Le Pentagone veut priver Daesh d’accès à Internet

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

27 contributions

  1. Maotchao dit :

    Internet est le principal outil de propagande utilisé contre nous par Daesh, mais d’autres également.
    Il y a une manipulation d’opinions très importantes.
    Mais ce combat doit devenir global et ne doit pas s’arrêter a la Syrie.Il doit être fait ici en France, via les grandes sociétés (Facebook, Twitter, Youtube, Google et j’en passe)
    Malheureusement la liberté offerte par internet finit inéluctablement par diviser la société, les jeunes (mais aussi les moins jeunes) finissent par se faire « corrompre » avec tout et n’importe quoi.
    Les extrémistes religieux l’utilise massivement pour entrer en contact entre eux, mais aussi avec des « faibles d’esprit » qu’ils pourront « recruter ».
    De toute façon, il va falloir se faire a l’idée qu’internet deviendra de plus en plus contrôlé, ou vous serez toujours un peu plus surveillé.Les « tenants » de sites, de blogs etc, deviendront pénalement punissables des contenus qu’ils laisseront passer, donc la modération deviendra toujours plus importante et plus strict.Cela arrivera très rapidement, c’est évident.

    • Wolf pack dit :

      Trop d’Internet (sur lequel on trouve tout et n’importe quoi sans aucun contrôle d’aucune sorte) finira par tuer Internet. L’excès de laxisme ou d’autoritarisme, sur Internet comme dans la vie de tous les jours autour du monde tue le fondement de nos civilisations, la communication.
      L’excès des uns entraine inévitablement un excès contraire des autres.

    • Unité Alpha dit :

      Je vous rejoins totalement, nous sommes à une époque ou la cybercriminalité ne se résume plus à quelques virus ou malware, cela prend désormais en compte de multiples propagandes de désinformation utiliser par Daesh ou bien d’autres encore. C’est une véritable guerre de l’information contre désinformation et il y a beaucoup de choses qui restent flous, on en sait malheureusement pas suffisamment.

      Mais les quelques enquêtes sur le sujet laissent supposer qu’il s’agit de quelque chose de bien plus problématique que d’un simple commentaire laisser par liberté d’expression. Le net est envahi de faux comptes, multiples messages allant dans le même sens et le système des pouces est utilisé avec tricherie. On trouve de plus en plus de messages fait clairement pour diviser les gens entre eux et certains médias étranger ont franchi la ligne rouge (RT). L’écart entre la réalité et ce qu’il se lit sur le net est énorme au point de devoir intervenir rapidement j’en ai bien peur.

      Il existe d’ailleurs trois sociétés françaises spécialiser dans les faux commentaires, on peut retrouver en tapant « faux commentaires » sur google. L’une d’elle à avouer, sans citer de nom, avoir une clientelle commerciale, mais aussi politiques.

      L’une de ses sociétés se vante d’avoir « de vrais personnes avec de vrais adresses IP » travaillant de façon passagère ou régulière pour elle. Payer à mettre des commentaires commerciaux sur site d’achats ou à orientation politique sur certains réseaux sociaux. Payer en… Bon d’achat… On en est là apparemment… Mentir contre des foutus bon d’achat…

      De mémoire, entre 1 million et 500 milles pouces (normalement c’est beaucoup plus, mais dans le doute je m’abstiens) et abonnement youtube on été retiré à des stars de la musique par exemple, le problème est vraiment très vaste et varié.

      • Eliot Mess dit :

        Incroyable la profusion de Chatbot pro-Trump pendant les discours diffusés sur Youtube. Et je parle bien là d’IA, et non de troll, même si ils sont également de la partie, mais un bot, ça coute quand même bien moins chère.

  2. Wrecker47 dit :

    Pour en finir une bonne fois avec ces tarés tous les moyens sont bons et doivent être mis en oeuvre !

    • Alsako dit :

      Comme larguer une bombe a impulsion électromagnétique dans le coin et tous les circuits sont grillés, tranquille pour un peu de temps

  3. Eliot Mess dit :

    Avec l’histoire de Snowden, et l’espionnage de la NSA, je préfèrerais que nous traitions ces sujets avec beaucoup plus de perspicacité, et de franchouillardise. Et puis c’est le neveu de Napoléon qui a posé les jalons du FBI, alors on peut garder nos propres perspectives sur le terrorisme sans avoir de complexes (Même si j’ai du mal à m’auto-convaincre, vu les vicissitudes politiques françaises.), et je parle pas des sonneurs d’alerte qui dénoncent les hors-la-loi financier. Le blogueur spécialiste Pierre Col a raison, il y a des nouvelles techniques redoutables pour cerner ces problèmes sur internet. Mais la France doit encore s’améliorer dans ce domaine, qui il me semble est très prometteur, et fascinant.

    • t4pi0k4 dit :

      Pfff, sérieusement vous voulez nous faire croire qu’Eutelsat n’a jamais reçu la visite des services secrets français, ou de la police française?

      • Eliot Mess dit :

        Là n’est pas la question, l’espionnage mutuel n’est pas en le sujet de mon post puisqu’il est déjà effectivement une réalité; mais dans la conduite souveraine de nos opérations anti-terroristes. Il y a du partage d’information certe, mais faut pas trop être crédule tout-de-même, nos intérêts n’étant pas forcément les leurs. Et pour ce qui concerne Eutelsat, je ne suis pas au fait de ce sujet.

    • batgames dit :

      coupe l’électricité du monde capitaliste et toutes vos belles techniques et internet c’est du pipo ,çà s’écroule ,il suffit de foutre en l’air toutes les grandes lignes à hautes tensions d’un pays ,et le tour est jouer pour y mettre le chaos ..et y’a des kilomètres à surveiller ,ce sera pas simple aux forces de police et pouyr réparer il faut aussi du temps ,des équipes ,et elles sont limiter …..mais il faut moins de commandos pour détruire que d’équipes pour réparer …. …qui veut mettre le chaos peut le faire ,si j’y pense par précautions ,l’ennemi lui le pense pour le faire , des commandos bien entraîner dispatcher dans toutes la France ou les Etats Unis à des points stratégiques des lignes et tout votre château de cartes électriques s’écroulera ensuite,,et y’en a des kilomètres de lignes à surveiller …c’est impossible d’être partout …!
      bah y’a des groupes électrogènes …,c’est pourquoi l’avenir de nos sociétés ce n’est pas le Nucléaire et ses grandes lignes ..ce sont des énergies locale et indépendantes qu’il faut développer et des systèmes de redondances pour les points cruciaux du pays

      • batgames dit :

        j’ajouterai que les points des transformateurs de chaque région ou de chaque Canton sont parfaitement attaquable en temps de paix et peu surveillé …une coordination bien mené de sabotage total du territoire est possible selon moi …nos sociétés sont trop fragiles ..

        • Robert dit :

          Batgames,
          Ce que vous dites peut se passer, mais n’oubliez quand même pas que ceux qui nous agressent, veulent nous influencer ou nous détourner de la vérité, vivent aussi sur le terrain.
          Il n’est pas question de supprimer les sources d’énergie dont ils se servent pour leur propagande et qu’utilisent leurs alliés.
          Quand à l’intoxication, je constate qu’elle est menée par nos propres médias quand cela sert leurs intérêts communs ou personnel. Sans parler des entreprises commerciales qui exercent intoxication et manipulation des moyens de communication.
          Cela pour dire que nos adversaires utilisent les moyens que nous avons mis en place. Si ceux-ci sont bloqués ou sabotés, ils trouveront le moyen de s’en passer comme, semble-t-il, le passé récent l’a démontré à maintes reprises.
          Mais sommes-nous prêts à nous passer de réseaux sociaux, de pouvoir communiquer en temps réel, si ceux-ci sont dégradés ou infiltrés par les services de renseignement ?
          Nous avons tous des choses que nous ne souhaitons pas voir tomber entre de mauvaises mains, les services sont-ils toujours de bonne mains ?

        • Robert dit :

          Batgames,
          Arrêtez d’utiliser les anathèmes faciles de « complotisme » à tort et à travers.
          Quand les buts sont revendiqués ouvertement, avoués par des Etats et des organisations d’influence, c’est du complotisme que de le faire savoir ?
          Un complot n’existe pas, simplement des intérêts, revendiqués je le redis, des connivences ponctuelles, des détestations ou des alliances d’opportunités.
          Et rien n’est secret ni fatal, comme si tout était écrit par avance.
          Mais il faudra combien de Snowden et d’Assange pour enfin admettre que la politique relève de la guerre d’influence et de conquête, économique ou militaire, et que dans ce domaine il n’y a pas d’amis ?
          Nous devons avoir cela à l’esprit quand on nous propose, « pour notre intérêt et notre sécurité », de laisser surveiller tous nos réseaux sociaux et communications.
          Il faut être vraiment naïf pour croire que cette mise en oeuvre ne servira qu’à ça entre les mains de ceux qui ont démontré avec constance leur usage de tous les moyens à leurs fins.

        • Eliot Mess dit :

          Vous parlez du réseau électrique, moi je parlais plutôt des réseaux sociaux, les chats en temps réel, etc, où je découvre (un peu trop candid je l’admet) les bots et les trolls d’influence. Autant les chats du super-tuesday au USA, ou le chat de TV Nuit Debout sur youtube, je suis consterné par ce que j’ai pu y lire comme des rumeurs de tentative d’assassinat sur Hollande par exemple. Dommage que je ne sois pas informaticien, car il y a là, un nouveau champ de bataille de l’opinion, et que de gagner ce combat sans censurer, doit être sur la table de nos futurs réflexions stratégique. Avec le test de Turing, Eugene Gootsman, et l’accélération des matériel, on aura pas forcément un humain en face de nous qui nous parlera, mais un bot capable d’argumentation, et de personnalité. Et surtout, la capacité pour la machine d’analyser les comportements humains avec une banque de données mondialisé. On passe d’un « échelon » qui analyse des mots clés, à une intelligence artificiel médiumnique. Fascinant!

  4. Robert dit :

    Les plus grands réseaux sociaux ou moteurs de recherche sont déjà aux mains de la pensée conforme et américaine.
    Le matraquage bien pensant a besoin de ces moyens pour nous asservir et ceux qui en font un mauvais usage ont bien compris que c’était notre maillon faible.
    Pour autant, faites-vous confiance à nos gouvernants, au magistère médiatique, aux financiers et lobbys qui y font la loi pour nous fournir les moyens d’exercer notre esprit critique et de nous informer par nous-mêmes ?
    l’EI reviendra au téléphone arabe, au chameau pour communiquer, comme avec leur système de transfert de l’argent qui échappe au contrôle parce que extrêmement rudimentaire. Et nous aurons perdu notre liberté d’expression, soi-disant pour notre bien.
    L’expérience constante des dernières décennies semble plutôt démontrer que nous avons perdu beaucoup en liberté d’opinion, en liberté de recherche et de critique alors même que l’EI ne nous menaçait pas.
    Aussi, je n’ai aucune confiance dans les prétentions humanitaires et sécuritaires des américains et j’irais même jusqu’à dire que cette prétention renforce les suspicions sur la manipulation d’Al Queda et l’EI pour servir au renforcement d’un gouvernement mondial sous direction américaine.
    Mais bien sûr, je suis un méchant « complotiste » voire pire et les niais se réjouissent par avance.

    • Wolf pack dit :

      Toujours vous avec votre égo surdimensionné….
      Les américains sont tout aussi visés par les médias mais là en l’occurrence ils n’ont pas utilisé ce canal que les panama papers incriminent, le cabinet d’avocat d’affaires Mossak Fonseca.
      Pourquoi seriez vous plus « intelligent » et les autres des niais ? Hein ? pas compris ….
      Le même radotage que les besancenot et autres mélanchon… c’est beau…..
      Mais dites moi, votre pote poutine a avoué que son entourage bien aimé avait utilisé ce canal, il y en a certainement d’autres à venir…..Mon vieux, la corruption est partout, même dans vos poches, j’en suis sûr. Il n’y a pas que les ennemis, vos ennemis américains et israëliens , les panama papers en révèlent d’autres parmi les plus « clean » font ils valoir…..même le chef d’un gouvernement qui dit qu’il lutte contre la corruption est pris la mains dans le sac de pommes pourries, le Chinois, un autre de vos potes, Xi Jiping.
      Vous manquez toujours une bonne occase de vous taire, mais bon, la liberté d’expression, vous y avez droit , aussi, mais n’en profitez pas trop pour vomir votre bile. le boomerang peut vous revenir en pleine figure.

    • batgames dit :

      moi aussi je le pense ,on est pas là bas pour savoir ce qui s’y passe ,l’EI est elle une chimère pour créer un gouvernement mondial et pour le faire admettre ???c’est le gros fantasmes des partisan du complotismes

      • Eliot Mess dit :

        Vaut mieux faire passé cela pour de la paranoïa ou du complotisme, car la pertinence de ces nouvelles IA deviennent beaucoup trop sensible pour le simple quidam; que je suis d’ailleurs.

  5. Robert dit :

    Panama Papers a été organisé autour de Soros et aux Etats-Unis. Comme par hasard, on n’y trouve aucun américain ni israélien et les preuves des accusations ne nous seront jamais donné, affirmation officielle.
    Mais non, on ne nous prend pas pour des lapins de trois semaines.

    • Lagaffe dit :

      USA : 211 personnes ayant une adresse américaine ont été identifiées à ce jour dans les données du cabinet d’avocats Mossack Fonseca, écrit le site de la chaîne Fusion, qui a participé à l’enquête.
      D’après des experts interrogés par Politico, les Américains qui veulent échapper à l’impôt se tournent plutôt vers les Bermudes, les îles Vierges britanniques, les îles Caïmans ou Singapour, vus comme plus stables politiquement. Quand ils ne le font pas tout simplement… aux Etats-Unis. “Il est malheureusement bien trop facile de créer des sociétés-écrans anonymes dans certains Etats américains comme le Delaware et le Nevada, donc pas besoin d’aller au Panama”, indique au site américain Gabriel Zucman, spécialiste des paradis fiscaux.
      Israël : Le quotidien israélien Haaretz rapporte qu’un certain nombre d’actionnaires israéliens sont impliqués dans ce scandale. Selon le journal il s’agirait de quelque 600 entreprises israéliennes et 850 actionnaires israéliens qui seraient énumérés dans les documents divulgués par le cabinet d’avocats panaméen Mossack Fonseca. Les documents mentionneraient notamment les noms de plusieurs personnalités telles que Jacob Weinroth, co-fondateur du cabinet Dr. J. Weinroth & Co. Law Office, Dov Weisglass, avocat et businessman, qui était aussi le chef du bureau du Premier ministre Ariel Sharon, l’homme d’affaire Idan Ofer ou encore son partenaire Udi Angel.

      • t4pi0k4 dit :

        Merci M Lagaffe, ça m’énerve ces énergumènes à l’instar de Robert qui sont toujours là à chaque occasion pour la ramener en nous certifiant sans JAMAIS apporter aucune preuve autre que leurs propres incantations que les juifs « comme par un heureux hasard » passent systématiquement entre les mailles du filet alors qu’il n’en est JAMAIS rien! Les juifs ne sont pas plus vertueux ni pire que les autres, non ils sont comme tout le monde! Merci de vous en souvenir Robert!

        • Robert dit :

          T4piOk4,
          Ou ai-je dit une seule fois ce que vous me faites dire?
          C’est plutôt cette obsession à réagir avec une forme de paranoïa quand on aborde certains sujets qui devrait vous énerver.
          Les responsables politiques mis en cause sont nombreux et de premier plan dans certains pays et d’autres pays sont épargnées, Obama et Hillary Clinton ou Netanyahu par exemple, comme cette réalité que les officines de délation sont soutenues financièrement et organisés par certains groupements dont Soros et sur le sol américain.
          C’est tout, mais visiblement, cela n’intéressait pas les médias qui ont rapporté cet énorme scandale sans trop préciser certains aspects pourtant importants.
          Vous ne trouvez pas ?
          Pourquoi essayer de détourner l’attention ?

          • Françoise dit :

            Qu’est-ce que ça fait si les papiers de Panama ont été aspirés par le CIA, le FBI, la NSA ou tout autre organisme étasunien ?
            – S’il y a peu d’Étasuniens mentionnés et si les riches étasunniens utilisent les sociétés écrans comme ailleurs dans le monde, alors cela montre que les riches étasuniens sont plus respectueux de la loi que ceux des autres pays. Et a l o r s ??
            Or, il semble bien que les riches étasuniens n’utilisent pas les sociétés écrans comme les riches des autres pays. La conclusion ci-dessus est donc infirmée.
            D’autre part, quoi qu’il en soit, cela provoque du nettoyage politique et financier dans les autres pays (et supposons peut-être moins qu’aux États-Unis). Donc, c’est le reste du monde qui est gagnant. En particulier, c’est l’État français qui fera payer les riches Français (ou sociétés françaises) indélicat(e)s. C’est l’État français qui aura plus d’entrée d’argent (Les États-Unis auraient eux moins d’entrée d’argent).
            Enfin, on voit que l’entourage du président russe et le président chinois sont aussi mouillés. Tant pis pour eux. Si la NSA est l’aspirateur des papiers de Panama, elle a marqué un point par une guerre propre.
            Que ceux qui clament à la magouille des États-Unis aillent vivre en Russie ou en Chine.

        • Eliot Mess dit :

          Non mais expliquez moi pourquoi Cazeneuve s’est déplacé parce qu’un juif s’est fait casser la gueule à Marseille, et qu’une semaine plus tard 3 personnes se font assassiner à la kalash également à Marseille, mais que là personne ne s’est déplacé? Parce qu’il étaient connu des service de police, donc c’est moins important? Attention, inégalité des droits!

  6. PK dit :

    Agir sur le tuyau est une aberration : il y aura toujours un moyen de l’alimenter, quitte à passer par un moyen décalé dans le temps (livrer une clé USB dans un autre pays par exemple). C’est une perte de temps et de moyens.
    .
    La « cyber » action possible et efficace consiste à pister ces filières et s’y infiltrer pour y mettre la grouille : c’est faire de la « bleusaille » du capitaine Léger en 2016 via des moyens différents mais ô combien efficaces.
    .
    Tout le reste est de la littérature. Mais bon, les Américains ont tellement de pognon à perdre que je suis sûr qu’un service quelconque saura sûrement vendre une action imaginaire totalement inefficace pour gratter quelques millions de dollars.