La Marine nationale évalue un drone sous-marin norvégien pour ses futurs concepts d’opérations dans les abysses

En octobre 2021, soit quelques mois avant la présentation de la stratégie du ministère des Armées pour les fonds marins [et pour laquelle une enveloppe de 2,9 millions d’euros a été prévue par la loi de finances 2022], la Marine nationale avait évalué le drone sous-marin A18D d’ECA Group, à l’occasion d’une mission du Bâtiment de soutien et d’assistance métropolitan [BSAM] Rhône.

L’un des enjeux de cette évaluation était de préparer le programme CHOF [capacité hydrographique et océanographique future], lequel doit aboutir au remplacement des bâtiments hydrographiques Lapérouse, Borda et Laplace par deux nouvelles unités à l’horizon 2025/27.

Lors de cette mission du BSAM Rhône, le drone A18D avait permis de cartographier en haute résolution les reliefs et les fonds marins jusqu’à 3000 mètres de profondeur, dans des conditions mers assez difficiles.

Cela étant, quand elle dévoila la stratégie de maîtrise des fonds marins, en février dernier, Florence Parly, désormais ex-ministre des Armées, fit savoir qu’elle venait de décider de doter la Marine nationale de « moyens capables d’atteindre une profondeur de 6000 mètres ». Ce qui, avait-elle expliqué, permettrait de « couvrir 97% des fonds marins et de protéger efficacement nos intérêts, dont les câbles sous-marins, clé de voûte des télécommunications et d’Internet ».

Quoi qu’il en soit, et toujours dans l’intention de préparer le programme CHOF, la Marine nationale est en train d’évaluer le drone sous-marin « Hugin » depuis le bâtiment hydrographique et océanographique [|BHO] « Beautemps-Beaupré ».

Développé par l’entreprise norvégienne Kongsberg, ce drone sous-marin autonome dispose d’une autonomie de 100 heures [en naviguant à 4 noeuds]. Il est notamment équipé d’un sonar à synthèse d’ouverture [ou d’un sonar à balayage latéral], d’une caméra et d’un échosondeur multifaisceaux. Et, surtout, il peut descendre jusqu’à 6000 mètres de profondeur.

Cette « démarche exploratoire permet de confronter nos savoir-faire actuels aux défis technologiques de demain », notamment pour ce qui concerne les futurs bâtiments hydrographiques du programme CHOF, explique la Marine nationale.

Pour son chef d’état-major, l’amiral Pierre Vandier, il s’agit aussi de « tester les futurs concepts d’opérations sur les fonds sous-marins ». Et d’ajouter : « Cette approche concrète et pragmatique de l’innovation permet de dessiner les futures performances des bâtiments hydrographiques et océanographiques. Dès leur conception, ces navire vont intégrer l’ensemble des impératifs liés à la mise en œuvre des drones. »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

24 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Je suis rassuré : l’être humain (enfin, les hommes essentiellement) font depuis toujours la guerre sur terre et sur la mer, depuis une centaine d’année sous l’eau et dans l’air, depuis peu dans l’espace, et enfin, enfin, dans les abysses maintenant. Il était temps.

    On se demande pourquoi les Alliens ne cherchent pas à entrer en contact avec notre espèce.

    Pendant que les joyeux militaires font progresser l’humanité en détruisant, tuant, mutilant, y compris et surtout les civils, le réchauffement climatique devient un problème mondial existentiel, l’économie s’effondre, l’enseignement scolaire s’effondre, le fonctionnement des hôpitaux s’effondre, la « concurrence libre et non faussée » détruit les industries et les emplois, dans certains pays le désespoir entraine des migrations de masse … Mais ce qui importe, c’est de pouvoir guerroyer dans les abysses 🙂 🙂 🙂

    • Félix GARCIA dit :

      « Mais ce qui importe, c’est de pouvoir guerroyer dans les abysses  »

      « Mais, il importe aussi de pouvoir guerroyer dans les abysses  »

      😀

    • mich dit :

      C ‘est vrai que l’ on se demande pourquoi les aliens ne rentrent pas en contact avec vous , vos grands discours peut être ?

    • tehel dit :

      @Raymond75 : vous utilisez ces câbles à chaque fois que vous utiliser un service en ligne ou téléphonez sur un autre continent. « Des gens » traînent régulièrement au-dessus de ces câbles. L’un des objectifs légitimes pouvoirs publics est de surveiller et protéger les infrastructures stratégiques. Donc il faut pouvoir aller voir. Si vous voulez vous plaindre, faut vous adresser à ces gens qui traînent au-dessus des câbles (adresse : Kremlin, Moscou).

      • Raymond75 dit :

        Moscou ? Et l’USS Jimmy Carter, il est basé dans la Neva ?

        L’obsession se soigne assez facilement en consultation chez un psy, sauf quand elle est trop ancienne. Dans ce cas on classe la personne dans les ‘doux dingues’ et on la laisse tranquille …

        • tehel dit :

          @Raymond75 : L’USS Jimmy Carter, il fait du renseignement électronique et du transport de commandos. Et donc ? Estimez-vous probable que les USA veuillent couper les câbles transatlantiques ?

          Les navires océanographique russes qui se balladent le long du trajet des câbles, ça vous dit quelque chose ?

          Vous savez Raymond, on a bien compris que vous êtes nostalgique de l’insouciance de votre jeunesse. Mais c’est exactement cette insouciance et le déni des objectifs du dictateur moyen qui nous a conduit à laisser Poutine avancer. Maintenant nous payons.

          De même que c’est notre joie à profiter des « dividendes de la paix » qui nous a conduit en Europe à nous en remettre aux USA pour notre défense. Ce qui rend plus compliqué pour les européens de ne pas participer aux guerres des USA. Vous devriez, vous qui êtes pacifiste, appeler de vos voeux une autonomie de défense en Europe, plutôt que râler tout le temps, et laisser les générations futures se demerder à rattraper le temps perdu.

          Vous, Raymond, vous êtes un gentil, et vous vous imaginez que le monde entier, et ses gouvernements, est peuplé de gentils. Mais ça c’est de la projection.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ vous voulez vous plaindre, faut vous adresser à ces gens qui traînent au-dessus des câbles (adresse : Kremlin, Moscou).]

        On ne prête qu’aux riches !
        En l’occurrence ceux qui les premiers ont détruit un câble de télécommunications ( propriété pour partie de capitaux privés Français ) il y a environ 120 ans et ceux qui ont menacé des entreprises privées pour intercepter
        le contenu des communications ils habitent à une autre adresse !
        Devinez laquelle ? ;0)
        Je m’excuse d’être rabat-joie et de citer des éléments  » technico-historiques  » !

        Maintenant pas besoin de déployer des navires océanographiques * avec des drones pour s’attaquer à des câbles de télécommunications en fibre-optique !
        Comme vous et d’autres vous êtes de grands garçons au fait des questions de sécurité je vous indiquerai juste qu’il suffit de descendre à 1,5 m de profondeur avec une disqueuse pour perturber la vie économique de régions entières .Le drone par 3000 m de fond cela signifie que la III éme guerre mondiale s’approche . ;0)

        Maintenant cette menace – réelle – elle a été identifiée par un militaire Russe . Comme il faut un Moskal dans l’histoire ce sera lui .
        En 2011 lors de l’agression contre la Libye il – Vladimir Kvachkov – conseillait aux  » djeunes  » des cités de s’attaquer entre autre chose à ces réseaux . il avait parfaitement identifié la vulnérabilité de ces réseaux mais s’était complétement gourré sur la sociologie de ces djeunes qui admiraient les Islamistes de Benghazi .

        https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/05/06/des-cables-telecom-en-fibre-optique-vandalises-en-region-parisienne_6038849_4408996.html

        Cit : [ . L’un des objectifs légitimes pouvoirs publics est de surveiller et protéger les infrastructures stratégiques. ]

        Effectivement ! Voir supra … ;0)

        * TOUS les états , y compris ceux de  » l’axe du bien  » , déploient rarement des navires militaires pour leur barbouzeries sous-marines . Ce sont souvent des navires qualifiés d’  » océanographiques  » !

        • vrai_chasseur dit :

          @D Besson
          La Russie est reliée à l’Internet mondial essentiellement via les serveurs d’une société américaine. C’est facile à trouver, c’est le leader mondial de l’infrastructure d’accès Internet.
          Les américains ont choisi de ne pas leur couper l’accès.
          Parfois, laisser l’accès à internet est une arme plus subtile et plus efficace que de le couper….

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ Parfois, laisser l’accès à internet est une arme plus subtile et plus efficace que de le couper…. ]

            Ecrit-il avec son sourire en coin en tapotant sur son clavier ! On nous cache des choses , hein @vrai_chasseur … Mais vous vous faites parti des sachants ;0)
            C’est bien pour cette raison que le gvt Russe a développé le concept d’internet souverain …. Dans le cadre de votre  » stratégie cachée  » à nous les simples mortels , cela s’explique comment ? ;0)

            Personnellement j’approuve à 100% cette  » stratégie cachée  » car je passe en fait beaucoup plus de temps à regarder Rossiya 24 , lire  » Izvestia  » et  » Kommersant  » voir  » Rossikaya Gazeta  » ou  » Moskovskii Komsomolets  » que de regarder ou lire les actualités Occidentaliennes .
            Ma seule consommation de téloche Occidentale ce sont les films sur les chaînes comme Ciné + Classics .

        • tehel dit :

          @Daniel Besson : Scoop : nous ne sommes plus il y a 120 ans. Et les dégâts de votre disqueuse à 1,5 mètres, ils seront vite réparés, pas vraiment d’intérêt militaire. Quant à couper à 3000 mètres, ce ne sera pas forcément la 3ème GM.

          Je ne vois pas ce qui vous choque dans la volonté de pouvoir surveiller des câbles sous-marins ayant une telle importance ?

          • Daniel BESSON dit :

            Cit : [ nous ne sommes plus il y a 120 ans. ]

            En effet mais cette destruction a quelque part façonné la jurisprudence puisque il est possible de détruire une infrastructure de télécommunications privée civile si elle est juste susceptible de pouvoir contribuer à un effort de guerre !
            Même pas besoin de prouver qu’elle sert à transmettre des informations à caractère militaire . Les actionnaires Français ont été ainsi déboutés dans leur demande de réparations ( cité de mémouâre )

            C’est pour cette raison que cet état qui n’a même pas ratifié la CNUDM – et qui est à l’origine de cette destruction il y a 120 ans – couine pour la modifier sur le sujet des câbles sous-marins !

            Cit : [ Et les dégâts de votre disqueuse à 1,5 mètres, ils seront vite réparés, pas vraiment d’intérêt militaire. ]

            Faut demander ça à la DéGééSSIe ! ;0)

            https://www.leparisien.fr/high-tech/fibre-optique-des-cables-sectionnes-en-france-la-connexion-a-internet-perturbee-27-04-2022-AULFM5LX7NDFVHWIAHTNO2JVQA.php

            Il faut noter que la thèse de l’  » insider  » me fait doucettement rigoler quand on connait l’empilage des sous-sous-sous-sous traitants dans ce domaine ! ;0)

            Cit : [ Je ne vois pas ce qui vous choque dans la volonté de pouvoir surveiller des câbles sous-marins ayant une telle importance ?]

            Ah Mézigue R-I-E-N ! D’autant que mon intervention ne concernait pas ce point ! Tout le monde peut surveiller ce qu’il veut avec les moyens qu’il veut .
            Après vu le kilométrage de câbles à surveiller … ;0)
            Je suggère le point de vue de l’ US Naval Institute : Sanctuariser et extra-territorialiser les câbles par un  » canal de souveraineté  » autour et au dessus-du câble au moyen de capteurs et considérer toute pénétration dans ce  » canal de souveraineté  » comme un acte hostile ?

  2. Félix GARCIA dit :

    Excellent !
    Donc, avec des BNE, et des voiliers (voiles Solid Sail) motorisés avec « LARS » (Launch And Recovery System) et « chambre d’immersion » (à l’image de ce qui est proposé par NASSCO sur les prochains ESB) pour l’océanographie (ROV, drones etc…), on pourrait faire un super boulot !

    Reste plus qu’à reprendre Alcatel Submarine Networks etc … 😀

  3. Thaurac dit :

    Il serait bien de vérifier partout où des bateaux russes ont été signalé au dessus de cables sous marins, on risque de trouver des bretelles ou plus sophistiqué..

    • PK dit :

      On ne sait pas faire des bretelles sur des câbles de fibre optique…

    • Oliver dit :

      Je crois que Poutine a privilégié les investissements dans les armes stratégiques (pauvres troufions de base laissés pour compte) notamment les sous-marins.
      Pour l’espionnage des câbles sous-marins il y a le Losharik (projet AS-12) et les bâtiments de surface type Yantar.

  4. Axer dit :

    On en a vraiment besoin, sachant que la guerre et les mines reviennent en Europe. Qui aurait cru ça au lendemain de la seconde guerre mondiale. Eh ben il nous a bien eu le Poutine. En 20 ans il a préparé son pays à se moderniser, à avancer dans certaines technologies (missiles hypersoniques, capables de nous frapper très vite et sans qu’on puisse arrêter ses missiles), il a construit un mont géant vers sa CRIMEE tant convoitée, il l’avait annexé bien avant, il a envahi l’Ukraine aujourd’hui, il a vidé le grenier à blé, il a en partie désarmé l’Europe. S’il coupe l’Ukraine d’ODESSA, il tiendra l’Europe, le Monde entier par la faim et les céréales. L’Europe reste là, à réfléchir, à s’interroger, à se tâter les muscles, à hésiter, à faire parfois marche arrière (Allemagne : Chars). Des erreurs tactiques, qui peut gagner une guerre sans forces aériennes ? Fallait instaurer une NFZ. Une autre erreur c’est de pas avoir équipé assez d’hommes en Ukraine (matériel de fantassin). L’Europe n’est pas prête à faire une guerre de plus de cinq jours, l’Europe s’est désindustrialisée militairement, industriellement, humainement. Où sont les Neptune transformés en Tomahawk ? Où sont les milliers de missiles capables de frapper les points vitaux de la Russie au Donbass ? Où sont les canons ? Où sont les usines capables, comme lors de la 2eGM faire sortir des millions d’obus chaque mois ? On se casse la tête à livrer des canons que l’Europe n’a pas ! On se casse la tête à arrêter l’armée russe alors qu’elle s’arrêtera pas, c’est le rouleau compresseur..Que des erreurs tactiques et stratégiques, l’Otan n’a plus le savoir faire de la guerre face à des pays qui se battent comme il y a 80 ans. Il faut de toute urgence que l’UE achète (collectivement) 1000 chars Leclerc et 1000 chars allemands ou américains. Il faut fabriquer des missiles matin-midi-soir, il faut des canons, il faut des avions. 18 mois pour faire un canon Caesar. C’est impossible de stopper Poutine avec çà. Un canon Caesar, un mois. Il faut donc réindustrialiser, il faut embaucher des travailleurs, arrêtez de tout fabriquer en Chine. Tant pis, l’Ukraine s’endettera pour 200 ans, mais elle doit avoir des centaines de F.16, ils doivent être capables de faire une No-Fly-Zone puisque le reste de l’Europe flippe de fâcher Poutine. Tu veux pas entrer dans la guerre, donne leurs des avions…Si le monde commence à avoir faim, comme au maghreb, si Poutine gagne sa guerre, il protégera ses alliés, avec la faim ça fera un clash pas possible, on aura des révoltes en Egypte, en Tunisie, en Algérie, au Sahel, il y aura alors des millions de gens qui se déplaceront comme les Syriens il y a quelques années. Tout est lié. Poutine gagne en Ukraine, on aura des fachos au pouvoir en Algerie, en Egypte, au Sahel, en Tunisie et en Libye, on aura des révolutions, on aura des millions de gens qui traverseront la mer. C’est lié, c’est claire, c’est limpide. On abandonne l’Ukraine, ce sera l’Europe de l’est qui trinquera, ce sera les pays d’Europe du sud qui recevra des millions de réfugiés qui fuiront leurs régimes autoritaires prêt à tout pour évincer l’Europe et les USA de cette nouvelle ère. C’est fini l’Europe de Yalta. C’est fini les accords de 1945 à 2022. Une nouvelle ère commence, celle de tous les dangers. Il faut ré-industrialiser militairement en toute urgence. Poutine ne peut pas mettre toute l’Europe à genoux. Il faut qu’on se réveille.

  5. lgbtqi+ dit :

    on va aider à vladimir patine à repêcher le koursk ? Sous-marin de sa flotte à qui il a refusé de venir en aide.

  6. Loufi dit :

    Il n’y a pas un entreprise de feignants français qui peut fournir le matériel ?? Trop occupé à surveiller la machine à café ou la pendule ?
    Sinon encore une fois on remplace trois bateaux par deux..

  7. AirTatto dit :

    La forme évoque une torpille… de là a transposer ce Drone en torpille 533mm, ce serait top.
    http://www.opex360.com/2021/07/06/la-torpille-f-21-de-nouvelle-generation-donne-du-souci-a-la-direction-generale-de-larmement/

  8. Aymard de Ledonner dit :

    Les norvégiens sont à la pointe en matière de recherche sous marine. C’est avec ce type de drone Hugin que leur navire de recherche, le Seabed Constructor, a retrouvé la Minerve et avant elle l’Ara San Juan.
    Un peu de saine stimulation pour ECA…

  9. meymey dit :

    Ca fait plus de 15 ans que le Hugin Kongsberg est utilisé dans le secteur O&G….

  10. Félix GARCIA dit :

    HS Maritime :
    Sébastien Lecornu@SebLecornu
    Officiel du gouvernement – France
    À Constanta, en marge de la visite d’@EmmanuelMacron en Roumanie, je signe une lettre d’intention avec @VasileDincu, mon homologue roumain, en présence du premier ministre roumain @NicolaeCiuca. Elle marque la volonté de nos deux pays de coopérer dans le domaine naval.
    https://twitter.com/SebLecornu/status/1537000054044733440
    Dans le contexte stratégique actuel, la Roumanie souhaite développer ses capacités navales en s’appuyant sur le savoir-faire industriel français et la crédibilité opérationnelle de la @MarineNationale. C’est un signe très positif pour notre sécurité et notre pays.
    https://twitter.com/SebLecornu/status/1537000398745108480?cxt=HHwWgICwrYTuwtQqAAAA