Le 68e Régiment d’artillerie d’Afrique, entre Djibouti et l’Afghanistan

Trois batteries du 68e Régiment d’artillerie d’Afrique (RAA) de La Valbonne seront prochainement déployées à l’étranger.

Ainsi, les 1ere et 3e batteries seront envoyées à Djibouti. Ce détachement, fort de 160 artilleurs, sera déployé dans le cadre des accords de défense passés entre la France et la république djiboutienne. Pour l’occasion, les miltaires du 68e RAA en profiteront pour s’aguerrir en milieu désertique.

Un autre détachement de 60 militaires du 68e RAA, à savoir la 2e batterie, dépositaire des traditions du 63e RAA et ayant un passé au sein du 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa), duquel elle a tiré sa devise « Croche et tient », ira en Afghanistan afin de fournir aux Bisons du 126e Régiment d’Infanterie de Brive un appui en artillerie.

En plus de mettre en oeuvre des mortiers et des canons (Caesar), les hommes du 68e RAA auront aussi la charge de guider les avions de combat chargé de fournir, le cas échéant, un appui-feu aux troupes engagées au sol.

Héritier des 7 régiments d’artillerie d’Afrique aujourd’hui disparus, le 68e RAA appartient à la 3e Brigade Mécanisée de Limoges, laquelle arme l’état-major de la Task Force La Fayette en Afghanistan ainsi que, prochainement, le GTIA Surobi. Le régiment compte 630 militaires du rang, 335 sous-officiers et 75 officiers.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].