Une enquête a été ouverte après la mort d’un berger lors d’une campagne de tir des Forces françaises en Côte d’Ivoire

Le 19 avril, un jeune éleveur de boeufs, qui accompagnait son troupeau d’une soixantaine de tête dans le secteur de Boni-Andokro, a été tué par une explosion survenue lors d’une campagne de tir effectuée avec des CAESAr [Camions équipés d’un système de d’artillerie] par le 43e Bataillon d’Infanterie de Marine [BIMa], lequel fait partie des Forces françaises en Côte d’Ivoire [FFCI].

Dans un communiqué diffusé ce 22 avril, celles-ci assurent que « cette campagne de tir a été organisée dans le strict respect du cadre réglementaire en vigueur et en accord avec les autorités militaires locales » et que les « mesures de protection prévues [barrières abaissées, panneaux de signalisation] ont été « correctement mises en oeuvre » avant le début des tirs. Et d’insister : « La population locale a été informée de cette campagne de tir et avait connaissance de la zone interdite ».

Toujours est-il qu’une enquête judiciaire a été ouverte afin de déterminer les responsabilités dans la mort de ce berger ainsi que celle de son troupeau. Une enquête française est également menée auprès des « forces présentes durant l’exercice », ont précisé les FFCI. Les activités militaires dans la zone de Boni-Andokro ont été suspendues le temps de mener les investigations.

Par ailleurs, les FFCI ont indiqué avoir apporté un « premier soutien à la famille » de l’éleveur pour « l’organisation des obsèques », qui ont lieu le 21 avril.

Pour rappel, un temps menacées après la publication du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale de 2008 et la fin annoncée de l’opération Licorne, les Forces françaises en Côte d’Ivoire finalement confortées lors de l’intervention au Mali [Serval, 2013], ceci afin de permettre à la France de disposer d’une base opérationnelle avancée sur la façade Ouest de l’ Afrique dotée d’un port en eaux profondes. Leur mission est de soutenir les opérations conduites dans la zone et d’y assurer la protection des ressortissants français [et européens] ainsi que mener des actions de coopérations avec les forces armées locales.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Amiral_sub dit :

    quel difference avec l’armée Russe !

    • prof fr physique dit :

      La volonté de tuer et le nombre de victimes.

    • Dédé dit :

      Si vous ne savez pas faire une différence entre 1accident et plusieurs charniers de 2000 personnes… On n’ apprend plus a compter en Russie ?

    • alban dit :

      « Une enquête a été ouverte » tu ne sais pas lire ?

      • Pravda dit :

        Lisez aussi le point d’exclamation, il souligne justement la différence entre l’armée FR qui enquête après un décès accidentel, et l’armée russe qui massacre volontairement pour effrayer les civils.

    • Dolgan dit :

      Hum les gars. C’est un point d’exclamation, pas un point d interrogation.

      Rangez les famas. 😉

    • Homme du Léon dit :

      quel rapport avec le sujet ? vous avez une fixette ?

  2. Félix GARCIA dit :

    Triste affaire …

  3. Lecoq dit :

    Ca pue le wagner

  4. Prof de physique dit :

    Il eut mieux valu réaliser cet exercice en zone sahélienne ou désertique.
    Est-ce possible ?

  5. berger dit :

    après avoir installe le président les voila qui tuent un berger…. quelle polyvalence !

    • Gaulois78 dit :

      @Berger
      Sinon, avez vous des nouvelles sur la vidéo montrant les Russes de Wagner enterrant des cadavres près du camp rendu (offert) à l’armée (prédation) du Mali … Êtes vous sûr que ce berger et son bâton sont arrivés fortuitement dans la zone de tir ?

      • berger dit :

        c’est rafraîchissant de penser que quelques un y croient a ce bidouillage vidéo…

        • Pascal (l'autre) dit :

          « c’est rafraîchissant de penser que quelques un y croient a ce bidouillage vidéo… » Et ce sera surprenant le jour om vous nous pondrez enfin un commentaire intelligent!

  6. Fred de menaka dit :

    Zone blanchie ? S/off obs en transpiration !

  7. Gros-Bill dit :

    Qu’on ne repère pas un gars qui se promène au milieu de la zone de tir, ok ça peut arriver mais là, il n’y a eu personne pour remarquer les soixante bœufs ??

    • PK dit :

      Ils sont africains les bœufs… donc ils ressemblent à de gros chats… Tout de suite, ça saute moins aux yeux !

  8. Sylvain dit :

    Rappelons que lors des entraînements, il y a régulièrement des décès (c est rare, mais une dizaine par an. Donc en l espèce il faut faire une enquête mais pour l instant je ne vois rien qui dénote un complot ou une volonte

  9. Paul Bismuth dit :

    D’où l’importance à venir du couple drone-artillerie:
    https://www.forcesoperations.com/le-couplage-nx70-artillerie-teste-a-canjuers/

    • Félix GARCIA dit :

      « Je dirai même plus ! »
      Drone-artillerie-munition rôdeuse

    • Félix GARCIA dit :

      PS : Même si vous parliez d’éviter un accident, je l’ai bien compris

      • Paul Bismuth dit :

        @ Félix Garcia
        Je n’en doutais pas…

        À décharge pour ce pauvre berger décédé, de quand date des exercices d’artillerie en Côte d’Ivoire avec l’armée française?
        Cela devait dater d’avant sa naissance!

        Alors pour savoir que la zone était un polygone de tir…

  10. Gélase dit :

    Cette année les bergers n’ont pas de chance !!!

  11. Félix GARCIA dit :

    Fallait s’y attendre :
    Fenelon MASSALA@rfemassala
    Les drones de l’armée Française n’ont pas pu filmer le bouvier abattu avec son cheptel de 30 boefs en Côte d’Ivoire. Les mêmes drones n’ont jamais filmé les dihadistes au nord Mali, mais l’armée française a été capable de filmer les hommes Wagner à Gossi .C’est Pathétique
    https://twitter.com/rfemassala/status/1517756469730582528

    L’un des soucis de cette guerre de l’information, c’est que de l’information vidéo fournie par BARKHANE, y en a pas tant que ça en temps normal. Logique que certains trouve ça suspect.

    Quand on voit les difficultés qu’a eu Dorothée OLLIÉRIC à obtenir les images de Maxime BLASCO et du sauvetage de l’équipage de la Gazelle, alors qu’elle connait bien nos soldats et nos officiers … et que c’était quelque chose qui met le guerrier français et les armes françaises en valeur …
    Dorothée Olliéric à l’École de Guerre – « Reporter de guerre »​ – 31 mars 2022
    https://www.youtube.com/watch?v=1muSB0b_lic

    Là aussi il y a une ligne de crête, entre en dire trop et pas assez.
    En tout cas, je crois que les russes n’ont pas aimé ! Bien joué !

    • Félix GARCIA dit :

      « Gloire à l’Armée de Terroir, vive l’Armée de l’Eau, et vive l’Armée du Vent ! »
      (j’l’ai piquée à Mike ECHO, le « sale gosse » [Michel GOYA])
      ^^

  12. Félix GARCIA dit :

    PS : Hommage national à Maxime Blasco : « c’était un soldat d’exception » • FRANCE 24
    https://www.youtube.com/watch?v=8HHUt6x1RcY

    • Félix GARCIA dit :

      Je revoyais la PCAT 2020 hier … et j’ai vu qu’en plus des morts, on a eu plus de 500 blessés en 2019 …
      Je n’arrive pas à trouver les chiffres 2020 et 2021 …
      Mais dans ces conditions, comment réduire le SSA ?
      Comment se fait-il que le quidam comme moi ne soit pas au courant ? Et pourtant, je m’intéresse à la chose militaire …
      Peur que ça dissuade de s’engager ?
      Il me semble que si c’est assumé, et bien expliqué, ce serait au contraire une raison de s’engager et non l’inverse.

      Comment se fait-il que l’on ait « tant » de blessés ?
      Accidents ? EEI (IED) ? Combats ? PTSD ? Audition ? Ampoules qui s’infectent ? Brûlures ?
      Points de côtés (désolé … c’était pour essayer une touche d’humour …) ?

      J’imagine que c’est l’Armée de Terre qui « paie le plus lourd tribut » ?

      • Plusdepognon dit :

        @ Félix GARCIA
        Bonjour,
        On peut se faire une idée en regardant les pertes de matériels et logiquement c’est l’armée de terre qui morfle le plus :
        Depuis début 2015, 147 véhicules ont été détruits par dommages de guerre (DG) lors de l’opération de Barkhane (soit 2 véhicules par mois, en moyenne);

        78% du total des 1.600 matériels majeurs déployés en opérations le sont au Sahel (des matériels relevés par quart chaque année) et bien peu ont moins de 30 ans.

        Pour la prise en compte du type d’attaques par IED ou VBIED contre les soldats français, on a un résumé sur les pertes, ici:
        https://mobile.twitter.com/CPdM21/status/1391801862408622086

        Quand on met 3 ans à réparer quelques tubes usés par 4 CAESAR en Irak (une opération finie depuis 2019 et les 4 CAESAR et 2 en spare sont enfin disponible en 2022 !) et qu’on a du mal à remettre en condition 22 VBCI usés par le climat du Sahel, on ne cause pas « haute intensité ».
        https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/03/29/francois-cornut-gentille-notre-modele-d-armee-soi-disant-complet-est-surtout-obsolete_6119599_3232.html

        De même, nous n’avons toujours pas perçu l’hélicoptère Caracal perdu en… 2014 (ne parlons pas de ceux d’Indelimane) :
        https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/mais-ou-sont-les-23-nouveaux-caracal-attendus-par-l-armee-de-l-air-906047.html

        On pense à eux et aussi à nos blessés, à leurs familles et leurs proches, ainsi qu’à leurs camarades encore en activité ou pas.

        En particulier bien entendu à ceux qui y sont aujourd’hui, où qu’ils ont été envoyés…

        Il y a peu de communication dessus, puisqu’il est considéré que cela nuit au recrutement, déjà bien à la peine.

        • Félix GARCIA dit :

          34% des morts par IED … 2 véhicules détruits par mois … toutes les sales blessures que cela doit provoquer …
          Voilà un métier d’avenir que démineur, et le déminage de manière générale du coup … (cela me fait penser au fait que j’ai entendu que la quasi totalité des navires de guerres avaient été coulés par des mines)

          Pour le MCO d’un CAESAr, je n’imaginais que ça puisse être si long …
          Je regardais hier des conférences sur le MCO naval … ça a l’air de rouler à peu près de ce côté là …

          Le fait que vous parliez du Caracal, c’est parce-que vous mettez en parallèle ce bilan des IED et le manque de moyens de transports de troupes par les airs ?

          J’ai vu que c’était les « Invictus Game » il y a peu …
          https://twitter.com/CEMA_FR/status/1517883380712542209?cxt=HHwWgsC43ZC5zZAqAAAA

          • Plusdepognon dit :

            @ Félix GARCIA
            Dans le domaine militaire, il y a des morts et des blessés.

            Ce n’est pas un jeu vidéo où si on fait tout bien on a 100% et des trophées.

            Je parle des 27 tubes usés par 4 CAESAR, du mal à trouver un créneau pour entretenir 22 VBCI par notre BITD et de l’absence de remplacement d’UN seul Caracal perdu en 2014 alors que son remplacement a été voté.

            Pour une raison : ce n’est pas une attrition de matériel incroyable et pourtant il n’y a rien qui suit.

            Donc parler de « haute intensité « , c’est juste se moquer des français.
            https://theatrum-belli.com/la-haute-intensite-un-defi-pour-lindustrie-darmement-dossier-du-g2s-n26/

            Tout simplement.

    • Belzébuth dit :

      @ félix garcia
      Les français n’entendent parler de leurs soldats que lorsque cela se passe mal.
      https://audioblog.arteradio.com/blog/153024/podcast/171976/maxime-blasco-les-fils-de-la-bagarre-ep-5

      • Félix GARCIA dit :

        En effet.
        Dorothée OLLIÉRIC en parle très bien dans la conférence à l’École de Guerre.