Premier vol français d’un radar passif aéroporté, une technologie prometteuse pour la détection des avions furtifs

P

C’est une première en France. Dans le cadre de recherches menée depuis 2013 par le Centre de recherche de l’armée de l’Air (CReA), l’Office national d’études et de recherches spatiales (ONERA), et le laboratoire SONDRA (qui réunit l’ONERA et l’école Centrale-Supélec), un radar passif aéroporté a effectué un premier vol à bord d’un motoplaneur Busard, lequel a décollé le 16 octobre dernier depuis la base aérienne de Salon de Provence, qui abrite l’École de l’Air.

Le vol a duré pendant près de deux heures, dans le secteur Salon-de-Provence-Orange-Aix-en-Provence, afin de « pofiter des émetteurs TNT de Marseille Grande Étoile et du Mont Ventoux », explique l’armée de l’Air. L’essai a permis ainsi de valier la partie électronique de ce système.

Ce radar passif, développé à partir des travaux du commandant Clément, enseignant le traitement du signal et les télécommunications à l’École de l’Air, sous la direction du Dr Agnès Santori, du CReA, est en mesure de détecter toute menace aérienne à basse altitude  et à faible vitesse, tout en restant discret.

En effet, ce système n’émet aucun signal, ce qui le rend indétectable. En outre, il reçoit les émissions électromagnétiques, et peut ainsi capter les ondes produites par des émetteurs d’opportunité, comme celles des téléphones portables ou des antennes de télévision. Et c’est ainsi qu’il détecte d’éventuelles menaces aériennes.

Comme l’avait expliqué, il y a quelques mois, l’amiral américain Jonathan Greenert, cette technologie ouvre la voie à la détection d’avions dits furtifs, dans la mesure où les ondes émises par des antennes de télévisions « rebondissent » sur une plate-forme furtive.

« Une étape importante du projet vient ainsi d’être franchie. L’intégrité des données a été validée et leur exploitation par l’équipe du projet est en cours afin de poursuivre le développement des traitements adaptés à l’environnement aéroporté », avance l’armée de l’Air.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Nihilo

    • de Caton

  2. de Victoire 1

  3. de Lagaffe

      • de Thaurac

    • de Porcinet

  4. de Grand Cirque

    • de Nihilo

  5. de Abuse of mainstream media can harm your mind!

  6. de Romulus

  7. de Alpha

  8. de Le Suren

  9. de Le Suren

    • de Nihilo

  10. de Wrecker47

    • de G. TELL

    • de Nihilo

  11. de auxsan

  12. de Sempre en Davant

  13. de Faublas

  14. de Montaudran

  15. de Deres