Mossoul : L’État islamique a fait sauter la mosquée où il avait proclamé son « califat »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

41 contributions

  1. l'outrepenseur dit :

    En Syrie ces barbares ont détruit ou endommagés des trésors du patrimoine mondiale, pendant qu’un érudit français parlait de bon boulot…Je pense que les barrières psychologiques sont tombées depuis bien longtemps de ce point de vue là, et en définitive on a assisté depuis 7 ans à un recul sans précédent de l’humanité. Ce qui nous attend tous n’est pas très reluisant.

    • ScopeWizard dit :

      Ce qui vous prouve que tout ça , ce n’est que de la pure idéologie d’une grande fragilité soutenue par des serviteurs complètement fanatisés , au cerveau totalement décapé , incapables de la moindre réflexion constructive prospective et qui ne sont même pas foutus de respecter les fondements de ladite idéologie …

      • vince dit :

        Détrompez-vous, tout est toujours minutieusement réfléchi, mais selon des critères qui échappent aux communs des occidentaux. C’est une erreur fatale de prendre ces gens pour des idiots, ou des nihilistes ; ils sont fous certes, mais pas idiots : ils agissent selon une logique qui leur est propre.

        C’est l’aphorisme de Chesterton : « un fou est une personne qui a tout perdu ; sauf la raison. »

        • ScopeWizard dit :

          De toute façon , c’est très con et ça n’a aucun impact ; quelle soit debout ou couchée , franchement qu’est-ce que ça change ? RIEN ; à moins qu’ils n’ aient cherché à effacer des preuves éventuelles ?

    • ruffa dit :

      Pour une fois je suis d’accord avec vous : Daesh à détruit des joyaux historiques inestimables qu’il sera difficile de reconstruire par manque d’argent que ce soit du côté de l’Irak ou de la Syrie ! Quel désastre !

    • jyb dit :

      @outrepenseur
      c’est le wahabisme/salafisme. Rien ne doit faire l’objet d’une quelconque admiration, sacralisation qui détournerait de la seule « adoration » licite celle de Dieu. C’est ainsi que les wahabites arrivés au pouvoir au XVIIIème siècle on détruit tout les témoignages physiques du prophète mohammed (maison, mosquée, sepulture etc)
      Le fanatisme absolu.

      • Thaurac dit :

        Et les chiites qui , je ne sais quel jour, pour une de leurs fêtes religieuses, descendent par milliers dans la rue et tout en scandant je ne sais quoi, se flagellent jusqu’au sang.
        Pas une pour chasser l’autre…

        • Jacques 29 dit :

          @ Thaurac : Ceux qui descendent dans les rues de chez eux et se flagellent jusqu’au sang (et même au-delà si cela leur fait plaisir), ça ne me dérange pas ; par contre que d’autres se répandent dans le monde entier avec l’intention d’éradiquer tous ceux qui ne sont pas comme eux, là je me sens concerné et je dis stop

        • Jyb dit :

          @thaurac
          Fête de l’achoura. Commémore la mort de hussein.
          C’est impressionnant ça ressemble à la semaine sainte à Séville. ..

      • Albatros24 dit :

        Y compris la sépulture ?
        Mohamed avait une sepulture ?
        Je croyais qu il était directement monté au Ciel à partir de Jerusalem…
        Pourquoi gardent ils alors la Mecque et l Ackaba ?

      • Jesse38 dit :

        @ Jyb
        Et les frères musulmans sponsorisé par le Qatar ne sont pas Salafiste/Wahabite eux ?
        J’ai du mal à m’y retrouver … Pareil, le coup d’état raté en Turquie était l’oeuvre des partisans de Gülen, lié aux frères musulman me semble t -il …Pourquoi alors Erdogan Bichonne-t-il le Qatar sponsor des « frères » ??

        • Jyb dit :

          Les frères musulmans ne sont absolument pas monolithique. A chaque pays sa spécificité.
          Je ne connais pas bien la coloration idéologique de gulen.

      • tschok dit :

        @jyb,
        .
        S’agit-il d’une destruction « dogmatique », ordonnée par la doctrine pour des motifs religieux, ou d’une destruction relevant d’une logique « après moi le déluge » (comme les nazis qui, ne supportant pas l’idée de leur défaite, étaient prêts à provoquer l’anéantissement de l’Allemagne, dans un combat jusqu’au-boutiste)?
        .
        Et puis il peut aussi s’agir d’un geste symbolique visant à faire comprendre aux adeptes de la secte qu’en raison de la défaite militaire, Daesh ne peut plus maintenir un ancrage territorial et qu’elle doit donc détruire ses emprises foncières, sans regret, pour mieux se préparer psychologiquement à une nouvelle phase de la lutte, plus « hors sol ».
        .
        Cela peut encore relever de la propagande la plus simpliste: imputer aux us la destruction d’un lieu de culte musulman: c’est con mais ça marche aussi très bien.
        .
        Geste fanatique, oui, mais de quel genre?

    • Lagaffe dit :

      Daech n’a pas été le seul à avoir participé à la destruction du patrimoine archéologiques en Syrie et en Irak :
      http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/destruction-de-monuments-en-syrie-et-en-irak-le-regime-syrien-aussi-a-detruit-le-patrimoine_2249505.html

      • jean pierre dit :

        vous ne manquez pas d’air…. jusqu ou va votre haine du régime syrien quand même sachant ce qu’il aurait advenu aux chrétiens d’orient sans lui..

        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/22/97001-20140322FILWWW00043-syrie-le-krak-des-chevaliers-endommage.php

      • Robert dit :

        Cet article est de mauvaise foi, probablement pour faire un parallélisme avec l’Etat syrien et montrer la barbarie de ce dernier.
        S’il y a eu des bombardements de sites historiques par Assad, ils n’ont jamais été une fin en soi, pour détruire un patrimoine culturel, mais pour viser un objectif militaire qui pouvait s’y cacher. Sous les Assad, le patrimoine culturel syrien, musulman, chrétien ou autre, était protégé et valorisé comme un trésor. Sous un régime islamique, tout ce qui n’est pas conforme à leur fanatisme est détruit.
        Je suis sûr que vous saisissez la nuance, mais il ne faut pas rater une occasion de nuire et insinuer que Assad et EI c’est pareil. `
        Comme ces journalistes qui ne remettent pas les choses en perspective et donc deviennent des militants d’un camp par leur mauvaise foi, vous avez pris partie pour le mauvais camp, celui du déni du réel.

    • Atomkraftneindanke dit :

      D’un autre côté, il y a belle lurette que personne n’avait accès aux sites archéologiques d’Irak ou de Syrie. C’est un peu comme se lamenter sur les merveilles antiques de Corée du Nord.
      Chaque peuple donne aux témoignages de son passé l’importance qu’il juge bon de lui accorder.
      Il me semble que les révolutionnaires français n’avaient pas fait plus dans la dentelle que certains radicaux islamiques d’aujourd’hui. Et on ne parle pas de la joie indifférente des puissances coloniales à saccager le patrimoine historique des pays colonisés. Des pillages par les conquistadors en passant par le pillage et la destruction du palais d’été par les troupes anglaises et françaises pour vendre de la drogue aux chinois, il n’y a rien de très reluisant là dedans non plus.

      • Amida dit :

        J’ai personnellement visité nombre de sites historiques et archéologiques syriens en 2002: Palmyre, Alep et ses souks, la basilique de St Siméon, la grande mosquée de Damas, les ruines romaines de Bostra, … Tous ces sites étaient en très bon état, aisés à visiter, magnifiques. J’avais trouvé la Syrie avenante, très propre, pourvue d’une architecture moderne de qualité, pourvu d’une vie sociale – en particulier nocturne – normale selon des critères occidentaux. La Syrie était parfaitement visitable par le touriste moyen jusqu’à l’éclatement récent de la guerre civile. Le pays était très, très loin de la Corée du Nord…

        • jyb dit :

          @amida
          je confirme a 200%. Et j’ajouterai qu’il était facile de visiter les sanctuaires chiites. Je pense à la mosquée saiada zeinab à Damas. Il suffisait de demander à l’entrée et vous aviez toujours des volontaires pour vous faire la visite guidée avec forces explications. C’est à mettre en parallèle avec les mosquées sunnites ou sauf à bakchicher généreusement vous êtes rarement autorisé à entrer ( yémen, libye, arabie saoudite)

  2. dureau dit :

    Quel intérêt pour l’EI ?

    • Céphée dit :

      La propagande, et la manipulation des populations musulmanes.
      Cette mosquée était un lieu très symbolique. La détruire et faire porter la faute sur les américains est un moyen fourbe de provoquer des attentats par des loups solitaires.

      • Naf57 dit :

        « … provoquer des attentats par des loups solitaires …  » n’insultez pas les loups, SVP, parlez plutôt de hyènes …

    • ricojaneiro dit :

      Une question de symbole. C’est de cette mosquée que le chef de Daesh a proclamé le califat, l’épicentre et lieu hautement sacré pour ces fous. La prise de la mosquée (avec mise en scène du retrait du drapeau noir en haut du minaret) par les forces irakiennes aurait été une catastrophe en terme d’image. Daesh a tout compris à la force des réseaux sociaux.

      • Amida dit :

        @ ricojaneiro: Je suis de votre avis. La mosquée a probablement été détruite pour que des images de soldats pro-occidentaux déambulant dans l’édifice, à l’endroit même où le califat a été proclamé, ne puissent être prises. Cela aurait, médiatiquement, produit le même effet que les bandes d’actualité montrant des officiers soviétiques ou britanniques explorant les ruines de la nouvelle chancellerie, à Berlin, en 1945…

        • jyb dit :

          @amida
          pas convaincu parce que les images des vainqueurs sur les ruines du califat c’est pas terrible non plus.

          • Amida dit :

            @ jyb: Une ruine en vaut bien une autre… Qui aurait fait la différence entre un soldat en battle dress sur ruines irakiennes (de l’EI) et un soldat en battle dress sur ruines afghane (du gouvernement)… Et les chiites nous ont appris qu’un chef religieux peut demeurer dissimulé sans perdre son pouvoir sur les esprits. Quant aux 21 derniers califes abbassides (après 1258), et au dernier de la Maison d’Osman, ils étaient dépouillés du pouvoir temporel sans perdre pour autant leur aura religieuse. C’est ce qui pourrait bien arriver avec celui de l’EI.

    • clément dit :

      Évident : le symbole, personne après nous, personne en dehors de nous, le nihilisme pur.

      • vince dit :

        L’islamisme est le contraire du nihilisme.

        • professeur Nebulus dit :

          @ vince
          Dans ce cas, je n’ai rien compris à l’islamisme. Je vais donc continuer d’y réfléchir. Je vous invite à en faire autant.

          • Vince dit :

            Tant que vous y êtes revoyez le nihilisme aussi. Vous n’y trouverez par définition pas d’eschatologie, contrairement à l’islamisme.

  3. CortoM dit :

    @jyb
    la population locale a signalé qu’environ 200 combattants de l’Etat Islamique provenant du Yemen, de Syrie et d’Irak venaient de débarquer sur la côte nord du Pountland dans le secteur où s’est établi Sheik Mumin. La grande Migration qui commence?

    • Albatros24 dit :

      La Légion va avoir du taff

    • jyb dit :

      @cortom
      Sheikh mumim, c’est al qaida ! Je ne pense pas que les djihadistes de daesh aient rejoint aq au pountland. Quitte à rejoindre aq il fallait rejoindre HTS à deraa ou Idlib, c’est moins loin et culturellement plus homogène.
      Ils peuvent aussi tenter de rejoindre le petit groupe franchisé daesh mais c’est aventureux.

  4. mulshoe dit :

    Bizarre, aucune manifs de protestations dans le monde musulman comme pour les caricatures ?

  5. CortoM dit :

    @jyb
    Quand en 2012 Godane avait nommé Kilwe àla tête de Al Shabaab au Puntland, il avait laissé Sheik Mumin en tant que chef religieux mais c’est ce dernier qui a fait cessession en 2015 et prêté allégence à l’Etat Islamique avec une trentaine de combattants. Il y a un certain nombre de Kenyans et d’Africains de l’Est qui ont rejoint l’Etat Islamique en Syrie, leur retour n’est pas une impossibilité. Mais il peut également s’agir de combattants Shabaab revenant des camps d’Erythrée. Les deux factions évoluant quasiment dans le même secteur au Pountland le doute est permis surtout pour un nombre conséquent de combattants.

  6. Jacques 29 dit :

    Lorsque la France et ses acolytes ont ravagé la Libye en 2011,un certain nombre d’œuvres archéologiques majeures ont été détruites, mais je ne me souviens pas d’avoir entendu les mêmes bien-pensants qu’aujourd’hui, pour se plaindre. Ils soutenaient, meme…

    • Jesus Christ, fils de Dieu dit :

      « un certain nombre d’œuvres archéologiques majeures ont été détruites »
      Lesquels?

  7. Lxm dit :

    Daech a déclaré son califat dans cette mosquée, la détruire par le feu a une symbolique.
    C’est comme le phénix, symbolique de renaissance, le feu permet de ressusciter, et comme cela a été écrit plus tôt, peut-être que daech va maintenant chercher à se tailler un empire en Afrique, vu que les américains ne vont nul part où il n’y a pas de pétrole, il ne faudra plus compter sur eux, et les pour les Russes ce sera trop loin. Il va falloir persévérer pour créer une défense régionale est-africaine et ouest-africaine.