Les forces armées russes devraient compter 500.000 soldats professionnels d’ici 2022

Mise en service d’un radar Konteïner d’une portée de 3.000 km en Mordorie, livraison de nouveaux systèmes de détection d’ici 2014, un régiment et quatre divisions de l’armée russe dotés de missiles Iars, deux brigades tactiques équipés d’Iskander, des forces stratégiques avec des armements renouvelés à 45%, renforcement des moyens militaires dans les régions arctiques, priorité à la robotisation… Depuis le début du mois, pas un jour ne passe sans que Moscou fasse de nouvelles annonces au sujet de ses armées.

Malgré des performances économiques en demi-teinte, la Russie a fait de sa puissance militaire une priorité. Et cela se traduit en chiffres : ses dépenses en la matière ont été annoncées à un montant de 62,5 milliards d’euros en 2014 et de 75 milliards en 2015, ce qui représente 3,7% de son PIB.

Dans le même temps, les forces armées russes subissent une profonde réforme, avec l’idée de réduire le recours à la conscription. Actuellement, sur le million d’hommes qu’elles doivent compter, 220.000 sont des soldats professionnels, le reste étant des appelés.

Seulement, le service militaire ne suffit pas : l’objectif en matière d’effectif est comblé qu’à hauteur de seulement 82%, alors que la conscription concerne tous les hommes russes âgés de 18 à 27 ans. Mais, à cause du déclin démographique les forces armées russes peinent à tenir leurs objectifs en matière d’effectifs.

Selon le ministre russe de la Défense, Sergueï choïgou, la priorité a été donnée aux forces aéroportés et spéciales, ainsi qu’à l’infanterie de marine, aux unités de maintien de la paux et à celles devant contribuer à la sécurité des Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi. Par ailleurs, il a annoncé un plan visant à porter à 500.000 le nombres de soldats professionnels d’ici 2022, ce qui représentera la moitié des effectifs des forces armées.

Mais le ministre n’a pas précisé comment il entendait s’y prendre pour atteindre cet objectif alors qu’il n’y a déjà pas assez de conscrits pour arriver à 1 million d’hommes sous les drapeaux…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de sonata

    Répondre

  2. de Marcel

    Répondre

  3. de Philippe

    Répondre

  4. de diabolo

    Répondre

  5. de Wrecker

    Répondre

  6. de Pépito

    Répondre

  7. de Philippe

    Répondre

  8. de Fedor Mickaïlovitch Dupont

    Répondre

  9. de Fedor Mickaïlovitch Dupont

    Répondre

  10. de sentinelle 2

    Répondre

  11. de Philippe

    Répondre

  12. de Pépito

    Répondre

  13. de otto ruthdusoleï

    Répondre

  14. de bob

    Répondre

  15. de diabolo

    Répondre

  16. de Mouilhayrat

    Répondre

  17. de Frédéric

    Répondre

  18. de Mouilhayrat

    Répondre

  19. de Philippe

    Répondre

  20. de Pépito

    Répondre

  21. de Pépito

    Répondre

  22. de Casimir

    Répondre

  23. de Fedor Mickaïlovitch Dupont

    Répondre

  24. de Pépito

    Répondre

  25. de Casimir

    Répondre

  26. de Casimir

    Répondre

  27. de Casimir

    Répondre

  28. de Fedor Mickaïlovitch Dupont

    Répondre

  29. de Pépito

    Répondre

  30. de diabolo

    Répondre

  31. de diabolo

    Répondre

  32. de Rémi

    Répondre

  33. de diabolo

    Répondre

  34. de Casimir

    Répondre

  35. de Casimir

    Répondre

  36. de diabolo

    Répondre

  37. de Casimir

    Répondre

  38. de Casimir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>