Dissuasion : Le missile ASMP-A Rénové des Forces aériennes stratégiques va entrer en production

Le programme de rénovation à mi-vie du missile de croisière à capacité nucléaire ASMP-A [Air-Sor Moyenne Portée – Amélioré] a été lancé en 2016, avec l’objectif d’une mise en service opérationnelle en 2022. L’enjeu était alors de traiter les obsolescences de ce missile et, surtout, de maintenir son niveau de performance [précision et pénétration] face aux progrès technologiques des défenses aériennes jusqu’à l’horizon 2035.

Pour rappel, l’ASMP-A est le successeur de l’ASMP qui, mis en service au milieu des années 1980, avait été associé au Mirage IVP, puis au Mirage 2000N. D’une longueur d’environ cinq mètres pour une masse de 800 kg, il vole à la vitesse d’au moins Mach 2, grâce à son statoréacteur. Muni d’une tête nucléaire de 300 kt, sa portée est de plus ou moins 500 km. L’une de ses particularités est qu’il peut avoir plusieurs trajectoires [basse altitude, très basse altitude et haute altitude].

Quoi qu’il en soit, cette modernisation de l’ASMP-A, désormais appelé « ASMP-A Rénové », a été menée dans les temps, avec un premier tir de qualification – sans charge militaire – effectué par un Rafale en décembre 2020. Le dernier vient d’avoir lieu, selon un communiqué du ministère des Armées.

« Florence Parly, ministre des Armées, exprime sa grande satisfaction après le succès le 23 mars 2022 du tir de qualification du missile stratégique Air-sol moyenne portée amélioré [ASMPA] rénové, dépourvu de sa charge militaire. Elle adresse ses vives félicitations à l’ensemble du personnel du ministère des Armées, des entreprises MBDA et Dassault Aviation et de l’ONERA qui ont œuvré à sa réussite », affirme le texte.

Comme en décembre 2020, l’ASMP-A rénové a été tiré par un Rafale ayant décollé de la base aérienne 120 de Cazaux. « Tout au long de sa phase de vol, [il] a été suivi par les moyens de la Direction générale de l’armement [DGA] « Essais de Missiles » à Biscarosse, Hourtin et Quimper », ainsi que par le bâtiment d’essais et de mesures Monge, avec la participation de DGA Essais en vol.

Après ce succès, la phase de production de l’ASMP-A rénové va pouvoir commencer. Ce qui signifie que sa mise en service au sein des Forces aériennes stratégique [FAS] et de la Force aéronavale nucléaire [FANu] devrait être effective d’ici quelques mois.

« Ce programme d’armement répond à la volonté du président de la république qui s’est engagé pour ces forces ‘à prendre les décisions nécessaires au maintien de leur crédibilité opérationnelle dans la durée, au niveau de stricte suffisance requis par l’environnement international' », souligne le ministère des Armées.

L’ASMP-A rénové sera remplacé en 2035 par le missile air-sol nucléaire de quatrième génération [ASN4G]. Deux pistes sont actuellement considérées par l’ONERA et MBDA pour ce nouvel engin, comme l’avait indiqué le député Christophe Lejeune, dans son dernier avis budgétaire concernant la dissuasion.

En effet, il s’agira soit d’un missile à statoréacteur issu du Plan d’études amont [PEA] « Camosis », soit d’un missile à super statoréacteur hypervéloce issu du PEA Prométhée. « La solution technologique qui devrait être retenue prochainement pourrait être un missile hypersonique manœuvrant à même de garantir la capacité de pénétration des défenses, dans un contexte de déni d’accès [A2/AD] croissant. La prochaine étape sera le lancement de la phase de la réalisation, prévu en 2025 », avait expliqué le député.

Photo : archive

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

93 contributions

  1. Raymond75 dit :

    300 Kt = 20 x bombe d’Hiroshima … Petite bombe nucléaire tactique du théâtre d’opération ? Et sans réaction majeure de la part de l’adversaire ?

    Et si Poutine largue sur l’Ukraine une bombinette de seulement 5 x bombe d’Hiroshima, ce ne serait pas très grave ?

    • Alexandre dit :

      Comme toujours vous racontez de la merde… La doctrine nucléaire Française est uniquement stratégique, si on l’utilise ce sera uniquement pour annihiler définitivement un ennemi. On ne fait pas la guerre avec un asmp, on détruit un pays.

    • wagdoox dit :

      C’est pas du tout la doctrine fr, il faudrait savoir de quoi on parle avant de sortir les grands cheveux.
      C’est une arme pré stratégique pas tactique, utilisée comme dernière avertissement avant les M51 (dont les têtes sont plus faibles 100kt mais plus nombreuses 6 à 10 tetes par missile).
      Ca a pour but d’être vu, d’avertir.

      Les russes n’ont pas de doctrine tactique, depuis les soviétiques, ils ont intégrés que l’utilisation nucléaire déboucherait assez rapidement sur du stratégique. La réponse russe a une attaque conventionnelle intenable provoquerait donc une guerre nucléaire généralisée. Poutine a d’ailleurs rappeler que l’arme nucléaire ne répondrait qu’à une menace existentielle.

      • PK dit :

        Non, pas pré-stratégique, mais stratégique : c’est un complément de vecteur pour être sûr d’atomiser l’autre, quel que soit le moyen (et c’est UN moyen).

        Si les ASMP sont lâchés, c’est que tout est foutu.

      • Expression libre dit :

        Ouais, menace existentielle, cela reste assez flou, je pense que Putin fait aussi référence aux sanctions économiques très dures si elles sont vraiment appliquées et qui menaceraient l’existence même de l’économie russe. Medvedev avait d’ailleurs rappelé à l’ordre Bruno le Maire sur le sujet « guerre économique ». Alors attention dans les chancelleries!

  2. Raymond75 dit :

    Bien entendu, le rayonnement de cette bombinette ‘tactique’ (20 fois plus puissante que celle d’Hiroshima) sera parfaitement maitrisé : il ne fera aucune, mais absolument aucune victime civile !

    Nous les Français somment des humanistes, pas comme ce répugnant criminel de guerre nommé Poutine.

    • E-Faystos dit :

      @ Raymond 75
      La discrimination, c’est toujours compliqué, car une TNA n’est pas faite pour le tri: l’option est toujours à l’étude de puis les années 70.
      .
      Mais notre doctrine est plutôt s versatile que d’autres. Avant le coup de marteau, la France se donne le.droit de tirer le missile et le faire défoncer.en altitude. L’onde électromagnétique générant une panne électrique géante.
      .
      Mais si j’étais un envahisseur, je prendrai le risque de voir plusieurs de mes cités se faire rôtir.
      En tout cas si j’étais un envahisseur intelligent.

    • Aramis dit :

      Le but est au contraire de faire un maximum de victimes, civiles ou pas.

      • Raymond75 dit :

        On le sait depuis le XXème siècle : les victimes sont toujours les principales victimes des glorieux combattants.

        Dans le cas présent, nucléaire, les civils ‘d’en face’ dans un premier temps, puis nos propres civils dans un deuxième temps. L’important semble d’être vainqueur sur un champs de ruines et un gigantesque cimetière …

        • E-Faystos dit :

          Au contraire Raymond : un arsenal nucléaire ssure qu’il n’y aura pas de gagnant… Une arme de vengeance qui rayé l’adversaire avec un tour de clef/ un code. On a pas encore.l’usage d’un bouton type buzzer.
          Comme quoi contrairement aux déclarations d’Einstein, la.c.nnerie humaine à une limite.
          Mais il faut une loupe pour la voir.

        • Aramis dit :

          « On le sait depuis le XXème siècle » Oui oui c’est bien connu avant le XXe siècle tout n’était que duel chevaleresque entre preux et vertueux combattants, sans victimes civiles.

          « L’important semble d’être vainqueur sur un champs de ruines et un gigantesque cimetière … » Non c’est de dissuader l’adversaire d’utiliser ses armes ncléaires et vice versa car il n’y aura pas de vainqueurs.

    • StMichelo dit :

      Vous blablatez tel un coq pour un sauveur qui a ouvert la boîte de pandore de l’apocalypse.

    • joe dit :

      Et bien sur, les têtes nucléaires Russes elles ne dispersent pas de radioactivité… Toujours ce French Bashing de très bas niveau.

    • scalectric dit :

      Oui ça s’appelle la guerre et la réponse que l’on peut apporter aux dictatures

  3. Olivier dit :

    Bonjour, il faut le produire rapidement pour montrer notre capacité nucléaire à ceux qui auraient des idées de conquête !!!

    • Carin dit :

      @Olivier
      Il faudrait voir à ne pas trop psychoter…
      Qui pourrait avoir envie d’envahir la France, et se retrouver face à des millions de gilets jaunes, des millions de cégétistes, des millions de retraités etc, qui lui réclamerait des sous?

    • wagdoox dit :

      Non, il n’y a pas de « production », on reprend les ASMPA et on les rénoves au fur et à mesure.
      il y a aucun bond quantitatif.
      On se demande bien à qui vous faites allusion ? Ni c’est Poutine, son armée à déjà du mal en Ukraine… c’est une puissance nucléaire donc aucun besoin d’ASMPA.

  4. Moussa Razeh dit :

    La communication hypersonique de la France n’a évidemment aucun rapport avec l’intervention Russe actuelle en Ukraine et la volonté de parader dans la petite basse-cour de l’OTAN.. on va dire que c’est une coïncidence, une pure coïncidence.. Maintenant je vais reprendre les éléments de langage que j’ai lus à propos du missile hypersonique russe : personne ne l’a jamais vu, c’est de la propagande, on n’en a que deux ou trois, il faut des avions spéciaux pour les lancer, nous sommes déjà en train de construire mieux, bref, c’est un pétard mouillé.

    • Moogli dit :

      Merci pour la leçon de modestie. Les français ont beaucoup à apprendre des technologies des autres. C’est un plaisir d’apprendre l’innovation avec vous, Professeur oO !

      Environ 10000 morts en 30 jours. 10% des capacités militaires recyclés. J’avoue qu’un missile hypersonique dans un entrepôt, ça équilibre bien les choses.

      J’aime ton Style.

    • Bomber X dit :

      Et oui, parce que le vieux blaireau breton pense, évidemment, qu’un tel essai se décide du jour au lendemain !
      Sinon, pour ce qui est de parader dans la petite basse-cour de l’OTAN, il faut savoir que notre dissuasion est, justement, hors OTAN. Le vieux blaireau, lui il sait pas.

    • wagdoox dit :

      L’ASMPA est supersonique et non hypersonique.
      L’ASN4G sera mixte donc incroyablement plus capable pour un volume donné par rapport au Kindjal qui est un missile balistique, la comparaison devrait plutôt etre faite avec le Zyrkon.
      Il y a pas de petard mouillé, ca a été vérifié.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « c’est un pétard mouillé. » Un point commun avec vos « commentaires »! A part cela êtes vous rétribué pour votre propagande? Si tel n’est pas le cas soit vous êtes soit très…………. où alors cette abnégation, ce stakhanovisme ne peut que forcer l’admiration! A ce niveau, c’est de l’art!

    • et v'lan passe moi m'éponge dit :

      Le pétard mouillé c’est ce commentaire, l’ASMPA n’est pas hypersonique, il n’y a donc pas de communication sur le sujet.
      La volonté de parader et de vouloir faire le coq dans la basse cour des commentaires démontre qu’un long chemin tu dois encore faire avant de sortir un commentaire pertinent.

    • E-Faystos dit :

      Votre argumentation se heurte au réel.
      Contrairement au missile Russe dont les performances sont sujettes à question (les lois de la physique), l’ASMP-A n’est pas une arme présentée comme « hypersonique », « révolutionnaire », « imparable ».
      Prenez le temps de lire l’article, sinon laissez moi vous en parler.
      L’ASMP est un missile de croisière unique en son genre, mais qui répond se sur d s technologie que la France maîtrise trrrès bien.
      Un missile atomique propulsé par stator réacteur, la France y travaille Depuis les années 50.
      C’est à la fin des années 70 que la première mouture apparaît. La suivante arrive avec les années 2000. Ce qui arrive n’est « qu’une » remise à niveau. La deuxième.
      C’est l’ASN4G qui sera l’arme miracle similaire aux annonces Russes.
      Alors ne comparez pas l’incomparable.

    • joe dit :

      Tiens @Moussa et son inénarrable tendance à tirer à vue sur la France et l’Europe 🙂

      Les missiles hypersonique n’ont jamais cessé d’être développé, entre autre par l’Onera. Zéro coïncidence… et non il ne faut pas des avions spéciaux, le rafale fait très bien l’affaire… et j’adore le « nous sommes déjà en train de construire mieux »… le masque est tombé… pour montrer celui d’un pro-Staline qui nous prévient de l’inévitable futur matériel rendant l’armée rouge invincible… Comme les chars Armata 🙂

  5. Carin dit :

    Pas facile d’approcher un raffy doté d’une telle panoplie de missiles air/air…
    Sinon je pense que le prochain missile de ce type pourrait voler en supersonique, basse altitude, pour son approche des cibles, et finir en hyper pour la frappe, de façon à ne pouvoir être intercepté, voire une alternance des hauteurs et vitesses, et donc des directions…

    • Patatra dit :

      Surtout que Raffy à pleins de copains…

    • ji_louis dit :

      Il est plus facile d’avoir un missile qui démarre en hypersonique et ralentit en cours de route que l’inverse : Passer de supersonique à hypersonique au milieu du trajet signifie changer de module de propulsion, donc un missile/fusée à plusieurs étages.
      Les projectiles hypersoniques actuels (missiles, fusées) ont une accélération initiale qui les propulse à vitese maximale en haute atmosphère ou hors atmosphère, puis la propulsion se coupe (ou diminue) et le reste du vol se fait en mode balistique, en planant, ou avec une propulsion résiduelle pour les changements de direction.

      • Carin dit :

        ji_louis
        Vous n’avez pas bien suivi l’essai de moteur français qui s’est déroulé aux states…
        Sinon dans quelques mois cours de rattrapage avec l’essai du moteur couplé au VMAX, ici même en France.
        La particularité du Kinjal c’est de faire sa course en supersonique pour pouvoir être manieuvré, et de la finir en hyper pour ne pas être intercepté…
        Celle du VMAX sera justement de pouvoir alterner entre super/hyper a chaque changement de direction ou reajustage des coordonnées…
        Ce qui a l’arrivée fera du VMAX le seul vrai tueur de PA ou autre cibles fixes ou mouvantes plus rapidement que les actuels missiles dits hyper rapides.

  6. HMX dit :

    Le missile hypersonique semble une évidence, pour succéder à l’ASMP-A.

    2035 semble d’ailleurs une échéance bien lointaine, à l’heure où la Russie teste sous nos yeux ses Khinjal sur l’Ukraine… pourra t’on attendre encore plus de 10 ans ? Ne faudrait-il pas revoir sérieusement ce calendrier ? Par ailleurs, élément à prendre en considération, en 2035, la plupart des pays qui disposent ou travaillent à disposer d’armes hypersoniques, seront très probablement dotés de moyens d’interception contre ce type d’armes. Il faudra donc probablement envisager dès la conception de doter le successeur de l’ASMP-A de moyens de contre mesure et d’aide à la pénétration.

    En attendant, reste à espérer que nous saurons mettre nos pudeurs de côté, et que l’hypersonique ne restera pas cantonné au seul domaine des armes stratégiques (nucléaires). Il est en effet éminemment souhaitable que la France puisse disposer le plus rapidement possible d’une déclinaison tactique (charge conventionnelle) de ces missiles hypersoniques, notamment utiles pour percer les défenses A2/AD adverses et pour des cibles de très haute valeur bien défendues, contre lesquelles les missiles de croisières subsoniques actuels n’ont que peu de chance d’être efficaces.

    • Pb75 dit :

      Avant de passer à l’ASN4G, je ne mets pas beaucoup d’argent sur les capacités mondiales à pouvoir intercepter un ASMP-A d’ici là.

    • wagdoox dit :

      Le FMAN (futur missile antinavire) sera aussi le missile DEAD, tant pour les SAM terrestres que navals.
      Les subsoniques sont encore très efficaces en fonction du terrain, du niveau de furtivité…
      Le FMC ira plus loin que le FMAN.

      • Fralipolipi dit :

        @wagdoox
        et pour compléter, le FMAN sera supersonique, … mais pas hypersonique (car sans la maîtrise – de la trajectoire – la puissance n’est rien) 😉

    • wagdoox dit :

      FYI, l’ASN4G sera hypersonique soit un mixte stato et turbo vitesse théorique max mach 6. soit un supertato turbo et là on peut aller à mach 7 au minimum.

  7. E-Faystos dit :

    Exit donc un missile subsonique furtif.
    Avec les progrès réalisés dans le domaine, une arme aussi importante devrait bientôt recevoir un certain degré d’autonomie de décision et une capacité d’analyse des menaces, et d’emploi de contres-mesures pour améliorer son employeur et rôle dissuasif.
    Mais en l’état, ce missile reste un argument de souveraineté que je ne vois pas cédé ou prêté à des tiers, que ce soit à cause des traités ou du bon sens.

    • Patatra dit :

      Du coup, c’est un missile qui me semble difficilement leurrable car avec un vol programmé et une centrale inertielle… Moins précis que le reste, mais quand on parle en KT, voilà… sans maitrise la puissance n’est rien, mais à partir d’un certain degré de puissance.
      Il est très bien pour nous et pas les autres.
      Mais après en furtif subsonique on a quanf même le scalp… enfin je pense non ? Même s’il n’est pas nuke.

    • wagdoox dit :

      Mais alors pas du tout, le FMC comme le FMAN (supersonique) sont toujours dans les tuyaux mais pour le conventionnel.
      Le FMAN doit arrivé en 2028, le FMC légèrement apres (2030 et il y a des variations de data en fonction de la plateforme de lancement, avion ou navire).
      Le FMAN est largement dominé par les français, le FMC par les anglais.

  8. Fralipolipi dit :

    Voilà une qualification qui arrive au meilleur moment,
    lorsque la rhétorique nucléaire de la Russie est régulière ces derniers temps,
    et juste la veille des réunions OTAN-G7-UE.
    .
    En parallèle des améliorations du missile lui-même, ce sont les standards F4.1-4.2 et F5 à venir sur l’avion porteur, le Rafale, qui permettront d’augmenter encore un peu plus la crédibilité des FAS et FANu,
    notamment avec un standard F5 qui devrait même être très spécifiquement bénéfique à l’entrée en premier, ainsi qu’à la mission des FAS.

    • Patatra dit :

      On peut avoir confiance, quand on regarde notre arsenal, de nos capacités à produire un missile viable avec tous le système derrière (avions, etc…)… Quant à savoir quand ? et avec quel argent… C’est autre chose.
      Mais pour le coup, nous ne sommes pas dans la fumisterie, et ça m’inquiètes car être crédible dans le conventionnel c’est aussi très important.

    • Tih yellow dit :

      Comment faire comprendre à un comptable de l’utilité d’une chose dont il ne se sert pas…
      Surtout que l’ASMP-A n’est pas le système qui mobilise le plus de moyen financier du fait que maintenant le Rafale est omni-rôle et donc les deux escadrons FAS sont mobilisés sur d’autres missions là ou le 2000N ce fut un peu plus compliqué. Le phénix également, malgré qu’il appartient au cfas, il sert le conventionnel (module Morphée, evasan, transport de troupes en remplacement des A340, plus grande capacité de fret et de kérosène).

      La dissuasion aéroporté est moyen de communication, tout le monde nous observe et sont au courant de cette capacité qui renforce la crédibilité des SNLE, en effet si ce qu’on voit fonctionne, alors ce qui est invisible doit l’être encore plus.

  9. Alfred dit :

    Tout le problème est de connaitre à l’avance « le niveau de stricte suffisance requis par l’environnement international », car il semble bien que l’environnement international actuel ait quelque peu surpris beaucoup de monde, et ce n’est probablement pas fini tant que le rééquilibrage entre les puissances dominantes ne sera pas terminé. Par conséquent, il vaudrait mieux prévoir plutôt un peu plus qu’un peu moins, notamment au niveau de la FOST qui reste pour l’instant la composante la plus crédible en matière de dissuasion, une fois les SNLE suffisamment éloignés de leur base de départ.

    • Fralipolipi dit :

      @Alfred
       » ce n’est probablement pas fini tant que le rééquilibrage entre les puissances dominantes ne sera pas terminé. »
      … il n’y a pas que les puissances dominantes (actuelles) qui vont faire changer les équilibres et l’intensité de la menace (comme la Chine qui est bien partie pour se constituer un arsenal nuke du même niveau quantitatif que celui des US et de la Russie),
      il y a aussi les nouveaux entrants (Corée du Nord, Iran, … et qui sait si demain il n’y en aura pas encore bien plus).
      .
      Déjà dans l’armement conventionnel, on voit bien une extrême démultiplication des BITD, modernes et compétentes, notamment dans des pays dits émergents il y a 30 ans : Corée du Sud, Inde, Pakistan, Turquie, Egypte, EAU, etc …
      Ce qui se passe depuis quelques années déjà dans le conventionnel pourrait bien se produire demain sur des armements plus stratégiques.
      .
      D’où l’intérêt majeur de ne surtout pas baisser la garde !

  10. Félix GARCIA dit :

    Si on sait faire de l’hypersonique manoeuvrant, y a pas à hésiter ! Et ce, peu importe le prix.

    • Wagdoox dit :

      C’est loin d’être si simple.
      L’échauffement, la friction de l’air, le profil de vol, la gestion du plasma créer à partir de mach 8 qui absorbe les ondes radar tant pour adversaire que pour le radar du missile ou les communications, signature IR du missile et j’en passe.
      Le premier missile respirant hypersonique était français en 1962… (démonstrateur), le premier mach 7 au cour des années 90 (FR/US/RU). C’est que tout ne va pas de soit.
      Avoir un hyper qui se fait détecté 10 minutes avant le furtif n’a pas forcement d’intérêt.

      • Félix GARCIA dit :

        Les obstacles sont nombreux n’est-ce pas ! Vous en faites un résumé succinct !
        Après, quand on voit les défenses aériennes qu’on a pu voir en action pour l’instant : c’est peut-être pas si pressé au vu de la qualité annoncée actuelle de nos différents missiles.

        Jean-Pierre PETIT a t-il raison ? En tant qu’observateur, et humain, j’ai hâte de connaître le fin mot de l’histoire !

    • E-Faystos dit :

      Tuyère orientable obligatoire pour arriver à résultat crédible.

      • Félix GARCIA dit :

        Sauf si, comme le dit Jean-Pierre PETIT, on sait orienter les plasmas, et donc les flux …
        Aaah … qu’est-ce qu’il fait rêver ce JPP ! 🙂

  11. ScopeWizard dit :

    Chouette missile !

    Alors , pour se faire une idée de ce que peut donner une explosion nucléaire de 300 kilotonnes , il faut savoir qu’ à 100 kilomètres de distance , une explosion d’ une puissance d’ 1 mégatonne vous brûlerait au 3ème degré .

    Faudra donc prévoir son lot de crème solaire…

    Par comparaison , si une bombe similaire aux 15 kilotonnes d’ Hiroshima explosait sur notre capitale , la boule de plasma se transformant en boule de feu vaporiserait tout sur un rayon de 180 mètres , la chaleur brûlant au 3ème degré à près de 2 km du point zéro tandis que les effets du souffle telle l’ onde de choc seraient ressentis à près de 65 kilomètres de distance .
    Il faut rajouter les retombées radioactives qui instantanément toucheront tous ceux se situant à moins de 1200 m kilomètres de l’explosion .

    Et 1 mégatonne est environ = 70 fois cette puissance .

    Toujours à titre de comparaison , les 57 mégatonnes d’ une Tsar Bomba qui exploserait à la verticale du centre de la capitale Française seraient évidemment encore plus dévastateurs .

    Si cela se produisait -ce qui du même coup nous débarrasserait d’ une certaine Hidalgo- la boule de feu plasmatique vaporisant tout sur son passage serait d’ un rayon de 6 kilomètres , jusqu’à près de 75 km alentour tout ce qui vit serait carbonisé ou brûlé , le souffle et l’ onde de choc s’ étendraient sur un diamètre de plus de 180 kilomètres .

    Petit aide-mémoire :
    https://www.youtube.com/watch?v=E4uWvywp03U

    https://www.youtube.com/watch?v=fKuA0c3OBiU

    https://www.youtube.com/watch?v=72bIPzzjwq8

    HEIN ?

    Ah ben faut s’préparer…et puis perso j’ aime bien les champignons…

    Disons que depuis des choses comme celle qui suit , dans l’ art de détruire son semblable , bien que ce soit si peu écologique , l’ Être dit Humain semble avoir pour le moins progressé…
    https://www.youtube.com/watch?v=xi6XbwwbJ1g

    Veuillez m’ excuser , pris par l’ élan , je n’ ai pas pu résister…
    https://www.youtube.com/watch?v=CsHYJfYDQu4

    Mais alors vraiment pas…
    https://www.youtube.com/watch?v=7ZpbkyxodLw

    • Alain d dit :

      @ScopeWizard
      Pas vraiment, mais vous n’avez pas fait Physique-Chimie.
      Les effets, pas que dans le nucléaire, ne se calculent pas si simplement.
      Donc 1000/15 = 66,66, mais en réalité aucun des effets de la bombe de 15 kt ne sera, en superficies de surfaces touchées, ne seront multiplié pas 66 fois.
      Cà marche aussi pour un choc et la surface sur laquelle les vibrations se propagent. Ou encore idem les ondes, dans de l’eau calme, crées par la chute d’une pierre, d’un rocher ou d’un falaise.
      Cette falaise, des dizaines ou centaines de milliers supérieure à la pierre, aura un effet dévastateur en proximité, mais perdra très vite en intensité sur de coutes distances. A quelques centaines de mètres l’effet de sera plus visible, alors que l’effet d’une petite pierre peut être visible sur plusieurs mètres. Le rapport des masses et des forces dégagées, de x10000 (ou plus), ne permettront pas à l’effet de se propager sur un surface x10000 (ou plus) !
      Donc vous nous faites la propagande de la « Satan ».
      En réalité, 10 bombes savamment dispersées de 100kt auraient des effets cumulées bien plus dévastateurs qu’une seule bombe de 1000kt.

      • ScopeWizard dit :

        @Alain d

        Attention , il ne s’ agit pas de la propagation d’ une onde sur l’ eau , il s’ agit d’ une détonation d’ une puissance telle que tout ce qu’ elle rencontrera face à elle ne suffira pas à la contenir ou l’ amoindrir .
        Je vous rappelle qu’ il n’ y a pas de point d’ impact proprement-dit , mais un « point zéro » , car la bombe -normalement- afin de maximiser ses effets destructeurs et toucher le plus de surface possible , explose en hauteur , à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol .

        Si elle percutait , sa puissance de destruction serait freinée .

        Et NON , je ne fais la « propagande » de rien du tout .

        Je suis d’ accord avec votre dernière affirmation .

        • PK dit :

          La propagation d’une onde ne dépend pas du milieu (mais sa vitesse si).

          Alain d a raison : il veut dire que les effets ne sont pas linéaires, c’est-à-dire proportionnels. Les phénomènes dont vous parlez (la chaleur par exemple) varient avec des formes quadratiques (c’est-à-dire avec des puissances, plus avec des proportions).

          De fait, la distance des effets s’en réduit d’autant.

          Le fait de faire péter une bombe en altitude en revanche se justifie pour maximiser ses effets (avec un peu l’idée de la thermobarrique russe) ; Comme la charge en explosifs est importante, les effets de souffle et de chaleur sont mieux exploités. Le fait que ce soit du nucléaire ne change rien : si vous balanciez une bombe de 5000 tonnes (une grosse bombe 🙂 ), vous devriez la faire péter dans les mêmes conditions pour espérer obtenir le maximum d’effets.

          Sinon, c’est comme faire péter une grenade directement sur un casque lourd : ça n’a aucun effet (pour ceux qui ont reçu une formation dans les années où le casque lourd était vraiment lourd 🙂 )

          • ScopeWizard dit :

            @PK

            Oui ; mais alors s’ il s’ agit de puissances , je ne vous dis pas l’ exponentiel des effets .

            « De fait, la distance des effets s’en réduit d’autant. »

            Ce n’ est pas exactement ce que montre nombre de simulations .

            « Le fait de faire péter une bombe en altitude en revanche se justifie pour maximiser ses effets (avec un peu l’idée de la thermobarrique russe) ; Comme la charge en explosifs est importante, les effets de souffle et de chaleur sont mieux exploités. »

            Oui ; raison pour laquelle sur Hiroshima et Nagasaki les explosions se sont produites aux environs de 500 mètres au-dessus du sol .

            « Le fait que ce soit du nucléaire ne change rien : si vous balanciez une bombe de 5000 tonnes (une grosse bombe ), vous devriez la faire péter dans les mêmes conditions pour espérer obtenir le maximum d’effets. »

            Je suppose que oui .
            Par contre quid de la vitesse du souffle qui de mémoire concernant du TNT se situe vers 7000 mètres par seconde ?

            « Sinon, c’est comme faire péter une grenade directement sur un casque lourd : ça n’a aucun effet (pour ceux qui ont reçu une formation dans les années où le casque lourd était vraiment lourd ) »

            Ah bon ?
            Mais une offensive , une défensive , une d’ exercice ??

            Là vous me collez .

            Pourriez-vous préciser ?

          • PK dit :

            La vitesse du souffle est au moment de l’explosion : elle est une simple surpression qui s’appuie donc sur l’air atmosphérique. Elle décroît rapidement, sinon une simple charge de TNT verrait ses effets ressentis à 7 km immédiatement 🙂

            C’est pareil pour tous les explosifs et la bombe nucléaire n’est qu’un explosif parmi d’autres. Il y a deux effets à un explosif :

            – le souffle (effet de blast) qui tue par décompression interne pour les humains et détruit les objets par suppression ou ventilation (cf. Blier pour les connaisseurs 🙂 ). La ventilation entraîne nombre de sous-projectiles qui peuvent s’avérer meurtrier (quand l’explosif ne les contient pas lui-même).
            – la chaleur (effet de rayonnement), surtout pour les gros explosifs. C’est la transmission de l’onde de chaleur qui va brûler « à distance » (mais si vous étiez capable de voir dans l’infra-rouge, vous verriez le déplacement de cette onde : il n’y a pas de magie).

            Pour le nucléaire, il faut ajouter les rayonnements divers (alpha, bêta et gamma selon, avec les X). Ils sont nocifs pour les composants semi-conducteurs (rayons X) et pour les tissus organiques (les gamma et les X… d’une façon générale, tous si assez de puissance).

            Notez que dans l’absolu, il n’y a pas de différence conceptuelle entre le rayonnement infra-rouge (la chaleur) et celui spécifiques au nucléaire : ce sont des ondes électro-magnétiques régies par les équations de Maxwell. C’est la fréquence qui est surtout en jeu ici (et la nature de l’objet transporté : des photons, des électrons, des noyaux d’hélium, etc.).

            Une charge très puissante fera donc plus de dégâts qu’une charge moins puissante (merci la Palisse), mais vous ne pouvez pas établir une relation de proportionnalité à partir de la quantité équivalente d’explosif. Une charge double n’a pas d’effet double. Elle fera peut-être un trou deux fois plus grand, mais ses effets périphériques ne seront pas doublés.

            Pour le casque, c’était un test de conception : un casque lourd devait être capable de se faire péter une déf à son sommet sans que le soldat ne soit tué en-dessous. La forme ovoïde du casque plus sa résistance infiniment plus grande que l’air dispersent l’effet du blast et les éclats loin du soldat.

            Je n’aimerai toutefois pas servir de cobaye 🙂

      • Gaulois78 dit :

        @Alain d
        @ScopeWizard

        Dites donc les enfants…
        A vol d’oiseau je suis à max 15 kms de Notre Dame de Paris, alors votre comparatif de + où – d’effets destructeurs !!!
        Faites plutôt vos simulations sur d’autres agglomérations, Grenoble, Bordeaux, Nantes, Rennes, Lille, vous trouverez bien…

        https://youtu.be/No-MtoTfoxU
        https://youtu.be/HfDHPEWAlKg

        Une chose est certaine une Satan 2 avec ces 10/15 ogives qui explosent en altitude, il ne restera plus grand chose du pays, j’espère que nos sous-mariniers nous vengeront, une fois volatilisé par le souffle nucléaire, l’avenir, la pérennité de l’espèce humaine m’intéressera peu…Je sais c’est égoïste…

    • Estelassar dit :

      Je pense que vous exagérez un peu concernant la brulure au 3e degré à 100km.
      Il faudrait une bombe d’environ 100 MT pour arriver à cela.
      Et concernant les retombées radioactives, elles sont à relativiser au regard des dégâts occasionnés. Une bombe H relâche beaucoup moins de produits de fission qu’un accident nucléaire comme Tchernobyl par exemple. Et également moins qu’une bombe A (à puissance équivalente en tout cas).
      La fission dans le cœur de plutonium qui ne dure qu’un très court instant ne génère pas autant de contamination qu’un réacteur dans lequel des assemblages ont tourné plusieurs années.

      • ScopeWizard dit :

        @Estelassar

        C’ est une info que j’ avais eu il y a des années .
        Évidemment , je n’ ai pas eu l’ occasion de vérifier in situ .

        Oui ; c’ est ce qui se dit , une bombe serait moins « sale » que tout ce qu’ une centrale pourrait relâcher .
        Paraît-il que certaines charges modernes sont même prévues pour l’ être encore moins .

        Mais bon , tout ceci n’ est-il pas en définitive un peu trop théorique ?

        • Estelassar dit :

          Vous avez raison, ça reste de la théorie et du REX de Mururoa, pour le reste on ne sait évidemment pas comment sont foutue les bombes de l’URSS (en tout cas je n’en sais rien).
          Ce dont on est sur en revanche comme le dit Alain plus haut (je crois), c’est que une bombe deux fois plus puissante sur le papier n’aura pas un rayon de destruction deux fois supérieur, car la propagation de l’onde de choc s’atténuera selon une règle proche de 1/d².

        • Alsaco dit :

          Allez un simulateur d explosion nucléaire on peut choisir la ville, la puissance de la bombe et on a les différents cercles , de feu radiation, chaleur….
          https://nuclearsecrecy.com/nukemap/

    • TINA dit :

      Bonsoir Mr ScopeWizard !

      Plusieurs réflexions et questionnements sans réponses, après avoir lu et visionné vos propres singularités…
      – Chacun doit -il se résigner à réaliser ce pourquoi il a été conditionné?
      – Comment inviter une personne à s’interroger sur sa propre condition ( physique , sexuelle, psychologique , eschatologique, sociale, chronométrique, chromatique)? Et à l’accepter, pour te rejoindre ?
      -Quels sont les combats qui vous concerne, prioritairement?

      merci pour vos réponses.

      • ScopeWizard dit :

        @TINA

        Bonjour TINA !

        Là c’ est du balèze de chez balèze que vous me demandez…

        Niveau dissertation +++

        Je vais essayer d’ être à la hauteur , mais rien n’ est garanti .

        « – Chacun doit -il se résigner à réaliser ce pourquoi il a été conditionné? »

        S’ il sait qu’ il l’ est , s’ il a conscience de cela et dispose des « outils » intellectuels ou mentaux pour s’ en affranchir , tout dépend déjà de comment il se sent en tant qu’ individu par rapport à ce conditionnement .

        Si cela lui convient , il peut tout à fait se résigner et même transcender ses limites en réussissant à en faire un moteur ou un appui ou encore un réel motif de satisfaction .

        En somme , il sait mais se contente , et ça ne lui pose pas de problème .

        Il peut donc « réaliser » et se réaliser ; tout ceci s’ inscrivant dans son choix de vie plus que dans une résignation stricto sensu ou quelque chose qu’ il vivrait comme une contrainte .

        Ce qui pour autant ne signifie pas que sa condition comme la façon dont il la vit participera à son bonheur , il peut ressentir une sensation d’ accomplissement mais sans être forcément heureux , un peu comme si quoi qu’ il fasse il ne se vive que comme rouage d’ une mécanique qui le dépasse et dont seuls ses efforts lui donnent le sentiment de lui être indispensable .

        Tempérament et mentalité sont alors primordiaux .

        Évidemment s’ il ne le sait pas ou n’ en a pas conscience , alors il n’ est qu’ un mouton docile et obéissant mais a contrario peut parfaitement être heureux .
        Ne dit-on pas « heureux soient les simples d’ esprit » ?

        Mais celui qui est conditionné et le sait , peut aussi décider de s’ en servir et de s’ en affranchir…

        Il peut donc être plus souple , plus réactif , volontiers iconoclaste ou à contre-courant voire affronter ses propres questionnements ou contradictions ce qui peut s’ avérer perturbateur comme source d’ enrichissement ou de progression le tout pouvant se combiner ou se constituer en phases , mais tout comme les deux autres cela ne sera synonyme ni de bonheur ni d’ être heureux .
        Toujours cette question de mentalité ou de tempérament .

        « – Comment inviter une personne à s’interroger sur sa propre condition ( physique , sexuelle, psychologique , eschatologique, sociale, chronométrique, chromatique)? Et à l’accepter, pour te rejoindre ? »

        C’ est un peu la même chose .

        Tout dépend de comment elle se sent ; plus ou moins confortable ou plus ou moins inconfortable ?

        À partir de là , c’ est tout un travail personnel qu’ elle décide d’ entreprendre ou non .

        Vous pouvez proposer , inciter , suggérer , recommander , mais guère plus si vous voulez éviter de la braquer .

        Déjà , il vaut mieux qu’ elle soit disposée à ça .

        Or , si elle est bien dans sa peau , hormis peut-être dans un esprit de découverte voire de prise de risque , un peu comme si par curiosité elle se sentait naturellement poussée vers l’ aventure , parvenir à lui faire prendre conscience , à l’ éveiller , à lui faire comprendre qu’ il existe d’ autres possibilités , d’ autres voies , d’ autres « ailleurs » peut s’ avérer très difficile voire impossible .

        Mais si vous y parvenez , si cette personne présente suffisamment d’ ouverture , même une simple brèche , alors le champ des possibles s’ offre à vous comme à elle , et vous pouvez donc vous retrouver en harmonie voire en symbiose et suivre un même chemin .

        Ce qui n’ est pas forcément synonyme de passer de la nuit à la lumière , évidemment tout dépend mais en règle générale c’ est plus fin et subtil que ça .

        « -Quels sont les combats qui vous concerne, prioritairement? »

        Alors là , nous sommes face à une question purement subjective à laquelle il va m’ être fort délicat de réussir à répondre avec suffisamment d’ acuité et d’ inspiration .

        Je me bornerai donc à quelque lieu commun ou sentier battu .

        En somme , je suis farouche adversaire de toute simpliste vision ou conception par trop manichéenne dès lors que l’ on ne peut faire l’ impasse sur la complexité du monde .

        Je privilégie donc nuance et pondération .

        Je ne supporte pas davantage la courte-vue pour seul horizon de ce fait à considérer comme indépassable ; le moyen-terme , et bien-sûr le long-terme , sont également à considérer , chacun ayant son importance .

        Bien que j’ ai clairement des faces sombres voire carrément noires et fait certaines choses dont il n’ y a vraiment pas lieu d’ être fier , bon ni plus ni moins que la plupart d’ entre-nous , je n’ aime pas les idéologies que j’ ai nette tendance à fuir .
        Néanmoins je reste lucide , je sais que je ne suis pas libre pour autant .

        Ainsi Individualisme , Matérialisme , Utilitarisme sans toutefois m’ être étrangers ne sont certes pas mes tasses de thé .

        Continuer requiert de l’ inspiration et il se fait tard , la fatigue me gagne , je ne vais donc pas m’ étendre plus que ça .

        Quoi qu’ il en soit , j’espère avoir répondu au mieux et que le peu que j’ ai exprimé vous servira , que vous y trouverez au moins un ou deux éléments qui vous seront utiles .

        N’ hésitez pas à me faire un retour ; quel qu’ il soit .

        Prenez soin de vous et des vôtres !

        A+

    • TINA dit :

      Bonsoir Mr ScopeWizard!

      Merci de nous donner votre avis sur ce point! Il a de la valeur!

      https://www.tvlibertes.com/zoom-jean-pierre-fabre-bernadac-le-26-mars-des-militaires-dans-la-rue

      Bonsoir.

      • ScopeWizard dit :

        @TINA

        MON avis a de la valeur OU est-ce ce POINT qui en a ?

        S’ il s’ agit de MON avis , vous savez dans la grande majorité des cas sincèrement je pense qu’ il en vaut un autre….

        Je ne suis pas une « référence indépassable » .

        Bon , j’ ai écouté attentivement .

        Que dire ?

        Ben , en somme grosso-modo ce que j’ en avais dit à l’ époque .

        Que je comprenais le fond avec lequel pour X ou Y raisons -dont une bonne-part de vécu- je ne pouvais être qu’ en accord , mais que la forme pouvait être sujette à interprétations dont celles qu’ en ont fait les mêmes qui quasi-systématiquement te volent dans les plumes en t’ accusant de « complotisme » dès lors que cela sert leur intérêt .

        Mais EUX , comme de bien entendu , sont toujours les raisonnables ou gardiens du temple qui agissent à chaque fois au plus juste quand TOI ne peux être que dans l’ affabulation ou pire , atteint de bouffées délirantes , voire à classer dans les schizo-paranoïdes .

        Ce qui , lorsque vous savez d’ où vient ce « COMPLOTISME », qui selon certains spécialistes n’ est qu’ un concept inventé de toutes pièces durant l’ année 1967 afin de prendre le relais de l’ accusation de Nazi au fil du temps de moins en moins dissuasive , donc à l’ efficacité émoussée , par les têtes pensantes de la CIA notamment suite à la polémique sur la Commission Warren soupçonnée de bidonnage au sujet de QUI aurait en réalité assassiné JFK le 22 novembre 1963 , ne peut que démontrer à quel point ce concentré d’ « arguties » comme ceux qui y ont recours peuvent être putassiers de mauvaise foi , et donc si prompts à la manipulation par sophisme ou au paralogisme par psittacisme .

        Dans un cas , ils sont très conscients de ce qu’ il font , dans l’ autre ils ne sont qu’ idiots utiles d’ un système que de toute façon ils cautionnent .

        Voilà ce que je pouvais rapidement vous donner comme avis .

        Bonne journée .

  12. Amiral_sub dit :

    tiens donc, pendant les opérations spéciales du taré du Kremlin… Il a surement la depeche sur son bureau

  13. Fralipolipi dit :

    Jolie photo.
    Mais il sera intéressant de voir si les FAS ont depuis réactualisé leur armement d’auto-protection,
    … avec 2 Météor à la place des 2 Mica EM en points ventraux ? … ou pas ?

    • E-Faystos dit :

      @ Fralipolipi
      Si un METEOR est un armement d’autoprotection, alors il fait plus dans le préventif que le curatif.
      Le meilleur missile dans le domaine reste le MICA IR, capable d’être lancé à 7G de facteur de charge contre 5 pour les autres: le positionnement du missile en bout d’ailes permettant de tirer sous virage continu.

      • Fralipolipi dit :

        @E-Faystos il me semble que vue l’importance d’une mission FAS-ASMPA, l’AAE souhaitera pouvoir faire autant du tir préventif AA que curatif, sur tout le parcours prévu. Donc le Météor a TOUTE sa place pour cette mission FAS, et même encore plus pour cette mission là. Maintenant, il reste à savoir si le ou les porteurs du ou des ASMPA doivent aussi embarquer eux-mêmes des Météor, ou bien si cet armement ne doit être embarqué que par des Rafale d’escorte (qui n’iront malgré tout pas aussi loin que le porteur de l’ASMP) ? . Telle était plutôt ma question. . Après, pour les facteurs de charge de tir missiles pour les Mica, j’avais plus en tête 8 à 9g pour les 2 Mica IR en bouts d’ailes (parfait donc pour le combat tournoyant), et seulement 4G max pour tout ce qui est ventral et sous les ailes. Bon, j’imagine que les chiffres exacts sont en partie secrets, mais in fine, je percevais un écart plus important que le votre entre les 2 config de tir en facteur de charge max.

        • E-Faystos dit :

          @ Fralipolipi
          Je me suis mal fait comprendre, mais j’en assume la responsabilité.
          Ma préférence affichée pour le MICA IR vient de sa passivité. Et de cette passivité viens la discrétion.
          METEOR et MICA EM ont chacun leur domaine d’emploi mais présentent la même obligation : le verrouillage de l’adversaire au radar.
          J’admets que le taf peut être fait par un ailier qui transmet les infos via liaison 16. Mais pouvoir localiser un hostile sur le SPECTRA ou l’OSF, et le shooter sans que ses contre-mesures ne détecte le tir est un travail d’assassin aérien qui place le Rafale /mirage en position enviable.
          Bien à vous

          • Fralipolipi dit :

            @E-Faystos
            Je vous suis totalement 🙂 .
            Et en la matière, avec l’OSF NG + le Mica IR NG devant arriver avec le standard F4, dans 3-4 ans, le Rafale va défricher encore un peu plus loin ce fameux domaine : le Fox3 totalement autonome en mode EM discret.
            Le Rafale et les FAS ont encore beaucoup d’avenir devant eux, notamment en continuant de cultiver leurs singularités comme celle-ci.

          • Expression libre dit :

            Le MICA EM peut aussi être tiré en mode LD sans liaison AM avec une référence inertielle.

    • Patatra dit :

      Yep, je crois que cela s’est vu sur d’autres photos… et puis après… On sait que le rafale n’y va pas tout seul… Mais avec plein de copains.
      On peut supposer, tel une équipe de football américain il y a quelques Rafales chargés de tacler tout ce qui vole et de calmer tout ce qui ne vol pas et qui reste dangereux.
      C’est bête quand on y pense de voir tout ça en vol, ça ferait presque réver si ce n’était pas si terrible.

    • Pb75 dit :

      Je pense que le Meteor est plus utile porté par des avions qui font du sweep, au profit des porteurs d’ASMP-A

    • et v'lan passe moi m'éponge dit :

      J’ai des doute sur l’utilisation des missiles en point ventral avec un ASMPA sous le ventre. Pour pouvoir les utiliser il vaudrait mieux que le l’ASMPA soit tiré avant. Ce qui relativise leur importance/utilité tant qu’il est présent donc avant le tir.

    • Twisted dit :

      Oui, cf. « Opération Poker » du Général Maigret

  14. philbeau dit :

    Ok , mais sur le durcissement des bases , ou le réaménagement des bases de desserrement ? Parce que si les Rafales sont cueillis au nid…

  15. Fralipolipi dit :

    @E-Faystos
    il me semble que vue l’importance d’une mission FAS-ASMPA, l’AAE souhaitera pouvoir faire autant du tir préventif AA que curatif, sur tout le parcours prévu.
    Donc le Météor a TOUTE sa place pour cette mission FAS, et même encore plus pour cette mission là.
    Maintenant, il reste à savoir si le ou les porteurs du ou des ASMPA doivent aussi embarquer eux-mêmes des Météor, ou bien si cet armement ne doit être embarqué que par des Rafale d’escorte (qui n’iront malgré tout pas aussi loin que le porteur de l’ASMP) ?
    .
    Telle était plutôt ma question.
    .
    Après, pour les facteurs de charge de tir missiles pour les Mica, j’avais plus en tête 8 à 9g pour les 2 Mica IR en bouts d’ailes (parfait donc pour le combat tournoyant), et seulement 4G max pour tout ce qui est ventral et sous les ailes.
    Bon, j’imagine que les chiffres exacts sont en partie secrets, mais in fine, je percevais un écart plus important que le votre entre les 2 config de tir en facteur de charge max.

    • Achille-64 dit :

      Pourquoi est-ce que les Rafale d’escorte n’iraient pas aussi loin que le bombardier ?
      Avec 15 Phénix (bientôt), les FAS pourront se permettre des configurations de mission qu’on ne pouvait pas imaginer avant …
      De plus, les escorteurs convenablement espacés pourraient attirer (un peu) les faisceaux radar et semer de la confusion dans la défense … et renforcer la probabilité que l’ASMP-A soit tiré avec un max d’efficacité …

      Après, bien sûr, il faut assez de Rafale pour monter ce genre de manip …

  16. Gégétto dit :

    ScopeWizard

    Salut!
    belle photo du Rafale, bien pourvu ma foi.

    Certainement les premiers à entrer en jeu pour le premier avertissement dans une séquence d escalade, puis le tour à nos SNLE dans un dernier spasme nerveux.

    J ai consulté un haruspice …en cette année 2022 rien de bien bon sur la planète.

    Va falloir ressortir le bon vieux gramophone si on veut écouter de la musique, le jour d après!

    Attention aux champignons de nos sous- bois, véritables éponges à éléments radioactifs, il vaut mieux leur préférer les champignons de nos champignonnières.

    Bon, il semblerait que des Français pensent à s équiper d’ abris antiatomiques pour la modique somme de 89000€ .

    Moins cher, il y a le conteneur maritime aménagé et enterré, recouvert de béton.
    Gratuit ,faut se chercher une bonne vieille grotte et des peaux de bêtes.

    Bon dans un premier temps c est pour les Parisiens!!!!

    • ScopeWizard dit :

      @Gégétto

      Salut Gégétto !

      Oui , j’ y ai pensé aussi .

      Disons que je partage assez le contenu de ton post .

      Nous n’ en sommes pas encore là ; faut espérer .

      Prends soin de toi et des tiens !

  17. Tih yellow dit :

    Effectivement, si on pouvait éviter de faire des hors-sujets, ce serait gentil.

    Car parlait d’un assassin sur un sujet qui parle d’un missile nucléaire français, cela n’a rien à voir.

    Après quand vous postez des HS avec des liens qui concernent l’actualité en Ukraine, idem, cela ne sert pas à grand-chose. 95% de vos liens sont disponibles sur Google actualités et sur les lives des sites Lemonde.fr ou 20min.fr.

    Si les personnes veulent vraiment s’informer sur ce qui se passe là bas, ils n’ont pas besoin de vos liens, ils ont juste à ouvrir google actualités section internationale.

    Cordialement

    • Lotharingie dit :

      Tih yellow :
      .
      « …………….Effectivement, si on pouvait éviter de faire des hors-sujets, ce serait gentil………… »
      .
      Bonjour Tih yellow,
      Apparemment, je suis moi aussi victime » d’un usurpateur de pseudo « , qui je pense, souhaite apporter de la confusion sur ce site. . .
      .
      Bien à vous.
      .
      Lotharingie.

  18. Oliver dit :

    ‘…une cours de récréation… »

  19. Sempre en Davanr dit :

    N’est ce pas tout simplement le missile a impulsion électromagnétique qui fait qu’on peut prendre son temps avant de tirer sur ce qui a des antennes et ceux qui ont des téléphones ?

    Le premier pas d’un conflit dur serait de griller les réseaux adverses.
    Tous!

  20. Vins dit :

    Je trouve les performances annoncées très modeste pour un enfin équipe d’un statoréacteur… 2000 km/h sur 500 km, je trouve ça peu. S’il y a des spécialistes je suis preneur. Même si je me doute que les capacités réelles sont confidentielles….
    PS: outre les performances pures, il le semble que cela oblige le porteur à s’avancer trop près de l’objectif.

  21. Thierry dit :

    l’hypersonique c’est du réchauffé, on l’a vu en Ukraine ça n’a rien d’une suprématie, beaucoup de missiles à mach 7 sont abattus quand même, la vitesse n’est plus une garantie car les missiles d’interception seront toujours plus rapide et installé en réseau étroit couvrant tous les angles.

    Un missile de croisière furtif à 800 km/h plus manœuvrable pour contourner la défense me paraît la promesse d’une meilleure impunité stratégique et tactique que ce météore hypersonique qui vient s’écraser en ligne droite sur l’atmosphère…

  22. Yon21 dit :

    Je crois savoir que la France travaille sur le missile hypersonique VMAX, je ne serai pas surpris qu’il sorte en 2023.

  23. Clavier dit :

    J’aime beaucoup la précision : « Essai sans charge militaire « .
    On est rassuré d’apprendre qu’on reste malgré tout très prudents….

  24. Lotharingie dit :

    « …………Lotharingie 24 mars 2022 à 14:59
    HS :.
    « ………………………………île de beauté ?…………….blablabla …………………….blablabla…………… »
    .
    .
    Bonjour M. Lagneau,

    Apparemment, je suis moi aussi victime  » d’un usurpateur de pseudo « , qui je pense, souhaite apporter de la confusion sur votre site.
    .
    Bien à vous.

    Lotharingie

  25. ScopeWizard dit :

    @Lotharingie

    Ce qui est intéressant dans cet HS est qui est relatif à l’ une des conséquences prévisibles de cette mort elle-même tout autant prévisible , c’ est la notion de « peuple de Corse » .

    Ce « peuple de Corse » qui a à ce point « dérangé » Paris dès lors qu’ il a osé se revendiquer comme tel .

    Seulement , lorsque ce « peuple Corse » qui quoi qu’ il en soit de par sa culture , ses traditions , son attachement à sa terre le plus souvent natale et nourricière est une réalité , lorsque ce peuple de surcroît insulaire et autrefois sous « coupe » des Génois , s’ aperçoit de ce que depuis des années en haut-lieu voire même au-delà de la souveraineté de la France « on » laisse ou « on » décide de faire du peuple de France continentale , l’ adhésion au concept de Nation comme au Roman National ne peut guère plus faire illusion et donc se lézarde jusqu’ à bientôt se fragiliser au point de sous peu vaciller .

    D’ où , outre la colère exprimée consécutive à la mort de Colonna et aux circonstances de celle-ci , toutes ces émeutes qui par leur ampleur démontrent qu’ il y a plus que cela , que cette manifestation de bonne humeur va bien au-delà de cette colère .

    Par conséquent , la proposition d’ autonomie à vocation purement électoraliste du gouvernement a désormais tout intérêt à devenir réalité même si elle peut être comparée à l’ erreur politique de Cameron ayant entraîné le Brexit .

    Ce faisant , elle risque d’ ouvrir une boîte de Pandore ; inspirés et désireux de suivre l’ exemple , à juste titre comme pour de mauvaises raisons , d’ autres éléments de cette mosaïque qu’ est la Nation Française pouvant alors à leur tour avoir dans l’ idée de faire sécession .

    Nous serions alors confrontés à une partition pouvant à terme éclater tout le pays à l’ image de feu l’ex-Yougoslavie .

    Ce qui signerait la fin de la France et probablement de l’ UE .

    Dame Nature ayant une sainte détestation du vide , à plus ou moins long-terme nous nous retrouverions donc avec une Turquie qui si elle continue sur sa lancée dominerait l’ ensemble des Balkans et peut-être même une partie du Caucase , une Russie qui aurait également sa sphère de domination à l’ Est , et des USA qui eux seraient dominateurs de tout le reste voire exerceraient hégémonie plaçant la zone sous tutelle , à l’ exception peut-être de l’ Europe du Nord .

    Et ce serait la mort de l’ Europe .

    En somme , par extension , illustration du concept Théorie des Dominos et réaction en chaîne .

  26. mich dit :

    En attendant les « Futur Missile » ,une petite charge conventionnelle pour accompagné nos SCALP aurait pu être du plus bel effet ,tant pis .

  27. B.M. dit :

    Pour ceux que ça intéresse, ces derniers jours il y avait 3 SNLE français en patrouille sur les 4 que la Marine Nationale possède.
    https://www.letelegramme.fr/france/pourquoi-la-france-a-t-elle-fait-appareiller-trois-sous-marins-nucleaires-au-depart-de-l-ile-longue-21-03-2022-12954544.php
    https://air-cosmos.com/article/guerre-en-ukraine-la-france-releve-son-niveau-d-alerte-nucleaire-28810
    Ça n’était pas arrivé depuis le milieu des années 80.
    Ça veut dire aussi que la totalité des têtes nucléaires que la France possède étaient armées et susceptibles d’être mises en action.