Août 1915 : Pour la première fois, un navire est coulé par une torpille larguée par un hydravion

short-184-20150816

Avant la Première Guerre Mondiale, on s’interrogeait sur la possibilité d’utiliser des avions à partir de navires. En janvier 1911, l’aviateur américain Eugene Ely réussit l’exploit de poser son appareil sur le pont de l’USS Pennsylvania, après avoir fait décoller, quelques semaines plus tôt, son Curtiss depuis une plate-forme installée à bord du croiseur léger USS Birmingham.

Dans le même temps, Bradley Allen Fiske, amiral de l’US Navy, eut l’idée d’utiliser des « aéroplanes » pour larguer des torpilles légères contre des navires. Et des essais en ce sens furent menés en 1912. Pour l’officier américain, il s’agissait ainsi de pouvoir anéantir une flotte au mouillage. Un principe que les Japonais appliquèrent à Pearl Harbor, avec le bombardier-torpilleur Nakajima B5N…

Quoi qu’il en soit, quand éclate la Grande Guerre, aucune marine ne dispose de porte-avions. En revanche, plusieurs sont dotées de « transports d’hydravions », comme le Foudre pour la Marine nationale ou encore le HMS Ben-my-chree de la Royal Navy.

Justement, en 1915, ce dernier, équipé d’hydravions Short Type 184, fut engagé dans la campagne des Dardanelles (ou de Gallipoli) par l’amirauté britannique. Il s’agissait alors pour la France et le Royaume-Uni de s’assurer du contrôle du détroit du même nom menant vers la mer Noire, ce qui supposait d’affronter l’armée de l’Empire ottoman, allié de l’Allemagne.

Le rôle des hydravions britanniques se limitaient alors à des missions de reconnaissance. Mais, le 12 août, l’un d’eux, piloté par le Flight Commander Charles Edmonds, largua, pour la première fois, une torpille de 370 kg, contre un navire de ravitaillement turc.

Seulement, si le bateau fut effectivement touché, ce ne fut pas par la torpille largué par le Flight Commander Edmonds mais par celle lancée par le sous-marin britannique E14…

Mais ce n’était que partie remise… Car le 17 août, Edmonds réussit à couler un navire turc de 5.500 tonnes… Il deviendra ainsi le premier pilote de l’histoire à envoyer par le fond un bateau avec une torpille aérienne.

Plus tard, les transports d’hydravions finissant par être à la peine, la Royal Navy décida, en 1917, de transformer l’USS Furious en porte-avions, considéré comme étant le premier du genre, et de se doter de bombardier-torpilleur Sopwith T.1 Cuckoo tandis que la marine impériale allemande se tourna vers le Gotha WD.14.

Quant à Charles Edmonds, il fut versé dans la Royal Air Force à la création de cette dernière et en devint l’un de ses principaux chefs au cours de la Seconde Guerre Mondiale, terminant sa carrière avec les galons d’Air Vice Marshal.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Wrecker47

  2. de heaume44

  3. de Clavier

  4. de Daniel BESSON