Pour éviter les méprises lors des missions d’appui aérien rapproché, l’on déploie au sol une équipe TCAP (Tactical Air Control Party), laquelle compte dans ses rangs un contrôleur aérien avancé dont la tâche est de guider la frappe que doit effectuer un chasseur-bombardier. Faute d’avoir une équipe TCAP expérimentée auprès des Forces démocratiques syriennes (FDS),