Le ministre britannique de la Défense vise un budget de 100 milliards de livres sterling à l’horizon 2029-30

A priori, la revue stratégique publiée par Londres en mars 2021 a donné lieu à des duels à fleurets mouchetés entre Rishi Sunak, alors chancelier de l’Échiquier [c’est à dire le Trésor britannique] et Ben Wallace, le ministre de la Défense. Ce qui a contraint ce dernier à des arbitrages, faits principalement aux dépens de la British Army, le format de celle-ci devant alors être de nouveau réduit à seulement 72’500 soldats [contre 82’000 actuellement] et, entre autres, à 148 chars de combat Challenger 3.

Pour justifier de telles décisions, il avait été avancé, à l’époque, que la British Army devait miser sur les évolutions technologiques [et sur la robotique en particulier] afin de se préparer aux « guerres de demain » et non à celles d’hier. Tel est « l’élément de langage » généralement servi en pareil cas. Sauf que, à force de penser à demain, on en viendrait à oublier le présent. Et c’est ce que rappelle la guerre en Ukraine.

En mai dernier, et alors qu’il s’apprêtait à quitter ses fonctions, le général Sir Mark Carleton-Smith, alors chef d’état-major de la British Army, confessa qu’il ne se sentait « pas à l’aider avec une armée de seulmeent 73’000 hommes ». Et lors de l’élaboration de la revue stratégique de 2021, il assura avoir plaidé en faveur du maintien à un format de 82’000 soldats. « Devoir se limiter à 73’000 hommes a été surprenant. C’est un chiffre un peu arbitraire », confia-t-il à Soldier Magazine.

Quoi qu’il en soit, ayant soutenu la candidature de Liz Truss à la succession de Ben Johnson, démissionnaire de son poste de Premier ministre, M. Wallace a depuis été maintenu au ministère de la Défense [MoD]. Et Rishi Sunak, qui avait aussi l’ambition d’occuper le 10 Downing Street, n’est plus le chancelier de l’Échiquier… Et ce qui avait été décidé il y a un an n’est désormais plus valable, notamment à la lumière des enseignements tirés de la guerre en Ukraine.

La nouvelle cheffe du gouvernement britannique ayant promis de porter le niveau des dépenses militaires à 3% du PIB d’ici à 2030, Ben Wallace a confirmé cette ambition, dans un entretien publié par le quotidien « The Telegraph », le 25 septembre. Et, au passage, il a réglé ses comptes avec M. Sunak [voire aussi avec ses prédécesseurs].

Déjà, Mme Truss a indiqué qu’une autre revue de défense et de politique étrangère va être élaborée afin de corriger la précédente. Et ce sera dans le cadre de celle-ci que s’inscrira la hausse très significative des dépenses militaires britanniques.

« La raison pour laquelle j’ai soutenu Liz Truss était que les risques que nous étions prêts à accepter au milieu de la décennie ne sont plus ceux que je veux tolérer à la lumière de l’agression russe. […] Il y a certains risques que nous ne pouvons plus vraiment prendre. Et c’est pourquoi j’ai écrit au chancelier [de l’Échiquier] en mars dernier pour lui dire que nous avons besoin des choses que nous n’avons pas reçues dans la revue stratégique [de 2021] alors que nous les avions demandées », a-t-il dit.

S’il admet que les réductions budgétaires décidées arprès la Guerre Froide étaient normales, M. Wallace a déploré que le Trésor ait par la suite mené une sorte de « raid d’entreprise » [fait de diriger ou d’orchestrer une prise de contrôle hostile d’une entreprise, ndlr] contre le MoD, au point d’influer sur le format des forces armées.

Quoi qu’il en soit, si l’on s’en tient à l’ambition décrite par M. Wallace, les dépenses britanniques de la Défense pourraient atteindre les 100 milliards de livres sterling à l’horizon 2030 [soit 112 milliards d’euros au taux de change actuel, ndlr]. En clair, Londres dépensera 52 milliards de livres de plus pour ses armées par rapport à aujourd’hui.

« Sans ce changement, nous nous dirigeons vers moins de 2%. Mais selon les prévisions actuelles, cela représente environ un budget de 100 milliards de livres sterling en 2029-30. Nous sommes actuellement à 48 milliards de livres sterling. Voilà donc la différence. En huit ans, c’est une somme énorme », a détaillé M. Wallace. Visiblement, Londres n’entend pas être en reste par rapport à Berlin, qui veut faire de ses forces armées la « pierre angulaire » de la défense européenne » dans le cadre de l’Otan.

À noter que, lorsqu’il était Premier ministre, Boris Johnson a signé un investissement de 24 milliards de livres sterling, sur quatre ans, au profit des forces armées britanniques.

Pour autant, la manne évoquée par M. Wallace ne se traduira forcément pas par la réactivation de régiments dissous… Mais plutôt par des investissements plus conséquents dans certaines capacités clés, dont l’artillerie, le renseignement électromagnétique, la guerre électronique et la lutte anti-drones. Ce serait une « perte totale de temps » de simplement rétablir les troupes comme elles étaient dans les années 1980″, a-t-il fait valoir. En tout cas, les leçons de l’Ukraine « seront tirées », a-t-il dit.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

124 contributions

  1. Titeuf dit :

    l’Angleterre, l’Allemagne…
    Pour la France les plus 3 milliards ne serviront pas à grand chose vu que l’essence augmente…
    Même a 50 milliards dans 3 ans on sera loin du compte…
    Mais bon en France les priorités ne sont pas les mêmes…

    • RomainC dit :

      On va se détendre un peu les pleureuses. De 1), si vous avez bien lu l’article d’Opex360 sur les 3 milliards, la prise en compte de l’inflation est dans un article. Ensuite la France n’a pas encore annoncé son plan pour sa nouvelle LPM, donc ça ne sert à rien de comparer des choux et des carottes.

      • Titeuf dit :

        On ne pleure pas ,l’on constate.
        Parce que honnêtement,si vous pensez que la nouvelle LPM va étoffer voire faire des miracles avec le peu que l’on lui donne….
        Vous êtes optimiste c’est bien.
        Pourquoi pas….
        On verra les annonces faîtes pour cette LPM.

        • Carin dit :

          @Titeuf
          C’est justement ce à quoi vous êtes invité… attendre les annonces de la nouvelle LPM!
          Mais bon, au sujet des
          « annonces », il y a déjà celle des 42 rafale… en plus de celles annoncées dans l’article… de mémoire, le Duguay trouin, (second SNA), les nouveaux missiles nucléaires, le matos pour mettre toutes les FREMM à niveau (plus de prêt d’une à l’autre), divers blindés, dont des Leclerc rénovés, de quoi avancer sur le PANG, dans le spatial, etc..
          Je sais pas ce qu’il vous faut pour vous mettre la banane!
          Faites-nous une liste détaillée de vos désirs.
          Vous êtes nombreux à vous plaindre, sans jamais exposer ce qui vous rendraient heureux, en matière d’armements… c’est très frustrant pour les lecteurs moyens de ce blog.

          • Titeuf dit :

            euh…le 2eme SNA je veux bien…mais c’était une commande pour le 7eme qui aurait été mieux…
            sinon pour Noël je demande juste une filière 100% Française en munitions de petits calibre.
            Quelques frem en plus parce que les FDI…bof bof…
            Des gowind avec ce qu’il faut…en plus du pavillon…
            80caesar de plus.
            Du Mica VL genre AMX 30roland.
            Et la bière moins chère pour les soldats du rang, c’est important ça.
            voili voilou….

    • Dolgan dit :

      Parce que vous prenez cette annonce au sérieux ? C’est de la com. Ils continuent à faire n importe quoi avec leur armée.

      Un peu comme les allemands qui vont acheter plus de matos mais sans réformer leur armée. Aucun intérêt.

      La priorité française c’est d avoir une armée opérationnelle. Très loin effectivement des priorités anglaises ou allemande ces dernières années.

      Et c’est pas une bonne nouvelle car ces nos alliés. Leur affaiblissement est aussi le notre.

      • Alex dit :

        +1 effectivement les Allemands ne vont rien régler à coup de Milliards, ce chèque va surtout servir à montrer sa bonne volonté auprès des EU et donc de pouvoir justifier de demander aux EU de rester en Allemagne la presense US et équivalente pour eux à ce que nous nous appelons la dissuasion nucléaire. Donc les Allemands vont acheter pour 30/50Milliards aux US, filer 20Milliars à leur industrie et les 30 derniers disparaîtront dans la nature et leur armée restera une armée inopérante.

        Pour les Anglais c’est autre chose, déjà économiquement je me demande comment un pays autant à l’agonie socialement parlant n’arrive pas à se dégager plus de marge financiere…( comme quoi la solution à tout n’est peut etre pas dans la privatisation à outrance et l’enlèvement des prestations sociales ) en plus leur choix budgétaires déséquilibrent constamment l’équilibre entre les armée, en ce moment tout va à la marine …..pour un résultat très médiocre…Mis à part faire des exercices avec les allies, pour l’instant les portes aéronefs ont une utilité limité avec un coût sur ces dix dernières années astronomique et maintenant comment rectifier le tire ? Avec l’abonnement F35 ils sont pas sortie de l’auberge….va venir le remplacement des sous marins etc etc

        Vous allez voir, la solution miracle va etre l’achat de F35 pour l’armée de l’air et de continuer le programme Tempest à minima, juste pour pomper un peu de fric des copains pour continuer à faire travailler les ingés ou alors sortir un avions léger en complément du futur F35

        Bref quand on voit ça on se dit que mis à par pour les projet Franco Allemand, sinon on est pas si mal loti que ça

        • Dolgan dit :

          Le problème des anglais, c’est les annonces tonitruantes qui vont de paire avec une inconstance dans les programmes. Dans le militaire, c’est le temps long qui compte.

          Un programme comme scorpion fait baver outre manche.

        • EchoDelta dit :

          Contrairement à ce que vous pensez les anglais ont un système social très bien développé et très généreux avec les entrants, voire les intrus. C’est bien pour cela que toute l’Afrique et l’Asie anglophone s’y précipite au point que cela nous pose problème à l’entrée du tunnel sous la manche.
          Une partie de leur déficit vient de là, l’autre parie vient de la privatisation de certains services publics qui ont été en fait plutôt « financiarisé ».
          Bref ils ont les même tares que les autres européens, avec une criminalité importante qui n’aide pas non plus l’anglais moyens à faire des efforts pour son pays. Quand on voit le scandale des jeunes filles violées et enrôlées de force dans des maisons closes sordides à partir de 12/13 ans et que cela ne dérange personne au gouvernement anglais, ni d’ailleurs l’ex prince Charles et son épouse, devenu roi, cela donne une idée de l’atmosphère délétère qui règne sur place.
          D’une certaine manière il faudrait là aussi et comme en France une sérieuse reprise en main des idées et des concept de vie et de moeurs pour ressusciter un l’esprit de corps qui a permis à ces pays européens de résister à l’Allemagne Nazie, et à la reconstruction parfois chaotique mais surtout faite de sueur de « l’après guerre ».

  2. Sorensen dit :

    Bien. Le nord doit être puissant.

    • Czar dit :

      le pakistan est déjà puissant.

      • Sorensen dit :

        Oui, en comparaison de la nouvelle Algérie, c’est certain.

        • Czar dit :

          suffit de regarder les gouvernements respectifs pour voir que la « transition démographique » comme désignent nos gouvernants le Grand-Remplacement-qui-nexiste-pas a quelques longueurs d’avances dans le monde anglo-salecon

          l’obsession des britbongs de servir de « brillant second » à leur suzerain uhesse s’est étendue jusqu’à cet aspect des choses (en plus de déboulonner leurs statues – ici on a replacé de Plonplon 1er sur son socle à Rouen, après que l’homme soja municipal ait été déconstruit par un vote populaire)

      • Robert dit :

        Le Pakistan réussit à empêcher police et services sociaux britanniques de recevoir et combattre les viols massifs durant des années de jeunes filles mineures britanniques, certaines de 12 ans, par des ressortissants pakistanais en Grande Bretagne. Un commissaire s’est excusé, reconnaissant qu’ils avaient peur d’être taxés de racisme. Pour autant, ce scandale continue, aucune poursuite contre les services de l’état volontairement défaillants alors que des dizaines de milliers d’enfants ou de jeunes filles britanniques ont été réduites en esclavage sexuel par des pakistanais qui sont libres de leurs mouvements en Grande Bretagne.
        Le Pakistan est vraiment puissant et le lèche babouche qui vient d’être couronné à Londres ne va pas y changer grand chose.

        • lgbtqi+ dit :

          eh oui… mais cela ne révèle pas la force du Pakistan, mais plutôt la débilité des Européens, dont la dernière énergie semble devoir être investie dans l’inventaire de leurs faiblesses et convulsions.

          Ça tapote sur le clavier, ça compile des sources médiatiques merdiques, ça fait des discours pendant que les autres avancent.

  3. Florian dit :

    — HS —
    Il y a un incendie dans le SNA Perle à Toulon. Voici un extrait du communiqué du ministère :
    « Ce jour, le 26 septembre 2022, à 12h42, un incendie s’est déclaré à bord du sous-marin nucléaire d’attaque Perle, au bassin en zone Missiessy, au sein de la base navale de Toulon. Le sinistre s’est déclenché dans un local dédié au stockage de vivres situé au milieu du sous-marin et sous la ligne de flottaison. Le sous-marin a été évacué, il n’y a pas de blessés. Le feu reste circonscrit dans le local concerné par l’évènement initial. »
    Lien vers le communiqué : https://intranet.technicatome.corp/wp-content/uploads/2022/09/20220926__CP_Incendie-SNA-Perle.pdf

    • Seb dit :

      Cela commence a faire beaucoup pour nos sna !
      Mais ce lien intranet ne me semble pas autorisé pour le public…

  4. xaloy dit :

    «Nous sommes actuellement à 48 milliards de livres sterling.»

    Comment peut-on consacrer autant d’argent pour une armée aussi médiocre ?

    • E-Faystos dit :

      en politisant tout, et en privatisant le reste.
      La Grande-Bretagne veut conserver son »lien spécial » avec les US. donc elle achète massivement chez l’oncle Sam pour être compatible avec les forces US.
      mais où va cet argent ? dans les poches US, sans aucun retour financier.
      ensuite, la Grande-Bretagne est la championne toute catégorie de l’économie coûteuses : le pays lance un programme, et l’annule systématiquement pour des raisons d’économie. sinon, elle le retaille pour le confiner à l’inutilité : on le.voit avec les portes-aéronefs qui sont gros, deux, mais incapable d’utiliser autre chose que des hélicoptères et des F35.
      enfin, les sociétés de projet et soutien baux armées sont ruineuses outre-manche.

    • Aramis dit :

      « Comment peut-on consacrer autant d’argent pour une armée aussi médiocre ? » En faisant exploser les coûts de fonctionnement par l’externalisation, en professionalisant toutes les fonctions, en achetant des matériels taillé pour donner un maximum de bénéfice au fabricant (F 35), en tentant avec un tel budget de fabriquer des grands navires de combats (Queen Elizabeth).

      S’il y ades pays qu’il ne faut pas copier en matière militaire ce sont les pays de l’UE et le RU.

  5. Gamberge dit :

    100 G£ tout rond pour 2030 !
    Bel effet d’annonce.
    Je suppose que ce n’est pas à £ constante. Avons-nous la prévision d’inflation britannique pour cette année et les 8 prochaines, qui permettrait de quantifier l’effort réel à fournir (si tant est qu’une projection budgétaire à 8 ans ait le moindre sens) ?
    Et surtout, les mesures permettant de financer une telle augmentation du budget de la défense de Sa Gracieuse Majesté sont-elles détaillées ? Et si oui, sont-elles jugées crédibles par les commentateurs dans le contexte économique britannique des prochaines années, dont certains disent qu’il risque d’être assez difficile ?

    • E-Faystos dit :

      @ Gamberge
      l’état de l’Union est mauvais, entre l’Irlande et l’Écosse.
      si l’Irlande est peu importante, l’écosse, son pétrole et ses bases militaires ne peut pas s’émanciper sans désintégrer les capacités militaires britanniques.
      on peut tabler sur 10+ % d’inflation cette année outre-manche, sans compter qu’AUKUS, c’est mignon mais ça va coûter, en plus de donner l’Australie sur un plateau aux entreprises US.

    • Czar dit :

      vu comment le Livre a dévissé par rapport au dollar et même à l’euro 100 milliards, ça pourrait ne pas valoir grand-chose dans près d’une décennie. pas au niveau de la livre truc, certes, mais le plongeon est important

      • Sorensen dit :

        Des prédictions à huit ans…Était il nécessaire que vous nous rappeliez et votre incompétence et votre ridicule? Ils ont de toutes façons besoin de détruire de la masse monétaire.

        • Czar dit :

          nan l’incompétence c’est d’avoir placé toutes ses ressources énergétiques entre les mains de l’étranger, ce qu’on fait de façon similaire rosbifs comme schleuhs

          • Sorensen dit :

            La France non plus n’a pas de souveraineté énergétique. Et jusqu’à 2018, elle était importatrice nette d’énergie produite en Allemagne. Vous verrez, si vous passez, qu’à terme, c’est l’Allemagne qui a fait le bon choix.

          • lgbtqi+ dit :

            Oui. La seule chose acceptable est de placer sa pensée politique dans les mains de l’étranger, celui qui chevauche les ours mais impose 15 j de quarantaine et 6 tests à ceux qui veulent l’approcher.

          • Czar dit :

            aucun pays n’a de totale souveraineté énergétique, même les pays pétroliers du Golfe qui pour beaucoup n’ont pas de capacités de raffinage équivalent à leur consommation intérieure.

            La France est en bien meilleure situation que la teutonie sur cette question, le petit hiver frisquet qui s’annonce devrait en apporter une preuve irréfutable (ach, stalingrad immer noch !)

          • Sorensen dit :

            Oui, nous verrons.

      • Jean-Michel dit :

        Les taux obligataires du Royaume-Uni explosent suite aux annonces du gouvernement de Liz Truss.

        Un vent de panique a soufflé sur les obligations d’Etat européennes ce mardi. Et il est à nouveau venu de Londres. Le rendement des titres anglais à 10 ans a pris 25 points de base (pb), pour atteindre 4,52 %, un plus haut en 14 ans. Et celui des Gilts à 30 ans s’est approché de 5 %, son niveau de 2004.

        Les marchés ne se remettent pas de l’onde de choc du plan présenté par le ministre britannique des Finances, Kwasi Kwarteng, qui prévoit des baisses d’impôts massives et un recours accru à l’endettement.
        https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/nouvelle-poussee-de-fievre-sur-les-taux-europeens-1852148

    • Sorensen dit :

      C’est quoi la £ constante? Un truc de fonctionnaire? Lorsque l’on fait ce genre de déclaration, l’on parle bien entendu en PPA sur l’encours.

      • Gamberge dit :

        Bonjour Sorensen,
        Merci de m’avoir répondu.
        En dehors de la question d’une appartenance supposée de votre interlocuteur à la fonction publique, laquelle n’est probablement pas d’un intérêt primordial, auriez-vous l’obligeance de m’éclairer un peu sur la notion de « PPA sur l’encours » que vous évoquez et à laquelle je crains de rester relativement étanche en dépit de mes recherches ?
        Merci d’avance.

        • Gaulois78 dit :

          @Gamberge & Jean-Michel

          Je pense que votre interlocuteur s’est mélangé dans sa tête…

          Qu’est-ce qu’un PPA en finance ?
          L’affectation de l’écart d’acquisition (PPA) consiste à analyser les composantes de l’écart entre le prix d’acquisition et la situation nette comptable d’une société afin de limiter l’écart résiduel (goodwill).

          A moins qu’il ne s’agisse de PP (d) A l’ancien journaliste vedette de TF1…

          La lecture est la compréhension de la langue de Molière est déjà difficile pour le Franchouillard moyen, alors imaginons la difficulté pour un Teuton…

          Dans le texte : Relatif aux anciens Teutons ou aux anciens peuples de la Germanie.

          Teuton ce n’est pas une insulte..On est bien d’accord Mr Sorensen ?

          • Sorensen dit :

            Le fou rire.
            *la PPA en économie. Il s’agit d’un taux de conversion. Sous-diplômé.

        • Sorensen dit :

          100 milliards de livres sterling en PPA livres sterling 2022. Cela veut dire que le budget futur devra permettre d’acheter ce que permet 100 milliards aujourd’hui.

          • Gamberge dit :

            Merci d’avoir éclairé ma lanterne.
            Donc ce que vous appelez « en PPA sur l’encours », c’est bien ce que je qualifie vulgairement d' »en £ constantes ».
            Donc, dans mon propos initial, je supposais que les 100 G£ annoncés n’étaient pas en PPA (et étaient donc, selon ma terminologie, en £ courantes) et vous postulez qu’au contraire ils sont « bien entendu » en PPA.
            Autant je suis d’accord pour dire que ce genre d’annonce devrait systématiquement être fait en PPA, afin d’avoir un sens concret et de pouvoir parler de la même chose aujourd’hui et dans le futur, autant je ne suis pas du tout persuadé que cela ait été le cas en l’occurrence. C’est selon moi avant tout de la communication, pour laquelle l’effet d’annonce (doublement du montant actuel et joli nombre bien rond) a été privilégié au détriment d’une communication financière rigoureuse. Pour faire une comparaison triviale, je crains que ce ne soit le même phénomène que pour le box-office des films américains, exprimé non pas en entrées (ce qui permettrait une comparaison sérieuse) mais en $ (ce qui permet de prétendre régulièrement avoir battu le record historique alors que l’inflation n’est pas prise en compte pour comparer aux précédents films à grand succès).
            Comme l’article ne le précise pas, je n’ai, pour émettre cette hypothèse, outre mon ressenti, que le constat que dans le même temps il est indiqué que cela fera passer la part de l’effort de défense dans le PIB de plus ou moins 2 % à 3 %, soit +50 %. Alors le non-financier que je suis s’y perd peut-être un peu entre les prévisions de croissance et les projections d’inflation, mais j’ai l’impression que si le doublement annoncé du budget était effectivement en PPA, cela devrait peu ou prou représenter 4 % du PIB en 2030 (si je déraille complètement, merci de me le dire gentiment).
            Mais au-delà de mon propre ressenti (qui peut ne pas valoir tripette) qu’est ce qui vous permet, quant à vous, d’être aussi affirmatif et de penser que ce montant de 100 G£ pour 2030 à été annoncé en PPA (en dehors du fait que dans un monde parfait, rigoureux et dégagé de tout effet de communication, il aurait dû l’être) ?
            À vous lire, si vous avez le loisir de me répondre avant que les commentaires de cet article ne soient fermés.

          • Sorensen dit :

            « représenter 4 % du PIB  » C’est l’idée, puisque l’Allemagne est supposé s’y porter.

            C’est l’usage, si vous je vous donne une valeur, vous en avez la représentation dans le présent. Pas en 2002, 2015 , mais bien dans l’année.

      • Gaulois78 dit :

        @Sorenson

        Vous êtes sûr de votre source Allemande pour dire que:

        La France non plus n’a pas de souveraineté énergétique. Et jusqu’à 2018, elle était importatrice nette d’énergie produite en Allemagne

        Bonne lecture…

        https://www.lesechos.fr/partenaires/enedis-la-transition-connecte/les-imports-et-exports-francais-delectricite-en-chiffres-1251180

        • Sorensen dit :

          Oui certain.

          • Gaulois78 dit :

            Dites donc le Teuton, le sous diplômé vous invite à tapé PPA sur votre clavier

          • Gaulois78 dit :

            Avez-vous pris la peine de lire le lien des échos ?
            Non ?
            En cherchant peu vous trouverez facilement une quinzaine d’articles sur l’exportation d’électricité française en 2018…
            Pas le temps, vous êtes trop occupé à nous faire votre propagande…

  6. Math dit :

    Les leçons de l’Ukraine semblent être du stock, de l’artillerie, des chars, du renseignement et des hommes mobilisés en masse… même si c’est un peu sommaire…

    • PeterR dit :

      Vous oubliez une défense anti-missiles bien plus conséquente et une dissuasion nucléaire renforcée

  7. misare dit :

    Effet d’annonce politicienne, le royaume unis comme la France n’a plus les moyens de leurs ambitions.
    Du fait de leur économie, de leur démographie. Ils galèrent déjà pour trouver des conducteurs de poids lourds alors des soldats…

  8. ScopeWizard dit :

    GNAAAA

    Avec le Brexit , ces cons de rosbifs mal saisis vont se casser la gueule , et ils vont pas pouvoir s’ en sortir , ça valeur coûter très cher , et GNI et GNA et GNOU…

    Et oui mais….les Englishes , EUX , ils ont la LIVRE STERLING , du PÉTROLE bien qu’ il ait entraîné la Livre vers le haut contribuant ainsi à la désindustrialisation du pays s’ il faut en croire certains spécialistes , mais surtout ils ont le COMMONWEALTH , c’ est-à-dire 55 ou 56 pays ou États qui constituent donc une sphère….

    NOUS ne sommes pas du tout dans cette configuration .

    Il y a donc des chances qu’ à terme les Anglais s’ en sortent mieux que nous et puissent atteindre leurs objectifs .

    • NRJ dit :

      @Scope
      Par rapport à vos derniers commentaires.

      « l’ idée que bosser à plusieurs pays sur un même programme […] SERAIT FORCEMENT EN DÉFINITIVE MOINS CHER que si nous le faisions seul , est à prendre avec beaucoup de pincettes . »Bien sûr. Il n’y a pas de certitude absolue sur le fait que ce soit moins cher. Il n’y a même jamais de certitude absolue. Par contre, on a la quasi-certitude que le faire seul nous mènera à devoir sacrifier d’autres programmes de l’armée française et nos capacités pour pouvoir se payer le coût colossal que représente un programme aéronautique de Défense.

      « le danger que le programme coûte bien plus cher à cause d’ une corruption comme de surfacturations volontaires et consenties style « petits arrangements entre amis » , est bien réel . ». Ce danger est toujours réel, que ce soit en solo ou en coopération. Donc pas de problème avec la coopération à ce sujet.

      « Et puis , tu fais quoi , si en cours de route l’ un de tes partenaires fait soudain défaut ? ». C’est toujours un risque. Après, on parle d’un programme qui coûte des dizaines de milliards et qui est primordial aux niveaux technique, technologiques, industriels, et stratégiques. Quand on a dépensé des milliards dans un programme, on est généralement peu regardant à ne pas le suivre.

      « Et donc c’ est ça le plan ? « . Le plan de qui ? Des illuminatis ? Des franc-maçons ? Des américains ?

      « Pour quelle finalité ?
      Aboutir à une Europe bloc-puissance afin de pouvoir peser sur l’ échiquier mondial face à d’ autres blocs ? ». C’est Rabbi Jacob ? Vous répondez à une question par une autre question ? La prochaine fois, établissez clairement un chemin de réflexion logiques et pas de vagues questions pour justifier sans justifier une pensée bancale.

      « Et comment on réussit ça avec autant de longueur de laisse US qui empêche toute possibilité de réelle union politique entre pays qui déjà n’ ont pas les mêmes intérêts voire se méfient les uns des autres ? ». Les USA défendent leurs intérêts et c’est bien légitime, car nous pouvons faire de même. Maintenant, si les pays européens ne s’accordent pas avec l’union qu’on propose c’est peut-être parce que nos propositions ne sont pas acceptables en l’état.

      « Pourquoi , parce que nous sommes dirigés par des cons abrutis d’ idéologie dont le niveau de réflexion est limité dont la mentalité est douteuse et qui sont acquis à autre chose qu’ à leurs peuples considérés stupides et dans l’ incapacité de saisir et comprendre les enjeux . ». Il y a une expression qui me semble particulièrement vraie quand je lis ça: on a les hommes politiques qu’on mérite.
      Vous, par exemple, vous êtes incapables de réfléchir rationnellement et votre conclusion qui se limite à dire « ah ouais mais si la France va mal, ce n’est pas de ma faute, car je suis bien sûr génial et j’ai tout vu tout compris et que j’ai choisi naturellement les bonnes personnes. Non, si ça va mal, c’est que nos politiciens sont des mauvais horribles corrompus/illuminatis/je sais pas trop quoi mais pas sympa. ». C’est un raisonnement digne d’un enfant de 5 ans en soit.

      « Bref , est-ce que d’ après vous tout ceci est « démocratique » ? ». C’est nous qui élisons nos chefs d’Etat. Je ne vois rien à redire. Si on vote pour des mauvais à cause de notre incapacité à tirer les leçons de nos erreurs pour faire rejaillir les fautes sur les hommes politiques et les illuminati, c’est notre faute.

      « seulement attention , parce que si la France venait à se casser la figure , c’ est toute l’ UE qui va la suivre…. ». Tiens encore une phrase digne de notre mentalité de petit coq arrogant sur notre tas de fumier: « ça ne peut pas nous arriver, car sinon, c’est tout le monde qui aura des problèmes ». Déjà, ça montre qu’on va tirer tout le monde vers le bas parce qu’on est mauvais. Ensuite, ce genre de situation est déjà arrivée par le passé en France sous Mitterrand (le virage de la rigueur en fut le résultat politique en 1983) et ça n’a pas été la catastrophe absolue pour les autres pays. Après l’époque a bien sûr changé, mais s’il y a une faillite en France demain, c’est avant tout la France qui prendra cher. Et les autres pays beaucoup moins. Et je ne crois pas trop à des « effets dévastateurs » que vous annoncez: on fera appel au FMI, car on n’aura pas le choix -sauf à voir toutes les structures françaises disparaître du jour au lendemain (armée, police, éducation, retraites, justice etc).-, et il nous financeront temporairement tout en nous imposant une rigueur massive et immédiate.

      • tenor dit :

        « Par contre, on a la quasi-certitude que le faire seul nous mènera à devoir sacrifier d’autres programmes de l’armée française et nos capacités pour pouvoir se payer le coût colossal que représente un programme aéronautique de Défense. » Rien n’est moins certains. Les 80 à 100 milliards avancé pour le SCAF représentent le coût total du programme et pas le coûts pour la France seule.

        Comme ce coût total comporte les avions, les drones, les effectueurs déportés et le cloud, plus les commandes et la production pour 3 pays, le montant que représente un programme d’avion même de 6G n’est pas égal à la totalité du coût estimé du SCAF. Estimé à la louche en plus.

        Faire juste un remplaçant au Rafale à la pointe de la technologie cela ne va pas coûter aussi cher que de faire le SCAF avec le même niveau de commande total que les 3 participants réunis. Cela n’aurait pas que des désavantages car on aurait pas à négocier avec qui que ce soit par exemple.

        Sinon ce serait comparer le coût total du Rafale production et commandes incluses pour la France seule, avec le coût total production et commandes des participants d’un Rafale développés par France + Allemagne + Espagne. Forcément si 3 pays commandent et qu’on additionne le prix de leur commande au reste des coûts ça fait plus que si un seul commande.

        • NRJ dit :

          @tenor
          « le montant que représente un programme d’avion même de 6G n’est pas égal à la totalité du coût estimé du SCAF. ». Le SCAF comprend certes le NGF mais également toutes les technologies associées, du radar au cloud et du moteur aux essaims de drones.

          « Estimé à la louche en plus ». Forcément. On est au tout début du programme, sur un programme complexe et évolutif. Mais ce budget, c’est bien ce à quoi on peut s’attendre avec les données qu’on a actuellement. Après il est possible que dans la réalité le coût soit encore supérieur. Si on est optimiste on se dit que le coût serait au contraire inférieur, même si malheureusement il y a souvent un monde entre le rêve et la réalité.

          « Forcément si 3 pays commandent et qu’on additionne le prix de leur commande au reste des coûts ça fait plus que si un seul commande. ». C’est vrai et alors ? Vous mentionnez un fait indiscutable, mais qu’est-ce que cela apporte exactement à la discussion ? Qu’en déduisez vous exactement par rapport à mon commentaire ?

          Votre commentaire me fait l’impression que vous ne faites que des sous-entendus sans assumer ce que vous pensez réellement.

          • tenor dit :

            @NRJ « Le SCAF comprend certes le NGF mais également toutes les technologies associées, du radar au cloud et du moteur aux essaims de drones. » Ok mais je vois pas le rapport.

            « Mais ce budget, c’est bien ce à quoi on peut s’attendre avec les données qu’on a actuellement. » Vu les données qu’on a on ne sait pas trop à quoi s’attendre justement. On veut faire plus grand plus fort et plus loins, c’est tout ce qu’on sait.

            « Après il est possible que dans la réalité le coût soit encore supérieur. » Ok mais il y a plein de raisons qui peuvent causer ça. On peut avoir un scénario à la F 35/ F 22 genre l’industriel est très content de se gaver sur la phase de R&D et les militaires ont demandé un mouton à cinq pattes difficile à mettre au point. On peut aussi avoir tout simplement des commandes plus importantes de la part des participants ce qui va faire grimper le montant final alors que la phase de R&D a eu lieu sans pépin financier. Montant total en hausse n’égal pas forcément problème financier il faut regarder pourquoi le montant monte.

            « C’est vrai et alors ? » Alors ça apporte un truc juste évident à la discussion : montrer que le montant total d’un programme pour trois pays va forcément au global être plus élevé que pour un seul pays quand on fait les budgets. France toute seule cela ne fera pas aussi cher que France + Allemagne + Espagne.

            Moi je vois pas le moindre sous entendu quand j’écris que le montant total d’un programme Franco-Français sera inférieur au montant total d’un programme France + Espagne + Allemagne.

            C’est pas caché puisque je l’écris.

          • NRJ dit :

            @tenor
            « Ok mais je vois pas le rapport. ». Je complète simplement ce que vous disiez sur les composants du SCAF en rappelant que si les technologies du SCAF ne sont pas développées dans le cadre du programme SCAF, il faudra les développer quand même sans quoi le Rafale deviendra obsolète.

            « On veut faire plus grand plus fort et plus loins, c’est tout ce qu’on sait. ». De ce qu’on lit, on veut un avion polyvalent multirôle navalisable et plus furtif et plus performant que le Rafale. Avec cette description, c’est ni plus ni moins un Rafale 2.0 + l’essaim de drones.

            « Montant total en hausse n’égal pas forcément problème financier il faut regarder pourquoi le montant monte. ». C’est certain, mais cela montre la nécessité d’avoir des moyens financiers importants pour supporter les variations de budget liées au programme. En d’autres termes, ça disqualifie la France de se payer seule un tel programme.

            « Moi je vois pas le moindre sous entendu quand j’écris que le montant total d’un programme Franco-Français sera inférieur au montant total d’un programme France + Espagne + Allemagne. ». D’accord, si c’est ça la conclusion, on est 100% d’accord.
            Du coup ce que vous écrivez ne va pas en contradiction avec le fait que la France ne pourrait pas se payer un SCAF franco-français sans avoir à sacrifier des capacités importantes de notre armée. C’est tout ce dont je voulais être sûr.

          • tenor dit :

            @NRJ « Avec cette description, c’est ni plus ni moins un Rafale 2.0 + l’essaim de drones. » Tout ce qu’on sait c’est qu’on veut faire un avion beaucoup plus performant que le Rafale.

            « C’est certain, mais cela montre la nécessité d’avoir des moyens financiers importants pour supporter les variations de budget liées au programme. » Cela ne montre aucune nécessité. Cela montre que le coût du programme dépend surtout de la phase de production et de la cible de production.

            « En d’autres termes, ça disqualifie la France de se payer seule un tel programme. » Si 3 pays cumulés prévoient 80 à 100 milliards pour un programme étalé sur 30 ans, au contraire cela montre que c’est faisable pour un pays comme la France surtout si on accélère le calendrier, la production, et qu’on adopte une approche incrémentale dans certain domaine.

            « Du coup ce que vous écrivez ne va pas en contradiction avec le fait que la France ne pourrait pas se payer un SCAF franco-français sans avoir à sacrifier des capacités importantes de notre armée.  » Je dis le contraire.

            Souvenez vous, vous conveniez deux secondes avant que le budget d’un programme franco-français serait inférieur au budget du SCAF : »D’accord, si c’est ça la conclusion, on est 100% d’accord. »

            Qui disait « Votre commentaire me fait l’impression que vous ne faites que des sous-entendus sans assumer ce que vous pensez réellement. »? Parceque là ce que vous pensez réellement ça à l’aire d’être que coût du SCAF = coût d’un programme franco-français.

      • Aramis dit :

        « Il n’y a pas de certitude absolue sur le fait que ce soit moins cher. » Là avec 50% des tâches sans responsable désigné c’est certains que cela va augmenter considérablement le risque de surcoût par rapport à un programme seul.

        • NRJ dit :

          @Aramis
          Si les 50% de tâches sans responsable désigné concernent des détails mineurs comme par exemple la roue de l’avion, je pense que le risque de surcoût reste assez faible.

          • Aramis dit :

            Les tâches qui composent ces 50% n’ont aucune importance. Le problème c’est que cumulé elles pèses 50%.

            Ce qui pour un programme industriel est juste aberrant.

          • NRJ dit :

            @Aramis
            « Le problème c’est que cumulé elles pèses 50%. ». Elles peuvent « peser » 50% de l’avion, ça ne veut pas dire qu’elles sont importantes ou qu’il y ait un besoin réel d’avoir un maître d’œuvre sur chacune de ces tâches. Si ces 50% sont des tâches comme les écrous du train d’atterrissage, il n’y a pas de problème.

          • Aramis dit :

            Quand on va calculer le montant des surcoûts que ça va générer là vous allez comprendre le problème, à défaut de comprendre à quel point ce que vous dites est totalement contraire à l’expérience que n’importe qui peut avoir quand il dirige un projet quelqu’il soit.

    • NRJ dit :

      @Scope
      « On n’ a pas besoin du SCAF pour ça ; le SCAF n’ est qu’un concept , pas une fin en soi synonyme d’ horizon obligatoire , il y en a d’ autres . ». Le SCAF est le Système de Combat Aérien du Futur. C’est le remplaçant du Rafale. Ce programme peut prendre plusieurs formes, comme un Rafale MLU, un « Super Rafale » et pleins d’autres choses. Le SCAF, c ‘est aussi toutes les technologies qui équiperont cet avion (radar, IHM, moteur etc). Or, les technologies, si on ne les développent pas, elles deviennent obsolètes. Dit simplement, si on ne fait le SCAF avec les technologies associées (et pas seulement l’avion qui n’est clairement pas la partie majeure), on aura une aviation obsolète d’ici 10 ans. Ni plus ni moins. Ca ne préjuge pas de la forme que prendra le système en lui-même. Je parle juste des technologies associées.

      « Donc ne racontez pas que c’ est le SCAF actuel ou rien . ». Je parle du « programme SCAF » quand je fais référence au programme qu’on mène actuellement avec les allemands. Je fais la distinction, désolé si je n’étais pas clair, mais je n’allais pas nommer systématique parle du système de combat aérien du futur (en vocabulaire usuel) pour parler du remplaçant du Rafale.

      « Donc ne racontez pas que c’ est le SCAF actuel ou rien . ». Non, bien sûr. Comme je disais le SCAF peut avoir plusieurs formes. D’ailleurs ce qui le montre est dans mon commentaire plus haut: « Si on ne fait pas le SCAF, qu’il soit franco-allemand ou franco-français ». Je ne parlais pas du « programme SCAF » qui, lui, est fait avec les allemands.
      Par contre ce qui est certain est que, quelque soit la forme du programme, si on ne veut pas qu’il soit obsolète d’ici 10 ans il faudra mettre des dizaines de milliards d’euros.

      « Et méfiez-vous , parce que si vous essayez de suivre la débauche technologique Américaine , vous n’ avez pas fini de courir . » Je ne suis pas la débauche technologique, et je ne crois pas que c’est ce que fassent les ingénieurs de Dassault et les militaires quand ils réfléchissent à la forme du programme.
      Actuellement, le programme SCAF, c’est le NGF qui est ni plus ni moins un Rafale 2.0 et son essaim de drones.

      « « « Et surtout Dassault a assez de cash pour lancer son plan B SEUL « »
      LANCER » Effectivement j’avais mal lu. Vous conviendrez que ce genre de phrase est stupide: Même moi, je pourrais personnellement lancer mon programme d’avion de chasse. L’objectif n’est pas de lancer, c’est de le mener à bien.

      « Eh bien , mais posez lui la question .
      Je me suis contenté d’ essayer d’ expliciter ce qu’ en quelques phrases il exprimait . » Du coup si vous n’êtes pas capables de répondre à la question, je pense que vous l’avez mal compris.
      J’aurais bien voulu qu’il explicite lui-même, car là vous n’y étiez pas.

      • Aramis dit :

         » Dit simplement, si on ne fait le SCAF avec les technologies associées (et pas seulement l’avion qui n’est clairement pas la partie majeure), on aura une aviation obsolète d’ici 10 ans. » Vu le calendrier du SCAF nous allons nous retrouver avec un avion dépassé assez vite car il était initialement prévu en 2040.

        L’immobilisme actuel condamne notre BITD et nos armée. Quel que soit la manière dont on attaque le problème avec le format et la trajectoire budgétaire actuel on est mort.

        • NRJ dit :

          @Aramis
          « Vu le calendrier du SCAF nous allons nous retrouver avec un avion dépassé assez vite car il était initialement prévu en 2040. ». Le SCAF est toujours prévu pour 2040.

          « Quel que soit la manière dont on attaque le problème avec le format et la trajectoire budgétaire actuel on est mort. ». Au moins ça règle le problème dans votre opinion. Ce que vous dites, c’est que quoi qu’on fasse on n’y arrivera pas. Du coup je suis tenté de dire qu’on a qu’à acheter américains tout de suite pour remplacer les Rafales et on s’embêtera plus puisque selon vous notre industrie aéronautique de Défense est condamnée.

          • Aramis dit :

            « Le SCAF est toujours prévu pour 2040. » Oui on peut toujours le dire mais il ya eu du retard depuis.

            Même si le premier standard du SCAF arrive en 2040, ou espérons le, du programme bien mieux mené qui lui succède, nous allons avoir un avion dépassé assez vite.

            « Ce que vous dites, c’est que quoi qu’on fasse on n’y arrivera pas. » J’ai du mal à comprendre comment vous pouvez faire un contre sens aussi flagrant.

          • NRJ dit :

            @Aramis
            « Oui on peut toujours le dire mais il ya eu du retard depuis. ». Pour l’instant on en est encore au début. Le Rafale sera remplacé vraisemblablement remplacé à partir de 2040, c’est tout.

            « J’ai du mal à comprendre comment vous pouvez faire un contre sens aussi flagrant. ». Je ne fais que reprendre vos propos. Vous avez dit :  » Quel que soit la manière dont on attaque le problème avec le format et la trajectoire budgétaire actuel on est mort ». Si on est mort comme vous le dites, ça règle le problème assez vite, et on n’a pas besoin de mener des réflexions poussées pour savoir comment faire le SCAF.

          • Aramis dit :

            « Pour l’instant on en est encore au début. » On a déjà du retard.

            « Le Rafale sera remplacé vraisemblablement remplacé à partir de 2040, c’est tout. » Sans doute encore après d’où le fait que très vite on va avoir un avion complètement dépassé. On va aussi être condamné à continuer à en commander un peu pour faire vivre notre industrie. C’est complètement contre productif.

            « Si on est mort comme vous le dites, ça règle le problème assez vite, et on n’a pas besoin de mener des réflexions poussées pour savoir comment faire le SCAF. » Vous refaites un contre sens total alors que vous citez la phrase, c’est fou. J’ai pourtant mis « avec le format et la trajectoire budgétaire actuel on est mort ».

            La réflexion qu’on doit avoir c’est comment lancer maintenant un programme pour remplacer le Rafale sur les chaines de production bien avant 2035. En parrallèle on peut officiellement continuer le SCAF en le laissant bloqué.

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ

        C’ est bien ça ; ]@NRJ a besoin du dernier mot…

        « Le SCAF est le Système de Combat Aérien du Futur. C’est le remplaçant du Rafale. »

        NON ; c’ est un concept qui à terme via son développement et la mise au point du chasseur NGF pourra permettre de remplacer le Rafale , nuance !

        « Ce programme peut prendre plusieurs formes, comme un Rafale MLU, un « Super Rafale » et pleins d’autres choses. »

        C’ est exactement ce que j’ ai dit ; vous n’ aviez donc pas compris ?

        Le reste de ce paragraphe est parfaitement inutile .

        Hormis que contrairement à vous je NE suis PAS obsédé de SCAF ou que je NE pense PAS qu’ avec un Rafale MLU stadard F5+ nous soyons dans 10 ans obsolètes , je n’ ai RIEN exprimé d’ à ce point divergent .

        « Je parle du « programme SCAF » quand je fais référence au programme qu’on mène actuellement avec les allemands. »

        Rassurez-vous , moi aussi .

        « désolé si je n’étais pas clair, mais je n’allais pas nommer systématique parle du système de combat aérien du futur (en vocabulaire usuel) pour parler du remplaçant du Rafale. »

        Ben n’ ayant pas hésité à le faire à fins de clarté comme de précision , vous pouviez faire de même .

        C’ est le potentiel « successeur » du Rafale , pas son remplaçant .

        Suivant ce qu’ il adviendra , nous pourrions très-bien nous retrouver avec un duo Super Rafale / Rafale ou NGF / Rafale , et ce pendant très longtemps .

        Une bonne partie de votre 3ème paragraphe est aussi clair que du jus de chique , ce qui est dû entre-autres à cette impossibilité de sortir de la dénomination SCAF .

        « Par contre ce qui est certain est que, quelque soit la forme du programme, si on ne veut pas qu’il soit obsolète d’ici 10 ans il faudra mettre des dizaines de milliards d’euros. »

        Et là c’ est cette « obsolescence » qui tourne à l’obsession .

        Mais « obsolescence » par rapport à qui ? Et pourquoi cet horizon à 10 ans ?

        Vous croyez qu’ un Rafale tel que je l’ ai décrit sera obsolète ?

        Ben , vous risquez d’ être surpris .

        « Je ne suis pas la débauche technologique, »

        Vous y êtes en plein .

        « et je ne crois pas que c’est ce que fassent les ingénieurs de Dassault et les militaires quand ils réfléchissent à la forme du programme. »

        Vous « ne croyez pas » ou vous « êtes sûr » ? Vous « savez » ?

        Bref , vous n’ en savez rien , quoi .

        « Actuellement, le programme SCAF, c’est le NGF qui est ni plus ni moins un Rafale 2.0 et son essaim de drones. »

        Oui , autrement dit du baratin servant un bon gros marketing flou à souhait censé définir un énième concept .

        « Vous conviendrez que ce genre de phrase est stupide: »

        Non , je n’ en conviendrai pas .

        « Même moi, je pourrais personnellement lancer mon programme d’avion de chasse. »

        Ah oui ? ben chiche ! faites donc puisque c’ est si facile et à votre portée .

        Un dessin + une maquette même volante équipée en mini-réacteurs , c’ est vrai que c’ est comparable à un Mirage 4000 ou à un Rafale A avec un pilote humain à son bord qui régulièrement atteint Mach 2 et vole à plus de 10.000 ou 15.000 mètres pendant une heure et plus , tout pareil….

        « L’objectif n’est pas de lancer, c’est de le mener à bien. »

        Cela va de soi , mais que faites-vous du premier pas , de l’ expression d’ une volonté pouvant inciter le politicien décideur à faire le second ?

         » Du coup si vous n’êtes pas capables de répondre à la question, je pense que vous l’avez mal compris. »

        Mais comment voulez-vous que je réponde à sa place à une telle question ? Ce que j’ ai surtout compris c’ est que vous n’ avez pas compris .

        Pourtant , de ce dont je me souviens , je n’ ai pas lu que @HMX souhaitait remplacer le Rafale à l’ horizon 2030 , mais plutôt à cette date envisager que son futur potentiel successeur ou binôme soit bien avancé voire prêt à entrer en production , il y a donc comme une nuance .

        « J’aurais bien voulu qu’il explicite lui-même, car là vous n’y étiez pas. »

        Et vous m’ en voyez navré , mais au cas où vous ne vous en soyez pas encore aperçu , je ne peux pas être partout à la fois et tout le temps .
        Sans doute serait-ce sympa comme faculté , mais le fait est que je ne suis point nanti de ce don .

        Vous n’ allez pas EN PLUS me le reprocher , si ?

        • NRJ dit :

          @Scope
          « Voilà , vous n’ en savez strictement rien . ». .Toutes les données que l’on a sur les coûts des programmes d’avions de chasse montrent que le programme qui va remplacer le Rafale sera un gouffre financier. C’est un fait. Si vous les voulez, je peux vous expliquer pourquoi.

          « Plus vous « diluez » , moins ça se voit , mais plus cela risque d’ être une part importante du coût superflu . ». Même si on n’avait que Dassault comme interlocuteur, rien ne permet d’indiquer que l’entreprise ne détourne pas une partie de l’argent qu’on lui file. Je ne dis pas que c’est le cas, je dis juste que c’est tout autant possible que dans un programme en coopération.

           » Le plan de qui ? Des illuminatis ? Des franc-maçons ? Des américains ? »
          Des extraterrestres . ». MDR. Vous répondez même pas. Vous parlez d’un plan, alors c’est le plan de qui ? Assumez vos opinions.

           »
          Quel rapport avec Rabbi Jacob ? Vous pensez la comparaison appropriée ? ». Dans Rabbi Jacob, ils répondent à une question par une autre question. Mais si vous n’avez pas la réf il n’y a pas de problème.

          « Vous , vous répondez les trois-quarts des fois à côté et encore quand vous répondez , c’ est tellement mieux ? ». Je réponds le mieux possible. Si votre question est trop imprécise je n’y peux rien.

          « C’ est ça oui , je n’ ai que ça à foutre . ». C’est vrai. Ce n’est pas comme si on pouvait vous demander d’établir clairement un chemin de réflexion logique. Cela demande de la réflexion et de la logique. Je dois demander trop.

          « « car nous pouvons faire de même. »
          Non . » Nous pouvons défendre nos intérêts. Je ne sais pas pourquoi vous dites non.

          « Oui , c’ est certainement aussi simple ; pardi ! ». Et pourquoi pas ? Les autres pays n’ont pas de raison particulière de nous apprécier particulièrement. Donc si ils ont un intérêt à nous suivre, ils nous suivront, sinon ils ne nous suivront pas.

          « Parfait , dans ce cas , pourquoi discutez-vous avec cet enfant de 5 ans ? ». C’est votre logique qui est celle d’un enfant de 5 ans. Maintenant, je ne doute pas que vous soyez capable de faire mieux. Je le voudrais, d’ailleurs.

          « Si mes idées ou raisonnements ne vous conviennent pas , contrez-les normalement , à la loyale , « . De quel « raisonnements » vous parlez ? Ecrivez le noir sur blanc. Après si j’ai bien compris, vous n’aviez pas le temps d’établir un chemin de réflexion logique, du coup je doute que vous ayez le temps de faire un raisonnement, qui est un terme similaire.

          « ne serait-ce que par rapport à l’ offre et la façon dont les uns et les autres sont « vendus » notamment par toute une sphère médiatique partisane ou suivant telle ou telle consigne visant à favoriser celui-ci par rapport à celui-là , tous ne seront pas de cet avis . ». Si on se fait escroquer par les médias, c’est notre faute. Il y a un moment où il faut le reconnaître.

          « Décidément , vous et le masochisme… ». Lucide sur ce défaut particulier des français, défaut qui est sans doute à l’origine de tous les autres.

          « Bref , je constate qu’ à part critiquer avec morgue , vous ne souhaitez guère échanger avec intelligence . ». Pour ça il faudrait que vous ayez établi un chemin de réflexion logique. Mais je vous rappelle que vous m’avez dit vous-mêmes que vous n’en aviez pas le temps.

          « Chacun son point de vue ; vous avez peur ou quoi ? ». Non pas tellement. Je ne vois jsute pas pas rationnellement pourquoi notre faillite ferait chuter la zone euro. Elle y mettra au pire un peu de bazar, rien de plus.

          « Voilà , donc aux Américains . ». Le FMI est le Fond Monétaire International. Ce n’est pas les américains.

          « C’ est la logique , mais à moins que tout le monde soit devenu fou ou très con , je vous rassure ça ne devrait pas arriver . ». Quand on tombe en faillite c’est ce qui arrive si on ne fait pas appel au FMI comme l’ont fait les grecs.

          « C’ est bien ça ; tout ce qu’ il faut éviter . ». Et bien oui il faut l’éviter , mais ce n’est pas ce qu’on fait. Et le dernier budget fonce comme une locomotive dans le mur.

          • EBM dit :

            « Toutes les données que l’on a sur les coûts des programmes d’avions de chasse montrent que le programme qui va remplacer le Rafale sera un gouffre financier. C’est un fait. Si vous les voulez, je peux vous expliquer pourquoi. » NRJ ne fournis pas de données mais il dit qu’elles lui donnent raison.

            Il n’a pas d’arguments que des slogans sur des postulat creux. Sa conclusion c’est que la France ne peut pas survivre et qu’il faut la butter au plus vite.

          • NRJ dit :

            @EBM
            « NRJ ne fournis pas de données mais il dit qu’elles lui donnent raison. ». Comment se décrédibiliser en une phrase. La prochaine fois lisez ce que j’écris, ça vous évitera d’être ridicule.

            « Il n’a pas d’arguments que des slogans sur des postulat creux. Sa conclusion c’est que la France ne peut pas survivre et qu’il faut la butter au plus vite. ». MDR. C’est ce que vous voudriez que je pense, n’est-ce pas ?

        • ScopeWizard dit :

          @NRJ

          Vos deux premiers paragraphes sont l’ expression d’ une opinion .

          « MDR. Vous répondez même pas. Vous parlez d’un plan, alors c’est le plan de qui ? Assumez vos opinions. »

          Assumer quoi ?

          C’ est votre question qui est très con ; quel est le problème aujourd’hui par rapport à l’ idée exposée ?
          Ce ne serait pas celui relatif à la SOUVERAINETÉ , par hasard ?

          Par conséquent , qui pourrait faire en sorte qu’ en France nous perdions de plus en plus de ladite souveraineté si ce n’ est notre gouvernement , l’ ensemble du personnel médiatique et politique , les supranationaux de Bruxelles ?

          Il me semble que c’ est le cœur du sujet et que l’ on en parle assez , à commencer sur ZONEOPEX , non ?

          Voilà pourquoi je vous ai répondu : les extraterrestres .

          « Dans Rabbi Jacob, ils répondent à une question par une autre question. Mais si vous n’avez pas la réf il n’y a pas de problème. »

          Ce n’ est pas mon film préféré , mais peu importe , la remarque n’ était pas très sympathique .

          « Je réponds le mieux possible. Si votre question est trop imprécise je n’y peux rien. »

          Tu parles !

          « Ce n’est pas comme si on pouvait vous demander d’établir clairement un chemin de réflexion logique. Cela demande de la réflexion et de la logique. Je dois demander trop. »

          Voilà , c’ est ça .

          « Nous pouvons défendre nos intérêts. Je ne sais pas pourquoi vous dites non. »

          Vous ne savez pas pourquoi ? Et c’ est moi qui suis imprécis tandis que vous répondez au mieux ?

          Pardi .

          Et donc ce qui suit , c’ était quoi d’ après vous ? le condensé d’ un psaume évangélique ? ou Biblique ?

          « Pas avec des US autant dans la boucle et pas avec une Europe aussi inféodée et dépendante . »

          « Les autres pays n’ont pas de raison particulière de nous apprécier particulièrement. Donc si ils ont un intérêt à nous suivre, ils nous suivront, sinon ils ne nous suivront pas. »

          Mais qui a dit le contraire ?

          Mais ce n’ est pas si simple quand-même .

          « C’est votre logique qui est celle d’un enfant de 5 ans. Maintenant, je ne doute pas que vous soyez capable de faire mieux. Je le voudrais, d’ailleurs. »

          Pensez ce que vous voulez , après tout si ça vous fait plaisir , je m’ en fous .

          « De quel « raisonnements » vous parlez ? Ecrivez le noir sur blanc. Après si j’ai bien compris, vous n’aviez pas le temps d’établir un chemin de réflexion logique, du coup je doute que vous ayez le temps de faire un raisonnement, qui est un terme similaire. »

          NON , tout ça c’ est VOUS qui le dites ; c’ est VOTRE appréciation à VOUS .
          Et la façon dont vous l’ exprimez est tellement lourdingue qu’ échanger avec vous commence à devenir très pénible .

          « Si on se fait escroquer par les médias, c’est notre faute. Il y a un moment où il faut le reconnaître »

          Mais ça c’ est VOTRE point de vue ; comme je vous l’ ai suggéré , si vous en êtes là faut pas hésiter à faire pénitence vous mortifier et resserrer le cilice…

          Mais tout le monde ne sera pas de cet avis , à commencer par ma pomme .

          « Lucide sur ce défaut particulier des français, défaut qui est sans doute à l’origine de tous les autres. »

          Quoi , l’ arrogance ? d’ où l’ image du coq ?

          C’ est votre sentiment , ce n’ est pas le mien ; question « arrogance » , t’ en fais pas qu’ il n’ y a pas que LE Français….

          « Pour ça il faudrait que vous ayez établi un chemin de réflexion logique. Mais je vous rappelle que vous m’avez dit vous-mêmes que vous n’en aviez pas le temps. »

          C’ est-à-dire que les chemins de réflexion logiques que j’ ai avec vous depuis plusieurs années ne vous conviennent jamais , donc au bout d’ un moment les gens se lassent , restent polis mais « expédient » l’ affaire .

          Par conséquent , ni le temps , ni l’ envie .

          Maintenant si vous n’ êtes vraiment pas content des efforts consentis et de toute cette répétition particulièrement usante et barbante , alors logiquement passez donc votre chemin .

          « Non pas tellement. Je ne vois jsute pas pas rationnellement pourquoi notre faillite ferait chuter la zone euro. Elle y mettra au pire un peu de bazar, rien de plus. »

          Mais chacun le voit comme il veut ; par rapport à certains éléments je vous dis ce que j’ en pense , vous partagez ou pas ou peu , ce n’ est pas un problème ni une compétition dont LA vérité serait l’ enjeu ; l’ avenir nous le dira donc bien assez tôt .

          « Le FMI est le Fond Monétaire International. Ce n’est pas les américains. »

          Ben va falloir songer à réviser…

          Créé quand ? Par qui ? Par rapport à quelle monnaie de référence ?

          « Quand on tombe en faillite c’est ce qui arrive si on ne fait pas appel au FMI comme l’ont fait les grecs. »

          La France n’ est pas la Grèce ; comparez donc ce qui peut l’ être .

          « Et bien oui il faut l’éviter , mais ce n’est pas ce qu’on fait. Et le dernier budget fonce comme une locomotive dans le mur. »

          Merci , il y a longtemps que je le sais car il y a longtemps que nous jouons aux cons .

          • NRJ dit :

            @Scope
            « Assumer quoi ? ». Vos opinions. Vous avez dit :  » Et donc c’ est ça le plan ? ». Je ne fais que poser une question simple méritant une question simple: de qui est-ce le plan ? Vous ne semblez pas vouloir y répondre, car je suppose que vous ne voudriez pas assumer vos opinions.

            « C’ est votre question qui est très con ; quel est le problème aujourd’hui par rapport à l’ idée exposée ?
            Ce ne serait pas celui relatif à la SOUVERAINETÉ , par hasard ? ». Encore une réponse par des questions. Normalement un raisonnement logique passe par des faits que l’on analyse. Et du résultat de l’analyse on en tire des conclusions. C’est de la logique mathématique. Je pense que n’importe qui peut l’avoir. Mais pour l’avoir il faut faire un effort minimal de cohérence et de logique.

            « Vous ne savez pas pourquoi ? Et c’ est moi qui suis imprécis tandis que vous répondez au mieux ? ». Je n’ai pas compris votre réponse, qui n’était pas expliqué. Donc je vous en fais part. J’ai donc répondu de façon précise.

            « Mais ce n’ est pas si simple quand-même . ». Pourquoi ne serait-ce pas si simple ? Qu’est-ce qui pourrait y avoir d’autres selon vous ?

            « NON , tout ça c’ est VOUS qui le dites ; c’ est VOTRE appréciation à VOUS . ». Un raisonnement mathématique est un chemin de réflexion logique. Si vous avez fait des maths vous serez d’accord.
            De base, n’importe quel raisonnement y compris en sciences molles (philo et autre) obéit également à ce principe de raisonnement mathématique.

            « Mais tout le monde ne sera pas de cet avis , à commencer par ma pomme . ». Expliquez moi donc en quoi ce n’est pas notre faute (partiellement ou totalement, c’est à vous de préciser) si on vote comme des pieds ?

            « Quoi , l’ arrogance ? d’ où l’ image du coq ? » Oui aux deux questions. C’est un défaut présent chez un paquet de français et on le voit en particulier chez les commentateurs ici.

            « C’ est-à-dire que les chemins de réflexion logiques que j’ ai avec vous depuis plusieurs années ne vous conviennent jamais ». Quand je regarde vos derniers commentaires, je ne vois aucun chemin de réflexion logique. Un chemin de réflexion logique commence par des faits. On fait ensuite l’analyse de ces faits. Et à l’issu on en tire des conclusions. Je ne vois rien de ces principes de base chez vous.

            « par rapport à certains éléments je vous dis ce que j’ en pense , vous partagez ou pas ou peu , ce n’ est pas un problème ». Ce n’est pas un problème, pas plus que lorsque je vous rappelle que ce que vous dites ne se base sur rien.

            « Ben va falloir songer à réviser… ». expliquez, je vous en prie. A ma connaissance, le FMI est un organisme de l’ONU qui est une organisation internationale. A partir de là j’ai du mal à comprendre pourquoi un tel organisme est selon vous américain.

            « La France n’ est pas la Grèce ; comparez donc ce qui peut l’ être . ». La France est un pays comparable à la Grèce. Que ce soit au niveau des ressources, au niveau de la géographie, au niveau monétaire, et au niveau économique. Bien sûr, la France n’est pas dans une situation strictement identique à la Grèce, mais on est néanmoins dans une situation comparable.

            « Merci , il y a longtemps que je le sais car il y a longtemps que nous jouons aux cons . ». On est d’accord là-dessus.

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            Je vois que vous êtes à nouveau fort bien parti , sur les chapeaux de roues même ; rien que le fait de soutenir que je n’ assume pas mes opinions en disant très long , par conséquent je ne voudrais en aucun cas changer cette formule ô combien gagnante , je vous laisse donc le dernier mot .

            Ma « victoire » , si « victoire » il y a , sera ailleurs….

        • NRJ dit :

          @Scope
          « C’ est exactement ce que j’ ai dit ; vous n’ aviez donc pas compris ? ». C’est vous qui n’aviez pas compris que j’envisageais cette option.

           » je NE pense PAS qu’ avec un Rafale MLU stadard F5+ nous soyons dans 10 ans obsolètes ». moi non plus.

          « Suivant ce qu’ il adviendra , nous pourrions très-bien nous retrouver avec un duo Super Rafale / Rafale ou NGF / Rafale , et ce pendant très longtemps . ». Peut-être mais le Rafale ne restera pas éternellement dans la flotte. Un avion dure 30 ans maximum.
          Par ailleurs,

          « Mais « obsolescence » par rapport à qui ? Et pourquoi cet horizon à 10 ans ? ». Par rapport aux programmes similaires menés dans les autres pays. Et 10 ans puisque c’est le rythme de nouvelles versions d’avions. Ca prend 10-15 ans environ.

          « Vous croyez qu’ un Rafale tel que je l’ ai décrit sera obsolète ? » Si on ne continue pas de l’améliorer avec les technologies qu’on développe dans le programme SCAF (nouveau moteur, nouveau radar, etc), oui il deviendra obsolète.

          « Ah oui ? ben chiche ! faites donc puisque c’ est si facile et à votre portée . ». Ah ben lancer un programme, je peux le faire. Je peux faire 2-3 dimensionnements s’il faut le faire. C’est comme ça qu’on « lance » un programme d’avion. Ca n’apporte rien de plus, mais ça le lance.

          « n dessin + une maquette même volante équipée en mini-réacteurs , c’ est vrai que c’ est comparable à un Mirage 4000 ou à un Rafale A avec un pilote humain à son bord qui régulièrement atteint Mach 2 et vole à plus de 10.000 ou 15.000 mètres pendant une heure et plus , tout pareil…. ». Ce n’est pas « lancer un programme » que de faire ça.

          « Cela va de soi , mais que faites-vous du premier pas , de l’ expression d’ une volonté pouvant inciter le politicien décideur à faire le second ? ». Ce premier pas, on s’en moque. Ce qui compte est de mener le programme à bien.

          « Vous « ne croyez pas » ou vous « êtes sûr » ? Vous « savez » ? ». Je ne suis pas dans les petits papiers chez Dassault ou chez la DGA. Donc non je n’en sais rien. J’ai juste vu les vues les principales demandes pour le NGF par le Sénat.

          « Mais comment voulez-vous que je réponde à sa place à une telle question ? ». Vous avez prétendu avoir compris. Mais du coup, vous n’avez pas été capable d’expliquer la question logique qui ressortait de ce qu’il disait. Après ce n’est pas ça qui compte, ce n’est qu’un détail.

          « mais plutôt à cette date envisager que son futur potentiel successeur ou binôme soit bien avancé voire prêt à entrer en production , il y a donc comme une nuance . ». Quel nuance entre « le futur potentiel successeur » et le « remplaçant » du Rafale? Après bien sûr que les 2 appareils seront en duo car on ne pourra pas remplacer du jour au lendemain la totalité de la flotte d’avions de chasse.

          « Vous n’ allez pas EN PLUS me le reprocher , si ? ». Bien sûr que non. Par contre je peux juste vous proposer de les laisser préciser leurs commentaires si vous n’avez la compréhension exacte de ce qu’ils disent (dans le cas de @Jason Bourne, vous avez bien fait de m’expliquer, mais pas dans le cas de @HMX).

          • ScopeWizard dit :

            @NRJ

            Écoutez , je vous laisse le dernier mot .

            Perso , je préfère passer à autre chose ; nous ne sommes pas d’ accord ou nous le sommes plus ou moins , un peu , pas du tout , disons que nous allons nous épargner une énième joute qui tourne au dialogue de sourds mâtiné de maison qui rend fou…

            Et il se trouve que je porte très mal la camisole….surtout avec la tête rasée coiffée d’ un entonnoir et des fils branchés un peu partout….

            Je vous assure que ça ne me sied guère….et ce , peu importe la saison….

            Alors !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ Scope « Il y a donc des chances qu’ à terme les Anglais s’en sortent mieux que nous et puissent atteindre leurs objectifs . »
      Certes mais 2029/2030 c’est loin. Quid de l’intégrité du R.U. avec les désirs d’indépendance de l’Ecosse qui sont encore que des velléités mais pour combien de temps encore. Le Pays de Galles qui commence à remettre en cause le statut de Prince du Pays de Galle du futur successeur du trône William (anecdotique penseront certains mais n’est ce pas un signal pour le moment à « bas bruit ») sans parler du « chaudron » irlandais qui ne demande qu’à bouillir à nouveau. Et pour le Commonwealth ce dernier commence à s’effriter; si le départ d’Antigua-et-Barbuda peut prêter à sourire économiquement parlant les bruits de cloche qui proviennent du Canada et de l’Australie sont tout autre. Même s’il ne faut pas sous estimer la pragmatique « solidarité » anglosaxonne!

      • JC dit :

        Peut-on se réjouir du séparatisme frissonnant dans les îles britanniques quand celui qui frémit en France risque d’être le premier à éclore ?

        • Czar dit :

          comparaison n’est pas raison : L’Irlande est artificiellement divisée sur une base confessionnelle qui tend à disparaître et l’Ecosse est historiquement un Etat souverain qui a choisi de s’associer à l’Angleterre (en laissant son propre roi réunir les deux couronnes sur sa tête) il n’y a rien de ce genre en France.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @ JC De quel séparatisme voulez vous parler, celui de la Bretagne, de la Savoie, de l’Alsace, de la Catalogne française………… si tel est le cas on ne pas dire que cela fasse la une des médias! Les volontés d’indépendance de l’Ecosse, c’est un peu plus concret, tout comme celles de la Catalogne, de la Lombardie voire la Flandre belge.
          Et pas de réjouissances concernant la Grande Bretagne qui est notre voisin et les incertitudes chez un voisin n’est pas forcément bon pour nous. Si la « désintégration » de la Tchécoslovaquie s’est bien déroulé rien ne prouve que ce sera toujours le cas (à ce sujet je surveillerai surtout l’Irlande, il ne faudrait pas grand chose pour que le feu se rallume!)

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal, (l’autre) @E-Faystos @Titeuf

        Oui , mais nous verrons bien .

        D’ ici à ce que les choses bougent significativement , il va s’ en passer des choses….

        Déjà , surveillons comment l’ Italie va s’ en sortir ainsi que l’ évolution du cours du pétrole BRENT comme WTI , qui devraient nous donner des indications quant à ce qui pourrait nous arriver à nous Français .

        Quant aux Britanniques , est-ce que par exemple l’ Angleterre peut se permettre de perdre Faslane , Scapa Flow , ou l’ Ecosse se séparer ?

        Et ne parlons pas du Pays de Galles….

        Quant au reste du Commonwealth , avec désormais un roi Charles III qui n’ aura peut-être ni le même charisme ni la même habileté politique que son illustre reine de mère qui de surcroît régnait depuis sept décennies ce qui lui avait laissé tout le temps nécessaire d’ établir de forts liens , de les entretenir , et de les consolider aidée en cela par les divers locataires du 10 Downing Street qui pour la plupart eux-mêmes y veillaient dans un constructif échange de bons procédés entre eux et leur monarque , oui il y a un risque .

        Compte tenu de son espérance de vie sans parler d’ un certain passif perçu comme bien moins vertueux que celui d’Elizabeth II , il vaudrait mieux qu’ il règne quelques années , puis laisse le trône à William , au moins avant que le Prince n’ atteigne ses 50 ans voire 45 ans .

        • olivier dit :

          pour Scapa Flow, ils devraient pouvoir obtenir le droit pour leurs bâtiments de mouiller dans la baie en cas de tempête, mais à part ça il y a rien niveau installation… donc pas grand chose à perdre !

    • E-Faystos dit :

      des chances…
      mais il va falloir tout réinventer parce que leur modèle militaire est encore plus pourri que le nôtre.
      donc j’y croirais quand leurs deux portes-aéronefs auront du Tempest navalisé, que leur soum auront des fusées nationales, et qu’il seront capables de mener un programme à terme, même.en coopération

      • ScopeWizard dit :

        @E-Faystos

        Mais est-ce bien leur but ?

        Du moment qu’ ils ont une armée , qu’ elle est fonctionnelle , et qu’ elle suffit à entretenir les fondamentaux que sont « savoir-faire » , « industrie de Défense » , excellence , patriotisme , so what ?

        Quant au Tempest , j’ ai la curieuse intuition qu’ il va surprendre….
        Perso , je le vois bien s’ en sortir mieux que notre SCAF Franco-allemand .

        Moins face à un Super Rafale qui serait le prolongement logique du Rafale correspondant à cette « politique d’ évolutions à petits pas »…..

    • Titeuf dit :

      Ben déjà l’Angleterre n’est plus dans l’Europe…
      Ça aide….

      • Lassithi dit :

        Euh, le RU est toujours en Europe, mais plus dans l’UE.
        Petite différence. La narratif européiste veut que l’Europe soit l’UE, notion induite de peuple européen et tout et tout, histoire de gommer les nations.

      • ScopeWizard dit :

        @Titeuf

        Je crains que vous ne soyez effectivement dans le vrai….

        On va voir mais je ne suis pas très optimiste , c’ est le moins que l’ on puisse dire….

        • Titeuf dit :

          Le peuple anglais est vaillant.
          Je ne doute pas que dans l’avenir le RU reparte de plus belle.
          C’est ce que je lui souhaite.
          Et Idem pour l’Italie, j’aurais bien aimé être une mouche au résultat des élections pour voir la gueule a Ursula….

    • VinceToto dit :

      En fait, ils sont apparemment en train d’en baver à court et moyen-terme malgré le pétrole. Par exemple, de ~1,4 $=1£, 100 Roubles=1£ en Février 2021 à ~1,1$=1£, 60 Roubles=1£ en Septembre 2022 (c’est le $ le plus significatif par rapport au £, si besoin de le préciser).
      Mais à mon avis ce n’est pas une histoire de Brexit ou de guerre en Ukraine: problèmes structurels et changement financiers mondiaux.
      Mais comme vous je crains fort que ce soit la zone € le plus en péril sur le moyen et long terme(ce qui devrait aider principalement le $ et laisser des miettes au UK/£ structurellement déficient.)

      • ScopeWizard dit :

        @VinceToto

        Voilà , nous sommes donc globalement sur la même ligne .

        « Mais à mon avis ce n’est pas une histoire de Brexit ou de guerre en Ukraine: problèmes structurels et changement financiers mondiaux. »

        C’ est aussi mon avis .

        Disons que ce n’ est pas la seule combinaison sachant que ces effets pourraient n’ être que relativement momentanés , il y a plus mais je ne maîtrise pas suffisamment le sujet pour pouvoir en parler avec intelligence , c’ est-à-dire sans sombrer dans un abscons baratin censé permettre d’ y voir clair ce qui serait loin d’ être le cas .

    • ScopeWizard dit :

      @NRJ

      Il vous faut le dernier mot , quoi….

      « Par contre, on a la quasi-certitude que le faire seul nous mènera à devoir sacrifier d’autres programmes de l’armée française et nos capacités pour pouvoir se payer le coût colossal que représente un programme aéronautique de Défense. »

      Voilà , vous n’ en savez strictement rien .

      Mon point de vue vaut donc bien le vôtre .

      « Ce danger est toujours réel, que ce soit en solo ou en coopération. Donc pas de problème avec la coopération à ce sujet. »

      Je ne suis vraiment pas sûr de ça .
      Plus vous « diluez » , moins ça se voit , mais plus cela risque d’ être une part importante du coût superflu .

      « Quand on a dépensé des milliards dans un programme, on est généralement peu regardant à ne pas le suivre. »

      En logique comme en règle générale , oui ; sauf que tout arrive et que nous n’ en avons peut-être pas les moyens donc prendre alors le risque devient très con .

      « Le plan de qui ? Des illuminatis ? Des franc-maçons ? Des américains ? »

      Des extraterrestres .

      « C’est Rabbi Jacob ? Vous répondez à une question par une autre question ? »

      Quel rapport avec Rabbi Jacob ? Vous pensez la comparaison appropriée ?

      Vous , vous répondez les trois-quarts des fois à côté et encore quand vous répondez , c’ est tellement mieux ?

      « La prochaine fois, établissez clairement un chemin de réflexion logiques et pas de vagues questions pour justifier sans justifier une pensée bancale. »

      C’ est ça oui , je n’ ai que ça à foutre .

      Débrouillez-vous avec ce que vous donne , surtout vous qui ne faites pas mieux et qui passez votre temps à esquiver et faire assauts d’ amabilités alors que rien ne vous y oblige , sinon l’ ampleur de votre connerie en stratifié .

      On est dans un dialogue , pas dans un pugilat .

      « Les USA défendent leurs intérêts et c’est bien légitime »

      Oui , jusqu’ à un certain point , au-delà ça ne l’ est plus .

      « car nous pouvons faire de même. »

      Non .

      Pas avec des US autant dans la boucle et pas avec une Europe aussi inféodée et dépendante .

      « Maintenant, si les pays européens ne s’accordent pas avec l’union qu’on propose c’est peut-être parce que nos propositions ne sont pas acceptables en l’état. »

      Oui , c’ est certainement aussi simple ; pardi !

      « Il y a une expression qui me semble particulièrement vraie quand je lis ça: on a les hommes politiques qu’on mérite. »

      Voilà ; et je pense même qu’ en poussant ce genre de raisonnement soumis à souhait , nous pouvons aboutir à la prédestination et toute son inéluctable fatalité .

      Ben , croyez-y , je ne suis pas sur cette ligne .

      « Vous, par exemple, vous êtes incapables de réfléchir rationnellement »

      Parfait , dans ce cas , pourquoi discutez-vous avec cet enfant de 5 ans ?

      Et pourquoi me prêter des propos que je ne tiens pas ou qui sont « arrangés » à votre sauce ?

      Pensez ce que vous voudrez , je m’ en fous .

      Si mes idées ou raisonnements ne vous conviennent pas , contrez-les normalement , à la loyale , pas comme une salope .

      « C’est nous qui élisons nos chefs d’Etat. Je ne vois rien à redire. »

      Tant mieux pour vous ; ne serait-ce que par rapport à l’ offre et la façon dont les uns et les autres sont « vendus » notamment par toute une sphère médiatique partisane ou suivant telle ou telle consigne visant à favoriser celui-ci par rapport à celui-là , tous ne seront pas de cet avis .

      « Si on vote pour des mauvais à cause de notre incapacité à tirer les leçons de nos erreurs pour faire rejaillir les fautes sur les hommes politiques et les illuminati, c’est notre faute. »

      Eh bien courez vite vous flageller et faire pénitence , à y être faites-vous assister par ces Illuminatis qui semblent tellement vous obséder .

      Il est bizarre votre dernier paragraphe .

      Bien-sûr que ça peut nous arriver .

      « Tiens encore une phrase digne de notre mentalité de petit coq arrogant sur notre tas de fumier: »

      Décidément , vous et le masochisme…
      Vous êtes sûr qu’ il s’ agit bien d’ un tas de fumier ?
      Quoi qu’ il en soit , vous le personnifiez plutôt bien ce coq arrogant….

      Bref , je constate qu’ à part critiquer avec morgue , vous ne souhaitez guère échanger avec intelligence .

      Vous verrez bien ce qui se passera .

      Je vous rappelle que nous ne sommes plus du tout dans une situation comparable à celle de 1983 et que l’ UE comme l’ Euro sont passés par-là ce qui fait qu’ il y aura un effet d’ imbrication ; si vous croyez que c’ est du pareil au même , franchement ce n’ est pas mon problème .

      En résumé , une telle comparaison est stupide .

      Si NOUS tombons , vu que nous faisons partie et sommes de surcroît l’ une des deux plus puissantes locomotives de l’ UE , OUI , cela peut se solder par un effet domino , en tout cas en Zone Euro , un Euro qui lui-même est en train de dégringoler sur les marchés notamment face au Dollar mais aussi face au Franc Suisse .

      « Et je ne crois pas trop à des « effets dévastateurs » que vous annoncez: »

      Chacun son point de vue ; vous avez peur ou quoi ?

      Bref , respectez le mien , je respecterai le vôtre ; c’ est un minimum , dans le cas contraire vous irez vous faire foutre .

      « on fera appel au FMI, car on n’aura pas le choix »

      Voilà , donc aux Américains .

      « -sauf à voir toutes les structures françaises disparaître du jour au lendemain (armée, police, éducation, retraites, justice etc). »

      C’ est la logique , mais à moins que tout le monde soit devenu fou ou très con , je vous rassure ça ne devrait pas arriver .

      -, et il nous financeront temporairement tout en nous imposant une rigueur massive et immédiate. »

      C’ est bien ça ; tout ce qu’ il faut éviter .

  9. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    « ..si l’on s’en tient à l’ambition décrite par M. Wallace, les dépenses britanniques de la Défense pourraient atteindre les 100 milliards de livres sterling à l’horizon 2030 [soit 112 milliards d’euros au taux de change actuel, ndlr]…. »

    Cela ressemble plus à un effet d’annonce qu’un projet réaliste, au regard de la situation macro-économique attendue au Royaume Unis en 2023.

    Le risque de récession y est désormais envisagé et des arbitrages budgétaires douloureux devront se faire.

    « …La livre sterling est tombée lundi à son plus bas niveau historique face au dollar et les obligations d’Etat britanniques chutaient, trois jours après la présentation d’un plan de relance budgétaire qui inquiète les investisseurs, au point que certains souhaitent une intervention d’urgence de la Banque d’Angleterre… »

    https://www.usinenouvelle.com/article/grande-bretagne-la-livre-au-plus-bas-le-gouvernement-truss-inquiete-les-marches.N2047777

    Bien à vous.

  10. Aramis dit :

    « « raid d’entreprise » [fait de diriger ou d’orchestrer une prise de contrôle hostile d’une entreprise, ndlr] contre le MoD, au point d’influer sur le format des forces armées. » C’est exactement ce qu’à fait Bercy chez nous.

    Et comme chez nous on fait les mêmes erreurs: »Pour autant, la manne évoquée par M. Wallace ne se traduira forcément pas par la réactivation de régiments dissous… Mais plutôt par des investissements plus conséquents dans certaines capacités clés, dont l’artillerie, le renseignement électromagnétique, la guerre électronique et la lutte anti-drones. »

    On prend un format reconnu comme complètement déconnecté des réalités militaires et on essaye de le faire fonctionner en supposant que payer plus va résoudre tous les problèmes. PIre on considère que la seule alternative à un tel immobilisme serait un retour en arrière vers els années 80.

    Comme s’il n’était pas possible d’innover, de s’organiser differement, de trouver des solutions nouvelles.

    Le naufrage militaire européen devient non seulement financier mais également intellectuel. Plus personne ne considère qu’à part se saborder on puisse faire autre chose.

  11. wololo dit :

    En France on construit des POM avec des drapeaux bien visibles, on offre nos patentes et experience sans rien en retour, on mutualise la souveraineté avec des pays qui rigolent bien fort, on use nos soldats a surveiller les ecoles et marchés (mais que fait la police? ah la police aussi est abandonnée), on crie haut et fort comme le coq que la defense européene, c est nous , quand les anglais allemands italiens et polonais sint partis, et on se cache la tete dans le sable quand les raports internationnaux classent nos villes comme les plus dangereuses du monde.

    • Dodo dit :

      Ce n’est pas parce que les autres « annoncent » plus vite certaines choses, que la France ne fera rien. Nous sommes engagés depuis quelques mois dans une révision de l’actuelle LPM et la préparation de celle qui ira jusqu’en 2030.
      Ne soyez pas trop pressé des annonces.

      • wololo dit :

        Effectivement, il faut attendre un peu. Je suis très curieux de voir quel ministère vera son budget amputé afin de contribuer à l’augmentation de l’effort de défense. A moins de faire de la dette, on n’est plus a 1000 milliards près.

    • Ludo dit :

      le vieux discours de facho lol

    • Carin dit :

      @Wololo
      En lisant « nos villes les plus dangereuses du monde » j’ai compris l’ensemble de votre post…
      Changez vos sites de lecture sur internet.

      • Czar dit :

        pourquoi, la vérité te dérange, petit beauf foutix ?

        https://fr.numbeo.com/criminalit%C3%A9/classements-actuels-pour-la-r%C3%A9gion?region=150

        retourne te pignoler sur le nombre de frégates

        • olivier dit :

          ce classement ne vaut rien, basé uniquement sur les commentaires des usagers du site. Ca ne veut pas dire que tout va bien chez nous, mais classer la France au même niveau que le Mexique ou l’Afrique du Sud, c’est juste n’importe quoi.

          • Czar dit :

            ce classement utilise la perception des visiteurs locaux en termes d’insécurité. Et il ne comporte que des villes européennes comme tu l’aurais vu si tu avais jeté un oeil sur la source que tu prétends réfuter.

      • PK dit :

        https://www.lefigaro.fr/actualite-france/insecurite-nantes-paris-marseille-les-villes-francaises-devissent-dans-le-classement-mondial-des-villes-les-plus-sures-20220923

        Mais BFM-Macron n’est pas content : alors lui dire que tout ça est bidon, parce que vous comprenez, on ne doit pas demander leur avis aux usagers, seulement aux instituts qui reçoivent des subsides de l’État pour juger :

        https://www.bfmtv.com/police-justice/marseille-plus-dangereuse-que-bagdad-pourquoi-il-faut-se-mefier-du-classement-sur-la-securite-des-villes_AV-202209260516.html

        Mais bon, une affirmation d’une entité gouvernementale n’est qu’un mensonge en puissance : on attend donc la volte-face de BFM d’ici quelques mois…

      • L'Alacrite dit :

        Le propos est effectivement excessif – cela dit, cela n’enlève rien au constat sur la dégradation de la sécurité dans les villes françaises, y compris moyennes, largement alimentée par la (non) politique migratoire de l’Etat. Il suffit de consulter les statistiques présentées par les principaux ministères concernés.

        Balayer d’un revers de la main cette inquiétude légitime (inquiétude alimentée aussi bien par le ressenti que par le factuel), en la qualifiant de délire réactionnaire et fascisant, c’est exactement le genre de réflexe pavlovien gauchiste qui explique le rejet quasi-unanime des partis politiques qui sous-estiment le phénomène. Le « vivre-ensemble » soixante-huitard n’existe plus que dans la tête des quelques fossiles médiatisés pour qui c’est le seul gagne-pain.

      • wololo dit :

        Bien sur ma dernière phrase est de la provoc et n’a rien avoir avec le sujet, j’en conviens, mais vous semblez vous limiter a ce commentaire et oublier le reste, c’est hélas ce qui se passe trop souvent. J’aurais pu écrire la France est bien plus raisonnable et optimise ses dépenses en calibrant les nouveaux POM au stricte nécessaire, en s’associant avec l’Allemagne sur les projets couteux, en déchargeant la police des taches de sécurité urbaine, en se posant comme leader Européen grace a sa stature de nation nucléaire dans les instances internationales, ce qui permet de dégager des budgets indispensables pour conserver l’état providence que le monde nous envie.
        Et la aussi ma dernière phrase est décalée, et le reste est pourtant vrai.

    • tenor dit :

      Ah la puissance du pavillon!

    • Czar dit :

      bien sûr, parce que l’insécurité est uniquement déterminée par le taux d’homicide, brêlasse si tu te fais piquer ton tel à l’arraché ou si ta femme se fait violer participativement par deux soudainais comme hier à Nantes, ça compte pas c’est pour de la fausse, la dinette du crime. comme qui dirait c’est sympa les sites de stats, ça permet à des gens qui ne savent pas lire de commenter avec assurance ce qu’ils n’ont pas compris

  12. Castel dit :

    Comme je l’indiquai déjà dans l’article précédent, les armées européennes sont obligées de se doter de budgets militaires destinés à faire face à un nouveau danger semblant venir de l’Est…
    Il est donc à prévoir que la plus-part des pays Européens vont revoir celui-ci à la hausse, comme le Royaume Uni ou l’Allemagne, mais aussi probablement bien d’autres….
    Espérons que ces augmentations budgétaires dissuaderont certains ( que je ne nommerai pas) d’entreprendre de nouvelles aventures militaires à l’encontre de leurs voisins immédiats, en tous cas, ils seront prévenus !!!

    • Carin dit :

      @Castel
      Dans son immense bêtise, le petit père des peuples, s’est arrangé pour n’avoir à ses frontières occidentales plus que des pays européens/OTAN… et comme la projection de forces n’est pas du tout maîtriser par les armées russes, nous ne risquons pas de les voir arriver. Et vu la tannée qu’ils prennent en Ukraine, j’imagine face à un pays OTAN!
      Les russes ne sont plus considérés comme une menace conventionnelle sérieuse… tout ces préparatifs au sein des armées européennes, sont destinés à nos amis chinois… mais pour l’instant c’est mieux de parler du danger russe!

      • Carin dit :

        Maitrisé… désolé maîtresse!

        • Castel dit :

          @ Carin
          Puisque vous évoquez le danger chinois, j’ai eu une réflexion concernant la position apparemment étonnante de la chine concernant le conflit en Ukraine ; on peut en effet s’étonner que celle-ci ne soutienne pas plus le kremiln, dans cette affaire, alors qu’elle ne cache pas son intention de récupérer Taiwan, éventuellement par les mêmes moyens….
          Eh bien, la réponse s’appelle le Kazakhstan, qui lui aussi essaye de s’émanciper de la tutelle de Moscou, en travaillant avec l’occident, mais aussi …….pékin !! (route de la soie)
          Il s’agit en fait de son meilleurs allié dans la région, et, il verrait d’un très mauvais œil une intervention armée de la Russie contre ce pays , comme cela a faillit se produire récemment, lorsque des troubles graves se sont produites, que certains croyaient manipulé par la CIA, alors qu’en fait, il semble bien aujourd’hui que celles-ci se soient produites à l’instigation de Moscou, comme semble le prouver la participation de proches de Khadirov à cette tentative de putsch ….
          Et l’intervention de l’OTSC par la suite était sans doute destinée à empêcher le peuple kazakh de se soulever contre le nouveau régime imposé par le kremlin, mais comme la tentative a échoué, il furent bien obligé de soutenir le gouvernement en place !!
          C’est évidemment une supposition, mais vu le coup de froid entre Moscou et Astana par la suite, je ne vois pas d’autres explications, vu qu’au contraire, si l’OTSC était intervenu pour les soutenir, ils auraient dû être reconnaissant ……

        • lgbtqi+ dit :

          tss tss tss, ça ne vous empêchera pas de venir me voir pour la récré… et de l’âne vous doter d’un attribut.

          😉

  13. Lado dit :

    Bon ,les British vont doubler leurs dépenses sur 8 ans.. 100 MM chiffre rond qui « claque » cela fait 9%/an constamment
    Le budget Fr vient d’augmenter de 7+ % pour 2023?…comme l’inflation aux UK est plus élevée qu’en Fr (10%+) et va le rester structurellement (Brexit entre autre) donc le pb est plus de garder le cap que le montant en lui même qui n’a rien de gigantesque, si ce n’est qu’on change de cap..

    • Carin dit :

      @Lado
      Vous avez sûrement raison… il se trouve qu’au point où en sera la livre sterling dans 10 ans, il se pourrait bien que 100 milliards ne vaudront pas plus que les 48 d’aujourd’hui…

  14. Green dit :

    Avec la trajectoire actuelle du R-U, qui est récession et en difficulté après le brexit, et son nouveau premier ministre qui veut des baisses d’impots, est bien réaliste?

    De même pour l’Allemagne qui a largement mangé son pain blanc ces dernières années. Entre le cout du gaz qui impacte fortement l’économie allemande, et les retards d’investissements publics accumulés depuis longtemps, la aussi est ce réaliste?

    La position française l’est sans doute légèrement plus.

    Et puis dans 8 ans, ce sera un autre monde. Qui vivra verra.

    • alors dit :

      Il est préférable d’avoir concrètement 2 milliards de plus par an pendant 10 ans que de déclarer que le budget sera de 20 milliards plus grand dans 10 ans.
      L’un se fait, l’autre pourrait se faire si et seulement si…

  15. VladVirus22 dit :

    Effet d’annonce ou pas, le mindef anglais souhaite ouvertement doubler son budget d’ici un petite décennie.
    Et nous, avec notre LPM en gestation sans Livre Blanc (pas besoin, c’est vrai que rien n’a changé depuis 2012….), où allons-nous ?
    Dissuasion Nuke, GAN, 2eme ZEE, Opex ( que des trucs à pas cher mon fils) avec péniblement 2% du PIB comme « toute » nation OTAN sans ces missions) ?
    Devons nous abandonner ces missions ou sommes nous condamné à mettre à flot quelques frégates armées d’un poignée de missiles et sans contre-mesures ?

    • olivier dit :

      ouais, ces fameux « livre blanc » qui nous explique les menaces du monde et les moyens d’y faire face, en ayant avant de commencer un budget à faire tenir en face, ça vaut rien du tout !
      Ca devrait plutôt être un point complet et réaliste de la situation à un moment donné, avec une évaluation des moyens que ça demande et seulement après ça, on regarde ce qu’on peut faire avec nos moyens, et comment on peut faire pour arriver aux objectifs qu’on se fixe.

    • Aramis dit :

      « sans Livre Blanc (pas besoin, c’est vrai que rien n’a changé depuis 2012….), » Vu le ridicule qu’on constitué les LB précédents on peut s’en passer. La professionalisation s’est faite sans par exemple.

  16. Jul dit :

    Et en france comme d’habitude ont parle de 50 miliards d’euros pour 2025, alors que nos partenaire européen eux seront au 100 milliards pour leur armée du futur…. ridicule, ont et trop à la traine la, va falloir revoir touts ça clairement.

  17. jon dit :

    tout ça c est bon pour les USA qui vont grignoter la vente d armes à tout va

  18. Mario 1114 dit :

    C’est juste un effet d’annonce : il suffit de lire le contenu du lien ci dessous pour comprendre a quel point l’armée Britannique est en plein naufrage :
    https://portail-ie.fr/analysis/4099/quel-avenir-pour-lajax-le-triple-fiasco-dun-programme-britannique
    Bonne continuation !