Le porte-avions Charles de Gaulle fait feu de tous bords

Mis en arrêt technique à l’issue de la mission Arromanches, au cours de laquelle il a assuré pendant un temps la permanence aéronavale de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh), le porte-avions Charles de Gaulle a repris la mer en septembre dernier avant d’entamer des périodes de mise en condition opérationnelle (MECO) et de remise à niveau opérationnelle (RANO).

Cette dernière vient de se terminer le 16 octobre, en Méditerranée. Son objectif a été de valider le comportement de l’équipage du Charles de Gaulle (dont le tiers a été renouvelé cet été) dans plusieurs scenarii de difficultés croissantes parallèlement à une phase de qualification des pilotes du Groupe aérien embarqué (GAé), constitué de 12 Rafale M et de 2 Super Étendard Modernisé (SEM).

Il s’est donc agi de mener des exercices allant de l’intervention incendie à la lutte contre les menaces asymétriques, en passant par la détection et au traitement des menaces aériennes ou sous-marines.

C’est donc dans ce cadre que le navire amiral de la Marine nationale a tiré une salve de 4 missiles Aster 15 contre des cibles mises en oeuvre depuis le centre d’essais missiles de l’île du Levant et simulant des menaces aériennes simultanées.

L’Aster 15 fait partie du système Surface-Air-Antimissile (SAAM) qui fonctionne avec le radar ARABEL (Antenne radar multifonctions à balayage électonique) et qui comprend des modules de lancement vertical Sylver. Il est en mesure d’éliminer toute menace aérienne se trouvant à 30 km du porte-avions et évoluant à une altitude maximale de 13.000 mètres.

À l’occasion du prochain arrêt technique majeur du Charles-de-Gaulle, en 2017, il est prévu une modernisation de la conduite de tir du SAAM en appliquant une « architecture informatique moderne dite ‘ouverte’ », comme l’a expliqué Thales, qui sera chargé de cette opération.

37 commentaires sur “Le porte-avions Charles de Gaulle fait feu de tous bords”

  1. Bonjour
    Il peut être utile de rappeler a l’auteur que le gaé comporte également des E2C présents lors de ces sorties

  2. Aux dernières nouvelles, le porte-avion Charles de Gaulle se préparerait à rejoindre le golfe persique vers la mi-décembre pour y passer Noël et y rester 2 mois environ. La France prendrait le commandement d’une « task force » multinationale comprenant 8 bâtiments des marines françaises, belges, du Royaume-Uni et d’Australie. Rappelons que le porte-avion USS Theodore Roosevelt de la task force 50 vient de quitter la zone et laisse le golfe persique pour la 1ère fois sans porte-avion occidental depuis près de 10 ans (2007). D’après le journal « The Australian », la France vient d’envoyer l’invitation à la marine australienne de joindre l’une de ses frégates au groupe aérien embarqué autour du porte-avion Charles de Gaulle :

    https://www.google.co.uk/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=newssearch&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CBwQqQIoADAAahUKEwi-lLXT4MnIAhWGChoKHYOnC8Q&url=http%3A%2F%2Fwww.theaustralian.com.au%2Fnational-affairs%2Fdefence%2Ffrance-invites-australia-to-send-frigate-to-join-gulf-taskforce%2Fstory-e6frg8yo-1227572184349%3Fsv%3D8e6cc3ceeafa9df3a0653929ab9385d3&usg=AFQjCNF5VLPoQS9AudzKXzNCtvm1nVpvhw&bvm=bv.105454873,d.bGQ

  3. L’artillerie est la raison d’être d’un bâtiment au combat !!
    et dire que j’ai rêvé pendant des années de vider un barillet de Masurca sur un flottille de CT 20 agressifs !!! 🙂

    1. @ cipal : +1.
      Même frisson de canonnier avec un TARTAR tiré depuis un ELM, qui transformait en confettis une cible volant à 8000 m au large du centre d’essais des Landes. A bord de la frégate hollandaise qui venait tester aussi son canon goalkeeper, ils avaient tous le sourire aux lèvres et le pouce levé

    2. @ Cipal et Chasseur ,
      Les CT-20 étaient lancer sur un chariot sur rail et le chariot tombais sur la plage…
      .
      Avec la DTAT : C’était Noël tout les jours…
      .
      Pour la validation finale du Roland II avec les Allemands, je me suis fait acheté pour une choucroute sur leur frégate en guise de remerciement.
      .
      J’aime pas la choucroute Allemande!

      @+

      1. sur l’ILE D’OLERON l’accélérateur n’était pas récupéré, pour cause de bain de mer !!!
        au Levant je ne me souviens plus … (çà fait partie de mes affectations Masurca…)

  4. je crois avoir oublié un « e » j’en profite pour dire que je me serais satisfait de CT 10 !!

  5. tant mieux que ca fonctionne vu le nombre de missiles que deploient les « mechants »…equipons aussi nos cotes de Samba et armons quand m^me les bpc.
    la defense AA actuelle est complexe, multi couche mais on sait tout faire question matos mais faut renforcer les dotations.
    selon certines infos , le PA chinois serait en syrie …

    1. a mon avis la moquette fumée à haute dose est mauvaise pour les neurones !!
      je serai très content d’avoir la source et d’autre part les photos… à Tartous du Liaoning!!!

      1. http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/16/non-il-n-y-a-pas-de-porte-avions-chinois-au-large-de-la-syrie_4791218_4355770.html
        j’avais ecris: selon certaines infos…le POInt  » grand hebdo » a diffusé l’info!
        d’autres dementent…reste que les chinois se construisent une aeronavale au moment ou les Us et nous sommes les seuls a voir des « vrais » PA…nous, un seul helas et avec 12 avions a bord…mais des aster qui volent bien!!! les chinois ont une flotte qui maintenant s’eloigne de la seule mer de chine dont sa montée en puissance assure par ailleurs le controle notamment en sous marins..sans parler des missiles sol mer, etc..nous, on a quoi pour defendre nos ZEE, la nouvelle caledonie, papeete, etc, quoi ? un ou deux SNa et quelques batiments sous armés ?

        1. le POINT est pas exempt de conneries avec l’ineffable Guisnel… mais pour faire simple pour que le LIAOJING traine en Méditerranée orientale il n’y a que deux routes Suez ou Gibraltar, et il aurait eu du mal à passer incognito.. je veux bien que la couronne de veille roupille mais à ce point 🙂

          1. Heureusement qu’il y a des Guisnel, après faut aimer lire et s’instruire, et je ne me souviens pas qu’il soit orienté politiquement, comme moi d’ailleurs. Mais merci pour l’info, je vais le lire sur le Point. 😉

    2. Mais arrêtez de propager les rumeurs, la chine n’a qu’un seul porte avion de technologie soviétique abandonné par les russes dans les années 90, ce dernier étant restauré et en phase d’essais, en plus un bâtiment de 300m de long et 60000t ne passera pas le canal de suez inaperçu, donc vos rumeurs son infondées.

    1. C’est l’altitude max de l’Aster 15, c’est vrai qu’avec le 30, ça monte à 20 km mais il me semble que le PA est toujours accompagné d’une frégate anti-aérien qui est équipée de l’Aster 30

      1. En effet , Le PA est systèmatiquement accompagné d’une fregate anti-aerienne (de préférence une horizon), une fregate ASM , un pétrolier ravitailleur et un SNA. Ca, c’est le dispositif minimum. En regle général s’y ajoute une FLF pour faire « la pointe » et un ATL2 .
        L’Aster15 du PA n’est là que pour l’autodéfense , il remplace les crotales navales .

  6. Ce porte avion chinois en méditerranée, c’est encore un rêve des sites conspis qui rêve d’une union militaire russe-chine pour envahir l’europe!
    ils n’ont pas autre chose à foutre et ils prennent leurs rêves pour la réalités.

  7. Quel instrument, de diplomatie, et de guerre, pour la France.
    Et dire, au delà même de son indispensable alter-égo, attendu déjà depuis plus de 20 ans, que certains pisse-froid (relayés ici par les habituels béni-oui-oui, on ne citera pas de nom), ont pourtant envisagé, et songé à le mettre à la casse.
    Sinon (quand même !!!!), qu’est ce qu’on attend, encore, pour mettre en chantier, immédiatement et en priorité sur tout autre, un remplacent permettant, JUSTE, d’assurer la disponibilité d’un GAN en permanence (et pas seulement par intermittence, ce qui en revient presque à en accuser le ridicule et sa, particulière aberration, qui pourtant dure, dure, dure …) ??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

    1. Encore faudrait il que la question de defense intéressé ne serait-ce qu’un des prétendants à la présidence , or ce n’est pas le cas. On préfère tergiverser sur le statut des taxis face à uber ou commenter sans fin sur l’invasion des réfugiés ou sur la petite phrase de Maurano , que de se poser les questions quand aux évolutions nécessaires de l’outil de defense pour faire face aux transformations profondes des équilibres mondiaux.
      Mais il faut également se poser avant cela la question de la position de la France dans le monde … Doit on encore et toujours assurer le role de gendarme de l’Afrique ? Si oui pourquoi ? Il est temps de tourner la page de la repentance coloniale pour établir des partenariats sérieux, exclusifs et réciproques avec les pays avec lesquels nous signons des accords de defense, et de les consciderer comme des pays adultes et non comme des adolescents turbulents
      Bref, il faut commencer par definir ce qu’est et ce que doit être notre zone d’influence , de definir les risques y attenant , et de dimensionner l’outil de defense pour répondre à ces objectifs politico-économiques

      1. Les prétendants à la présidence sont malheureusement élus par les adhérents de leur partis respectifs. Manifestement et malheureusement encore, la majorité des adhérents réfléchissent mal ou peu car ils nous proposent de nouveau M. SARKOZY pour Les Républicains et nous ont proposé M. HOLLANDE pour le PS …

        Tant que la majorité des adhérents des partis ne réfléchiront pas davantage ou mieux, nous voterons par élimination et non pas par conviction …

  8. Question b^te (peut être).
    existe t’il, pour des torpilles sous marines, un dispositif d’interception similaire à la défense aérienne?

    1. A ma connaissance non. Pour l’anti-torpille il y a les bruiteurs qui fonctionnent comme des chaff soniques, la nixie US qui est trainée derrière le navire et qui est sensée présenter une cible plus attrayante pour un autodirecteur, et la manoeuvre pour couper les fils.
      A noter que les AK630, les phalanx russes, étaient utilisés en anti-torpille et pouvaient dépointer en négatif pour faire un barrage dans lequel la torpille s’engouffrait : si l’impact ne faisait pas exploser la torpille, le mur d’écume formé réfléchissait le son et formait donc un leurre.

        1. Pas les aéroportées bien evidement , mais celles tirées de sous-marins oui, car cela permet de faire maneuvrer la torpille au dessus et en dessous de la thermocline , là où un autodirecteur ne pourrait pas le faire. Quand on vise un navire cela permet également de faire manœuvrer la torpille pour aller chercher le porte-avions au milieux du dispositif et pas les escorteurs et les leurres qui l’entoure. Et quand le cable est coupée , ou en approche finale, l’autodirecteur de la torpille prend le relais.
          Pour les torpilles aéroportées , puisqu’on les lance tres pres du sous-marin cible, celui ci a beaucoup moins de temps pour manœuvrer et donc le filoguidage n’est pas indispensable .

      1. Est ce qu ‘il est possible d’intercepter une torpille lourde avec une torpille légère( genre MU90) lancé depuis un navire avec un délai d’alerte suffisant ?

        1. Pas à ma connaissance , les torpilles sont petites et rapides , ce qui les rends très difficilement interceptable par une autre torpille. Par ailleurs, l´echodetection est loin d’être aussi précise que la radiodetection, c’est d’ailleurs pour cela qu’on cree des sous-marins ))

Les commentaires sont fermés.