Airbus craint de devoir partager le contrat sur les successeurs des avions Tornado allemands avec Boeing