La coalition anti-EI appuie la conquête du barrage de Taqba par les Forces démocratiques syriennes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

48 contributions

  1. jyb dit :

    opération complexe qui implique plusieurs centaines de combattants ( 500 fds + us ) avec plusieurs têtes de pont sur la rive ouest de l’Euphrate ( héliportés et débarqués par le fleuve )
    La partie orientale est déjà tenue par les fds. Daesh avait prévenu qu’un certain nombre d’otages
    de valeur était sur le site pour le sécuriser.

    • Zayus dit :

      @jyb:
      .
      Les FDS étaient arrivés au niveau du barrage de Taqba depuis fin décembre/début janvier derniers côté rive orientale du l’Euphrate.
      Notons que jusqu’à ces derniers jours, il n’y avait pas trop eu de mouvements dans ce secteur.
      .
      Alors les mouvements héliportés que vous mentionnez, ne se sont pas directement sur Taqba mais plus à l’ouest pour aider les troupes kurdes à traverser l’Euphrate en plus d’embarcations et à prendre position sur la rive occidentale (ou sud) où FS US (une centaine d’hommes…) et SDF auront d’ailleurs rapidement pris le contrôle des villages de Abu Hurayrah, Al-Mushayrifah, Al-Krain et Al-Jameen.
      Le contrôle de cette rive permet aussi couper la route Raqqa-Alep et de prendre à revers le site du barrage sur lequel les FDS progressent aussi par le nord.
      .
      Notons aussi en aparté, qu’à l’est de Raqqa les FDS progressent tout au long de la rive orientale/nord de l’Euphrate en direction de la capitale de daech d’une part, et en direction de Deir Ezzor d’autre part.
      .
      Comme quoi, je savais bien qu’on en parlerai si un site aussi stratégique que le barrage de Taqba devait être repris à daech 😉 …

      • jyb dit :

        @zayus
        oui, entre raqqah et deir ezzor, les fds avancent sans trop de difficultés. En remontant sur raqqah, le dernier verrou (village d’al karamah) a sauté hier. Ce qui veut dire que les fds sur la partie orientale du fleuve sont dans les faubourgs de raqqah.

      • Thomas dit :

        Oui ce contrôle de la route Alep-Raqqa permet aussi d’empêcher l’armée arabe syrienne qui progresse dans le gouvernorat d’Alep de progresser vers Tabqa à terme et surtout Raqqa.

        • Zayus dit :

          Thomas,
          les forces de l’AAS sont retardées plus au nord-ouest:
          il s’agit plutôt de couper toute retraite ou tout renfort de daech sur cet axe.
          Notez aussi que les forces US, SDF, AAS et forces russes sont déjà en contact direct sur Manbij…

    • Zayus dit :

      @jyb,
      info à confirmer du 24 mars: il semble que l’assaut mené directement sur le barrage de Tabqa, pas la tête de pont qui prend daech à revers plus au sud-ouest sur la rive occidentale du l’Euphrate, mais bien au nord sur le barrage lui-même serait une opération combinée franco-américaine avec les FDS.
      .
      Et si ça devait se confirmer, pour ce type d’assaut côté français, je verrais bien des hommes du 1er RPIMa déjà présent dans la région.

  2. Alain d dit :

    Hors sujet, mais il s’agit de budget de défense.
    Svp Monsieur, pourrait-on avoir un article aimantant de bouillonnants commentaires?
    Ca pourrait être le branle-bas de combat !
    Devinette : qui plante son budget de défense de -25,5% ?
    Kатастрофа !
    :>)

    • Thaurac dit :

      Arrête d’urgence la moquette, un bon conseil!

      • Alain d dit :

        J’en ai plus dans l’appart, j’attaque celle des couloirs de la résidence.
        :>)

    • Pierre047 dit :

      Toi tu vas avoir des problèmes…
      De toute façon, la Russie est une grande farce, tout dans l’image, le sensationnel, les grands discours, les grands projets et à chaque fois, mais vraiment à chaque fois qu’elle s’agite et rêve de grandeur, elle se casse la gueule car ses ambitions ne collent pas à la réalité du pays.
      Elle a beau être le plus grand pays du monde, il n’empêche que ça reste un grand désert.Pa plus peuplé que le Bangladesh, sa richesse ne dépasse pas celle d’un pays comme l’Italie.
      La Russie a l’ambition mais elle n’a jamais eût les moyens et la stratégie économique pour l’assumer, a chaque fois cette réalité lui revient en pleine face.
      La Chine peut jouer ce que la Russie aimerait jouer, mais la Chine ne se découvre pas encore une telle ambition.Ce n’est pas pour rien que les russes aiment se sentir proches des chinois, ça comble leur faiblesse.
      C’est bien beau de sortir des chars a je ne sais combien de millions l’exemplaire, qu’on veut un avion furtif, de super sous marin et d’autres choses, mais comme tant d’autres choses dans ce pays, on finira avec du symbolique.
      On joue a la guerre en Ukraine et en Syrie, mais on voit vite les limites et ce manque de potentiels risque d’embourber la Russie en Syrie.Mais pas grave on se réfugiera derrière les missiles nucléaires, les S-400 et autres armes « symboliques » pour gonfler le torse à Poutine, un torse qui prend des rides.
      Mais ne vous en faîtes pas, la propagande russe, ses trolls, ses attaques indirectes resteront un outil qui ne sera pas sacrifié.

  3. Auguste dit :

    L’EI n’a pas intérêt a faire sauter le barrage,mais ils ont menacé de le faire.Ils y ont même fait un petit tour pour inspecter les lieux,selon les villageois.Les chefs,Baghdadi en tête, sont partis se réfugier dans le désert,si une partie de leurs troupes arrivent a suivre le même chemin,c’est pas la catastrophe écologique qui va les arrêter.Déjà qu’ils font sauter les châteaux d’eau des villages qu’ils perdent,noyer Raqqa et Der Ezzor n’est pas inimaginable,d’autant plus que les populations ne leur étant pas favorables,ils feraient d’une pierre deux coups.Travail délicat pour les assaillants.

    • Zayus dit :

      @Auguste:
      .
      S’ils font sauter le barrage, ils perdent d’emblée la bataille de Raqqa et leur capitale…

      • Auguste dit :

        Raqqa est pratiquement encerclée,les chefs de l’EI partent ou sont partis,et probablement une partie des troupes aussi.Comme dans les autres villes,on va trouver trois pelés et un tondu.Les autres vont allumer un feu ailleurs:autour de Damas par exemple.

        • Zayus dit :

          @Auguste:
          .
          Raqqah est encore très loin d’être encerclée et dites-vous que daech qui a toujours cultivé les symboles est loin d’abandonner celui-ci en Syrie.
          .
          Contrairement à Damas, ça fait maintenant plusieurs années que daech est retranché à Raqqah et à Mossoul. Et votre affirmation de 3 pélés et un tondu » confirme une vision très très lointaine de la réalité 🙂 …
          Observez la situation ne serait-ce qu’à Deir Ezzor…
          .
          Et dites-vous que si c’était le cas, il y a longtemps que ces villes seraient tombées et n’imaginez pas qu’il soit aussi simple pour daech d’ouvrir un nouveau front comparable à Damas.
          Vous rêvez Auguste.

          • Auguste dit :

            A Raqqa les Américains sont entrés dans la danse pour la manoeuvre d’encerclement et les Kurdes sont prêts a bondir.Quant à daesh,il résiste tant que c’est possible,sinon il laisse sur place les glinglins et fait disparaitre ses meilleures troupes.J’ai pas encore vu les dizaines de milliers de morts annoncés par les Américains.

          • Zayus dit :

            Oui,
            mais pas plus que Mossoul entièrement libérée en ce 24 mars, Raqqah est encore loin d’être encerclée. Tout ça prend du temps quand on veut préserver au maximum les populations civiles. Des civils qui beaucoup d’entre eux, malgré les précautions prises, n’en réchappent pas.
            Ce n’est pas encore l’heure des bilans, mais il y a beaucoup de victimes civiles à Mossoul, comme celles de raids alliés qui en auront apparemment également fait à Raqqah.

          • Zayus dit :

            @Auguste:
            .
            Pour info et pour compléter mes remarques au sujet de victimes civiles: Sur une population estimée à 750 000, il y aurait eu au moins 3864 victimes civiles depuis le début de l’offensive sur Mossoul-Ouest.

  4. jyb dit :

    Les fds prévoient d’attaquer raqqah début avril.
    On assiste peut etre à un « maquillage » des fds pour faire avaler la pilule aux turcs. De plus en plus d’ypg se retrouvent sous la bannière d’autres groupes au sein des fds. Des promotions de combattants
    viennent grossir les rangs de milices jusqu’à présent très minoritaires.

    • Zayus dit :

      jyb, il est maintenant trop tard pour les turcs,
      vu qu’il y a l’AAS, les russes et les américains entre eux et les kurdes et Raqqa…
      Les trucs resteront très loin des objectifs d’influence d’influence qu’ils espéraient avoir en Syrie, que ce soit contre les kurdes, daech, Damas; même étant avec Moscou, l’ASL, les arabes sunnites et turkmènes syriens.

      • jyb dit :

        @zayus
        encore une fois j’aimerai partager votre optimisme sur les « trucs ». Mais je crois que erdogan va polluer la situation au moins jusqu’à son referendum du 17 avril.
        Il a plusieurs casseroles sur le feu pour contrer le rapport de force qui se met en place.
        1 – utiliser barzani pour qu’il s’oppose militairement aux ypg.
        2- monter une opposition des tribus arabes aux fds/us ( réunion dont je parlais la semaine dernière)
        3- utiliser ses milices pro turques de l’asl pour combattre à l’ouest d’alep. Ce qu’elles font déjà.

        • Zayus dit :

          Oui jyb,
          comme vous dites, polluer, c’est tout ce qu’Erdogan peut encore espérer peser en Syrie, mais rien de plus.
          – 1 – Ce n’est pas non-plus Barzani qui aura plus d’influence en Syrie et encore moins du côté de Jarablus ou Al Bab…
          – 2/3 Mais c’est bien ce que les turcs commençaient à mettre en place avant l’arrivée de moyens terrestres US et de l’AAS à Manbij et ce projet a fait pschit avec également l’opposition tacite russe.
          .
          Erdogan a très de marge de manoeuvre en Syrie c’est aussi pour ça qu’il se tourne maintenant vers l’UE pour se défouler et détourner l’attention de son opinion publique de Damas, Al Bab et Manbij…
          .
          La presse turque commençait déjà à évoquer des « terroristes US » soutenant les « terroristes kurdes » en Syrie…

      • jyb dit :

        @zayus
        J’ajouterai que les offensives coordonnées actuelles posent de sérieuses question sur un soutien extérieur. Dans l’offensive rebelle sur damas, le 19 mars des moyens sophistiqués de brouillage ont été utilisé pour désorienter les communications du régime
        et dans l’offensive d’hama les rebelles ont bénéficié de renseignements tactiques
        déterminants.
        Tout est possible mais je met en tête de liste la turquie et le qatar pour instrumentaliser HTS bien avant l’arabie saoudite.

        • Zayus dit :

          @jyb:
          .
          Les moyens en question que vous évoquez laissent effectivement supposer un support technique d’une origine extérieure et la liste des suspects est effectivement réduite comme vous le précisez.
          -> Mais notez que s’il s’agit d’un support turc, l’action de la Turquie ne s’autorise pas d’actions frontales contre l’AAS, ce qui tend à confirmer mon constat sur les limites de l’influence turque en Syrie.

  5. jyb dit :

    autres fronts en syrie : hayat tahir al sham (organisation de la libération du levant) autrement dit al qaida conduit 2 offensives majeures. La première à damas dans les quartiers de jobar et kaboun a échoué mais la situation reste précaire.
    La seconde en cours se situe à hama. Les rebelles ont enfoncé les lignes du régime et effectuent une percée éclair vers la ville d’hama et l’aéroport militaire.
    La semaine dernière j’avais souligné que des djihadistes avaient fui le secteur de tabqah vers hama, ce qui me semblait illogique. Voilà peut etre la raison logique.
    TSH (al qaida) s’impose comme la seule force militaire contre le régime après l’affaiblissement de daesh et l’effondrement de l’asl modérée. Ajnad al kavkaz ( les guerriers du caucase), le tip ( turkestan islamic party) ittihad al islami ajnad al sham ( union islamique des guerriers du sham)
    combattent avec tsh (al qaida)
    Le résultat de cette évolution sur le terrain c’est que les représentants de l’opposition aux pourparlers d’astana et de genève ne représentent plus grand chose. La position que les turcs, les saoudiens et les qataris vont prendre sera determinante.

    • Pierre047 dit :

      C’est vrai que l’offensive au Nord d’Hama prend une tournure importante et même dangereuse pour le régime.On assiste de nouveau a une guerre sur plusieurs front (Damas, Alep Est, Palmyre, Daraa), ce qui a déjà poussé le régime dans bien des galères.Rien que pour prendre Alep, ils ont reperdus Palmyre.
      Cette offensive victorieuse des rebelles risquent d’encourager d’autres groupes a mener des opérations locales, car ils savent que plus il y a de fronts, moins il y aura d’appui aérien, moins il y a de renforts derrière. Le régime d’Assad domine le terrain dans une guerre de positions (il fait des sièges partout), il a l’artillerie, il a l’aviation.Il gagne ensuite avec sa « Tiger force » a mener des offensives importantes.Par contre j’ai remarqué cela, bien souvent quand les lignes bougent, quand l’ennemi est à la manoeuvre et avance, l’armée syrienne a du mal.
      A suivre, cela peut être un tournant du conflit, non pas pour les gains réalisés jusqu’à présent, mais sur l’effet qu’il peut avoir sur l’ensemble de la Syrie.

      • jyb dit :

        @pierre
        absolument. Le message d’al qaida est clair juste avant la reprise des pourparlers de genève : attentat de homs, attentat de damas, offensive de kaboun, offensive d’hama. Non, la guerre continue et il n’est pas question de négocier des accords avec des factions qui n’ont plus le pouvoir sur le terrain !

      • UnKnown dit :

        Les positions « fixes » ou de défense des troupes Syriennes sont souvent assurées par des milices ou des unités formées à la va-vite, sans formation solide et avec un moral-assez bas. Il faut s’y attendre après 6 années de guerre, l’armée Syrienne ne vaut plus grand chose (si tant est qu’elle valait quelque chose au départ…).

        • madrid dit :

          Pourtant, l’armée Syrienne est toujours là, malgré les attaques sur tous les fronts …
          Des dixaines de milliers e terroristes aidés, formé et armés par la France, l’Angleterre, les USA, les pays du Golf etc.
          L’armée Française n’aurait pas tenu le coup.
          Déjà certains quartiers en France ne sont plus contrôlables par les autorités depuis 30 ans.

          • Zayus dit :

            @madrid:
            .
            Expliquez-nous « ces dixaines de milliers e terroristes aidés, formé et armés par la France, l’Angleterre, les USA, les pays du Golf etc. », juste histoire de rigoler 🙂 …
            .
            La France n’a formé que quelques dizaines de membres de l’ASL en 2012 au maniement de postes de tir MILAN (sans missiles…) et de moyens de liaison qui leur auront été fourni.
            -> Ne rendez pas la France responsable de ces membres de l’ASL qui se sentant abandonnés ou trahis de ne pas voir la France, le RU et les USA entrer en guerre contre Damas en 2013, auront fini par rejoindre les jihadistes non-pas de daech, mais d’Al Nosra.
            .
            « …L’armée Française n’aurait pas tenu le coup. »
            Toute proportion gardée, en 2013,
            en moins de 48 heures un petit corps expéditionnaire français aura suffit pour faire rebrousser chemin à plusieurs milliers de jihadistes se dirigeant vers Bamako et pour détruire leurs sanctuaires dans l’Adrar des Ifoghas dans les semaines qui suivirent.
            .
            Vous faites partie de ceux qui l’ouvrent gratuitement sans savoir de quoi ils parlent.
            Vous n’êtes le premier cave à venir sur ce site pour cracher sur notre pays.

          • Bouli dit :

            l’armée syrienne ne vaut plus rien du tout, ce sont les armées russes iraniennes et le hezbollah qui permettent au régime de survivre

            et en plus le régime n’a plus de soutien que dans une petite partie de sa population

            j’en viens à me demander si elle n’est pas devenue l’armée la plus faible de la région (plus faible encore que la libanaise, c’est dire)

            c’est la différence entre le travail des occidentaux et des russes:

            – les occidentaux ont consolidé le régime irakien en changeant sa tête et en recherchant l’appui des sunnites puis ils ont recréé une armée irakienne capable et professionnelle

            – les russes ont laissé un régime aussi haï que possible et n’ont pas du tout reconstruit l’armée syrienne.

            Au final, la Syrie sera dépendante « à vie » des russes. Alors que l’Irak sera autonome.

      • Thomas dit :

        Description intéressante, le soutien aérien russe peut être renforcé ponctuellement par des missions de Tu-22 M3, cela s’est déjà vu à plusieurs reprises à Deir Ez-Zor.

      • s un dit :

        Offensive  » victorieuse » des rebelles ? Vous êtes sérieux ? Une offensive ne peut être déclarée victorieuse que quand elle atteint de objectifs assignés. Prendre une dizaine de villages vides ne constitue pas un succès.
        Pour le moment, les djihadistes ont seulement été confrontés a des troupes d’autodéfense, courageuses mais mal entrainées et mal armées. D’autre part cette offensives n’est pas une surprise, la concentration de troupes avait été détectées.
        Les milices ont fait le boulot qui était prévu, retarder au maximum l’avancée des djihadistes puis se replier. C’est une des tactiques enseignée a l’Armée Syrienne par les russes, lâcher du terrain et concentrer ses forces.
        Les djihadistes sont maintenant en terrain découvert et en concentration de troupes. Excellent pour l’artillerie et les frappes aériennes. A coup de 40 a 50 sorties quotidiennes ciblant chars, BMPs, pièces d’artillerie, ZSU23/2 ou 23/4 sur pick-up, l’attrition des moyen lourds va être rapide.
        La situation va évoluer , il est bien trop tôt pour parler d’offensive victorieuse.

        • aleksandar dit :

          « L’armée syrienne fait des sièges partout ».
          Dommage de vouloir participer a un débat sans être au courant de la situation sur le terrain.
          Renseignez vous d’abord sur l’offensive a l’est de Kuweireis air base, celle de reprise de Palmyre ou celle en cours a Al Qabun
          D’autre part si vous connaissez un moyen de conquérir une ville tenue par l’ennemi, économe en pertes matérielles et humaines autre qu’un siège, merci de nous en faire part.

        • jyb dit :

          @sun
          je ne vois personne parler d’offensive victorieuse.

  6. jyb dit :

    tabqah : selon des témoins locaux les embarcations utilisées sont des hydroglisseurs ( peut etre une erreurs de traduction ?) 5 gros hélicos (chinook de la cimenterie lafarge) ont droppé des hommes sur la péninsule de shourfa (abou horayra) certains parlent de parachutage de troupes.
    Les embarcations sont parties de qala’at jaber (à l’extremité de la pointe de jaber sur la rive orientale) Les fds controlent la zone au nord de l’axe al krein/ al mushayrifah.

    • Zayus dit :

      Non jyb,
      pas des parachutages de troupes, mais de fret effectués par la coalition.
      .
      « … Local sources speaking about an boat/ air landing by coalition in Abu Hurayrah village in western countryside of Tabqa… »
      Entendez, « boat landing », par bateau ET « air landing » par hélicoptère, pas un mélange des deux qui ferait d’ailleurs plutôt croire à un « aéroglisseur » qu’à un « hydroglisseur » 😉 …

    • Pinkdwarf dit :

      Merci Jyb pour ces informations précises, je suis curieux de savoir quelles sont vos sources .
      Cela semble avoir été une grosse opération amphibie / aéroportée la plus grosse depuis longtemps ?

  7. Eliot Mess dit :

    Comme à l’exercice. Ou comme le jeu Arma 2.

  8. Polymères dit :

    Il est normal de prendre les barrages pendant que Daesh a le contrôle de Raqqa et non après ou par désespoir d’avoir perdu la ville, ils tentent de tout noyer

    • Faublas dit :

      Et dans leur schéma de pensée nihiliste, c’est tout à fait probable, voie déjà planifié. Le barrage doit certainement être piégé.

  9. Fifi dit :

    Opération assez impressionnante, un débarquement en bonne et due forme à travers le lac Assad. Les SDF sont en train d’établir une tête de pont sur la rive sud de l’Euphrate comme ils l’avaient fait au barrage de Tishreen à la toute fin de 2015.
    .
    Une suprise, aussi. On pouvait penser qu’ils attendraient que l’armée syrienne amorce sa descente vers le sud depuis Deir Hafer vers Maskanah et Thawrah et que, de façon générale, ils laisseraient Damas se dépatouiller avec la rive sud de l’Euphrate. La grosse différence avec l’opération à Tishreen, où les SDF opéraient dans une zone à forte population kurde, c’est que les populations au sud de l’Euphrate sont, d’après pas mal de commentateurs, largement acquises aux islamistes. Ça pourrait poser des problèmes aux SDF pour tenir le terrain face à l’EI. Mais, bon, on avait entendu le même genre de propos pour la toute zone au nord-ouest de Raqqa et les SDF sont quand même rentrés dedans comme dans du beurre.
    .
    Et puis, le contrôle du barrage de Tabqa serait une très grosse prise pour les SDF d’un point de vue stratégique et politique, pour la suite et l’après-guerre civile. Ça peut justifier de prendre des risques.

    • jyb dit :

      @fifi
      – problème de timing. L’aas est restée fixée sur deir hafer trop longtemps pendant que les fds avançaient probablement plus vite que prévu sur la rive orientale.
      – En fait non, les populations locales ne sont pas du tout acquises aux islamistes. Le pouvoir de daesh à raqqah c’est des étrangers ! Les chefs de raqqah sont des tunisiens, des jordaniens, des irakiens…très peu d’autochtones. C’est pour cela qu’il est essentiel que des arabes sunnites viennent liberer leurs frères arabes sunnites des islamistes « étrangers » (pour grossir le trait)
      C’est tout l’enjeu de la propagande us de faire croire que les fds sont en majorité arabe.
      D’ailleur une communication du major josh jacques sur le raid est édifiante. il dit que les fds et je cite la « syrian arab coalition » ont opéré. Pour le moment je n’ai pas entendu de quelconques forces arabes dans ces troupes mais au contraire les forces spéciales des ypg formées par les occidentaux.

      • aleksandar dit :

        Le ralliement de Nawaf al-Bachir chef de la plus grande tribu arabe dans la zone, a Bachar el Assad, montre la « neutralité » des trubus arabes vis a vis de Daes est terminée.
        Ils partcipent d’ailleurs a la lutte contre Daesh a Deir ez Zor et dans le désert.

  10. Frédéric dit :

    Des V-22 sont utilisés selon des photos.

    • jyb dit :

      @zayus
      merci pour les précisions. J’aurai été curieux de voir ces « aéroglisseurs » à l’œuvre sur l’Euphrate.
      C’est la traduction de l’arabe qui est aléatoire.

    • jyb dit :

      @frédéric
      Les photos des osprey si nous parlons des mêmes photos ( soldats qui embarquent dans la verte)
      sont certainement des fausses. Le paysage ne correspond pas du tout à la zone nord de raqqah,
      ou alors ils sont partis de très loin (ça ressemble un peu à la région de hit en irak)
      les photos d’hélico sont aussi des fausses. Elles ont déjà servi à illustrer plusieurs opé us en irak et en syrie.

  11. jyb dit :

    – Les himars ont fait feu depuis la cimenterie Lafarge pour appuyer le droppage et le débarquement des fds.
    – la coalition achemine par air et « fleuve » des renforts et véhicules blindés.
    – « ypgpresseoffice » a mis en ligne des images et video qui illustrent l’opé en cours mais ne sont pas des images DE l’opé.