Contrats en vue pour l’industrie de défense française en Inde

La visite du président Sarkozy en Inde s’annonce fructueuse en terme de contrats pour l’industrie française.

Ainsi, ce 6 décembre, le groupe nucléaire Areva a conclu un accord pour la construction de deux réateurs EPR à partir de 2011, avec 7 milliards d’euros à la clé. L’aéronautique civile n’est pas en reste puisque Airbus a signé des contrats de leasing concernant 4 A330 destinés à Air India et 10 autres pour Jet Airways, le tout pour 2,8 milliards d’euros. Le groupe Michelin a quant à lui obtenu un protocole d’accord avec l’Etat de Tanil Nadu pour l’investissement de 600 millions d’euros dans une usine.

Sur le plan militaire, plusieurs contrats sont entrés dans la dernière ligne droite des négociations. Selon la déclaration conjointe franco-indienne de ce 6 décembre, la collaboration entre le missilier MBDA (filiale d’EADS, BAE Systems et Finmeccanica) et l’agence indienne de recherche en matière de défense (DRDO) au sujet du programme SRSAM (Short Range Surface to Air Missile) devrait être « prochainement » lancée.

Ce projet, qui suppose d’importants transferts de technologie, doit permettre de produire en Inde un millier de missiles « Maitri » par la société Bharat Dynamics Limited. Concernant ce point, ce sont près de 2 milliards d’euros qui sont en jeu pour MBDA.

Toujours en matière de coopération, et pour un montrant compris entre 500 et 700 millions d’euros, Safran devrait aussi prochainement décrocher un accord de coopération pour le développement d’un moteur devant équiper l’avion de combat HAL Tejas. Il s’agirait de concevoir une version du Kaveri, sur la base du M-88 du Rafale.

Enfin, toujours selon la déclaration conjointe, « les discussions concernant la modernisation » des 51 Mirage 2000 indiens « devraient être bientôt finalisées ». Ce contrat dont le montant est estimé à 1,5 milliard d’euros, concerne essentiellement Dassault Aviation et Thales. Il est aussi question d’y ajouter la vente de nouveaux missiles pour 700 millions d’euros.

Par ailleurs, la liste pourrait s’allonger car le Rafale est toujours en course pour le contrat MMRCA visant à trouver un successeur aux MiG21 indiens et MBDA espère placer ses missiles ASRAAM pour la centaine de Jaguar encore en service au sein de l’armée de l’Air indienne. A cela s’ajoute les appels d’offres concernant les hélicoptères, les avions-ravitailleurs et les 6 autres sous-marins d’attaque qui viendraient en plus des Scorpène en cours de construction.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. Répondre

  2. de Corentin

    Répondre

  3. de Myshl

    Répondre

  4. Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>