Le Brésil a émis une demande d’informations en vue d’acquérir 36 obusiers automoteurs à roues

L’armée brésilienne [Exército Brasileiro] dispose de capacités relativement importantes en matière d’artillerie, celles-ci reposant notamment sur des obusiers automoteurs [à chenilles] M109A3/A5, plusieurs modèles de canons tractés de 105 mm, des mortiers de différents calibres et des lance-roquettes multiples Astro II/Astros 2020, pouvant tirer des munitions de 127mm et de 450 mm.

Cela étant, il est question de moderniser, voire de renforcer, ces moyens dans le cadre du programme VBCOAP [Viatura Blindada de Combate Obus Autopropulsada], lequel vise à acquérir 36 obusieurs automoteurs à roues de 155 mm. Et, à cette fin, le commandement Logistique [Comando Logístico – COLOG] de l’armée brésilienne a émis une demande d’informations auprès des industriels susceptibles de livrer une telle capacité.

D’après le site brésilien spécialisé Tecnologia & Defesa, Nexter [CAESAr], Elbit Systems [ATMOS] et BAE Systems Bofors [Archer] auraient été sollicités. De même que, et cela peut sembler surprenant, le chinois Norinco [SH15].

Le ministère brésilien de la Défense prévoit deux phases pour cette procédure : la première consistera à obtenir deux pièces d’artillerie afin de pouvoir mener des évaluations technico-opérationnelles. Puis, un second contrat sera ensuite notifié pour les 34 unités restantes. Leur livraison se fera par lots et s’étalera sur huit ans. Comme il est d’usage, désormais, des transferts de technologie ou, à défaut, des compensations industrielles, sont prévues.

Reste à voir si Nexter a ses chances.. Car, malgré un accord de partenariat stratégique conclu en 2006, Paris et Brasilia ont connu des relations diplomatiques assez difficiles au cours de ces dernières années…

Au point que, en 2020, un document, intitulé « Scénarios de défense 2040 » et produit par l’état-major brésilien en vue d’une révision stratégique alors en cours, estima que la France pouvait représenter une menace militaire pour le Brésil. « Une hypothèse quelque peu délirante », avait cependant commenté le quotidien Folha de S. Paulo, à l’époque.

Cela étant, le même document avait aussi pointé l’influence grandissante de la Chine en Amérique latine, de possibles tensions avec la Bolivie et le Venezuela, une invasion du Guyana par ce dernier afin de mettre la main sur ses réserves pétriolières étant susceptible de donner lieu à une intervention militaire brésilienne.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

90 contributions

  1. Dolgan dit :

    Les brésiliens seraient idiots de ne pas nous inclure dans leur « livre blanc ». On est leur voisin immédiat avec la plus grosse armée. Mais ça reste très hypothétique bien sur. Dans le même ordre, les suisses réfléchissent à contrer une attaque française, tout aussi drôle comme scénario.

    Pour les commandes, faudra voir la situation du Brésil après ses élections générales en octobre. Beaucoup de changements possibles.

    • Pompon dit :

      Quand on leur à fait à l’envers avec les lignes d’assemblages des mirages III, et qu’on essaye à tout bout de champs de prendre des positions extrêmes avec ses voisins en faisant systematiquement preuve d’ingérence politique, ( pour les scorpenes Brasilia n’avait pas d’autre choix et elle a fait preuve de pragmatisme industriel)
      Il serait temps de s’occuper de notre cul et d’arrêter de donner des leçons idéologiques à des pays qui ne pensent pas comme nous… faire preuve de diplomatie et d’acceptation de la différence pour faire des affaires.

      • Bomber X dit :

        @Pompon
        « Quand on leur à fait à l’envers avec les lignes d’assemblages des mirages III »
        Vous avez des infos sur ce que vous affirmez ? Ça m’étonnerait beaucoup qu’une chaine d’assemblage pour 16 appareils ait été prévue au Brésil !!!!
        Et puis, on leur tellement « fait à l’envers » que quelques années plus tard ils nous prennent des Mirage 2000 ? Soyez sérieux.
        « pour les scorpenes Brasilia n’avait pas d’autre choix et elle a fait preuve de pragmatisme industriel »
        Évidemment que Brasilia a fait preuve de pragmatisme industriel ! C’est ce qui est recherché dans un partenariat, avec en plus la dimension politique. Mais c’est la France qui a le mieux répondu à l’exigence de transfert de technologie face aux Russes et Chinois. Et en plus, avec ce contrat, un accord plus large prévoyait aussi l’achat de 50 hélicoptères de transport militaire EC-725 d’Eurocopter.
        Bref, vous semblez être un de ceux qui balancent n’importe quoi pour tenter d’exister.

      • Fralipolipi dit :

        @Pompon
        Si la France était vraiment une potentielle menace militaire pour le Brésil, alors les US le seraient encore plus.
        … Les US ne sont pourtant pas listés … sans doute parceque leur leviers d’actions au Brésil vont bien au delà du simple Militaire, ou bien aussi parceque le Brésil ne se sent pas de taille à montrer la moindre canine à l’oncle Sam !
        .
        S’agissant d’inclure la France dans un panel d’éventuels ennemis militaires, je perçois surtout là un « réflexe poutinien » de cet état major du Brésil (ou au moins d’une partie) :
        Ah bon, il n’y a vraiment aucun ennemi extérieur au Brésil ? Aucun danger à aucune frontière, nulle part ? .. Seulement notre misérable et méprisable insécurité-criminalité intérieure ?
        Pas de souci, pour justifier nos budgets de Défense et ambitions militaires, on va créer artificiellement des frayeurs et des rancoeurs, basées sur du vent, …
        .
        Mais hélas, comme on le voit à l’Est de l’Europe, avec force fake-news/désinformation/trolling, dans la durée, tout peut finir par prendre, même le plus improbable des scénarii.
        .
        Bref, espérons que Bolsonaro se prendra une belle veste aux prochaines élections, car ce type là semble être expert pour souffler sur des braises, … après les avoir inventées !

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        C’est quoi l’histoire des lignes d’assemblages de MIII?

        Je ne suis pas certain que le fait d’insulter en permanence les dirigeants d’un état soit le signe d’une grande maitrise de la chose diplomatique, et de l’acceptation d’un point de vu différent.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ qu’on essaye à tout bout de champs de prendre des positions extrêmes avec ses voisins en faisant systematiquement preuve d’ingérence politique, ]

        MERCI !
        Un Franco-Brésilien devenu Amazoniaque !

        https://www.youtube.com/watch?v=b6J5H4QfWns

        • saintebaguette dit :

          Dites, la carte vitale fonctionne en Amazonie ?

          • Sainte braguette dit :

            L’AME fonctionne pour les orpailleurs brésiliens qui viennent se faire soigner en Guyane et cela semble très bien leur aller.

    • Rom dit :

      Voisin immédiat, faut pas pousser non plus… La Guyane c’est pas la métropole et vu la cadence de production des ceasar, on aurait du mal à produire à très grande échelle le canon. Bon là c’est pas une grosse commande, mais c’est quand même la moitié de l’artillerie française quasiment donc bon vraiment ne pas nous inclure dans leur plan, ça ne me choquerait pas.

    • PK dit :

      Les Suisses ne réfléchissent à contrer une attaque française, mais à réagir à une guerre civile en France.

      Pour une fois qu’un peu de réalisme politique les effleure, ne déformez pas leurs propos..

    • fabrice dit :

      Les Suisses réfléchissent à un scénario de guerre civile en France avec prise de contrôle de certains secteurs voir de certaines villes (Grenobe, Lyon) par des milices islamisées de type frères musulmans alliant politique, religion et criminalité. Comme déjà des gangs criminels qu’on va dire profil « jeunes » « chouf » « chances pour l’univers » n’hésitent pas à faire des razzias de l’autre côté de la frontière, ça crédibilise le scénario https://www.letemps.ch/suisse/chauxdefonds-lingots-peur#:~:text=En%20Suisse%2C%20le%20%C2%ABtiger%2Dkidnapping%C2%BB%20reste%20rare.&text=A%20La%20Chaux%2Dde%2DFonds%2C%20cette%20prise%20d‘,d’un%20sous%2Dtraitant. …
      Dans ce cadre des drones de surveillance (merci Israël) et une capacité de frappe furtive (merci les USA et les F35) en cas de droit de poursuite est pertinente.
      https://www.rts.ch/info/suisse/13056174-les-premiers-des-six-drones-israeliens-destines-a-larmee-sont-arrives-en-suisse.html

      • Czar dit :

        oui voilà lancer des f35 à travers la frontière pour « droit de suite » de délinquants transfrontaliers c’est une riche idée tu as cru que la jursprudence du « Petit Etat de merde » (bigueupe le Quai d’Orsay) avait une chance de s’appliquer ailleurs ?

  2. Mica X dit :

    Wait and see comme disent les anglais, on verra si l’agité du bocal, nouveau prophète évangéliste, le bien nommé Trumponaro sera encore là à la fin de l’année et dans quel état…

    Sera peut-être à l’asile avec ses copains Trump et VP ?

  3. Badaboum dit :

    Pour une fois je vais dire quelque chose d’intelligent : ce n’était pas l’EM brésilien qui avait formulé cette hypothèse quelque peu délirtante, mais un ThinkTank, ce que vous précisiez d’ailleurs à l’époque, @laurentlagnau.

  4. Bomber X dit :

    Peu probable qu’un contrat se signe avec le gouvernement de Jair BOLSONARO.

  5. Alain d dit :

    Comme quoi, quand la France sort, seule, un concept innovant (mouvement, précision et allonge), meilleur que les machines concurrentes, israéliennes, serbes, suédoises, elle exporte un maximum.
    A l’opposé de l’Aster 30 (article précédent sur l’arnaque anti aérienne allemande), excellent, mais qui est arrivé trop tard sur la marché, et avec des évolutions trop tardives, donc limité en allonge et performances, par rapport la concurrence « cul et chemise » qui fait progresser ses systèmes bien plus rapidement.
    Des décisions et des chèques, des décisions et des chèques, des…
    Bon produit qui sort avant la concurrence > exportations garanties
    Bon produit qui sort en même temps que la concurrence > bagarres à l’exportation.
    Bon produit qui sort après la concurrence > exportations quasi impossibles, surtout quand le retard est pris face aux Etats-Unis.
    CAESAr, MMP, oui.
    Aster 30, Patroller, compliqué.
    La performance d’un produit ne fera pas son succès, dès lors que celui-ci arrivera trop tard sur un marché déjà saturé par des systèmes concurrents.
     » Le lièvre et de la tortue »
    D’autant plus qu’entre voisins, des pays amis préfèrent souvent avoir des systèmes communs pour interagir, ou alors ceux qui s’embrouillent choisissent souvent des systèmes identiques pour peser géopolitiquement sur la même nation exportatrice.
    Donc le premier arrivé possède déjà un énorme avantage, hors les critères de qualité.

    • R2D2 dit :

      pour le Patroller ce qui peut faire la différence c’est son emport interne (charge renseignement, …).

    • Patatra dit :

      Bel angle de vue sur les calendriers de sorties, merci.

  6. Catoneo dit :

    Mon petit doigt me dit que s’abstenir de soumissionner serait avisé.
    Le plan branle dans le manche dès le départ (2+34) et d’entrée ouvre la porte à renégociation.
    Le Brésil n’est pas notre cousin (Guyane française).
    La présidentielle va avoir lieu.

    • Fralipolipi dit :

      @Cataneo
      « Mon petit doigt me dit que s’abstenir de soumissionner serait avisé. »
      … Totalement d’accord avec vous.

  7. Achille-64 dit :

    Evaluations ‘technico-opérationnelles’, ça veut dire qu’ils font de l’ingénierie inverse sur les deux premières unités et qu’ensuite, ils font un doigt pour la suite et produisent des copies ? Ou pas ?
    En tout cas, j’espère qu’on ne leur fournira pas les armes à longue portée qui pourraient menacer la Guyane dans 15 ou 20 ans …

    • Jack dit :

      Oui, c’est l’idée. Grâce à leur photocopieuse géante, il arriveront à copier les aciers spéciaux du canon et les logiciels de la conduite de tir. Des millions d’heures d’ingénierie et des dizaines d’années d’expérience seront ainsi copiés en quelques secondes 😉

  8. dompal dit :

    « Puis, un second contrat sera ensuite notifié pour les 34 unités restantes.  »
    J’ai du mal à comprendre cette phrase. ? 🙁

    Si qq’un peut m’expliquer…..

  9. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ . De même que, et cela peut sembler surprenant, le chinois Norinco [SH15]. ]

    Sauf si l’on est abonné à Valor Econômico
    https://valor.globo.com/brasil/coluna/namoro-entre-brasil-e-china-e-serio.ghtml

    Et que l’on lit les prises de position du général Hamilton Mourão … ;0)

    • Aymard de Ledonner dit :

      Mourao cherche a préserver les liens économiques avec la Chine qui est un important débouché pour les exportations brésiliennes. De là à acheter du matériel militaire chinois, il y a un pas.
      Par ailleurs les relations entre Mourao et Bolsonaro n’étant pas au beau fixe, Mourao ne sera probablement plus vice-président dans quelques mois, soit que Lula est été élu, soit que Bolsonaro est été réélu avec un nouveau vice-président.

  10. aleksandar dit :

    Que les brésilien sollicitent la Chine, n’est pas vraiment surprenant.
    Les deux font parti des BRICS.

    • sonata dit :

      Concept creux sans intérêt. L’inde aussi, ça n’empêche pas la Chine d’entretenir un conflit armé avec.
      Les BRICS, ça fait juste fantasmer ceux qui ch***** en permanence sur l’occident. Il n’y a aucune unité ni point commun entre ces états.

      • Czar dit :

        « L’Occident » ça n’existe pas plus que les BRICS, mais comme c’est ta religion à touâ…

      • aleksandar dit :

        Le concept creux sans intérêt a un fonctionnement qui multiplie les contacts entre ces différents pays, cela crée des relation durables.
        Et une vision commune de l’avenir au delà des problèmes actuels.
        Sans doute trop compliqué a comprendre pour les petits blancs ethnocentrés.
        Bises

        • Vinz dit :

          Encore heureux qu’ils soient ethnocentrés, grand blanc décentré.

          • Czar dit :

            il ne l’est pas (ni blanc, ni grand) et il est parfaitement centré sur ses solidarités tribales russo-arabes, c’est pour ça qu’il ne tolère pas que nous ayons les nôtres.

        • K19 dit :

          « Et une vision commune de l’avenir au delà des problèmes actuels »

          Une vision commune de l’avenir ? Parmi les BRICS, je compte deux puissances militaires et démographiques en pleine croissance (bien que la Chine commence à goûter aux conséquences de ses choix de développement, mais c’est un autre débat), une puissance régionale d’Amérique Latine proche des USA et qui ne se détournera pas de sitôt de ce partenaire, un pays africain ultra-corrompu aux mauvaises perspectives économiques, et une ex-puissance militaire eurasiatique en plein déclin démographique et en voie de tiers-mondisation. Des enjeux et problématiques radicalement différents, auxquels ces pays répondent par des doctrines et solutions différentes. Bref, un vœu pieux de tiers-mondiste des années 1970, et donc une lecture faussée (idéologique ?) de la situation. Constat également valable pour la notion « d’Occident », qui regroupe des pays aux intérêts parfois complémentaires, mais le plus souvent contradictoires.

          Sans doute trop compliqué à comprendre pour un paillasson pro-Russe ethnomasochiste 🙂

      • Tulio dit :

        Ce n’est pas creux, leur fil conducteur est la détestation de l’Amérique, c’est déjà un début.

        • Sonata dit :

          Ni l’Inde ni l’Afrique du Sud, ni le Brésil ne sont en détestation par rapport à l’Amérique. Il n’y a que la Chine et la Russie, dont les intérêts convergent certes sur certains points, mais divergent également sur d’autres.

          • K19 dit :

            Ne mentionnons pas le fait que, parmi les 10 premiers détenteurs de la dette publique américaine (hors paradis fiscaux et blanchisseurs professionnels), nous retrouvons 3 pays des BRICS (Chine, bien évidemment, mais aussi Inde et Brésil), et que l’alternative sérieuse au Dieu-Dollar, maintes fois annoncée, ne s’est toujours pas matérialisée. La Chine, qui a pourtant lancé son propre système de paiement interbancaire (CIPS) il y a quelques années (celui-ci dépend d’ailleurs toujours de SWIFT), ne s’y trompe pas et mesure les risques que représentent d’éventuelles sanctions américaines sur son propre système financier.

            Au passage, rappelons que détenir de la dette publique américaine place, paradoxalement, le détenteur dans une situation de dépendance : non seulement il achète le titre en dollars (imprimés à souhait par la Fed ces dernières années), mais la gestion/revente de ce titre se fait selon les lois américaines, et non le bon vouloir du détenteur. En d’autres termes, il y a de la marge avant que le Président Winnie l’Ourson fasse écrouler l’économie américaine en inondant le marché de titres du Trésor US pourris.

    • LucienB dit :

      Il est tout à fait possible que du matériel chinois soit acheté. Pour des raisons commerciales et politiques. Récemment, le ministre brésilien de l’Économie a déclaré que la France était devenue un partenaire commercial sans importance pour le Brésil et a déclaré que le commerce avec la Chine était vingt fois plus important que le commerce avec la France.

      • tschok dit :

        @LucienB,

        Oui, ce type est aussi vulgaire que Bolsonaro. Mais derrière cette vulgarité, il y a quelque chose qui les ennuie profondément: la France refuse de ratifier l’accord commercial entre l’UE et le Mercosur, qui est par ailleurs loin de faire l’unanimité en Europe.

        Comme ces mecs sont des gros cons, ils y vont à l’insulte en pensant que ça va aider. Mais pour le moment, c’est eux qui l’ont dans le cul. C’est pour ça que ça les enrage.

        Les explications sont là:https://www.lefigaro.fr/international/bresil-le-ministre-de-l-economie-juge-la-france-insignifiante-20220810

        Les Brésiliens ont porté au pouvoir la crème de la crème de l’extrême droite stupide. Même la nôtre à côté fait figure d’intellos avant gardistes.

        Insulter celui qui peut bloquer quelque chose que vous voulez, c’est pas une bonne idée. Eh ben quand on est un con de ministre d’extrême droite brésilien, c’est ce qu’on fait.

        Du coup la ratification pédale dans la semoule et ça emmerde aussi tous les autres membres du Mercosur. Et nous, on laisse pisser.

        Il faut bien comprendre qui est humilié dans cette affaire. C’est celui qui roule des mécaniques et qui fait son cinoche de gros con. Bolsonaro a une politique pro-déforestation et il ne se rend pas compte que ça a de plus en plus de mal à passer en Europe.

        Le mec se focalise sur la France en pensant que c’est elle qui bloque tout et il laisse son ministre de l’économie nous insulter sans comprendre que d’une part c’est pas très habile, et d’autre part que c’est pas que nous le problème, en fait. C’est plus compliqué.

        Il se trompe de cible, quoi.

        Là, on a affaire à un gouvernement de cons, mais vraiment des cons, il n’y a pas d’autres mots. Erdogan, par exemple, c’est un mec qui n’hésite pas à recourir à l’insulte, comme Bolsonaro, mais c’est un type intelligent et habile. Eh ben là, non, ils sont tous cons à bouffer du foin dans ce gouvernement, apparemment.

        Alors, est-ce que c’est une bonne idée de leur vendre des canons?

        Bof.

        • Czar dit :

          « Même la nôtre à côté fait figure d’intellos avant gardistes. »

          la preuve, elle s’essuie les panards tranquillou sur des génies-sans-frotter de ton calibre, c’est dire si on scintille à tous les firmaments de la Pônsée.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ Eh ben là, non, ils sont tous cons à bouffer du foin dans ce gouvernement, apparemment. ]

          Quand je vous lis , vous qui vous exprimez courageusement sous un pseudo et d’autres, je découvre que suis plus fier d’être Brésilien par naturalisation que Français de naissance !

          Cordialmente

          Daniel BESSON

        • LucienB dit :

          Le ministre brésilien pourrait tirer de vous des leçons de vulgarité, à en juger par votre façon d’écrire.
          Oui, c’est la France qui bloque l’accord de libre-échange avec le MERCOSUR. Mais ce serait bien stupide de notre part de permettre à la puissante agriculture brésilienne d’accéder librement à l’Europe. Mais comme nous sommes gouvernés par des radicaux d’extrême gauche qui ont déjà détruit notre industrie, notre souveraineté, notre BITD, il est fort possible que Jupiter décide de détruire également notre agriculture. Espérons donc que le gouvernement de centre-droit de Bolsonaro continue pendant de nombreuses années et que le blocus de l’agriculture brésilienne se poursuive.
          Quel que soit le président brésilien, l’achat d’équipements militaires français devrait être minime à l’avenir. Pour plusieurs raisons.
          Tout d’abord, tout le monde sait que la France est en faillite, endettée, désindustrialisée et se dirige rapidement vers l’effondrement économique, la pauvreté et les bouleversements sociaux. Personne ne veut s’associer à la France. Pas même l’Allemagne. Ou l’Australie. Ou Mali.
          Après le point de vue industriel et commercial, le Brésil se tourne fortement vers la Chine. Ce partenariat doit être accéléré si l’extrême gauche de Lula arrive au pouvoir.
          Et enfin, d’un point de vue technologique, en raison de mauvaises affaires passées, les équipements militaires français sont mal vus par les militaires brésiliens. (Vente de Foch d’occasion, vente d’anciens Mirage 2000, résistance à l’intégration du missile Exocet à Caracal).

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Que les brésilien sollicitent la Chine, n’est pas vraiment surprenant.
      Les deux font parti des BRICS. ]

      C’est beaucoup plus complexe que ça ! L’Inde devrait ainsi acheter des armes Chinoises ! ;0)
      En fait les relations Sino-Brésiliennes sont marquées par du pragmatisme – économique – et lorsque l’on y introduit de l’idéologie cela vire à l’eau de boudin comme les déclarations Sinophobes d’Eduardo Bolsonaro en 2020 .
      La FIESP comme le vice-président sont Sinophiles mais il clair que certains groupes au sein des forces armées critiquent ce positionnement et voient dans la Chine une menace ( voir infra ) , d’autres s’alignent sur ce pragmatisme sans l’embrasser idéologiquement .
      Les avis c’est comme les trous du c.. , tout le monde en a un : Je pense amtha qu’on peut voir dans la présence de NORINCO™ dans cet appel d’offres comme une espèce de  » politesse  » faite à un partenaire économique essentiel mais je doute que les responsables de NORINCO™ pensent sérieusement à remporter ce marché .

      La situation semble différente en Argentine
      https://www.cartacapital.com.br/politica/militares-sugerem-ameaca-da-china-ao-brasil-via-guiana-e-insistem-na-conspiracao-do-globalismo/

      • aleksandar dit :

        Il ne sont pas les seuls, l’Argentine a de bonnes relations avec la Chine et souhaite rejoindre les Brics, le Chili a sur son sol la plus grande plateforme de compensation chinoise, etc
        A l’opposé des occidentaux qui ont quitté le pragmatisme pour des dérives idéologiques dignes de l’URSS.

        La Chine a identifié les HVT ( High Value Target ) dans sa lutte contre les USA.
        L’ Amérique du Sud, avec son potentiel de développement, vient juste après l’Asie du Sud Est, prioritaire pour des raisons militaires.

  11. Junkes dit :

    Je déplore que certains pays s’arment à outrance, alors que la faim et la misère existent dans leur communauté.
    Sous la présidence Dilma Rousseff, 35 avions de chasse ont été achetés.
    Aujourd’hui on parle de la prospection de 36 canons autoportés.
    Que peut craindre le Brésil, pays presque aussi grand que l’Europe ? Une invasion de ses pays voisins, beaucoup plus pauvres que lui ???
    À mon sens, c’est du gâchis, à moins qu’il y ait d’autres intérêts, cachés pour l’instant…

    • Lado dit :

      Pas vraiment armé à outrance!Un sous sol et un plateau continental très riche qui doit être sauvegardé
      Pas vraiment in pays ou la faim est endémique..?Vous connaissez?Il y a des ilots de pauvreté dans le NE en effet mais pas de famine style NK , Pakistan, Afga ou Af Sud Saharienne
      Une puissance industrielle assez méconnue en France ‘(Acier, Petrole,Aerospatial , telco) qui domine toute l’Amerique du Sud.Une des première puissance agro mondiale (c’est d’ailleurs pourquoi on ne veut pas du Mercosur à la FNSEA..!)

    • R2D2 dit :

      le Brésil depuis un moment aspire à devenir une grande puissance mondiale. D’où l’ouverture d’un des plus grand réseau d’ambassade, d’où des opérations humanitaires. A un moment il sera tenté – plus exactement il devra – passer en mode grand frère qui débarque dans un conflit en Amérique du Sud ou en Afrique.
      Bon sinon à part ca la situation intérieure du Brésil correspond selon les critères de l’ONU à un pays en guerre civile (nombre de morts par arme à feu) ^^

      • « il devra – passer en mode grand frère  » : En Guyane nous sommes de plus en plus « envahis » par les Brésiliens. Ils ont commencé par l’E et arrivent en masse dans l’W depuis deux ans. Les médias locaux leur donnent de plus en plus d’espace, ils ont de plus en plus de poids politiques et on parle déjà de multiplier les écoles primaires bilingues. J’ai même fait passer récemment des épreuves de BAC à des jeunes pour lesquels il a fallu que je m’exprime en portugais pour qu’ils comprennent et finissent leur oral…etc. Tout cela pour dire que la Guyane va devenir brésilienne progressivement. Les autono-indépendantistes vont finir par gagner les élections. Ces crapules nombrilistes « vendront » le pays, peut être d’abord à la Chine comme le font nos voisins du Surinam, puis inévitablement sous la pression populaire au Brésil.

        • Daniel BESSON dit :

          Cit :[ Tout cela pour dire que la Guyane va devenir brésilienne progressivement. ]

          Ça on le sait depuis qu’en 1967 le général Golbery do Couto e Silva a écrit  » Geopolitica do Brasil  » où il décrit la méthode : Conquérir les zones frontalières par l’achat de terres et l’installation de Brésiliens , et de Brésiliennes bien sûr ! ;0)
          L’accaparement des terres cela a marché très bien au Paraguay (  » Brasiguais  » ) , assez bien en Bolivie , cela a foiré en Argentine . En Guyane c’est la méthode Kossovare : Les ventres et les berceaux ! ;0)
          Et ma foi cela semble bien marcher et c’est dommage qu’il ne soit plus de ce monde pour vous lire … ;0)

          Ps : C’est 100% exact en plus sinon cela n’aurait pas de charme … C’est pour cette raison qu’en 1968 le gvt Paraguayen a interdit l’achat de terres par les étrangers .

          https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51AIcMc7umL._SX373_BO1,204,203,200_.jpg

          Ps : La barbe c’est EN DESSOUS de la couverture !

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ C’est pour cette raison qu’en 1968 le gvt Paraguayen a interdit l’achat de terres par les étrangers ]

            OUPS ! Confusion …
            Stroessner y a au contraire favorisé une immigration . ;0)

          • Czar dit :

            c’est bien la logique universelle des tr**s à me**e : ils ont la taille d’un continent sont infoutus de s’administrer proprement mais lorgnent sur tout ce qui est au-delà de leurs frontières

    • LucienB dit :

      Je crois que les Brésiliens ont pris au sérieux la suggestion de Macron de confisquer l’Amazonie brésilienne et de l’internationaliser. Il y a un grand sentiment anti-français parmi les Brésiliens et il est peu probable qu’ils achètent à nouveau des armes françaises, quel que soit le vainqueur des élections.

      • R2D2 dit :

        « Il y a un grand sentiment anti-français parmi les Brésiliens »
        NON. Le sentiment anti-francais est apparu en haut de l’état avec Bolsonaro… et il s’en ira avec lui.
        Ce n’est pas comme les Américains qui se font passer pour des Canadiens quand ils voyagent ^^’

        • LucienB dit :

          Dans la moitié des pays du monde les gens n’aiment pas les français et dans l’autre moitié les gens détestent les français. Ce doit être à cause de nos manières pédantesques, toujours en train de sermonner les autres conformément à nos valeurs. Les Français pensent qu’ils ont pour mission de sauver le monde. Mais qui a dit que le monde voulait être sauvé ?

          • Dodo dit :

            Votre « connaissance » du monde commence et s’arrête aux réseaux sociaux.
            Vous voyez le pseudo de Mamadou du Niger arborant la photo de Poutine de profil qui va dire « à bas la France » voilà qui fera pour vous la moitié des pays du monde.
            Vous voyez un commentaire d’un Mohamed arborant le drapeau palestinien qui va dire « mort aux francs », vous avez la seconde partie du monde.

            Dans la vraie vie et pour avoir voyagé dans 24 pays de par le monde (j’exclue ceux d’Europe), les français ne sont pas mal aimés ni détestés.
            Il n’y a que dans la mentalité des africains hyper actif des réseaux sociaux et qui pensent que leurs opinions représentent celles du monde entier qui imaginent et surtout « souhaitent » que la France soit détestée.

          • lgbtqi+ dit :

            Il n’y a pas qu’à l’étranger qu’on détesterait les Français… Manifestement, à vous lire, il y a aussi un symptôme d’auto-détestation.

            Heureusement, les Françaises, nous sommes très appréciées à l’étranger… Et ce ne sont pas nos « mâles » couinards et auto-dépréciants qui vont nous le faire regretter.

    • ricojaneiro dit :

      si vis pacem, para bellum

    • Frédéric dit :

      Voisin avec justement la quasi totalité des pays d’Amérique latine avec des milliers de km de frontières extrêmement difficile à surveiller. Sans compter les guérilleros qui peuvent tenté de se faire un sanctuaire au Brésil, le crime organisé avec ses fortunes en narco dollars est une menace existentielle pour la souveraineté des états.

  12. m dit :

    Quand on sait que Bolsonaro et ses généraux citent la France comme leur principal ennemi potentiel, m’étonnerait qu’ils prennent des CAESAR.

  13. Frédéric dit :

    A noté que l’armée britannique envisage d installer des canons de 105 mm M119 sur des véhicules de soutien tactique Coyote, des camions 6×6, d’ici 2024 : https://bulgarianmilitary.com/amp/2022/05/10/british-coyote-tsv-will-receive-us-made-105mm-m119-hawkeye-artillery/

  14. MERCATOR dit :

    https://youtu.be/osrPJ_Z3Q8Y

    Hypothèse d’école ? Oui comme l’invasion de l’Ukraine par la Russie .

  15. Ératosthène dit :

    Je ne comprends pas qu’on déconsidère Bolsonaro et le Brésil alors qu’on a un guignol comme président qui est le roi de la connerie en diplomatie.

    • Czar dit :

      parce que c’est le réflexe de base du franchouille universel : il fait rire la terre entière mais entend encore délivrer la Véritayyy aux oreilles impatientes

      par exemple le préfet-crevette lallement se verrait bien confier une Chaire de maintien de l’ordre républicain vu comment il a scintillé aux dimension de la planète au stade de France

  16. VinceToto dit :

    La photo: le CAESAr Mk II a l’air gros et lourd par rapport à ses roues, en plus il est probablement trop lourd pour les C-130 brésiliens.
    Livraisons étalées sur 8 ans pour 34 véhicules? Cela pourrait convenir à la France… par contre cela va faire marrer les Chinois.

    • Bomber X dit :

      Pourquoi cela fera marrer les Chinois ? Si les Brésiliens veulent étaler les livraisons, c’est surement pour (aussi) étaler les paiements.

      • VinceToto dit :

        Capacités de production chinoises… même en prod de canon de 155mm et munitions guidage laser très bon rapport qualité/prix.
        Le Brésil a largement les moyens de tout payer d’un coup, entrainer tout le monde, etc., donc, il y a un truc qui cloche mais qui correspond aux capacités françaises de prod. . Un CAESAr Mk I amélioré<20 tonnes (pas le Mk II) me semblerait une bonne option à la fois technique et politique pour le Brésil.

        • Bomber X dit :

          Donc selon vous, ce contrat favoriserait une commande de Caesar ? Comme je le dis plus haut, c’est peu probable vu les relations exécrables qu’entretiennent les deux présidents.

  17. ScopeWizard dit :

    À bien regarder la photo , le modèle présenté me rappelle un SOLIDO des années 1970….

    Suis-je normal ?

    Hm…

    Figurez-vous que je me le demande….
    https://pbs.twimg.com/media/Eq4YDaqXcAImoz-.jpg

  18. diplo.mat dit :

    Je ne peux que féliciter l’hôte de ce site qu’un nombre grandissant d’articles soit fermé aux commentaires.

    La lecture et la clarté d’esprit n’en n’est que plus digeste.

    Bonne journée

    • Thomas dit :

      Oui, cela s’en ressent.

      Mais le malheur de mon point de vue, c’est que ce sont les articles internationaux qui sont fermés.
      Or, c’est ceux-la même qui permettaient à de gens avec un minimum de connaissances d’intervenir, et donc de contribuer à ouvrir mon horizon.
      Je pense par exempl à Jyb pour le proche/moyen orient, encore le décrié Aleksandar, pour le monde russe et extrême-oriental.

      Seuls les articles ou la France est concernée sont ouverts aux commentaires.

      Résultat : moins de commentaires, mais ceux qui restent, ben c’est plutôt du franco-franchouillard, c avole pas haut et on s’ennuie, excepté quelques perles techniques ( Bomber X et consort)

      Je sais pas si nous sommes vraiment gagnant au change.

  19. rga dit :

    on ne devait pas construire un SNA au brésil? apparemment il est passé à la trappe

  20. Paul Bismuth dit :

    Vu l’ampleur du pillage des ressources de ka Guyane par les garimperos, c’est un territoire envahi sans déclaration de guerre.
    La démographie fera le reste.