La Finlande contacte ses 900.000 réservistes et devrait augmenter ses dépenses militaires

finlande-20150504

La semaine passée, l’armée finlandaise a écrit à ses 900.000 réservistes afin de leur expliquer ce qu’ils devaient faire en cas de « situation de crise ». Le ministère de la Défense a précisé que cette initiative n’avait rien à voir avec les tensions actuelles avec la Russie.

« Cette lettre aux réservistes a pour objectif de développer une meilleure communication avec (eux), cela n’a pas de rapport avec la situation de sécurité », a ainsi affirmé, le 2 mai,  Mika Kalliomaa, un porte-parole, tout en admettant que cela pouvait prêter à confusion.

Cette initiative, a-t-il expliqué, avait été décidée en 2014.

De son côté, le ministre finlandais de la Défense, Carl Haglund, a précisé que le but de cette opération n’était pas du tout « d’envoyer un message à la Russie ». En tout cas, elle a été lancée alors que la marine finlandaise venait d’effectuer des tirs de semonce pour éloigner un sous-marin répéré au large d’Helsinki, le 28 avril.

Les relations entre la Finlande et la Russie sont tendues depuis l’annexion de la Crimée et le conflit dans l’est de l’Ukraine, où Moscou est accusé d’appuyer les rebelles séparatistes. En outre, les ministres de la Défense des pays nordiques ont fait état, dans une tribune commune publiée le mois dernier, d’une dégradation de la sécuriité régionale en raison d’une « augmentation des exercices militaires russes et une intensification des les activités de renseignement dans la région de la Baltique et les régions du Nord ».

Ainsi, la Russie a remis en service une ancienne base sur la péninsule de Kola, située à une quarantaine de kilomètres de la frontière avec la Finlande. En outre, l’aviation russe a, à plusierus reprises l’an passé, violé l’espace aérien finlandais.

Aussi, la nouvelle majorité issue des dernières élections législatives, qui s’apprête à former un nouveau gouvernement, devrait augmenter les dépenses militaires du pays, du moins si elle tient les engagement pris lors de la campagne électorale.

La coalition formée par le Parti du Centre et la formation eurosceptique des « Vrais Finlandais » n’est en principe pas favorable à une intégration au sein de l’Otan et plaide en effet pour une hausse de l’effort de défense comprise entre 5 et 15% sur la période 2016-2024 afin de pouvoir financer l’acquisition de nouveaux équipements pour moderniser les capacités militaires du pays. Dont le remplacement des 62 avions F/A-18 Hornet acquis dans les années 1990.

Depuis 2008, les dépenses militaires finlandaises n’ont cessé de diminuer, notamment en raison de la crise financière et d’une plus faible demande des produits finlandais sur le marché de l’exportation. En 2015, le budget de la Défense a ainsi encore baissé de 2% pour tomber à 2,6 milliards d’euros.

L’opinion publique finlandaise serait favorable à une hausse de l’effort de défense, d’après un sondage réalisé en mars par l’institut TNS Gallup :  environ 60% des personnes interrogées ont dit être d’accord avec la proposition d’augmenter les dépenses militaires. Et 33% ont indiqué vouloir un référendum sur une possible adhésion de leur pays à l’Otan.

124 commentaires sur “La Finlande contacte ses 900.000 réservistes et devrait augmenter ses dépenses militaires”

  1. Après le conflit ukrainiens où on a clairement l’armée russe qui s’est ingéré au combat pour renverser le pays, un certaines régions, il est clair que les pays frontaliers peuvent s’inquiéter. N’oublions pas qu ela Finlande a été envahi par les soviétiques durant la seconde guerre mondiale, donc pour la Finlande cette frontière reste sensible.
    La tension remontant avec Poutine il est normal que les pays voisins renforcent leur défense.

    1. Pour ceux qui ont oublié l’Histoire, la Finlande était russe jusqu’à ce qu’elle prenne son indépendance en 1917 à la faveur de la révolution d’octobre.

      1. Puisque vous voulez parler d’histoire, elle était un territoire de l’empire russe, et non russe. les finlandais ne sont pas russes, pas plus que les estoniens, ils ne sont même pas slaves. Une terre conquise sur les suédois lors de la grande guerre du nord et soumise, nuance. les finlandais ont gardé la mémoire des exactions russes commises lors de cette guerre.

        1. 1 300 000 habitants, dont 300 000 russes et 1,6 enfant par femme ; Un pays d’avenir … joue un role de cheval de Troie pour l’OTAN.

          1. Vous connaissez le peuple samii ?
            il y en a en russie depuis que les russes se sont emparé de la carelie en 1940, ils aimeraient bien redevenir finlandais , eux …
            vous savez ce qu’est un cheval de Troie, c’est une occupation à l’insu de l’hôte. Est ce que les finlandais occupent le territoire russe ? Non que je sache, que les gens censés sachent ! En informatique on l’appelle le trojan.
            si on vous ecoutait nous serions tous russes puisque la russie devrait s’étendre jusqu’à l’atlantique…

            Les finlandais sont les descendants de peuples nordiques, les vikings, comme les autres scandinaves, suédois, danois et norvégiens, germanises au cours des siècles, les samiis viendraient des populations mogoloides comme les tatares, ils ont été occupés par les russes.
            Vous savez aussi que les russes de souche europeenne descendent de ces vikings, appelés les rous et que donc les vikings de cette partie de la scandinavie ont plus de légitimité à reoccuper la region de moscou que les russes n’ont de
            légitimité en Finlande. On va refaire l’histoire, non a votre manière mais à celle des historiens, ceux qui ne sont pas adeptes de la propagande.
            Vous ne savez plus que dire, alors vous passez à la propagande, au mensonge et peu importe de savoir si c’est ridicule .
            Au fil des migrations, l’Europe a toujours été en conflit, au XXI ème siecle on peut éviter ces guerres à répétition entre nous., à commencer par regarder la vérité en face et non de se gargariser de mensonges uniquement profitables aux dictateurs. Cette réalité est corroborée par des archives, des faits, par les découvertes archéologiques, anthropologiques, des études phylogénétiques, la propagande est bien pour les incultes et ne sert aucunement la science et l’Histoire.

  2. « En outre, l’aviation russe a, à plusierus reprises l’an passé, violé l’espace aérien finlandais.
    Il y aura toujours des petits malins pour affirmer le contraire.
    La russie fait tout pour se retrouver isolé des autres nations, et c’est dans ce contexte de « tout le monde contre nous », que Proutine se maintien et développe un nationalisme exacerbé, et pendant ce temps on ne s’occupe pas de l’ oligarchies qui se remplit les poches…

    1. Il y-a certainement plus d’articles dans la presse, mais dites Thaurac, entre la Finlande et la Russie comparé à la Turquie, Chypre et la Grèce, il y-a plus ou moins de viols de l’espace aérien? En quoi c’est différent?

      1. Parce que les turcs font les cons en europe, les russes ont le droit d’en faire autant.
        Mon voisin est un con, j’ai donc droit et je dois légitimement en devenir un, c’est le fond de votre pensée ?

        1. Vous avez raison, c’est insensé….. mais c’est exactement ce qu’on me répondait quant je citais les exemples du Kosovo, du Nicaragua etc…. marrant, non ?

          La question pourquoi personne s’est indigné du comportement de la Turquie alors qu’on s’apprête avec enthousiasme à faire le procès du « violeur d’espace aérien » à Poutine, n’est-elle pas pertinente?

  3. Une bonne question est : que ferait l’Otan en cas d’agression soviétique sur la Finlande ? Si l’invasion de l’Ukraine reste préoccupante mais est une situation relativement lointaine et surtout ambiguë du fait qu’historiquement il est indéniable que la Crimée est un territoire russe et que l’occupation de l’est du pays se fait avec le soutient d’une grande partie de la population russophone locale, le problème serait bien différent en cas d’invasion d’un pays incontestablement or de la sphère russe. L’armée finlandaise ne ferait probablement pas face bien longtemps, même avec un peu plus de moyens, et les réservistes n’auraient guère le temps de rejoindre leurs corps. J’ai le sentiment que les dirigeants finlandais font le calcul qu’ils bénéficieraient du soutient de l’Otan en cas de crise, sans pour autant s’encombrer d’une adhésion formelle à cette structure, assortie d’inévitables contraintes. Le beurre et l’argent du beurre…

    1. les dirigeants finlandais sont pas trop cons,puisque pendant la guerre froide,ils commandaient aux ricains des avions sans capacite d’attaque au sol…histoire de ne pas paraitre agressifs envers leur voisin plutot susceptible….

      poutine aurait plus d’interets a tapper la suede,car une des iles suedoise est un formidable « porte-avion » pour aller tapper les pays baltes….en plus,le long de cette ile,passe le gazoduc qui alimente l’europe de l’ouest…..

      pour le moment,les russes se contentent d’actes d’intimidation,et il vaut mieux qu’ils n’aillent pas plus loin!
      car meme non membres effectifs de l’otan,ils y contribuent financierement,et/ou militairement…
      contniuer a les emmerder,ce serait meme contre-productif pour poutine,lui qui refuse de voir l’otan le long de ses frontieres,en les jetant diretement dans les bras de l’otan!

      meme si:
      « Récemment, Andrej Illarionov, ancien conseiller de Poutine, a affirmé que le président russe estimait que l’accession à l’indépendance de la Finlande en 1917 était un « acte de trahison contre les intérêts nationaux » russes, et qu’il envisageait à terme de la reprendre, au même titre que la Biélorussie, et les Pays Baltes. »

      toutefois,la suede et la finlande sont membres de l’UE….et dans les traites europeens,il est clairement fait mention de:

      renforcer la sécurité de l’UE et de ses États membres sous toutes ses formes

      1. grosminet le conseiller militaire de Proutine
        En cas de conflit, tu es le premier a visiter l’au delà 🙂

        1. ce serait effectivement une possibilite,mon cher Thaurac….mais les armes a la main,en defendant mes convictions qui sont contre les « elites » russes et US….bien que nos francaises soient aussi nazes,mais moins dangereuses pour le « monde libre »

          quand a conseiller vlad premier? s’il etait moins con qu’il en a l’air,il avalerait ce petit verre de cigüe que je lui preparerait avec « tout mon respect »

      2. Entre ce qu’ils clament tout haut et ce qu’ils seraient capables de faire sans trop subir de gros dégâts en russie, les conseillers de poutine et les russes mal intentionnés ne font que dérouler une propagande déjà connue que même les soviets n’osaient pas déclarer.
        Poutine et ses sbires doivent savoir que l’Europe est toujours capable de se défendre et que l’arme nucléaire peut y être employée en dernier recours. Les intérêts US en Europe sont toujours bien vivaces, une grande partie des américains ont leurs racines en Europe et y ont toujours de la famille, notamment beaucoup d’americains d’origine scandinave et allemande. Ils pèseraient lourd, très lourd dans la balance en cas de guerre.

    2. De toutes les façons, OTAN ou pas, la Finlande ne tiendrait pas assez longtemps pour recevoir d’éventuels renforts lui permettant de repousser une quelconque invasion, du moins sur le papier. Pourquoi adhérer à un organisme qui n’évitera pas l’invasion de toutes les façons ?

      1. Cela illustre aussi et surtout, me semble t’il, de la part de la Finlande un certain esprit de résistance, une volonté de lutter quoi qu’il en coûte plutôt que de se soumettre à la Loi du plus fort. La soumission n’étant pas mon truc, je trouve cela plutôt positif… 😉 !

      2. La finlande a déjà mis la raclée à Staline, pourtant bien plus puissant que la petite armée finlandaise de 1939 1940.
        Pertes russes 200 000 tués blessés et prisonniers, 700 avions, 4500 chars….
        A force de menacer, d’agresser , Poutine va imposer aux scandinaves et à l’Otan un puissant réarmement, refaire de l’Otan un outil militaire et non plus politique.
        Partout où Poutine passe, la paix trépasse. Dans l’arctique canadien, les nord américains réinstallent des bases aériennes, des radars et bientôt des ports militaires vers la mer de Beaufort et les iles canadiennes Parry. La russie n’aura pas les moyens financiers à elle seule de recommencer un affrontement qu’elle a déjà perdu quand l’URSS s’est écroulé en 1991.

        1. En faisant le matamore et en menaçant plus ou moins directement ses voisins, Poutine les oblige à se réarmer au détriment du reste de leurs économies: C’est exactement comme cela que l’URSS avait eu son économie affaiblie et Poutine ne l’a pas oublié. Il n’envoie ses armées que sur des engagements limités et maîtrisés (Tchétchénie qui fait partie des républiques russes, Géorgie pliée en 8 jours, Crimée récupérée en 15 jours presque sans tirer un coup de feu): Leur rapport coût/efficacité est très bon. Pour le reste, il « délègue » l’action: milices pro-russes et supplétifs tchéchènes, et cela permet d’atteindre les buts recherchés tout en pouvant renier le lien avec le gouvernement russe, et ça ne coûte pas cher.

          1. Les guerres sont par définition inmaitrisables, on sait quand elles commencent mais on ne sait jamais comment et quand elles finissent. Poutine l’a oublié , comme tout le monde, la gloriole etant la plus forte et meilleure conseillère pour bien d’entre nous.
            Armées ou milices interposées provoquent les mêmes effets.

        2. Il ne faut pas oublier non plus que la baisse du prix du pétrole actuel est un accident passager qui cessera d’ici 5 ans ( (les puits de gaz ou de pétrole de schistes exploités par fracturation ne sont rentables que 2 ou 3 ans), et que la Russie est un pays exportateur alors que les voisins européens sont des importateurs. Tout conflit ou toute tension sérieuse fera remonter le cours du pétrole, ce qui jouera en sa faveur.

          1. Faux, la guerre en Irak a fait chuter les prix en 1990, jusqu’aux années 2000. Poutin n’est pas non plus inamovible.

          2. L’exploitaion du gaz et du pétrole sibérien devient de plus en plus difficile, vous savez pourquoi ? Le permafrost fond et rend le terrain difficile à exploiter et l’acheminement par oléoducs ou gazoducs problematique et ingerable. Sans la technologie occidentale et les méthodes américaines qui trouvent les mêmes conditions en Alaska les russes auront de gros problèmes d’exploitation et de rentabilité.
            D’autre part il n’y a pas que la fracturation hydraulique pour exploiter les gaz de schiste, la fracturaion au co2, au propane inerte, à l’hélium qui sont non polluants et ne nécessitent pas d’eau. Le canada les utilse déjà, les USA suivent.
            L’Amérique du nord possede maintenant les plus grosses reserves prouvées d’hydrocarbures devant’la russie et le moyen orient et deviendra le plus gros producteur et exportateur de pétrole et de gaz.
            L’Europe, et principalement la France sont à même d’exploiter cette ressource, car nous avons le plus grand bassin de pétrole et gaz de schiste entre Paris et le nord est.
            Le sud est est aussi bien pourvu. La Pologne, l’Allemagne ont leurs gisements, et tout ce qui existe en Europe peut nous permettre de ne plus du tout dépendre de la Russie
            Les technologies et techniques d’extraction ne sont pas figées et il est certain que dans un futur pas si lointain nous exploiterons sans danger pour l’environnement ce pétrole et ce gaz, contenus en grande quantité, pour plusieurs siècles d’après certaines études, dans la roche mère.
            C’est donc la russie qui devrait s’inquiéter de ne pas reconvertir assez tôt son économie. On parle de la Russie qui regarde vers le marché chinois, mais les chinois ont leur propre gaz de schiste et surtout du charbon qu’ils seront capables de convertir en gaz de houille avec des méthodes non polluantes. Là où il y a du charbon, il y a du gaz, le charbon n’est que du pétrole non arrivé à maturation par manque de pression et de chaleur dans la croute terrestre.
            Ce que je remarque c’est que les dirigeants russes qui n’ont que le pétrole et gaz quasiment comme ressources économiques paniquent devant le fait que leurs clients se détournent d’eux car ayant leurs propres ressources
            naturelles.
            peut être pensent ils que provoquer un conflit en Europe peut leur sauver la mise, rien n’est moins sûr.
            Diversification des énergies en europe, découvertes de champs de gaz de schiste, de pétrole de schiste ne font pas l’affaire de poutine le cour du pétrole le remontera pas aussi haut qu’en 2012, la demande est plus faible et la crise a modifié les habitudes énergétiques dans beaucoup de pays.
            Pour finir , l’opep piloté par les saoudiens et les Émirats se foutent des prix hauts et les entraînent plutôt à la baisse depuis un an pour gêner l’iran et son allié russe, en
            innondant le marché de brut. Les reserves de stockage n’ont jamais ete aussi hautes, donc pas d’inquiétude pour nous, les prix continueront à fluctuer mais ne seront jamais plus aussi hauts pour permettre à la Russie de s’en tirer et faire la loi. C’est la loi du marché

      3. BRIMAR
        Détromper vous, allez visiter la Finlande, le terrain n’est pas facile (voir difficile) pour une armée d’invasion, les Russes n’ont pas oublié le bain de sang que leurs a couté l’invasion de 39, et l’armée Russe d’aujourd’hui n’a pas les effectifs de l’époque.
        Une invasion de la Finlande, ou de la Pologne et tous simplement hors des moyens de l’armée Russe actuel.
        Une unité d’élite de l’armée stationné dans la ville d’origine de mon épouse Russe et revenus a leurs cantonnements après des vacances en Ukraine, amputé de nombreux morts, (enterré en secret, parfois pendant la nuit dans les cimetières de la ville) et avec un nombre important de blessés plus ou moins grave, (de nombreux brulés et amputés suite a l’explosion de leurs chars et engins de transports).
        La vérité et la réalité (photos, témoignage des soldats, etc) de la situation en Ukraine commence a circuler en ville et dans la région alentours, les habitants ouvrent les yeux et se rendent compte que Poutine tue leurs enfants, manipule les médiats, et précipite le pays dans la pauvreté.
        Le réseau routier Russe a quelques exceptions ferais honte a un pays Africain, les investissements dans les infrastructures sont annulés ou raboté, les prix augmentent, les salaires baissent (suppression des primes), le marasme s’installe et la population devient nerveuse et inquiète.
        Poutine installe dans son pays un climat favorable a une révolution.

        1. Raison de plus, les russes n’ont pas oublié. Il faut préciser que l’armée rouge de l’époque venait de subir des purges entre 37 et 38 avant celles de 40-41. Le but n’est pas de minimiser la capacité de resistance des finlandais, juste de montrer qu’il est peut être moins intéressant pour eux, que pour les polonais et les baltes d’adhérer à l’OTAN. Personnellement, en cas improbable de conflit, je doute que la Russie concentre ses forces pour envahir la Finlande, mais plutôt pour la rendre inutilisable pour n’importe qui.

          1. Quand la russie claironne que les peuples doivent pouvoir accéder à l’autodétermination, qu’elle commence par laisser tranquille ses voisins s’ils choisissent plus l’Europe, l’otan qu’elle même. C’est précisément parce que leurs actions sont contraires à leurs déclarations que les européens se détournent de la russie. On a vu pour la crimee quand poutine declarait au monde que jamais il n’envahirait ce territoire. …il n’a trompé personne avec son pseudo référendum pour ensuite déclarer à ce même monde stupéfait que la crimee etait carrément annexée. Pour l’être , la crimee a forcément appartenu au nouvel état ukrainien et avant lui à l’Ukraine soviétique. C’est une reconnaissance déguisée que la crimee n’a pas toujours été russe malgré les fables de la propagande du kremlin.

          2. Sans oublier que la Finlande est membre de l’union européenne et que le traité de Rome impose une solidarité militaire et civile aux pays signataires. Sans être membre de l’otan, la Finlande n’en est pas pour autant isolé (il me semble qu’il y a également un accord de défense avec la Suède )

          3. @pygargue

            L’un n’empêche pas l’autre. Ce n’est pas parce que la Finlande n’a pas un besoin vital d’entrer dans l’OTAN, que les intimidations de son voisin sont excusables, loin de là.
            Par contre, ce qui est dommage, est que les violations d’espace aériens, et autres manœuvres limites vont crescendo depuis au moins 2006 et qu’on a du attendre fin 2013 et un retrait des américains d’Europe pour se rendre compte qu’on avait froid car à poil…

        2. Ça me fait penser à une chose ALAIN. C’est vrais qu’on voit beaucoup plus d’uniformes aujourd’hui qu’il n’y a que 3/4 ans dans les villes russes (en tout cas dans celle ou je vie une partie de l’année) , mais ces soldats sont vraiment très jeunes, très très jeunes . Je n’ai quasiment jamais vu, meme partis les officiers, d’homme de plus de 30 ans. Je précise que la ville n’est pas une ville de garnison.
          Quand on compare avec l’armée française d’aujourd’hui , on a l’impression de voir des enfants.

          1. Ils le faisait en 78 au maroc, un uniforme pour les chômeurs, une sorte de milice du pauvre qui venait emmerder (déjà sous le prétexte de la religion) nos nanas sur la plage!

    3. « ..qu’historiquement il est indéniable que la Crimée est un territoire russe »
      Si tout le monde raisonne comme vous, il n’y a pas de raison que les guerres éclatent partout dans le monde…..

    4. N’oublions pas, historiquement durant la guerre froide, le terme « finlandisation »; rentré depuis longtemps dans le dictionnaire. Qui explique aussi les difficultés dans un monde post URSS pour la Finlande à s’émanciper de son grand voisin russe, déjà au niveau des esprits.
      > A la fin de la 2ème guerre mondiale, les mesures imposées à la Finlande par l’Union soviétique (l’URSS) et visant à limiter sa souveraineté.
      >> Et par extension le terme finlandisation désigne l’affaiblissement des pouvoirs d’un pays dominé par un autre.

      1. Non, non … par finlandisation il faut entendre une exigence de neutralité et d’apaisement assuré par le renoncement à toute course à l’armement, bref tout le contraire de ce que veulent faire des pays comme l’Ukraine, la Géorgie, les pays Baltes, la Pologne qui rivalisent d’agressivité vis à vis de la Russie.

        1. Si par le terme finlandisation, il faut comprendre selon vous:
          … « il faut entendre une exigence de neutralité et d’apaisement assuré par le renoncement à toute course à l’armement »…
          Alors me voila sommes toutes rassuré car tout est cool.

          1. Ben oui c’est ça la finlandisation, pas d’agressivité donc pas d’adhésion à l’OTAN.

        2. Que poutine commence à se finlandiser, la joie et la bonne humeur reviendront en Europe.

          1. Ben justement il l’avait fait … en réponse il a eu droit au démantèlement de la Yougoslavie, une agression de la Géorgie, une déstabilisation de l’Ukraine, de la Tchétchénie et d’autres républiques encore, l’irak, la Syrie, la Libye etc … et pour finir des menaces sur la Russie.
            On comprend qu’il soit méfiant à l’égard de tels amis.

        3. les baltes sont dans l’Otan et jusqu’à ce jour n’avaient pas d’armée pour menacer qui que ce soit, alors qu’entendez vous par agressivité à l’égard des russes, vous vous moquez du monde là !!
          La Géorgie était si petite, une armée si faible que Poutine n’a pas hésité à attaquer, il n’était que premier ministre en 2008., en faisant quoi ? en annexant l’ossétie du sud alors que les ossètes vivaient en bonne amitié avec les géorgiens, il en a fait autant avec les abkhazes à qui il promettait monts et merveilles, résultat ? toujours la pauvreté.
          Les pays que vous aimez accuser sans preuves, Pologne Ukraine et autres ne font que répondre à une action russe qui elle est agressive en mots et menaces, actions militaires de harcèlement, de manière disproportionnée.
          Quel est le salaire russe pour venir nous faire cette propagande ?

          1. tu ré-écris l’histoire à ta manière toi! Tu oublies que ce qui servait de président à la Géorgie en Aout 2008 a lancé une attaque meurtrière sur les casques bleus russes et ses opposants alors que Poutine et Medvedev était aux jeux olympiques en Chine. Bref le même coup qu’avec l’Ukraine. Au moment des festivités sportive s on en profite pour faire un mauvais coup.

          2. Il n’y a jamais eu de casques bleus russes, l’ONU n’a aucun lien avec la présence russe illégale en Géorgie. Les terroristes ossètes et abkhazes (et probablement quelques spetsnaz), armés et formés par les russes commettaient des atrocités en Géorgie, protégés par les soldats russes et pour finir, Poutine lui-même a reconnu en 2012 qu’il avait piégé les géorgiens et que tout était organisé d’avance.
            http://www.lefigaro.fr/international/2012/08/10/01003-20120810ARTFIG00541-poutine-reconnait-avoir-planifie-la-guerre-en-georgie.php

          3. claude,l’article que vous nous montrez (bien qu’expurgé,comme de bien-entendu! ) ,demontre clairement que poutine avait deja prepare en 2006 une attaque de la georgie….
            il le reconnait lui meme a des journauxx russes!

            et vous continuez a nier l’evidence? si poutine lui meme le reconnait,ne devenez pas plus poutine que lui meme!

          4. @claude
            Pour m’être personnellement entretenu avec d’anciens officiers de l’armée russe ayant participes à cette campagne , il est vrais que ce sont les géorgiens qui ont tiré les premiers , mais cela faisait suite à plusieurs nuits de tirs de harcèlement de l’artillerie russe , et à une pénétration de plusieurs kilomètres en Géorgie d’une colonne blindée d’assault russe , certes sans tirer.
            Au dire de ces messieurs, tout etait fait pour provoquer une reaction géorgienne et avoir un casus belli.
            En outre, le plan de bataille etait parfaitement prêt avec les dates exactes plusieurs jours avant le début des opérations.
            Quand au fait que cela eu lieux juste le jour de l’ouverture des jeux olympiques à Pékin, c’était parfaitement planifié justement pour minimiser au maximum la couverture des opérations par les medias , tout le monde s’intéressant bien d’avantage aux résultats sportifs qu’à la Géorgie.
            Ceci dit, cela n’exonère pas sakashvily de ses responsabilités vis à vis du peuple géorgien

          5. Grosminet, faut apprendre à lire et ne pas faire comme le figaro qui tord la réalité pour retourner les responsabilités.
            Dans l’article il est dit que l’Etat Major russe avait prévue dès 2006 une réponse à une éventuelle attaque géorgienne et non pas une invasion de la géorgie comme le prétend le Figaro.
            Et le débat se situe entre Medvedev et Poutine, lequel reproche à Medvedev d’avoir tardé à répondre à l’attaque géorgienne.
            On le voit on est loin de ce que raconte le Figaro.

          6. Elmin tu nous racontes des histoires … L’attaque géorgienne avait été décidée, planifiée, pensée et soutenue par l’OTAN. Tout était prévu, les géorgiens avait reçu des missiles anti aériens de l’Ukraine, déjà, qui ont causé des difficultés imprévues à l’aviation russes. C’était sans compter sur l’artillerie russe.

  4. 900000 reservistes ah oui quand meme comparez a nous c est impressionant!!!!

    1. Après le service militaire,chaque civil est dans la réserve jusqu’à 60 ans…
      Si tu fais la même chose chez nous,on a au moins 2.000.000 de réservistes… et encore..

  5. Pouvoir disposer, en cas de situation de crise , de 900000 réservistes pour monter en puissance est une capacité vraiment intéressante.
    Par contre, je ne connais pas l’organisation de l’armée Finlandaise. Y-a-t’il des stocks d’équipements divers et variés prêts à être distribués en cas de mobilisation de ces très nombreux réservistes?

    1. Quand on sait que l’armée de l’air finlandaise, qui dispose en tout et pour tout d’une soixantaine de F18 répartis en 3 escadrons, envisage de faire passer ses effectifs de 3 100 à 38 000 en cas de mobilisation générale, on reste pensif sur la pertinence des chiffres annoncés.

      1. Cela illustre sans doute une réelle volonté de lutter en masse et coûte que coûte face à une invasion/très fortes pressions extérieures. Cela pourrait se traduire aussi par un plan prévu à l’avance de constituer un réseau de cellules « stay behind ». On a déjà vu cela avant la chute de l’URSS…

  6. 900 000 réservistes!!! S’ils sont tous équipés correctement, ça laisse réveur! Nous, on arrive pas à mobiliser plus de 300 réservistepour vigipirate!
    On n’a pas même pas le tiers de fusil d’assaut. De mémoire, la commande initiale de famas devait tourner autour de 300 000 maximum à l’époque. Il en reste combien?

  7. Il faudrait quand même qu’on leur dise que la 2eme Guerre Mondiale est terminée depuis 70 ans …
    Les prochaines guerres seront civiles.

      1. Thaurac faut mettre à mettre tes cartes d’Etat major à jour … L’URSS c’est fini depuis 25 ans , 1/4 de siècle.

        1. Claude, un troll de putine qui essayes de faire comprendre au monde que son maitre est pacifiste, que la Russie n’a pas l’ambition territoriale, que faire balader ses avions de combats, ses bombardiers stratégiques de vecteurs Nuk à la frontières des voisins est un signe de paix. Peut etre essayes-t-il de faire monter le sentiment de sécurité instable en espérant que le cours de pétrol va augmenter? Peu importe le jeux de poutine, il est isolé sur la scène internationale, il n’y a pas grande monde qui lui soutien et c’est son peuple qui trainque, pour l’instant il a encore son soutien mais il temps nous dira, qui vivra verra.

          1. Qui vivra verra … oui; On verra quand la l’Europe sera devenue une terre musulmane, quant à l’Amérique elle est déjà loin l’Amérique de la Liberté …

        2. claude
          Poutine le KGBiste se comporte comme les dictateurs de l’ancienne URSS, le résultat sera le même, l’écroulement du pays.

          1. L’URSS s’est écroulée … oui. Mais la question est de savoir si l’URSS n’était pas en avance sur l’occident?

        3. C’est marrant mais je ne suis pas le seul à la voir renaitre de ses cendres, Proutine aussi!

    1. Les prochaines guerres seront civiles…
      Si vous pensez à la France, je ne doute pas que vous y contribuerez de bon coeur…..

      1. Ben non je préfèrerais éviter, c’est toujours mauvais une guerre mais les choix politiques qu’on nous impose y mènent tout droit …

        1. Claude: Vous préférez éviter, eviter à tout prix jusqu’à la soumission. C’est ca les collabos, ils ne veulent pas la guerre, ont peur d’etre blesser ou d’etre tuer, ils préferent d’etre en vie mais sous la domination du plus puissant. Et surement vous vous dites d’etre patriotique FN (organe de propagrande de poutine en France, financé par le regime de poutine. Heuresement que vous etes en France, car en Russie, les partis oppo sont interdits et ses dirrigents en prison ou assassinés)

          1. C’ets vrai … tant qu’à faire je préfère etre un lâche vivant qu’un héros mort.
            J’ai d’ailleurs beaucoup de peine pour tous ces héros morts entre 1914 et 1918. S’ils voyaient aujourd’hui ce que leurs descendants ont fait de leur sacrifice, peut etre penseraient ils comme moi.

          2. Quant à vos préjugés sur la Russie et sur Poutine je vous dis informez vous mieux que diable! C’est pas les moyens qui manquent …

          3. un « lache » vivant,en 39-45,c’etait un collabo….

            vous avez du respect pour nos poilus de 14-18,c’est tout a votre honneur…
            mais ceux de 39-45? et aux resistants qui luttaient contre l’occupation et le pillage de la france? rien? que dalle?

            je prefere etre un « heros » mort d’avoir essayé,qu’un lache qui laisse faire en esperant survivre (combien de temps? )
            mais ca,c’est peut etre du a mon passé sous les drapeaux,ou j’ai reelement appris ce qu’etaient les valeurs de la france,contrairement aux banalites qu’on nous apprenait a l’ecole…..peut etre pour ca aussi qu’a 40 ans,j’etais encore dans la reserve operationelle,quand bien d’autres « patriotes » ont tout fait pour esquiver le service national!

          4. Claude, je suis né et éduqué dans un systeme qu’est putine l’est jusqu’à mes 20 ans (le Vietnam) Comme la plupart de Viets, nous avons un certain sympathie pour la Russie et poutine lui-meme. Ca c’était pendant ces 2 premiers mandats et jusqu’à 2008. La suite des évenements m’ont completement changer d’avis. S’il a permis le peuple Russe certaine facilité économiques et la Russie retrouve certaine crédibilité sur scène Internationale, sa politique à partir du 3è mandats a ruiné tous les bien faits à son peuple. Il entraine son peuple et son pays vers l’abime pour ses raisons et ambitions personnelles. La Russie est redevenu une dictature en puissance qui dispose de plus grande arsenale nucléaire et par dessus tout est controlé par un homme et son systeme mafieux. La Russie a certe distribuée une petite partie de richesse tirée de l’export de pétrol, gaz et matières prmières à son peuple, mais la plus grande parti a disparu dans son systeme mafieux. La structure de l’économie Russe n’a pas vraiement changé par rapport en 1990, l’ouverture a permi le Russie s’exporte vers le monde ceux qu’elle dispose mais n’a par permi à son economie de développée, diversifiée. La Russie en 2015 est plus riche que des années 1990 – 2000 par l’argent mais l’effet de l’embargo fera son peuple retourner dans ces années là. Je suis très content que mon Pays d’origine a petit à petit s’éloigne de cette négative influence qu’est devenue la Russie de poutine.

        2. Pourquoi donc ? personne n’est obligé de prendre les armes pour imposer ses vues, sauf en dictature quand on veut défendre les libertés, mais nous n’y sommes pas !!
          Ceux qui veulent cette guerre seraient à classer parmi les nationalistes ou ultras nationalistes, ce qui est différent du patriotisme. Un patriote, un vrai, aime son pays et cherche à faire en sorte que le pays progresse dans la paix civile, le nationaliste n’aime pas son pays et cherche à imposer ses vues y compris en utilisant le force, car il ne supporte pas la contradiction.
          Aimer son pays c’est éviter qu’il ne sombre dans le chaos, et ce n’est pas un chemin tranquille, c’est là aussi un combat de tous le jours mais pacifique. La démocratie c’est accepter les idées des autres, mais il y a tout de même des limites, quand des idées issues d’un passé pas si lointain réapparaissent en force dans le mental de certains, que ces idées ont contribué aux guerres et génocides, à la domination sans partage, y compris dans les dérives ultra capitalistes, il convient d’y mettre un terme.
          Les choix politiques sont les nôtres, c’est nous qui les portons au pouvoir par le vote démocratique, c’est à nous de faire en sorte qu’ils ne conduisent pas à la guerre civile. La réflexion est primordiale, le vote épidermique ne l’est pas et est contre productif.
          Personne ne sera content de l’un ou de l’autre, mais en tant qu’êtres supposés intelligents, il n’est pas permi de porter au pouvoir des partis extrèmistes dont on sait que la brutalité ne servira que leur propre dessein et rien d’autre.
          Nous, on a encore la chance de pouvoir faire des choix , d’autres ailleurs dans le monde ne peuvent plus ou n’ont jamais pu, pensez-y ou penses y si on nse tutoie encore !

  8. Et combien de courriers sont revenus avec la mention « décédé », « n’habite pas à l’adresse indiquée », « parti faire le djihad en Syrie », « en établissement psychiatrique », « en détention à la centrale de….. », etc….
    Parce que le problème n’est pas d’avoir 900.000 réservistes dans un fichier, mais d’avoir l’assurance que ces réservistes soient aptes à répondre et fassent l’objet d’un suivi personnalisé. (Parce qu’un réserviste peut avoir un accident et devenir tétraplégique ce qui ne va faciliter sa perception d’équipement en cas de rappel) 🙂
    D’ailleurs, notre pays est-il en mesure de savoir la situation exacte de ses propres réservistes ?

    1. Justement c’est un bon moyen de recenser les réservistes disponibles…

  9. La Russie n’a pas intérêt à trop en faire. Sinon, l’OTAN risque effectivement de débouler. Personne n’a intérêt à un affrontement. Ceci dit, 900 000 réservistes, c’est énorme. A la même échelle, on devrait en avoir plusieurs millions. Et ça me rend triste de voir qu’on ne les a pas.

    1. « plusieurs millions » vous abusez, la Russie en aurait 2 millions, mais n’a pas une armée de métier.
      150000?

  10. En cas d’agression russe en Europe, certains en France baisseront leur froc devant poutine, d’autres iront accueillir ses troupes avec des fleurs …..en nous tirant dans le dos…
    A l’Est je ne crois pas que la propagande pro russe soit si développée qu’à l’Ouest, ils ont subi les russes et leur dictature communiste, ils en ont bavé, et ils en ont toujours une peur bien réelle.
    La Finlande a perdu une partie de son territoire suite à la guerre russo finlandaise, la Carélie. Ils savent mieux que nous ce qui leur en coûte quand la russie décide d’agresser ses voisins. Les russes ont gagné la guerre en 1940 après maints échecs et de très lourdes pertes et gardé l’isthme de Carélie. Nous avons aussi gagné la guerre à l’ouest en allemagne en 1945, mais l’ouest de l’Allemagne est restée intacte, aucun des voisins belges, néerlandais, français n’a annexé quelque partie de l’Allemagne. Les russes l’ont fait en prusse orientale, devenu l’oblast de Kaliningrad. Avant ils avaient en 1940 dépecé la Pologne issue du traité de Versailles de 1919 avec Hitler et annexé l’est polonais comme ils avaient annexé la lituanie.
    La russie annexe la Crimée, qui n’a pas toujours été russe contrairement à la propagande lue partout, finira par annexer le donbass ukrainien et peut être plus… qui sait…
    L’europe est construite sur les annexions, bien souvent les conquêtes , des pays ou régions entières à l’ouest ont été rendues aux peuples d’origine. Ex : Le roi Louis XV avait rendu leur territoire aux belges et hollandais, pris par son aïeul Louis XIV aux espagnols. Jusqu’en 1990 la russie n’a jamais rendu ses conquêtes et annexions.
    « Sergueï Nikolski, philosophe russe spécialiste de la culture, affirme que peut-être la pensée la plus importante pour les Russes « depuis la chute de Byzance jusqu’à aujourd’hui est l’idée de l’empire et qu’ils sont une nation impériale. Nous avons toujours su que nous habitons un pays dont l’histoire est une chaîne ininterrompue d’expansions territoriales, de conquêtes, d’annexions, de leur défense, des pertes temporaires et de nouvelles conquêtes. L’idée de l’empire était une des plus précieuses dans notre bagage idéologique et c’est elle que nous proclamions aux autres nations. C’est par elle que nous surprenions, ravissions ou affolions le reste du monde. »
    la suite ici
    http://blogs.mediapart.fr/blog/stefan-bekier/171214/imperialisme-russe

    1. « ..En cas d’agression russe en Europe, certains en France baisseront leur froc devant poutine, d’autres iront accueillir ses troupes avec des fleurs …..en nous tirant dans le dos…
      Rien qu’à voir ce que postent certains sur le blog, ça fait froid dans le dos, et maintenant je comprend les rétentions ou éliminations avant conflit de certaines catégories de traites ( puisque c’est bien le mot adéquate).

      1. Quand l’idéologie les tient …. ils vendraient père et mère, s’ils avaient un « marteau » ils cogneraient le jour , ils cogneraient la nuit comme le chantait Claude, l’autre !

      2. J’ai bien compris, vous appelez à éliminer tous ceux qui ne partagent pas votre avis afin de défendre la démocratie et la liberté d’expression ? Thaurac, quel pittoresque image d’un model de démocratie qu’on a tout de suite envie de défendre! Vous connaissez l’histoire de Oles Busina et Oleg Kalaschnikow?
        Pourquoi vos tirades contre l’Union Soviétique – votre discours laisse penser que vous êtes dans la même logique, Thaurac !

        1. Non, je dis que si la france était attaqué, il y aurait des gens comme vous pour aider l’envahisseur de l’intérieur, et surtout ne me parlez pas d’idéologie.
          Je persiste et signe, si conflit avec la russie, des gars de votre genre, direct sous surveillance serrée , voire plus s’ils persistent dans leurs trahisons
          quand à mon optique, sac de riz, c’est exactement celle de Proutine mais pour la France, il vire toute opposition, déporte, embastille les gêneurs sous des prétextes fallacieux, liquide les contrevenants à l’étranger, voire vire et interdit toute ogn ou organisme étant susceptible de faire l’apologie de l’étranger.
          Alors votre réflexion à deux balles, vous pouvez la mettre dans le trou éponyme .

          1. Vous connaissez l’histoire de Oles Busina et Oleg Kalaschnikow?

      1. Vous êtes conscient qu’ en creusant un peu, on peut dire la même chose d’un grand nombre de Nations ? Si vous prenez cela pour un signe d’état voyou, je vous déconseille de vous pencher sur l’histoire des USA, cela risquerait d’abîmer l’image que vous vous faites de notre monde…

        1. Ouais mais decomptez le nombre de peuples nations existants en russie avant leurs annexions et decomptez les à l’ouest. Ensuite comparez la taille de la russie et celle des pays européens plus à l’ouest, vous comprendrez que les russes se sont etendus proportionnellement bien plus que nous aux dépends de leurs voisins et des peuples autochtones indigènes. Cela donne une expansion russe vers l’est et le pacifique, vers le sud et l’empire ottoman, vers l’ouest et les pays des empires centraux. C’est sans commune mesure avec les USA ou le Canada non plus.
          Quant aux USA, je n’ai jamais dit ni écrit que j’approuvais les guerres
          indiennes. Bien au contraire, j’admire les indiens pour leur sagesse, ce qui n’empêche pas de dire non plus qu’ils n’ont pas inventé la paix.
          Avant l’arrivée des colons europeens les indiens connaissaient
          parfaitement le sens du mot massacres.
          Les indiens récupèrent leurs terres ancestrales peu à peu au sein de l’union américaine comme la nation Sioux, lakotas, oglalas, comme les Navajos, les Apaches, comme les Cheyennes des plaines qui sont propriétaires des terres à petrole de schiste, comme les Arapahos qui ouvrent des casinos sur leurs terres et j’en passe bien des tribus de l’est, de l’ouest, des plaines centrales, par contre qui peut affirmer que les tatares , les Otcheks de Siberie, les nenets
          récupèrent toutes leurs terres , et qu’ils touchent des revenus pétroliers, des dividendes sur leurs expulsions voulues par les tsars et les soviets. Tout appartient au pouvoir central, pas de dérogation, pas d’exception.
          Vous savez, les généralités, on s’en fout, apportez plutôt au débat des arguments, des exemples parlants

          1. Si les indiens récupèrent toutes leurs terres il ne va plus y avoir beaucoup de place pour les américains …

      1. Très convainquante la source ! Poutine en historien des peuples maintenant !!
        Il n’y a que vous pour gober, tel un gobe mouches, ce genre d’info plus proche de la propagande que de la réalité.
        Quant aux amérindiens d’Amérique du Nord, ils sont soit américains soit canadiens de nationalité donc ce que vous dites encore là c’est peanuts !!
        Feriez bien de réfléchir avant de pondre des imbécilités.

        1. T’as pas un peu l’impression d’etre de parti pris ; parce qu’à t’entendre Poutine ne peut dire que de la propagande.
          Et les américains , non ! Ca te dit rien Collins Powell brandissant une petite fiole aux Nations Unies …?

          1. Et toi avec tes ennemis américains, pas de haine, de parti pris ?
            oui Powell a menti, on ne le voit plus, Poutine a menti et ment toujours on le voit toujours avec le son, haut et fort, menaçant.
            Quand la propagande est trop grossière pour un occidental, on le remet à sa place, quand il s’agit d’un russe il est applaudi et adoubé, c’est la différence entre eux et nous !!!
            Toi, t’es du genre Marchais, le clown qui nous faisait rire avec sa verve bien assurée, ses certitudes sur le paradis soviétique, t’es du genre à nous ressortir les mêmes conneries.

          2. Où et quand Poutine a t il menti?
            J’aimerais savoir …
            Quant aux US qui mentent sciemment pour agresser un pays … meme Hitler n’a jamais menti aussi effrontément.
            C’est la première fois dans l’Histoire qu’on voit un aussi grand pays gouverné par des voyous.

  11. C’est vrai que la Russie c’est l’ennemie qui nous envahie !
    C’est bizarre mais en France je n’entend pas trop le Russe ni ne voit de migrants Russes, ni de Russes qui commettent des attentats en criant « Dieu est grand » par contre ceux qui viennent par voie maritime de l’autre côté de la méditerranée sont légions sans compter ceux qui sont devenus Français après plusieurs générations et qui vont s’entrainer au meurtre et la guerre au nom de la grandeur de leur Dieu dans d’autres pays puis reviendront hélas pas tous aux dernières infos 104 auraient été tué en Syrie !
    Pour eux s’étriper entre Chrétien ça va bien les faire se marrer non ???

    1. Ben allez en Angleterre, plus de 400 000 russes, ils apprennent l’anglais, langue internationale vous savez, et je ne parle pas des russes installés au Canada ou USA
      en 2013 il y a bien eu des americains, deux frères d’origine tchetchene à boston, à coller une bombe non ?

    2. Ils sont une minorité ceux là !
      L’immigration devient un problème, mais ils ne sont pas tous des terroristes, là vous imitez le discours lepensite.
      Vous devriez savoir aussi que bon nombre de combattants de l’EI sont des convertis à l’islam radical, des chrétiens en mal de meurtres. Ceux là sont lés plus influents d’après des rescapés ou jeunes paumés revenus des combats, plus barbares, se laissent pousser la barbe jusqu’au genou et cheveux longs rendant possible l’essuyage après la grosse commission.
      Certains de ceux qui sont revenus de syrie, d’irak ont entendu parler le russe, des dialectes de la fédération de Russie comme l’ossete, le tchetchene, ne pensez surtout pas qu’il n’y ait que des occidentaux à se battre aux côtés des barbouzes arabes, il y a des russes, bien blancs nostalgiques des guerres afghanes. Où les retrouve t on ensuite ? A faire le coup de feu en ukraine, en petits bonshommes verts sans insignes réglementaires et regimentaires, on les retrouve à chanter l’internationale sur la place rouge ou la perspective Nevsky , des pecs que poutine n’a jamais voulu butter malgré ses dires. Ils sont tellement utiles ! Des futurs combattants de la sainte russie voulue par le chef, le glorieux et valeureux poutine.

      1. Pas tous, les 4/5, ou des repentis, des anciens de la bande à Poutine, certainement.
        Ceux que claude appellerait les traitres !

  12. « de Pygargue
    En cas d’agression russe en Europe, certains en France baisseront leur froc devant poutine, d’autres iront accueillir ses troupes avec des fleurs …..en nous tirant dans le dos… »

    Il faut arrêter de déblatérer sur la Russie. Certain font preuve de paranoïa voire de propagande anti-russe . La Russie est un pays ami et nos cultures se mêlent depuis des siècles.

    1. Oui, c’est cela,… faut pas oublié que ces intérêts ne sont pas les nôtres et que l’on s’ait frité plusieurs fois. Tu t’est senti visé par Pygargue ?

    2. Euh… Poutine et son ministre de la culture disent le contraire :
      « Les autorités russes travaillent sur une nouvelle politique culturelle fondée sur les valeurs démarquant la Russie de l’Occident, un projet, en pleine crise sur l’Ukraine, que des observateurs dénoncent comme rappelant l’époque soviétique. Cette nouvelle politique, dont la rédaction revient au ministère de la Culture, se base sur la thèse que « la Russie n’est pas l’Europe » et s’appuie sur de nombreuses citations des discours de Vladimir Poutine. Depuis son arrivée au pouvoir en 2000, le président se pose en homme fort du pays et en héraut du patriotisme russe. Lors de sa séance de questions-réponses télévisées jeudi, il a consacré une longue tirade à « l’homme russe ».
      « Un Russe, ou plutôt une personne appartenant au monde russe, pense d’abord et avant tout qu’un homme a une haute destinée morale. Les valeurs occidentales sont (à l’inverse) que la réussite se mesure à la réussite personnelle », a-t-il dit. La solution, « une politique culturelle d’Etat ».
      Le document est entre les mains d’un groupe de travail du Kremlin présidé par l’un des plus proches appuis de Vladimir Poutine, son chef de cabinet Sergueï Ivanov, un ancien agent du KGB récemment mis sur liste noire par les Etats-Unis. Dans une interview au journal Kommersant, le ministre de la Culture, Vladimir Medinski a souligné que la Russie devait « protéger » sa culture des errements, selon, lui, de la culture contemporaine européenne. Une campagne de défense des «valeurs traditionnelles» bat son plein dans le pays : elle a pour but, selon les experts, de consolider le cercle des partisans de Vladimir Poutine opposés aux valeurs occidentales présentées comme «dépravées» ». Vladimir Poutine entend différencier son pays «de l’Europe qui renonce à ses racines, à son idéologie traditionnelle, culturelle et religieuse, et même sexuelle…», une allusion limpide aux débats sur le mariage homosexuel. Le chef du Kremlin prend des airs de croisé lorsqu’il fustige «les conséquences désastreuses» de la «propagation de l’homosexualité par certains États» et la «crise morale et démographique née de la perte de la capacité de se reproduire…» Rien n’arrête sa diatribe anti-occidentale puisqu’il dénonce «la perte d’identité» due à la «perte des valeurs chrétiennes» et «l’échec du multiculturalisme artificiel imposé de l’extérieur» pour répondre à «la culpabilité de la colonisation».
      On peut difficilement être plus clair !
      Un article publié avant hier détaille la nouvelle censure « culturelle » : http://specialdefense.over-blog.com/2015/05/russie-la-culture-nouvelle-cible-des-tenants-d-un-retour-a-l-ordre-moral-le-concept-actuel-de-nation-russe-s-appuie-sur-le-patriotis

      1. On peut faire le parallèle maintenant avec les nazis qui nous racontaient l’histoire de l’homme aryen.
        Les nazis avaient l’aryanisation de l’Europe, les russes de poutine ont la russification, même pas la slavisation, la russification de l’Europe rien que ça !

        1. pfff … faut argumenter pyrargue.
          Oui Hitler pronait la supériorité de l’homme aryen mais il avait des arguments: il lui suffisait de mesurer l’apport de ses semblables à la civilisation pour l’affirmer, et pour déplorer ensuite l’injustice faite à ce peuple aussi génial puisque coincé dans des frontières étroites qui ne lui permettaient plus de se multiplier alors qu’à coté, vers l’Est, il y avait des peuples qui n’avaient rien fait, rein prouvé, et qui disposaient de territoires immenses et donc une possibilité de prospérer.
          Voilà la doctrine d’Hitler et preter cette doctrine à Poutine est on le voit un non sens.

          1. on dirait que la verité fait mouche le Claude !
            Ce que Poutine raconte à sa TV d’état n’est rien d’autre que le discours des nazis remis à la mode russe .
            Feu Hitler avait le même dégoût des homosexuels, des opposants, des occidentaux décadents, des étrangers, un discours répondant à une morale que seul lui pouvait rétablir…..
            Vous savez qu’Hitler aimait les enfants, de manière assez perverse, des aides de camps épargnés par les représailles en ont apporté des preuves. Prôner la supériorité d’une race sur l’autre n’appartient pas à l’argumentaire ni à la preuve de l’argument. Poutien est dans ce schémas, puisqu’il s’en prend comme Hitler en son temps et Staline lui même, aux occidentaux inférieurs puisque infestés d’homosexuels, d’étrangers, infestés par la liberté d’expression (dont vous profitez chez nous, en occident) , prônant la supériorité d’une église orthodoxe sur sa soeur catholique. Donc oui, j’affirme que Poutine a adopté le discours nazi.

          2. @ pygargue:

            alleluia!!!! je ne suis plus seul!!!!!

            je croyais bien etre le seul sur terre a avoir compris la politique « raciale » du sieur « vla des morts » premier……

            et que je passais pour un fou aupres de claude,en disant que l’histoire se repete!
            lequel claude,continue encore a essayer de faire croire que l’allemagne nazie est la victime de cette seconde guerre mondiale….

          3. Pyrargue tu t’enfonces dans ton mensonge … A ce stade je peux plus rien pour toi mais je pense en avoir assez dit pour les gens raisonnables; je n’en dirais jamais assez pour ceux qui n’écoutent que leurs préjugés et ne veulent pas entendre ce que leur raison leur dit.

        2. Bien dit exactement la m^me façon de procéder et le nier , est être aveugle

      2. Tout cela est un délire et un non-sens historique, culturel et « civilisationnel ». La Russie est européenne par sa culture, sa langue, sa religion, sa géographie, son histoire. Ce n’est pas une option, un club dont on sort si on a envie. l’histoire est ce qui produit du sens, ce sens est ce qui donne corps a un peuple, qui fait qu’il se reconnait comme tel. Que la Russie se soit étendue a travers des terres désolées et quasi-désertes a l’extrême nord de l’Asie ne fait pas d’elle un pays d’Asie au meme titre que la Chine. Que les libéralités de l’Europe ne lui plaisent pas ne fait pas pour autant sortir la Russie de l’Europe en effaçant son histoire! Ces gens ont une prétention et une arrogance incroyable en décrétant d’en haut quelle devrait être l’identité de leur pays! Identité qui par un très heureux hasard est conforme aux nécessités du maintient de ces gens au pouvoir. On est pas très loin de la fabrique de l’homme nouveau et des pires délires mégalomaniaques et de l’utopie soviétique. On sait quels crimes ont été commis au noms de telles « nécessités ».

        Le créateur de la Russie moderne fut le tsar Pierre 1er, dit le grand (et il l’était), qui fit de son pays une véritable nation européenne en cherchant et rapportant ce que l’Europe avait de meilleur à offrir, en s’éduquant lui-meme avant d’instruire son peuple et le tirer de l’obscurantisme des popes et des boiards incultes. Il faut imaginer ce qu’était la Russie avant Pierre! Il a fait le chemin inverse que celui que Poutine est en train de tracer.

        Tout cela est d’une grande tristesse et d’une absurdité totale, et je le crains, une impasse complète pour la Russie. On ne peut pas produire une identité nationale sur du vide et des mensonges produit par quelques idéologues extrémistes.

    3. « Oui, La Russie est un pays ami et nos cultures se mêlent depuis des siècles.
      Vrai, mais relatif, ces liens ont toujours concerné principalement les élites. La tradition étant qu’après baston, les pays s’échangeaient cadeaux, sellaient des contrats, arrangeaient des unions, allaient produire des spectacles chez l’ex-ennemi pour solidifier la réconciliation. Quelquefois aussi pour prévenir des embrouilles lorsque la moutarde montait trop. Le fait aussi qu’a une époque nos nations étaient dominantes, donc échanges obligés.
      Combien de français ont déjà mis les pieds dans les pays de l’ex-URSS? Très peu. Combien d’étudiants russes en France? Très peu.
      Combien d’étudiants français en Russie? Quasiment rien.
      De plus culturellement, les russes passionnent de moins en moins, parce qu’ils présentent des spectacles, une littérature, une filmographie, qui n’ont pas vraiment évolués ( ringards, parce que bridés par un régime totalitaire).
      Et les élites qu’on avait accueilli par le passé, fuyaient des types comme Lénine et Staline. Poutine est le même genre d’énergumène, il se réfère à Staline, l’a réhabilité et oppresse aussi le peuple, avec des opposants qui se font zigouillés.
      C’est à la Russie de faire l’effort de s’ouvrir, on ne va pas rétablir les lynchages et exécutions sommaires pour faire plaisir au Tsar.
      C’est juste du réalisme, aucune nation sensée n’a envie de frayer avec le pouvoir russe actuel malgré la pression des secteurs manufacturier et agricole. Pour certaines, la Suisse, l’Autriche, qui ont des liens forts avec l’oligarchie russe, c’est très compliqué. Les liens ne sont pas rompus, beaucoup d’associations veillent la chose, dont certaines très propagandistes. Faut faire avec.
      Les échanges économiques, mêmes mineurs (moins de 2% pour ce qui nous concerne), maintiennent des liens.
      Et les Chœurs de l’Armée Rouge se produiront 3 semaines, chez nous, fin de l’année. Kalinka…..

      1. @ Alain dSR
        Vous avez certainement raison (c’est un sujet que je connais trop mal pour en parler valablement) mais il n’y a pas que des spectacles ringards et les chœurs de l’Armée Rouge. Voyez sous ce lien : beaucoup de talent, pas particulièrement russo-centré (Mozart, Duke Ellington, etc.) : https://www.youtube.com/watch?v=f3OPXBNiGGA

        1. «  »il n’y a pas que des spectacles ringards et les chœurs de l’Armée Rouge » »
          Je parlais des spectacles et de la culture en général.
          J’expliquais que les échanges continuaient, la preuve, avec les Chœurs.
          Je leurs ai plutôt fait de la pub.
          Калинка, калинка, калинка моя!
          В саду ягода малинка, малинка моя!
          ……..
          http://www.choeursdelarmeerouge.com/

          1. La culture est la meilleure réponse à donner à tous ces imbéciles avides de brutalités.
            C’est par la culture, les rencontres sportives que les russes se dérideront et verront que ce que leur Poutine leur raconte sur l’occident est faux. La preuve, jusqu’à maintenant les russes même peu argentés en comparaison des milliardaires en orbite autour du pouvoir poutinien venaient nous rendre visite à Paris, Biarritz, et sur la côte d’Azur Niçoise bien sûr riche des relations bilatérales et anciennes franco russes . aujourd’hui le rouble faible les pénalise, à qui la faute ??
            la nôtre ? NON, celle de Poutien OUI

      2. En dehors du business, les occidentaux en russie sont devenus rares depuis que poutine fait monter la sauce en court bouillon. Les russes cherchent toujours le contact avec nous pour fuir l’echec patent de leur économie, les seuls à profiter des revenus des ressources naturelles sont les oligarques gravitant autour du chef, du guide poutine, et maintenant pour fuir le totalitarisme qui se met en place à Moscou .
        Hormis sous la période elstine les occidentaux sont toujours sous surveillance du FSB, des membres de ma famille en ont fait l’expérience plusieurs fois. Les russes ne peuvent pas parler librement avec un occidental sans qu’ensuite il recoive une visite ou un coup de fil, un peu comme en Chine. Sauf si cet occidental est classé comme ami de la Russie, voyez ce que je veux dire par ami ……
        Je suis allé en URSS juste avant le coup d’état d’août 1991 avec un visa court et un pote, en voiture en passant par la Pologne, enclave de kaliningrad, mais comme j’avais vécu aux USA le KGB nous a refoulés peu après notre entrée et malgré le visa de l’ambassade. L’intermede n’aura duré que peut de temps entre deux periodes totalitaires.
        Eltsine qui voulait libéraliser le pays s’est bien planté en choisissant poutine comme dauphin.
        La russie doit être un beau pays, un cousin est allé en vacances à St Petersbourg en des temps meilleurs, sa fille est restée un an à Moscou comme fille au pair, elle apprenait le russe, c’était en 2003, tout le monde croyait que poutine était l’homme providentiel pour les russes et l’Europe, il n’a pas su et voulu démocratiser ce pays, s’octroyant toujours plus de pouvoirs, éliminant opposants de plus en plus ouvertement et accusant l’occident de ses échecs économiques arguant du fait que nous cherchions la perte de la russie , nous accusant de vouloir dépecer et voler le pays pour finalement victimiser le peuple russe et lui démontrer faussement que nous cherchions à les humilier.
        c’est lui qui a humilié ce peuple en n’utilisant les ressources des richesses naturelles qu’a son seul profit, lui et son clan, sa tribu d’autocrates mafieux. Il a érigé la mode mafieuse en système d’état, de gouvernance oligarchique .
        Les russes, quand ils peuvent s’exprimer sans peur, commencent à s’en rendre compte, qu’ils se dépêchent de le balancer aux poubelles de l’Histoire.
        certains sont toujours nostalgiques de Staline, de l’URSS, parce qu’on leur a inculqué toute leur vie que rien ne valait plus que l’empire des tsars ou l’empire soviétique, ils n’ont pas compris que ce sont ces empires qui ont permis les révoltes et révolutions et la chute de l’URSS. Nous aussi en avaons fait les frais dans notre histoire, français et anglais notamment. Empires coloniaux que la Russie s’empressait d’imiter dans sa sphère d’influence proche en phagocitant des peuples entiers et ne leur laissant aucune liberté.
        Les pro russes propagandistes me font rire en parlant des USA comme d’un empire malfaiteur et malfaisant, malgré ses imperfections cet empire économique a vraiment permis au monde de se développer librement pour ceux qui y adheraient, il a permis la fin des empires coloniaux européens . La preuve est si pertinente que les chinois communistes pour survivre tentent d’imiter l’empire américain en voulant devenir la première puissance économique au monde.
        Les conflits générés sont réglés pacifiquement malgré l’armement chinois et la présence américaine dans cette partie du monde, contrairement aux actions prises par la Russie en Europe.

    4. Est ce que vous savez lire une fois ?
      je m’en prends à Poutine, pas à l’ensemble des russes !
      Rares sont les peuples ennemis entre eux naturellement, certains chefs pour des raisons de gloriole personnlelle se déclarent ennemis, poutine en est un, et quand la propaganďe s’en mêle tout le monde peut crier avec le loup.
      Ouvrez donc les yeux au lieu de nous parler de propagande occidentale car la propagande ne sert qu’aux dictateurs qui ne voient en celle ci qu’un moyen pour rester au pouvoir et l’erige en but au cours du temps.

    5. Vinvi
      à part ça, un argument crédible et convaincant à nous proposer ?

    6. C’est sûr pour se mêler la russie , elle s’en mêle des affaires des autres!

  13. Je suis toujours étonné de voir autant de commentaires qui semblent prendre pour argent comptant une possibilité d’invasion de l’Europe par la Russie.
    C’est un fantasme, point.
    Que les russe provoquent de toutes les façons possibles, oui. Qu’ils prennent tous les avantages qu’ils peuvent, oui.
    Mais face à la plus puissante alliance militaire de la planète, ce qu’est l’OTAN je rappelle, ils n’ont absolument pas les moyens d’une invasion.
    En plus de n’avoir rien à y gagner.

    1. La folie des hommes n’est pas dans leurs moyens, mais dans leurs idées.
      La Russie n’a pas les moyens d’envahir l’Europe et de se confronter a l’Otan, c’est vrai.
      Mais la Russie a l’arme nucléaire, l’Otan a l’arme nucléaire.
      Poutine a des idées hégémonique sur son proche voisinage et nul ne sait s’il est convaincu ou non que l’otan interviendra, s’il peut oser.
      La Finlande, l’Ukraine, la Moldavie, restent des pays ou il peut avoir sans confrontation militaire directe de l’Otan, un champ de manoeuvre, d’ailleurs il n’a pas hésité en Ukraine. Les pays Baltes sont eux aussi fragile, car même si ils sont aujourd’hui dans l’UE ou l’Otan, ce qu’on craint n’est pas l’invasion, mais la déstabilisation. En intervenant par des valeureux citoyens, prêt a plonger le pays dans une crise, une révolution avec un nouveau gouvernement qui sortira de l’otan et de l’UE…
      Avec quelques armes passé a l’arrière de véhicules, dans des périodes de crises ou le gouvernement est contesté et ça commence vite. Que faire après ça ? La guerre a la Russie?
      Je reste cependant certains que ces ambitieux projets qui sont au Kremlin, soyez en sûre, ne pourront se faire, qu’au final, la Russie aura obtenu tout le contraire de ce qu’elle recherche.
      Mais est ce que les rêves de poutine sont suicidaires? Nul ne sait jusqu’où il peut aller, ou s’il acceptera d’y renoncer. Comme disent certains, un jour il y aura la succession, ce ne sera pas simple dans cette élite russe.

    2. La russie n’en n’a pas les moyens, c’est une posture de matador de poutine le magnifique, mais un accident est vite, très vite arrivé.
      Quand un moustique vient vous tourner autour pour vous bouffer il ne sait pas qu’il risque d’y rester, poutine est le moustique à la difference de celui ci qu’il sait que le pire peut toujours arriver, à vouloir piquer partout.

  14. à Abuse of mainstream media can harm your mind

    Ne faites pas allusion aux évènements de wounded knee en 1973, depuis il s’en est passé des choses, en particulier de nouvelles lois votées par le congrès et le sénat en faveur des peuples indiens. Il vous faut débloquer votre horloge biologique, si du reste vous en avez une.
    Alors OUI, les indiens récupèrent leurs terres peu à peu, ne sont plus parqués dans les réserves et peuvent faire ce qu’ils veulent comme tout citoyen américain, dans la limite des lois des états et fédérales. Certaines tribus ont ouvert des casinos, à Denver, Miami, Los Angeles, San Diego…..
    d’autres sont proprios de champs pétroliers en Oklahoma. Il y a près de 500 peuples ou tribus nord américains, USA Canada, mais c’est mieux de dire peuples, c’est plus respectueux, ils n’ont pas tous récupérés leurs biens, mais peu à peu ils les récupèrent. Au Canada, les Micmacs du Nord Est ont récupéré leurs droits de pêche, de fonder des villes, d’exploiter les produits de leur pêche, de l’exploitation des érables pour le sirop, ce qui étaient leurs activités ancestrales…..marrez vous mais en silence, car ce que je vous dit ici est vrai, vérifiez vous même, maintenant en 2015 et non en 1973. Ce n’est pas le cas de tous les grands peuples indiens du Brésil comme les Guaranis qui galèrent encore, comme les Aztèques du Mexique, et sûrement pas le cas des peuples indiens de Russie, de Sibérie.
    Ce n’est donc pas une blague abus de ce que vous voulez.

  15. à Claude, mon pote Claude
    « Pyrargue tu t’enfonces dans ton mensonge … A ce stade je peux plus rien pour toi mais je pense en avoir assez dit pour les gens raisonnables; je n’en dirais jamais assez pour ceux qui n’écoutent que leurs préjugés et ne veulent pas entendre ce que leur raison leur dit. »

    On se tutoie maintenant ? manque d’arguments crédibles pour en arriver là ??
    T’as raison abandonne , tes raisonnement ne valent pas tripette. tu seras sûrment mieux dans les bras d’un Poutine ou d’une belle blonde Slave.
    Ma raison n’est pas la tienne, et inversement, c’est comme ça, faut t’y faire mon Claude !!
    Dasvidania et sans rancune tovaritch.

    1. Sans les fautes ça donne ceci, pardon pour Molière.

      On se tutoie maintenant ? manque d’arguments crédibles pour en arriver là ??
      T’as raison abandonne , tes raisonnements ne valent pas tripette. tu seras sûrement mieux dans les bras d’un Poutine ou d’une belle blonde Slave.
      Ma raison n’est pas la tienne, et inversement, c’est comme ça, faut t’y faire mon Claude !!
      Dasvidania et sans rancune tovaritch

      1. Il est pénible ce glaude, parfois je me demande o* il va les chercher, mais il me fait sourire, ce qui ma foi n’est pas mauvais…

Les commentaires sont fermés.