L’aviation turque a accompagné un avion de renseignement russe

Il est assez rare de voir l’aviation de chasse turque décoller pour aller à la rencontre d’nn appareil militaire russe. C’est pourtant ce qui est arrivé, le 22 octobre, selon Ankara.

« Deux F-16 en décollé en urgence pour prévenir une potentielle violation (de l’espace aérien turc) après la détection d’un Iliouchine-20 longeant la côte turque », a fait savoir l’état-major, dans un communiqué diffusé le 23 octobre.

Les deux appareils turcs ont eu le visuel sur l’avion russe au large de la ville côtière d’Ordu, située au bord de la mer Noire. Ils l’ont accompagné jusqu’à la frontière bulgare.

Quant à savoir pourquoi un avion russe s’est approché si près de l’espace aérien turc, il faut s’interroger sur son type. Il se serait agi d’un Il-20 Coot-A, un appareil spécialisé dans le recueil de renseignements électoniques… Une vingtaine d’exemplaires ont été construits dans les années 1970 et l’on ignore exactement combien les forces russes en ont gardés.

La présence d’un avion de renseignement électronique russe près de l’espace aérien turc n’est pas un cas isolé. Plus tôt, cette année, des appareils de ce type ont été signalés près du Japon et de la Suède.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].