Le plus décoré des régiments d’artillerie de l’armée française tire sa révérence

1errama-20150630

Sa filiation remonte au XVIIe siècle, avec la création par le cardinal de Richelieu des « compagnies franches et ordinaires de la mer », ancêtres des Troupes de Marine d’aujourd’hui. Le 1er Régiment d’Artillerie de Marine (RAMa) va officiellement rouler son étendard, ce 30 juin, à Châlons-en-Champagne, mettant ainsi un terme à près de 400 ans d’histoire. Et quelle histoire!

Le 1er RAMa est en effet le régiment le plus décoré de l’arme de l’Artillerie, avec la Légion d’Honneur, la Croix de la Libération, la Croix de guerre 14-18 avec 2 palmes et la Croix de guerre 39-45 avec 3 palmes.

Et il a été pratiquement de tous les combats menés aux quatres coins du monde par la France depuis le XIXe siècle : Lützen en 1813, Mexique en 1838, Sébastopol en 1855, Bazeilles en 1870, Sontay-Mangson (1883), Dahomey (1892), Madgascar (1895), Première Guerre Mondiale, Campagne de France, Libération (en ayant pris part aux batailles de Bir Hakeim, d’El-Alamein, Garigliano, poche de Colmar, massif de l’Authion), sans oublier l’Afrique du Nord (1955-1962) et, plus récemment, le Liban, les Balkans, le Tchad, la Côte d’Ivoire, l’Afghanistan, la Centrafrique et le Mali.

L’annonce de la dissolution de ce régiment prestigieux, qui a compté dans ses rangs pas moins de 34 Compagnons de la Libération, a été faite en octobre 2014. À l’époque, il était encore question de réduire les effectifs de la Force opérationnelle terrestre (FOT) à 66.000 hommes. Mais si cet objectif n’est plus d’actualité aujourd’hui (il s’agit désormais de porter ces mêmes effectifs à 77.000 soldats), la fermeture du 1er RAMa a été maintenue.

Pour autant, ce régiment aura été sollicité jusqu’au bout, avec des « projections » aux Émirats arabes unis, à la Réunion et au Mali (Barkhane) après avoir pris part à l’opération Sangaris en Centrafrique. Le 12 mai dernier, le régiment, doté de Caesar (Camion équipé d’un système d’artillerie) a tiré son dernier coup de canon au camp de Suippes. Sa dissolution admnistrative devant être effective d’ici un mois, quelques uns de ses bigors défileront, une dernière fois, sur les Champs Élysée, à l’occasion de la Fête nationale.

Quoi qu’il en soit, avec la fermeture de l’état-major de la 1ère Brigade mécanisée, cette dissolution est un coup dur pour la ville de Châlons-en-Champagne, où le 1er RAMa avait pris ses quartier il y a seulement 3 ans pour y remplacer le 402e Régiment d’Artillerie, alors dissous.

« Il faut être optimiste, arrêter de dire que c’était mieux avant, arrêter de se lamenter et inventer un autre avenir pour Châlons, un avenir moins militaire », a toutefois relativisé, sur les ondes de France Bleu, le maire, Benoist Apparu. Ce dernier n’avait pourtant pas hésité, il y a un an, à poser en treillis pour un encart publicitaire diffusé par le quotidien Le Monde avec l’espoir de sauver le 1er RAMa.

Cela étant, la logique comptable voulant que l’on connaisse le prix de tout mais la valeur de rien, c’est une page glorieuse de l’histoire militaire française qui se tourne… Mais il y aura encore une autre terreur après la foudre avec le 11e RAMa (*)

(*)  » Alter post fulmina terror »/ »L’autre terreur après la foudre » : la devise des 1er et 11e RAMa

65 commentaires sur “Le plus décoré des régiments d’artillerie de l’armée française tire sa révérence”

  1. Nouvelle victime de la dollarcratie.

  2. A l’heure où l’on a plus que jamais besoin de troupes au sol, il est scandaleux de maintenir la fermeture d’un régiment aussi utile.
    Honte à nos politiciens de m_r_e

    1. Fermer un régiment ne revient pas a virer son personnel. Il est muté.
      Il y a un effort pour créer plus de 30 unités, compagnies ou escadrons ce qui représente plusieurs régiments, sans devoir en créer de nouveaux.

  3. Petite précision : le plus décoré c’est oublier, un peu vite, le 40e RA, avec ces 8 citations (5 en 14/18 et 3 en 40/45). Ou encore le 61e RA, avec ses 6 citations acquises en 14/18 et qui lui valu le surnom de premier de la fourragère, aux couleurs de la légion d’honneur, en faisant le seul régiment d’artillerie française à porter cette dernière.

  4. « Et il n’y aura plus d’autre terreur après la foudre (*) »
    cf. 11 RAMa, sa devise et les origines de ce reg.

    1. Courage Marsouin qui tire au canon (Bigor ),ainsi va la vie, j ‘ ai servi dans 5 unités TDM dont 2 dissoutes (GITDM et 4 ème BIMa )ne gardez que le meilleur avec la fierté d ‘ avoir servi dans un régiment d ‘ élite. Salutations marsouines.

      1. salut .j’etai au CIITDM fréjus 11/72 au 10/73 puis direction n’d ‘jaména tchad .diriger sur libreville 6RIAOM 73/75 apres c’etait le grand 3 de vannes etc …

  5. Bah, si un jour on est dans le besoin, on aura vite fait de le remettre sur pied, nécessité fait loi. Après, se pose la question de la ré-acquisition du savoir-faire.

  6. Que vont devenir les militaires du régiment ?
    J’ai entendu dire qu’ils seront réaffectés ?
    Ancien bigor du 1er RAMA,je suis très attristé par cette nouvelle,je ne peux retenir mes larmes.

  7. Le gouvernement poursuit la désertification militaire de l’Est … soit.

    Il ferme 2 sites à Châlons-en-Champagne juste à côté des camps de Mourmelon-Suippes, idéaux pour des manœuvres d’artillerie et de blindés de cavalerie … soit.

    Il maintient le 12ème Cuirassiers à Olivet près d’Orléans, loin de son état-major de brigade et des camps de champagne … soit.

    Mais pourquoi, pourquoi dissoudre le 1er RAMa et non pas le fusionner avec le 11ème RAMa, qui est d’ailleurs issu d’un dédoublement, en 1919, du 1er RAMa ?

    Est-ce trop demander aux politiques qui dirigent ce ministère de respecter un peu, juste un peu, les traditions et l’histoire militaire ?

    Un 1er/11ème RAMa en Bretagne, voire un 1er RAMa tout court en Bretagne (à partir des effectifs fusionnés et « déflatés » des 1er et 11e), ça n’aurait rien changé pour les administrateurs civils qui gèrent leurs budgets, mais ça aurait permis de conserver la préséance d’un nom et de traditions.

    A moins que justement, il s’agisse de faire disparaitre les Compagnons de la Libération (toute relation avec le « beau-grand-papa » de François Hollande serait évidemment fortuite…) ?

    1. Fusion des 1er et 11ème RAMa? C’eut été du bon sens… Autant dire, impossible!
      En attendant, nous perdons encore un de nos régiment de tradition, dont l’histoire sur quatre siècles ne comportait que des pages glorieuses…

    2. « Mais pourquoi, pourquoi dissoudre le 1er RAMa et non pas le fusionner avec le 11ème RAMa … »

      « Un 1er/11ème RAMa en Bretagne, voire un 1er RAMa tout court en Bretagne (à partir des effectifs fusionnés et « déflatés » des 1er et 11e), ça n’aurait rien changé pour les administrateurs civils qui gèrent leurs budgets, mais ça aurait permis de conserver la préséance d’un nom et de traditions. »
      Lorsque l’on fusionne deux choses, c’est pour faire l’économie de l’une des deux.
      Pourquoi vouloir déstabiliser la 9 en y substituant l’un de ces membres par un élément externe ?
      Ne vous trompez pas de cible. Intéressez-vous plus tôt au Ministre de la Défense de l’Industrie et à ses sbires.

      1. Au contraire recréer le 1er RAMA, par changement d’appellation du 11e RAMA (régiment qui a la même filiation et le même historique, jusqu’à sa création en 1929), aurait tout son sens, ce régiment étant le régiment historique (avec les 1er, 2e, 3e, 4e RIC (Infanterie Coloniale, aujourd’hui renommée Infanterie de Marine) de la célèbre Division bleue (celle de Bazeille, qui n’est pas une défaite soit dit en passant, comme on l’entend de plus en plus dire (on confond avec la guerre de 1870), mais bien une bataille défensive gagnée malgré des conditions au combien particulières : 4 fois reprise, 4 fois défendue et 4 fois abandonnée sur ordres (!), c’est pour cela que ce fait d’arme extra-ordinaire est la fête commémorative des troupes de marine, et non la commémoration d’une prétendue défaite comme on l’entend trop souvent dire aujourd’hui !)

        1. Le 11 a une double filiation. Puisque vous semblez faire grand cas de l’aspect subjectif de la question, que décidez-vous pour son autre filiation ?

          1. Tant qu’à faire des choix, et puisqu’il faut bien malheureusement en faire, autant essayer de garder les régiments les plus prestigieux.
            Et il ne s’agit pas seulement d’aspect « subjectif » (mais plus de gestion et de faire vivre les traditions de l’armée française, et d’esprit de corps par exemple, mais là aussi il y aurait un énorme boulot à faire).

          2. On peut raisonnablement supposer que les essaimages du 1er en faveur du 11 sont une reconnaissance de ce dernier.
            Leur histoire respectives ne s’opposent pas, bien au contraire.
            Les deux appellations sont tout autant connus et reconnus.

    3. Si vous croyez qu’ils se préoccupent, le moins du monde, des traditions militaires de nos armées (pourtant parmi les plus glorieuses au monde et qui sont pourtant la marque la plus démonstrative du devoir de mémoire, le véritable, pas celui dont on nous tartine tant à longueur de journée, qui est plus devoir de repentance (éternelle ?!), que la mise en valeur de notre histoire réelle et de nos qualités propres), vous vous mettez, bien malheureusement, plus qu’un doigt dans l’œil.

  8. Honneur et fierté? Trop de résignation aux sains des états-majors. La fin d’une histoire… Il est temps de fermé l’histoire à Sarko et à Hollande. 6èmes République!!! Ou la république ne sera pas, et laissera place à la voyoucratie du palais Bourbon, conséquence d’un déséquilibre des pouvoirs entre armée, justice et politique. Tenez, proportionnellement il y a surement plus de politiciens mis en examen que de boulanger. Langue de bois+suffisance+mégalo= Taré de première. Dure dure d’avoir des politiciens aussi médiocre, et qui sont aux coude-à-coudes pour pratiquer leurs obscures financement de campagne. Il servent à rien , à pars péter plus haut que leur fesse in the TV. Répugnante nouvelle historiquement fratricide, à croire que pour faire de la politique aujourd’hui en France, il suffit de censurer l’opinion par le renseignement, et en tuant le rêve de la laïcité et de nos racines, avec un lobby juif télévisuelle tout puissant et permanent. Par contre le foot, le sport ça, ça y-va, comme si c’était essentiel à l’actualité, alors que l’essentiel du sport c’est pas d’être un décérébré inculte, mais bien de faire du sport pour la forme, mais aussi de lire des livres pour le mental. Il y a que le cyclisme le dimanche sur France 3, alors que les dernier vainqueur du tour étaient pratiquement tous des junks…Voyons, ou sont les exemples??? Comprend pas mes chères concitoyens, enfin je n’ose comprendre.

    1. Quel rapport y a-t’-il entre ce vomissement haineux et la dissolution de ce régiment prestigieux qui est une des conséquences inévitable de la regrettable compression des moyens et des effectifs militaires ? On pourrait dresser un très longue liste des bases aériennes et des escadrilles disparues, ainsi que des nombreux régiments dissouts et des cantonnements abandonnés depuis la dernière guerre suivi de la fin de la guerre froide. En ce qui concerne la Marine, le phénomène est permanent puisque toutes les unités, quels que soient leurs mérites, deviennent de lamentables épaves rouillés au bout de quelques décennies avant de partir à la ferraille malgré la nostalgie de leurs équipages. La réduction des armées est un phénomène déplorable mais généralisé dans le monde occidental. Il n’est pas spécifique à la France et à ses récents présidents, pratiquement aucun membre de l’OTAN ne consacrant à ses armées les 2% du PIB pourtant prévus dans le traité. Les futurs présidents ne feront probablement pas beaucoup mieux, les faits économiques étant têtus.

      1. La haine vient pour moi du foutage de gueule politique et culturel que subit la France. Quel est le sens de la fermeture d’un des plus prestigieux régiment de l’armée française d’après vous? Un mal pour un bien? Des guerres préventives? En faite, on subit une forme de pacification, parce qu’on récuse l’organisation citoyenne au profit de ceux qui voulait DSK président et de ceux qui porte Sarko comme un gourou de droit divin. Mais ils sont où?!! Et quand on dit des vérités ils vous accusent de ne pas respecter l’autorité, trop facile et indigne. Alors qu’ils sont les premier à menacer les juges, ou à détourner un verdict, à leur profit électoraliste, au détriment des droits les plus élémentaires. Comme disait De Gaulle, je devrait faire des sauts de cabri pour fêter cette fermeture?

      2. Les faits économiques ne sont pas une fatalité: des pays en difficultés comme le Royaume-Uni, le Canada, la Suède, les Pays-bas et l’Allemagne ont su mettent en oeuvre des réformes économiques efficaces (l’Allemagne en 2014 c’est 18 milliards d’euro d’excédents budgétaires contre 85 milliards de déficit en France…).
        Le responsable est ce système politique ringuard et inadapté depuis mai 1981 (avec cette imposture économique que fut Miterrand le ringuard) qu’est la Vème République, devenue totalement l’anarchie politique avec la mise en place des absurdes primaires au sein des partis politiques: Si il est normal qu’au sein d’un même parti il y ai (ait) des différences de lignes politiques (plutôt libéral ou plutôt étatiste, plus pour une politique de l’offre ou de la demande etc…) le débat doit être tranché en interne du parti politique, afin de définir à l’avance un programme politique dont une stratégie économique claire avant d’arriver au pouvoir.
        La Vème République ringuarde, c’est l’accession au pouvoir est une finalité en soit avec que des calculs et rapports de forces politiciens.
        Les gens arrivent aux pouvoirs sans stratégie économique, contrairement à l’Allemagne de Schröeder/Merkel ou l’Angleterre de Blair/Cameron, qui eux ont des résultats économiques positifs car ils avaient pensé à l’avance et avant les éléctions leurs stratégies éco…
        Dilettantisme économique des responsables politiques de la Vème République donc…

        1. Et oui, on conspue toutes les nouvelles idées, qui dérangeraient leur bizness entre initiés. Et puis il va falloir regarder le CSA de plus près, car si ils ont refusés LCI sur la TNT, c’est purement arbitraire et donc suspect. Cela ferait du bien, une chaine info moins cul-cul la praline que les deux autres soeurs, syncro sur les sujets, BFM et Itélé…

    2. @ la bétise incarnée
      « ..avec un lobby juif télévisuelle  »
      Si tu crois que c’est eux qui actuellement posent des problèmes au monde entier ,c’est que tes sites conspis te rendent aveugle par les bêtises qu’ils débitent à longueur de journée!

      1. Oui c’est vrai, vous avez raison puisque ma réponse a été censuré, là est tout le problème pour dire les choses tel quel son. Aux USA tout lobby étranger doit se déclarer au ministère des affaires étrangères, c’est claire. En France le mot lobby est un taboo. Et puis j’ai un ami en chimio, dommage la France est le seul pays d’Europe qui interdit le cannabis pour accompagner ces dures chimios, quel honte et quel retard sociétal……

    1. C’est sur que si on avait pu y aller boire des canons et tirer des coups, ça aurait beaucoup fait pour leur popularité et leur maintient.

  9. Pourquoi avoir déménagé cette unité il y à 3 ans pour la dissoudre aujourd’hui ?
    le coup du déménagement et forcément un peu de travaux avant la mise en place de l’unité pour tout fermer 3 ans après !!

    le contribuable que je suis se demande si nos impôts sont bien employés.

    1. Parce qu’il y a 3 ans, ils n’avaient pas réfléchi jusqu’à ce point… en la réflexion majeure actuelle n’a pas non plus un horizon aussi lointain. Les cibles visées sont:
      1) boucler le budget de cette année
      2) préparer, ou ne pas trop compromettre, celui de l’année prochaine
      3) préparer les élections présidentielles

    2. En Vème République non!
      Nos taxes servent à entretenir avant tout la pitoyable aristocratie de notre monarchie Vème républicaine aux privilèges délirants et incapable d’obtenir de bons résultats économiques contrairement à l’Allemagne ou l’Angleterre, mais aussi les Pays-bas, le Canada, la Suède…

    3. Il y a 3 ans on a dissout le 402 RA (anti-aérien), et on a transféré à sa place le 1er RAMA (venant de Laon Couvron), pour, en effet le dissoudre à son tour, trois ans plus tard !

  10. Inutile de sortir vos draps de lit pour pleurer, car sans les évènements actuels notre armée n’existerait peut-être déjà plus !… On renforce de 10000 hommes pour Vigiprate …C’est la politique socialiste :
    . »..Démonter pour remonter çà donne l’impression de travailler! »mort ax cons!

  11. Contrairement à ce que le site du Ministère de la Défense prétend, le 1er RAMa n’est pas le régiment le plus décoré de l’artillerie française.

    Palmarès : on additionne les palmes obtenues. Ensuite, en cas d’égalité, une prime « d’ancienneté » de palme est accordée (une palme 14-18 vaut plus qu’une palme 39-45, qui vaut plus qu’une palme TOE, qui vaut plus qu’une palme VM). Nous avons donc choisi la règle de calcul suivante : une palme 14-18 vaut coef 4, une palme 39-45 vaut coef 3, une palme TOE vaut coef 2, une palme VM vaut coef 1.

    Verdict, du plus décoré au moins décoré :

    40e RA : CG 14-18 (5 palmes et 1 étoile) et CG 39-45 (3 palmes).

    61e RA : CG 14-18 (6 palmes et 2 étoiles). Unique régiment à fourragère rouge.

    1er RAMa : CG 14-18 (2 palmes) et CG 39-45 (3 palmes).

    35e RAP : CG 14-18 (4 palmes) et VM (1 palme).

    11e RAMa : CG 14-18 (2 palmes) et TOE (1 palme), VM (2 palmes).

    3e RAMa : CG 14-18 (2 palmes) et CG 39-45 (2 palmes), VM (1 étoile).

    1er RA : CG 14-18 (2 palmes) et CG 39-45 (1 palme).

    68e RAA : CG 39-45 (3 palmes).

    17e GA : CG 14-18 (2 palmes et 1 étoile).

    54e RA : CG 14-18 (2 palmes).

    93e RAM : VM (1 palme).

      1. Et de la légion d’honneur et de la médaille de la valeur militaire!!!
        On dirait un socialiste qui compte!!!

    1. Dire que les citations, à l’ordre de l’armée (permettant le port des fourragères) de 14-18, 39-45 et TOE (principalement de l’Indochine) ne valent pas, je vous laisse la responsabilité de tels propos.
      .
      Mais y accoler désormais celle de la VM, qui n’a absolument rien à voir, et n’est même absolument pas du même registre, est en effet plus inquiétant et préoccupant (mais au combien révélateur de notre époque où l’on fait désormais si peu cas de notre histoire).
      .
      Pour l’attribution de la croix de la Libération, celle ci c’est faite à l’occasion d’une citation à l’ordre de l’armée, et donc on peut considéré cette dernière, certes un peu particulière par son aspect politique particulier, à l’égale des autres citations de cet ordre (dont on a bien oublier la réelle valeur manifestement, relire, ou lire quelques unes de ces citations, de 14-18, 39-45, ou même d’Indochine).

      1. Ouais et le drapeau du 2e RIMa est le seul à porter 16 inscriptions au lieu des 15 autorisés.
        Cela ne fait pas pour autant du 2e RIMa et du RICM des régiments d’artillerie.

  12. Je ne sais pas si j’ai envie de pleurer ou de vomir devant un telle somme de co..erie.
    Et Vive La Colo !

  13. Votre « …la logique comptable voulant que l’on connaisse le prix de tout mais la valeur de rien…  » est un joyau. Merci beaucoup.

  14. 8e RA, 12e RA, 57e RA, 402e RA, 1er RAMa… L’histoire se répète, on aura bientôt plus qu’une armée de terre inapte bonne à faire les vigiles devant les lieux de culte !
    Réduire le format de l’artillerie à ce point, qu’il s’agisse de régiments ou encore de systèmes d’armes modernes (seulement 77 Caesar et 13 LRU !), est une connerie.

    1. « 77 Caesar et 13 LRU » :
      C’est sans doute le pire, ce qu’est devenue l’artillerie française (l’équivalent de 3 groupes d’artillerie traditionnels, soit un régiment, et l’équivalent d’une batterie de LRU (que compte t’on faire réellement avec si peu et avec ces échantillons ??)), quand on sait la valeur et la réputation qu’avait cette dernière, autrefois !

      1. 13 LRU au lieu de 26 pour le 1er RA. C’est pour ça peut-être que j’ai lu que le 1er RA allait perdre 100 militaires sur l’effectif actuel.

      2. Comme la cavalerie, les guerres changent. C’est l’aviation qui a tué l’artillerie tout comme la guerre de précision et des dommages collatéraux réduits au minimum.
        Aujourd’hui c’est un max d’observation pour envoyer une bombe au bon moment et au mètre près, quand avant on s’acharnait a s’envoyer des paquets d’obus en espérant faire but!

        1. « l’aviation qui a tué l’artillerie »* :
          Ou plutôt, et plus précisément certains lobbys* (l’artillerie, beaucoup moins couteuse est certainement aussi de ce fait, moins « intéressante ».
          D’autre part, tactiquement, et stratégiquement, et outre son coût nettement moindre, l’artillerie a des avantages et des qualités propres (permanence sur le terrain, réactivité et immédiateté, saturation, polyvalence, adaptabilité, etc., tout en étant aussi précis, voire même avec moins d’effet collatéraux, mais en étant moins cher) que n’aura jamais le bombardement aérien.
          * Lobbying qui marche, à voir ce genre de « légende urbaine » se propager aussi !

  15. Rien de nouveau avec cette dissolution, ne jouons pas les surpris.
    C’est le dernier régiment prévu d’être supprimé, alors on devrait se réjouir d’avoir enfin passé le cap des coupes dans notre armée de terre alors même, que l’on s’engage a gonfler les régiments, ce qui donnera un potentiel équivalent a plusieurs régiments d’infanterie supplémentaires, mais ça, on s’en tape.

    1. dernier régiment dissous? vous rêvez tout éveillé ou bien c’est un voeu pîeux!
      voilà plus de 20 ans que l’on restructure, déménage, ferme dissous des unités. Croyez-vous vraiment que ça puisse cesser?
      Le rebond des armées, à la suite des attentats et de l’émotion suscitée, ne durera pas devant la logique des politiques et des comptables.

      Il y en aura encore bien d’autres et le 1er (de l’Arme) ne sera malheureusement pas le dernier…

  16. C’était quoi le budget fonctionnement de ce régiment? 400 ans d’histoire de France sacrifiés mais 40 milliards d’euros à la Grèce. …

      1. La classe incarné
        Non Sander a raison, la France a apporté sa garantie pour pres de 60 milliards d’Euro versé

        1. La classe incarné
          Non Sander a raison, la France a apporté sa garantie pour près de 60 milliards d’Euro versé a la Grèce qui fera faillite de toute façon et ne remboursera jamais, l’ardoise sera pour les Français.
          Et tous ça pour un pays qui n’aurai jamais du entré dans l’union monétaire, union monétaire qui s’écroulera dans le chaos dans les années a venir.
          http://chevallier.biz/
          http://institutdeslibertes.org/grece-enfin-des-bonnes-nouvelles/
          http://institutdeslibertes.org/ne-jamais-croire-un-grec-surtout-sil-tamene-un-present/

  17. Ping : Le plus décoré des régiments d’artillerie de l’armée française tire sa révérence | Armée Média

  18. Le pire, théoriquement c’ est que après les attentats de janvier 2015, aux dernières nouvelles toutes dissolutions de régiments, organismes de soutiens étaient suspendues. Aucunes paroles nos politiciens, rien que des abrutis à promettre monts et merveilles. Ils seraient même capables de vendre leurs mères et faire la livraisons. A quant une mutinerie, y en a marre que des civils sortant de grandes écoles, décident de l’avenir de l’armée. Ca serait aux chefs d’états majors de décider de quoi faire pour l ‘avenir de l’armée, c’est à dire effectifs, compositions etc… et non à nos politiciens. Que connaissent ‘ils de l’armée, combien d’entre eux ont fait leur service militaire.

  19. Les politiciens mondialistes veulent détruire la France. Pour cela, il faut détruire tous les symboles positifs. Et ils s’y emploient fortement, la dissolution de ce régiment n’en ainsi une preuve supplémentaire.

  20. Il faut comprendre, que nos politiques, ne sont pas patriotes pour deux bals et l’armée serait peut être la seule menace à craindre pour leurs petites vies d’escrocs, donc, il n’y a pas de surprises…

  21. Scandaleux, je garde un excellent souvenir de ma JAPD au sein de ce régiment quand il était basé dans l’Aisne. L’UMPS paiera très cher cette trahison de l’Histoire militaire glorieuse de notre patrie. A quand le coup d’État militaire ?

Les commentaires sont fermés.