La Pologne commande deux navires de renseignement au groupe suédois Saab

Chars M1A2 Abrams et K2PL « Black Panther », obusiers K-9 « Thunder », ponts flottants, chasseurs légers F/A-50, hélicoptères [AH-64E « Guardian » et AW-149, batteries de défense aérienne Patriot PAC-3, lance-roquettes multiples, chasseurs-bombardiers F-35A, frégates Arrowhead 140, etc… Ces derniers mois, le ministère polonais a enchaîné les commandes de nouveaux équipements. Surtout depuis le début de la guerre en Ukraine. Et cette liste, déjà longue, n’est pas terminée.

En effet, ce 25 novembre, le groupe suédois Saab a indiqué qu’il venait d’être choisi par Varsovie pour développer et livrer à la marine polonaise deux navires spécialisés dans le recueil du renseignement d’orgine électromagnétique [ROEM ou SIGINT], dans le cadre d’un contrat d’une valeur de 620 millions d’euros.

Dans le détail, Saab assurera la maîtrise d’oeuvre de ce programme, y compris pour les systèmes de mission. Et les deux navires, qui appartiendront à la classe « Delfin », seront construits par Remontowa Shipbuilding SA, en Pologne.

« Nous sommes fiers que la Pologne ait choisi Saab comme partenaire pour ses navires de renseignement. Nous contribuerons avec nos capacités en construisant des plates-formes avancées, dotées de capteurs de pointe et intégrant pleinement des systèmes de mission complets, pour lesquels nous avons une longue expérience », a commenté Micael Johansson, le Pdg de Saab.

Celui-ci n’a pas donné plus de détails sur les navires commandés par la Pologne. Cependant, il est probable qu’ils s’inspireront du HSwMS Artemis, un bâtiment de 2200 tonnes, dédié à la collecte du renseignement électromagnétique et commandé par la marine royale suédoise.

Pour Varsovie, ce programme permettra de remplacer les ORP Nawigator et ORP Hydrograf, deux navires de « reconnaissance électronique » construits dans les années 1970 par les chantiers navals de Gdansk [devenus, depuis, Remontowa Shipbuilding SA, ndlr] et encore utilisés actuellement par la 3e flottille de la marine polonaise.

Si les derniers détails financiers de cette commande restent encore à préciser [ils devraient l’être d’ici la fin de cette année, assure Saab], ces deux nouveaux navires amélioreront significativement les capacités de la marine polonaise à collecter du renseignement près de l’enclave russe voisine de Kaliningrad et à suivre les manoeuvres russes en mer Baltique.

De telles capacités pourraient être complétées par de nouveaux sous-marins… Un programme, appelé Orka, a d’ailleurs été lancé en ce sens… Mais il ne s’est toujours pas concrétisé, alors que la marine polonaise ne maintient plus en service qu’un seul navire de ce type, l’ORP Orzel, qui plus est de conception soviétique [classe Kilo]. Une solution provisoire consisterait pour Varsovie à se procurer deux anciens sous-marins suédois de type Södermanland. À moins que la forte hausse du budget polonais de la Défense [qui va plus que doubler l’an prochain] n’accélère les choses.

Photo : HSwMS Artemis – Saab

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

76 contributions

  1. Olivier dit :

    Au fur et à mesure des achats polonais je remarque une chose ils esquivent soigneusement l industrie française,alors je suis parano ou pas ?

    • Frédéric dit :

      Vous êtes parano Achat de pont flottant motorisé il y a quelques mois pour 320 millions :
      https://www.opex360.com/2022/06/15/larmee-polonaise-commande-des-ponts-flottants-motorises-au-francais-cnim-pour-320-millions-deuros/

    • vrai_chasseur dit :

      @olivier
      La Pologne envisage d’acheter 800 chars de combat de nouvelle génération. C’est un objectif très ambitieux et structurant pour la défense européenne. La moitié serait déjà très bien.
      Elle a souhaité rejoindre le programme MGCS. Paris lui a répondu d’aller se faire voir ailleurs, du moins tant que la phase initiale n’était pas terminée ( http://meta-defense.fr/2022/04/11/mgcs-italie-pologne-norvege-et-grande-bretagne-pourraient-rejoindre-le-programme-des-2023/ ), le partage industriel étant déjà assez compliqué avec les allemands.
      Elle est donc allé se faire voir ailleurs chez les sud-coréens.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « ils esquivent soigneusement l industrie française,alors je suis parano ou pas ? » Les questions à poser sont
      – Avons nous ce genre d’équipements
      -Avec quels délais pouvons nous satisfaire la demande du client.
      – Quel sont les termes du contrat (transferts de technologie, coopération…..)
      – A quel prix.
      -Le vendeur parle t il d’une seule voix? (se rappeler la cacophonie lors ds négociations pour la vente de Rafale au Maroc!)
      Malgré ces « détails » ne pas oublier l’aspect diplomatique (sommes nous en bons termes, avons nous une « identité de vue » parlons nous d’une même voix), politique (le gouvernement du client est il proche du notre, existe il éventuellement des pierres d’achoppement, dans le cas qui nous intéresse on peut difficilement déclarer que les relations entre Paris et Varsovie soient « sereines!) et stratégique l’utilisation de cet équipement par le client est il de nature à participer indirectement à notre protection)
      Vous constaterez que les points de désaccords sont multiples!
      Avant que les ventes de Rafales ne décollent ‘elle est facile celle là!) un blogueur s’était plaint et ne comprenait pas la mévente du chasseur de Dassault, un autre lui avait répondu que le matos de guerre cela ne se vendait pas comme des boites de raviolis.

  2. Fred dit :

    Bonsoir
    Avec quel argent la Pologne réalise ses achats? Si j’additionne les achats pour l’aviation, pour l’armée de terre, l’addition est plus que salée!!!!

    • Félix GARCIA dit :

      On en est à combien du coup ?

    • Ludovic Auray dit :

      réfléchis deux minutes, tu es l’Europe et tu veux éviter un conflit trop prèt de tes pays phare : tu fais quoi ?

      Tu cherches un pays avec un poil de rancoeur ( ici la Pologne ) et tu lui files un max de subventions européenne pour l’équiper au plus vite sur étagère ( avec dispo très rapide )

      C’est gagné, tu as un nouveau pays de l’Europe qui est prêt a envoyer ses enfants au combat a ta place

      • Pressoir dit :

        « un conflit trop prêt de tes pays »
        Près : à côté de.
        Prêt : le fait de prêter.
        Pré : pâturage.
        Un conflit trop près de tes pays.

    • GHOST dit :

      OFFSET
      Le secret de la Pologne est le transfert des technologies dans tous ces achats.. la Corée du Sud,, les USA ou la Suède doivent transferer des technologies et des capitaux comme « compensations »

    • Oliver dit :

      Un deal entre électronique suédoise et chantier naval pas cher polonais.
      Étonnant ce cylindre central ! S’ouvre t-il ?
      Le HSwMS Artemis suédois, quille posée en Pologne. Transfert à Karlskrona , en Suède pour y être équipé de ses capteurs Saab. Il a été lancé à PGZ Stocznia Wojenna à Gdynia, en Pologne, le 17 avril 2019. Le projet a été retardé en mars 2021 en raison des difficultés économiques du chantier naval polonais.
      Le 02 novembre 2022, Saab et les forces armées suédoises ont annoncé que le futur navire SIGINT « Artemis » du pays avait commencé les essais en mer à Karlskrona, un port du sud de la Suède.

  3. Yrr dit :

    C’est avec notre argent ! Soyons fiers de nous ruiner pour que la Pologne ne nous achète rien !

    • Frédéric dit :

      Arrêté d’écrire des mensonges à longueur de post. Cela devient lassant et démontre votre mauvaise foi.

      • Rsaf dit :

        @Frédéric
        Charité bien ordonnée commence par soi-même.
        On se passera allègrement de vos trolls également..

    • joe dit :

      Faux. Les fonds de L’UE ne servent pas à financer les budgets militaires des états. Renseignez vous avant d’écrire des informations calomnieuses.

      • blavan dit :

        @joe. Si justement, mais indirectement puisque les milliards donnés à la Pologne par l’UE par rapport à ce qu’elle cotise c’est autant que la Pologne ne paye pas pour ses dépenses courantes. Bref c’est un jeu comptable.

      • Dites-le avec des fleurs dit :

        Joe, ce que vous écrivez est tout à fait exact.
        Cependant, si Yrr était un peu plus subtil, il pourrait peut-être vous objecter que l’UE finance des dépenses d’infrastructure que la Pologne n’a pas à financer entièrement grâce à ces aides européennes, ce qui peut lui permettre d’avoir, indirectement, plus de moyens pour financer son considérable effort de défense.
        Le mécanisme des aides européennes prend-il en compte les dépenses que font les états en dehors des domaines d’intervention de l’UE pour déterminer l’enveloppe de financement qu’elle leur accorde ? Par exemple : je te donne 10 G€ pour construire des autoroutes, mais seulement à la condition que je ne constate pas que tu dépenses par ailleurs 10 G€ pour offrir un bouquet de fleurs hebdomadaire à chaque citoyenne polonaise au lieu de construire toi-même tes autoroutes avec cet argent.
        J’ai mis des bouquets de fleurs au lieu de chars d’assaut pour détendre l’atmosphère.

    • ki2 dit :

      et l’argent de la dette qui finance le MINDEF c’est mon c** qui le finance ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « et l’argent de la dette qui finance le MINDEF c’est mon c** qui le finance ? » Il faudrait déjà préciser combien vous prenez pour une passe!

    • Franck dit :

      vous pouvez sûrement nous donner les rapports financiers et les preuves de ce que vous dîtes…je suis très impatient de les regarder

    • Gaulois78 dit :

      @Yrr
      Avec votre argent ??

      La relation Pologne /Russie est très compliquée…C’est proche de celle de la mangouste et du manba..

      Pas beaucoup plus de confiance avec la Prusse et l’Autriche, c’est historique, la Pologne est un pays millénaire, pas grand chose à voir avec les nouveaux pays départementaux qui encombrent l’Europe…

      Le Polack a un défaut irrémédiable pour l’Europe Bruxelloise, il est nationaliste, il refuse la domination Allemande, le leadership Macroniste, il souhaite orienté son économie vers d’autres horizons avec d’autres partenaires, contrairement à nos politiciens les leurs aiment leur pays et l’industrie même polluante..

      Bref, ils jouent Pologne tout pour ma gueule, ils savent par expérience que les états n’ont pas d’amis.

      Pour eux nous sommes un concurrent à abattre, après les nombreuses sorties de Jupiler contre les pays de visegrad, la relation est rompue..

  4. stephane08 dit :

    Des canons pour la Pologne, pas de beurre pour les Polonais. Avec l’achat de cet arsenal militaire, les contribuables vont le sentir passé. C’est vrai, qu’ils ont raison, les Polonais de se méfier du voisin Russe qui n’a jamais hésité pour les envahir, mais quand même, ils y vont fort, côté armement. Douteraient-ils de l’Otan ou bien auraient-ils repris les plans de « l’opération Barbarossa » ?

    • Auguste dit :

      La méfiance est réciproque,suffit de regarder l’Histoire.Et l’Histoire ça compte pour ces deux pays.Jadis, les Polonais envahirent plusieurs fois la Russie et allèrent même jusqu’à Moscou.Et aujourd’hui,dans le camp occidental, ils sont les plus virulents et « pousse au crime » anti-russes.

      • Devoir internationaliste dit :

        Ajoutons que plus récemment c’est quand même plutôt la Russie (sous sa forme soviétique) qui a envahi la Pologne en 39, puis l’a libérée du joug nazi en 44 pour aussitôt la mettre sous sa propre domination pendant 45 ans.
        On peut tout de même comprendre qu’avec un tel passif les polonais ne vouent un amour que très modéré à leurs frères slaves de Moscou et préfèrent prendre quelques sérieuses précautions d’ordre militaire contre la Russie.

  5. Franz35 dit :

    Ils croient au père noël ou ont gagné à l’euromillion ?

  6. Ontyl d'Egeambh dit :

    Puisque, comme le dit l’article, ces deux navires remplaceront deux navires existants, nous n’assistons pas là à une nouvelle déclaration fracassante d’augmentation de puissance de la part des armées polonaises.
    Bien entendu, les nouveaux bâtiments auront des capacités supérieures à celles des deux anciens, mais c’est tout à fait normal, surtout dans le contexte actuel.

  7. Benoit dit :

    ok mais en Baltique c’est petit. depuis quels ports années c’est bateaux vont pouvoir évoluer ?
    Idem pour les sous marins ils vont opérer où ?

    • Frédéric dit :

      ? La, je ne comprends pas du tout la question. Le QG de la marine polonaise est a Gdynia, et il y a trois autres base navale en Pologne.

  8. DarkCed dit :

     »Si les derniers détails financiers de cette commande restent encore à préciser » : facile !!! L’UE va faire le chèque.

  9. Joel dit :

    France / Europe moins 9 milliards d’euros , Pologne / Europe plus 18 milliards d’euros par an et pratiquement pas de matos Européen acheté par la Pologne cherchez l’erreur !!!!!!!!!!!!!!!

    • Jean de Pologne dit :

      La Pologne est disposée à entrer en coopération avec la France. Mais la condition n’est pas de soutenir les attaques allemandes contre la Pologne. Utilisez le traducteur pour lire ce que dit le chef du parti au pouvoir en Pologne. https://energetyka24.com/atom/wiadomosci/kaczynski-leaves-eye-to-france-we-will-be-talking-about-the-power plant

      • Czar dit :

        kaczynski est celui qui a renié le contrat d’hélicos singé avec Airbus sa parole n’a absolument aucune valeur et aucune coopération ne sera jamais envisageable tant que ce clown sera associé de près ou de loin au pouvoir;

        • john dit :

          Et les hélicos achetés sont italiens…
          Peut-être qu’il y a des raisons à ce choix? Et comme c’est dommage qu’ils ont pas acheté américain, vous auriez une excuse pour votre rancœur.

          Ensuite, il n’y avait pas de contrat, juste le choix d’un hélicoptère, rien de contraignant.
          Et en 2016, lorsque le choix a été annulé, le Caracal avait une disponibilité de 31.7 %, alors que en 2015 elle était de 34.4%. Déjà qu’elle était pas haute, elle s’est retrouvée en baisse. Et on parle d’un hélico qui avait 10 ans de service, donc pas d’excuse de jeunesse à avoir, d’autant que c’est l’évolution d’un modèle de plus de 40 ans.

          Et en plus, le choix était absurde, notamment pour la marine… Acheter qques hélicos pour la lutte anti-sous-marine, mais sélectionner un hélico qui n’est pas conçu pour cela, et donc financer au complet son développement, et sa préparation à l’environnement marin.

          Comprenez bien qu’il y a des raisons derrière certains choix. Et non l’Italie n’est pas à la manœuvre dans un complot anti-français.

          • Czar dit :

            je savais bien qu’il faille que tu poses ta crotte de chouize neutre et impartial, jaune, mais le contrat caracal avait été promis par le gouvernement polonais pour « aider » hollande à annuler le contrat Mistral et c’est le jumeau en question qui l’a dénoncé.

            ils nous ont baisé et on saura leur rendre la politesse au moment venu (tu devrais étudier la config, t’es aussi concerné)

    • Frédéric dit :

      L’ignorance et le trollage de certains est abyssale. Joël est vraiment nul en géo ! La Suède, c’est où d’après lui ? Et qu’il révise donc les règles de fonctionnement du budget de l’UE !

    • Dodo dit :

      L’erreur encore une fois, c’est de lier les aides de l’UE à des achats d’armes alors que ça n’a aucun rapport.
      Si demain la Pologne achèterait pour 50 milliards d’armes à l’Allemagne, j’ose à peine croire que vous applaudirez le choix « européen » de la Pologne.
      Toujours le même refrain de toujours les mêmes qui font semblant de s’intéresser à l’UE alors qu’en réalité ils font tout pour qu’elle explose, au profit de qui on sait…

      • Czar dit :

        l’UE? ce truc qui finance sur les impôts la nébuleuse des Frères musulmans en Europe et les projets de gouvernement mondial ? en quoi est-ce favorable à mes intérêts en tant que Français et en quoi j’aurais à éviter que cette dictature-édredon disparaisse ? au moins les Russes ne font pas semblant d’être hostiles à nos intérêts et la TVA de mes achats ne les entretient pas.

    • BadCox57 dit :

      Malheureusement, l’erreur, c’est la faible protection que l’Europe assure à ces pays très exposés sur le front de l’Est. Nos faibles dotations en matos nationaux de tous genres nous valent des prix unitaires élevés et de longs délais de production, alors que les USA ont été très réactifs et ont livré en masse. Là aussi, on paie le prix de notre naïveté face à la Russie et face aux besoins urgents de pays comme la Pologne.

    • GHOST dit :

      La Suède est membre de l´UE.. et Saab est une entreprise européenne sans doute ?

  10. Dude dit :

    Gdy czytam wasze komentarze to cieszę się że Polska nie kupuje nic od Francji. Ale wkrótce kupimy 2 satelity od Airbusa a i tak znajdziecie powód do narzekania.

    • Espad dit :

      Sporo to trolle pro Rosyjskie, które pod przykrywką dbania o interes Francji próbują przemycać narracje z kremla.

  11. Jean de Pologne dit :

    La Pologne n’a toujours pas choisi l’entrepreneur pour la troisième centrale nucléaire. Le candidat est la France. Le président du parti au pouvoir, Jarosław Kaczyński, dit simplement – si la France cesse de soutenir les attentats de Bruxelles d’inspiration allemande contre la Pologne, alors nous pouvons faire des affaires. Il en va probablement de même pour les sous-marins.

      • Czar dit :

        les promesses du jumeau unique n’ont absolument aucune valeur, encore moins d’ailleurs que sa signature la France est une vieille dame, elle se fait parfois enfiler, mais a la mémoire longue et finira par présenter l’addition un jour ou l’autre n’en doutez pas.

    • Castel dit :

      @ Jean de Pologne
      Dans le genre affirmation trollesque, là, vous faites fort !!
      Quel intérêt auraient les Allemands à soutenir des attentats djihadistes en Belgique, alors qu’ils en sont parfois eux-mêmes les victimes…. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_attentats_islamistes_meurtriers_en_Allemagne
      C’est avec ce genre d’information que vous vous décrédibiliser totalement !!!!

      • Grands chevaux dit :

        Castzl, il semble que quand Jean de Pologne parle des « attentats de Bruxelles d’inspiration allemande contre la Pologne », ce soit plutôt en référence aux menaces de non-versement de financements européens par l’UE à la Pologne si celle-ci ne revient pas sur certaines mesures internes considérées comme peu démocratiques par l’Europe.

        • Jean de Pologne dit :

          Exactement, il s’agit d’attaques verbales et de blocage de fonds.

        • Castel dit :

          Grands sevaux Ah , bon, mais avouez qu’il faut quand même le suivre dans ses élucubrations celui-là
          Il n’est pas évident à première vue, qu’il s’agisse de second degré !!!

    • Gaulois78 dit :

      @Jean de Pologne
      Je suis très pro-nucleaire… Mais que ça soit la Pologne où l’Ile de Wight je préfère que l’on évite la fuite en avant d’un truc qui pour le moment ne produit aucun électron…Le contrat des Epr Anglais donnent des sueurs aux British, donc par ricochet à EDF/Bercy et au contribuable que je suis..

      Finlande + Flamanville + dérapage Hinkley Point c’est 33 milliards de surcoût pour le moment… L’addition est révisée trimestriellement…

      • Jean de Pologne dit :

        Ceci est une proposition. La Pologne est consciente des problèmes, mais sait que cela vaut la peine d’avoir la France comme alliée lorsque les relations avec l’Allemagne sont mauvaises. Historiquement, la France est un allié traditionnel de la Pologne. Pendant des centaines d’années, il n’y a jamais eu de guerre entre nous.

  12. Batory dit :

    voulez-vous savoir d’où nous avons tiré l’argent ? Non nous laissons deux millions de musulmans entrer dans le pays, donc nous n’avons pas à dépenser pour l’aide sociale 🙂

  13. Chris dit :

    Cela m’inspire deux questions: D’une part, les USA ne construisent pas ce genre de navire? Alors que la toute grande majorité du matériel acheté par le polonais est américain, sans aucun état d’âme (les allemands font à peine mieux) … D’autre part, ces commandes militaires colossales, comment la Pologne va les payer? L’Allemagne a récemment eu les mêmes prétentions militaires, mais a vite fait marche arrière face à la réalité économique… et elle a une économie à un bien autre niveau que celle de la Pologne.

  14. NVG dit :

    Les polonais font bien ce qu’ils veulent, c’est pas parce qu’on préfère acheter la paix sociale plutôt que d’avoir une réelle armée qu’ils sont obligés de faire pareil. On ferait mieux de régler nos problèmes avant de donner des leçons…

  15. Mitridate dit :

    L’importante contribution française à l’Europe ne doit pas servir à financer le budget militaire polonais sans contre partie au benefice de la France et de l’Europe de la defense.

  16. Eric dit :

    Contrairement à ce que croient ou veulent faire croire certains, ce n’est pas l’UE, et encore moins le contribuable français qui financent ces achats d’armement. L’UE ne signe pas de chèque en blanc (ça se saurait !) mais affecte des subventions à des secteurs très précis de l’économie : c’est ainsi que l’agriculture française par exemple est très largement bénéficiaire de ces aides. En réalité, ce qui permet aux polonais de financer leurs dépenses de défense, c’est d’abord une volonté politique très forte et largement soutenue par l’opinion publique (et la mémoire nationale qui n’oublie pas que le pays a été sous la coupe des russes pendant deux siècles), et des dépenses sociales bien moins élevées que chez nous… Résultat, la Pologne affecte 2.5 % de son PIB à l’armée depuis des années, et passera rapidement à plus de 3 %. Avec un tel pourcentage, le budget de défense français aurait dépassé les cinquante milliards d’euros depuis 2005 au lieu de stagner à une petite trentaine jusqu’en 2017, et nous n’en serions certainement pas à pleurer sur le manque de moyens de nos armées !

  17. TINA dit :

    Bonjour à tous et à toutes !

    Ils ont un appétit significatif nos polonais de 2022!
    Oui!!!! oui, en effet, c’est expliqué, par certains… Qui le taisent VOLONTAIREMENT !

    Et ils ont une force de transport de détails , avec des conducteurs-livreurs et leurs vééhicules de 3.5 T de PTAC!
    Tout simplement, enviable !!!! Et je rejoins à 100 % AMAZON !

    Bon … Le HSwMS Artemis …. Et ses frères polonais …. Toujours Debout !!!! Toujours DEBOUT !!!!!

    Je suis déçu par le suédois et les polonais sur cette classe de navire de renseignements oem et autres.
    Et le navire emprunté et prénommé DUPUY DE LOME, constitue une déception précédente : les différences entre espoirs/ projections et faits, sont trop distantes!
    —> une commande polonaise et française de plusieurs navires dont la classe s’inspirera d’une évolution de celle de la FDI, est plus raccourcissante en espoirs, projections et faits quotidiens.
    Voici un exemple d’une vision qui serait une base ou le navire sera plus personnalisé au regards des évolutions de ces 5 DERNIERES ANNEES.

    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2021/03/marine-nationale-proposition-de-la.html

    Avec pragmatisme, nous sommes plusieurs à proposer une évolution corrigée de ce que propose cette vision.

    • Maikeskidi dit :

      Google traduction n’étant d’aucun secours, y aurait-il un traducteur parlant le Tina dans l’auditoire ?

    • john dit :

      Haaaa la Suède est trop nulle pour développer un navire de renseignement sans copier la France?
      Et par magie, la Suède a copié la forme du navire, et tous les éléments complexes de renseignement électromagnétique apparaissent par magie à bord ! C’est génial tout cela.
      Ou sous-entendez-vous qu’ils auraient dû acheter un navire français?
      Ne comprenez-vous pas qu’il ne s’agit pas d’un navire océanique? La Pologne n’a pas besoin de navires gigantesques. Et peut-être que le volume est plus important que la taille?
      Quant à ses capacités, vous n’avez aucune possibilité de comparer à quoi que ce soit. Toutes les infos au sujet de ce genre de capacités sont ultra-confidentielles.

      P.S. pour que vos propositions soient entendues, apprenez à exprimer vos idées… Vous faites l’hypothèse que vos pensées sont évidentes. Vous sautez du coq à l’âne. Bref… illisible.

      • TINA dit :

        Bsr Mr JOHN ! Bsr Mr Maikeskidi !

        Plusieurs réflexions de plusieurs , à nos côtés :
        – La Suède n’est pas nulle dans l’élaboration d’un Navire de renseignement : recherchez sur des sites anglophones!!
        -effectivement, nous sommes surpris par cet achat . En effet, on dit et l’un d’entre nous dit que les polonais auraient du acheter du matériel francais, avec des équipements OEM – Drones – AA – ASF – ASM. Sans MOON…-…——…. Et ce qui précède, SANS et sans Sang.
        – Les POLONAIS ont des besoins que l’on trouve sur un navire plus important, pas sur celui d’un « Patrouilleur » ou « Combattante »… avec un maître-Bau plus important. Le DUPUY DE LOME Français nous pose egalement des limitations : Et Le HSwMS Artemis , en posera également, sur d’autres aspects et dans 2 domaines.
        – Outre les français, on peut se tourner vers les russes, et Japonais , alternatifs !

        Nous nous excusons : nous ferons tous et toutes des efforts. Bsr!

  18. beber dit :

    La Pologne est critiquée par l’UE pour sa politique migratoire stricte mais l’Europe paye quand même des subventions alors ils ne se gênent pas pour encaisser l’argent et commander ailleurs

  19. penandreff dit :

    tout compte fait d’un point de vue égoïste, une Pologne très armée, faisant barrage à la Russie , cela arrange bien l’Europe de l’Ouest???
    par contre la mer Baltique est petite, la Finlande et la Suède ne sont plus neutre, a quoi vont servir ces bateaux?
    il est a noter que la Pologne cherche aussi des navires de hautes mer genre frégate, donc des navires pour sortir de la Baltique..

    • john dit :

      Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un navire qu’ils n’interceptent que ce qu’il se passe en mer. La raison pour laquelle la Suède, l’Allemagne, la Pologne ont ce type de navire, c’est parce qu’ils sont plus difficiles à abattre que les mêmes équipements sur terre. Et vu la taille des outils, ils seraient fixes et non mobiles !
      Avec la dimension utilisée, aucun doute que la capacité de collecte de signaux est très vaste.

      De plus, l’ennemi en question est la Russie. La Baltique est certes le risque directe. Mais la Mer Noire peut être une zone stratégique en cas d’attaque russe. Les missiles de croisière et les renseignements venant de cette région seraient importants. Ajoutez à cela la Méditerrannée ou la Mer de Barents, la Mer Blanche qui voient énormément de traffic russe. Et avec le développement de missiles hypersoniques, la Russie a la capacité de frapper depuis plus loin ! Donc cela étend la zone de surveillance.

  20. Catoneo dit :

    La Pologne s’installe comme puissance régionale, et deux fois, après la déclaration de Scholz au Bundestag de doter l’Allemagne de la première armée conventionnelle continentale.
    On peut penser aussi que le furoncle soviétique de Kaliningrad sera résorbé à terme dans l’Union européenne, dans l’hypothèse d’une liquéfaction de la Fédération de Russie. Et la Pologne entend bien capter cette « compensation ».
    Sur la question des fournisseurs, je crois que le cuir de M. Macron de ne pas humilier Poutine a levé tout doute à Varsovie.

    • Czar dit :

      c’est à partir de combien de Suze que t’arrives à refaire la carte de l’Europe, comme ça ? Pour le Grand Jeu(n) centre-asiatique il te faut quoi comme moyen logistiques ? ça se compte en bouteilles ou en cartons ? et sinon, c’est toi qui vas aller avec ta grande gueule et tes petits bras délivrer Koenigsberg la teutonique et y purger le million de russkofs qui y a paris ses aises depuis 44 ? t’es comme qui dirait un homme des grands projets et des vastes envergures ? varsovie nous chie dans les bottes depuis que ce con de chirac les a laissés rentrer dans l’Uheu (c’était bien la peine qu’il les tance ensuite en 2003) fabriquer un lien téléologique avec les positions de Zézeyant 1er n’a aucun sens
       » liquéfaction de la fédération de russie », rien que ça…. dis-moi brêlasson tu places ça avant ou après que l’émirat de ha-Seine-Hadj-Dinis ait proclamé sa libération du joug colonial et croisé frônci ? écoutez-le petit franchouille verbeux, petit coquelet grotesque est infoutu d’assurer l’ordre à 3 bornes de Notre-dame mais ça lorgne déjà les steppes d’asie centrale ça congrès-de-viennise pas à moitié t’as retrouvé le croyon bleu de churchill à téhéran pour diviser l’euope ou quoi allez chiche retrouvons le goût d’entreprendre sans lequel il n’est pas de vraie starteupnaicheun l’ancien président de mon Conseil général s’appelle Eblé j’lui dis de rameuter tous les gonzes de la Dédéheu qui sont pas en ertétés et c’est parti mon kiki ! y vont voir cette fois-ci, envoyez la moujik, on a mis de l’antigel dans les Panhard. et on a deux ans de rustines pour tous nos vélos Manufrance Moscou nous voilà

      putain et c’est ces cons qui votent

      • Catoneo dit :

        Ta gueule !

      • Omeprazole dit :

        Czar, au lieu de vous répandre en insultes méprisantes, pourquoi n’expliquez-vous pas posément pourquoi selon vous l’hypothèse d’un effondrement de la Fédération de Russie serait une complète absurdité et pourquoi, si décomposition il devait y avoir, la Pologne n’aurait pas de visées sur l’ancienne Königsberg ?

        • Czar dit :

          bah si t’as envie de faire des zippo-thèses, pose-toi d’abord la question de l’effondrement des stazunis (la moitié de la population croit à une guerre civile dans quelques années), de celui de la raie publique vrounzaise et de sa religion du vivrônsômble « on vit côte à côte, demain face-à-face » gérard collomb, ministre de l’intérieur des zippo-thèses apocalyptiques, y en a d’autrement plus vraisemblables que celles que t’as envie de voir advenir

          que la polaquie ait des visées, ce n’est pas improbable, elle en a toujours eu, le problème est qu’elles ressemblent furieusement à cette définition de l’italie politique vue par bismarck : « gros appétit, mais mauvaises dents » j’ai d’ailleurs répondu par avance à la question c’est vous qui allez virer le millions de russes vivant sur place ?

          vous nagez dans vos glaires grasses de propagande pour gosses la russie, conforme à sa longue tradition d’incurie, rate une opération militaire et vous êtes déjà à vous pignoler de fantasmer un pays dépecé et vendu à l’encan il ne vous vient pas à l’idée que vous vous ramasserez quelques-unes de leurs 6000 têtes nucléaires sur la tronche avant d’être en mesure de de toucher à une partie de leur territoire ? les polaques ont la réputation de pas être finauds, même les américains, sérieux concurrents en termes d’abrutissement moyen en font des gorges chaudes, mais faut quand même pas (trop) forcer la plaisanterie dans les autocraties, l’appareil militaire reste toujours aux commandes, plus ou moins discrètement et il regarde rarement ses joujoux être taxés par le mioche d’à-côté.

          • Oméprazole dit :

            Vous me prêtez des envies, des fantasmes et des pratiques natatoires qui ne sont pas miens, mais merci d’avoir esquissé les grandes lignes de votre analyse.

            Si j’ai bien compris, vous estimez que la Fédération de Russie ne peut pas s’effondrer sur elle-même parce que certaines puissances qui lui sont opposées ont une plus forte probabilité de s’écrouler avant elle et parce qu’elle dispose d’un arsenal nucléaire surpuissant.
            Sur le deuxième point, il apparaît que le fait d’être une superpuissance nucléaire n’a pas empêché l’URSS de se désintégrer en 1991.
            Quant au premier, sans souhaiter une dislocation de la Russie (qui aurait, et je vous rejoins sur ce point, des conséquences immaîtrisables et potentiellement apocalyptiques), ne peut-on penser que les conséquences de la conduite désastreuse de la campagne militaire en Ukraine par le Kremlin sont de nature à davantage déstabiliser le régime autocratique de Poutine que les tensions endogènes et exogènes qui existent en France ou aux USA n’ont le potentiel pour faire tomber ces sociétés ?

            Concernant les dents de la Pologne, il semblerait que ce pays ait le projet de considérablement renforcer ses capacités militaires à moyen terme. Que ces annonces récentes soient suivies pleinement d’effets reste à vérifier tant l’effort envisagé paraît difficilement soutenable, mais cela serait de nature à donner un poids tangible à une éventuelle revendication polonaise sur la partie de l’ancienne Prusse Orientale qu’elle n’a pas annexée au lendemain du second conflit mondial.
            Pour autant, une telle revendication a-t-elle, à ce jour, été formulée ?
            Mais si elle devait l’être, je vous rejoins à nouveau sur le risque non-négligeable de réponse nucléaire de la part de Moscou, quelle que soit la nature du régime y siégeant alors.

  21. Pascal, (l'autre) dit :

    Un seul nom Katyń!
    « et l’on connaît donc déjà le prochain théâtre de guerre sur le sol européen… » Avec en « guest star » Vladimir Vladimirovitch Poutine…………….où son successeur! Vu le paquet de frappadingues du coté de Moscou cela ne devrait pas être un problème pour avoir pire!

  22. St Chamond dit :

    Autant on comprend le rôle que vous donnez au catholicisme dans la lutte anticommuniste d’hier autant le lien avec l’atlantisme d’aujourd’hui est pour le moins capillotracté.

    Franchement, le parallèle entre la Pologne et l’Arabie Saoudite, c’est une blague ?

  23. Félix GARCIA dit :

    PRECISIONS POLONAISES
    « Les déclarations des autorités polonaises ont mis un terme aux spéculations sur le financement de 288.6 millions de dollars approuvé par le Congrès américain en septembre dernier. Cette somme provenant du fond FMF (Foreign Military Financing) permettra de financer l’acquisition des 116 chars M1A1 SA dont la Pologne a entrepris d’accélérer la livraison afin de remplacer les 230 chars T-72 et PT-91 transférés à l’Ukraine en attendant la livraison des 250 M1A2SEPV3. »
    https://blablachars.blogspot.com/2022/11/precisions-polonaises.html

    Au passage … le K2 Panther a l’air vachement bien mine de rien …
    https://www.youtube.com/watch?v=njR046-Iieo
    Mais j’y connais rien !
    ^^

  24. Jean de Pologne dit :

    Vous ne connaissez pas la Pologne. Au XVIe siècle, l’Inquisition est abolie et la tolérance religieuse est proclamée. https://fr.wikipedia.org/wiki/Confédération_de_Varsovie
    En Pologne, l’État n’a jamais puni l’homosexualité. Probablement le seul cas de ce genre en Europe. Aujourd’hui, la prostitution et la pornographie sont légales. Le catholicisme polonais n’a jamais été semblable au radicalisme espagnol. Vivre à côté de la Russie, c’est vivre à côté d’un barbare sauvage. Il en est ainsi depuis des lustres.