La commande d’un quatrième Bâtiment multi-missions a été confirmée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Trotaralasoup dit :

    À l’heure où l’on parle de Tromelin il serait bon de nous en commander une bonne douzaine afin de faire cesser le pillage de nos lieux de pêche outre-mer par tous les pays asiatiques du coin. Les pêcheurs africains ne semblent pas encore trop présents dans le coin mais ils y viendront aussi afin de subvenir à leurs populations en perpétuelle augmentation.

  2. Elmin dit :

    Oh Kership à 2 mois de la fin du quinquennat… quelle Surprise !!!!
    Et les deux Fremm-DA ? Non ?

    • jyb dit :

      mauvais esprit, elmin !
      see méré et cmn ont eu le marché des remorqueurs. Kership et dcns celui des b2m. Vous voyez kership et méré = bretagne = jyld.
      Moi, je vois cmn et dcns = Cherbourg = cazeneuve. Mais il serait stupide de faire moins bien pour éviter ce genre d’association.

    • Elmin dit :

      Tout à fait HS mais je vous recommande vivement l’excellent film « Arrival » avec Jeremy Riner … tres intelligent, tres bien réalisé, très loin des standards blockbusters et on reste quelques minutes a la fin a reflechir juste pour « absorber le film »
      Bref, foncez !

  3. Sequane dit :

    Deux 12,7 en armement principal pour assurer la souveraineté outre mer je trouve cela très très léger, à moins qu’une personne ai d’autres info en plus….

    • Rémi dit :

      J’aimerais comprendre le raisonnement.
      Pourquoi faudrait-il mieux que de la 12,7 pour une mission de police?
      Vous devz identifier parfaitement la cible et l’impressionner par un tir de semonce. Pas la détruire.
      En quoi une arme plus lourde approterait-elle quelque chose à la mission?
      Ces navires n’ont pas vocation à traiter des cibles militaires.

    • Néophyte dit :

      Les 12,7 sont des mitrailleuses tout à fait redoutables bien suffisantes pour faire la police des mers.

  4. Parabellum dit :

    Ils feront quoi face à des locaux sur des fast boat même rustiques armes de Kalash et de rpg…zéro armement ou presque , pas de drone embarqué…quant aux renforts…lesquels? On a fait peut être plaisir à un chantier ami…le batracien au moins beacher…bon faisons avec et attendons la suite…

    • Alain d dit :

      http://www.meretmarine.com/fr/content/bord-du-batiment-multi-missions-b2m-dentrecasteaux

      Deux embarcations semi-rigides de 7 mètres
      Le D’Entrecasteaux peut également armer ses deux embarcations d’intervention semi-rigides, mises en œuvre avec leur équipage au moyen de bossoirs. Dotés d’un support pour une mitrailleuse de 7.62mm, ces EDO NG, des Zodiac de 7 mètres et 3.4 tonnes, sont capables de dépasser 30 nœuds. Ils serviront par exemple à intercepter des bateaux suspects et déployer une équipe de visite. « C’est un moyen très souple et efficace que l’on met en œuvre rapidement. Le fait de pouvoir déployer deux EDO nous permet de disposer d’une équipe de visite et de la seconde embarcation en soutien ».

      « Projection d’une force armée et opérations spéciales »
      « Les B2M sont, aussi, conçus pour la projection « intra-théâtre » d’une petite force avec son matériel (l’armement pouvant être stocké dans la vaste soute à munitions) et ses véhicules légers. Il peut s’agir d’un détachement de l’armée de Terre ou d’un renfort de gendarmes, par exemple dans le cadre d’une opération de maintien de l’ordre suite à des troubles sur une île. Mais ils pourront aussi servir de support aux opérations spéciales. Lors des expérimentations menées à Brest cet hiver, le pont du D’Entrecasteaux a été qualifié pour pouvoir accueillir trois ECUME (manutentionnées avec la grue). En cas de besoin, les nouvelles embarcations de 9 mètres des commandos marine et leur personnel pourraient rejoindre un B2M déployé Outre-mer par avion de transport et être récupérés en mer suite à un aéro-largage. »

      Les B2M sont des couteaux suisses, donc un mixte pour répondre à tous types de missions, pas des navires de guerre.

    • B.M. dit :

      @Parabellum
      Ces bateaux remplacent les batral. Les batral c’était 16 noeuds max (et encore par mer calme) ce qui fait qu’aucun n’a jamais vu un fast boat de près (ou même de loin), de toutes façons ce n’était pas leur boulot. Là on parle d’un navire qui met en oeuvre des semi-rigides dépassant 30 noeuds et qui peut accueillir les « fast boat » des commandos « officiellement » donnés pour 50 noeuds mais qui atteindrait probablement les 60 noeuds. Donc on a changé de classe et ce sera autrement plus efficace que ces espèces de péniches de débarquement qu’étaient les batral qui, si ils n’étaient pas bons à rien, étaient mauvais en tout.

  5. Parabellum dit :

    Le batral…

    • Youbdu29 dit :

      On peut encore acheter une version allongée de leur cta 50 en complément des b2m avec des missiles courrez portées à bord et un canon de 30 on parfait style giat

  6. Wagdoox dit :

    200 jours par an et durant les 165 jours restants il se passe quoi ?

    • flottard dit :

      le reste du temps, cela s’appelle l’entretien courant ,intermédiaire et majeur, les permissions et le repos de l’équipage.
      si vous voulez rester 365 jours par an en mer, acheter une ile …

    • cipal dit :

      on fait des économies de carburant !!

    • Seal ikone dit :

      « 200 jours par an et durant les 165 jours restants il se passe quoi ? »
      Relève d’équipage
      ATI/ATM
      MECO/RANO
      Plus indispo éventuelles.

    • Wagdoox dit :

      Ahahaha merci c’était pas question !
      Durant les 160 jours restant qui s’occupe de remplir leur mission ?

      • flottard dit :

        les autres bâtiments outre-mer, pour les Antilles (fs germinal et ventôse), pour l’océan indien (fs nivôse, floréal,) à Nouméa le vendémiaire +2 p400 (glorieuse et moqueuse)
        a Tahiti (le prairial + arago)
        sans oublié les moyens aéromaritime.
        c’est pas le Pérou , mais ça avance (un peu………….)

  7. Lagaffe dit :

    C’est HS mais les exportations d’armements français ont atteint un nouveau record en 2016 à plus de 20 milliards d’euros :
    http://www.lepoint.fr/societe/nouveau-record-d-exportations-d-armements-francais-en-2016–20-01-2017-2098612_23.php

  8. Ryan dit :

    Je continue à penser que ces bâtiments B2M sont sous armés.
    Sait-on si le PLV Astrolabe qui remplace l’Albatros cet été aura un armement ? Je ne trouve rien sur le sujet.

    • B.M. dit :

      Le PLV Astrolabe, d’après ce que j’ai compris, ne sera pas un navire militaire puisqu’il appartiendra à l’administration des TAAF. Donc, même si ce seront des équipages militaires qui le mettront en oeuvre, ce sera un navire civil sans aucune arme. Il n’a d’ailleurs jamais été question que ce soit un patrouilleur ou un navire de souveraineté ou quoi que ce soit de ce genre mais un navire d’assistance aux bases antarctiques françaises. Je pense que cet investissement est une grosse connerie et qu’il aurait mieux valu recourir à un affrètement privé pour assure cette fonction (comme ça se fait depuis le retrait de l’Albatros).

    • Ch'io dit :

      Je continue de penser que pour des missions de police, la 12.7 et des MAG58 sont très largement suffisants (en fait, elles ont toujours suffit, que ce soit pour de la police des pêches ou de la lutte contre le narcotrafic). Sachant que les B2M sont avant tout des bâtiments logistiques qui participent à des missions de police et de souveraineté. Il faudra des patrouilleurs pour compléter le dispositif…
      Quant à l’Astrolabe, il n’est pas armé durant ses missions en Antarctique (traité de l’Antarctique) mais le sera le reste de l’année pour ses missions de souveraineté.

  9. Expression libre dit :

    Encore une fois, ces bâtiments ne sont pas faits pour faire la guerre, ils sont là pour assurer la présence française: surveillance, assistance aux populations, etc….comme le dit l’article. Par contre, si on touche au pavillon national….on réagira autrement 😉 . Le programme BATSIMAR est également prioritaire, ces B2M s’inscrivent un peu ds ce programme toutes proportions gardées. On envisage aussi de plus en plus une surveillance par satellites afin d’exploiter au mieux les futurs 15 BATSIMAR.

    • Ryan dit :

      On ne parle pas de guerre mais de répondre aux aggressions de plus en plus nombreuses de la part de navires de pêches plus ou moins chinois. Voir par exemples les interventions des Coast Guard en Corée du Sud, en Argentine, Indonésie, Vietnam, Japon ou en ce qui concerne la France le tir au but de l’Albatros (canon de 40mm) sur un chalutier panaméen en 1986.

      • B.M. dit :

        Un tir au but avec un 40 bofors (modèle 1957 pour la version française mais en fait conception de 1930 chez Bofors) est un véritable exploit de la part du canonnier sauf si le tir a eu lieu à moins de 500 mètres… Enfin c’était il y a 30 ans… J’espère que le canonnier en question a eu droit à la perm de 72 heures qui récompensait à l’époque ceux qui arrivaient à faire but avec ces canons de 40 et de 20 (les pires), mais ça n’arrivait pratiquement jamais.
        Dans un avenir plus ou moins proche ces navires recevront très probablement un 20 mm télé-opéré autrement plus efficace mais de toutes façons leur armement principal restera les 2 semis rigides équipés d’affuts pour des 7.65 armés par des fuscos bien entrainés et motivés.

    • Fralipolipi dit :

      On pourrait aussi considérer un équipement – totalement complémentaire – en drone Patroller par exemple …
      pour la Guyane, pour la Nvelle Calédonie (et le Lagon Nord ou plus loin), les Antilles (of course … vu les traffics), et Mayotte (et la surveillance de arrivées de bateaux venant des Comores … en plus des Glorieuses, Juan de Nova, peut-être de Tromelin, si pas trop loin).
      .
      Pour la Polynésie, je me demande si ce « continent maritime » n’est pas trop grand pour un Patroller … il faudrait plutôt un « Global Hawk » là-bas !!! 🙂
      .
      Et (pour continuer un peu plus loin dans le rêve), suite à détection d’une infraction – si aucun bateau MN n’est dans le secteur pour intervention rapide – on largue un ECUME (ou similaire) à proximité du contrevenant depuis un hydravion (un peu comme celui-ci https://fr.wikipedia.org/wiki/ShinMaywa_US-2 ) … équipé ad-hoc.

    • tschok dit :

      « On envisage aussi de plus en plus une surveillance par satellites afin d’exploiter au mieux les futurs 15 BATSIMAR. »
      .
      Clairement, le nombre de navires, sans commune mesure avec l’espace à surveiller (ZEE= 11 Mkm²+tout le reste), oblige à mobiliser les technologies de l’information, de la surveillance et détection.
      .
      Puisque nous avons un désavantage (faiblesse des moyens physiques) autant le transformer en avantage en développant des moyens plus immatériels, disons. Bon, faut quand même des satellites.
      .
      On observe ce genre de phénomènes en Afrique: faute de réseau téléphonique filaire, ils sont passés directement au portable. Le sous équipement peut faire faire des sauts technologiques.
      .
      On a aussi observé ça avec la Prusse puis l’Allemagne: entrée plus tard que la France ou la GB dans l’industrialisation, elle y est entrée directement à plus haut niveau.
      .
      Partir le premier n’est pas toujours la meilleure idée, et la faiblesse des moyens peut être un puissant stimulant pour les nouvelles technos. C’est exactement ce genre de modèles qui nous convient: on est long au démarrage et on n’a pas toujours les moyens physiques de nos ambitions.

  10. Sequane dit :

    Personne ne parle de bâtiment pour faire la guerre mais d’armement de bord pour assurer la souveraineté outre mer et son autodéfense , et lire que si un navire ce fait attaquer, il faudras répondre avec du plus lourd après….. attendre un groupe aéronavale de métropole??? je pense à la vingtaine de marins avec leurs deux 12,7 à l’autre bout du globe… peut être suis je pas assez baba cool . Je vais continuer à lire les sujets mais ne plus commenter ce sera mieux je pense

    • Parabellum dit :

      J ai dit ca plus haut : le type en face qui te foncés dessus avec une coque propulsée comme un hors bord et avec deux ou trois rpg en avant et autres mitrailleuses on les arrêts avec quoi? Des boites de conserves? Du lait en poudre…niaiserie et sous armement qui sous estime l agressivité des autres…la souveraineté impliqué la force sinon on laisse la place voilà tout….quand va t on enfin armer nos Zee ? Positionner des avions à La Réunion ? Ca compte autant que s user en Irak ou les us les russes feront les grosses frappes décisives.

      • B.M. dit :

        Et tu crois que ça arrive dans la « vraie vie » ton scénario de mauvaise série télé? le type en face qui te fonce dessus avec son hors bord ça fait en fait deux ou trois heures que tu l’as sur ton écran radar et toi avec ton B2M tu as juste 2 (voir plus) semis rigides au moins aussi rapides et bien mieux équipés (7.62, radar et surtout fuscos biens motivés) . Les confrontations de ce genre ont été nombreuses depuis au moins 15 ans et il n’y a jamais eu besoin de mettre en oeuvre des moyens lourds même sur les frégates de surveillance qui en sont équipées.

  11. Bob62 dit :

    Bonjour,
    Question d’un béotien: maintenant que l’on connaît le coût d’un tel navire et que les premières impressions de nos marins semblent bonnes, serait il envisageable de commander ce navire dans une version un peu plus boosté pour le programme batsimar ?
    Une seule série donc un coût forcement moindre, une MCO simplifiée…
    Merci de vos réponses.

    • Fralipolipi dit :

      Batsimar vise à renouveler nos vieux navire de combat d’outre-mer : patrouilleurs et frégate légère.
      De leur côté, les B2M sont censés remplacer les encore plus antiques BATRAL (bâtiments logistiques).
      Les B2M sont trop lents pour être suffisants à remplacer une frégate Floréal.
      Il lui manque aussi une plateforme et un hangar hélico.
      .
      Et j’espère que le Batsimar permettra d’aboutir à des bateaux nettement mieux armés que les Floréal (qui ne disposent que de 2 Exocet ancienne génération + de son canon de 100 … + les 12,7, etc…).
      … surtout pour des secteurs que la Nouvelle Calédonie, voire la Réunion.

      • flottard dit :

        il me semble que les mer-mer ont été débarqué depuis quelques années 2014 ou 2015

    • flottard dit :

      a mon avis, il vaut ce qu’il vaut le programme batsimar est différent.le programme batsimar consiste à remplacer des patrouilleur hauturier comme les ancien avisos (rebaptise patrouilleur hauturier car plus de missile mer mer, mais reste quand même un canon de 100mm et au moins 80 hommes d’équipages (pas sur du nombre exact)), les anciens p400 (canon de 40 et 30 h d’équipage).
      en fait ce serait des frégates de « 3eme rang).or les B2M c’est pas du tout pareil.c’est plutôt de l’assistance (mer et terre) et éventuellement du contrôle des pêches et de zone (par défaut)
      comme le programme batsimar à pris du retard on a commandé quand même des bâtiment car on été plus que limite en outre mer.en métropole on repousse et on tient tant bien que mal avec les anciens avisos.dans un monde rêvè on aurait voulu un programme batsimar répondant aux enjeux métropolitain et outre mer à temps, mais ça c’était quand il y avait de l’argent.
      donc pour répondre à votre question, je dirais « non ».
      cdlt

    • Fifi dit :

      Pour BATSIMAR, il s’agit aussi de remplacer les A69 (encore) en service sur cette mission. Les B2M, même rééquipés, sembleraient un peu légers, non ?

    • anthonyl dit :

      le cout je crois que c’est environ 20 million d’euro l’unité, pour info c’est a peu près le prix d’un canon de 76 oto melara super rapide qui est le standard de la marine. Le simple ajout d’une pièce plus conséquente et le prix du navire peut tripler (faut modifier les aménagements et renforcer la structure). Ce type de batiment a des qualités mais pour Batsimar il vaut mieux s’orienter vers un deisgn un plus traditionnel. le B2M c’est jamais qu’un supply, une sorte de remorqueur-ravitailleur que l’on eut reconfigurer facilement en batiment base de plongeur, de commando, ou en navire de soutien logistique, pas plus…

  12. Expression libre dit :

    Le programme BATSIMAR comprendra plusieurs classes de bâtiments. Tout est possible, on verra…

  13. Erwann dit :

    Et Fillon qui veut passer notre budget à 1,8% en 10 ans si il était élu, le FN est le plus réaliste sur la question de la défense.