système / Archives

Un deuxième système de 3 drones MQ-9 Reaper a été livré à l’armée de l’Air

En décembre dernier, les trois drones MQ-9 Reaper engagés par l’armée de l’Air dans l’opération Barkhane, au Sahel, ont franchi le seuil symbolique des 12.000 heures de vol depuis leur entrée en service, en 2014. Autant dire que, grâce à leur excellent taux de disponibilité (86,5%), leur activité est intense. Pour rappel, un sytème de

La Turquie n’exclut pas d’acquérir un système russe de défense aérienne

En novembre 2015, la Turquie annonça sa décision de renoncer à l’acquisition du système chinois de défense aérienne Hongqi-9/FD 2000, choisi deux ans plus tôt dans le cadre d’un appel d’offres auquel avaient participé le consortium franco-italien Eurosam (SAMP-T) et le tandem américain Raytheon/Lockheed-Martin (Patriot PAC-3). Une proposition russe, basée sur proposé le S-300 PMU-2

Thales va fournir des systèmes mobiles d’aide à l’atterrissage à l’US Air Force

L’US Air Force a sélectionné le groupe français d’électronique Thlaes pour lui fournir des systèmes d’atterrissage aux instruments déployables (D-ILS, pour Deployable Instrument Landing System) qui permettent de guider avec précision des avions en approche finale par faible visibilité aux abords des pistes. Le contrat, dont le montant est de 18,4 millions de dollars, prévoit

L’armée allemande a reçu ses premiers systèmes Gladius

  La Bundeswehr a reçu, le 7 mars dernier, ses premiers systèmes Gladius, lesquels sont l’équivalent allemand du FELIN (Fantassin à équipements et liaisons intégrés) actuellement en dotation au sein de l’armée de Terre française. Développé à partir de 2006 par Rheinmetall, ce système, encore appelé « Infanterist der Zukunft – Erweitertes System (IdZ-ES) – avait

L’armée russe va tester son système de soldat du futur en avril prochain

Par le passé, la Russie avait manifesté son intérêt pour le concept français FELIN (Fantassin à équipements et liaisons intégrés). En novembre dernier, Anatoli Serdioukov, alors ministre russe de la Défense et tombé en disgrâce depuis, avait encore indiqué son intention d’en commander quelques exemplaires afin de les « étudier » afin de décider si Moscou devait