Le Burkina Faso plaide en faveur d’une « coalition internationale » antiterroriste pour le Sahel