Laurent Collet-Billon, le Délégué général pour l’armement, quitte ses fonctions

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

12 contributions

  1. wrecker47 dit :

    A voir la tète ,j’ai tout de suite compris ! L’Armée ne lui a pas appris à faire un noeud de cravate correct…

    • sergeat dit :

      Non c’était pour faire comme son patron :Hollande,dans la fonction publique on rampe pour garder son poste bien payé.

      • wrecker47 dit :

        « Crâne d’obus » il aura quand même ramé quarante ans dans la boutique , dont neuf à la direction ,échappant à toutes les purges politiques et vicissitudes du métier ,pour dégotter sous Sarko le logiciel » le moins cher et le plus pourri « pour le règlement de la solde des militaires de l’Armée de terre!…On ignore ce qu’il aura coûté mais une chose est sûre c’est que ce logiciel en est pratiquement au même stade qu’avant depuis SEPT ans !…Un record jamais atteint dans l’administration !
        Nul ne sait combien les uns et les autres se sont ramassés au passage,mais il est certain que dans ce domaine civilo-militaire rien n’est gratuit …
        On le voit bien prendre une » retraite anticipée » ,à l’abri du besoin, avec au pire » lune pantoufle  » en remerciement ,chez un fournisseur généreux désintéressé? …LOL!

        • xorminet dit :

          retraite anticipée à 67 ans??

        • Ch'io dit :

          Hum, à sa décharge, Louvois n’a rien à voir avec la DGA. A tel point qu’il a été décidé de faire suivre son remplacement en mode « programme » par la DGA justement.

        • Forban78 dit :

          Comment pouvez-vous assassiner un homme qui est tout sauf responsable de Louvois ??? Les marchés du projet Louvois ont été confiés en 2007 et 2008 à Steria (architecture du système et raccordement au noyau commun), Eurogroup et MC2I (maîtrise d’ouvrage), je ne vois nulle trace de la DGA là dedans et je connais un brin le dossier… La DGA au contraire est venue en secours des armées en s’impliquant totalement dans « Source Solde » qui verra bientôt le jour. Votre déclamation est juste de la pure diffamation vis à vis de celui que vous appelez « Crâne d’obus »… Une photo de votre personne serait d’ailleurs intéressante à regarder, car vous devez être Adonis !!!

  2. Thaurac dit :

    Dit; « Crane d’obus »
    On cherche toujours pourquoi!

  3. Zebra 3 dit :

    Et sinon, comment va la DGA? Elle refuse de l’argent tellement qu’elle en a, normal pour la cinquième puissance mondial hein?! C’est sûr que comme le nivellement se fait par le bas, on ne voit que la partie émergé du problème. Il faudra forcément briser nos chaines un jours, car quand le pouvoir prend trop ses aises, c’est le peuple qui morfle, et l’armée avec. Dansons la carmagnole, sinon seul l’austérité nous sera proposé comme perspective. Politique selon le nouveau gouvernement (comme le précédent d’ailleurs): Dette à combler=Serez-vous la ceinture=Austérité. Que c’est réjouissant, quel panache. °_°

  4. Fabien dit :

    Sacré parcours. Mr Collet Billon laisse la D.G.A. dans un état assez mitigé, avec une force de contrôle de notre zone maritime immense à rénover et élargir, la rénovation de notre porte avion et sous marins lance-missiles à finaliser et les programmes plus courants à perfectionner (rafale et chars notemment).
    .
    Pour autant, il y a eu une réelle synergie avec le ministre Le Drian. Il est dommage que le calendrier l’ejecte de la sorte mais les organisations qui perdurent sont celles qui prennent soins de choisir les successeurs… ces dernier opérant dans les plus hautes sphères politiques, il faut qu’il soit capable de briller… sans faire trop d’ombre

    • Zebra 3 dit :

      Mitigé? Moi quand on me dit que la DGA est en cessation de paiement, c’est comme si on me disait que les allemands viennent de contourner la ligne Maginot, je suis très déçu sur cette réalité. En espérant que le budget de notre innovation militaire ne reste pas trop à l’ombre, juste histoire que la voix de la France continu d’être entendu et respecter. Enfin vu que notre bizness à l’export n°1 est celui de l’armement, je me demande comment la DGA se retrouve aux raz des pâquerettes, mais c’est le genre d’incohérence dont on s’habitue en France, l’argent va dans un sens mais pas dans l’autre; un peu comme la guerre au Sahel, on y dépense des vies et de l’argent, mais où sont les retombés de nos bonnes actions? Surement pas dans les caisses de l’état à priori…

      • Fabien dit :

        @ Zebra
        Je suis un contemporain de la guerre du golfe de 1991, et des carences qui y ont été révélées ; satellites d’observation, vision nocturne des avions, et autonomie trop faible de notre flotte de chasseurs. Depuis, je suis la mutation de notre armée qui s’ oriente sur un format plus réduit, plus façile à projeter, et avec des équipements sans cesse plus perfectionnés.
        .
        Pour s’ offrir une technologie de pointe, il faut soit un budget adapté soit faire des choix. Sous Sarkozy, le Rafale à été dur à assumer et conserver de VAB hors d’âge est un exemple typique de ce que coûte un matériel rustique, mais à bout de souffle.
        .
        Je pense donc que tout comme moi, Mr Collet-Billon n’a pas de boule de cristal lui permettant de sentir les crises et les coupes budgétaires. En revanche, on peut lui être reconnaissants de nos satellites, des radars spatiaux et trans horizon, des standards actuels du Rafale et peut-être du prochain standard du Leclerc et char Franco Allemand.

        • Zebra 3 dit :

          Je ne pourrais pas vous parler de ce délégué général; je me contentais de dénoncer un dysfonctionnement entre le niveau de richesse de la France et la consternante marge de manoeuvre de la DGA actuel (société de projet). Alors je veux bien vous croire. Et si vous avez un avis sur la nomination temporaire de Vincent Imbert, pendant qu’on y est?