Après les attentats de Bruxelles, les jours de repos des soldats de l’opération Sentinelle passent à l’as

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

50 contributions

  1. Caton dit :

    Les soldats ne vont plus tenir le coup encore longtemps à ce rythme. Il faut sortir de cette énorme absurdité qu’est l’opération Sentinelle. Il fallait recruter des policiers et des gendarmes pour assurer la surveillance des lieux publics, pas de militaires. Et si une partie doit être dotée d’équipements lourds permettant de faire face aux barbus surarmés, une majorité doit patrouiller en civil pour repérer les individus et les comportements suspects. Quand des terroristes équipés d’explosifs et décidés à mourir sont arrivés au milieu d’une foule, il n’y a plus grand chose à faire. C’est en amont qu’il faut agir, en commençant par mettre au frais, à titre conservatoire, tous les radicalisés. Même si on ne sait pas pourquoi, eux ils le savent.

    • artus dit :

      le famas et l’ak47 sont des armes légères.
      les armes lourdes sont des équipements qui ne peuvent pas être portés par un individu.
      vous faites la même erreur que les journaleux.

    • revnonausujai dit :

      vu l’ambiance foutoir des interventions de la BAC ou du raid, le militaire en cause a non seulement fait preuve de discipline mais aussi d’intelligence de situation en refusant les injonctions du policier !

      • Alpha dit :

        @ revnonausujai
        C’est vrai que ça semblait être le foutoir, mais en même temps, c’était bien le but de ces attentats…
        Mais je trouve quand même la réaction du militaire très très limite … On est à deux doigts de la non assistance à personne en danger ! En intervenant, en plus sous couvert des policiers, il aurait pu dans n’importe quel cas de figure, invoquer la légitime défense d’autrui ! Alors discipline, ok, mais intelligence de situation, vous repasserez !…

        • Intox dit :

          C’est bien toute l’ambiguïté de l’opération sentinelle, qui est plus calibrée pour la dissuasion que pour l’intervention. Il faut des forces armées et entrainées pour cela, mais pas des militaires avec des famas, cela n’a strictement aucun intérêt. Les militaires sot en train de s’épuiser dans cette opération de communication politicienne : « dormez en paix nous vous protégeons », alors que ce n’est pas du tout le cas. Les militaires doivent commencer à regarder à 2 fois avant de résigner un engagement, si c’est uniquement pour jouer les vigiles.

    • Thaurac dit :

      ils ont eu du courage les deux flics car au début ça défouraillait dur, c’est vrai qu’avec le famas, ils avaient leur chance et la suite eut été différentes peut être…
      Je n’avait jamais entendu parler de ça.Au fait j’espère qu’ils ont médaillé le commissaire et son chauffeur.

  2. Maotchao dit :

    Cette réorientation est la mesure ayant évité un renforcement de 1500 personnels en alerte.
    Mais peut être va t’on enfin comprendre que les 2/3 de sentinelle est bouffé par la surveillance de lieux juifs. A la télé on montre ceux dans les gares, mais le quotidien c’est de surveiller une synagogue qui fait son office, même avec 10 types a l’intérieur.
    Il faut repenser cette opération et surtout la supprimer au profit du renforcement de la police et de la gendarmerie.
    Autorisons (avec un encadrement evident)des sociétés privés a fournir des personnels armés a qui le veut. Ces sociétés pourraient attirer bien d’anciens militaires et offriraient un service qu’on recherche sans les inconvénients d’à côté. Même l’état pourrait en faire appel.
    Des contractors, y a rien de nouveau et ils rendent bien des services aux américains dans leurs engagements, économisant bien du monde pour la surveillance.
    Ces contractors seront signalés a la police, seront en liaisons avec elle, toujours bien encadrés avec des règles d’engagement fixées.
    Si la communauté juive veut une protection armée, qu’ils payent plutôt que de pomper nos ressources militaires. Car lorsqu’on voit que des vigiles sont virés depuis que les militaires sont là pour faire des économies, comment dire…
    Tout cela ronge l’ensemble des militaires participants a sentinelle, ce sentiment de servir une communauté et non de servir les francais dans leur globalité.
    .
    Plus de police, de gendarmes, réorienter les moyens de la sécurité routière a celle du territoire. C’est bien de flasher des voitures dans le fin fond de la campagne pendant que l’on se balade avec des bombes et des kalash en plein milieu de la capitale. Je sais bien que le gendarme ne fait pas que cela, mais quand même, qu’on ose me dire que cela ne représente pas l’une de ses principales missions?
    Plus de polices avec plus d’armes, la gendarmerie doit redevenir une véritable force.
    Il y a un besoin de prendre un virage sécuritaire global. On ralentit l’inévitable pour ne pas faire peur au peuple, mais ça va se faire tôt ou tard, le processus s’est déjà inversé. ..

    • mich dit :

       » réorienter les moyens de la sécurité routière a celle du territoire. C’est bien de flasher des voitures dans le fin fond de la campagne pendant que l’on se balade avec des bombes et des kalash en plein milieu de la capitale. »
      Des milliers de morts et de blessé très grave sur les routes ne vous suffisent pas ? ne me dites pas que vous faites parti de ceux qui croit au bon sens du bon peuple !!
      Par contre pour les « contractors a la française  » bien d’accord avec vous ,le déploiement de forces militaire doit rester exceptionnel .
      Je ne crois pas que l’on est un grand déficit de forces de sécurité dans notre pays (surtout quand on se permet une organisation pléthorique de nos services),par contre le budget du ministère de la justice est une vaste blague qui ne permet pas un traitement et un suivi correct du travail effectué par nos forces de l’intérieur ,une justice efficace est plus importante pour une nation démocratique qu’un délire sécuritaire ou l’on jaugerait notre capacité à nous défendre au nombres d’homme en arme dans les rues .

      • Maotchao dit :

        mich
        Chaque individu est responsable de sa vie.
        Le type qui fume et qui a 50 ans a un cancer qui va l’emporter dans quelques années ne doit pas critiquer l’état de ne pas l’avoir empêché de fumer.Lui qui durant 30 ans se plaignait de la hausse du tabac…
        Chaque conducteurs doit se prendre en main, boire ou rouler, il faut choisir dit-on, ce n’est pas le gendarme qui doit vous interpeller.
        Ce n’est pas l’excès de vitesse qui cause le plus de mort, mais ceux qui boivent, ceux qui s’endorment, qui ne mettent pas la ceinture, ce sont bien les conducteurs qui méprisent leur vie et celles des autres et tant que les gens ne seront pas suffisamment matures et qu’ils ne vont pas se gérer les uns les autres, ce ne sont pas les radars qui vont sauver des vies.C’est une éducation, la même qui me pousse a empêcher le jour venu, mes enfants de commencer a fumer pour jouer aux « grands ».
        La baisse des morts, ce n’est pas la hausse des contrôles, mais avant tout par l’arrivée de véhicules plus sûres, par des routes mieux entretenues et moins imprévisibles (signalétique).Je trouve toujours plus dangereux une personne de 70 ans qui roule a 60km/h au lieu de 90, plutôt qu’une autre qui roule a 100.Car cette personne a 60km/h pousse les autres a des comportements dangereux, a des dépassements dans des virages, des franchissements de lignes continus, a négliger les distances de sécurité par des personnes qui roulerait a 80-90km/h en temps normal.
        La seule fois ou j’ai réellement risqué un gros accident de ma vie, c’est au passage d’un radar automatique ou les gens pilent comme des malades et ont bien plus les yeux rivés sur leur compteur de vitesse que sur la route.
        On peut ou on peut ne pas être d’accord avec moi, mais pourtant, tout conducteur doit être responsable de son cas.Je dis cela, malgré qu’il y a 4 ans, j’ai perdu un ami proche dans un accident de la route, percuté sur sa moto par un chauffeur s’étant endormit au volant.

    • dompal dit :

      je plussoie entièrement à vos dires!

      Par contre je ne comprends le sens de votre dernière phrase…?

      • Maotchao dit :

        Je veux dire que le pays doit entreprendre un virage sécuritaire, c’est à dire de renforcer les moyens et d’entreprendre une nouvelle approche de certains problèmes.
        Ce virage on a peur de le prendre trop rapidement, les politiciens ont peur d’être perçu comme des « privateurs » de liberté, ont peur de bousculer des valeurs et des acquis sociaux, ont peur de casser la paix sociale, de paraître comme des racistes ou de stigmatiser les uns par rapport aux autres.
        Alors tout se fera brique par brique, chaque attentat finira par faire taire ceux qui ont « peurs » de ce que je cite en exemple ci dessus.
        Le processus est déjà engagé, après des années de coupes et de rationalisations dans la protection et la défense du pays.Désormais, la police créer des postes, la gendarmerie (notamment mobile) créer des postes, la législation change, le cadre juridique change.Pour l’armée c’est pareil, après une réduction constante depuis 25 ans, on a atteint un plancher, ou les réductions engagées ont été supprimées et où on recommence a créer des milliers de postes.Les budgets n’explosent pas, mais les enveloppes tombent petit à petit et c’est bien en 2017, avec le nouveau président et son programme, qui donnera le vrai tournant.La sécurité devient une priorité et risque de devenir le préoccupation numéro un des français, devant le chômage.Il risque fortement d’y avoir d’autres attentats d’ici la prochaine élection présidentielle, accentuant encore le besoin d’agir encore et encore.Les politiciens sont presque obligés de prendre des mesures pour y répondre, c’est donc un engrenage difficile a retourner et il faut bien comprendre a ceux qui pensent que demain on recommencera a réduire la défense ou dans la sécurité intérieur pour équilibrer les budgets, que cela est impensable car cela devient un suicide politique.Aucun politiciens de gauche, de droite, du centre ou des extrêmes ne peut se permettre de rendre compte des raisons d’un nouveau « 13 novembre » après avoir entamé une réduction des moyens sécuritaire.
        Désormais, la sécurité et la défense sont pour les politiciens, une chose intouchable en dehors de son amélioration.Ceci doit bien être compris afin de comprendre que dans les années à venir, cela ne pourra que se renforcer, le duel politique sera a celui qui fait le plus.Hollande il a déjà fait son bilan pour se représenter en 2017.Il pourra se vanter de la création de 10 000 postes supplémentaires dans la sécurité (effaçant de facto toutes les réductions de Sarkozy), il pourra se vanter d’avoir modifié la constitution, d’avoir créer d’avoir mis un terme a la réduction des forces armées (limitant les réductions a celles entreprise par son prédécesseur), d’avoir engagé sentinelle et d’avoir augmenté de 11 000 postes les FOT (sans oublier les fusiliers air et mer), d’avoir augmenté le nombre de FS.Il a pris des mesures pour 2 ans, pas au delà, ce n’est pas pour rien!
        Voilà ce que Hollande mettra sur la table l’an prochain , en face, on devra proposer mieux et plus.Et chaque événements qui interviendra d’ici là et au delà, accentuera le besoin de faire plus et encore plus…

    • Alpha dit :

      @ Maotchao
      « Plus de police, de gendarmes, réorienter les moyens de la sécurité routière a celle du territoire. C’est bien de flasher des voitures dans le fin fond de la campagne »
      Maotchao, vous me décevez en tombant si facilement dans les clichés !… La fatigue sans doute ? La police route et les « flashs », hormis les quelques unités de sécurité routière, c’est loin, très loin d’être la mission principale de « criquetus vulgarus »…. Alors bien évidemment, tout le monde parle de la police de la route, car c’est la partie visible des forces de l’ordre ! Mais pour être gendarme, j’ose et j’affirme que c’est loin d’être mon quotidien (sauf la nuit pour la recherche de conduites addictives …) ! Et puis « flasher » avec quoi ? Dans ma COB, 25 personnels, et 1 radar Ultralyte…et encore quand ce dernier ne part pas « à la révision » pendant 1 mois et demi !… Perso, mon dernier service en « vitesse » ? Juillet 2015 !!!!! …..Et je suis loin d’être un cas unique ! Et pour ce qui est des missions des unités de police route, mon expérience me laisse penser que la populasse, dont je fais partie ne comprend qu’une chose pour devenir raisonnable : Quand on s’attaque à son portefeuille ! Et puis de toute façon, les milliers de morts sur les routes parlent contre vous !…

      • Maotchao dit :

        « c’est loin, très loin d’être la mission principale »
        Je ne dis pas que c’est « sa » mission principale, mais que c’est l’une de ses principales missions dans les brigades.
        Votre cas n’est pas représentatif de tout le monde et je sais parfaitement qu’il n’y a personnes qui passe ses journées a flasher les véhicules.
        J’ai pris cet exemple pour réorienter des moyens, peu importe ce qu’ils sont, a de nouvelles missions.Ce n’est ni une critique, ni quoi que ce soit.
        Je peux dire la même chose de certains moyens de l’armée de terre, dont je fais parti, qui ne servent à rien dans nos besoins opérationnel et même militaire.

    • adadaf dit :

      Il ne faut pas avoir peur des mots : le dénommé Maotchao est antisémite. C’est devenu tellement tendance aujourd’hui que personne ne semble s’en offusquer.
      Je cite :
      « …les 2/3 de sentinelle est bouffé par la surveillance de lieux juifs…le quotidien c’est de surveiller une synagogue qui fait son office, même avec 10 types a l’intérieur…Si la communauté juive veut une protection armée, qu’ils payent plutôt que de pomper nos ressources militaires. Car lorsqu’on voit que des vigiles sont virés depuis que les militaires sont là pour faire des économies, comment dire…Tout cela ronge l’ensemble des militaires participants a sentinelle, ce sentiment de servir une communauté et non de servir les francais dans leur globalité… »
      Et que M. Lagneau laisse passer ce genre de commentaire carrément raciste et ignoble me laisse franchement rêveur !!!

      • Laurent Lagneau dit :

        @ Adadaf,

        Racisme : Idéologie fondée sur la croyance qu’il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie.

        Voyez-vous l’expression d’une hiérarchie entre les groupes humains dans ce commentaire? Moi non. Mais s’il faut faire des explications de textes à chaque fois, le problème va être vite réglé : les commentaires seront fermés. Les chicailleries entre les uns et les autres ne m’intéressent pas et n’apportent rien au site. Et ça me fera gagner du temps.

  3. bob dit :

    Vigipirate(ou sentinel) n a jamais rien empeche c est juste pour rassurer le citoyen ……

  4. Ancien criquet dit :

    Un seul mot me vient à l’esprit concernant nos politicards : CLAMPINS.

    • Thaurac dit :

      😉 perso j’en ai un peu plus mais je ne les mettrais pas ici car je ne veux pas amener des oranges à Mr Lagneau 🙂
      Pâques approche, ça sent déjà le brulé pour lui 🙂

  5. youbdu29 dit :

    ça je sais à peine rentrer au régiment, la compagnie fermé obliger de repartir en vigi super !!

  6. Ob dit :

    Hormis le fait que ça soit fastidieux, et d’une efficacité à discuter (mais pas forcément nulle), qu’est ce que ça change de faire Sentinelle puisque toute intervention terrestre contre Daesh est exclue, là encore à tort ou à raison .

  7. Fusco dit :

    Cette fois-ci on y est ! Les militaires, mes frères d’armes, boivent la coupe jusqu’à la lie ! Quelle honte à ce gouvernement, ces gouvernements, qui traitent leurs soldats comme des larbins ! On sucre le jour de repos et hop, ça fait autant de monde « en plus » sur le terrain. Belle stratégie imaginée par des généraux lèche botte. Car le politique est trop loin de ces considérations pour imaginer une telle gabegie. Ce sont bien nos stratèges des bacs à sable, grassouillets et autres emplumés de BALARD qui ont laissé faire ça. Bien sur ces messieurss continuent à promener bobonne et les moufflets le week end !! Honte à ces chefs qui sacrifient leurs hommes. Depuis 1914 on n’a pas avancé! Allez sucrer le jour de repos hebdo à nos chers CRS ou même aux gendarmes et vous verrez le résultat…. Tout ceci me dégoute et j’ai une pensée quotidienne pour ceux qui battent le pavé, désormais 7 jours sur 7. Courage les gars.

  8. Sissi dit :

    monsieur Desportes a tout dit.

  9. Eliot Mess dit :

    P*tain! Ils sont complètement à coté de la plaque à la DGSI, et tous ces experts en constat d’après coup, faut virer les brebis galeuse car tout le monde a pu constater l’inefficacité des dispositions pour garder les lieux fréquentés. Dans une entreprise, si vous n’êtes pas efficace, on vous vire, mais ces fonctionnaires là sont bien trop pénard malgré leur défaite caractérisé: 200morts! Cette fuite en avant nous coute chère, et est malheureusement programmé pour continuer bêtement, sans remise en cause sur la pertinence de l’institution, que je me dois ici, de remettre en cause. Il n’y a que des états généraux et une nouvelle constitution, qui pourront amélioré cette situation sans pilote dans l’avion. C’est sur le terreau de la voyoucratie PS-LR, que le djihadiste se meut allègrement, nous sommes pris en tenaille entre nos médiocre dirigeants et les terroristes. Vite parlons foot! Histoire de parfaire ce déni français.

    • dompal dit :

      Vous avez tout dit!!!…….Hélas!

    • Clément dit :

      Un des soucis en France est que le renseignement est une chasse gardée police-armée. Même les profs de socio en université nous disent que le système de profilage des menaces est nul sur le plan « social » et « psycho ». Après l’affaire Merah des chercheurs en science po/socio/sécurité ont proposé un « audit » (retour réflexif) du dispositif . Refus net.
      Même la CIA fait appel a des spécialistes du milieu de le recherche et pourtant elle a un sacré culte du secret …

      • revnonausujai dit :

        ah, si les profs de socio en université le disent !!!
        déjà, on « profile » des individus, pas une menace, qu’on se contente, et c’est déjà foutrement compliqué, d’évaluer et de hiérarchiser selon ses degrés d’occurrence et de létalité.
        pour votre gouverne, les services ne sont pas uniquement composés de militaires et de policiers ( quoique avec la formation adéquate, ils font aussi bien que n’importe quel prof), mais aussi de spécialistes civils recrutés pour leur compétence dans un domaine particulier.
        chacun son métier et les veaux seront bien gardés !

    • 9439040397 dit :

      Bravo !

  10. Fusco dit :

    J’ajoute à mon post précedent que si on veut vraiment racler les fonds de tiroir, il faut ouvrir tous les tiroirs… A quand les « militaires » du choeur de l’armée française en patrouille dans les rues ? Mais ont-ils au moins déjà porté le treillis ? En tout cas ils ont bien la solde du grade…. A quand les prout prout du cadre de noir en patrouille? Avec les cannassons bien sûr, histoire de poursuivre l’entrainement… Je ne donne que ces deux exemples mais il y en a tant d’autres qu’on pourrait largement mettre du monde en plus dans la arue ( et préserver un jour de repos au passage…)

    • Erig Le Brun de La Bouëxière dit :

      Rassurez vous, il n’y a plus beaucoup de « prout-prout » militaires au sein du Cadre Noir, celui-ci étant désormais entre les mains du Ministère des Sports et de celui de l’Agriculture. Ce qui explique en grande partie la baisse terrible de niveau du Cadre qui est, je vous le rappelle, censé préserver la Tradition de l’Ecole Francaise d’équitation . A quoi servirait de défendre notre civilisation contre les terroristes s’il n’y a plus rien à défendre?

    • Chasseur dit :

      L’hivers est bientôt terminé,l’armée va pouvoir utiliser les skieurs de l’équipe de France pour pouvoir former des groupes supplémentaires,mais pas avecles nageurs car les J O approchent.Et oui beaucoup restent au fond des tiroirs.

    • Eliot Mess dit :

      Oui bon.., j’ai été interne au Lycée St Louis situé juste à coté du Cadre Noir, et ce n’est pas vraiment leur dada de faire de l’anti-terrorisme (Cavalerie à cheval ou en Leclerc, leur rôle est ailleurs, mais pourquoi pas un ou deux ou trois blindés dans chaque central nuke, ou encore sur des sites seve…). Car le travail doit se faire en amont sur la logistique et sur l’idéologie semé sur le net, mais pour la logistique je reste perplexe, car quand j’entends que Coulibani a dû faire un crédit de 6000 euros chez Cofidis pour monter son coup, ça en dit long sur l’isolement de ces groupuscules haineux, et en faite à leur ramification plutôt limité, on est pas en face de régiment entier de terroristes quand-même.
      Enfin aujourd’hui, des têtes tombent, donc quelqu’un est en train de passer aux aveux…Comme quoi quoi le renseignement humain reste déterminant dans ce combat.
      Il nous reste à penser que nous pouvons en finir avec ce terrorisme, sinon à quoi bon se défendre; pour dire que l’état d’urgence ne doit pas devenir notre futur logique, balafrant ainsi notre constitution. Je pense donc que le début du commencement de la fin est entamé, de toute façon on a pas d’autre choix que de souhaiter des jours plus radieux.

  11. Bricoleur dit :

    C’est fait…. et bien fait. DAESH a « rincé » l’armée française avec une dizaine de « fous de Dieu ». Quelle courte vue de nos gouvernants. Ils ne comprennent rien à rien.

  12. Ob dit :

    Je vous conseille dans le Point l’histoire des militaires qui ne voulaient pas intervenir sans ordre au Bataclan malgré les demandes de la BAC. Si c’est vrai , la ok , Sentinelle sert à rien .

    • 9439040397 dit :

      Ah parce qu’il y a besoin de ça pour se rendre compte que « Sentinelle » ne sert à rien ?
      LOL !

      • Ob dit :

        Ne jouons pas sur les mots.
        Si les militaires , donc sentinelle , avaient suivi la BAC ça aurait peut être sauvé des vies . J’accuse personne . C’est un dysfonctionnement.
        Grouchy aurait pu marché au canon…

  13. eric dit :

    C’est triste : je croyais Le Drian plus intelligent que ça, mais il semble bien qu’il reste malgré tout un politicien ignorant des réalités militaires. Les chefs militaires, De Villiers en tête, sont certainement lucides sur la situation, mais ils considèrent sans doute que c’est un moindre mal, puisqu’elle leur permet d’obtenir enfin des crédits et quelques effectifs supplémentaires. Ou alors, s’agit t-il d’une inflexion majeure de notre politique de défense qui ne dirait pas -encore- son nom ?

  14. Wrecker47 dit :

    Qu’on sorte aussi aussi de l’Elysée et d’ailleurs ,les « pots de fleurs  » de la Garde Républicaine pour patrouiller aussi dans les rues de la capitale de la République …les renforts doivent venir de partout même des Réserves de la Musique de la Garde et des chanteurs du 14 Juillet!

    • Oscar dit :

      Vous pouvez rajouter aisément les personnels de bureau se mettant inapte port d’arme/station debout/activité pénible/terrain pour rester au chaud en pull « commando » tout en étant couvert par la hiérarchie… une réalité aujourdhui.

    • Alpha dit :

      @ Wrecker47
      Ben justement cher ami, les Gardes Républicains participent à Vigipirate !!! L’infanterie patrouille ainsi dans le métro …. 😉
      Et les cavaliers on peut les voir tous les jours dans les jardins parisiens, sous la Tour Eiffel …
      Moi même, après les attentats de 1995, j’ai participé à Vigipirate dans le métro et en renforçant certaines unités de Gendarmerie en banlieue . On faisait nos 24h de garde dans les palais nationaux (8h/8h) puis on décollait à 13h pour le métro et on revenait à 21/22h et repartions le lendemain à 8h ! Et, instant pathétique, je me souviens que le Général commandant la GR à l’époque, voulait que l’on soit habillés en pantalon droit, cravate et képi… Il voulait que l’on voit la Garde ! Alors que bien entendu, nous avions des tenues 4S ou même des treillis ! Ah, aussi, on nous fournissait des équipements en plus de notre PA … Pour un trinôme, accompagnant un « flic », une matraque, une bombe lacry, une paire de menottes … Je ne sais pas si c’est toujours le cas aujourd’hui pour ce dernier point ….

  15. MP3 dit :

    Sentinelle n’est pas une solution miracle, mais c’est un mal nécessaire car notre dispositif de sécurité intérieur et notre renseignement sont complètement dépassés.
    Dès qu’on aura remis ces derniers sur les rails, il faudra relancer l’effort des armées à l’extérieur, là où effectivement elles produisent leurs meilleur rendement.

  16. dompal dit :

    Si on veut faire intervenir l’armée dans ce contexte, ce n’est certainement pas utile de l’employer à des missions de vigiles. Il faudrait l’utiliser comme en pendant le bataille d’Alger! . Mais ça, les politiques en auront-ils un jour conscience?

  17. PRIGENT Alain dit :

    Cette usure de nos forces armées dans le plan Vigipirate ne sert, en plus, absolument à rien. La présence de militaires dispersés dans les rues n’empêche pas la commission d’attentats. La seule façon de lutter contre le terrorisme de masse, c’est le renseignement. Le renseignement ce n’est pas seulement mettre le paquet sur les moyens technologiques, c’est surtout investir dans le recrutement des sources humaines et des indicateurs. C’est aller sur le terrain, s’introduire dans les réseaux, retourner certains individus, remonter les filières puis identifier les chefs.
    Une fois ce travail de fourmi extrêmement dangereux effectué, il faut éliminer physiquement les activistes les plus dangereux.
    Or, depuis des années, les services de renseignement français dirigés par des incompétents nommés par les politiques ont abandonné le recrutement des sources humaines. Obsédés par les petites magouilles politiciennes, ils ont limité les activités de leurs officiers traitants, méprisant depuis leurs bureaux feutrés les hommes de terrain.
    On paye la politique bisounours de nos politiciens et des hautes instances de la sécurité, politique assumée pour camoufler l’incompétence.
    Les discours guerriers ridicules quotidiens à la TV par les responsables de cette situation, les petites bougies sur les lieux des attentats, et les pleurs de la ministre européenne des Affaires Etrangères dans un pays musulman démontrent que l’Europe et particulièrement la France sont mal partis…

  18. PK dit :

    Quand le « Roi Jean » est arrivé en Indo, il a viré tous les militaires des PK pour en faire des unités de combats… Les PK ont continué à vivre (tenus par des soldats Viet) et à servir d’appâts pour les Viets afin que les nouvelles unités constituées aient du grain à moudre…
    .
    Les PK d’aujourd’hui sont les soldats de l’opération Sentinelle.
    .
    Il nous manque juste un « Roi Jean » au commande…

  19. gégétto dit :

    personnellement, je ne suis pas militaire ni grand stratège!! mais tout de même j ai comme l impression que suites aux attentats de novembre on est (politiquement) incapables de reprendre la main sur les terroristes. on place des militaires dans des sites à défendre et on attend qu’ ils viennent sonner à la porte….ce sont donc les terroristes qui sont à la manœuvre et qui ont l initiative même si les policiers en débusquent une infime partie. Nous subissons pleinement la pression que ceux-ci exercent sur la population alors qu il faudrait inverser cet état de fait(politiquement incorrect?).de plus nous pouvons constater que des personnels fatigués peuvent perdre pieds et se laisser aller à la distribution de châtaignes sur des gamins (même si la vidéo montre juste la fin de l interpellation) cette châtaigne sera peut être la mèche permettant à des ‘sauvageons’ d entretenir le feu,vous savez les fameux niqueurs de policiers…..

  20. Faublas dit :

    Soyons cyniques, mais la seule opération qui a conduit à éradiquer des actions terroristes et un réseau « majeur » dans une zone urbaine disposant de couvertures et de relais a été la bataille d’Alger. Ici, chacun connait les moyens mis en oeuvre, et la question est : nos politiques sont-ils prêts ? Plus généralement, sommes nous prêts à assumer les moyens nécessaires. A ce stade, on n’arrête plus, mais on récupère, et on n’interroge plus, mais on fait parler. Qu’on ne parle pas de propre ou sale, un corps blessé déchiqueté par une bombe terroriste ou un obus régulier vit ma même horreur. Le moyen doit s’adapter à la fin.

    • jean pierre dit :

      oui mais ici on floote les images des blessés, on floote la paire de menottes…..il y a une vidéo tournée dans l’aéroport de Bruxelles….les hurlements à la mort, le bébé assis au milieu des bagages abandonnés couverts de gravats, un pere à qui on demande de partir mais qui reste en appelant son fils courant dans les sanitaires et les cuicines : « David! David!…les sirènes…

      trop politiquement incorrect pour passer aux actualités…Monsieur Valls et maintenant Juppé s’aperçoivent qu’il y a un problème avec le salafisme. Ils sont odieux de cynisme et d’incompétence

      On va vivre une époque formidable. Comme dit Charles Sannat: « préparez vous il est déjà trop tard »