Un radar Ground Master 406 pour l’armée de l’Air

Ce n’est que le 31 octobre que ThalesRaytheonSystems, une co-entreprise détenue par le français Thales et l’américain Raytheon, a annoncé avoir obtenu, le 7 septembre dernier, un contrat de la part de la Direction générale de l’armement (DGA) concernant la livraison d’un radar Ground Master 406 à l’armée de l’Air.

Ce marché, outre la fourniture de ce radar, porte également sur son Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) pour une durée de 3 ans et avec un engagement de disponibilité opérationnelle de 98%, ainsi que sur la Sécurité des Systèmes d’Information (SSI) du site de Nice Mont-Agel, où il sera installé.

Il s’agit de la seconde commande d’un radar GM-406, un premier devant être installé à Kourou, en Guyane, afin d’y assurer la surveillance et la protection du centre spatial.

« Ce radar de nouvelle génération, pierre angulaire du dispositif de surveillance de l’espace aérien sera intégré dans le réseau de Défense aérienne du Système de Commandement et de Conduite des Opérations Aérospatiales (SCCOA) afin de répondre à la mission de veille de l’espace aérien dans le cadre de la Posture Permanente de Sûreté, mission prioritaire au regard des menaces actuelles » a expliqué le communiqué de ThalesRaytheonSystems.

Il sera en outre relié aux centres ce Contrôle et de Commandement de l’Air Command and Control System de l’Otan, au SCCOA, à la composante mobile du SCCOA (C3M), ainsi qu’aux centres de la Marine nationale et de l’armée de Terre

Le GM-406 est un radar de défense aérienne 3D numérique, dont la maintenance a été « simplifiée ». D’après son fabricant, il offre des « performances de détection remarquables » étant donné qu’il en mesure de repérer des aéronefs, des drones, des missiles voire même des roquettes « aussi bien à très basse qu’à très haute altitude ».

Mis sur le marché en 2008, ce radar a notamment été vendu en Allemagne, au Canada et en Finlande, ainsi qu’à d’autres pays qui ont voulu garder leur achat confidentiel.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].