Belgique : Le renforcement de la Défense belge a été approuvé au Parlement

Alors que, en France, le Parlement aura à se pencher sur une nouvelle Loi de programmation militaire pour la période 2024-30, la Belgique vient d’actualiser la sienne, à l’issue d’un vote de la Chambre des représentants ayant modifié, par 87 voix contre 11 [et 41 abstentions] la loi du 23 mai 2017 relative aux investissements prévus durant les années 2016-30 [.pdf]. Ainsi, il s’agit de porter le budget annuel des forces armées d’outre-Quiévrain à près de 7 milliards d’euros à l’horizon 2030 [soit à 1,54% du PIB, selon les estimations réalisées en février dernier]

Dans le détail, cette actualisation de la loi de programmation militaire repose sur le plan STAR [Sécurité & Service, Technologie, Ambition, Résilience] qui, doté de plus de dix milliards d’euros, va surtout bénéficier à la composante terrestre de la Défense belge. Celle-ci aura ainsi les moyens nécessaires pour renforcer sa Brigade Motorisée [avec quatre bataillons d’infanterie et deux bataillons de cavalerie] dans le cadre du partenerait CaMo [Capacité Motorisée] noué avec la France. En outre, elle pourra également se réapproprier des capacités dans le domaine de l’artillerie, grâce à l’acquisition de Camions équipés d’un système d’artillerie [CAESAr].

À noter que le plan STAR confirme la participation de la Belgique au programme de « Véhicule blindé d’aide à l’engagement » [VBAE], dans le cadre d’une coopération avec la France, sous l’égide de l’Organisation conjointe de Coopération en matière d’ARmement [OCCAR]. Il est aussi prévu un effort particulier en faveur des capacités logistiques, avec notamment la création de nouvelles unités.

La composante « Air » pourra créer un « Special Operations Air Squadron Fixed Wing », appelé à oeuvrer au profit des forces spéciales belges avec cinq nouveaux appareils dont le type n’a pas été précisé. Elle recevra également quinze hélicoptères légers [sans doute des H145 d’Airbus Helicopters] afin de remplacer ses quatre NH-90 TTH et ses dix Agusta A-109, ainsi que « trois petits avions de transport » dans le cadre, si possible d’une coopération « avec un ou plusieurs pays voisins ».

S’il n’est pas question d’aller au-delà des 34 chasseurs-bombardiers F-35A commandés auprès de Lockheed-Martin, contrairement à ce qu’ont décidé les Pays-Bas, la composante « drones » sera renforcée avec l’acquisition de deux MQ-9B SkyGuardian supplémentaires, ce qui portera leur nombre à six unités.

Quant au projet d’acquérir des hélicoptères de transport lourd [HTL], il reste d’actualité. « Toutes les synergies possibles avec les partenaires européens seront exploitées », précise cependant le plan STAR. Ce qui laisse entrevoir une possible coopération avec les Pays-Bas et l’Allemagne, dont les forces armées sont [ou sont en passe de l’être] dotées de CH-47 Chinook.

Par ailleurs, la défense aérienne ne sera pas oubliée, avec l’achat prévu de deux batteries, l’une à longue portée [SAM-LR] pour la protection « statique » du territoire belge, l’autre à courte portée [SAM-SR] déployable sur les théâtres d’opérations.

S’agissant de la marine belge, la commande d’une troisième nouvelle frégate de lutte anti-sous-marine, qui aurait complété les deux unités devant être construites dans le cadre d’un partenariat avec les Pays-Bas [Anti-Submarine Warfare Frigate – ASWF], a été exclue, même si le plan STAR souligne que la « capacité de combat de surface [sur base des frégates] est importante pour la protection des routes d’approvisionnement » et que « la menace sous-marine augmente tant en périphérie de l’Europe que mondialement ».

Aussi, poursuit le document, en attente du renouvellement des frégates, les [trois] deux frégates actuelles de classe M pour la lutte anti sous-marine […] seront mieux équipées à court terme. Ceci sera réalisé par l’achat et l’intégration de divers modules qui permettront à l’hélicoptère de frégate NH90 d’être engageable avec des capacités de lutte sous-marine dès 2025″. Quoi qu’il en soit, les deux prochains navires « ASWF » devraient disposer d’une capacité de défense contre les missiles balistiques.

Photo : Ministère belge de la Défense

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. Aramis dit :

    « 7 milliards d’euros à l’horizon 2030 » Ils ne vont pas aller bien loins avec ça.

    • Le Breton dit :

      Ils n’ont pas la même charge en ressources humaines que nous, pas de dissuasion (au jour d’aujourd’hui), si ils optimisent leur budget alors ils peuvent avoir des résultats convaincants.

      • Aramis dit :

        Dés résultats convaicants? Leur format restera anecdotique. Il ne feront rien avec.

        • midas le voltigeur dit :

          Il sont simplement a leur échelle , comme nous vis a vis des us, et nous ne devrions pas avoir d armee?
          Et un caesar belge fera probablement aussi mal d un caesar français .

          • Aramis dit :

            « nous ne devrions pas avoir d armee » En effet le problème n’est pas la qualité mais la quantité et les stocks de munitions, pièces détachés et carburant.

  2. Frédéric dit :

    Pour la défense sol ait, j’ai lu que missiles Mistral vont ressortir de la napthaline.

    • Félix GARCIA dit :

      Ce qui me fait penser à ceci :

      La Défense dit adieu au Mistral
      « Le jeudi 11 mai dernier (2017, ndlr), 37 artilleurs antiaériens de Lombardsijde tiraient un missile avec le système d’armes Mistral pour la dernière fois. »
      https://www.youtube.com/watch?v=F0UGMKzVFrQ

      • Frédéric dit :

        Oui, j’étais tombé sur un article disant donc que les lanceurs gardé en dépôt depuis vont reprendre du service.

  3. Lagrange dit :

    « afin de remplacer ses quatre NH-90 TTH » Qu’attandons nous pour faire de même avec les notres. Ah oui pardon on préfère payer très cher pour des reines de hangard.

    • PHILIPPE dit :

      En matière d’automobile « couche garage » est une remarque équivoque :
      * soit le véhicule est bien préservé car bien abrité
      * soit il est toujours chez le réparateur !’

  4. Distras dit :

    Honnêtement, je ne vois pas comment « renforcer » les capacités CAMO, la Belgique étant déjà pourvu d’une commande de 60 Jaguar et 417 Griffon et 32 Caesar ! Le compte est bon là, de plus il y a d’autres priorités qui ont déjà été définies ; 1 frégate, des hélicoptères lourds, des moyens supplémentaires pour le génie et dépenses de fonctionnement en hausse ! Je n’ai rein vu concernant une commande éventuelle de VBCI ! Et puis l’enveloppe n’est pas extensible, ce n’est que 10 milliards de plus, et il ne devrait plus rester grand-chose après la comande de la frégate et les hélicos lourds !

    • VladVirus22 dit :

      Avec 5G€ on peut s’offrir 3 FDI Grecques et 30 Chinook Allemands. Reste 5G€.

      • Distras dit :

        Démonstration un peu simpliste l’ami ! Et l’infrastructure des Chinook … ça se paye aussi tu sais !
        Quant à la frégate, même topo, ce ne se gare pas en bord de mer un batiment comme ça, il faudra tout rénover !
        Franchement, 10 milliards, c’est rien ! En plus qu’ils veulent développer un pôle cyber défenses en Belgique qui fera la même chose que vous et porter l’armée au plus hauts standards informatiques …. je doute que la priorité soit aux blindés !

        • VladVirus22 dit :

          Certes copain, mais ce n’était pas une démonstration, juste un simple exemple. Un exemple simpliste qui mets néanmoins en évidence que pour la moitié de ton budget de 10G€,tu peux te payer 3fois ce que la Belgique a besoin. (Armement inclus). Donc si nos voisins belge ne veulent qu’une seule frégate et 15 Chinook ça fait « que » 2G€…. Avec les 8 restants, tu trouveras le budget pour rénover Zeebruges, construire des hangars helico, renforcer CAMO, renouveller le génie, faire un pôle cyber et recruter le personnel adéquat.

          • Distras dit :

            Il y a d’autres projets qui doivent « rester dans l’ombre » et qui ne sont donc pas cités. Mais la liste des courses existe et il n’y a rien sur le CAMO, je vous l’assure ! S’ils excluent une commande supplémentaire de F-35 pour le moment, c’est qu’ils savent déjà où ira l’argent, c’est du bon sens, l’ami !

  5. ScopeWizard dit :

    « Ceci sera réalisé par l’achat et l’intégration de divers modules qui permettront à l’hélicoptère de frégate NH90 d’être engageable avec des capacités de lutte sous-marine dès 2025″. »

    Ah bon ?

    À leur tour , les Belges ne vont donc pas se « débarrasser » des NH 90 jugés si mauvais et coûteux par tant d’ autres forces utilisatrices , tandis que nombre de problèmes affectent pourtant d’ autres matériels bien plus onéreux à l’ achat comme merdiques à souhait à entretenir ?

    Voilà qui est étonnant !

    Quoi qu’ il en soit , même si je suis loin de porter AIRBUS dans mi corazon ! , sincèrement à croire que sur le plan des voilures tournantes où la France comme l’ Europe jouissent au niveau planétaire d’ une enviable réputation d’ excellence comme d’ innovation , seules les productions siglées Eurocopter sont bonnes à flanquer au panier !

    Et quid des US , alors ?? Tout est à ce point nickel de chez nickel chez-eux ??

    Bref , espérons que la Belgique nous demeure fidèle , qu’ elle ait confiance et cette confiance soit méritée….

    • Nexterience dit :

      Encore une fois:
      Le nh-90 n’est pas de Airbus Helicopters mais de NHI.
      La mauvaise coopération de bons industriels fait de mauvaises choses.

      • ScopeWizard dit :

        @Nexterience

        Et NHI c’ est qui , d’ après vous ?

        Qui est principal actionnaire , à votre avis ?

        Désolé mais NHI n’ a rien d’ indépendant ; même si AgustaWestland / Leonardo y est très important , du fait de son actionnariat majoritaire AIRBUS est bel et bien dans la boucle .

        Contrairement à ce que beaucoup s’ imaginent , AIRBUS est donc indissociable de l’ entité NHI spécialement créée ; une société détenue à 100% par Airbus Helicopters ( plus de 62% ) , Leonardo Helicopters Division ( à plus de 30% ) ainsi que Fokker pour sa part minoritaire , ceci afin de constituer un point de convergence en vue de mener à bien le programme NH90 .

        En résumé dans les grandes lignes , NHI gère la conception , le développement , la mise en service du NH90 et ceci à destination de l’ agence de gestion des hélicoptères de l’ OTAN ( NAHEMA ) et des divers clients export .

        Renseignez-vous ; vous verrez bien .

    • tschok dit :

      Je serais belge, je prendrais votre dernière phrase comme une mise en tutelle désespérément paternaliste.

      Et j’aurais très envie de vous répondre d’aller vous faire foutre.

      Sorensen a raison quelque part: les Français sont incapables de concevoir une relation européenne autrement que d’une façon dominatrice. Faut tout de suite mettre le partenaire ou l’allié au bout d’une laisse, sinon on angoisse.

      Mettre le grappin dessus, quoi.

      J’espère que les partenariats qui sont noués avec la Belgique ne sont pas conçus dans cet esprit, parce que sinon il est clair que les Belges finiront par nous envoyer chier.

      Le Français arrogant qui se prend pour Dieu le père, ça ne marche que dans sa tête. Dans le monde réel, il se prend des claques.

      • Aramis dit :

        « J’espère que les partenariats qui sont noués avec la Belgique ne sont pas conçus dans cet esprit, parce que sinon il est clair que les Belges finiront par nous envoyer chier. » On a pas besoin de forcer pour que ce soit hyper déséquilibré en notre faveur.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Ben ouais mais vous n’ êtes pas Belge .

        Après , si vous voulez y voir une « mise en tutelle désespérément patermescouilles » , c’ est surtout vous que ça concerne .

        « Sorensen a raison quelque part: les Français sont incapables de concevoir une relation européenne autrement que d’une façon dominatrice. Faut tout de suite mettre le partenaire ou l’allié au bout d’une laisse, sinon on angoisse. »

        Z’ avez bien raison ; quelle référence à ce point indépassable que ce Sot machin .

        Donc vous n’ êtes pas Français non-plus et vous parlez de domination…. intéressant ça dites-moi ! 🙂

        « Le Français arrogant qui se prend pour Dieu le père, ça ne marche que dans sa tête. Dans le monde réel, il se prend des claques. »

        Quand il s’ appelle Macron accessoirement mandaté président de la France , oui c’ est bien ce qui arrive ; bien vu ! 😉

        Pauvre tschoky , si malin se croit-il qu’ à sa première sortie il se prend les babouches dans le tapis même pas volant…..

        tsss tssss tssss…..fait le serpent……

  6. L'ignorant dit :

    Pardon, je suis hors sujet…
    Monsieur LAGNEAU !
    Pas de possibilité d’ouvrir le forum sur le sujet :

    DIPLOMATIE / OTAN
    À nouveau, le président turc menace de « geler » l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Otan

    • Sempre en Davant dit :

      Quand trop de propos discourtois polluent son travail le Pacha coupe le fil des commentaires!
      Il est a lui seul Sisyphe et les Parques… avec de bons ciseaux!
      Les anciens prétendaient que sous les menhirs de Carnac… Mais au vrai personne les a revus non plus 😉

    • ScopeWizard dit :

      @L’ignorant

      Normal et rien de plus logique ; nous sommes tous dans ce cas car l’ espace commentaires de cet article n’ a pas été ouvert .

      Ce qui compte tenu du sujet et de la « bonne humeur » de certains « ambianceurs » sévissant sur ZONE , peut aisément se comprendre .

      Donc tout va bien . 🙂

    • lgbtqi+ dit :

      à cause d’un troll truc, répondant au pseudonyme de Kaya, qui commence ses interventions par un « hahaha, t’es comique toi » avant de lécher avec application les doigts de pieds de merdogan.

    • PK dit :

      Sans doute que Laurent Lagneau préfère n’avoir à pas modérer ce genre de sujet…

    • Félix GARCIA dit :

      Il nous a déjà expliqué que certains sujets sont plus propices aux « assauts de trolls » sur les remparts de ZoneMilitaire sont difficilement soutenables :
      « Peu importe ce qui arrivera par cette porte, vous maintiendrez vos positions ! »
      https://www.youtube.com/watch?v=k9-Jx-DjDaU

    • tschok dit :

      @L’ignorant

      Notre hôte a quand même besoin de souffler un peu. C’est lui qui trie les com’ avant de les publier, n’oubliez pas.

      Vous savez que dans la convention collective des blogueurs militaires, régulièrement – comme disait ma grand-mère – ils ont droit à 5 semaines de congés payés. Eh ben ils peuvent pas les prendre! Trop de com’. C’est très chronophage, sous-effectif, charge mentale, toussa.

      Faudrait embaucher un Turc. Enfin, peut-être pas un Turc. Un jeune, mettons. Euh… peut-être pas une bonne idée, ça non plus. Bon, faudrait embaucher quelqu’un, quoi.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Magnifique !

        Les 5 dernières lignes soit les deux derniers paragraphes ne servent absolument à rien , mais au moins l’ art du rien dire est à ce point célébré !

        C’ est si beau….

        Inspiration Macron….

        Il a dit quoi ?

        Écoute , je n’ en sais rien du tout , je n’ ai pas compris un traître-mot , mais alors qu’est-ce qu’ il parle bien !
        Ah oui oui !

        HI HI HI ! 🙂

  7. Sergio dit :

    Bien. Encore un allié qui modernise son outil de défense. Bravo les belges!

  8. Frédéric dit :

    Rappelons que dans les années 80, l’armée belge avez plus de chars et d’artillerie que la France aujourd’hui :
    Fin 1983, la force terrestre aligne 69 667 combattants (en incluant les effectifs de la composante médicale) dont 27 525 appelés[5]. Ils sont répartis dans une brigade blindée et trois brigades d’infanterie mécanisées composant deux divisions, un régiment de commandos parachutistes, trois bataillons de reconnaissances, un bataillon de chars, deux bataillons d’infanterie motorisée, trois bataillons d’artillerie, un bataillon de missiles balistiques sol-sol, quatre bataillons de défense antiaérienne (deux de missiles sol-air, deux de Flakpanzer Gepard), cinq bataillons du génie militaire et quatre escadrons d’aviation légère. Elle dispose de 160 000 réservistes[6].

    Leurs principaux matériels à cette date sont[7]:

    334 chars de combat Léopard 1,
    133 chars légers FV-101 Scorpion,
    153 véhicules de reconnaissance blindé FV-107 Scimitar,
    1 360 véhicules de transport de troupes dont 266 FV-103 Spartan, ainsi que des M-75 (en) (771 en réserve en 1976, acquis à partir de 1952) et AMX-13 VCI (534 en 1976)[8],
    96 obusiers automoteurs M108 de 105 mm,
    25 M44 self propelled howitzer (en) de 155 mm (en réserve),
    41 obusiers automoteurs M109 de 155 mm,
    11 obusiers automoteurs M110 de 203 mm,
    22 obusiers de 105 mm,
    14 M115 howitzer (en) (version M2) de 203 mm,
    6 lance-missile sol-sol MGM-52 Lance (12 lanceurs M289 en 1965[9])
    80 canons antichars automoteurs Kanonenjagdpanzer de 90 mm,
    43 FV-102 Striker armés de missiles antichars Swingfire,
    274 postes de tir Milan,
    115 canons antiaériens automoteurs de 20 mm,
    55 Flakpanzer Gepard de 35 mm,
    37 lanceurs de missiles sol-air MIM-23 Hawk
    12 avions Britten-Norman Islander
    67 hélicoptères Alouette II

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_force_terrestre_belge_depuis_1945#

    • Aramis dit :

      C’est très inférieur en matériel à la France du 1er janvier 1989. Le décret n° 88-223 du 9 mars 1988 portant répartition des effectifs budgétaires du personnel militaire pour 1988-1989 indique un total précis de 557 904 militaires français dont 87 437 gendarmes.

      Les forces classiques française au 1er janvier 1989 c’est 227 270 hommes et 1267 chars au total.

  9. Julien. D dit :

    Il y a une erreur dans l’article concernant les frégates.
    « Aussi, poursuit le document, en attente du renouvellement des frégates, les [trois] frégates actuelles de classe M pour la lutte anti sous-marine […] seront mieux équipées à court terme.  »
    Nous n’avons malheureusement que 2 frégates type M achetées aux néerlandais en 2005 afin de remplacer les 3 frégates de classe Weilingen vendues aux bulgares.

    De plus, les dix milliards d’euros ne sont pas, comme certains peuvent le croire ici, le montant total des investissements. Ici n’est budgétisé que les moyens supplémentaires du plan STAR. Le programme CAMO1 ayant été budgétisé dans un plan précédent…

  10. Thibaud R. dit :

    Pour bien connaitre les évolutions futures de la Défense belge, quelques éléments supplémentaires à ce très bon article :

    Ce nouveau plan STAR s’inscrit dans la continuité de la Vision Stratégique 2016-2030 qui prévoyait une évolution du budget de la Défense belge de 0,9% (avec un minimum à 0,88%) à 1,30%. Désormais le budget prévu à l’horizon 2030 sera de 1,54% du PIB et cette augmentation permettra avant tout de fonctionner à 29.000 personnels au lieu de 25.000 et d’investir dans de nouveaux matériels majeurs.

    Les réalisations prévues par ce plan STAR sont en grande partie le fruit d’un rapport émis par un comité d’experts qui a été mandaté par la ministre de la Défense. Dans ce dernier, il était déjà évoqué le remplacement des NH90 TTH au profit d’hélicoptères lourds ou encore le fait de doter la Défense de capacités de lutte antiaérienne.

    S’agissant des NH90, il est en effet prévu de mettre fin aux NH90 en version TTH (4) pour ne garder que les NFH actuels (4) et reconcentrer leurs missions sur les frégates (et donc plus sur les missions SAR à proximité des côtes). Cette décision a vraisemblablement été prise parce que malgré ses coûts de MCO exorbitants le NH90 NFH présente de vrais avantages notamment en matière de lutte anti sous-marine. Le NH90 TTH par contre coûte extrêmement cher pour des missions finalement limitées à du simple transport de troupe sans parler de sa disponibilité plus que limitée.

    Cher Monsieur Lagneau, merci pour votre travail quotidien et simple petite précision, la Composante Marine ne met actuellement en œuvre que 2 frégates (la Léopold Ier et la Louise-Marie acquises auprès des Pays-Bas en 2007 et 2008). Leur remplacement par 2 nouvelles frégates ASWF ne constituera donc pas une réduction de la flotte.

  11. Félix GARCIA dit :

    HS : Thierry Breton@ThierryBreton
    Today we are taking a historic step forward in European #defence integration
    New instrument to support urgent joint acquisition of weapons:
    Replenish arms stocks
    Incentivise joint purchasing with EU budget
    Boost our European industrial base
    https://twitter.com/ThierryBreton/status/1549370881100681216?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Etweet%7Ctwtr%5Etrue

    Defence industry: EU to reinforce the European defence industry through common procurement with a €500 million instrument
    https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/ip_22_4491

    Brussels plans to finance joint EU weapons procurement for the first time
     »
    Please use the sharing tools found via the share button at the top or side of articles. Copying articles to share with others is a breach of FT.com T&Cs and Copyright Policy. Email licensing@ft.com to buy additional rights. Subscribers may share up to 10 or 20 articles per month using the gift article service. More information can be found at https://www.ft.com/tour.
    https://www.ft.com/content/a3e82809-3f59-4bf6-b736-60f07224c0f1

    The commission’s proposal would see Brussels reimburse about 10 to 15 per cent of the cost of new weapons if bought from an EU defence company by a group of EU states in the two years following February 24 of this year — the day Russian president Vladimir Putin launched his full-scale attack on Ukraine — according to a senior EU official with knowledge of the plan.
    While officials admit that the €500mn initiative will only stretch to a fraction of budgeted EU defence spending over the next two years, that tranche is envisaged as a first instalment that could be increased if the initiative is successful.

    “It’s not a lot. But it is not nothing,” said the senior EU official. “It’s a major breakthrough conceptually, politically and legally . . . but if we want this to be credible then we need a big number.” »
    […]
    « The EU has long attempted to coerce its members into making joint arms purchases and pooled investments into new weapons systems, in an attempt to make its members’ armed forces more compatible and co-ordinated.  »
    https://www.ft.com/content/a3e82809-3f59-4bf6-b736-60f07224c0f1