La Belgique va renforcer sa présence militaire au Mali

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

6 contributions

  1. BT dit :

    Après tout, mieux vaut cela que rien, mais là encore on limite les risques au maximum. Il est vrai que c’est d’abord aux Africains de défendre leurs pays et pour cela il faut les armer et les entraîner, mais reconnaissons que les résultats ne sont guère probants en Afrique et ailleurs, à part les Tchadiens. Cela pose la question de la réalité même de ces pays : une armée centrafricaine actuellemnt ?

  2. ionisateur dit :

    Mieux que rien. 🙂

  3. Eric dit :

    Je me demande ce qu’on fait là.

  4. C’est quoi ces contingents rikiki? Cela dimensionne en faite le niveau de bonne volonté qu’a l’Europe, pour réduire le fossé concurrentiel sur le terrain africain. Y’a-t-il un steward dans l’avion?

    • Bosk dit :

      C est en rapport avec la taille de leur pays. Si tous les pays européens répondeur proportionnellement ça serai pas mal.

  5. Bismarck dit :

    Ils faut un peu les comprendre, les belges sont un peu frappés par la paranoïa depuis les événements sur leur territoire.
    Sans oublier leur fameux  »plan stratégique » qui prévoit des budgets serrés et..des réductions d’effectifs pour rendre la Belgique incapable même de lutter contre les menaces sur son sol