux trois quarts ne servent strictement à rien …
          .
          Vous avez malheureusement bien plus de chances ( drôle de mot ) de mourir lors d’ une hospitalisation ou sur une erreur de diagnostic que sur la route …
          Et si vous rajoutez les décès suite aux accidents domestiques …
          .
          En fait , mourir sur la route est tout simplement inacceptable ; rendez-vous compte , la voiture coûte cher , fait du bruit , pollue , emmène nos enfants à l’ école alors si en plus de tout ça , elle doit nous tuer ou tuer ceux que nous aimons , non , non , non et non !
          .
          Mais si la médecine est responsable d’ un nombre de morts proportionnellement beaucoup plus conséquent , à contrario , tout va bien c’ est normal …
          Ben non , ça ne l’ est pas .
          .
          Je termine en disant que si la vitesse est souvent facteur aggravant , elle peut également contribuer à épargner, qu’ elle soit plus lente ou plus rapide …
          Le plus à craindre restant l’ alcool , les substances , les comportements irresponsables entre téléphone , distraction , incompétence et agressivité …
          Perso , je trouve que la vitesse a très souvent ( pas toujours ) bon-dos …
          .
          Certes , il faut assumer ses erreurs mais ceci est valable pour tout le monde … 😉

          • JP dit :

            Bon, je vais pas m’embêter à répondre à tout, nos avis divergent complétement, donc un débat ne servirait à rien, bien que je respecte votre point de vue.
            Toutefois, le point sur la médecine me choque énormément. La médecine est une science. Mais il s’agit d’une forme de science statistique. C’est-à-dire que pour des même symptômes, il y a parfois 50 causes plausibles. Donc s’il s’agit d’une urgence le mauvais choix de traitement qui est appelée « erreur médicale » peut entraîner un décès.
            Certes il y a la possibilité d’améliorer les conditions d’hospitalisation, et d’autres choses. Mais la grande différence, c’est que le lien de causalité entre erreur et mort est bien bien différent. Le médecin ou l’infirmière essaie de sauver qqun et fait une erreur. Le conducteur a une arme entre ses mains, et choisit délibérément de conduire trop vite, de boire trop, de conduire en étant fatigué, de regarder son téléphone…
            Donc, je n’ai aucune pitié pour ces personnes.
            Et en étant suisse, je pense qu’il faudrait augmenter les prix des contraventions.
            Une fois arrivé dans le département de Jura, toutes les voitures sont à 2m de celle qui précède, à 90km/h, et une colonne de 7 voitures conduisent de cette manière en montagne… L’éducation n’a pas l’air de fonctionner…

          • ScopeWizard dit :

            @JP
            .

            Pourquoi l’ exemple de comparaison avec la médecine ?
            .
            Simple , parce que justement la médecine est là pour sauver des vies , or , elle tue .
            Cependant , il est de bon ton de ne jamais en parler , malheureusement , ça commence à se voir …
            .
            Oula ! Scope , c’ est grave ce que vous dites …
            .
            Vous avez ce qu’ on appelle le Serment d’ Hippocrate qui est peu à peu , libéralisme oblige , devenu celui des hypocrites ; aujourd’ hui « on » préfère soigner la Sécu plutôt que le malade , ce qui est une ineptie absolue .
            .
            Très souvent , il faudrait prescrire certains examens qui renseigneraient sur la nature exacte d’ une pathologie , ce n’ est pas fait ; résultat , au mieux des soins nettement plus longs et coûteux ( en sus des examens qui n’ ont initialement pas été prescrits mais qui au final le sont vu que l’ état s’ est aggravé ) qui pourraient être évités , au pire …
            Pourquoi ce n’ est pas fait ? Mais parce qu’ il y a des primes ( plusieurs milliers d’ Euros ) substantielles à la clef , voyons ; parce que si le médecin ne suit pas les consignes , il ne les aura pas ou se fera sanctionner et ça la plupart ne le veut surtout pas .
            De plus , il faut limiter les prescriptions de médicaments du reste de moins en moins remboursés et dont l’ efficacité est parfois douteuse et ne parlons pas des « spécialistes » aux fréquents et indécents dépassements d’ honoraires …
            .
            Par conséquent , vous avez une caste médicale qui se comporte de plus en plus comme des fonctionnaires ou comme des nantis , c’ est selon , le malade est de plus en plus négligé et les erreurs médicales ou de diagnostics s’ accumulent de façon alarmante …
            Je vous souhaite de n’ avoir jamais besoin de faire un tour aux urgences , surtout dans certaines cliniques où le chiffre est plus important que l’ état de santé …
            .
            Vous parliez de statistiques ?
            .
            J’ ai quelques chiffres significatifs récents en tête :
            _maladies nosocomiales , au moins 10 à 12.000 morts annuels
            _erreurs de diagnostic , entre 30.000 et 40.000 morts annuels
            Pour combien d’ hospitalisations et consultations annuels ? 100 millions , 150 millions ?
            Sur la route , entre 3500 et 5000 … pour combien de véhicules et de trajets annuels ? 10 milliards , 20 milliards ?
            Dans ces deux domaines précis , celui de la médecine et celui de la route , combien de morts pourraient être réellement évitées ?
            .
            Je ne sais pas comment cela se passe exactement en Suisse mais je sais pour y avoir été de temps en temps que le contraste est assez saisissant entre votre pays et la France au niveau de la conduite , surtout si vous comparez avec la « façon » de conduire du sud ou d’ Espagne , quant-à l’ Italie …
            .
            La route tue , la médecine tue …
            Mais sur qui tape t-on comme des sourds ? 😉

          • JP dit :

            Je comprends votre point de vue un peu mieux maintenant.
            Et en effet, la médecine commence à avoir un problème de coûts qui dégénèrent et qui commencent à poser les questions de la valeur d’une vie… Et c’est triste, honteux, scandaleux… Le manque de médecins dans le public est un problème, les heures de travail sont tellement aberrantes qu’ils ne sont pas au mieux de leur forme pour traiter des patients et cela a des conséquences graves, et parfois mortelles.
            Attaquer les médecins n’est pas forcément très juste à mes yeux. Les politiciens mettent en place les réglementations dans lesquelles tel ou tel traitement est « justifié » et le médecin qui travaille pour l’Etat obéit à son patron. Donc oui il y a des responsables, mais je pense qu’il faut aller 1 ou 2 niveaux au-dessus pour que cela change réellement.
            Concernant vos chiffres, ne les connaissant pas, je vous fais confiance et pars du principe qu’ils sont justes. Mais j’aimerais comprendre la définition de « erreur diagnostique » qui a un impact sur les statistiques. Si une erreur diagnostique comprend aussi celles dans le cas d’urgences vitales et que le mauvais choix a été fait alors que c’était du 50/50 et qu’il n’y avait pas de moyen de le déterminer avant de voir les résultats, je pense que ces statistiques ne sont pas complétement pertinentes. Combien mêmes ces morts sont incluses, ça reste probablement énorme, trop.
            Il y a toujours une différence majeure entre conducteur et médecin. Le conducteur a le choix de ne pas faire d’infraction, il n’a aucune pression qui le pousse à en faire (à part si vous amenez votre enfant à l’hôpital… ).
            Le corps médical souffre aujourd’hui d’une double pression qui réduit la qualité des soins. D’une part la pression sur les coûts comme vous l’avez expliqué. D’autre part, la pression des patients qui portent plainte pour chaque problème rencontré chez les médecin. Et c’est dangereux d’entrer dans ce genre de cercle. Dans la médecine, il n’y a pas une maladie par symptôme, sinon cette tâche pourrait être transférée aux ordinateurs. Il y en a plusieurs. Or, si l’intuition du médecin est la bonne (basée sur l’expérience et la connaissance), mais que cela ne suit pas le protocole, sachant que les patients vont porter plainte en cas de problème, le médecin suivra le protocole pour se protéger.
            C’est un exemple parmi tant d’autres, mais c’est une réalité.
            Et en effet, réduire les accidents sur les routes n’est pas possible au-delà d’un certain chiffre. Mais lorsqu’on voit les causes des morts dans les statistiques, il y a la possibilité de réduire significativement ce chiffre. La manière de le faire ne peut pas être uniquement par la prévention ou le répression, mais une combinaison des 2. Et les règles sont claires, donc chacun peut assumer son erreur.
            Concernant la cause du choix de s’attaquer à ce problème plutôt qu’un autre… Il y a bcp de politique impliquée. Mais à mes yeux, on peut blâmer le fait qu’il n’y a pas assez de moyens pour lutter contre l’insécurité, mais on ne peut blâmer la lutte contre l’insécurité routière.

          • jean pierre dit :

            je vous rejoins. Dans les années 50 traverser la france en voiture laissait voir plusieurs accidents mortels. Vous pouvez dorénavant malgré l’augmentation exponentielle des voitures traverser la france sans en voir un seul…
            Et c’est du vécu vu mon age

          • ScopeWizard dit :

            @JP
            .
            Je n’ attaque pas les médecins en particulier , c’ est tout le corps médical qui est concerné …
            Quant-aux médecins , plutôt que de réclamer sans cesse une revalorisation de leurs honoraires de consultation , ils feraient mieux de se dresser contre les aberrations croissantes du système , seulement vous comprenez , à côté de ça ils sont bien contents de toucher leurs primes donc ils l’ ouvrent un peu , comme ça mais sans plus …
            .
            Le problème est qu’ en France , il y a de plus en plus de domaines « tabous » dont il ne faut plus parler ou alors d’ une manière codifiée qui ne heurtera personne selon la doxa en vigueur et c’ est ainsi que , puisque nous ne sommes plus libres de débattre de tel ou tel sujet , les dysfonctionnements et malentendus s’ empilent …
            En fait , cette attitude de fausse prudence se révèle être totalement contre-productive d’ autant plus qu’ elle engendre des frustrations qui dégénèrent en tensions et leur corollaire , la violence qui sourd et qui menace de se déchaîner …
            .
            Concernant les chiffres , étant-donné qu’ ils ne sont pas de cette année , que ce sont les seuls dont je me souvienne , effectivement leur interprétation peut être sujette à caution mais , encore une fois , nul ne tient à communiquer sérieusement sur le sujet , alors je fais avec ce que j’ ai …

          • ScopeWizard dit :

            @jean pierre
            .
            Exact , y compris dans les années 70 …

      • pit_ dit :

        En prenant en compte la marge compteur, vous devez rouler à plus de 13km/h compteur au dessus de la limite (difficile de rouler à 103km/h sans le faire exprès). De plus, ces véhicules libèrent des gendarmes qui ne servaient qu’à faire les chauffeurs ou les presses boutons pour une disponibilité des véhicules ridicule. Vous devriez vous réjouir que pour une fois l’état décide de rationaliser son fonctionnement.

      • Thaurac dit :

        Et oui, on ne riposte pas nous, pas de danger, et on paye, on est une valeur sûre, un placement annuel rentable.

    • Thaurac dit :

      Plaque tournante de la drogue et beaucoup de junkie au crack

  16. Jaimlafrance dit :

    M. Lagneau, même un article sur le passage d’un ouragan arrive à déchaîner les identitaires et autres plus français que les autres. Encore la fautes aux migrants, musulmans, racailles….

    • m2m dit :

      Il y a effectivement d’énormes problèmes liés à l’immigration illégale dans les Antilles, même si les pays d’origine ne sont pas les mêmes par rapport à la métropole, l’Europe étant proche du monde arabo-musulman. Alors oui, il n’y a pas de musulmans impliqués dans ces régions, mais il y a des clandestins misérables, opportunistes et violents à l’occasion, c’est la réalité.

    • ScopeWizard dit :

      @Jaimlafrance
      .

      Vous avez entièrement raison : il est clair que ces trois catégories de « citoyens » ne peuvent être que des victimes , des angelots , de futurs Prix Nobel …
      Ceux qui les critiquent ne sont que racistes , xénophobes , méchants blancs nostalgiques de la glorieuse époque coloniale … 😉

      • Thaurac dit :

        On a a une belle brochette de fêlées ici 😉
        Je ne sais pas s’ils récitent des mantras, s’ils lisent les déclarations de leur parti ou assos , mais ils sont effarants de naïveté.

    • Rigel dit :

      et là vous oubliez Macron, car certains diront que l’ouragan c’est lui, le vilain canard, qui l’a « fabriqué » pour faire parler de lui, faire vendre des packs d’eau afin que les méchants commerçants, s’il en reste, puissent encore se goinfrer sur le dos des pauvres gens….comme on le lit dans la presse américaine sur le même sujet, l’ouragan Irma qui enrichit les riches….
      Quand la bêtise n’a plus de limite on dit que c’est open bar

      • Robert dit :

        Non, c’est pas Macron le responsable, c’est faux.
        Le vrai responsable, c’est Le Pen qui n’a aucune réponse et Trump dont la presse continue à nous dire tout le mal qu’il faut penser.
        Ce sont ces riches qui se goinfrent sur le dos des pauvres gens.
        C’est bien d’être du bon côté…de la farce !

    • Thaurac dit :

      Ne vous déplaise je n’ai pas vu de « sales blancs » pendant les pillages…mais surement est ce une cécité idéologique?

    • Thaurac dit :

      Racaille, oui, il n’y a ni frontières , ni nationalité pour cette vermine.
      Et ce n’est pas vos lamentations qui vont faire changer d’avis, en plus vous citez les trois cas qui remplissent le plus les faits divers.

  17. petitjean dit :

    il suffit de peu de chose pour retourner à la sauvagerie
    pour connaître les Antilles, je peux vous dire que les « locaux » haïssent les occidentaux qui pourtant leur ont tout apporté. Ce sont bien les blancs qui portent tout à bout de bras et avec l’argent de métropole. Seulement il ne faut pas le dire. Ces confettis d’outre mer nous ruinent sans rien nous apporter
    Si la France se retirait de ces territoires ceux ci retomberaient très vite au niveau de Haïti. Je rappelle que Haïti est indépendante depuis deux siècles et que ses habitants, grâce à leurs talents, ont su faire bon usage de leur totale liberté…………(j’ironise, vous l’avez compris !)
    Ce qui se passe là bas peut préfigurer ce qui arrivera en France métropolitaine quand les « desouches » seront devenus minoritaires et que le pays sera ruiné………………………

    • Max dit :

      Il y a des contres exemples, certaines îles se portent mieux depuis leur indépendance que quand elles étaient sous le contrôle d’un pays occidentale ou colonisé. L’Ile Maurice, Passau par exemple.

      • petitjean dit :

        mais là nous sommes dans l’océan indien. Culturellement et historiquement très éloigné des Antilles

        • Thaurac dit :

          On en reparlera , à l’ile maurice il y a une opposition avec les musulmans assez rigides et le tourisme.

    • Bangkapi dit :

      Faux en ce qui concerne St Barth.
      Population blanche à 99%. Descendant de colons normands.
      Et pour le reste des Antilles Françaises c’est pas loin d’être aussi faux. Nombres de nos concitoyens des îles sont aussi français que nous métropolitains. Beaucoup servent dans l’armée et je vous remercie de les traiter de cette façon. C’est assez lamentable.

      • Thaurac dit :

        Va en guadeloupe, il y a des autonomistes planqués dans certains syndicats à fort pouvoir de nuances, qui à la moindre grève, dérivent vers des revendications autonomistes avec violences.
        Les plus sympas
        La réunion puis martinique, guadeloupe en dernier, et Guyane, pour le boulot, les métro qui bossent là bas ne se prennent pas pour des me…s!

    • Rigel dit :

      c’est quoi un desouche ?
      vous êtes aussi vieux qu’un arbre multi centenaire ou millénaire ?? et même une espèce d’arbre n’est pas immuable dans un lieu précis, en latitude, longitude, altitude, il y avait des arbres au Groenland il y a encore 20 000 ans, des forêts tropicales dans le Sahara il y a 100 000 ans ils y en a plus….
      Non, alors c’est quoi un « desouche » ??
      et quoi que vous en disiez la destinée humaine est de se fondre génétiquement les uns avec les autres, parce que l’Homme bouge, vous savez avec ses petites pattes….
      et ceci dit, il bougera d’autant plus qu’il y aura sur terre de tels évènements climatiques majeurs, cyclones de plus en plus puissants, sécheresses récurrentes causes de migrations entrainant guerres et réflexes racistes, il se trouve que l’homme blanc dont je suis a colonisé les parties du globe les plus tempérées les moins susceptibles de catastrophes, laissant aux autres le soin de se démerder avec les éléments, et ça c’est un fait depuis la seconde sortie d’homo sapiens d’Afrique il y a 70 000 à 50 000 ans, ce qui veut dire que l’homme a tjs migré et migrera toujours…au gré des catastrophes et de son évolution, demain Mars peut être … ??
      ailleurs dans 100 000 ans …
      depuis la nuit des temps chaque migration a apporté sa pierre à l’édifice Homo, avec des bonnes évolutions comme de mauvaises.
      Donc parler de souche ne veut rien dire. On a tous des préjugés raciaux, noirs jaunes blancs mais on est presque tous mélangés avec des souches ici et là dans notre ADN si on y réfléchit bien, 6 milliards sur 7
      Faisons avec, se sera plus intelligent que de nous la raconter en permanence

      • Faux les dernières découvertes placent l’homme plus au Nord…

      • Robert dit :

        Rigel,
        N’empêche que la méchante réalité des choses à une fâcheuse tendance à nous ramener sans cesse à des images confortant des préjugés « racistes ».
        Le préjugés liés à l’aveuglement idéologique me semblent les plus costauds et tenaces, non?

      • Françoise dit :

        @Rigel : Tout ce que vous avez écrit est juste, hormis peut-être l’assertion « l’homme blanc dont je suis a colonisé les parties du globe les plus tempérées les moins susceptibles de catastrophes ». Les blancs étaient noir et ont blanchi par l’absence de forte intensité lumineuse après avoir quitté l’Afrique, sauf s’ils étaient effectivement blanc et suffisamment poilus, alors ce sont les Africains qui ont noirci en se dépoilant.
        .
        Vous avez interrogé le sens propre de « personne de souche » qui est une expression à prendre au figuré pour signifier personne ayant des mœurs et coutûmes françaises.
        .
        Cependant, je ne crois pas qu’il y ait déjà eu de migrations aussi importante par le passé, où des millions se déplacent d’un coup. Et évidemment, mieux ils sont accueillis, plus d’autres les suivent, pour le plus grand bonheur de passeurs et d’adhérents d’ONG qui naviguent au Nord de l’Afrique et le plus grand malheur de beaucoup d’Européens. Pourquoi est-ce que l’Australie attire beaucoup moins les pauvres que l’Europe ? Simplement parce qu’ils sont moins gentiment accueillis.
        .
        Le pouvoir manipule et règne par l’émotion (cf. photo de l’enfant mort noyé sur une plage).
        .
        Enfin, l’homme est un mamifère et très nombreux sont les mamifères ayant leur territoire qu’ils défendent absolument. Mais c’est aussi valable pour certains insectes comme les frelons, les abeilles, les fourmis etc. qui défendent leur nid et leur fourmillière.

        • S.B-Seguin dit :

          Bonjour Françoise,
          les pré-hominidés avaient en fait une pigmentation de leur peau noire et blanche suivant les parties de leur corps plus ou moins exposées à lumière en fonction de leur pilosité.
          .
          Mais qualification « de souche » ne serait-elle pas plutôt culturelle que strictement génétique ?

          • ScopeWizard dit :

            Non .

          • Robert dit :

            SB Seguin,
            On pourrait dire un peu des deux, les cultures se sont complétées et les apports génétiques aussi. Mais la France demeure assez homogène sur le plan génétique, pour une bonne majorité de la population l’Europe étant un creuset, des études sur le sujet l’avaient confirmé, et sur le plan culturel, malgré les apports assez récents de populations culturellement différentes.

          • S.B-Seguin dit :

            Bonsoir ScopeWizard,
            il semble pourtant que parmi ceux qui revendiquent cette « souche française » qu’une femme noire catholique suscite moins d’hostilités qu’un français même issu d’une ascendance familiale française et converti à l’Islam pour une motivation aussi banale que la pression exercée par sa belle famille suite à un mariage mixte avec une maghrébine.
            .
            On pourrait faire le même pour deux indo-européennes voisines entre géorgien chrétien orthodoxe et un kurde musulman pratiquant.
            .
            Là encore au sujet des kurdes de tradition musulmane, leur laïcité affichée contribue aussi à leur popularité en Occident.

          • S.B-Seguin dit :

            reformulation pour éviter toute ambiguïté :
            …il semble pourtant que parmi ceux qui revendiquent cette « souche française » qu’une femme noire catholique suscite moins d’hostilités qu’un français, même issu d’une ascendance familiale française, MAIS converti à l’Islam pour une motivation aussi banale que la pression exercée par sa belle famille suite à un mariage mixte avec une maghrébine.
            .
            On pourrait faire le même – constat – pour deux – ethnies – indo-européennes voisines entre – un – géorgien chrétien orthodoxe et un kurde musulman pratiquant.
            .
            Désolé pour la publication non relue.

        • Jean-Marie Hervouët dit :

          @ S.B-Seguin
          Votre dernière question est tout à fait pertinente.
          Je m’interroge depuis longtemps sur la formule constitutionnelle « sans distinction de race, de religion, ou de croyance » et j’en conclus que la notion de race est analogue à celle de religion ou de croyance, c’est-à-dire plus culturelle que génétique.

        • Thaurac dit :

          Arrêtez de dire que l’afrique est à l’origine de l’homme, c’est en train de d’évoluer, sur plusieurs populations distinctes et des lieux distinct , y compris vers l’europe, alors le mythe de l’africain à l’origine de l’homme, basta…

    • Thaurac dit :

      Pour avoir bossé dans un conseil général puis régional du « coin » je confirme.

    • Thaurac dit :

      Exact j’ai vu ça, et c’est pas triste, en fait, ils haïssent les békés, se moquent des métros, veulent l’autonomie, leur fric, mais pas d’ingérence, le rêve quoi.
      5 mois sans vivre de la france, c’est jurrasik park chez eux!

  18. Polymères dit :

    Après coup, c’est toujours dingue toutes les personnes qui prétendent tout savoir de ce qu’il fallait faire.
    La seule réalité, c’est que la météo ne se contrôle pas, ce sont des éléments que l’Homme ne contrôle pas.On le voit, un cyclone, peut changer en quelques heures, il peut passer d’une catégorie 5 en catégorie 3 en un jour puis remonter le lendemain.On peut prévoir un passage ici ou là et finalement il passe ailleurs.Comme l’ouragan José, on l’annonçait sur ces iles, pourtant il a dévier.En Floride on s’attendait a ce qu’Irma frappe de plein fouet le Sud et la côte Est en évacuant des millions de personnes vers le Nord et l’Ouest, finalement il frappera durement l’ouest de la Floride.
    Toutes ces choses ne se prévoient pas, qu’on arrête l’hypocrisie en portant la faute sur les gouvernements ou leurs incompétences.Ni le gouvernement américain, ni le gouvernement français n’a comme compétence celle de savoir les effets qu’auront réellement un ouragan.
    Certains diront que les météorologues avaient prévus qu’il serait puissant, mais hier on annonçait la même chose pour José et finalement il n’y avait presque rien.
    Toujours facile de devenir un donneur de leçon derrière son écran après les événements au même titre qu’on peut se dire après une chute sur du verglas, qu’il fallait mettre du sel la dessus, si c’est chez soit, c’est normal, si c’est dans la rue on insultera les agents communaux de laxisme et de manque de prévoyance, malgré que météo France n’ait pas annoncé des températures inférieures a 0°C.
    Certaines personnes ne peuvent s’empêcher de taper sur des têtes de turcs pour se sentir exister et vivre.Derrière un écran ils sont les rois du monde qui savent tout mieux que tout le monde et on se demande bien ce qu’ils font de leur grand savoir et leurs grandes connaissances dans les vie de tous les jours.
    .
    Toujours facile de dire qu’il fallait prépositionner avant, mais désolé, la vie, le monde n’est pas réglé et ne se règle pas comme du papier a musique, tout n’est pas prévisible et évitable, ce n’était pas le cas hier, ce n’est pas le cas aujourd’hui et ne le sera pas demain, qu’on ait une armée avec 3 millions d’hommes, n’y changera rien non plus.Par pitié, arrêtons de faire croire que les moyens qu’on engage sont ridicules par rapport a ce que d’autres ont envoyés.Les britanniques avaient un navire sur place, très bien, mais qu’y a t-il dedans? A t-il réellement les moyens adaptés ou devront-ils comme nous, envoyer un nouveau navire avec ce qu’il faut? On vante aux néerlandais d’avoir envoyés 2 avions, mais n’en faisons nous pas autant?
    Le seul problème qui différencie la France des néerlandais et des Britanniques, c’est que nous, nous avons la Guadeloupe et la Martinique comme « centres » rassemblant les moyens de l’état quand pour eux ce sont justement ces iles.
    Et quoi qu’on en pense, le 2e cyclone José posait très clairement un problème pour y amener de l’aide, qu’on ait ou pas un BPC ou un Batral sur place. Comme pour chaque accident, il faut empêcher le sur-accident et cet épisode de deux cyclones se succédant doit être vu comme extra-ordinaire, ces iles restent des iles et on ne peut prétendre qu’on y envoie des moyens comme si cela le serait en métropole.
    Et si le Batral serait encore la-bas, ne croyez pas que ce serait bien différent.
    On ne sait pas comment repartiront ces iles, peut être qu’on décidera a y créer une réserve d’urgence, a y installer un groupe de gendarmes en plus, mais arrêtons de faire de la dramaturgie et de la recherche de polémiques avec cet événement.
    Il est toujours facile de dire ce qui doit ou devait être fait, mais on gère les événements, d’autant plus climatique.

    • Thaurac dit :

      « La seule réalité, c’est que la météo ne se contrôle pas, ce sont des éléments que l’Homme ne contrôle pas »
      L’homme (certains) ne se contrôlent pas eux mêmes , comment s’étonner!

    • LAISSONS dit :

      JE PARTAGE ENTIÈREMENT CE QUE VOUS DITES ICI
      Laissons la polémique aux polémiqueurs c’est leur fond de commerce pour se sentir vivants, ils n’existent qu’au travers de la polémique.
      C’est toujours si facile de dire « qu’on ferait mieux à leur place »… mais ils n’y sont pas et se contentent de décrier, d’invectiver….
      Un évènement climatique, sécheresse, tempête, cyclone, tremblement de terre, volcanisme ne se maitrise pas, ne se prévoit pas sur une échelle de temps si réduite, le temps humain… on peut prédire aux vues des évènements passés sur des éléments objectifs et scientifiques, mais pas prévoir précisément la lieu, la date, le degré de puissance, la durée….
      Seul Prolix le pouvait, le Devin d’Astérix….

    • Vroom dit :

      Merci !

    • lolo dit :

      Le BATRAL Dumont d’Urville est renté en France il y a 2 mois. C’était juste le moyen adapté pour débarquer du matériel sur une plage. Et le B2M ne sera pas opérationnel avant 2018. Lorsque l’on crée une rupture capacitaire après faut pas se plaindre que les secours ont du mal à aller sur place. Si on ajoute à cela la disponibilité de nos hélico 50% et on les usent dans le désert (voir la commission créée sur le sujet). Ou encore le NH90 qui pour 1 h de vol a besoin 1 journée de maintenance. On comprend facilement pourquoi on rame dans cette affaire. Lorsqu’il n’y a pas de piste d’aviation, pas suffisamment d’hélico et pas de bâtiment pour débarquer et bien on est minable. L’une des frégates de surveillance a une alouette 3, comment on va débarquer du matériel avec ce bidule hors d’âge. Les Frégates n’ont même pas pu accoster suite aux objets flottants. Le problème qui se pose est très simple PAS DE MATERIEL ADAPTE. Avec la bite et le couteau il aurait fallu y aller à la nage.

      • S.B-Seguin dit :

        Bonjour monsieur lolo,
        je vous fais une redite pour ce commentaire que vous re-publiez plus bas:
        Donc, vous sous-estimez les capacités du « bidule hors d’âge » qu’est l’Alouette III qui avec sa charge utile peut emporter plus de 700 litres d’eau potable (qui seront forcément utiles à beaucoup) et donc plusieurs tonnes d’eau en autant de rotations en une journée.

        • lolo dit :

          Sauf qu’un hélico moderne 10t peut porter 4T et il a un crochet d’appontage (pratique lorsqu’il y a du vent et de la houle ). avec vos 700l et 2 l par personne par jour il faudrait 100 rotations rien que pour l’eau!
          Il faut revenir sur terre. L’alouette des années 60 est totalement dépassée.
          Les hollandais avait sur zone le Pelikaan et nous on a renvoyé le Batral en métropole. Sans Batral, sans hélico lourd et un aéroport HS les premiers jours les pillards ont mieux compris que toi que c’était open bar.

  19. Pas de polémiques, mais il est cependant évident que les trous capacitaires qui sont parfaitement connus se creusent jour après jour à cause des restrictions budgétaires sans cesse renouvelées, et votre annonce bidon de 1,6 milliard d’augmentation en 2018 ne changera rien lorsqu’on aura retranché le coût des OPEX et des OPINT. Ces trous capacitaires sont identifiés, absence d’hélicoptères gros porteurs, absence d’avions de transport réellement stratégiques du genre C17, manque de moyens maritimes, et aussi défaut de planification et de prévision à long terme face aux catastrophes de ce type, qui ne manqueront pas de se reproduire. Tout cela est bien réel, n’est pas fantasmé, il serait temps que le pouvoir politique, dont vous êtes le chef, prenne la mesure de ses responsabilités.

    Vos économies sur le dos des Armées sont de moins en moins justifiables et, de grâce, faites taire les aboyeurs qui cumulent dans votre gouvernement l’incompétence à la bêtise. Ce serait déjà le commencement de votre réflexion sur cette gouvernance nouvelle qui nous est promise. Toute polémique étant exclue, bien entendu.

    http://www.athena-vostok.com/cyclone-et-polemique-monsieur-le-premier-ministre-juste-un-mot

    • LAISSONS dit :

      Très bien … mais tout a un coût !
      État trop dispendieux, impôts qui ne rentrent pas assez pour ceux qui peuvent en payer plus mais rechignent et se barrent dans la paradis fiscaux, trop peu de français à payer l’impôt…
      On ne peut pas tout avoir, une armée active partout, l’arme nucléaire, des dépenses de l’état trop onéreuses à supporter, aides sociales cpam etc…, ministères dépensiers, trop peu de français à payer leur impôt et vouloir être protégés et traités comme des rois !
      Le français moyen et dit supérieur doit être capable de comprendre que s’il veut tout comme maintenant il doit mettre la main au portefeuille ou bien se taire et accepter ce qui lui arrive, cela veut dire accepter les réformes indispensables aujourd’hui pour aller mieux demain … l’incompétence n’est pas que chez les élites comme on le dit, elle est aussi en bas, trop habitués que nous sommes à recevoir et ne rien donner.

      • bonjour… nous avons pris l’habitude, je devrais dire les comptables, de forger un outil de défense, non pas, en fonction des menaces, mais en fonction des moyens constamment rognés qui lui sont alloués. Or cela nous coute particulièrement cher.. à lire si vous avez le temps, http://www.athena-vostok.com/article-sans-titre-3
        bien à vous…

      • Thaurac dit :

        Il faut baisser d’autres budget l’education nationale n’obtient pas de résultat, pire , régresse alors que c’est le plus haut budget depuis des décennies, ce n’est pas que le fric et le nombre qui fait l’efficacité.

    • S.B-Seguin dit :

      Bonjour monsieur Pietrini,
      observons sur un point que vous précisez, qu’il est compliqué pour la France de se voir livrer des C-17 sachant que la production de ce modèle est clôturée depuis novembre 2015.
      La France ne pourrait donc qu’espérer des appareils de seconde main.
      .
      Pour le reste, je souscris entièrement à l’ensemble des termes de votre commentaire.

  20. auxsan dit :

    après irma, la tornade troll se déchaine

    • ricojaneiro dit :

      Ah ah ah ! Merci pour ce bon mot. A vrai dire, pour qui fait une étude sur le défaitisme français, si populaire partout dans le monde, il y a là, matière à étude.

      Tous ces bons français commentateurs sont pétris de pleunichitude, déclinisme, et savent mieux que tout le monde (arrogance française illustrée) y compris les services spécialisés dans les catastrophes.

      La tornade Troll en effet ^^

    • petitjean dit :

      Après Irma, Gérard Collomb devrait démissionner
      Si j’habitais l’île française de Saint-martin, lorsque M. Macron y atterrira, je lui crierai tout le mépris qu’engendre l’inaction de son gouvernement qui, par manque de réflexion, d’imagination et d’anticipation, est resté d’un immobilisme coupable.
      Il suffit d’écouter et de lire les commentaires de colère que des dizaines de Saint-martinois ont exprimé sur les réseaux sociaux. Certains habitants n’ayant pas peur d’insulter le Président de la république, d’autres regrettant amèrement que rien n’ait été prévu à l’avance pour protéger l’île et en évacuer un maximum d’habitants comme l’a fait Donald Trump pour la Floride.
      Oui, Emmanuel Macron et ses ministres à commencer par le Premier d’entre eux, et son mollasson vieillard de l’Intérieur, n’ont pas pris les mesures nécessaires pour affronter non pas l’ouragan lui-même qu’on est bien entendu incapable de maîtriser, mais les conséquences de cette catastrophe. A l’Elysée comme dans le bâtiment d’en face, place Beauveau, on savait mieux que quiconque ce qui se passerait lorsque Irma aurait détruit une grande partie de l’île sur passage. Et rien n’a été fait à l’avance. Rien n’avait été prévu.
      Edouard Philippe s’est contenté de lire sur le perron de Matignon son homélie du dimanche : que la France avait tout fait et fera son maximum en envoyant pléthore de gendarmes et de militaires.
      Après coup. Et accuser l’opposition de profiter de cette catastrophe pour critiquer le gouvernement n’ait que de la basse politique de la part de Matignon ou de Castaner.

      Les habitants et les touristes ont du se débrouiller tout seul pour faire face à une situation dont nos politiques savaient qu’elle serait dramatique. Qu’elle engendrerait une criminalité décuplée. Comment ont-il pu, comment ont ils osé laisser le malheureux contingent de 72 gendarmes ( effectifs de 2003 ) se dépatouiller face aux centaines de pilleurs qui sont sortis de leurs cases, non pas pour se nourrir, mais pour s’armer en dévalisant la seule armurerie de l’île, pour s’offrir des produits de luxe dans les nombreuses boutiques des grandes marques parisiennes, pour dépouiller les sept pharmacies de l’île qui n’avaient pas été rasées par le cyclone, et pour piller les maisons encore debout.
      Car l’île de Saint-Martin n’est pas qu’une paradis touristique. Un rapport du Sénat de mai 2005 faisait état d’une délinquance endémique :
      « La délinquance sévissant à Saint-Martin se caractérise par un recours quasi-systématique à la violence et à la menace par l’emploi d’une arme, pour un préjudice matériel souvent faible, touchant essentiellement les touristes ».
      Alors, oui, nous pouvons sourire ou être très en colère, lorsque notre Premier ministre parle de la mobilisation totale de l’État et ce n’est pas la présence du ministre des Outre-Mer, Annick Girardin ou les larmes de M. Collomb qui ont évité le pire. Car quoi de pire qu’un État qui ne peut assurer la sécurité de ses citoyens. M. Emmanuel Macron pense sans doute que ces lointains Français sont des fainéants ( qui rapporte tout de même beaucoup d’argent à Bercy ). Il est inadmissible de lire que des Français ne pensent qu’à fuir ce coin de France qu’il y soient nés ou qu’ils aient choisi de vivre sur cette île de rêve devenue l’Île du cauchemar.
      Les réseaux sociaux et même les chaînes d’information continue n’arrêtent pas de relayer des témoignages horrifiés par la terreur qui a succédé à l’effroyable catastrophe de voir leur île détruite, leurs habitations anéanties, leurs commerces dévastés et systématiquement pillés..

      Alors, oui, il est peut être prématuré de juger Macron comme un président raté, comme vient de l’écrire le New-York Times, mais une fois de plus, il a manqué de jugement et de décision

      • Thaurac dit :

        Exact, c’était déjà loin d’être un paradis, car la racaille avait aussi parasité l’ile, mais chut, la racaille ça n’existe pas!

      • Dans le Bayou dit :

        St Martin est une COM (Collectivité d’Outre-Mer) au statut plus libre, aux normes moins contraignantes (construction et résistance aux intempéries par exemple..) et aux impôts moins élevés (donc moins de moyens publics et moins de capacités à résister en cas de coup dur).
        Et cette île a adopté ce statut tout à fait librement et par référendum en 2003.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Collectivit%C3%A9_d%27outre-mer

  21. sgt moralés dit :

    Des rafales d’armes automatiques,pas vraiment structurel…j’apprécie ce nouveau concept.Nouveau dialogue dans les groupes de combat »chef,chef, on nous tire dessus-,t’occupes c’est pas structurel! »

  22. mulshoe dit :

    Heu… le côté hollandais de l île aurait donc été épargné… c’est drôle on ne n’évoque pas ou très peu les Hollandais. Il doit bien exister une coopération entre les deux non ? C’est donc cela le nombrilisme …

    • Thaurac dit :

      Très simple la vie la bas, c’est une dualité.
      Peu de chômage pays bas
      Gros chômage plus immigration illégale coté français
      Les gens vont bosser (enfin..) coté pays bas, mais vivent coté français pour les aides sociales, c’est l’image réelle de st martin.

  23. Raymond75 dit :

    A part dégueuler en permanence sur les politiques, quels qu’ils soient, et combattre victorieusement les Talibans, vous faites quoi ? J’espère que ce blog n’est pas représentatif de l’armée, dites ‘la grande muette’.

    • Bangkapi dit :

      Les militaires font avec les moyens qu’on leur donnent et avec les ordres qu’ils reçoivent.
      Ils ont souvent porté secours aux populations lors de catastrophes naturelles et pour les cyclones ils ont l’expérience. Celui-ci était d’une violence inouïe mais elle aurait su gérer pareille si les moyens avaient existé et les ordres donnés à temps.
      Les responsabilités sont bien politiques. Suppression de moyens dans le passé et mauvaise évaluation de la menace et des moyens pour y faire face la semaine dernière.
      Cela fait quand même un bon moment qu’Irma était annoncé, sa trajectoire en partie connue. A partir de là prévoir une intervention massive dès la fin de son passage était quand même un minimum.
      j’en ai vécu quelques uns des cyclones. D’abord prévenir puis préparer tout ce qui sera nécessaire en cas de besoin. Et si pas besoin, on démonte.

    • Pb75 dit :

      Quand on a fréquenté ce lieu depuis un bon moment, on peut en conclure qu’il y a très peu de mecs d’active qui réagissent. Pas mal de retraités (« ah … de mon temps … »), des mythos, des pecs fana-milis qui vivent leur vie par procuration et, hélas, de plus en plus de trolls politisés. Les mecs d’active qui réagissent sont peu nombreux mais ont par contre des réactions très pertinentes et informées : je pense par exemple à du vécu sur du matériel. Je suis d’autant plus libre que je ne réagis pas à ce type de sujets et que j’apprécie d’autant plus de lire ces pépites : que leurs auteurs en soient remerciés. Sur des sujets gendarmeries/justice/sécurité intérieure, sur lesquels je réagis (de moins en moins), je pressens quelques mecs d’active également. Mais ça reste minoritaire.
      Donc non, ce n’est représentatif ni des armées ni des militaires en dehors des forces (gendarmes, sécu, DGA, services communs, …).

      Reste le principal: les posts de maître des lieux, c’est le blog le plus intéressant d’information sur la défense (et de loin). Ne pas confondre l’auteur du blog et les commentateurs du blog.

    • Thaurac dit :

      Raymond, au balcon…;) toujours là pour défendre la veuve et l’orphelin, pardon, les politiques…

    • Thaurac dit :

      On te retourne la même remarque, en espérant que tu ne sois pas l’étalon du bisournisme de gauche.

  24. beltégeuse dit :

    Les Etats Unis connaissent trop les risques climatiques et le RETEX de la mauvaise gestion de Catrina en Louisiane au début des années 2000 a été tiré. A titre d’exemple, voici les moyens mis en oeuvre pour « Harvey » au Texas, il y a 8 jours (d’après un site que connait bien l’auteur de ce blog :

    « Approximately 1,600 active-duty military personnel are deployed to the affected area,” US Northern Command, who controls active duty U.S. military personnel in North America, said in a statement to media on Thursday, August 31.
    The U.S. military’s Northern Command located at Peterson AFB in Colorado Springs, Colorado has directed the deployment of 73 helicopters, mostly various versions of Blackhawks, 4 Lockheed C-130 cargo aircraft and 8 elite Air Force Para-Rescue units to support aid and rescue operations in the region. The units come from locations around the United States.
    Media outlets including CNN have reported that the Air Force has flown rescue/relief missions using “Seven HC-130 Combat King IIs, four C-130 Hercules, 11 HH-60 Pavehawks, five C-17 Globemaster IIIs, one E-3 Sentry AWACS, one E-8 JSTARS and one KC-10 Extender.” Additional reports have indicated at least one U.S. Navy P-8A Poseidon surveillance aircraft has joined the operation ».

    En mer, il faut y ajouter 2 BPC dont l’un avec 650 Marines et 2 TCD, bien sûr avec des hélicoptères (3 CH 53, 3 UH 1 Y, 5 MV 22 Osprey 9 MH 60 ). Il s’agit bien sûr de porter aux habitants d’un Etat et de plusieurs archipels (Iles Vierge, Porto Rico, Floride et Cays) (CNN).

    Apparemment, pas de pb de financement D. Trump vient de faire repousser le niveau de la cessation de paiement de l’Etat fédéral…

    • LAISSONS dit :

      mouais mais les américains ne sont pas les français, ni les européens avec leurs 3 % à ne pas dépasser.
      Ils vivent en permanence à crédit avec plusieurs cartes par habitant ou presque…
      Les chinois et japonais surtout détiennent leur dette et si un jour ils réclament leur du et coupent les fonds …. aïe aïe….
      Tant qu’ils produisent des « jobs » par milliers ….et que le solde est positif ça peut encore aller !
      Aussi, ils en font un peu trop, pas besoin d’Awacs de F18 etc pour pomper l’eau des rues des villes !
      des hélicos de transport oui et des engins de déblaiement sûrement, ensuite lors de l’assèchement tout se fera par la route comme d’hab ! avec des camions !
      Avec Trump ce sera Hollywood à Houston et surtout sur son golf à Mar a Largo, Palm Beach en Floride

      • Rigel dit :

        Rigel

      • Thaurac dit :

        Comme la maison blanche c’était transformé en salle de concert ou en potager avec le millionnaire Omaba, d’ailleurs voir ses copains avec qui il est en vacance, ile privée, golf…Pas trés gaucho ça…
        Vous l’avez toujours en travers, hein?

  25. Myshl dit :

    Envoyer du monde, c’est bien. Mais avec quels ordres?

    Cause que si on envoie nos policiers, nos gendarmes et nos militaires (Oui je distingue désormais les gendarmes des militaires), je veux savoir avec quels ordres. Que la « Légitime défense » avec la Justice au cul? Ou pour mettre fin à l’insécurité avec l’ordre de tirer au risque de tuer, voire pour tuer?

    La population là-bas n’a rien à foutre qu’un procureur arrive de métropole. Lequel va perdre le temps de tous à faire du papier et actionner la Justice. Et pourquoi on n’envoie pas un charter d’avocats?

    Des ORDRES CLAIRS. Attention, il y aura des enquêtes, des commissions parlementaires et etc. Même le CRAN va se bouger.

    Quels sont les ordres? Le Chef de l’Etat et le gouvernement sont-ils capables de donner des ordres?

    • Thaurac dit :

      Voyons le calendrier, pas encore d’élections importantes en vue, bon, les sondages.aie.., on pourrait….

  26. Le Breton dit :

    Le GIGN et le GIPN déployés ont probablement l’ordre de la protection lors de sa visite dans les territoires sinistrés mardi ? Quels autres ordres auraient-ils ?

  27. DVA dit :

    Il y a de si merveilleux coins de paradis en France. Et si nous rapatriions nos milliardaires, millionnaires et les protégions chez nous plutôt et que les autochtones s’organisent entre eux ?…Je dis ça…

  28. MAS 36 dit :

    Je suis un peu étonné d’entendre à la radio ou à la télé des habitants de l’île réclamer à cors et à cris de l’eau ! Les habitants prévoyants locaux, en période cyclonique font des provisions d’eau pour au moins deux semaines. Alors quand j’entends des pleurnichards quémander de l’eau face à la caméra en accusant les autorités de manque de réactivité je rigole (jaune bien sur).

    En situation hors norme il faut d’abord compter sur soi, sur sa famille , sur son « clan » et s’organiser dans l’attente des renforts. Quant on voie où mène l’état d’esprit gangréné « d’assistanat ». Et encore je ne parle même pas de l’esprit « d’auto-défense » ha !, les armes quelle horreur c’est pas bien , c’est pas dans  » progressiste » . Bon conclusion nos racailles ne sont pas des progressistes !
    PS : j’avais ma réserve d’eau, de nourriture, de médicaments de premières urgences,une radio avec des piles pour des infos fiables, tout cela préconisé par la préfecture, …et le reste..)

    • Robert dit :

      MAS,
      Très juste concernant l’assistanat et l’Etat providence. Il semblerait que les deux aient faillis à leurs prétentions, j’espère que certains le feront remarquer à Macron.

  29. ScopeWizard dit :

    Bon , je suis un peu comme vous tous , j’ entends ça et là les critiques et reproches qui sont adressés à ce gouvernement , à Macron dit Jupiter …
    .
    Évidemment , vu les dernières déclarations autant fracassantes que malvenues de Zeus depuis l’ Olympe , la tentation est grande de mettre en relief impérities et incuries tous azimuts de nos dirigeants actuels en ce qui concerne cet ouragan dévastateur d’ une puissance inouïe …
    .
    Seulement , avant de se laisser aller à hurler avec les loups en attendant la curée , il serait bon de faire preuve de mesure et de retenue , de se poser quelques questions à la fois logiques et essentielles …
    .
    Je vous les soumets :
    _la petite Maëlys a disparu , si je ne dis pas de sottises , le 27 août … Vous me direz , quel est le rapport ? Le rapport est que , si vous êtes comme moi , ça fait déjà un bail du moins est-ce le sentiment que j’ en ai , OR , l’ alerte concernant l’ ouragan Irma date du 29 août … juste deux jours plus tard …
    Était-il possible de savoir avec certitude , mettons avec une précision de 100 à 200 km , la trajectoire exacte que suivrait l’ ouragan au moment de l’ alerte , les jours suivants celle-ci ?
    .
    _Personnellement , à partir du moment où le cyclone est passé en catégorie 5 , je savais que ce serait un cataclysme potentiellement très destructeur ; que là où il passerait , il ne resterait plus que désolation , notamment à cause des trombes d’ eau d’ une ampleur sans précédent que le typhon allait provoquer …
    Si , sachant tout ceci , nous avions prépositionné des moyens de recherche , de secours , d’ assistance , de sécurité aux abords des zones prévisibles prochainement touchées , est-il si inconcevable d’ imaginer que ces moyens et les personnels qui vont avec auraient pu également être impactés voire réduits à néant , faire partie des victimes des vents violents et d’ une mer déchaînée ?
    .
    Vous comprenez , la question que je ne cesse de me poser est de savoir si tout a été correctement anticipé parce que cela restait raisonnablement faisable compte-tenu de ce qui était su et prévu ou , à contrario , s’ il était finalement impossible d’ anticiper sans prendre d’ énormes risques en raison de l’ imprécision du comportement et de la trajectoire de l’ ouragan Irma ?
    .
    Concernant les pillages , selon certaines sources , dans les Antilles c’ est loin d’ être un phénomène nouveau , ouragan ou pas ouragan ; là aussi , que pouvait-on faire , quelles dispositions auraient pu et auraient dû être prises ?
    Qui sont les auteurs de ces méfaits ? Des autochtones , des clandestins , des touristes , un peu tout le monde ? Qui sont-ils , le sait-on ?

    • jean pierre dit :

      «  »Était-il possible de savoir avec certitude , mettons avec une précision de 100 à 200 km , la trajectoire exacte que suivrait l’ ouragan au moment de l’ alerte , les jours suivants celle-ci ? » »

      le centre de prévention américain avait déjà prévenu du très fort potentiel d’irma vu les conditions météo alors qu’il était seulement côté 2 .
      le but de la prévention n’est-t-il pas de faire comme si ?

    • S.B-Seguin dit :

      Bonjour ScopeWizard,
      d’accord, mais comment expliquez-vous que les britanniques aient anticipé non-pas la certitude, mais le risque d’une catastrophe en envoyant un TCD (ou LPD) le RFA Mount Bay [de la Royal Fleet Auxiliary] déjà arrivé sur zone le 7 septembre ?
      .
      Il ne s’agissait pas temps d’anticiper la certitude d’une catastrophe majeure, ce qui comme vous le rappelez est impossible, mais d’en anticiper le risque.
      L’immobilisme et l’indécision du pseudo-gouvernement de Macron sont coupables et n’ont rien à envier aux années Hollande qui avait su se montrer plus plus réactif quand il fallu le même jour intervenir au Mali et en Somalie en 2013.
      .
      J’évoque un pseudo-gouvernement car la brochette Philippe/Collomb/Parly se révèle réellement de plus en plus incompétente au fil des semaines d’exercice de fonction respective desdits ministres, le premier compris.

      • ScopeWizard dit :

        @S.B-Seguin

        .
        Bonjour S.B-Seguin
        .

        Relisez-moi ; je suis d’ accord , je ne dis pas le contraire …
        .
        Ce que je demande est justement d’ avoir suffisamment d’ éléments à charge afin d’ étayer la thèse selon laquelle prépositionner des moyens d’ intervention efficaces à proximité des zones touchées restait largement faisable tout-en les préservant du cataclysme prévisible dans son intensité comme dans sa trajectoire .

    • S.B-Seguin dit :

      Tenez ScopeWizard voici un article en complément de mon précédent commentaire qui évoquait le RFA Mont Bay :
      http://www.forces.net/news/tri-service/rfa-mounts-bay-arrives-british-virgin-islands-after-hurricane-irma
      .
      Les britanniques alignent maintenant toute une escadre de navires entre ceux de la Royal Navy et de la Royal Fleet Auxiliary:
      https://twitter.com/AJBC_1/status/907339078626152449

  30. Darryl dit :

    Concernant la situation sur place je distinguerai trois choses :
    La sécurité publique : Le maintien de l’ordre est du ressort des forces de Gendarmerie en milieu rural. S’agissant de menaces diffuses et de bandes potentiellement armées, on passe un cran au dessus avec une notion de contrôle de zone. Et là c’est l’affaire d’unités d’infanterie dont c’est une des compétences,. Il est donc normal d’avoir à la fois des EGM et des compagnies d’infanterie. Mais celles-ci devraient être utilisées à bon escient, à savoir du contrôle de zone donc.
    Le secours aux populations : Les sapeurs pompiers, la sécurité civile sont la cheville ouvrière de cette problématique. A eux les reconnaissances et évaluations, les secours aux victimes et les distributions de nécessaires de première urgence.
    Le rétablissement d’itinéraires et les travaux d’infrastructure d’urgence : C’est le rôle des unités de Génie puisque nous sommes dans une situation qui ressemble à celles vécues sur certains théâtres d’opération. Je n’ai pas d’infos sur la mise sur pied d’un détachement Génie (sur le BPC peut être ?)
    J’espère donc que ces moyens seront articulés avec efficacité et cohérence. Cela va prendre du temps et consommer des moyens humains, matériels et financiers exceptionnels.
    Je note pour terminer le silence assourdissant de la ministre des armées sur le sujet. D’ailleurs elle est particulièrement effacée dans toutes ses apparitions officielles (jusqu’à marcher derrière le CEMA lors d’un déplacement sur le terrain…) Il semble d’ailleurs que la comm du ministère des armées sur certains sujets soit de plus en plus assurée par Gérard Collomb……

  31. Électeur dit :

    J’apprends qu’un député de l’une des anciennes majorités veut une commission d’enquête parlementaire sur les dysfonctionnements consécutifs à Irma.
    Sans vouloir prendre parti pour l’actuel président-chef et ses acolytes, l’on doit par conséquent constater que les élus des anciennes majorités n’ont pas encore compris : ils sont responsables (et coupables) des trous capacitaires actuels.
    .
    Les anciennes majorités n’ont surtout pas compris que nous, électeurs, ne sommes pas disposés à oublier leurs méfaits : laisser les gouvernements successifs, et notamment le ministère des Finances, se dispenser d’appliquer les lois de finances que le Parlement a votées, c’est une forfaiture parlementaire.
    .
    Sans exonérer l’actuel président-chef et ses acolytes, l’on sait que les forfaitures passées sont autant de Droite que de Gauche. Il y a un certain nombre d’élus qui devraient se faire tout petits.
    .

  32. petitjean dit :

    A toute fin utile…….pour les indécrottables
    Irma : la France n’est pas à la hauteur
    http://www.bvoltaire.fr/irma-france-nest-a-hauteur/

    • Nihilo dit :

      Que valent les propos de cet homme politique qui a rédigé l’article ??????
      Ce serait un démographe, un économiste, un architecte, un ingénieur, un historien, un sociologe qui aurait écrit cet article, je l’aurais cru mais là c’est un politique, un homme qui a eu du pouvoir, qu’en a-t-il fait ? Se critique-t-il lui-même dans cet article ?
      Ce genre d’article ne vaut rien, il n’éclaire en rien la situation, peut-être a-t-il raison mais malheureusement pour lui il n’est pas crédible.

  33. S.B-Seguin dit :

    Bonjour monsieur Laurent Lagneau,
    je relais juste ici une information passée inaperçue entre l’essai nucléaire nord-coréen et Irma.
    Il s’agit du programme HIL avec des essais inédits du deuxième prototype du H160 sur le BPC Mistral :
    https://www.navyrecognition.com/images/stories/news/2017/september/H160_Mistral_LHD_French_Navy_Airbus_1.jpg
    .
    Des essais qui contribuent aussi à expliquer ce à quoi était occupé le Mistral la semaine passée.

    • mich dit :

      Bonjour , c’était plutôt pour l’université de defense qui se déroulait sur ce bpc le 4 et 5 septembre ,pas vraiment pour des essais particuliers.

      • S.B-Seguin dit :

        Bonjour mich,
        je prends acte de votre précision qui sous-entend forcément que cet appontage d’un H160 sur un BPC rendu public n’était donc pas inédit et logiquement précédé par des phases d’essais.
        Montrer lors de cette « universités de défense » le H160 sur un navire de la Marine Nationale et qui plus est sur un BPC, qui intéresse aussi l’ALAT au delà de la seule Aéronavale , est un symbole fort.
        .
        Quitte à faire une formulation appuyée,
        on peut dire que le programme H160 compte parmi un des tout rares qui sont « supportés et portés sans report » par l’état français quitte à générer des frustrations au niveau d’un programme militaire tel que le HIL [dont le H160 n’est pas le premier choix de l’ALAT, mais à l’inverse H135M et H145M sont difficilement navalisables pour ne pas dire qu’ils ne le seront jamais].
        .
        Rappelons aussi que les enjeux liés au H160 font que le programme militaire HIL aura aussi une incidence sur le marché civil contribuant à rendre ce nouvel hélicoptère plus compétitif.

  34. 32 ans de service dit :

    un peu marre que le MININT parle pour le MINDEF…

  35. lolo dit :

    Le BATRAL Dumont d’Urville est renté en France il y a 2 mois. C’était juste le moyen adapté pour débarquer du matériel sur une plage. Et le B2M ne sera pas opérationnel avant 2018. Lorsque l’on crée une rupture capacitaire après faut pas se plaindre que les secours ont du mal à aller sur place. Si on ajoute à cela la disponibilité de nos hélico 50% et on les usent dans le désert. Ou encore le NH90 qui pour 1 h de vol a besoin 1 journée de maintenance. On comprend facilement pourquoi on rame dans cette affaire. Lorsqu’il n’y a pas de piste d’aviation, pas suffisamment d’hélico et pas de bâtiment pour débarquer et bien on est minable. L’une des frégates de surveillance a une alouette 3, comment on va débarquer du matériel avec ce bidule hors d’âge. Les Frégates n’ont même pas pu accoster suite aux objets flottants. Le problème qui se pose est très simple PAS DE MATERIEL ADAPTE. Avec la bite et le couteau il aurait fallu y aller à la nage.

    • S.B-Seguin dit :

      Bonjour monsieur lolo,
      vous sous-estimez les capacités du « bidule hors d’âge » qu’est l’Alouette III qui avec sa charge utile peut emporter plus de 700 litres d’eau potable (qui seront forcément utiles à beaucoup) et donc plusieurs tonnes d’eau en autant de rotations en une journée.

      • Pascal dit :

        Si l’alouette 3 aurait 5 ans d’âge, avec un peut de plaque autour pour la rendre plus belle, ce serait un super hélicoptère, mais certains ne font que regarder l’âge et le style pour juger de l’efficacité d’une machine.

  36. Allobroge dit :

    On espère que les habitants qui pour 40 % d’entre eux sont au chômage vont mettre la main à la pâte et participer par priorité à la reconstruction de leur île et ne pas rester assis à regarder faire les militaires en attendant le RSA ?!