Le fonds de 100 milliards d’euros annoncé par Berlin profitera surtout aux forces aériennes allemandes

Une force aérienne allemande [Luftwaffe] « au plus bas ». Tel était le constat dressé en juin 2018 par son chef d’état-major, le général Ingo Gerhartz, qui venait alors de prendre ses fonctions. Et de déplorer le [très] faible taux de disponibilité des aéronefs [avec, par exemple, seulement 39 Eurofighter EF-2000 en état de vol sur 128], le manque de pièces de rechange et des délais industriels beaucoup trop longs.

À l’époque, le général Gerhartz bataillait pour obtenir davantage de crédits, alors que la coaliton gouvernementale, alors dirigée par Angela Merkel, se déchirait sur la hausse du budget devant être alloué à la Bundeswehr [forces armées allemandes, ndlr]. À l’époque, le ministre des Finances, un certain Olaf Scholz, n’était pas le plus disposé à augmenter significativement les dépenses militaires allemandes.

Depuis, le contexte a radicalement changé, sous l’effet de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Désormais devenu chancelier, M. Scholz a bien été obligé de changer son fusil d’épaule. Le 27 février, il a ainsi annoncé la création d’un fonds de défense doté de 100 milliards d’euros pour remédier aux carences de la Bundeswehr, dont le budget annuel devrait être progressivement porté à environ 70 milliards [soit l’équivalent de 2% du PIB].

Selon des informations obtenues par l’agence Reuters, cette manne devrait profiter essentiellement à la Luftwaffe. En effet, il est question que celle-ci obtienne 40% du fonds de défense annoncé par M. Scholz. Soit 40 milliards d’euros, un montant comparable au budget alloué au ministère français des Armées en 2022.

Cette somme permettra à la Luftwaffe d’acquérir sans problème la trentaine de chasseurs-bombardiers F-35A dont elle a besoin pour maintenir sa participation au partage nucléaire de l’Otan [il n’est pas impossible qu’elle en commande même davantage] ainsi que des capacités de guerre électronique. En outre, elle pourra investir dans le Système de combat aérien du futur [SCAF], le programme mené en coopération avec la France et l’Espagne. Et si l’Allemagne est en mesure de commander plus d’exemplaires que ses deux autres partenaires, il faudra probablement s’attendre à de nouvelles difficultés au niveau de la conduite de ce projet, toujours suspendu à un accord entre Dassault Aviation et les filiales allemande et espagnole d’Airbus. Mais l’un des chantiers les plus importants sera sans doute celui de la défense antimissile.

Le chef d’état-major de la Bundeswehr, le général Eberhard Zorn, a estimé qu’elle était plus que jamais nécessaire pour prémunir l’Allemagne contre les missiles Iskander, déployés dans l’enclave russe de Kaliningrad. « Les Israéliens et les Américains possèdent de tels systèmes [antimissiles]. Lequel préférons-nous ? Parviendrons-nous à mettre en place un système global [de défense antimissile] au sein de l’Otan ? Ce sont les questions auxquelles nous devons répondre maintenant », a-t-i dit, dans un entretien publié par le Welt am Sonntag, ce 2 avril.

« Jusqu’à présent, une seule chose est claire : nous n’avons ni le temps ni l’argent pour développer ces systèmes par nous-mêmes car la menace des missiles est connue pour être déjà là », a ajouté le général Zorn. D’où l’intérêt de Berlin pour le THAAD américain et l’Arrow-3 israélien.

« À propos des matériels que nous achetons aux États-Unis, pour moi, ce qui est très important, c’est d’avoir des capacités […]. Donc, quand nous avons besoin de matériels, qu’est-ce que nous faisons? Eh bien nous regardons ce qui existe sur le marché et ce que nous pouvons acheter tout prêt. Et lorsque nous ne le trouvons pas, nous lançons éventuellement un projet de développement », avait eu déjà eu l’occasion d’expliquer le général Zorn, lors d’une audition devant les députés français, l’an passé.

Par ailleurs, s’agissant des 100 milliards d’euros du fonds de défense, le général Zorn a fait valoir que ce montant ne doit rien au hasard. « Au début de la législative, nous avons réfléchi aux projets d’armement à privilégier. Nous somme arrivé à cette somme. La crise ukranienne a renforcé la prise de conscience sur la nécessité de mieux équiper la Bundeswehr. C’est clair pour moi : ce fonds spécial servira exclusivement à cela et il ne sera ni destiné aux indemnités du personnel ni à la mise en œuvre d’un concept de sécurité étendu », a-t-il dit.

Selon Reuters, via ce fonds spécial, les forces terrestres allemandes obtiendront environ 17 milliards quand la Deutsche Marine devra se contenter de 10 milliards. Enfin, 27 milliards serviront à améliorer les capacités de commandement et de contrôle.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

120 contributions

  1. Royal Marine dit :

    Évidemment… Rien que le prix des Fails 35 et de leur environnement… Tout ça pour un avion qui ne vole pas! Ou si peu et si mal! MDR!

    • fabrice dit :

      Trois nouveaux F35I ont rejoint l’armée de l’air israélienne portant à 35 (sur 50 commandés) le nombre de F35 disponibles.
      L’activité de l’armée de l’air israélienne ces cinq dernières années….
      https://www.jpost.com/israel-news/article-702634
      Coopération Indo-Israélienne dans la défense anti missile et aérienne
      https://www.jpost.com/international/article-702931
      Une base iranienne de drones en Iran qui s’est pris un strike en février (avec photo satellite)
      https://www.timesofisrael.com/israel-decimated-iranian-drone-fleet-in-february-airstrike-inside-iran-report/
      Le F35 fonctionne très bien…. Jérusalem est très content.
      Je ne sais pas combien de faits vous faut il pour admettre l’évidence….L’explication que toutes les armées de l’air qui achètent le F35 sont dirigés par des incompétents notoires me semble un peu courte, méprisante, arrogante et surtout très loin de la réalité…. Un peu de respect pour les aviateurs des pays alliés.

      • Ryan dit :

        Ben oui, c’est quasi gratuit pour eux les armements US avec les subventions. Ils ne vont pas se plaindre en plus…

      • Twouan dit :

        En fait, beaucoup ici ne font pas la difference entre transparence et incompetence.

        Nous savons beaucoup des defauts des f35 qui n’attaignent pas les performances souhaitees sans voir pour autant les lacunes de ceux qu’ils remplacent ou affrontera.

        Et a priori, il a pas que des defauts si on regarde les sorties russes en Ukraine. Les avions russe ne pavoisent pas. Ou sont les 14 su57 (dont 10 protos?) Pourtant, ils ont l’air de peiner avec la defense anti aerienne sinon pourquoi volent’ils si bas?

        • Momo dit :

          A cause des F35?
          Non?
          Les sottises on en en entend déjà beaucoup mais là cela mérite un prix!
          LM sera d’accord pour donner la médaille, c’est sûr…

      • philbeau dit :

        Personne ne dit que les pays qui achètent le F35 sont , comme vous l’interprétez pour ridiculiser les critiques du F35 , des incompétents notoires . Par contre , des dirigeants sous influence américaine , ils le sont . Et Israel de ce point de vue est l’exemple typique . Mais continuez à vous auto-congratuler , le temps avance , et avec le juge de paix que sera l’accumulation d’heures de vol de l’appareil . Ne faîtes pas semblant , ou alors vous manquez d’esprit d’analyse , de ne pas voir le changement de pied du Pentagone lui-même sur le rôle , au début unique du F35 comme pièce maîtresse dans tous les domaines et pour longtemps , ce qui a justifié son markerting appuyé politiquement auprès de tous les pays dans l’orbite américaine et bien évidemment otanienne , et la mise en place presque dans l’urgence d’une nouvelle génération venant étonnament vite dans les plans d’équipement , avec la commande massive d’appareils d’ancienne géération éprouvés remis au goût du jour (F15EX) ou la remise à niveai de la flotte existante censée être remplacée justement par le F35 ( plus de 600 F16) . Avec dans le même temps la nécessité de changer (à quel prix le réacteur F135 qui ne donne pas satisfaction pour un nouveau modèle amélioré . Alors bien sûr , pour les forces aériennes américaines tout ça entre dans l’énorme budget de la défense quasi inépuisable , et pour Israel cela sera sans doute aussi indolore . La question ne se pose pas dans les mêmes termes pour la kyrielle de pays qui en ont fait leur appareil unique dans leur aviation . Et si vous étiez a minima objectif , vous reconnaîtriez le sujet . Comme le font déjà certains :
        https://theconversation.com/australia-spent-billions-on-jet-fighters-off-the-plan-now-were-having-trouble-even-flying-them-177156
        https://air-cosmos.com/article/le-pentagone-diminue-de-35-sa-commande-de-f-35-pour-2023-28835
        https://www.defensenews.com/air/2022/03/16/full-weapons-tester-report-highlights-f-35-availability-software-problems/
        https://breakingdefense.com/2021/10/f-35-engine-rivals-prepare-for-another-clash/
        https://www.defensenews.com/air/2021/08/12/the-pentagon-is-exploring-its-options-for-a-more-efficient-and-powerful-f-35-engine/
        https://www.pogo.org/analysis/2022/03/f-35-program-stagnated-in-2021-but-dod-testing-office-hiding-full-extent-of-problem/

        • fabrice dit :

          Et quand Israël a acheté le Mirage III, c’était juste parce qu’il était un pays sous influence française ? Le Mirage III a eu quelques problèmes techniques au début, vous en déduirez que ce n’était pas une superbe machine de combat ? Tous les avions de nouvelle conception ont des problèmes de démarrage.
          Le F35 vole, le F35 combat, le F35 est un énorme succès commercial…Trois FAITS. Beaucoup du reste c’est de la médisance ou de la transparence mal interprétée.

          • philbeau dit :

            je ne vous apprendrai rien (enfin je crois) que les relations d’Israel avec la France étaient excellentes à l »époque du mirage III … Dassault était d’ailleurs le fournisseur quasi exclusif de l’armée de l’air israélienne , c’est dire …De l’eau a coulé sous les ponts depuis , et le Moyen-Orient a beaucoup changé
            Pour le F35 , gardez vous d’être si catégorique , nous reparlerons de tout ça , assez vite je pense .

          • Alex Delalibre dit :

            Non, précisément, c’est parce que les US refusaient de leur vendre des avions. Vous prouvez exactement le point de votre contradicteur. Personnellement, je ne dis pas que le F35 est un mauvais avion, peut-être pas, il se positionne comme l’avion des pays « développés » contre le Rafale qui est l’avion des pays du tiers monde. Cela dit, le F35 me fait beaucoup penser au F104: imposé par les US (avec à l’époque pas mal de corruption, ce qui ne doit plus être le cas aujourd’hui), pas utilisé par les US, grosse merde pour ses utilisateurs Européens.

      • Jack dit :

        OUAIIIIIS !! BRAVO ISRAEEELLL !!! CLAP CLAP CLAP 🙂 !!!

        Grâce au F-35, Israël a réussi le tour de force de conserver la maîtrise du ciel qu’elle possédait déjà avec ses F-16 et F-15. Le tout dans un environnement fortement contesté par les F-5, F-14 et F-4 Iraniens. Quel exploit !

        Sinon, vous saviez que les achats d’armement Israéliens sont fléchés ET subventionnés par les USA ?

        • fabrice dit :

          Certains achats d’armement, oui. Israël vend aussi aux USA y compris des équipements très spécialisés et hi tech.
          https://en.wikipedia.org/wiki/Litening
          Israël opère beaucoup en Syrie, c’est un peu plus défendu que l’espace aérien du Mali…Celà n’enlève rien à la qualité du Rafale et de l’armée de l’air française. Je leur souhaite d’opérer toujours dans des espaces peu défendus.

      • Paddybus dit :

        @Fabrice
        Il m’a été dit que les F35 Israéliens avaient une électronique embarquée Israélienne, assez différente de la version américaine… savez vous si c’est réel ou pas…???

      • patex dit :

        Les israéliens ne volent pas que sur F-35, ils volent essentiellement sur F-15 Et sur F-16.
        Ensuite, ils sont autrement plus débrouillards et efficaces que les allemands.
        Si vous voulez comparer l’IAF et la Luftwaffe, vous pouvez la comparer aussi à la force aérienne Mexicaine.

        • fabrice dit :

          L’armée de l’air israélienne utilise surtout des drones. L’attaque sur la base iranienne de drones de Kermanshah aurait été faite par six drones.
          80% de l’activité de l’IAF est faite par des drones. Début 2010, l’armée US alignait 500 drones de combat opérationnel (MALE et au delà), Israël 50. Le chiffre a beaucoup augmenté.
          Certains de ces drones made in Israël font la taille de petits avions de ligne….
          Le F35 n’est pas utilisé comme un multirôle mais fait partie d’un assemblages de différents moyens qui travaillent ensemble.

      • Frank dit :

        @ fabrice C’est pas l’achat qui fait d’évidence la qualité d’un avion, c’est l’obsession des US à le fourguer partout pour mutualiser sur ordre son cout délirant chez les « contributeurs » qui dérange.
        L’USAF, les Marines, leurs pilotes, ne cessent de formuler des critiques.
        L’ évidence, ce n’est pas de critiquer un avion, c’est de constater l’acharnement des US à le vendre, comme seule solution d’avoir été contraints de rejoindre pour financer un programme prometteur, mais décevant.
        OK, Israël a tiré quelques missiles avec cet avion. Et donc?
        Vous avez environ 300 F-16 et F-15 améliorés et récents, et une trentaine de F-35.
        Mais vous n’avez jamais utilisé de F-104, la star US des années 60, mais des A-4, des Phantom, ou des Mirage.
        Pourquoi le F-35, puisque vous n’étiez qu’associés au programme sans le financer?

        • fabrice dit :

          Pourquoi telle entreprise a des motos, des range rover, des minivans, des camions et des Peugeot ? La Range Rover est un bien meilleur multirôle…
          Le F35 est un avion « invisible » dont le point fort est les senseurs et les capacités de guerre électronique.

      • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

        Fabrice mais voyons c’est peine perdu !

        Il y a des tas de sites très constructifs évoquant la technique aéronautique, on y parle de tout en négatif ou en positif, ici les mecs parlent juste « POLITIQUE », le tout enrobé d’un joli complexe d’infériorité les rendant aigris, ils sont incapables d’autre chose …Mais l’équation sur ce forum est simple pour beaucoup : « le gars est anti américain (souvent de façon très primaire) donc par extension facile anti F 35 (mais sans argument technique surtout).

        Et cela ne va pas plus loin il suffit de lire les commentaires !

        Alors bien sûr tout y passe F35 gratuit pour certains, pays « boniche » pour d’autres, ils agissent dans leur critique comme si les experts et ministères concernés n’existaient pas ou étaient incompétents !

        Le F35 est ici comme un défouloir à la « récré » par frustration …
        Ce F35 (en plus en versions déclinées fortes utiles) a aussi le mérite d’exister, et pas un projet informatique qui sortira dans 20 ans …………..si tout va bien (je ne citerai pas de nom …de ce projet).

        Bref la réalité est qu’en combat aérien réel, le F35 sera beaucoup plus difficile à trouver qu’un Rafale et autre Typhoon et vous repérera plus tôt qu’un autre Rafale ou Typhoon.

        Et ce n’est pas pour rien que la Chine, la Russie et l’Europe intègrent la furtivité dans leurs modèles de nouvelle génération … (d’ailleurs je note qu’ici quand c’est la Russie qui propose de la furtivité, nos mêmes critiqueurs pro ont soudain un intérêt « béat » …)
        Visiblement ici les mecs de mauvaise foi à la limite de la critique ridicule en reste en permanence au complotisme commercial !
        Je trouve que l’exemple d’Israël est pertinent car si il y a un pays présentement qui n’a pas le droit de se tromper dans ses choix militaire au regard de sa situation, c’est bien lui …

        Donc Fabrice inutile de trop s’attarder sur les commentaires de nos experts en ……..cerf-volant ! 😉

        • KOUDLANSKI Romain dit :

          On en parle dans les dog-fight ou le F 35 se fait mouché par les f16 , ou lors d’exercice que le Rafale Mouche un f22 ?

          • Cricetus dit :

            Avant de « dogfighter » un F-35 il faudra réussir a lui survivre en BVR…. et contre un furtif c’est peu probable.

          • ScopeWizard dit :

            @Cricetus

            C’ est bien ce que certains qui en rêvent croient pouvoir imposer mais la réalité est que tandis que le F-35 ne l’ a pas vu venir , si celui qui se placera dans ses six heures car lui a pu le détecter puis le poursuivre , réussit à l’ accrocher au canon , avec des OSPEI le F-35 va terriblement morfler .

            Vous sous-estimez beaucoup trop les avions disons aérodynamiquement de conception « classique » au profit des « furtifs  » .
            Or , c’ est bien vite oublier que des jets de combat tels que le Rafale sont également passivement conçus autour d’ une certaine « furtivité » et qu’ ils « compensent » ce qui en théorie leur manque par des moyens de furtivité active très performants , ce qui allié à leur bonne aérodynamique en fait des avions aussi efficaces que redoutables .

            Et en plus vous allez avoir les drones qui arrivent , donc je ne comprends même pas comment chez Lockheed on a réussi à commettre une telle bévue .

            Ce n’ est pas parce que depuis longtemps les combats aériens ne se font plus en rapproché-tournoyant au point de se solder par de la salve-canon ou par du tir AIR-AIR type MAGIC II ou SIDEWINDER , que c’ en est définitivement fini du dogfight .

            Monumentale erreur…

            Maintenant , de quoi s’ étonner venant de ces toujours plus fortiches « penseurs » US ; les nacelles SUU 16 puis SUU 23 sont là pour nous rappeler à quel point ces « tacticiens » sont loin d’ être aussi « fins » ou « avant-gardistes » qu’ ils prétendent .

      • Nauatg dit :

        D où la réduction de la commande de l USAF au profit de 4th gen robustes et fiables…. Faites nous encore rêver avec vos arguties!!!
        C est un avion qui fonctionnera sûrement très bien un jour mais à un coût en total inadéquation tellement dans la démesure et le délire absolu.
        Et aucun engagement actuel ou futur ne le justifie.

      • Aramis dit :

        Sauf que la version israélienne a une électronique différente. Les israéliens ont accepté de faire une croix sur sur certaines choses pour avoir un avion opérationnel.

        « L’explication que toutes les armées de l’air qui achètent le F35 sont dirigés par des incompétents notoires me semble un peu courte » Personne de sérieux ne donne cette explication. L’explication est simple: acheter la protection US.

        Les aviateurs ne sont pas en cause.

    • Roland de Roncevaux dit :

      de toutes façons les Allemands reçoivent leur protection stratégique et nucléaire des Américains… il est donc totalement logique qu’ils leur achètent leur matériel, c’est le moindre des choses. « L’alliance française » est d’ailleurs de moins-en-moins intéressante pour l’Allemagne, vu que la France est un « partenaire acquis » qui ne sortira jamais de l’UE ni de l’OTAN. Notre industrie est déjà largement ponctionnée par l’Allemagne au sein de l’UE, et notre position stratégique est alignée : dès lors, pourquoi nous concéder plus que nécessaire ? La France ne représente pas une solution mais un problème historique pour l’Allemagne : « trop petite pour s’y soumettre, et trop grande pour l’intégrer ». La géostratégie allemande consiste uniquement à « neutraliser » la France mais nullement à s’allier avec. Le rêve des européistes français d’hier et d’aujourd’hui est une chimère. Une solution éventuelle consisterait à la dissolution de la France en euro-régions pour nous permettre d’être tous intégrés séparément au Saint-Empire et à son économie florissante.

  2. Alfred dit :

    Si on suit les propos de ce brave général allemand, qui ont l’avantage de la franchise par rapport aux discours des politiciens, on peut donc arrêter toute coopération sur des projets pour lesquels un matériel concurrent existe déjà. Ajoutons le choix affirmé de l’Otan, et la volonté de tout dominer économiquement en récupérant des brevets au passage, quand il ne s’agit pas de couler un concurrent, et ce n’est vraiment plus la peine de perdre son temps pour developper quoi que ce soit avec l’Allemagne. Reste à savoir combien de temps cela mettra pour perfuser jusqu’à la petite lumière rouge dans le cerveau de nos « responsables » politiques (à condition que l’ampoule ne soit pas grillée, et que les neurones soient bien connectés)

    • Twouan dit :

      Ca coute rien de demander, ca coute rien de ne pas insister apres avoir recut la reponse.
      Mais j’insiste sur un point quelqu’un qui conduit les operations veut quelque chose tout de suite. Quelqu’un qui gouverne a aussi d’autres problemes.

    • Roland de Roncevaux dit :

      le projet de nos dirigeants est l’intégration européenne, le « saut fédéral ». On a déjà transféré notre souveraineté monétaire et juridique ; et l’alignement militaire est presque achevé. Les dirigeants français ont vendu les brevets d’Alstom aux Américains. Il ne faut donc pas y voir une maladresse, mais simplement une volonté de s’intégrer à l’empire euro-atlantique. Le canal nord-seine-europe en cours de réalisation permettra par exemple de liquider Le Havre et Rouen, et de brancher Paris sur les grands ports d’Europe du Nord pour recevoir les marchandises chinoises. La France cependant pourra conserver une industrie touristique, ainsi que fournir des bataillons pour l’armée européenne sous commandement allemand. Le grand enjeu est maintenant de mettre en place une péréquation sociale européenne (revenu universel) afin de permettre aux Français de marier revenu minimum et petits jobs dans le tourisme vert et l’inclusion numérique.

  3. ScopeWizard dit :

    Il a quand-même une sacrée gueule ce Typhoon/Taifun…

    À partir d’ une certaine altitude , il paraît qu’ en combat aérien il est supérieur à notre Rafale qui serait alors plus « pataud » surtout à des vitesses au-delà de Mach 1.5 ; mais l’ est-il pour autant dans toutes les missions AIR-AIR…ça je ne sais pas .

    Je dirais même que je n’ en sais rien du tout .

    Mais alors strictement rien , que dalle , zéro , nada…

    Terence/Alpha , quelque info sur ce point précis ? 😉

    • Charcot84 dit :

      Ca fait beaucoup de conditionnel, le Rafale en combat aérien s’en sort très bien par rapport au typhoon. De plus, n’importe quel pilote de chasse n’irait pas s’aventurer dans un domaine de vol où son « ennemi » possède un avantage …! Donc, ces comparaisons (non avérées) sont toujours très aléatoires, il faut tenir compte des machines et des hommes qui les pilotent. C’est comme affirmer que le F35 en combat rapproché se fait descendre à chaque fois par le rafale….donc le pilote de F35 doit faire en sorte de ne jamais se trouver dans cette posture qui lui est défavorable et potentiellement mortelle.

      • ScopeWizard dit :

        @Charcot84

        « Ca fait beaucoup de conditionnel »

        Ben , c’ est un peu le principe qui s’ impose de lui-même…
        Comme je ne sais pas , autant je me pose des questions autant j’ essaie de trouver des réponses par rapport à ceci ou cela mais évidemment sous forme de suppositions comme de conjectures…

        « le Rafale en combat aérien s’en sort très bien par rapport au typhoon. »

        Oui , je sais bien mais la question est « dans quelles conditions » ?

        « De plus, n’importe quel pilote de chasse n’irait pas s’aventurer dans un domaine de vol où son « ennemi » possède un avantage …! »

        Oui , je sais ça aussi ; mais à un moment est-il possible de ne pas faire autrement ?
        De mémoire , c’est précisément ce dilemme qu’ ont dû affronter les pilotes de Dagger Argentins lorsqu’ ils avaient affaire aux Sea Harrier Britanniques pendant la Guerre des Malouines….

        Les Mirage étaient certes avantagés en altitude mais ne l’ étaient plus à celle où les Sea Harrier conservaient la maîtrise d’ autant que leur avaient été livrés des missiles Sidewinder d’ un modèle plus performant .

        Donc quand les Dagger sont descendus chercher les Sea Harrier , grâce à la fois à ces missiles comme à la grande qualité de l’ entraînement des pilotes qui de ce fait étaient en capacité d’ exploiter pleinement le potentiel de leur avion , ces-derniers ont pris l’ avantage .

        « Donc, ces comparaisons (non avérées) sont toujours très aléatoires, il faut tenir compte des machines et des hommes qui les pilotent. »

        Oui , c’ est même là l’ un des aspects de cette « science » du combat aérien .

        « C’est comme affirmer que le F35 en combat rapproché se fait descendre à chaque fois par le rafale….donc le pilote de F35 doit faire en sorte de ne jamais se trouver dans cette posture qui lui est défavorable et potentiellement mortelle. »

        Certes , excepté qu’ il ne pourra pas toujours maîtriser tous les paramètres et donc à chaque coup éviter de s’ exposer .

    • Nexterience dit :

      Je me permets quelques infos, peut-être les savez vous:
      1- A mach 1.5, l’autonomie d’un chasseur se compte en minutes. Si on prend en compte le trajet retour, c’est une allure forcément brève. C’est d’ailleurs pour ça que les chasseurs ne font plus du mach 2.5 car ça ne servait à rien en réalité.
      2 -Le Rafale a plus d’autonomie avec PC qu’un Typhoon sans PC. Et celui qui tombe en panne sèche a autant perdu qu’un avion abattu.
      2- malgré la spécialité du Rafale pour les basses altitudes, Ate Chuet dit que c’est facile pour un Rafale de vaincre en vvr un Typhoon en l’obligeant à sortir de sa zone de prédilection. Ce dernier a peut être un avantage en contre mesures de bout d’ailes mais ça dépend des options. Et les systèmes ecm sont confidentiels même si on doute peu de la supériorité du Spectra sur ses équivalents européens.
      Certaines qualités sont confirmées par l’évaluation suisse.

      • Ki2 dit :

        Plus d’autonomie en PC qu’un typhoon sans PC, il à suffit d’une phrase pour vous discréditer…

        • Royal Marine dit :

          Sauf que le F35I, n’a rien à voir avec les F35 livrés par les US… Ni les systèmes de vols, ni ceux de contrôle, ni les systèmes d’armes… Tout est Raphaël… Ceci explique cela, sans doute…

        • Royal Marine dit :

          Et pourtant…

        • Tulio dit :

          Et pourtant… Rafale : masse carburant interne: 4 700 kg et externe : 6 700 kg (total : 11 400). Typhoon : masse carburant interne: 4 000 kg et externe : 4000 kg (total : 8000).

          • Cricetus dit :

            Avec une telle charge externe en carburant ni le Rafale, ni le Typhoon ne sont supersoniques.
            Par contre le F-35 l’est toujours.

          • Nexterience dit :

            Tulio
            L’info vient d’une vidéo d’Ate, je crois.
            Pour se donner une idée , un petit calcul:
            Endurance rafale: 3h15
            Endurance Typhoon : 2h30
            Surconsommation de la PC: 40%
            Est-ce si faux?

          • James dit :

            @Cricetus
            Il y a 2 types de bidons sur le Rafale, le subsonique a le nez arrondi et le supersonique nez pointu
            D’autre part, F-35 en supersonique, capable mais…hummm

          • Cricetus dit :

            @James
            Le réservoir Supersonique du rafale peut contenir 1200 litres.
            Avec un seul de ces réservoirs sa vitesse est déjà limité à Mach 1.6: il ne va alors pas plus vite que le f-35 et emporte beaucoup moins de carburant….
            Et si on rajoute des réservoirs la vitesse maximum chute encore plus…

          • ScopeWizard dit :

            @Cricetus

            Non ; avec de la réserve en bidons adaptée soit deux pendulaires , le Rafale AIR monte à Mach 1.7 .

            Mais ce qui est important c’ est sa capacité à manœuvrer y compris ainsi chargé et à Mach élevé .

      • NRJ dit :

        @Nexterience
         » même si on doute peu de la supériorité du Spectra sur ses équivalents européens. ». Je suppose qu’un allemand ou un anglais vous dirait que c’est bien le système Captor qui domine le Spectra.
        « Certaines qualités sont confirmées par l’évaluation suisse. » Vous parlez de l’avis des évaluateurs qui disaient après que le meilleur avion était le F-35 avec 386 points contre moins de 300 pour le suivant ? On parle bien des mêmes ?

      • ScopeWizard dit :

        @Nexterience

        1_ Oui ; il n’ empêche qu’ une bonne pointe de vitesse peut s’ avérer salvatrice ; par exemple en cas de poursuite par un AIR-AIR lorsqu’ en phase terminale le missile perd de sa vélocité .
        À titre de comparaison , de mémoire , le bombardier Mirage IV tenait Mach 1.8 pendant près de cinquante minutes et plus de Mach 2 pendant trente minutes .

        Le Mirage G8 plus rapide encore , était lui aussi capable de performances similaires .

        2_ J’ ai effectivement entendu parler de ça .

        3_ Oui , c’ est bien ce qu’ il en dit .
        Le SPECTRA a l’ air vraiment plus que très performant .

    • Gros-Bill dit :

      En gros, le Typhoon monte 1000 m plus haut et va 200 km/h plus vite que le Rafale, du coup pour ceux qui comprennent comment fonctionne la balistique, il est franchement préférable d’éviter un face à face même avec le même armement.

      Mais sinon le Rafale est le meilleur avion au monde, omni rôle en français, jack of all trades (master of none) in english

      • Momo dit :

        Master of none?
        C’est de vous celle-là, c’est sûr ;0)

      • Tulio dit :

        Donc tout ce qui compte c’est la vitesse… L’armement, l’avionique, la maniabilité,… No comment…

      • Cricetus dit :

         » il est franchement préférable d’éviter un face à face même avec le même armement. »
        D’où l’importance de détecter et de ne pas être détecté.

      • Czar dit :

        c’est par ce qu’il est super mieux que personne n’a acheté le foufoune, pas même les gelbes qui sont bien assez cons pour se contenter du fail 35 allez vouêêêêêrrr hein

        (j’espère que vous avez enterré toutes les lignes téléphoniques avant)

      • ScopeWizard dit :

        @Gros-Bill

        Merci de cette précision

        Mais cet écart « balistique » compte t-il réellement tant que cela ?

        Meilleur avion , tout dépend des critères…

    • Michel dit :

      Y a t’il encore des combats aériens de nos jours ??????? il me semble qu’au départ le F-35 était dépourvue de canons, les combats , au corps a corps, les tournoyants etc etc , appartiennent a l’histoire …

      • Michel dit :

        Michel
        personne pour répondre drôle ????,

      • ScopeWizard dit :

        @Michel

        Perso , ça me rappelle la doctrine du « tout-missile » durant la Guerre du Vietnam qui avant la version F-4E a obligé d’ équiper en catastrophe les Phantom II Américains de nacelles-canon telles les SUU-16 et SUU-23 afin d’ affronter les moins rapides et moins puissants mais très manœuvrants MiG 17 des Nord Vietnamiens qui leur tournaient autour et les abattait…

        En effet , les missiles AIM 9 Sidewinder et plus encore les AIM 7 Sparrow manquant de mise au point , les échecs étaient très nombreux .

    • Waroch dit :

      @ScopeWizard: C’est pas faux, mais ça reste marginal. C’est surtout que le Rafale a été conçu pour être aussi polyvalent que possible sans sacrifier la capacité de pénétration très basse altitude. Ça a conduit à certaines spécificités techniques, en particulier au niveau du M88 pour qu’il soit aussi réactif que possible. A l’inverse, l’EJ200 de l’Eurofighter avait pour priorité la légèreté et la diminution du coût à l’heure de vol, ce qui a mené concrètement à privilégier le FADEC au détriment de la complexité mécanique (aubes mobiles rotor/stator).

      C’est essentiellement un calcul politique de la part des buveurs de cervoise tiède. L’armée de l’air savait ce qu’elle voulait et ça a donné le M88, mais Rolls-Royce dont le démonstrateur était le point de départ de l’EJ-200, n’a commencé à bosser sur son futur moulbif qu’avec plusieurs années de retard. D’où la nécessité de viser à la fois des performances d’ordre équivalent, et un argument de vente pour séduire les partenaires-clients potentiels. Le classique « J’ti jure, il coûte moins cher » s’imposait, étant donné qu’outre-Rhin les jets de combat ne servent qu’à faire beau dans les hangars ou les défilés aériens :-°

      Black à part comme diraient les Inconnus, ce sont deux bons moteurs aux performances proches. Le M88 a un avantage certain en basse altitude, l’EJ-200 est un poil plus léger ce qui lui donne un avantage marginal en haute altitude… Concrètement, pas de quoi casser trois pattes à un canard. Mais je donnerais sincèrement un léger avantage au Rafale dans le duel, tout simplement parce qu’il finira par dicter ses conditions. L’interception très haute altitude, c’était plutôt un truc de la guerre froide, du temps où l’on équipait nos Mirage en post-combustion+fusée SEPR 😉

      • ScopeWizard dit :

        @Waroch

        Merci de ces précisions !

        Très complet !

        Oui , ça correspond assez à ce que j’ en savais .

        C’ est précisément cette histoire de moteur qui me semble t-il a entraîné nombre de retards d’ où l’ avance prise par le démonstrateur puis les prototypes du Rafale sur son concurrent Eurofighter .

        Le M88 est clairement incroyablement réactif et peut passer d’ un régime bas à un régime beaucoup plus élevé et vice et versa en un temps très court .

      • Sorensen est le plus sexy dit :

        C’est n’importe quoi du début à la fin.

    • Achille-64 dit :

      Air-Air, ça ne veut pas dire grand-chose de précis, Scope.
      Vous avez l’interception : Typhoon meilleur taux de montée, plus rapide en palier, … mais après (radar, système, missile ?)
      Vous avez le CAP (combat air patrol) : le bonus va à l’autonomie et au système radar + missile + échange de données. Une OSF de 2e génération semble être meilleure que le système passif du Typhoon. Les deux avions sont capables de super croisière. Le radar du Typhoon (classique) est un peu plus puissant que celui du Rafale (mais qui est AESA sur les F3R).
      Vous avez le combat aérien 2 contre 2, 2 contre 4, etc…

      Si on parle de dog fight, les deux avions sont comparables, mais le Typhoon a un avantage en rapport poussée poids qui lui permet de garder un virage soutenu avec un rayon plus court (je pense), mais l’usage de la PC est rédhibitoire car elle se fait au prix d’une grande vulnérabilité à un missile IR. Donc on revient à la capacité de l’avion de tirer des missiles sous fort g, et d’en emporter suffisamment.
      Si les avions ont tiré leurs missiles, alors il reste le canon. Dans ce cas de dog fight là, je mettrais un point de bonus au Typhoon, car avec son grand aérofrein il me paraît disposer d’un atout pour changer de posture dans un combat aérien à courte portée.
      Mais sans parler de la valeur des pilotes dans la patrouille, et encore une fois, c’est l’ensemble du système qui joue et pas juste un compartiment.

      Il nous faudrait le commentaire d’un pilote brit. qui est venu 2 ans en échange ou l’inverse … mais je crois qu’on ne l’aura pas … 😉

      • ScopeWizard dit :

        @Achille-64

        « Air-Air, ça ne veut pas dire grand-chose de précis, Scope. »

        Raison pour laquelle je pose la question .

        « Les deux avions sont capables de super croisière. Le radar du Typhoon (classique) est un peu plus puissant que celui du Rafale (mais qui est AESA sur les F3R). »

        Oui .

        Dans le cas du radar , comparativement à ce qu’ en sais , même si elle a son importance , entre les deux conceptions la puissance n’ est pas le grand avantage que l’ on pourrait s’ imaginer .
        Un AESA tel que le RBE2 multi-tâches sera beaucoup plus polyvalent et réactif .

        Le reste rejoint peu ou prou ce qu’ en dit ATE qui de mémoire privilégie une approche par-dessous .

        Non , effectivement ; pourtant , il aurait pu grandement aider à y voir clair .

        Prenez soin de vous et des vôtres

    • vrai_chasseur dit :

      @Scope
      par ex., les 2 évaluations chiffrées par les militaires suisses, celle de 2011 et celle de 2020, ici :
      http://omnirole-rafale.com/air2030-la-suisse-evalue-le-rafale/
      (je répète : évaluations par les militaires suisses, pas par le ministère de la défense suisse)
      Une différence entre ces 2 chasseurs provient des moteurs, Le EF200 du Typhoon et le M88 du Rafale n’ont pas les mêmes objectifs de conception :
      – l’EF200 (en fait un XG-40 de chez Rolls-Royce) a plus de poussée en haute altitude, caractéristique de la mission initiale de supériorité aérienne voulue pour le Typhoon,
      – alors que le M88 du Rafale devait être performant à toutes les altitudes et tous les régimes moteur, car le Rafale devait remplacer 7 avions différents en France.
      Le Typhoon a longtemps souffert d’une électronique en retrait par rapport à celle du Rafale. La Tranche 4 devrait arranger cela.
      Par ex. son radar Captor-M de chez Hensoldt est à balayage mécanique, le RBE2 de chez Thales du Rafale est un AESA à balayage électronique beaucoup plus performant. La suite d’auto-protection DASS du Typhoon, bien qu’efficace, n’arrive pas à égaler le SPECTRA du Rafale. Le premier pays à bénéficier du nouveau radar Captor-E AESA sur Typhoon a été … le Koweit, en 2020.

      • ScopeWizard dit :

        @vrai_chasseur

        Merci du lien !

        Oui , j’ ai plus ou moins les mêmes infos .

        Il reste tout de même étonnant que côté avionique le Typhoon ait pu être autant à la traîne…

        Ne serait-ce pas plutôt que le Rafale par cette conception évolutive incrémentale en standards était lui en avance ?
        Du moins , par rapport aux trois Delta-Canard Européens ?

        Disons que je considère que c’ est là aussi un angle d’ explication .

        Par exemple , tant en efficacité qu’ en performances SPECTRA serait paraît-il exceptionnel .

      • Sorensen le magnifique dit :

        Le XG-40 es un démonstrateur du ACME I est n’était pas destiné à servir de moteur pour le EFA. Le EJ200 et non le EF200 en est un dérivé.
        Il a plus de poussée en haute altitude parce que ACME I avait pour but de créer un moteur au dimension de celui du Tornado tout en permettant des manœuvres supersoniques continues. Il gère très bien les régimes partiels.
        Le EFA devait avoir un moteur basé sur un ACMEII-L beaucoup plus puissant et à poussée vectorielle, connu sous le nom de EJ300. Il devait équiper le EFA et le FOAS. Ce moteur ne sera jamais commandé et le FOAS a été annulé, créant une faille capacitaire Européenne obligeant de nombreux pays à se replier sur le F-35.

        Les radars équipant les EF2000 sont tous des radars Euroradar CAPTOR de technologie Anglo-Italienne, HENSOLDT fabrique ceux de l’Allemagne. Il n’y a pas de retard sur l’électronique, il n’a pas était jugé utile d’installer le Captor-E en 2010. Dassault et la France les ont fait installé pour soutenir la capacité d’export du Rafale et comme prévu par le consortium, se fût un bel échec.
        Spectra est moins complet que le Praetorian et vous ne savez rien de ses performances.
        Le Koweit a un MK0 très similaire au CAESAR opérationnel et plug&play depuis 2008.

    • James dit :

      « Il a quand-même une sacrée gueule ce Typhoon/Taifun… »
      Tous les plans porteurs autres que les ailes semblent être ajoutés après la conception, surtout les plans canard qui masquent une bonne partie de la vision vers le bas du pilote, et ces entrées d’air, no comment…

      • ScopeWizard dit :

        @James

        Entièrement d’ accord excepté que les plans canard sont certainement placés ainsi afin de permettre une bonne stabilité à haute vitesse et haute altitude .

        Quant aux entrées d’ air façon quadriréacteur supersonique Concorde ou B-1 B , sur biréacteur Typhoon il est évident que vous prêchez un convaincu .

        Ceci dit , si vous êtes bien le James qui officiait assez régulièrement sur ZONE , franchement vous-vous faites trop rare…

        • James dit :

          @Scope
          Oui c’est bien moi
          Pour les canards, je ne conteste pas leur fonction, c’est juste que leur intégration n’est pas du tout esthétique

        • ScopeWizard dit :

          @James

          Oui , je suis d’ accord ; de toute façon , d’ une manière générale , par ces choix plus « anguleux » voire « à la serpe » , le Typhoon est d’ aspect moins harmonieux que le Rafale ou même que le Gripen du Suédois SAAB .

          Cela étant , passez plus souvent . 🙂

  4. albert dit :

    Titre: « Le fonds de 100 milliards d’euros annoncé par Berlin profitera surtout aux forces aériennes allemandes »

    Perso je dirais surtout qu’elle va profiter (encore) aux américains

    • Charcot84 dit :

      Oui, c’est un fait déjà quasi certain !

    • joe dit :

      C’est vrai. Mais il est aussi vrai que les US ont financé les coûts du parapluie de l’Europe depuis 50 ans. Donc c’est un juste retour des choses. Dans la mesure ou le SCAF continue d’être développé, ca le fait. On ne peut pas reprocher aux Allemands de ne pas pouvoir acheter ce qui n’est pas dispo en Europe maintenant, tout de suite, pas dans 15 ans.

      • JC dit :

        Donc depuis 50 ans la protection des USA est désintéressée ? Qu’elle est belle la philanthropie US.

      • albert dit :

        Certes mais si on investi pas dans nos sociétés d’armement en Europe on aura toujours un wagon de retard.
        Pour etre performant, avant-gardistes, au top des techno, on doit financer nos entreprises et ce n’est pas en dépensant nos milliards ailleurs qu’on y arrivera.

    • Loufi dit :

      Et si l’Allemagne est en mesure de commander plus d’exemplaires que ses deux autres partenaires
      Pour les annuler une fois la charge industrielle accaparée ?

  5. Jean Le Bon dit :

    Le choix allemand est très logique au vu du contexte.
    Le choix français ? Rendez-vous au prochain épisode…

    • GHOST dit :

      En attendant la victoire de Macron et son second mandat, la France ne peut pas en toute logique depasser le budget que l´Allemagne compte avoir pour sa défense.
      La France aura du mal á quitter sa philosphie militaire des OPEX.. quand l´Allemagne vise á s´imposer en Europe

      • Roland de Roncevaux dit :

        L’Allemagne est la puissance dominante naturelle en Europe… est l’objectif des élites françaises est clairement l’intégration au Saint-Empire. Tout cela est en bon cours d’avancement. Les OPEX appartiennent normalement au passé : l’avenir de l’armée française est l’intégration à l’OTAN-UE et l’inter-opérabilité. Afin de permettre aux bataillons français d’opérer à l’Est sous commandement allemand, américain ou polonais.

        • philbeau dit :

          Votre pseudo interroge …parce que comme discours constamment en faveur d’un effacement français dont vous ne démontrez pas la nécessité ou l’intéret pour la France , ça ressemble à du défaitisme ou de la soumission . Enfin , il paraît qu’il y en a qui aiment ça .

          • Lothringer dit :

            L’Allemagne n’est pas la puissance dominante NATURELLE en Europe. C’est certes sa volonté intime depuis très longtemps de par sa géographie , car coincée entre l’Ouest (la France) et l’Est (peuples slaves). Étant coincée entre les 2, sa réaction naturelle est de vouloir grossir et s’imposer à ses 2 voisins, au lieu de (les) subir. Son comportement est compréhensible, mais il n’y a rien de NATUREL dans sa puissance. Ou alors on rentre dans des considérations divines, et je ne trouve rien de naturel et/ou divin dans les génocides dont les Allemands se sont rendus coupables dans la passé.

            Roland était le supposé neveu de Charlemagne (Carolus Magnus) , « Karl der Große », dont la capitale était Aix-la-Chapelle, situé en Allemagne. Si Charlemagne est considéré comme roi-empereur franc par les Français, il est surtout considéré comme empereur par les Allemands de par son couronnement « empereur des romains » par le pape en l’an 800, marquant ainsi les prémices de ce qui deviendra plus tard l’empire romain-germanique . De part la localisation de sa capitale Aix-la-Chapelle, Charlemagne est culturellement plus impactant dans la culture allemande que dans la culture française.
            Notre « ami » Roland n’est probablement pas français (peut-être un second-nom de nos amis « José » ou « Sorensen » ?). Ce qui explique ses discours pour nous convaincre de mettre la France sous domination militaire de l’Allemagne.

            Pour ma part, bien qu’ayant du sang germanique dans les veines, j’ai fait mon choix, celui de la France et non celui du parti de l’étranger. C’est comme Rey, dans la scène finale de l’épisode 9 de Star-Wars, lorsqu’on lui demande son nom de famille. Elle répond « Skywalker » alors que c’est du sang « Palpatine » qui coule dans ses veines : elle aussi a fait son choix.

          • Sorensen dit :

            Tout à fait, le divin c’est naturel. Dieu c’est comme la flotte… Mais mulder dit que c’est surnaturel. Je suis pour la dissolution de la France, entre autre. Pas sa soumission.
            Je ne sais pas ce que vous ne comprenez pas à la religion comparée sur laquelle est basé Star Wars, mais Skywalker (lucifer) est Germanique. Dark Vador est une émulation du Pape Noir et Vador est un dérivatif du mot allemand Vater voulant dire Père.
            L’enjeu après la fin de la seconde guerre mondiale étant pour les comparatistes de faire tenir le millénarisme américain avec le muthos indo-européen et l’apocalypse judéo-chrétienne. Il faut que Lucifer ne se tape pas sa sœur et penche du bon côté de la force (anglo-saxonne forcément) pour que l’Allemagne penche du bon côté. Parce que dans les deux cas, c’est elle qui domine et clos le cycle actuel. L’empereur lui est un Scythe (un russe). Et comme toute variation nominale du mythe, c’est n’importe quoi.
            Il n’y a tout de même pas besoin d’être Henry Corbin. Quel niveau…

          • ScopeWizard dit :

            @Sorensen

            « Je suis pour la dissolution de la France, entre autre. Pas sa soumission. »

            Ah mais nous avions bien compris à quel point vous étiez un ami…

            Bref !

            Que vous employez des termes recherchés , ne serait-ce que plutôt que faire étalage de votre érudition afin d’ essayer d’ élever le niveau , perso je n’ ai rien contre .

            En revanche , se servir d’ un tel vocabulaire n’ empêche pas d’ exposer une pensée claire , or la vôtre ne l’ est pas et s’ apparente bien davantage à une bouillie de baratin censée à elle seule impressionner .

            « L’enjeu après la fin de la seconde guerre mondiale étant pour les comparatistes de faire tenir le millénarisme américain avec le muthos indo-européen et l’apocalypse judéo-chrétienne. »

            a)_L’ « enjeu » ?

            Pour qui et par rapport à quoi ?

            b)_Comparatistes ?

            Lesquels ?

            c)_Et quel « muthos » Indo-européen ?

            Vous comprenez bien que rien n’ est clair et que tout ce verbiage mi-abscons mi-fantasmatique n’ est pour ainsi dire que l’ expression d’ un point de vue , certainement pas d’ une vérité révélée .

            C’ est pour ce genre de choses que beaucoup se foutent de vous , car la plupart du temps à vous perdre dans votre propre champ sémantique en espérant nous y semer , hormis une consubstantielle vacuité dans le propos , en définitive en résulte une pensée aussi claire que du jus de chique .

  6. Kamelot dit :

    L’Allemagne veut le lead politique et militaire en Europe. Elle en a les moyens financiers, pour le moment.
    Dans ce cadre, quid de l’autonomie de production de nos avions de combat et de leurs exportations si la chaîne de montage se retrouve en Allemagne? Avoir une « commande » la plus nombreuse est un prétexte éculé pour avoir cette exigence. Faudra-t-il trois chaînes de montage pour avoir la paix?
    « L’accord » de coopération (?) se doit d’être d’abord politique avant de passer aux modalités industriels Sinon, Dassault Aviation et ses partenaires vont se retrouver dans de grandes difficultés et risquent d’avoir le rang de sous-traitants servils.
    À terme, quelles garanties avons nous sur notre souveraineté et le devenir de nos industries de défense?
    Vous l’aurez compris, je suis réticent sur ce projet et surtout pessimiste sur le devenir de notre industrie aéronautique de défense (et des autres, aussi…).
    Si nous ne sommes plus capable de développer et d’acheter nos propres systèmes d’armes, y compris en « coopération », autant « acheter US »: ils coûteront moins chers aux contribuables.

    • joe dit :

      l’Allemagne n’aura pas le lead militaire. On ne donne pas le commandement à des généraux qui n’ont jamais fait la guerre et qui ne la feront pas plus demain, quelque soit le nombre d’avions qu’ils ont.
      Le principal est qu’ils constituent une vrai force de combat, ayant une masse suffisante pour compléter les autres pays. Personne ne veut d’une France ou d’une Allemagne surpuissante. Le juste milieux sera trouver naturellement par les coûts d’une armée de métier, au sein de nos démocraties Européennes… Comprendre pas une armée destinée à envahir son voisin…

      • JC dit :

        On peut toujours rêver, n’est-ce pas ? Vous y croyez vraiment ? Attendez quelques années et vous verrez le comportement de l’Allemagne lorsque la France telle une seconde Yougoslavie explosera.

        • Félix GARCIA dit :

          Vous voulez dire lors du futur combat des indépendantistes français suite à la fusac de la France dans les Etats-Unis d’Europe ?

          • JC dit :

            Du temps de la guerre froide, les russes désignaient les allemands de l’Ouest comme des revanchards. Ils n’avaient apparemment pas tort car au lendemain de la 2ème GM, on sait très bien que les USA ce sont appuyés sur l’ex-administration du III ème Reich pour reconstruire la RFA. Et lorsque Poutine parle de désastre à propos de l’effondrement de l’URSS, là aussi il a raison aussi bien pour la Russie que pour la France. La France, pays aux yeux des allemands comme étant structuré de façon révolutionnaire mais aussi de façon impériale (Frankreich). Cette obsession à vouloir disloquer notre pays va sûrement aboutir. À travers les instances européennes et les différents courants de pensée (voir la charte européenne pour les langues régionales et minoritaires, initiée par d’anciens nazis) vous avez là beaucoup d’ingrédients pour faire exploser la France telle qu’elle est aujourd’hui. À noter que contrairement à l’Allemagne qui n’a qu’une seule langue, la France a beau avoir le français comme seule et unique langue (inscription dans la Constitution), elle a au fil des siècles avalé, le breton, le basque et autres langues régionales. Et dans la transformation de l’Europe, avec des soubresauts régionalistes divers et variés il se pourrait bien que dans les prochaines années, elle subisse à son tour, comme l’ex-Yougoslavie, les foudres de l’OTAN. Économiquement affaiblie voilà que son puissant voisin va sûrement affaiblir militairement la France. Sombre horizon pour notre pays.

        • Twouan dit :

          Carrement, ca sera quoi Camenbert contre reblochon?
          Il faut eviter de trop tirer sur le vin de messe.

          • Czar dit :

            faut aussi arrêter de se coller la tête dans le fion en prétendant qu’il fait nuit, autre grande spécialité frônçaise. suffit de regarder les stats démographiques publiées par Frônce statégies (ci-devant Commissariat au Plan) pour savoir qu’il sera pas question de fromage, car on en mange pas au sud de la Méditerranée)

      • GHOST dit :

        Mais pourquoi l´Allemagne n´aura pas le lead militaire quand son budget de la défense est largement plus important que celui de tous les pays membres de l´UE? Avec quel budget la France peut devenir une « surpuissance »?

      • Roland de Roncevaux dit :

        bien-sûr que l’Allemagne aura la direction miliaire… elle a déjà le commandement réel (monétaire, industriel, économique, politique, juridique, idéologique, etc.) de l’UE. Il est donc tout à fait logique qu’elle ait également la direction militaire du bloc. Le principal concurrent de l’Allemagne en UE est maintenant la Pologne, avec sa volonté de recréer la Grande Pologne-Lituanie en Europe centrale. Quant à la France, elle ne risque pas d’être « sur-puissante » dans aucun domaine, ce qui en effet déplairait à nos partenaires européens qui n’ont aucune envie des petits Bonaparte français.

    • KOUDLANSKI Romain dit :

      Leader militaire ? Mon c** l’Allemagne ,on peut leur balancé un m 51 sur la gueule sans demandé la permission aux Ricains .

  7. Olivier dit :

    Bonjour ‘ hé bien sa confirme ce que je pense des gouvernements Allemand, ils vont préfèrer acheter aux USA ou Israël, Il
    S ne sont pas Européenne pour deux euros même quand la guerre est à nos portes , il ne faut développer notre SCAF avec eux ça n avancera jamais il faut que l on garde notre indépendance militaire car nos avions sont aussi bon que les F35 . L Allemagne sans l’OTAN existe pas militairement mer terre air!!! Voilà ce que je pense des gouvernements ALLEMANDS et malheureusement il n y a pas que dans le militaire ils sont pareils pour l ‘AGRICULTURE je pense que nos oligarques Européenne sont pas mal non plus!,

    • Pravda dit :

      Ils achètent ce qui existe face à une menace existant déjà depuis des décennies et qu’ils ont préféré ignorer, ça s’appelle un reveil brutal. Qui propose autre chose à court terme que les USA ou Israël ?

  8. Castel dit :

    Strictement rien à voir avec l’article, mais comme j’étais arrivé trop tard pour en placer une « bonne » à propos de la Pologne, alors que ça avait été le cas pour plusieurs intervenants, je vous propose celle-ci :
    Qu’appelais-t-on un sandwich Polonais à l’époque soviétique ?
    réponse : un ticket de jambon entre deux tickets de pain….
    Bon appétit !!!

  9. Maya dit :

    Ils vont être content les vendeurs d’armes américains , tout ce pognon allemand …. le but pour les allemands étant de faire oublier auc yankees leur déficit commercial à leur égard .. faudrait pas que les Mercedes soient trop taxées. Par contre mauvais plan pour l’industrie militaire française …. tout ce pognon allemand pour prendre le contrôle des programmes communs européens à notre départ.

  10. Maya dit :

    Notre détriment

  11. Ératosthène dit :

    « … a ajouté le général Zorn. … »
    Les Allemands auraient adoptés un nom de famille après les Français.
    Comme les Français, ils ont choisis des noms communs.
    La majorité des noms de famille français a eu le temps de se transformer pour passer de nom commun de famille à nom de famille différent de tout nom commun.
    En Allemagne, une grande partie des noms de familles sont toujours des noms communs.
    Et donc il s’agit ici du général Colère.

    • philbeau dit :

      Amusante remarque Eratosthène 🙂 ! Hors sujet mais qui fait bien sourire dans ce contexte !…

  12. GBU12 dit :

    C’est bien ce que je pensais, développer cela n’intéresse pas les Allemands, Messieurs Feu vert pour le SCAF et vite, et le faire défiler un 14 Juillet ^^, les Teutons ont les bourses pleines, je répète « Tululute Tululute les Teutons ont les bourses pleines !!! »

    • Gros-Bill dit :

      Tant qu’ils n’ont pas la gaule 😀

      • GBU12 dit :

        ils auraient peut être un regard différent de la France, si nous ne votions pas comme des patates ^^

  13. Valerian dit :

    L’article explique que la Lutwaffe va recevoir en investissement une rallonge equivalent au total du budget militaire français. L’Histoire nous a appris que la France doit suivre l’effort militaire allemand afin d’éviter un mortel péril.
    Quel futur président aura le courage d’une telle décision ?

    • lgbtqi+ dit :

      La personne qui ne passera pas son temps entre son miroir et les jupes de sa maman, à la différence d’Oedipe-sortant qui a peur de son propre bilan, des autres candidats et de la population.

    • JC dit :

      L’Allemagne a fait sauter son verrou psychologique concernant les affaires militaires. Depuis le temps que certains allemands nostalgiques de la grande Allemagne attendaient cela, les voilà rassurés, la crise ukrainienne a levé le voile. Aucun futur président n’aura le courage, aucun. Comme dirait Michel Onfray :  » il ne nous reste plus qu’à mourir avec dignité « .

    • Twouan dit :

      Pff
      1 on a de l’avance
      2 l’allemagne c’est une democratie
      3 c’est un pays qui vieillit vite
      Vraiment, on a plus a craindre d’une allemagne faible comme aujourd’hui d’une allemagne un peu plus forte.

    • Thierry dit :

      Devant la nécessité, sans doute tous sauf macron pour qui la réduction des coûts est une religion sacré. Il a été conditionné à la naissance, y’a rien à en faire, c’est un kamikaze ultralibérale.

    • PK dit :

      Ce qui est très drôle est que l’Allemagne en est aujourd’hui à son état de 1933. Une surproduction industrielle massive (qui pour le moment trouve encore un débouché) et une résolution de se tourner vers le réarmement.

      On sait comment cela a fini, même si aujourd’hui, avec la castration des boches, on a sans doute encore un peu de mou. Mais comme on a des tous mous aux commandes de notre côté, pour ne pas dire des traîtres patentés, on est mal barrés…

  14. Thierry dit :

    On attend le même constat officiel de la part de la France concernant sa force aérienne déplumé (après la présidentielle et le changement de tête).

    Considérant la culture gouvernemental franco-allemande anti-arme (et aussi anti-armée, en dehors des exportations…) soigneusement entretenu en Europe sous Merkel/Macron, la page désormais se tourne définitivement mais on repart de bien bas et on ne pourra pas développer des programmes pour couvrir l’ensemble de nos besoins, il faudra sélectionner ceux qui sont les plus important pour nous et importer dans les autres domaines, et aussi pour pallier à l’urgence des trop nombreuses carence militaire que nous subissons, compromettant la défense nationale. Les moyens existent, l’argent aussi, il n’y en a même jamais eu autant de toute notre histoire, mais en revanche qu’est ce qu’il est mal employé !!!

    L’aviation, aussi bien pour la marine que l’armée de terre, c’est de la plus haute importance, c’est toujours d’en haut que se décident les victoires, même les ukrainiens l’ont compris, pourquoi pas la France ?

  15. Thierry dit :

    Le 2 avril, les forces aériennes des Forces armées ukrainiennes ont détruit huit cibles aériennes des envahisseurs russes. Parmi eux, deux avions, un hélicoptère et un drone.

    Cela a été rapporté par le commandement de l’armée de l’air des forces armées ukrainiennes. De plus, les soldats ukrainiens ont réussi à abattre quatre missiles de croisière ennemis.

    Ainsi, en une journée seulement, il a été détruit :

    deux avions (vraisemblablement des chasseurs-bombardiers Su-34),

    un hélicoptère,

    un drone,

    quatre missiles de croisière.

    En outre, l’aviation de frappe de l’Ukraine a effectué des frappes de missiles et de bombes contre l’accumulation de troupes ennemies, de colonnes d’équipement, de centres logistiques et de main-d’œuvre ennemie.
    source :
    https://news.obozrevatel.com/vojna-v-ukraine/vozdushnyie-silyi-vsu-za-sutki-unichtozhili-dva-samoleta-vertolet-i-bespilotnik.htm
    ————————————————————————–

    et pendant ce temps là la propagande russe se gargarise de leur soi-disant maitrise de l’espace aérien, ce n’est visiblement pas du tout le cas. On constate d’ailleurs que leurs avions continuent de tirer leur missile depuis le territoire russe…d’ou l’armée russe qui se terre près des frontières.

  16. Mic dit :

    Les 100 Milliards serviront peut être à essayer de rattraper le retard sur la France car leur gestion de boutiquier existe depuis plus de 30 ans…..regarder l’état de l’armée Allemande par rapport à la France, disponibilité de tout son matériel dans les limbes……a la ramasse même pas au niveau de la Suède…..qui elle c’est concevoir des chasseurs qui volent et son performant…..
    Ce n’est pas en mettant 100 Milliards sur la table que dans 5 ans ils seront au nlveau des armées Française, Anglaise ou même Italienne…
    La technologie ne s’acquiert pas en qq années…

    • vno dit :

      « La technologie ne s’acquiert pas en qq années… »
      Mais elle peut se perdre en quelques heures à la bourse grace à des ripoux !

  17. Lacondemine dit :

    Si Macron réélu, alors terminé pour notre pays …. Nous rentrerons dans le rang … De la 7em place sur le plan militaire, nous passerons à la 8em puis la 9em ……
    Seule espoir , un président élu faisant passer notre budget défense de suite à 60 milliards d’euros … À la croisée des chemins nous sommes … Pas très optimiste je suis … Un jour nous le regretterons, mais il sera trop tard …

    • Ératosthène dit :

      Il faut « positiver ».
      Il ne sera pas élu parce que tous ceux qui sont contre lui font tout ce qu’il peuvent pour ne pas qu’il revienne.
      Lacondemine, merci d’intégrer ce groupe.

  18. Franchouillard dit :

    Pour cent milliards, ils devraient pouvoir voler de nuit.

  19. Thanksgiving dit :

    Pour rouler jusqu’au hangar à Dindes jusqu’àla piste pour la photo « Elephant Walk », c’est pas donné!

  20. Michel dit :

    Dans 5/10 ans l’Allemagne aura une population qui aura tellement vieillie qu’elle :
    Sera inférieur à la France.
    Les conséquences des décisions de Merkel sur le gaz et pétrole russe ils le paieront encore.
    Ils n’ariveron pas à recruter….

  21. Lothringer dit :

    Un peu de prospective (fiction ?)

    Au vu des atrocités commises en Ukraine, l’Allemagne va peut-être être obligée de suspendre ses achats de gaz et pétrole russe. Je pense que l’occasion est trop belle pour que les USA mettent une pression maximale sur leur vassal allemand.
    L’Allemagne n’a pas de terminaux gaziers maritimes, donc se retrouve en pénurie de gaz pour faire tourner son industrie (incluant l’industrie chimique très gourmande en énergie). Il y a bien un projet en cours de construction de 2 terminaux, mais il faudra probablement attendre 2-3 ans avant qu’ils ne soient opérationnels. Une (très) bonne idée de la part des allemands : leurs futurs terminaux seront dès le début compatibles pour traiter l’hydrogène et ses dérivés (le très prometteur ammoniac NH3). Ce qui au passage prouve bien que l’Allemagne, malgré les discours à haute voix des écologistes, ne se fait guère d’illusions sur sa capacité à être autosuffisante en énergie en utilisant les éoliennes et l’hydraulique.

    Il y a bien un gazoduc entre la France et l’Allemagne, dont on peut inverser le flux pour approvisionner l’Allemagne en gaz en provenance de France, mais cela se suffira pas en quantité.
    https://www.challenges.fr/assets/img/2015/02/26/cover-r4x3w1000-57913dd961aa3-carte-montrant-les-principaux-gazoducs-traversant-l-europe.jpg
    D’autant plus que la France ne dispose que de 4 terminaux gaziers (un 5e terminal , flottant, est en projet au Havre, mais il lui faudra aussi 3 ans pour être opérationnel), et qu’ils vont tourner à plein régime pour nous-même pour remplir les réserves en prévision de l’hiver prochain.
    Quant à nous, Français, nous disposons d’un potentiel de 60 Mia de m3 de gaz qui ne demandent qu’à être extraits des veines du bassin houiller lorrain (là-même où nous avons l’une de nos dernières centrales électriques fonctionnant au charbon, à St-Avold, qui pourrait être reconvertie en centrale au gaz, c’est déjà partiellement le cas) . Son exploitation à hauteur de 6 Mia de m3 par an nous assurerait 10 ans de partielle autonomie gazière. Mais les écologistes se refusent, au nom de l’écologie, à utiliser un gaz présent chez nous en préférant l’importation de gaz venu d’ailleurs. De mémoire, je crois qu’on pourrait faire pareil dans le Nord-Pas-de-Calais. Mais il y a un « hic » juridique typiquement français. Tout nouvel exploitant (même simplement gazier) d’un site minier abandonné doit accepter d’endosser la responsabilité juridico-pénale des dégâts (affaissement miniers) causés par l’exploitation de ses prédécesseurs. Autant dire que personne n’accepte d’endosser cette responsabilité. Donc le dossier n’est pas près d’avancer.
    Quand la France continue avec constance et persévérance à se tirer une balle dans le pied……..

    Conclusion :
    Il y a un risque de forte dépression économique en Allemagne due à la pénurie de gaz.
    D’où la question : où vont-ils trouver les 100 Mia d’euros qu’ils annoncent ? Soit il y renonceront au motif de l’équilibre budgétaire, soit ils devront s’endetter.

    • Aramis dit :

      « Son exploitation à hauteur de 6 Mia de m3 par an nous assurerait 10 ans de partielle autonomie gazière. » S’il n’y a que dix ans d’exploitation personne n’acceptera d’investir dans un gisement aussi faible.

    • vno dit :

      Si c’est l’Europe ‘(donc l’Allemagne) qui s’arroge le droit de passer les contrats d’approvisionnement en gaz à la place des nations Européenne, la France n’aura pas sont mot à dire sur les répartitions …

  22. Oliver dit :

    Il y a de quoi s’inquiéter sur la prolifération nucléaire notamment syrienne, iranienne, etc…
    Complicité de la Corée du Nord, du dingue pakistanais Abdul Qadeer Khan !
    La situation géostratégique méditerranéenne va virer au cauchemar.
    https://www.arte.tv/fr/videos/078905-000-A/la-folie-atomique-de-kim-jong-un/

  23. Belzébuth dit :

    Ça , c’est de la Dinde fourrée, la défense européenne est en marche…
    https://youtu.be/u_8j4Zh8iOA