Un « garimpeiro » brésilien condamné à 130 ans de prison pour le meurtre de deux militaires français en Guyane

Le 27 juin 2012, lors d’une mission menée dans le cadre de l’opération Harpie, qui vise à lutter contre l’orpaillage illégal en Guyane, deux militaires français affectés au 9e Régiment d’Infanterie de Marine [RIMa], l’adjudant Stéphane Moralia et le caporal-chef Sébastien Pissot, furent mortellement touchés lors d’une embuscade tendue par une bande criminelle brésilienne dans la région de Dorlin.

Par la suite, plusieurs membres de ce gang furent arrêtés, dont son chef, Manoel Ferreira Moura, dit « Manoelzinho », interpellé un mois après les faits par la police militaire brésilienne à Macapa [nord du Brésil], en compagnie de deux de ses complices, dont un certain Ronaldo Lima, dit « Brabo ». D’autres arrestations suivirent par la suite.

En octobre 2016, quatre membres de cette bande criminelle, dont « Manoelzinho » et « Brabo » furent jugés par la cour d’assises spéciale de Fort-de-France et condamnés respectivement à la réclusion criminelle à perpétuité et à une peine de trente ans de prison.

Seulement, la France n’ayant pas de convention d’extradition avec le Brésil, les deux hommes n’assistèrent pas à leur procès, durant lequel deux de leurs complices, Ronaldo Miranda Carvalho et Itamar Bezerra Alves, écopèrent d’une peine allant de 18 à 20 ans de prison pour tentatives de meurtre, en bande organisée, sur 5 gendarmes et 2 pêcheurs.

Depuis, « Manoelzinho » est décédé d’une insuffisance respiratoire en janvier dernier, soit quelques semaines avant son procès. En revanche, celui de « Brabo » a pu se tenir… D’ailleurs, il vient d’avoir lieu, devant le 4e tribunal fédéral de l’État de l’Amapa. Et, à l’issue de 17 heures de débats, celui-c-i a été condamné à 130 ans de prison, non seulement pour la mort des deux militaires français mais aussi pour 22 tentatives de meurtres.

À noter que selon le juge brésilien qui a rendu ce verdict, le groupe armé dont « Brabo » faisait partie serait probablement toujours actif…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

44 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Respects aux soldats de « l’opération Harpie ».
    Ni « Montagne d’Or », ni garimperos, ni narcos, ni tapouilles illégales, ni braconnage.

    Agroforesterie, aquaculture, transport fluvial et dirigeables LCA60T de « Flying Whales ». Cargos à voiles pour le transport des produits de la Guyane et des Antilles vers l’hexagone et vice-versa (café ! cacao ! sucre ! rhum ! vins ! bois ! …).
    Modules « HACEWave » afin de produire de l’électricité pour la Guyane (sans oublier les Antilles), et de l’hydrogène liquide pour le spatial (+ l’oxygène pour la plongée [et la chasse aux poissons-lion]).
    Partenariats dans les Caraïbes et la façade Atlantique des Amériques pour un renouveau du caseyage (ce qui permet le retour de la pêche à la voile [Solid Sail] en même temps qu’une meilleure gestion de la ressource et de ses implications sociales [vie des habitants du littoral, hinterland etc …]).

    • LucienB dit :

      La Guyane française, un territoire vaste et riche, totalement mal protégé et mal défendu, tant d’un point de vue militaire que d’un point de vue policier.

      • lgbtqi+ dit :

        …que d’un point de vue politique…

      • Félix GARCIA dit :

        Et on les laisse en proie au crime !
        Comme tous ceux qui vivent en-dehors des hypercentres et des lieux gardés !
        Nous avons réellement besoin d’un réinvestissement massif dans les services publics (régalien, énergie …).
        De même qu’un réinvestissement massif dans les domaines suivants :
        – Agroforesterie : agro-sylvo-pastoralisme et techniques de semis direct sous couverts permanents dans des parcs agroforestiers (« forêts comestibles » pour les hommes et les animaux)
        – Aquaculture Multitrophique Intégrée : cultures symbiotiques d’algues, des poissons, de coquillages et crustacés
        – Renouveau de la pêche : études océanographiques encore plus soutenues, méthodes de captures retravaillés (un travail formidable est déjà fait en France sur la sélectivité et la connaissance des populations)
        – Artisanat et manufactures
        – Renouveau maritime par la voile (Solid Sail)
        – Tourisme « responsable »
        – …

        Nous ne sommes pas condamnés à avoir une dette abyssale et une balance commerciale déficitaire !

    • Félix GARCIA dit :

      PS : Création de l’IHU – Cayenne Infection !
      On envoie « Chloroquine Dundee » (Didier RAOULT) en mission ! (« Votre mission, si vous l’acceptez … »)
      Avec un plus grand soutien aux antennes guyanaises (et antillaises) de l’IFREMER, du CNRS, de l’INRA …
      En plus du spatial, faire de la Guyane (et des Antilles) un grand « centre de l’abyssal » (des fonds marins) !
      🙂

  2. Dupond Moretti devrait aller faire un stage au Brésil…
    Que ces deux braves soldats reposent en paix…

  3. Jason Bourne dit :

    On connait le laxisme de la justice !
    Après 75 ans, il va être libéré pour « bonne conduite ».
    Sérieusement, au moins, là on est satisfait qu’il n’ait pas été jugé en France…

  4. Thaurac dit :

    150 ans au moins là les pleureuses habituelles ou visiteuses de prisons énamourées lassées de solitude affective ( et charnelle), pourront au mieux glaner 5 ou 10 ans de réduction 🙂

  5. Martin78 dit :

    Heureusement qu’il n’y a pas d’extradition, 20 ans de prison française c’est le ClubMed pour eux !

    • lym dit :

      Avec 10 ans pour arriver au procès, faut-il vraiment se réjouir? L’un des coupables est quand même mort (a priori libre, j’imagine mal 10 ans de détention provisoire possibles, même au Brésil) avant même d’être jugé et pu être condamné/purger sa peine…

  6. Le Breton dit :

    Ironiquement, en France macronienne, ils auraient sûrement pas fait le quart de cette peine !

    • Thom dit :

      Félicitation ScopeWizard pour vos contributions. Elles sont la plupart du temps inutile mais autant d’assiduité a commenté chaque article pour ne rien dire d’intéressant force le respect.

      • ScopeWizard dit :

        À ce stade , croyez-vous qu’ il reste un espoir de survie ?

        À ma décharge , vous savez , je ne cherche à toujours être « intéressant » , encore moins « à forcer quelque respect »….

        Eh non , parfois juste à partager qui plus est avec humilité….

        Cela étant , bien que je cultive une certaine « personnalité » dans l’ expression et sa forme , je mets un point d’ honneur à laisser passer le moins de fautes de Français , d’ orthographe , de grammaire….

        Tous les « intéressants » consentent-ils à cet effort ?

        Je reconnais me poser la question…

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ a commenté chaque article pour ne rien dire d’intéressant force le respect.]

        En l’occurrence M. Bernard OULION est celui qui a contribué à créer des légendes sur le Brésil qui ont été reprises pour argent comptant par le MSM grâce à ses appuis au sein du  » chôbiz  » .
        Il a largement contribué à créer les contre-vérités sur des  » zones de non-droit  » au Brésil à une époque où elles n’existaient pas , sur l’Amazonie en particulier et d’autres sujets comme les « escadrons de la mort  » . Il suffit qu’il s’affiche aux côtés de Raoni pour que le MSM donne du crédit à Raoni du fait de la présence de M. Oulion à ses côtés et non pas l’inverse …. C’est dire !

        Si l’on prend ses affirmations selon lesquelles il a été chauffeur en Amazonie au début des années 60 , il faut se replacer à l’époque ou les chauffeurs routiers – surtout en Amazonie – étaient une élite ouvrière recrutée après moultes contrôles car cette région était peut-être plus qu’aujourd’hui sous la vigilance des militaires !
        D’autre part un camion pour la piste c’était comme un immeuble à l’époque en termes d’investissement car importé des EU ou d’Allemagne et voilà qu’un type débarque de France et une société qui doit rendre des comptes sur ses employés à une administration militaire lui confie un bahut , comme ça ! ;0)

  7. Ar-Men dit :

    Dit comme ça, ça paraît énorme. Mais si ont divise par 24, ça ne fait que 5ans1/2 par homicide ! Pas lourd.

    • Daniel 1945 dit :

      On peut aussi condamner 24 fois à mort !!!

      • Ar-Men dit :

        juste une fois, mais le reste avec sursis !

      • Ar-Men dit :

        Je voulais juste signaler que présenté de cette façon, c’est spectaculaire. Mais dans le détail, c’est moins sévère que chez nous, quand même. Bon c’est vrais que nous, ont aurais confondus toutes les peine, et il prenais dix ans,en tout, sortie dans 5 ½ !

  8. Lucien dit :

    La Justice brésilienne punit les criminels et les prisons brésiliennes sauront leur faire regretter douloureusement chaque jour qui passe. Tout ce que notre justice (l’absence de majuscule est conscient) ne fait plus par idéologie gauchiste.

    Si cet homme avait été jugé en France, sa peine aurait été courte, il aurait pu avoir des tas de droits (maintenant, s’ils ont la nationalité française, ils peuvent même voter…) et il serait ressorti avec la conviction que le crime lui offre au pire quelques années de « club med » sans impôt et payé aux frais de la princesse.

    Voilà pourquoi la Justice brésilienne est respectable, avant même de parler de tel ou tel problème inhérent à ces puissances régionales en cours de développement (même en France, il y a des problèmes donc ne faisons pas de leçons de morale). Elle est respectable parce que lorsqu’elle est convoquée, elle est redoutable. La nôtre est une blague et une parodie, qui explique en grande partie le sentiment d’impunité des délinquants, criminels et des casseurs professionnels d’extrême-gauche qui se qualifient improprement « d’antifa ».

    Hommage et honneur à l’adjudant Stéphane Moralia et au caporal-chef Sébastien Pissot, à leurs camarades de l’AdT, à leurs proches et à leurs familles.

    • Robert dit :

      Je partage entièrement votre message jusqu’à l’hommage à nos soldats et mes condoléances à leurs familles.

  9. Guillotin dit :

    Où peut-on trouver des liens vers des sites qui démontrent qu’il s’agit de crimes Russes ou inspirés par les Russes ? Je suis certain qu’un dénommé LEONARD va nous touver ça très vite !

    • lgbtqi+ dit :

      sentiment de persécution à évacuer ?

    • Robert dit :

      Il y a des crimes russes en Ukraine et certainement nombreux, en plus des morts par les armes des russes et liés à la guerre.
      Sauf que pour faire la part des crimes des uns et des autres, il faudrait sortir du manichéisme destiné à nous faire accepter l’engagement des USA jusqu’au dernier européen et de la France qui est sur place.
      Nous sommes bien loin de la recherche de la vérité sans se soucier des auteurs. Et si on me dit que les russes sont envahisseurs, je préciserais que les régiments ukrainiens qui harcelaient le Donbass, dont les nationalistes qui disaient vouloir éliminer les russophones, n’étaient pas russes et on peut douter qu’ils ne se soient pas livrés à des exactions contre les russophones sous couvert de l’invasion russe. Y compris de celles qui sont attribuées aux russes.

  10. Félix GARCIA dit :

    Marine nationale@MarineNationale
    [#InMemoriam] En ce 10 mai 2022, la Marine honore la mémoire des premiers-maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, membres du commando Hubert morts pour la France au Burkina-Faso il y a 3 ans.
    N’oublions jamais leur sacrifice, symbole de courage et de détermination.
    https://twitter.com/MarineNationale/status/1523995418312519681?cxt=HHwWgsC5vcXwqKYqAAAA

  11. Simplet dit :

    Au moment ou je laisse ce message, il n’y a que 8 commentaires publiés. Merci pour la playlist de BL, j’adore…

    Alors comme ça commence déjà de sentir le « C’est pas en France que ça arriverait ! Justice laxiste », je me permet de rappeler à votre attention que nos juges ne font qu’appliquer la loi, avec le peu de moyen que leur attribue la loi de finance. Si vous la trouvez mal faite, adressez vos plaintes aux députés que vous avez élus et qui la rédigent pour mieux s’en plaindre après…

    Voilà, c’est tout. Merci de votre attention et bonne journée.

    • PK dit :

      Vous avez raison de vous appeler Simplet : la Justice française n’a peut-être pas de moyen, mais beaucoup plus que la gendarmerie qui, elle, fait son boulot correctement.

      Maintenant, je serais curieux que vous m’expliquiez le rapport entre le « mur des cons » de la justice française et leur manque de moyen. Ou alors, parce qu’elle est un organisme politique… très politique qui contre systématiquement toute tentative du pouvoir pour légiférer dans le sens qui ne lui plaît pas… Essayez d’expulser quelqu’un de France et vous trouverez systématiquement un juge pour l’interdire.

      • Simplet dit :

        En 2016 en France métropolitaine, 24 707 mesures d’éloignement ont été exécutées, sur 92 076, soit 26,8 %.

        L’exécution, c’est bien le rôle de l’exécutif, non ?

        Autres chiffres (wikipédia) :
        En 2001, elles étaient de 9 000, 24 000 en 2007.
        Selon le ministère de l’immigration, sur 96 109 ressortissants étrangers en situation irrégulière interpellés en 2009 en France métropolitaine, 85 101 ont fait l’objet d’une décision d’éloignement et 29 288 ont été effectivement reconduits dans leur pays d’origine, de manière volontaire (8 268) ou contrainte (21 020).,Les reconduites à la frontière devaient passer de 28 000 en 2010 à 30 000 en 2011 et elles ont atteint 33 000. En 2012, elles ont atteint 36 822. En 2014, 15 161 étrangers ont été expulsés de France. Ce chiffre est en hausse de 7,7 % par rapport à 2013. À ces expulsions s’ajoutent 7 968 départs spontané et 4 477 départs aidés. Ce qui porte le chiffre total a 27 606.
        En 2018, le ministère de l’Intérieur a dénombré 30 276 départs, dont 19 957 sous l’effet d’une mesure administrative. Le nombre de mesures prononcées s’étant élevé à 132 978, le ratio se situe cette année-là autour de 15 %. Les éloignements forcés se sont élevés à 15 677 en 2018 et à 18 906 en 2019 en métropole, en progression de 34 % par rapport à 2012. Ces éloignements sont quasi systématiquement précédés par un placement en centre de rétention administrative (Cra), dont l’efficacité est structurellement basse (40 % des personnes retenues ont été effectivement éloignées en 2018 pour un coût moyen de la rétention chiffré à 6 234 €).

        Pas terrible hein ? A la décharge de l’exécutif, il faut que l’ambassade du pays récepteur délivre un visa, et c’est souvent là que ça coince. Mais là encore, c’est aux politiques de faire bouger les choses, pas aux juges.

        Quand au mur des cons, vouloir résumer la justice française à cela, ça me semble fallacieux. Et on est tous le con de quelqu’un, moi le premier.

        • PK dit :

          ttt…. Personne n’a condamné le mur des cons et surtout personne n’a été condamné dans cette affaire, preuve s’il en a qu’il a eu le soutien de la majorité des magistrats.

          Pour l’expulsion, je vous rejoins sur la faillite des politiques in fine : ce sont bien eux qui doivent négocier (imposer ?) l’expulsion au pays hôte et qui ne le font pas.

          Pour info, très peu de pays refusent, essentiellement ceux du Maghreb…

    • Thom dit :

      Les juges ont aussi leur part de responsabilité. La peine maximale encouru pour meurtre est très rarement donné en France.

  12. Desty dit :

    Un jugement suffisamment sévère pour laisser à penser que le Brésil essaye peut-être d’améliorer ses relations avec la France.

  13. aldo dit :

    Pendant ce temps en France on les emmene se balader au zoo… et on leur fourni des visiteuses de prison en manque d’affection.

    • Anton Chigurh dit :

      @ aldo: C’est vrai que la « sous… de » de nordhal lelandais a été surpris en pleins ébats sexuels lors d’un parloir !
      Par contre, ce qu’il faudra m’expliquer, c’est la motivation de la femme qui s’est livrée corps, ça c’est sur, mais âme ?

      • PK dit :

        Il existe toujours des femmes qui sont attirés par la perversion.

        Le problème n’est pas cette femme, mais que cela ait pu se produire.

  14. dompal dit :

    C’est quoi déjà l’autorisation d’ouverture du feu dans l’AF ???
    Ah ouais……..faut avoir au moins un blessé ou un mort !!! 🙁

    Les familles de ces soldats apprécieront sans doute cet « humanisme »….!!! 🙁

    RIP camarades ! 🙁 🙁 🙁

    Hélas !!! ils ne sont pas les seuls à avoir donner leur vie pour l’opération Harpie ! 🙁

  15. Daniel BESSON dit :

    Cit : { Un « garimpeiro » brésilien condamné à 130 ans de prison]

    Es espérant que mon purgatoire soit terminé?

    Effectivement ces deux personnes n’ont rien à voir avec les garimpeiros et vous avez raison de mettre des guillemets ! Comme en Afrique ( Mali , Burkina- Fasso , RDC … ) et en en Asie ces deux personnes appartiennent à des groupes criminels prédateurs qui vivent du travail des véritables garimpeiros ! Car tenir une lance HP même sur un support ; descendre à plusieurs mètres de fond dans un terrain instable et des galeries mal ventilées , s’exposer au mercure c’est un travail . Je le sais , je me suis « payé » deux semaines de garimpo , une en forêt et une sur une drague fluviale … Après j’ai fait faire des prises de sang pendant six mois tous les mois par ce que j’avais respiré des vapeurs de mercure pendant deux jours ! Je me limite désormais à l’Oisans … ;0)
    Le danger des mines , les légionnaires les ont expérimenté lorsqu’ils sont morts intoxiqués dans une mine .

    Les meurtres commis par ces deux personnes ont tout d’abord indigné la communauté des garimpeiros car il y a une « règle du jeu  » : Pas de sang ou de violence à l’encontre de représentants de la loi , qu’ils soient Français ou Brésiliens .
    Pour une simple raison , pas par amour des FDO je tiens à rassurer tout le monde : Personne n’est prêt à soutenir une  » montée aux extrêmes  » face à des états comme au Mexique et les  » prises  » d’or et de matériel par les représentants étatiques , les destructions de sites font partie du bilan comptable de tout projet minier .

    Ces deux meurtres ont ensuite donné un prétexte au autorités Françaises de militariser la traque des garimpeiros et aussi des pêcheurs illégaux .
    A vaincre sans périls , on triomphe sans gloire face à des personnes qui détalent au premier bruit d’hélico et les descentes en rappel d’hélicoptère au dessus des garimpos sont des bouffonneries qui risquent de finir en tragédie le jour ou il y aura un accident . Cela ne veut surtout pas dire que ces opérations doivent se faire avec des personnels désarmés bien sûr …

    Je profite pour faire un  » tir groupé  » :

    – Il ne faut pas surinterpréter ce verdict par rapport à la France ou dans le cadre des relations bilatérales Franco-Brésiliennes : Il n’ y a tout simplement pas confusion des peines mais cumul des peines . En France si un criminel a commis plusieurs meurtres, il n’est puni que sur la base de l’infraction la plus grave, selon le principe de la règle du non-cumul des peines . Par contre au Brésil il y a l’habeas corpus …

    – Les gauchistes Brésiliens ne soutiennent certainement pas ces personnes et réclament même une  » lei do abate  » pour tous ceux qui seraient coupables de  » crimes écologiques  » ou pour ceux qui ont attenté à vie d’un agent de l’ IBAMA par exemple .
    Leur souhait d’exécution extra-judiciaire s’étend aussi à leurs parents , familles et alliés des garimpeiros .
     » Manoelzinho  » aurait-il tué un agent de la Policia Federal , surtout celle de Rio , ou de la BAC de Cayenne il serait très probablement glorifié dans le 1er cas ou du moins défendu par ces mêmes personnes dans le 2nd cas .

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ aurait-il tué un agent de la Policia Federal ]

      Policia Militar – PMERJ bien sûr !

    • Félix GARCIA dit :

      Merci pour votre témoignage et vos explications.

  16. Laurent du Maroni dit :

    Pour connaitre un peu l’ambiance sur place :

    1 -Les garimperos ont fouillé une grande partie de la forêt guyanaise, sont très nombreux et sont très bien implantés dans la zone. Exemple pour illustrer; en remontant le fleuve depuis Mana vous trouvez au bout d’une trentaine de minutes un village leur appartenant avec tout le nécessaire pour loger, faire des emplettes , se restaurer, aller aux p… etc. Ce type de village existe dans plusieurs endroits. Par ailleurs une expédition scientifique aidée de légionnaires au coeur de la « forêt vierge » guyanaise a montré que celle-ci était sillonnée par de nombreux chemins plus ou moins larges et praticables destinés à l’orpaillage illégale.

    Les brésiliens sont de plus en plus nombreux en Guyane car attirés par l’or du sous-sol et du système social. Ils sont majoritaires dans les villes les plus à l’Est. Exemple un peu dingue : si un garimpero se blesse au milieu de la forêt, il fait appel aux secours français, un hélico décolle (environ 1500€ aller/retour), le ramène au CHOG, il est soigné puis reconduit à la frontière.

    Bref je crois que l’Etat français accepte sciemment cette invasion et ne souhaite que la limiter. Il y a surement du jemenfoutisme de sa part tant que la fusée décolle assez souvent.

    Pour les militaires qui font leur TAF et qui ont du mérite de ne pas se décourager, je pense qu’ils passent vraiment pour des gentils c…. et d’ailleurs les garimperos les appellent « les caresses » tant ils sont obligés de faire dans le respect de l’homme

    Il y a quelques mois les militaires ont saisi une superbe pirogue à des garimperos, ils l’ont consciencieusement ramené à la « maison » puis les propriétaires sont tout simplement revenus la prendre après quelques jours sans trop faire d’efforts et de dégâts (un seul « garde » tombé à l’eau)
    Dans le même genre, un caïd garimpero qui rackettait (plus ou moins) des garimperos à Maripasoula (gros village français sur les bords du Maroni) en a tué une poignée, nos FO ont mis en place des recherches et quelques semaines il l’ont retrouvé mort (discrètement assassiné par des locaux )

    Les garimperos sont souvent des pauvres types même rarement des gens honnêtes qu’il faut plaindre hâtivement.

  17. lgbtqi+ dit :

    Avec l’évolution des cours du pétrole, ça ne devrait pas faire baisser le prix de la vaseline.

    Des Chances-pour-la-France !

    Vivement que mélanchon le ronchonchon ouvre les frontières de la Guyane aux Vénézueliens et Brésiliens…

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Vivement que mélanchon le ronchonchon ouvre les frontières de la Guyane aux Vénézueliens et Brésiliens…]

      En l’occurrence M.Mélenchon pourrait voir sa cote remonter sur ce forum , auprès de vous par exemple j’en suis sûr : Il défend l’idée que la Marine Nationale* use d’un doit de suite pour pour poursuivre les  » tapouilles  » dans la ZEE Brésilienne , au delà de la ligne fluviale médiane et éventuellement ouvrir le feu sur les  » navires mères » dans la ZEE Brésilienne !
      https://la1ere.francetvinfo.fr/peche-illegale-guyane-honte-jean-luc-melenchon-564211.html

      Et en plus il semble très à l’aise avec les militaires :
      https://twitter.com/jlmelenchon/status/1452767387770621953

      C’est comme pour les gauchistes Brésiliens , il faut se méfier des idées toutes faites .

      * Il emploie le terme  » Marine Française  » , le zèle des nouveaux convertis certainement !

      • lgbtqi+ dit :

        Aucun risque que je vote jamais pour cet individu qui se réjouit de l’invasion et de la destruction du Tibet par la Chine dictatoriale et qui cite en exemples et modèles Cuba et Vénézuela. Je voterais plutôt Oedipe 1er, que j’abhorre, que Ronchonchon et ses amis néo-salafistes.