Une augmentation du format de l’aviation de combat française paraît inéluctable

Dans le cadre de la réforme des armées conduite en 2008, l’armée de l’Air & de l’Espace [AAE] a dû réduire le format de son aviation de combat, fermer une quinzaine de bases aériennes [dont celles de Dijon, Cambrai, Colmar, Reims, etc] et supprimer 18’500 postes. Cela s’est traduit par la dissolution de plusieurs escadrons, alors dotés d’avions dont la fin de vie opérationnelle était proche [comme pour le Mirage F1, par exemple… ou encore certains Mirage 2000].

En outre, au nom du principe de « stricte suffisance » de la dissuasion nucléaire, et à la faveur de l’entrée en service progressive du Rafale B, les Forces aériennes stratégiques [FAS] ne comptent plus que deux unités dotées du missile ASMP-A [Air-Sol Moyenne Portée Améliorée], après la dissolution des escadrons 1/4 « Dauphiné » et 3/4 « Limousin ».

La réforme de 2008 était censée adapter le format des forces françaises au contexte international de l’époque, tout en générant de substantielles économies [ce qui ne s’est pas produit….].

Or, les contrats opérationnels qui avaient été fixés par le Livre blanc sur la défense, publié la même année, furent largement été dépassés par la suite, fragilisant ainsi les forces françaises.

« Nous sommes engagés sur trois théâtres d’opérations extérieures alors que les contrats opérationnels n’en prévoient qu’un, engagés à partir de 3 bases aériennes projetées au lieu d’une, avec 20 avions de combat au lieu de 12 » et le tout avec « une intensité d’engagement trois à quatre fois supérieure à la norme d’activité annuelle pour les avions de chasse », avait ainsi souligné le général André Lanata, en 2017, alors qu’il était chef d’état-major de l’armée de l’Air.

Ayant pour finalité d’amorcer la remontée en puissance des forces françaises dans un contexte marqué par le retour de la compétition entre puissances [et de l’hypothèse de la « haute intensité »], la LPM 2019-25 a fixé l’ambition 2030, laquelle prévoit de doter les forces aériennes de 225 Rafale [185 pour l’armée de l’Air et 40 pour la Marine nationale] et de 55 Mirage 2000D rénovés. La question est de savoir si un tel format est suffisant…

Ces dernières années, pour tenir son contrat opérationnel, l’AAE a profité de la polyvalence du Rafale pour solliciter davantage les deux escadrons des FAS, ceux-ci ayant été régulièrement engagés sur des théâtres d’opérations extérieurs, tout en assurant des missions relevant de la posture permanente de sûreté aérienne [PPSA]… mais sans renoncer évidemment pour autant à tenir l’alerte nucléaire, qui exige des entraînements aussi soutenus que réguliers.

« Ces sollicitations ne laissent chaque matin aux commandants d’escadrilles, responsables de l’organisation de l’activité aérienne des équipages, qu’un nombre d’avions juste suffisant pour assurer l’entraînement à bon niveau de leurs équipages, d’autant que le volume d’heures de vol nécessaires pour atteindre ce niveau sur un avion omni-rôle est nécessairement plus important que sur un chasseur mono-mission. Outre les conséquences en termes de sécurité des vols, cette limitation porte en elle le germe de difficultés à maîtriser pleinement un système d’arme complexe », prévient ainsi le général Bruno Maigret, ancien commandant des FAS, dans son livre « Opération Poker ».

En outre, avant d’en arriver à un éventuel raid nucléaire, des opérations conventionnelles seront certainement menées… Ce qui entraînera une attrition, et donc une baisse du nombre d’avions de combat disponibles. Dans le même temps, il faudra que l’AAE soit en mesure de tenir l’alerte nucléaire ainsi que la protection de l’espace aérien national.

« Le nombre d’appareils en excédent par rapport aux appareils nécessaires » à ces deux missions [PPSA et alerte nucléaire] « représente la marge disponible permettant au président de la République d’agir dans le mode conventionnel avant d’entamer un dialogue stratégique d’une autre nature », souligne le général Maigret. Et cela ne peut donc que poser la question du format de l’aviation de chasse.

Au minimum, et comme un Rafale ne peut se trouver à deux endroits différents au même moment, il faudrait sans doute au moins deux escadrons de chasse supplémentaires, ceux-ci pouvant suppléer ceux des FAS dans leurs missions conventionnelles. Ce qui suppose un investissement minimum [et au doigt mouillé] de 6 à 7 milliards d’euros. Car, outre l’achat des avions [Rafale] et des munitions, cela suppose de recruter, de former et d’entraîner des nouveaux pilotes… mais aussi des techniciens [et plus généralement, tous les spécialistes qui leur permettront de décoller]. Et cela entraîne d’autres problèmes à régler, comme les capacités en matière de formation et les infrastructures.

À ce sujet, une autre question porte sur l’affection de ces deux hypothètiques escadrons, après les nombreuses dissolutions de bases aériennes… Celles de Luxeuil et d’Orange pourraient cependant éventuellement convenir dans la mesure où, par le passé, elles ont abrité jusqu’à trois escadrons [contre un seul actuellement]. En tout cas, ces fermetures de ces plateformes aéronautiques, il y a dix ans, peuvent être préjudiciables de nos jours, étant donné qu’elles privent actuellement l’AAE d’une capacité de dispersion de ses moyens.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

351 contributions

  1. job dit :

    Ouais et alors? C’est comme de recevoir les sécateurs pour la vendanges à Noël. La guerre c’est maintenant.

  2. Nenel dit :

    La gestion de notre pays par des incompétents est bien regrettable. L’histoire se répète encore et toujours.

    • bzh dit :

      quel visionnaire ce Sarkozy. il en a pas raté une.

      • Dolgan dit :

        Imaginez l’image : porte hélicoptères made in France comme navire amiral d un assaut sur Odessa.

        Les trolls qui défendaient cette décision sont ou ?

        • E-Faystos dit :

          @ Dolgan
          Ici… On aurait du démonter ce qui était technologiquement intéressant (radar) et présenter la facture. Un milliard en temps de tension, ça à même adouci la position du tyran du Kremlin. Aurait il paye? Rien n’est moins sûr mais l’idée de jouer sur les mots interdisait à la Russie et trolls de se poser en victime.
          .
          Les conditions en petit, c’est vital pour un bon contrat et l’avocat Sarkozy aurait dû le savoir

        • Rival Sons dit :

          Pas de problème, il suffit de fournir les Exocets et leurs batteries terrestres, qui vont bien, aux ukrainiens pour qu’ils les coulent… Ce n’est pas comme si nous ne l’avions pas fait par le passer avec des alliés qui plus est… #Malouines 82

        • vno dit :

          22 000 tonnes. Ils ne peuvent pas passer par les Dardanelles non ?

          • Dolgan dit :

            Le koutznezof passe donc à priori je vois pourquoi les bpc passeraient pas.

        • Frédéric dit :

          Excellente question.

        • Edgar dit :

          @ Dolgan Oui, image désastreuse… Empirée encore si un missile antinavire « Neptune » ukrainien l’eut percuté… https://en.wikipedia.org/wiki/Neptune_(cruise_missile)

        • albatros dit :

          Il vaut mieux fournir des BPC Mistral non armés sans radar ou telecom OTAN comme c’était voulu que des VBCI (c’était prévu aussi, mais on le sait moins…) Sarko nous aura tout fait

    • yakavodka dit :

      Oui oui, c’est toi le meilleurs.

    • La triste réalité... dit :

      Je suis bien d’accord avec vous. C’est ce que j’appelle « la France des trois i: incompétence, inconséquence, irresponsabilité ».
      Et malheureusement, pas uniquement dans la gestion de notre pays. C’est notable dans tous les domaines…
      Aujourd’hui la médiocrité est la norme!

      • Lafrancecoule dit :

        Désolé… Moi… Je regarde Hanoua, Lapix et Sotto, et je trouve qu’ils rehausse le débat

    • tschok dit :

      @Nenel et autres clairvoyants de l’après coup,

      Si l’histoire est un éternel recommencement, il est facile de la prévoir (puisqu’il se passe toujours la même chose). Vous ne trouvez pas?

      Or, il se trouve que l’imprévisibilité de l’avenir est assez irréductible. Donc, l’histoire n’est pas un éternel recommencement.

      Alors, pourquoi on le dit?

      Ce n’est pas le pourquoi qui compte, c’est quand on le dit. Eh bien on dit que l’histoire est un éternel recommencement toujours après. Après les événements qui nous le font dire. Jamais avant.

      Vous aviez remarqué?

      Les gens qui disent que l’histoire est un éternel recommencement après les événements sont les clairvoyants de l’après coup. Ils y voient clair après que les événements se sont produits, ce qui est notre cas à tous, il faut en convenir. Mais eux diffèrent des autres en ce qu’ils prétendent rétroactivement les avoir annoncés depuis des lustres.

      Les clairvoyants de l’après coup sont paradoxalement des gens qui aspirent à se faire passer pour de grands devins capables de déchiffrer les trames complexes et obscures de l’avenir.

      Mais en pratique, leurs meilleures prévisions datent toujours… d’après les événements.

      Je vous pose donc la question toute bête: pourquoi vous n’êtes pas venu nous le dire plus tôt, puisque vous prétendez avoir tout prévu? C’est pas après qu’on a besoin de vos compétences, c’est avant.

      C’est avant l’incendie de Notre Dame qu’il faut prévenir qu’elle va brûler, pas après. Après, on le vois bien qu’elle brûle, vous comprenez?

      C’est quand même une certaine forme d’incompétence de votre part: tout prévoir à l’avance et ne jamais prévenir les autres. Vous êtes des gros nuls, je trouve.

      Ralala.

      • Twouan dit :

        Ben pour le coups, ils ont pas tord.

        On a demilitariser beaucoup trop notement des coins ou vraiment c’etait pas indispensable.

        Pour Notre Dame, mauvais example, on etait sense avoir un plan et un bon depuis 40 ans. C’est un feu de chantier, vraiment rien d’imprevisible. Et oui, des fois on est nuls.
        Ensuite, il faut savoir resoudre ces problemes. J’imagine que les systemes d extinction automatique et autonomes sont obligatoires dans les grandes charpentes?

        • tschok dit :

          @Twouan,

          Je vais vous faire deux propositions et vous allez me dire laquelle est la bonne:

          A – Il était possible de prévoir que Notre Dame brûlerait tel jour à telle heure.

          B- Il était possible de prévoir qu’elle pourrait brûler, sans qu’on puisse fixer une date précise.

          Je dis juste qu’il ne fait pas confondre A et B. A on ne sait pas faire, et B, plus ou moins. Il y avait un dispositif anti-incendie, il a lancé l’alerte d’ailleurs. Mais… Il n’a pas suffit.

          Non, les systèmes d’extinction automatiques ne sont pas obligatoires dans les grandes charpentes, la preuve, il n’y en avait pas. Ca s’explique assez simplement d’ailleurs, et c’est prévisible: la deuxième cause de dommage dans un incendie après le feu lui-même, c’est… l’eau.

          Notamment parce qu’elle rince les suies, qui sont souvent toxiques, ce qui facilite la contamination.

          Par ailleurs, le feu monte, en général, et l’eau descend. Dans un incendie qui ravage un édifice de grande hauteur, le feu crée le dommage en montant, et la flotte en descendant. C’est le double effet kisscool: en haut tout est cramé, en bas, tout est contaminé.

          A ce sujet (l’eau) il serait très utile de prévoir la date d’un incendie plus particulièrement s’il a lieu en hiver, à cause du gel. Si vous rajoutez un coup de gel sur de l’eau qui s’est immiscée dans la maçonnerie d’un immeuble, ça peut tout foutre en l’air. Vous savez, il y a les pierres gélives et non-gélives.

      • Poorfendheur dit :

        « Donc, l’histoire n’est pas un éternel recommencement. »

        Pas tout à fait d’accord…

        Il y déjà les cycles économiques. Kondratiev peut permettre d’analyser les périodes de reprises de troubles plus denses.

        Ensuite, maintenant, nous avons en plus, la collapsologie : moins de ressources = immencablement plus de guerres

        Surtout pour les pays qui doivent se maintenir, mais qui n’ont plus de ressources.

        Nous sommes dans ceux-là

        • tschok dit :

          @Poorfendheur,

          Je suis d’accord avec vous, certains événements sont cycliques, donc ils se reproduisent cycliquement, ce qui permet en principe de les prévoir. Par exemple, les éclipses ou les marées.

          Mais encore faut-il avoir identifié les cycles et que ces cycles soient suffisamment réguliers.

          Et puis il y a une différence entre prévoir ce qui va se passer au cours d’un cycle et prévoir la survenance d’un événement précis dans un cycle. Ca, c’est un gros problème en économie. On observe bien les cycles (macro), mais les événements (micro) sont bien plus difficile à prévoir.

          Ensuite, vous parlez de la collapsologie. Je suppose que vous faites référence aux chaines causales, comme par exemple un séisme sous-marin produit un tsunami. Ou, comme vous dites, moins de ressources = plus de guerres

          Parfois on a des chaines causales robustes et parfois non. La chaine causale séisme = tsunami est plus compliqué que prévue:

          https://www.france24.com/fr/20190802-indonesie-alerte-tsunami-puissant-seisme-java-jakarta

          Là, c’est un cas où il y a eu un séisme, donc alerte tsunami, mais finalement pas de tsunami. La cas inverse s’est également présenté. La chaine causale n’est pas aussi robuste qu’elle en a l’air. Mais on progresse.

      • farragut dit :

        « La prévision est très difficile, particulièrement au sujet du futur. »
        Citation de Niels Bohr (✝1962 à 77 ans)

      • lgbtqi+ dit :

        Pourquoi ne pas l’avoir dit avant ? Je ne peux répondre à la place des intéressé(e)s, mais je remarque tout de même qu’aucune et aucun d’eux ne semble occuper de fonction gouvernementale.

        S’étonner que le savetier ne produise pas de vin, c’est particulier …

        Vous comprenez ?

        • tschok dit :

          Bien d’accord avec vous lgbtqi+, mais là je répondais à des savetiers qui prétendent produire du vin.

          Je ne leur reproche pas de ne pas pouvoir prévoir l’avenir. Je leur reproche de prétendre pouvoir le faire et de ne rien dire avant. Et de toujours le dire après. Des clairvoyants de l’après coup.

          Le fait qu’un savetier ne produise pas de vin, ou de miel d’ailleurs, je trouve cela normal.

      • Patatra dit :

        Il ne faut pas se cacher non plus derrière le fait que nos programmes militaires ont subis des coupes franches. On le sait et c’est regrettable quand la guerre arrive chez un voisin proche après deux décennies de tension.
        Je prend pour seul titre d’exemple les progammes HORIZON et FREMM ou l’on a réussi, pour le même prix, a obtenir moins de bâtiments sur un programme industriel qui visait une réduction des coûts de productions avec une grande série.
        Comme il n’est pas nouveau que la maitrise des mers est un enjeux stratégique et quand on a la deuxième ZEE du monde, on peut se poser des questions, non pas sur notre capacité d’anticipation traduite dans l’élaboration d’un programme cible militaro-industriel, mais de sa traduction politique.

  3. Maintenant dit :

    Oui, une évidence, une réelle urgence comme tant d’autres secteurs de nos armées.

    • Jonks dit :

      Il faudra 10 ans minimum pour pallier aux réductions , pers , matériels …. Les conflits n attendront pas

      • JMN dit :

        Quand on voit le niveau insuffisant de l’armée russe révélé sur le terrain en Ukraine, ça lui (et nous) montre qu’elle n’a certainement pas les moyens de se taper le reste de l’Europe conventionnellement.
        Et surtout ce n’est pas leur projet, même s’ils en avaient la capacité (à quoi bon ?).
        De plus il reste la dissuasion nucléaire.
        Donc pas de guerre conventionnelle en Europe à laquelle la France ne saurait faire face en l’état.
        Mais bon faut bien vendre du matos à des gens apeurés ma p’tite dame hein ?

        • vno dit :

          Cela c’est une vision des choses à l’occidentale pour les Russes. Nombre de militaires Français savent que le nucléaire tactique est fait pour être employé et que cela a toujours été dans les intentions Russes comme US voir Françaises d’ailleurs du fait des stocks de munitions volontairement indigents propre au format et au matériel franco-français ou franco-européen de nos armées ! La fermeture de la base de Colmar, car elle dérangeait nos amis Suisses de Bâle comme la centrale de Fessenheim, est un pur scandale ( Droite et gauche corrompues unies à la manœuvre ). Qui sera la prochaine dans l’EST ? Aucuns plans pour l’Après « Mirage 2000 60 pieds/600 nœuds » complétement à la ramasse faute d’un rétrofit trop tardif et à minima qui ne peut tirer les mêmes munitions à distance de sécurité que les Rafale. Pour Ochey, un manque d’investissement évident pour ceux qui connaissent la plateforme depuis cinquante ans, comme avant la fermeture de Toul. Seul Saint-Dizier a vu du neuf trés couteux pas adapté à un environnement de haute intensité, c’est un comble. Le mot dispersion n’est manifestement plus au vocabulaire de nos décideurs, il fallait bien compenser la réduction des plantes vertes pour être un bon gégène à cinq étoile obéissant au décision les plus ineptes des civils de la défense et des politiques. Les Rafales sont censés être « rustiques » pourtant ( Même chose à Sarrebourg pour l’ALAT ). Combiens d’heures pour récupérer le personnel et pour déployer entièrement l’escadron de défense anti-aérienne et la pseudo bulle qui reste pénétrable s’il n’y a pas d’Awacs pour ces deux terrains d’Ochey et Saint-Dizier ? Ce n’est pas une poignée de missiles de croisière qui vont empêcher les Russes de commettre quelques forfaits en Europe ou en France, même avec une armée indigente. Nous n’avons même pas les moyens de défendre nos bases correctement avec des civils qui ont remplacés des militaires, alors inutile de se foutre des Russes. Il y a encore une dizaine d’années, nous utilisions un système Radar primaire complétement à la ramasse qui voyait difficilement un Planneur ou un DR400 à 150 pieds. Il fallait pour voir le traffic civil les données obtenu par système D du système secondaire non protégé de l’aviation civile. Bien sur cela postulait sur le bon vouloir du planneur ou du DR400 d’allumer leurs transpondeurs …
          La dissuasion nucléaire ? On l’a trop concentré, elle peut être annihilée en quelques minutes avec un minimum de victimes civiles pour faire pleurer dans les chaumières hors hexagone sur notre sort et mobiliser ! Rien ne dis d’ailleurs que c’est les Russes qui feront le coup s’il advient ou une autre puissance nucléaire que l’on dérange avec un « Non » … Sarkozy et Hollande n’étaient pas P4 et nous ont pourtant foutu dans la merde en écoutant leurs conseillers en tout ou rien (surtout rien ) non élus en Lybie, Syrie et au Mali. Macron n’a pas fait de service militaire et vu son comportement et ses conseils du même calibre, j’ai de sérieux doute sur son aptitude à l’usage du bouton à bon escient face à son homologue Russe qui lui ne laisse aucun doute. La peur ? c’est surtout pour les gens qui ne savent pas, mais voient une anomalie entre les réseaux sociaux manipulés et nos médias manipulateurs ! En 1939, mon grand-père suspicieux devait aller pendre son linge sur la ligne Siegfried, on connait la chanson !

        • Aramis dit :

          Sauf que l’Ukraine va mettre en lumière aux yeux des Russes leurs défaillances. Défaillances auquelles ils vont pallier.

      • MLTAB dit :

        Pallier est transitif! Il faut écrire « pour pallier LES réductions ».

      • Mathieu dit :

        Et si ce n’était que l’AAE! Combien de régiments de l’armée de terre dissouts? De chars L’éclec réformés? De navires en fin de vie? Qu’en est il des effectifs personnels? Nous serons à jour en 2035.

    • HMX dit :

      Oui, c’est une évidence qu’il va falloir gagner en masse, pour l’AAE comme pour les autres armes. Et ce n’est pas 2040 (horizon du programme SCAF), mais bien 2030 qu’il faut viser.

      Dans le cas de l’AAE, plusieurs pistes pour gagner rapidement en muscle et en crédibilité :

      A court terme (3 à 4 ans) :
      – Lancer un programme d’urgence pour passer rapidement l’ensemble du parc existant au standard F4, et convertir en accord avec Dassault les commandes actuelles du F4.1 directement au standard F4.2. En clair, on saute l’étape du standard intermédiaire F4.1. Pour mémoire, l’apport principal du standard F4.2 consistera à pouvoir contrôler en vol des effecteurs déportés.
      – Lancer simultanément un programme national visant à développer et fabriquer une gamme d’effecteurs déportés, destinés à accompagner les Rafale F4.2. Ces effecteurs pourront bien sûr être étroitement dérivés de ceux en cours de développement par MBDA pour le SCAF.
      – Sortir du flou autour du programme SCAF, en réorientant et en faisant avancer les choses dans le respect de nos intérêts dans le cadre de la coopération avec les allemands, ou au besoin sans les allemands, donc en réorganisant le programme avec d’autres partenaires plus coopératifs. L’objectif industriel et opérationnel serait de livrer à l’AAE les premiers exemplaires du chasseur lourd, successeur du Rafale, vers 2035 au plus tard (et non plus 2040).
      – Lancer un programme stratégique visant à créer ou recompléter sérieusement nos stocks de munitions, pour pouvoir faire face à un conflit de haute intensité. ce programme devra inclure un volet industriel, pour s’assurer de la capacité de nos principaux industriels à moins dépendre de l’étranger, en produisant « local » et/ou en stockant au besoin les composants critiques, et de s’assurer de leur capacité à monter rapidement en puissance la production en cas de conflit.

      A moyen terme (5 à 7 ans) :
      – Prévoir la future tranche de commande du Rafale au standard F5, non pas pour 2035, mais pour 2030.
      – Sortir le fameux « plan B » de Dassault, qui pourrait consister à concevoir un chasseur léger, successeur du M2000, qui préfigurera les technologies du SCAF. Ce chasseur léger devrait pouvoir être livré à l’AAE vers 2030. Il complètera utilement le futur chasseur lourd, et ils partageront le même écosystème, notamment les mêmes effecteurs déportés.

      • Etienne Declercq dit :

        On fait la guerre avec les moyens du bord. Pas avec des matériels à produire.

      • Scipion dit :

        Je me permets d’ajouter la commande de 3 ou 4 FDI supplémentaires et l’armement complet des frégates dont nous disposons actuellement, ainsi que la mise en place d’un vrai dispositif anti-aérien.
        Dans ce domaine nous ne sommes pas loin d’être « à poils » (excusez l’expression).

      • Aramis dit :

        Globalement d’accord mais développer deux avions ça parait compliqué même avec un budget bien augmenté. Un successeur du Rafale en 2030 avec l’électronique prévue pour le F5 paraît plus jouable.

  4. ScopeWizard dit :

    HEUREUSEMENT !

    C’ est bien ce que nous disons ici-même depuis des années !

    Eh ben….merci Poutine , quoi !

    C’ est n’ importe quoi , toujours attendre la catastrophe pour enfin soudain trouver la force de se bouger le ♫ !

    Seulement , entre-temps , combien d’ années ont été perdues et combien va t-il nous en falloir pour rattraper ?

    • farragut dit :

      La politique de l’Europe, pardon de Merkel, c’était celle des gestionnaires de fonds de pension, partant du principe : « Il vaut mieux avoir tort avec tout le monde que raison tout seul. » !
      Il suffit de voir ce qu’a entrainé sa décision d’arrêter les centrales nucléaires après Fukushima pour rendre l’Allemagne (et donc l’Europe) dépendante du gaz russe (bon, avant, il y avait eu Shroeder qui était « pote » avec Poutine) et des centrales à charbon (« écologique », le charbon, quand c’est la BCE de Frankfort qui le décide !).
      Bref, des millions d’euro chaque jour pour financer les idées de grandeur (et les obus) d’un révisionniste, sur le dos d’EDF (donc des contribuables français, c’est à dire nous tous), qui est obligé de vendre l’électricité nucléaire à ses concurrents (et au reste des européens imprévoyants) à un prix plus bas que son coût de revient…
      Et c’était la même qui venait donner des leçons de « saine » gestion aux autres pays.
      J’espère qu’on la poursuivra un jour pour trahison et intelligence avec une puissance ennemie ! Pour l’instant, ce sont les Ukrainiens qui payent le prix fort du financement européen « écoresponsable » du gars qui les bombarde.
      Peut-être que l’Allemagne va apprécier les réfugiés « climatiques » (Ukrainiens, puis Moldaves et Polonais) générés par sa politique énergétique à base de CO2. 😉
      Au fait, l’Allemagne, avant les centrales à gaz russe (du méthane), était aussi une spécialiste des chambres à gaz (du Zyklon B), non ? ;-(

      • TINA dit :

        bsr Farragut !

        les allemands verts se sont vus menacés de n’être plus là , pour manger des huitres pour les fêtes de fin d’années. Pourquoi ?
        à priori , il y aurait eu une décision relative à la prolongation de fonctionnement des centrales nucléaires en Allemagne…cela peut ‘il être correct ???
        et en France , allons – nous arrêter la politique de transition énergétique ( éolien, solaire, centrale bi- énergie)?
        Devons nous souhaiter que nos bases et régiments ne soient plus dépendantes de cela ou pas ? Si oui, que doit décider un militaire?

        • farragut dit :

          @TINA
          Effectivement, il semble qu’il y ait une « réflexion » sur la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires existantes en Allemagne.
          https://www.euractiv.fr/section/energie/news/lallemagne-etudie-le-maintien-des-centrales-nucleaires-en-service/

          Par contre, la décision de Merkel d’arrêter le recours à l’énergie nucléaire (prise après mars 2011) a déjà entrainé des travaux de démantèlement irréversible de certaines installations en Allemagne.
          Même s’il y avait effectivement un revirement dans cet arrêt, la remise en état des centrales arrêtées, ainsi que le manque d’électricité en cas de coupure du gaz russe, vont entrainer une perte d’énergie assez conséquente.
          L’Allemagne n’aura pas assez de capacités de mise en service d’éoliennes, de panneaux photovoltaïques ou de lignes à haute tension (pour acheminer l’électricité produite au Nord pour les usines consommatrices dans le Sud) pour compenser le manque d’énergie à produire.
          Elle devra donc se tourner vers… la France et EDF, ou relancer des centrales à charbon pour polluer ses voisins…
          Tant que le vent souffle de l’Ouest, c’est bon pour nous et bien fait pour les Russes, par contre si le vent souffle de l’Est, la pollution ne risque pas de s’arrêter à la frontière, comme en avril-mai 1986… 😉

          Pour en revenir à la politique de transition énergétique, en France comme ailleurs, la production intermittente d’électricité via l’éolien ou le solaire nécessite une surface de terrain beaucoup plus grande pour la même quantité produite de façon stable par les réacteurs nucléaires… De plus, le réseau de distribution électrique actuel n’est pas forcément dimensionné pour des échanges entre régions productrices et régions consommatrices.
          On voit bien la difficulté des habitants à accepter les « autoroutes » de lignes aériennes à HT en Allemagne, et le surcoût (par 7 !) de l’enterrement des câbles.

          D’autre part, l’invasion de l’Ukraine l’a prouvée, ce n’est pas tant la vulnérabilité des centrales nucléaires qui intéresse un agresseur que les cibles civiles à détruire (infrastructures d’eau, de distribution électrique ou de télécommunications) pour faire « fuir » les populations chez les pays voisins. De ce point de vue, les parcs éoliens ou solaires présentent moins de risques d’effets secondaires de leur destruction pour l’agresseur (en gros, ils sont plus « tentants »).

          Il y a quelques présentations intéressantes sur ce sujet pour alimenter la réflexion :
          A voir: YouTube: (1:56:50) « Nucléaire: une énergie qui dérange [le film] »
          https://www.youtube.com/watch?v=yNUIaqCPttc
          A lire: Sciences et Avenir – Mars 2022 (No. 901) « Le nucléaire peut-il être propre ? »

          Sinon, pour ce qui concerne la transmutation des déchets les plus radioactifs, il y a les ouvrages de Roberto Monti, notamment « L’Alchimie est une science expérimentale », et les sites web consacrés aux recherches sur le sujet LENR (Low Energy Nuclear Reactions).
          https://editions-arqa.com/produit/l-alchimie-est-une-science-experimentale-roberto-monti/
          http://www.lowenergytransmutations.org/
          https://www.ecat.org/
          Bonne lecture !

    • LucienB dit :

      Peut-on encore rêver ?

      Nous avons besoin de 12 escadrons Rafale en AA :

      3 défense aérienne (Luxeuil, Orange et Mont-de-Marsan)

      3 FAS (Istres (x2) et Saint-Dizier)

      5 omnirôle (Nancy (x3), Saint-Dizier et Al Dhafra)

      1 transformation (Mont-de-Marsan)

  5. Czar dit :

    donc au moment où l’on se rend compte que l’armée russe est – partiellement – un tigre de papier et que l’affaire ukrainienne va refroidir certains potentats de second ordre tels le pitre du bosphore qui se fantasmaient comme une nouvelle puissance, donc au moment où la menace va objectivement diminuer, certains nous parlent non pas de suivre une voie de croissance contrôlée des dépenses militaires au regard de nos moyens financiers, mais d’une explosion de celles-ci ?

    pour quoi faire exactement ? pour avoir plus de matos à mettre au recyclage dans trente ans, quand ils seront obsolètes ?

    après « l’esprit de l’escalier » on invente « la mâle résolution du porche »

    • Lagrange dit :

      Qui vous dit que la menace va diminuer d un? Et deux même si elle baissé un peu il est clair qu il nous faudrait une armée de l air.

      • Saint dizier dit :

        Exacte il faut ce rappeler de la dernière avec nos vieux coucous et quelque devoitine aux singulier nous ne sommes pas en mesure actuellement de prétendre avoir une armée je dis a certaines personnes arrêtér de vous faire mousser le createur

    • PK dit :

      Je n’ai jamais vraiment cru à l’ennemi russe. En revanche, je crois nettement au dragon chinois. Certainement encore un tigre de papier, mais qui ne devrait pas le rester longtemps.

      Réarmer n’est de toute façon pas un mal, dans un monde qui va mal. Ça donne du poids à la diplomatie et de la distance avec des alliés encombrants.

      Et puis, quand c’est bien fait, ça fait aussi tourner notre industrie.

    • tschok dit :

      @Czar,

      Une fois n’est pas coutume, je suis assez d’accord avec vous. D’autant que les ressources financières qu’on peut mettre en face de nos désirs de réarmement ne sont pas infinies.

      Même si on peut espérer – ce qui n’est en rien garanti – que le budget des armées poursuive son augmentation à un rythme supérieur à l’inflation, nous aurons toujours l’obligation de définir avec soin nos priorités. Cette contrainte ne va en réalité pas s’atténuer, elle va même s’amplifier.

      Un budget défense plus généreux ne mettra pas fin à la contrainte d’avoir à faire des choix.

      Sinon, deux escadrons de Rafale supplémentaires, c’est à peu près une cinquantaines d’avions pour un coût, nous dit l’article, de 6 à 7 Mds €. Par comparaison, la première tranche à financer du programme Scaf, jusqu’en 2027, c’est plus de 8 Mds € entre les trois partenaires (Fr, All, Esp).

      Si, comme beaucoup l’appellent de leurs voeux sur ce blog, ce programme échoue, je ne sais si on parviendra à financer à la fois les 6 à 7 Mds € pour ces deux escadrons de Rafale, et les quelques milliards d’euros qu’il faudra mettre en toute hypothèse dans le plan B. Pas 8 milliards, ça on ne pourra pas le faire, mais il faudra bien y mettre quelque chose, le Plan B n’avançant pas tout seul.

      Etant précisé que, naturellement, on veut également pouvoir financer un sursaut capacitaire pour notre marine (une frégate = 1 Md €, par exemple), notre armée de terre, bien sûr, avec le gros morceau du MGCS, et financer parallèlement les nombreux programmes d’équipement des armées qui sont actuellement en cours, comme par exemple la rénovation du Tigre ou le programme Guépard, et le renouvellement de notre missilerie, entre autres choses.

    • Félix GARCIA dit :

      « pour quoi faire exactement ? pour avoir plus de matos à mettre au recyclage dans trente ans, quand ils seront obsolètes ? »
      Probablement du fait de la finitude des ressources.
      Celui qui « durera mieux » lors du « déclin inéluctable » (?) de la dépense d’énergie, et donc de la « production de trucs » (donc d’armements), sera « le Grand Vainqueur » de « l’Histoire » (car il n’y aura « PLUS JAMAIS » la possibilité de faire la même chose d’un point de vue matériel « d’égaler ou de surpasser » le « Grand Vainqueur » de cette « course ») ?

      • Félix GARCIA dit :

        * , c’est à dire « d’égaler ou de surpasser » …

      • Poorfendheur dit :

        Faut pas oublier l’effondrement de l’intérieur quand la finitude arrivera…

        Mais la question est… Sommes nous y déjà ?

        • Félix GARCIA dit :

          Sauf si la récession est organisée :
          – Crédits Carbone
          – Crédit Social

          Ça va pas être drôle pour 99,99% de la population mondiale …
          C’est pour ça que j’essaye de proposer d’autres voies …

    • Ricko dit :

      @Czar : rien de nouveau sous le soleil d’Europe depuis l’antiquité. Si vis pacem, para bellum. Les armes sont le garant de la paix sauf pour les dictateurs qui pensent toujours en avoir une plus grosse (Bertha bien sûr).

    • Paul Bismuth dit :

      @ Czar
      La faiblesse de l’armée russe n’empêchera aucunement de vendre des produits OTAN à crédit.
      https://www.lopinion.fr/international/ukraine-le-rouleau-compresseur-russe-nexiste-plus

    • Mon général dit :

      @Czar Entièrement d’accord. C »est drole ces réactions imbéciles… Le fantasme du char russe à Paris c’est terminé. Sauf si on veut guerroyer à la manière des USA et aller bombarder à droite à gauche tous les pays qui ont le malheur de nous déplaire…

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Le fantasme du char russe à Paris c’est terminé.  » Comme ceux qui déclaraient qu’une guerre en Europe c’est désormais…………terminé!

    • albatros dit :

      Ne pas investir pour du matériel qui sera un jour obsolète afin de faire des zéconomies ?
      Surtout pas : faire ceci nous amènerait à refaire la même erreur que pour les « dividendes de la paix »…
      .
      Notre époque est celle du terrorisme international de plus en plus présent sur notre sol – nous avons donc besoin de police et gendarmerie bien équipés et de services de renseignements, cela coûte (mais sert aussi pour ne guerre conventionnelle)
      En même temps nous aurons des puissances moyennes qui vont et de plus en plus se doter de l’arme nucléaire suite à l’exemple du « petit » pays non nucléaire (Ukraine) qui se fait envahir par un puissant voisin nucléaire (la Russie).
      Tout le monde voudra en avoir pour être tranquille, croient ils…
      De ce fait qu etout le monde aura du nucléaire (ou presuqe) comme en 1939 tout le monde avait des armes chimiques et que personne n’osait les utiliser (pas même en 1945) les prochaines guerres seront conventionnelles entre Etats disposant de l’arme nucléaire (comme entre le Pakistan et l’Inde qui en sont à leur 3ème guerre il me semble). car personne n’osera les utiliser mais les guerres étant liées à l’espèce humaine, elles continueront.
      Donc…le conventionnel (re)devient roi.
      Donc il faut ré investir et cela se fera au profit d’industries nationales non délocalisées (quoique… avec Macron, on aura bien nos usines contrôlées en Allemagne ou délocalisées en Afrique avec du matériel qu on ne pourra plus vendre sans leur accord).

  6. Fralipolipi dit :

    Zéro surprise.
    Cela correspond à ce que la majorité des gens évoquent ici depuis bien longtemps.
    Plus de Rafale, plus de BA FAS, plus de BA tout court, et plus de munitions et personnels.
    … choix budgétaires à la clé, mais l’actualité est éclairante.

    • tschok dit :

      @Frali,

      Eclairante, dites-vous? Espérons qu’elle le soit effectivement car les choix que devront être faits n’ont en réalité rien d’évident.

      Par exemple, cette guerre met en valeur le rôle de l’artillerie. Donc, on blinde sur l’artillerie?

      Oui, mais elle met également en lumière le rôle des drones. Donc, on blinde aussi sur les drones?

      Et la DCA? les systèmes de communication et la numérisation du champ de bataille? La logistique? Les stocks de munitions complexes? Etc.

      Un peu tout, je le crains.

    • albatros dit :

      CQFD…par les faits et l’Histoire qui sont têtus.
      Et maintenant on parle de récupérer les rares Leclerc sous cocon…le ridicule ne tue pas, il ferait des ravages chez nos médias et partis politiques.

  7. lxm dit :

    Que sont devenues toutes ces bases fermées par nos politiciens pour raison strictement budgétaire ?

    ont-elles été vendues ?

    • Fritz dit :

      Oui et pour une bouchée de pain

    • Charcot84 dit :

      Toul, transformée en champs de panneaux photovoltaïques. Cambrai en centre logistique (tout a été détruit). Colmar, les infrastructures existent encore occupée par un régiment de l’armée de terre…mais remettre la piste , les hangarettes, les hangars avions en état, prendra du temps et de l’argent. Dijon, une grande partie a été vendue, le reste est devenu une école de gendarmerie !!! Il reste de la place à Orange 2 à 3 escadrons de combat, Luxeuil, également…Istres aussi un escadrons de combat en plus est possible.

      • KOUDLANSKI Romain dit :

        Concernant Toul , pour passé à côté les panneaux photovoltaïques sont sur les terres végétales , il reste encore des bâtiments, ce serait un bon camouflage pour remettre 1 ou 2 escadrons sur cette base , musclé les escadrons d’Ochey tu mets par exemple le 1/3 et le 2/3 à 30 2000 D chacun , et le 3/3 à une vingtaine de Rafale , pareil pour Luxeuil ?

      • JC dit :

        Pour la Base de Colmar, pas la peine de rêver car située dans le Land Elsaz, Berlin ne tolèrerait certainement pas des avions français dessus.

        • albatros dit :

          Peut être ont ils (aussi rapidement que les kilomètres avalés par Guderian) changé d’avis là dessus vus les évènements récents aux marches du Sud Est ?
          Willkommen beim französischen Rafale !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « ont-elles été vendues ? » Concernant la B.A. 103 de Cambrai Epinoy elle est transformé en hub » logistique « E-Valley »
      https://evalley.fr/
      https://www.cnews.fr/videos/france/2021-05-12/e-valley-les-premiers-entrepots-du-geant-europeen-de-la-logistique

    • Doudous74 dit :

      Par toute. Dijon est devenue une école de gendarmerie.

      • Du gachis dit :

        Bretigny un site Amazon

      • papy dit :

        La base de Metz est devenue un bel entrepôt Amazone et un centre d’entrainement d’une équipe de foot. Il ne reste qu’un hélico de la Gendarmerie. Quand à la garnison de Metz si vous croisez une véhicule militaire allez jouer au loto.

  8. arnaud dit :

    Je suis mort de rire. On voit dans tous les domaines les résultats de l’incurie et de la lâcheté de nos politiques, sarkozy le premier.
    Les impasses budgétaires ont mené dans le mur: effectifs, matériels stocks de munitions, choix d’équipements nous ont mis dans le mur…
    On ne rattrapera pas en 1 an ce désastre, comme pour les autres sujets.

    • Frank dit :

      @ arnaud C’est possible, mais n’oublions pas que les LPM successives, comme d’autres postes du budget, sont des lois votées par l’Assemblée chaque automne, nuancé à la marge après les navettes sénatoriales.
      Et que l’Assemblée reflète la volonté des Français. Ou son absence.
      C’est un peu singulier de reprocher à nos élus certaines carences, en temps de crise, et d’oublier qu’ils n’existent que parce que ils ont été choisi.
      C’est facile de se la jouer matamore indigné sur l’instant, en oubliant que la lente érosion de nos forces est la conséquence du choix de chacun d’ignorer depuis longtemps que notre Défense à un cout, et est un effort à long terme, sous réserve d’en accepter le sacrifice financier, au détriment d’autres arbitrages plus confortables de l’instant.
      Au dernières Législatives, 58% des inscrits n’ont pas voté au second tour.
      Et selon la formule consacrée, « même une chèvre estampillée Macron » a été élue. On voit le résultat.
      Si les Français préfèrent glandouiller systématiquement au soleil du printemps plutôt que voter pour choisir leur destin, qu’ils ne viennent pas chouiner ensuite.
      Les LPM, comme beaucoup d’autres décisions budgétaires, c’est du long terme, fallait y réfléchir avant plutôt que chercher ailleurs des responsables.
      Préférer aller à la pêche les doigts en éventail plutôt que remplir un devoir civique essentiel que beaucoup nous envie, pour mieux conspuer ensuite éternellement les causes issues de sa propre paresse, depuis des décennies, est assez fascinant.
      Moi, c’est cette hypocrisie permanente qui me fait bien rire.

      • Math dit :

        Ça, p
        Ça, c’est mal analyser les causes. On a eu droit à plusieurs élections volées: Macron Drahi qui s’entraident: Macron fait de Drahi un milliardaire, Drahi se charge via ses groupes de presse et la « justice » d’écarter Fillon.
        Auparavant: Melechon, le Pen, même Sarkozy ont été détruits par les milliardaires et la « justice » qui choisissent qui peut être élu. Ça enlève beaucoup d’intérêt au vote, n’est ce pas?
        La flemme est peut-être moins perceptible que la corruption, non?

      • Sebastien dit :

        Merci, je suis pleinement d’accord avec vous, c’est encore mieux exprimé clairement.

    • albatros dit :

      Moi je suis mort d’amertume et depuis longtemps au sujet de ces économies de bout de chandelles, alors qu’on gaspille à coup de milliards à côté – sans contrôler rien .

  9. PeterR dit :

    A la lecture de cet article me voilà pleinement rassuré.

    Pleinement rassuré par la vision stratégique des gens qui sont élus (et donc également sur la qualité des électeurs qu’on brosse trop facilement dans le sens du poil) et ce depuis un certain nombres de mandats.

    Je ne sais pas si nos énarques sont au courant qu’un avion de nos jours ne se construit plus en quelques jours mais plutôt en quelqueS mois (avec un très grand S) et qu’il en va de même pour toutes les munitions « de haute précision ».
    Le jour où on en aura besoin il sera bien trop tard pour lancer une prod. Les ingénieurs et techniciens qui les fabriquent sont aussi en nombre limité et cela demande des mois pour les former (en tablant sur la reconversion à marche forcée de personnes travaillant dans d’autres industries, sinon on compte alors en années) et créer des chaînes de fabrication supplémentaires

    Il est 13h00 et tout va bien. Dormez braves gens

    • Math dit :

      Ca, c’est un autre sujet important. La guerre demande du matériel peu cher, fabriqué en grand nombre et disponible rapidement. Les forces aériennes sont souvent détruites au sol en 24h. Et pas remplaçables.
      Nous avions 3000 chars en 1940 et 200 aujourd’hui.
      Concernant les canons, on en aura 110 dans 4 ans. Ça me semble échantillonnaire. Et chaque système neuf coûte un bras. Ne pouvons nous pas faire simple et en nombre pour la puissance de feu? Le High-tech n’est bien que pour percer. Pour occuper, c’est le low-tech en nombre, et avec une grosse puissance de feu qui fonctionne.

      • albatros dit :

        Vu que nous n’avons pas 100 000 conscrits à « gaspiller » comme Poutine il nous faut le contraire : de la haute qualité avec des troupes professionnelles bien formées et bien protégées, secondées par des drones, robots divers et une très forte puissance aérienne.
        Il nous faut aussi des conscrits pour la DOT, la Défense du territoire. Ceci pour constituer une redondance et une réserve sur la profondeur et la durée en cas de guerre conventionnelle et de menace directe sur notre territoire Y COMPRIS notre ZEE, c’est la même chose.

  10. Jean Marc dit :

    Format insuffisant à 185 avions pour l’AAE alors que depuis la vente à la Grèce d’avion d’occasion pris sur l’existant le format actuel est de moins de 100 appareils.
    Il faut donc en commander une centaine. On est au delà des 7 milliards.

    • Huon dit :

      Non, le format actuel est de l’ordre de 200 avions de combat, Rafale et Mirage 2000 de différents types.

  11. Hercule dit :

    À ce sujet, une autre question porte sur l’AFFECTATION de ces deux hypothétiques escadrons, après les nombreuses dissolutions de bases aériennes…

    • Clavier dit :

      On peut mettre plusieurs escadrons sur une même base: J’ai connu Reims avec 6 escadrons….!

      • KOUDLANSKI Romain dit :

        @Clavier ou musclé les escadrons des bases encore en activité , comme à Ochey tu mets 2 des 3 escadrons à 30 Mirage 2000D le dernier tu mets 20 à 25 Rafale .

  12. LeBreton dit :

    Il serait temps que nos gouvernants  » invitent » la société Dassault à ouvrir une deuxième chaîne de production pour le Rafale… (la demande à l’ export est là aussi…)

    • PeterR dit :

      C’est clair.
      Sans oublier que la demande va être forte et les acheteurs s’orienter vers des produits rapidement disponibles

    • Carin dit :

      @leBreton
      Vous avez une idée du temps qu’il faut pour former les gars qui vont s’atteler sur cette seconde chaîne?
      Je vous dit ça, parce que Dassault c’est pas LM ni Boeing… les ouvriers de chez Dassault sont tous issus d’une rare école de compagnons, puis après recrutement partent en formation…

      • albatros dit :

        Il me semble que Dassault a (prévu et) déjà répondu là dessus. Possibilité de créer une seconde chaîne de production assez rapidement à Mérignac sans beaucoup embaucher, et passage aux 3/8 (3 équipes sur 24 heures) en cas de gros besoins…

    • Etienne Declercq dit :

      Les Rafales ne peuvent être produits rapidement.

      • albatros dit :

        Dassault peut très bien augmenter la cadence de production et passer d’1 (actuellement) à 2 voire 3 modèles (peut être 4 en faisant de gros efforts ?) sortant par mois.
        C’est à dire multiplier par 2 ou 3 la production, c’est déjà pas si mal.
        https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/dassault-va-augmenter-ses-cadences-de-production-a-trois-rafale-par-mois-493552.html

      • PK dit :

        Excellente remarque : il faut près de 2 ans pour fabriquer la première pièce et coller le dernier boulon aujourd’hui.

        Le B-A BA d’un État prévoyant serait

        1) d’assurer la chaîne (c’est à peu prêt fait aujourd’hui, mais l’à-peu prêt en cas de guerre… hmmm)
        2) faire monter en puissance les PME qui sont au cœur de la chaîne et qui sont le maillon faible.

        Pour cela, pas le choix : des commandes fermes sur un terme assez long et une protection des PME qui auront suivi. Le prix d’une BITD passe par là.

        Le problème, on est guidé par des aveugles, doublés de traîtres. Quand ils ne dépècent pas notre BITD, ils se chargent de vendre nos fleurons. Coucou Manu : un jour, il faudra payer l’addition.

  13. vrai_chasseur dit :

    Bref, si vis pacem para bellum.
    Ou encore « les dividendes de la paix » remplacé par « le prix à payer pour la paix », dans la tête des décideurs politiques européens.
    Le prix à payer étant plus cher que les dividendes, les budgets défense des 27 vont tous augmenter.

    • Vinz dit :

      Encore faut il qu’ils en aient les moyens. Avec le marasme qui se profile de plus en plus à l’horizon, les 27 pourront à peine se payer de mots.

  14. Antoine dit :

    Comme depuis longtemps, nous avons une guerre de retard.
    Un jour, on risque de le payer cash.

    • Félix GARCIA dit :

      « Comme depuis longtemps, nous avons une guerre de retard. »
      Mais ne vous inquiétez pas ! Les américains ont une guerre d’avance !

      « Un jour, on risque de le payer cash. »
      Voir la réponse au point précédent !

      ^^
      Désolé pour cet humour noir …

    • tschok dit :

      Remarquez, avoir une guerre d’avance, je ne sais pas si c’est mieux.

    • Dolgan dit :

      Ah? On est en guerre ?

  15. baron dit :

    Certes, mais une remontée en puissance demandera du temps avec un objectif beaucoup plus ambitieux que deux escadrons de chasse supplémentaires, car il faudra faire une estimation globale des moyens liés comme les drones ou les moyens de guerre électronique et de transport . Bon courage à nos aviateurs planificateurs pour l’expression finale du besoin, la bouteille à l’encre de tous les États-majors toujours bousculée au final par les contraintes financières.

  16. Jaicruvoir dit :

    40 ans ineptie de nos dirigeants politiques. Qui n’ont servit que leurs intérêts pour se faire réélire

    • PeterR dit :

      Il ne faut pas non plus absoudre les électeurs ayant voté pour ces guignols qui leur racontaient ce qu’ils voulaient entendre et promettaient que demain on rasera gratis.
      Cela date peut-être encore d’avant mais mes souvenirs persos remontent à l’élection de FM. J’étais très jeune mais déjà consterné par le discours. Bossez moins, soyez payés plus. Partez en retraite à 56 ans. Et en parallèle démantibulation des filières de formation professionnelle, saccage de l’industrie, mise de nos cou..lles dans les mains des chinois, etc, etc …

    • Doudous74 dit :

      Malheureusement l’ineptie est plus large que celle de nos dirigeants… La défense coûte cher et personne n’a envie de payer… Et ça on le paye dans tous les domaines…

  17. Raymond75 dit :

    Oui, en effet il me semble indispensable de disposer de quelques centaines de SCAF (et de leurs système de systèmes) dans 40 ans !

  18. philbeau dit :

    A quelque chose près malheur est bon . Cette crise en Europe , tellement prévisible et vue depuis longtemps par des observateurs de bon sens , est entrain de doucher les illusions utopistes des pseudo intellectuels de salon qui tiennent le haut du pavé médiatique depuis des lustres . Les citoyens français , comme leurs voisins européens s’aperçoivent que le monde réel n’est pas seulement celui aseptisé de cabinets de conseil et des bureaucrates vivant dans la bulle artificielle d’une société urbanisée et réduite à des propos politiquement corrects qu’on tient le matin devant la machine à café , le journal Le Monde dans une main …Le réel saute à la figure de nos « élites » auto-proclamées , qui nous ont conduit dans l’impasse actuelle dont il est urgent de sortir . La première urgence d’ailleurs : dégager les comptables irresponsables qui voient la chose militaire comme une variable d’ajustement de leur horizon comptable de petits ronds de cuir décérébrés .

    • PeterR dit :

      Bof, j’ai pleinement confiance dans la majorité de mes concitoyens qui s’empresseront de voter pour les mêmes guignoles et dans le système qui prendra soin d’écarter tout candidat susceptible de leur faire de l’ombre

  19. ScopeWizard dit :

    HS

    Je ne sais pas si @mark41 viendra faire un tour dans le coin , mais peu importe , voici ma réponse .

    mark41
    12 mars 2022 à 23:37

    « Et donc les moutons ça n’ existe pas ? C’ est une vue de l’ esprit , en somme »

    Non, je ne me permettrais pas de qualifier les gens de « moutons ». On a les élus qu’on mérite, et si il y a un choix clair exprimé par une majorité de français (quelque soit l’incompétence réelle de l’élu en question), c’est peut-être aussi parce qu’ils considèrent qu’ils votent pour les moins mauvais.

    Mais ??

    Même s’ ils peuvent évidemment en faire plus ou moins partie , les « moutons » ne sont pas les « élus » , ce sont avant-tout ceux qui les élisent ou qui comptent sur eux .
    Gardons-nous déjà les contresens , je vous prie ; ce sera un bon début .

    « Vous n’avez pas le monopole de l’intelligence, mais a vous lire, on dirais pourtant que vous avez tendance a vous croire supérieur à la moyenne. »

    Vaste sujet que définir l’ « intelligence » ; déjà parce qu’à mon avis il y en a de plusieurs sortes…

    J’ ai plutôt l’ impression que c’ est vous qui ne vous attendiez pas à bec si dur ; en conséquence de quoi , vous voici dans le doute voire en plein complexe .
    Votre perception de celui d’ en face en est donc altérée et vous avez tendance à le surévaluer d’ où cette propension à réduire l’ échange à une question de supériorité versus infériorité .
    C’ est un peu con…
    En tout cas , ce n’ est vraiment pas sur ce terrain que je me serais aventuré .

    « Permettez moi de vous ramener à la raison, »

    Faites donc .

    « votre admiration (largement démontré quoi que vous en disiez) pour les régimes autoritaires (tellement plus prompt à cracher sur l’OTAN que sur Poutine) »

    D’ abord il n’ y a pas d’ « admiration » donc rien qui soit « largement démontré » .

    Ensuite , plutôt que sauter si hâtivement aux conclusions vous êtes vous jamais posé la question du POURQUOI j’ étais plus prompt à ceci qu’ à cela ?

    Dites-moi , d’ après vous , à quel camp est-ce que j’ appartiens ?

    Voilà , vous y venez…

    Et donc à partir de cette évidence , toujours d’ après vous , en dehors de toute propagande aussi mensongère qu’ exagérée , tant dans ce qu’ ils peuvent avoir de meilleur comme de pire , pour en faire depuis si longtemps partie , des deux camps lequel suis-je censé le mieux connaître ?
    Je précise bien : en dehors de toute propagande…

    Voilà , vous y êtes !

    Tandis que l’ autre je ne le connais pas ; donc à part des tonnes de baratin propagandiste qui de surcroît depuis le rattachement/annexion de la Crimée en 2014 s’ exerce comme rarement auparavant voire comme jamais , je n’ ai pas grand-chose à me mettre sous la dent .
    Et comme je ne suis pas exactement du genre à « gober »…. même pour faire plaisir ou coller à quelque pseudo unanimité de vues….

     » vous disqualifie franchement a exprimer votre mépris de la « dauxa » de « mouton bêlant » qui vivent dans l’ »illusion de démocratie via une alternance qui dans les faits n’ en est pas une », « avec pour seul guide éclairé le Capitalisme-libéral à la sauce US ». »

    C’ est vous qui allez décréter qui est « qualifié » et qui ne l’ est pas ?
    Trouvez pas ça un poil prétentieux ?

    « C’est très clair, pour vous, la France n’est pas une démocratie. »

    Exact ; et si vous ne vous contentiez pas de si peu , vous le sauriez vous aussi .

    En fait , et c’ est quelque chose qui même sur le plan international est de plus en plus reconnu , la France est une démocratie défaillante .

    Or , compte tenu de l’ idée que je me fais ou que j’ ai pu avoir de ce qu’ est une « démocratie » digne de ce nom , y compris la France d’ il y a quelques décennies , à partir du moment où elle est « défaillante » ce que du reste je peux moi-même à mon niveau expérimenter très souvent , me concernant , la France n’ est plus une démocratie .
    C’ est autre chose : un mélange entre oligarchie et régime semi-autoritaire à tendance kleptocrate .

    Vous devriez étudier l’ Histoire de l’ impôt en Europe , spécialement en Angleterre ; entre importation du Féodalisme à la sauce Couronne Normande , Magna Carta , déclaration des Droits , Habeas Corpus , Parlement , vous comprendriez beaucoup de choses….

    « Ok notre système a un paquet de défauts, mais faut peut-être essayer d’être un peu objectif (c’est trop demander?). »

    Tiens , voyez que vous aussi vous-vous en étiez aperçu…

    Objectif par rapport à quoi ? à votre vision des choses à vous ?

    Ben non , à l’ instar de toute cette « diversité » socio-ethnico-culturelle qu’ au nom de mondialisme-américanisme et j’ en passe , l’ on n’ a cesse de nous vendre , je suis encore en droit de penser autrement .
    Mais je vous l’ accorde , vu les cinglés si bien intentionnés qui nous dirigent , ça ne va sans-doute pas durer…

     » Car franchement, vous ne croyez pas que la « dauxa » (pour reprendre vos mots) de la presse turque et de la presse russe est un brin plus orientée que la presse française? »

    DOXA

    Très certainement ; mais vous savez perso je n’ en ai rien à cirer de cette presse , ce n’ est pas celle que je lis ou à laquelle j’ ai le plus aisé des accès , encore moins celle après laquelle je cours .

    « Moi il me semble que la presse écrite française (malgré une indépendance relative liée a leur propriétaires) est encore suffisamment diverse pour exprimer un large spectre d’avis différents . »

    Tout dépend ; parfois oui , parfois c’ est de moins en moins le cas .
    N’ oubliez pas que la presse est subventionnée…

    « Libé c’est pas le figaro, et si vous ne voyez pas de différence alors je ne peux rien pour vous. »

    Très certainement là-aussi , mais vu que je ne lis ni l’ un ni l’ autre depuis si longtemps…

    Ne vous faites donc pas de bile , je sais me passer d’ ambulance…

  20. Baeenkopf68 dit :

    Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup….! La Cour des Comptes n’est pas un organe décisionnel mais…….!!??? n’y aurait il pas quelques contradictions au sommet de l’État ?

    Armées : la Cour des Comptes propose de réduire la voilure dans un contexte budgétaire contraint
    Dans son rapport sur l’effort budgétaire en faveur de la défense, la Cour des comptes ne croit pas à la réalisation d’Ambition 2030 du ministère des Armées en raison de la dégradation des finances publiques. (La Tribune du 11/03/022)

    • tschok dit :

      D’après ce que j’ai compris, les journalistes de la Tribune sont parvenus à se procurer une copie du rapport avant sa présentation officielle, qui a été retardée, mais surtout, entretemps, il y a eu la guerre en Ukraine.

      En fait, le rapport a été rédigé avant la guerre, quoi. Avant le 24 février 2022. Et c’était un autre monde.

      Ils vont vraisemblablement rédiger d’autres conclusions… Mais sur la trajectoire budgétaire, ils n’y peuvent rien, la contrainte budgétaire va vraisemblablement s’aggraver. Ce qui était valable avant le 24 février est a fortiori valable après.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        C’ est du baratin , ça .

        Ça voudrait déjà dire qu’ en tant qu’ éminence influant via moult rapports sur la décision , la Cour des Comptes ne serait qu’ un de ces énièmes machins qui naviguerait à vue , au jour le jour .

        La réalité est que cet organisme qui se sait au-dessus de tout n’ a qu’ une boussole , le reste elle s’ en fout donc évidemment l’ anticipation des besoins n’ est jamais à l’ ordre du jour .
        En somme , elle ne se sent pas concernée .

        En fait , elle est à l’ image des présidents actuels , Macron en étant le pompon ; hormis ceux qui sont comme lui sachant que lui se voit comme horizon indépassable , non pas pour la France mais pour lui-même , c’ est quelqu’ un qui est dans son monde , ne connaît rien et n’ a de toute façon jamais rien connu du reste , donc il s’ en fout .

        Il n’ est président que de ceux des Français qu’ il reconnaît , les autres c’ est accessoire ou pour le décor .

        Et bien la Cour des Comptes c’ est la même chose ; en dehors , de la composante pognon , ça n’ envisage rien de plus .
        Or , ce sont ses rapports qui par leur poids influent grandement sur certaines décisions qui vont engager le pays parfois sur des décennies .

        Bref , encore un truc qui ne sert à rien qu’ à s’ auto-satisfaire et s’ auto-justifier en se prenant pour Dieu le Père , opaque à souhait , qui coûte lui-même bonbon aux Français .

        Et c’ est ça qu’ « on » écoute si religieusement au nom de la régulation de la dépense publique….

        • tschok dit :

          Non, Scope, une fois de plus vous comprenez tout de traviole.

          Il y a trois choses:

          1- Une politique d’augmentation de la dépense de défense
          2- Une situation économique qui peut remettre en cause cette politique
          3- une cour des comptes qui, avant la guerre, le dit dans un rapport non-publié

          Maintenant qu’il y a la guerre en Ukraine, le message de la cour, qui n’a pourtant pas perdu de son actualité, bien au contraire, est néanmoins plus difficile à entendre.

          J’ai cru comprendre qu’elle allait revoir sa copie, pour en gommer les contours les plus saillants. Pour que le truc soit moins coupant, quoi.

          C’est en tout cas ce que suggère Michel Cabirol, de La Tribune, dans l’article dont nous discutons.

          Je cite:

          « La cour des comptes va-t-elle revoir sa copie sur son rapport « La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 et les capacités des armées », dont la présentation était prévue le 2 mars et a été reportée ? C’est possible. Car la guerre en Ukraine a probablement balayé certaines convictions des rapporteurs, qui ont eu la tentation habituelle de confronter les ambitions des armées (Ambition 2030) au seul strict point de vue des finances publiques. Toutefois l’invasion de l’Ukraine par la Russie pourrait faire fléchir l’orthodoxie budgétaire de la Cour des comptes ».

          Ici:https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armees-la-cour-des-comptes-propose-de-reduire-la-voilure-dans-un-contexte-budgetaire-contraint-905925.html

        • ScopeWizard dit :

          Tout ce que vous voudrez , il n’ en demeure pas moins vrai qu’ alors que nos armées sont pourtant aussi sollicitées que , ne serait-ce que du point de vue des réserves de munitions , dans une situation difficile , cette Cour des Comptes prônait une nouvelle baisse des dépenses .

          Ça fait au moins quinze années que nous sommes à la ramasse , s’ il n’ y avait pas eu cette menace Islamiste sous Hollande , cet abruti et sa cohorte de nouilles , par les décisions qu’ ils avaient déjà prises s’ apprêtaient à aggraver le problème d’ un bon cran supplémentaire….

          Vous comprenez , ce n’ est pas nouveau .

          Tout le monde sait que nous manquons minimum d’ un tiers dans les effectifs ou dotations ; ce qui affecte nos capacités , nous met en situation de flux-tendu , épuise personnels et matériels qui déjà font défaut ou sont en nombre insuffisant .

          Mieux que ça , depuis plusieurs mois , et il y a déjà longtemps que j’ y souscris pour avoir fait ce même constat , tous ceux qui sont un peu connaisseurs ou bien placés , parlent de guerre de haute intensité pointant notre incapacité à y faire durablement face vu l’ état actuel de nos forces…

          Mais qu’ à cela ne tienne , guerre en Ukraine ou pas , ces andouilles-savantes de la Cour des Comptes avaient décidé qu’ il fallait en rajouter une couche et de ce fait aggraver les problèmes .

          Jusqu’ où , jusqu’ à l’ os ?

          Perso , j’ ai plutôt l’ impression que la guerre en Ukraine ait bon-dos , et qu’ en réalité il y ait eu de la gueulante dans l’ air…

          Eh oui , si ces idiots persistaient dans leurs conneries , on ne sait jamais , leur Cour des Comptes aurait peut-être risqué une refonte voire une dissolution….

          Que voilà une perspective qui ne devait guère les enchanter….

          D’ où cette revue de copie avec pour prétexte la lumière apparue suite à la guerre en Ukraine….

  21. Jean Ker dit :

    Peut-être aura-t-on une seconde ligne chez Dassault avant d’avoir vendu tous nos zincs sur le marché de l’occase ?
    Va savoir ?
    Il vaudrait mieux une une deux commissions spéciales pour prendre encore dix ans avant de se décider ?
    Et si on confiait tous nos plans aux allemands avant de nous lancer ? ça parait sage.
    Et tiens : si on se privait aussi des circuits commerciaux permettant d’obtenir les matières nécessaires à la fabrication des avions en question ?
    Bof : d’ici là, les mandats des responsables seront terminés, et les parachutes dorés auront fait atterrir bien des ambitions.
    Il ne restera qu’à étudier l’option d’acheter sur étagère directement au suzerain, qui devrait nous proposer un bon prix vu le cours négatif du dollar…
    Ou peut-être un dirigeant écolo visionnaire voudra-t-il des chasseurs électriques ou à pédales ?

    • TINA dit :

      à Mr Jean KER:

      Bonsoir !

      – Effectivement , il nous faut, prioritairement garder « nos zincs » les moins modernes, et qui dispose tout de même d’un potentiel opérationnel dissuasif sur des missions mono missions, ce qui est le cas de nombre des M2000 retiré du service actif à mars 2022, de même que ceux prévu pour les 7 prochaines années. le rappel du Gal Bruno MAIGRET est pertinent « …d’autant que le volume d’heures de vol nécessaires pour atteindre ce niveau sur un avion omni-rôle est nécessairement plus important que sur un chasseur mono-mission. ». Les avantages en terme de possession de matériel, des équipements et bien sur des personnels constituent des bases pour moderniser partiellement/ complémentairement ces avions, d’une part; de relancer la production de pièces nécessaires à certains M2000 en service et pour partie ceux retiré , à tort ,du service actif (Notamment les N). Inspirons nous de ce qu’il se fait dans d’autres pays ( certains vecteurs on plus de 40, 50 ans …Et leur modernisation est réalisée cumulativement à la relance de production de pièces nécessaires). En revanche, rien ne m’apparaît réalisable sans le remplacement des candidats politiques et de leurs équipes.
      – Avez des précisions sur l »ouverture d’une seconde ligne d’assemblage du Rafale? Est- ce dans les tuyaux?
      – J’ai apprécié vos autres questionnements.

    • Félix GARCIA dit :

      « Ou peut-être un dirigeant écolo visionnaire voudra-t-il des chasseurs électriques ou à pédales ? »

      OSS 117 – Pédalo Canard !!!
      https://www.youtube.com/watch?v=N3oS-2vYPrc
      On sait jamais, ça peut toujours servir !
      😉

  22. Libre84 dit :

    On a besoin de 400 avions Rafale pour défendre notre pays.

    • Dolgan dit :

      En dessous de 366521, c’est insuffisant contre une attaque des goaulds

    • Clavier dit :

      Sans blague …..vous voulez attaquer seul la Russie….?

    • joe dit :

      Non. Plus de système antiaérien moyenne portée, plus de drones (petits, moyens et gros) suffira amplement à compenser. On le voit très bien en Ukraine, une Armé sans aviation qui tient à distance une ennemi 4 fois plus nombreux.

      L’Ukraine avec 20 systèmes moyenne portée et une centaine de drones (qui coûtent une fraction d’un MIG29) aurait une maîtrise quasi totale du ciel.
      De plus la France n’est pas seule. Il y a l’Otan.

      • Dolgan dit :

        Euh les ukrainiens sont en léger surnombre . Oui oui, le russes se sont lancé la dedans, en multipliant les fronts en infériorité numérique . ..

        Nb: vous comptez quoi pour arriver à 100 drones ukrainiens?

      • Mathieu dit :

        Et des avions légers dronisés pour cogner la defense anti aérienne.

    • Le Suren dit :

      J’allais dire 350. Mais l’Aéronavale devrait en disposer d’une centaine avec bien sur 2 PA.

    • Etienne Declercq dit :

      La France n »a pas defense aerienne digne de ce nom.
      Où sont les missiles haute altitude longue distance?
      Ce ne sont pas les armes tactiques qui interdiront le ciel français.
      Les avions sont le plus souvent détruits au sol.
      En cas de guerre les effectifs seront maigres. Pas 80 appareils, plutôt 8.

    • Etienne Declercq dit :

      Pour attaquer 200 suffiraient.

  23. Bloodasp dit :

    Deux escadrons seulement? Eh les gars faut un peu se réveiller, c’est pas avec 2 escadrons soit 24 avions qu’on va faire la différence, il faut au minimum 10 escadrons supplémentaires. Avec quel argent? facile, je suis sur qu’en baissant de 10% les 750 milliards de prestations sociales qu’on verse chaque année, il y a de quoi faire…Ah on me dit à l’oreillette qu’on ne peut pas baisser les prestations sociales, sous peine d’avoir des troubles sociaux, ah bah qu’est qu’on fait alors? Rien, on va rien faire, bon ben le dernier qui partira n’oubliera pas d’éteindre la lumière avant de fermer la porte.

    • Esadre, escadron, escadrille dit :

      1 escadron = 20 avions (15 il y’a quelques temps….).

    • Pb75 dit :

      Alors, un escadron de chasse type tourne autour de 20 appareils depuis pfiou … (de mémoire les 90’s)

  24. Sylvain dit :

    Soyons prudents et réalistes. En ce moment, il y a l Ukraine et donc ce discours est à la mode. Mais une fois cette terminée ? On reviendra aux fondamentaux… rappelons que le 15 février, la PFUE se félicitait du projet de règlement communautaire sur la taxonomie, en matière d investissement, qui classait le secteur de l armement comme je cite « le tabac, le jeu et la pornographie ». 15 février 2022….une semaine avant l attaque de l Ukraine. Honnêtement, une fois la crise passée, l armée retrouvera son rôle de variable d ajustement des ressources budgétaires

    • tschok dit :

      @Sylvain,

      Elle n’a plus ce rôle en France depuis la fin du mandat Hollande et je ne pense pas qu’elle le retrouvera même après la fin de la guerre en Ukraine.

      En revanche, personne ne peut dire avec précision ce qu’on a économiquement devant nous, il y a beaucoup trop d’incertitudes.

      Parmi les mille et un sentiers de l’avenir, dont les ramifications s’étendent devant nous, quelques uns nous conduisent à une situation budgétaire si contrainte que c’est la totalité du budget de l’Etat qui sera une variable d’ajustement.

      C’est plutôt ça le problème.

      • farragut dit :

        @tschok
        « La fin de la guerre en Ukraine », c’est quand tous les Ukrainiens de l’ex-Ukraine se seront réfugiés à l’ouest chez nous, en France, parce qu’après, il y a la mer ?
        J’ai l’impression que parmi les mille sentiers de l’avenir de votre vision, il y en a un qui consiste (ou consistait déjà ?) à choisir la richesse (de quelques-uns, mais de la pauvreté pour le plus grand nombre) ET la guerre (d’abord chez certains puis chez tous), c’est à dire la servitude sous un régime redevenu soviétique (enfin, avec des oligarques et Wagner en plus).
        C’était le choix allemand, qui justement contraignait la politique de la France (justement la « politique d’avenir » résumée par Valérie Pécresse avec son « 1/3 Thatcher, 2/3 Merkel »).
        Mais peut-être que Vladimir Poutine « relancera » le programme de centrales nucléaires en Allemagne (après tout, leur intérêt bien compris peut rendre les Allemands intelligents, ou du moins, Olaf Scholz), autant qu’en France, et que cela résoudra le « besoin » de la dépendance et de la servitude, pour ne pas dire servilité envers leurs fournisseurs (aussi bien de gaz que de F-35A). Un premier pas vers la nécessaire souveraineté, comme on dit ?
        On peut rêver, non ? 😉

        • tschok dit :

          @farragut,

          Je ne vois pas bien le rapport avec la contrainte budgétaire en France et le maintien, que j’espère possible, d’une politique budgétaire de défense dynamique.

          J’expliquais simplement à Sylvain que la « variable d’ajustement » risque de s’appliquer à l’ensemble du budget de l’Etat, la contrainte budgétaire pouvant éventuellement être forte et générale dans un avenir proche.

          En clair, pas seulement le ministère des armées.

          • farragut dit :

            @tschok
            Ok, sans doute me suis-je mal exprimé. Je voulais mettre en évidence le fait que le changement de politique allemande (arrêt de la dépendance au gaz russe, et donc relance potentielle de la production d’électricité d’origine nucléaire) pouvait relâcher la pression de l’ordolibéralisme allemand sur les finances des pays européens, et donc sur le budget de la France (comme la « disparition » de la limite du déficit à 3% pendant la crise du Covid).
            La « nouvelle » perception de la dépendance allemande (et donc européenne) vis-à-vis d’un fournisseur agressif peut produire une relance de l’idée de souveraineté énergétique (à défaut de militaire), à la fois par l’Allemagne, mais aussi des pays dépendant des énergies fossiles (comme la Pologne et les Etats baltes).
            Le budget que consacrera l’Allemagne à sa défense sera un signal fort, et peut-être un renforcement de la position de la France dans sa proposition de « sortir » les budgets de défense des contraintes imposées sur les déficits (« critères » de Maastricht).
            Le choix allemand de l’époque Merkel consistait à laisser aux autres pays la charge de la défense « européenne » et bénéficier ainsi d’une capacité d’investissement lui permettant de « dépouiller les voisins » (comme le dit Josef Stiglitz).
            Si Olaf Scholz (ex-ministre des Finances de Merkel, ne l’oublions pas) consent à dépenser pour « sa » défense un peu plus que Merkel ne le faisait, on peut imaginer que ce sera d’autant moins de justification pour imposer une rigueur budgétaire aux autres pays, sur ce sujet du moins. 😉

  25. Shaarb dit :

    On nous explique que pour faire baisser le prix unitaire d un appareil, il faut en produire en grande quantité. Vu les derniers succes à l export et qu il faudra bientot ouvrir une seconde ligne de production chez d assault, c est peut etre le bon moment pour l etat d augmenter sa commande?

  26. bibi dit :

    Oh tiens… Des décisions court termistes qui nous foutent dans la merde 10 ans plus tard. Cela m’étonne de nos politiques !

    • tschok dit :

      @bibi,

      Si elles nous foutent dans la merde dix ans plus tard, elles ne sont pas courtermistes, parce que le court terme, c’est moins de deux ans.

      Si vous prenez une décision à l’année N, et que vous n’en ressentez les effets négatifs que dix ans plus tard, vous avez pris une bonne décision, sur le long terme. Ne pas ressentir les effets négatifs d’une décision pendant dix ans est une performance plutôt bonne.

      D’habitude, vous ressentez les effets négatifs de vos décisions tout de suite. Donc, vous pouvez vous corrigez rapidement. Cest la raison pour laquelle les décisions dites courtermistes ne sont pas si mauvaises qu’on le prétend.

  27. Fabiano dit :

    La Cour des comptes vient pourtant d’appeler à la prudence sur les budgets militaires à venir. Nos hauts fonctionnaires aiment saboter notre pays. Ils feraient mieux de dire au gouvernement de réduire les dépenses sociales qui avoisinent les 800 milliards d’euros en 2021 (20% des dépenses sociales au niveau mondial alors que la France représente 1% de la population mondiale).

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armees-la-cour-des-comptes-propose-de-reduire-la-voilure-dans-un-contexte-budgetaire-contraint-905925.html

    • philbeau dit :

      En effet de telles conclusions sont insupportables dans la situation actuelle . Chez les crânes d’oeufs , c’est trop compliqué d’essayer de comprendre le monde . Pondre un rapport déconnecté de la réalité est tout ce qu’ils ont appris à faire après de longues , longues études . Tellement longues qu’ils ne connaissent rien de la vie .

      • Mon général dit :

        La réalité c’est que la France n’est menacée par personne. Donc aucune raison de se sur-armer. Si tu envisages un conflit avec la Russie alors il te faut investir dans un abri anti-aromique.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « La réalité c’est que la France n’est menacée par personne. » Cécité où………… plus grave?
          « Donc aucune raison de se sur-armer.  » Le problème est qu’à ce jour c’est ………………. l’inverse!

      • Carin dit :

        Lisez @Tschok un peu plus haut, il explique que ce rapport est sorti avant la guerre en Ukraine… et comme il le précise, c’était « un autre monde ».

    • farragut dit :

      @Fabiano
      La Cour des Comptes, c’est comme une DRH dans une entreprise privée (un avionneur, par exemple). Elle est là pour « gérer » la masse salariale, c’est à dire le fameux « coût du travail ». Ce n’est pas elle qui décide des investissements, ni de la stratégie, c’est le rôle du Conseil d’Administration, sur proposition du P-DG…
      Seul le Conseil d’Administration (CA) peut « décider » de réduire le coût du « travail » (i.e. les revenus, ou le personnel) au détriment des « dividendes » (i.e. le « coût de la finance », du pognon) ou de l’investissement (des embauches, des projets, des produits, des processus, du matériel de production), charge à la DRH d’exécuter (en fait, vérifier l’exécution de) ses décisions.
      Quand la DRH prend trop de pouvoir, et « décide » à la place du P-DG ou du CA, on peut voir les candidats ou les jeunes embauchés déserter la société (i.e. la « fuite des cerveaux »), ou voir apparaître de grèves dans les usines…
      C’est ce qui arrive à la Russie en ce moment, quand on voit les intellectuels et les journalistes indépendants quitter le pays par peur des représailles (i.e. le « Règlement Intérieur » de chaque site )…
      C’est pourquoi il reste (sauf si un Macron passe et repasse par là) le « Code du Travail », qui limite les prétentions exorbitantes de la DRH à régenter comme elle veut son petit monde de « petites mains ».
      A un niveau supérieur, la mise en oeuvre des directives du Code du Travail est normalement contrôlée par l’Inspection du Travail, ce qui pour le cas de la DRH « Russie » un peu trop envahissante, serait le Conseil de Sécurité de l’ONU…
      Mais on retombe dans le travers de toutes les organisations humaines (cf. « Les Systèmes du Destin », de Jacques Lesourne), c’est-à-dire la reproduction à tous les niveaux de décision des insuffisances de contrôle des cerveaux humains… (en gros, les relations entre nations sont « identiques » à celles entre « voisins » ou « copropriétaires », d’un immeuble ou d’une planète).
      Si vous parvenez à nous (pauvres terriens) trouver un système de décision qui préserve à tous les niveaux (immeubles, quartiers, entreprises, nations, Terre) les intérêts et la survie à long terme des individus, des organisations humaines, des nations, de l’environnement, vous avez votre chance comme Maître du Monde !

      Pour les multiples univers, il y a encore du boulot, mais chaque chose en son temps ! 😉
      Commencez par « maitriser » votre DRH locale, ce sera un bon début !!!

      https://www.amazon.fr/Syst%C3%A8mes-du-destin-Jacques-Lesourne/dp/2247003249
      https://www.amazon.fr/conseil-s%C3%A9curit%C3%A9-Nations-Unies-ma%C3%AEtrise/dp/2802717073
      https://www.amazon.fr/Code-travail-Codes-Droit-Livres/b?node=754398

      • Fabiano dit :

        @ farragut

        En dépit de tous les dysfonctionnements que vous évoquez et pour une plus grande maitrise budgétaire, la CdC serait mieux inspirée de demander une réduction des dépenses sociales plutôt que des dépenses militaires. Rappelons que l’on est dans rapport de 1 à 20 (40 milliards pour les armées, 800 pour le social) et que la R§D des armées finit par irriguer toute l’économie.

        • farragut dit :

          @Fabiano
          Tout à fait d’accord, mais songez aussi que dans les « dépenses sociales », il y a aussi le payement des retraites (le salaire différé et « prété » à l’Etat) et l’Assurance Maladie, c’est à dire aussi le « MCO » des RH (ressources humaines) d’un pays, et donc, aussi de ses Armées… 😉
          En fait, tout n’est qu’une question de jeux d’écritures, et il faudrait des « Comptables » un peu moins « créatifs » sur l’affectation des financements pour rétablir une véritable justification des dépenses, donc des impôts demandés aux citoyens et aux entreprises (enfin, celles qui « veulent » bien payer!).
          Mais comme en Assurance Qualité, il est toujours plus difficile de justifier des investissements pour le futur que de gérer à courte vue (à trois mois, pour le paiement des dividendes aux actionnaires).
          C’est pourquoi les décideurs visionnaires, comme le Général De Gaulle, sont beaucoup moins nombreux que les polytechniciens qui préfèrent une carrière comme traders à la City que comme Ingénieurs de l’Armement. Pas sûr que Napoléon ait vraiment voulu cela quand il a installé cette école de cadres pour défendre la Nation.

      • farragut dit :

        Correction: à la place de « au détriment de », il fallait lire « au bénéfice de », bien sûr ! Désolé.

  28. Polymères dit :

    Mais évidemment, dans le domaine militaire il n’y a jamais assez de tout, c’est une constante, on veut un deuxième porte-avions quand les américains s’inquiètent pour leurs capacités s’ils devraient en avoir plus que 10…

    Il faut procéder de manière méthodique, il n’y a que les ignares derrière leurs claviers qui s’imaginent pouvoir avoir 100 avions pour dans 6 mois et 100 000 hommes de plus pour dans 3 semaines et qu’ils jugeront que tout est juste une question de volonté politique.

    Qu’il faut plus d’avions, d’accord, faisons le nécessaire pour cela, mais comprenons que le résultat ne se verra pas avant des années.
    Qu’on prépare l’infrastructure, qu’on prépare les industriels, les personnels en attendant.

    Mais anticipons aussi dès à présent le besoin en munitions.
    Réfléchissons au développement plus important du drone de combat, il est aujourd’hui le seul qui puisse apporter du volume rapidement, en ayant un effet important pour l’observation et une neutralisation d’objectifs. Quoi qu’on en disait ici et là, les drones ne sont pas simples à détruire en vol avec les systèmes sol-air existants. Les russes pouvaient dire ce qu’ils voulaient des drones turcs en Syrie ou en Arménie, prétendant que les versions « exports » étaient différentes des leurs, que leurs personnels sont plus expérimentés, qu’ils vont facilement les brouiller, en Ukraine on voit que ce n’est pas le cas et que les russes ont pendant des années chercher à faire « croire » qu’ils avaient les moyens pour tout.
    La seule efficacité actuelle c’est de détruire les systèmes au sol et là aussi, les russes ont montrés qu’ils avaient des capacités limités pour le faire avec des missiles qu’ils présentaient presque comme des armes de destruction massive proche de l’arme nucléaire tactique (Iskander, Kalibr…) avec une précision relative, une puissance de destruction elle aussi relative (on voit des pistes d’aviations avec des impacts clairement à côtés). Toutes ces incapacités et failles russes font qu’on a encore aujourd’hui des aéroports en activité, des aéronefs (dont des drones) du côté de l’Ukraine qui décolle encore. Jamais pour une armée occidentale on aurait négligé cet aspect de neutralisation des aéronefs ou structures les mettant en oeuvre adverse. S’il est plus complexe de détruire les systèmes sol-air, il n’y a pas d’excuses pour frapper une piste d’aviation et des parkings de stationnements pour aéronef qui sont globalement à l’air libre dans cette région (tradition soviétique).
    Idem pour l’aviation russe qui manque clairement de bombes guidées et se porte à devoir effectuer des frappes audacieuses de proximité, les mettant à portée de SATCP qu’une armée occidentale évite en frappant loin et en cherchant la désignation d’objectifs par des équipes au sol et non à la jumelle dans le cockpit en faisant des ronds dans le ciel.

    On doit bien se garder de prendre en référence la Russie en Ukraine en se disant que le taux de pertes serait le même pour nous, car nous n’aurions pas agis de cette façon. Imaginez les américains dans la même situation, je doute fortement qu’on assisterait à ce déluge de pertes et de blocages. Non l’armée ukrainienne n’a pas pris une toute autre « ampleur » qui légitimerait les pertes russes. Il y a un mois, qu’on demanderait à tout le monde de ce que « vaut » l’armée ukrainienne, qu’on aurait dit qu’elle ne tiendrait jamais face à la Russie, que ses avions de chasse se comptent presque sur les doigts des mains, qu’elle n’a pas de marine en dehors de quelques vulgaires patrouilleurs, qu’elle a quelques drones que les russes brouilleront en un claquement de doigts, que son armée de terre a du vieux matériel qu’elle peine à renouveler ou restaurer, qu’elle n’a pas le moral pour tenir contre les russes qui vont l’écraser sous les hordes blindées et que ce n’est pas quelques Javelin qui vont changer cela, surtout que la Russie disposerait de chars avec des protections actives suffisantes…

    En fait la réelle leçon en Ukraine, ce n’est pas la redécouverte du conflit de haute intensité et de ses pertes, c’est que ce conflit ouvre les yeux sur la réalité d’une armée russe dont beaucoup ont voulus surestimés ses moyens. Je ne sais combien de fois je me suis pris des insultes quand je disais que la Russie jouait sur un sentiment de supériorité militaire, avec ses armes miracles et invincibles, avec ses « projets », la mise en avant de matériels qui ne sont pas la réalité de l’équipement de l’armée et ne le seront jamais , 10 ans qu’on voit le char T-14 défiler le 9 mai par exemple. N’oublions pas la propagande russe, toujours là pour dire que l’occident a peur de ses armes, que l’occident est impuissant. Comme le S-400, des années que je dis qu’ils se gardent bien de l’utiliser par peur qu’une interception échoue, tout le mythe permettant de vendre ce système à plusieurs milliards repose sur des discours créant une psychologie d’arme « ultime » presque aussi dissuasive que l’arme nucléaire.

    Quand je dis que les russes n’ont pas de munitions de précisions, ce n’est pas par russophobie, c’est que c’est le cas. Ils dépendent de quelques missiles (qu’ils vont vite épuiser) leur servant à des frappes en profondeur, mais l’aviation classique ce sera à la bombe lisse. Alors oui, comme à leurs habitudes, ils ne manqueront pas de médiatiser un tir anecdotique d’une bombe ou d’un obus de précision en laissant l’impression ainsi qu’ils ne font pas n’importe quoi, qu’ils « visent » comme les occidentaux, qu’ils ne sont donc pas en retard.

    Je disais également qu’à l’époque de la Géorgie déjà, nombreux ont été les responsables et spécialistes russes qui disaient que dans le même genre de conflit qu’ils avaient menés, une armée occidentale aurait très certainement été bien plus efficace et n’aurait pas connu de pertes comme les russes en ont eût. Cette guerre de Géorgie avait déjà montrée énormément de problèmes et de limites capacitaires russes, poussant la Russie a de grandes réformes militaires, notamment une professionnalisation de l’armée, car un grand nombre d’effectifs de l’armée n’était pas aptes ni disponibles à une projection en dehors du pays. La conscription c’est bien beau sur le papier, bien beau dans une logique défensive du territoire, mais c’est comme nous à la guerre du Golfe, quand faut aller guerroyer plus loin, on se retrouve avec certaines problématiques. C’est ce qui se passe en Ukraine pour les russes, ils sont les « agresseurs » en pays étranger et les conscrits ne peuvent pas être massivement engagés, donc les forces « pro » engagés ne peuvent pas se renouveler comme on peut l’imaginer en fantasmant les effectifs russes ou les « réservistes » qui sont généralement que des chiffres sur un papier d’anciens appelés et non une réserve opérationnelle.
    Les ukrainiens eux par contre, c’est la mobilisation sans limites.
    Pas étonnant de voir les russes pousser le voisin biélorusse dans le conflit, de ponctionner les forces combattantes de son sbire Kadyrov de Tchétchénie et d’aller jusqu’à chercher des syriens.

    Donc je vais me répéter, mais ne nous comparons pas à la Russie, ne considérons pas ses moyens, ses tactiques comme étant comme les nôtres. Les russes n’ont pas une « bonne » armée conventionnelle et qui plus est qui fonctionne bien. Ils se retrouvent en Ukraine à faire n’importe quoi et sont au niveau (voir inférieur) à l’armée ukrainienne d’en face, peu importe le nombre de chars ou je ne sais quoi, si vous n’avez pas les compétences pour bien les exploiter, vous finissez par être surpris du résultat. Je pense qu’au Kremlin et à tous ses soutiens, le résultat est surprenant et beaucoup ont du mal à l’expliquer, beaucoup pensent encore que la Russie va sortir un lapin de son chapeau magique pour lui donner subitement un nouveau souffle. Mais dans les faits, les russes comme bien souvent ont une ambition qui est plus grande que leurs moyens. Confortés par des chiffres et non une réalité opérationnelle, conforté par une taille de la Russie par rapport à d’autres pays sur le planisphère, on se croit naturellement plus fort.

    Je l’ai souvent dit, si les russes entrent en Ukraine, le conflit va se crisper dans des zones urbaines et laissera ainsi les russes dans une situation compliquée car elle est encore dans une logique de champs de bataille sur des découverts ou on aligne deux armées. Une logique ou son artillerie viendrait éradiquer le problème et ou ses chars avanceraient en ligne pour effectuer un rouleau compresseur par le nombre. Mais les russes n’apprennent pas, même de leur propre histoire. Ils pensaient naïvement comme beaucoup à l’étranger qu’un russophone en Ukraine c’est un russe qui acceptera l’armée russe et irait même lui jeter des fleurs sous les chenilles des chars pour éviter qu’ils s’embourbent (les russes « découvrent » la boue collante de la région, incroyable eux qui aiment tant se remémorer le passé de la guerre patriotique, certains pourraient dire qu’ils ne sont pas aussi con pour ignorer ce problème…).
    Cette affaire ukrainienne est loin de se terminer rapidement et ceux qui pensent que les villes tomberont par les sièges, font une grave erreur, ce n’est pas la Tchétchénie avec Grozny (et rien d’autre en fait), ce n’est pas la Syrie avec un quartier de Damas ou d’Alep et ou on avait sous la main des supplétifs locaux.
    Alors certains continueront de nier un éventuel problème, continueront de ne voir que des réussites russes en Ukraine et penseront que tout se passe comme prévu (alors même que le Kremlin coupe des têtes au FSB), on ne pourra rien y faire à part attendre que le déroulé des événements finisse par devenir indiscutable.

    • Félix GARCIA dit :

      « Je ne sais combien de fois je me suis pris des insultes quand je disais que la Russie jouait sur un sentiment de supériorité militaire, avec ses armes miracles et invincibles, avec ses « projets », la mise en avant de matériels qui ne sont pas la réalité de l’équipement de l’armée et ne le seront jamais , 10 ans qu’on voit le char T-14 défiler le 9 mai par exemple. »
      Je m’en souviens.
      Et espérons que tout cela soit confirmé.

      Comme vous dites, des Rafales, des systèmes de défense aérienne ainsi que des munitions supplémentaires semblent prioritaires.

      Une aviation légère, ainsi que des drones de petites et moyennes envergures nous permettraient peut-être de tirer parti de l’ensemble des pistes, aérodromes, aéroports, routes, autoroutes etc … ?

      De même, un porte-drone pour « petits aéronefs » (drones à voilure fixe ou non [ceux ne nécessitant pas de catapultage etc …], ballons, petits dirigeables « dronisés » etc …) qui accompagnerait le GAN … Une sorte de piste/entrepôt/atelier/station service flottant …
      Et au passage, un autre porte-drone (un « navire-entrepôt avec des bras mécaniques »), mais pour mettre en oeuvre des drones de surface et sous-marins, afin d’accompagner le GAN là aussi.
      On pourrait en avoir deux de chaque le jour où on aura un deuxième porte-avion.

      Soyons fous : deux « STOBAR » pour « avions légers » (« Super Tucano/ A-10/ KAI T-50/ Scorpion à la française ») ? 🙂

      Voilà, deux GAN qui ont de la gueule (avec ce qu’il faut de sous-marins, frégates, ravitailleurs etc …) ! 🙂

      • Félix GARCIA dit :

        PS : Dont des petits dirigeables dronisés pour faire de la triangulation acoustique (eux-mêmes, par captation directe, ou indirecte en se faisant le relais de bouées dédiées qu’ils auraient largué au préalable) et détecter des trucs qui viendraient là où il faut pas (missiles, roquettes, torpilles, aéronefs, drones, sous-marins etc …).
        Captation sonore en milieu aérien et subaquatique. Avec au bout, « oreilles d’or » et traitement de données.

    • Carin dit :

      @Polymere
      Les russes ont fait lors d’un exercice OTAN, la démonstration qu’ils avaient des brouilleurs puissants…
      Ce que nous n’avions pas relevé a l’époque, c’est que nos amis russes n’avaient aucun matériel (bateaux,avions,etc..) dans la bulle des brouilleurs… vu qu’ils évitent de s’en servir en Ukraine, on peut raisonnablement penser, que c’est parce que ces brouilleurs ne sont pas discriminatoires, et que leurs matériels y seraient aussi soumis, et de fait, aucun de leurs missiles n’atteindrait sa cible, déjà que c’est pas brillant !!

    • Dodo dit :

      Exactement, vous aviez plusieurs fois raisons et s’il était permis d’en douter, les faits sont indiscutables comme vous le dites.
      Mais vous savez, au royaume des aveugles les borgnes sont les rois.

    • Edgar dit :

      @ Polymères Les USA auraient-ils fait mieux…? En faisant précéder leur offensive terrestre par des semaines et des semaines de bombardements aériens, comme en Irak ? Pas certain : si cette technique a réussi face à une armée qui avait mal intégré la nécessité du camouflage et de la dispersion, et qui évoluait dans un espace sans relief ni végétation, cette technique, avant tout aérienne, a fait long feu face à l’armée serbe quelques années plus tard. Je me souviens encore des blindés serbes sortant en longues colonnes, intacts et aux équipages semblant victorieux, des forêts du Kossovo après avoir essuyés sans pertes majeures un long et formidable déluge aérien. Pour ce qui est de l’offensive terrestre, l’armée us est aussi pauvrement dotée en hommes que celle des Russes. Qui aurait tenu les interminables lignes de communications ? Les éléments blindés us auraient-ils évolués en « enfants perdus » dans la vaste Ukraine, uniquement ravitaillés par air ? Les blindés us sont-ils à l’abri des ATGW, canons antichars lourds et système ATK légers ukrainiens ? Les crânes us sont-ils à l’épreuve des balles de sniper ? Les Ukrainiens ont mis au point une technique efficace pour dissiper l’impact d’une force blindée supérieure, puis l’user. Cela marche contre n’importe qu’elle armée. Les USA auraient procédés de manière différente que les Russes, mais le résultat final eut été le même : engluement, pertes, impasse, négociations.

      • Dolgan dit :

        Vous devriez révisez vos chiffres les us ont beaucoup plus de soldats dans la seule armée de terre.

        De plus comparer des chiffres d un pays en paix à ceux d’un pays qui se prépare à la guerre depuis 15ans c est pas très pertinent.

  29. sambart nicolas dit :

    cela dit l’armée de l’air n’a pas pris livraison d’un rafale depuis 2018…. et seleument 14 depuis 2015 mois les douzes livrés à la grèce cela fait seulement 2 rafale de plus en 8 ans… pour ce faire il faudrai annoncer une montée rapide en régime , puis que mérignac est capable de produire 38 appareils par mois à plein régime (3.5 par mois sur 11 mois) comme il faut 24 mois pour avoir un appareil complet … il faut que les décisions se prennent immédiatement , avec le portefeuil déjà accumuler surtout en production a partir de 2025 il n’y a pas 50 solutions … et une deuxième chaine de production ne serai pas pérène . bref gouvernement faite vite et ferme , sous traitant montrez nous votre réactivité et votre capacité, et dassault faite que confirmer votre savoir faire…. et dire que en 1989 la cible était de 320 apparails …..

    • Alpha dit :

      @sambart nicolas
      Non, derniers appareils livrés à l’AdAE en 2020, les B359 à 363 de la 4ème tranche.
      Vos autres chiffres sont aussi faux.

    • Etienne Declercq dit :

      Vous rêvez.
      La France doit se dévêtir pour habiller ses amis.

  30. Quentin.F dit :

    On peut dire merci à nos visionnaires de dirigeants…

  31. Aramis dit :

    Illustration de toutes nos erreurs depuis 25 ans.

    • mon général dit :

      Ya aucune erreur… la France n’est pas envahie que je sache.

      • Etienne Declercq dit :

        En 40 non plus.
        Et il a fallu attendre.

      • Aramis dit :

        On n’a aucune chance d’être envahi donc c’est pas ça le soucis. C’est de pas pouvoir faire autre chose qu’une guerre nucléaire et des petites OPEX.

  32. Philippe dit :

    Pour faire écho à l article sur la mer de Chine, on voit bien que mettre nos forces à la hauteur des ambitions stratégiques mondiales affichées va nécessiter bien plus que les 5 à 7 milliards envisagés . Avoir une posture crédible de défense dans le Pacifique c est être capable de dissuader l armée Chinoise de s aventurer trop près de Tahiti …. Avoir une posture crédible en Afrique c est beaucoup plus cher que Barkhane, et avoir une posture crédible au Moyen Orient c est bien plus que Chammal et Hamilton …

  33. scalectric dit :

    Il faux remettre en service la BA 102 de Longvic-les-Dijon toutes les infrastructures sont en état, tour de controles opérationnelle, silos pour les chasseurs… des zones de d’entrainement au tir air/sol sont encore en place un peu plus au nord de Dijon et il existe une base de repli à Broyes-lès-Pesmes à l’ouest de Dijon

    • Alpha dit :

      @scalectric
      La BA 102 de Dijon ? Trop tard !…
      La Gendarmerie Nationale en a fait son école principale.
      Pour y avoir été il y a quelques mois : La base principale est donc occupée par l’école de Gendarmerie (EG/stagiaires divers/…), ainsi qu’une grosse partie des infrastructures (hangars) et des terrains attenants . Le Quartier Geilles, à l’opposé du site principal, de l’autre côté des pistes, idem, où la Gendarmerie a restauré l’ensemble des bâtiments.
      Les infrastructures aviation ont été cédées à certaines sociétés (dont « Apache Aviation » (ex-patrouille Breitling) et ses Aero L-39 Albatros.
      Et puis je crois que les communes environnantes ne veulent plus du bruit des avions…
      Elles e plaignaient des avions de chasse ce qui a en partie causé la fermeture de la base, et maintenant c’est le bruit causé par l’avion de l’école de parachutisme ! Un brave Cessna C208 Caravan…

  34. DRAILLET dit :

    Voila ou nous en sommes avec les dividendes de la paix, faire toujours plus avec moins maintenant nous sommes un peu au pied du mur et le constat est le même pour les autres armées y compris pour la Gendarmerie .Il y a urgence pour se remettre à niveau.

  35. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « …………………Un journaliste américain de 51 ans, Brent Renaud, a été tué par balles à Irpin, à la lisière nord-ouest de Kiev, où les forces ukrainiennes combattent les forces russes, ont annoncé le chef de la police et le Parlement Ukrainien. Un autre journaliste américain qui l’accompagnait a été blessé.

    Brent Renaud portait un badge du New York Times, mais ne travaillait pas pour le journal américain au moment des faits, a expliqué Cliff Levy, l’un des patrons du média. …………………….. »
    .
    https://www.leprogres.fr/defense-guerre-conflit/2022/03/13/guerre-en-ukraine-des-bombardements-massifs-les-russes-tentent-d-encercler-kiev

    • Dolgan dit :

      Sinon plusieurs centaines de militaires ukrainien et civils (je suis loin du compte ) sont morts dans ce conflit. Alors un journaliste us, condoléances à sa famille, mais osef

  36. Jonks dit :

    Il faudra 10 ans minimum pour pallier les réductions , pers matériels

    • Etienne Declercq dit :

      La guerre sera finie.
      Ne comptez pas sur les Belges pour arrêter les Russes.
      C’est vous les champions.

      • Dikkenek dit :

        @ Etienne Declercq
        Au milieu des flamands et des wallons qui ne rêvent d’Europe que pour en finir avec la Belgique, on le savait déjà!

  37. mich dit :

    C ‘est bien gentil tout ça , mais c ‘est pour plus tard et un peu vague comme d’ habitude avec nos fameux « formats » à « x » avions , actuellement il serait plus intéressant de savoir comment on peut gérer une monté en alerte de nos forces en cours d’année ,vu qu ‘en 2022 il semble que beaucoup ne se la soit pas souhaité , la bonne année !

    • joe dit :

      Arrêtons de fantasmer sur l’invincible armée rouge. Elle montre clairement ces limites en Ukraine et ferait juste de la figuration si l’Otan devait défendre ses frontières. Hormis ces +6000 têtes nucléaires, la Russie est juste une nuisance, sauf pour les rares pays limitrophes qui ne veulent pas recevoir sa pleine et fraternelle amitié Salve 😀

  38. Nico80100 dit :

    C’est toujours quand on est au pied du mur qu’on le voit mieux.
    Avec toutes les BA dissoutes, voilà le résultat.
    Recréer, ok, mais ou les basés ces 2 escadres? Toul, Cambrai,Dijon…?

  39. Nicolas R dit :

    Pour accueillir d’hypothétiques nouveaux escadrons, il va y avoir de la place à Orange (le 2/5 sera mis en sommeil cet été) et Luxeuil dont les 2000-5 arrivent en bout de potentiel. Il reste aussi Cazaux qui bientôt n’hébergera qu’un seul escadron d’Alpha Jet et Istres qui n’a plus d’escadron de chasse.
    Cela fait au bas mot 7 ou 8 escadrons supplémentaires soit un format à 300 appareils en comptant les escadrons existants…
    Il est aussi possible de prépositionner des escadrons sur notre flanc Est (Grèce, Crète, Chypre, Roumanie, Baltique…)

    • Fralipolipi dit :

      On est surtout pas mal déplumés au Nord.
      Ré-ouvrir Cambrai ?

      • Pb75 dit :

        Hélas, malgré mon affection particulière pour la BA 103, c’est impossible au regard de la transformation du site.

        Le choix de la fermer n’était pas le plus pertinent (proximité des zones d’entraînement de la Mer du Nord, base pour laquelle il y avait le moins de plainte de nuisances sonores et très bonne intégration sociale dans le bassin du cambrésis). De fait, c’était pas forcément l’idée initiale de l’EMAA, qui avait même fait des projections pour en faire une base pour escadrons Raf. Mais l’arbitrage politique a été défavorable. Ce qui est fait est fait.

      • LucienB dit :

        Cambrai est totalement détruit. Les bases encore peu récupérables sont Châteaudun et Colmar-Meyenheim.

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      Personne ne dit que ça viendra de l’est, ne pas oublier les DOM-TOMs

      • Nicolas R dit :

        J’évoquais le flanc Est proche car on possède déjà une deuxième ligne de défense plus lointaine (EAU, Djibouti, plots quasi permanents à Ndjamena, Niamey et Jordanie).
        OK cependant sur le sous-armement des DROM.

  40. Nico80100 dit :

    C’est toujours quand on est au pied du mur qu’on le voit mieux.
    Avec la dissolution des BA depuis ces dernières années, ou recréer ces escadres?
    Toul, Cambrai, Dijon Creil?
    On paye le prix fort de cette politique de désarmement, de mutualisation des moyens pour faire des économies depuis des décennies.
    Un loup frappe à nos portes et on commence à s’affoler.
    Mieux vaut tard que jamais.

  41. Carin dit :

    Bonne nouvelle pour nos aviateurs, mais ça va pas être facile, parce que le peu d’avions que nous avons sont sur-sollicités, et que les cellules les plus anciennes (Marine) arrivent au bout de leur potentiel, malgré leur passage en F3R récent, il va donc falloir commencer par remplacer les cellules rafale M, en même temps que nous allons recevoir la dernière tranche de rafale, (F4?), avant de penser à augmenter le parc rafale, tout ça en ne négligeant pas les clients extérieurs….
    Ni l’autre corps d’armée en cours de remonté en puissance, ni les bateaux au moins de premier rang ( les FLF pourraient basculer en second rang).
    Ni la sous-marinade… un putain de chantier quoi… et tout ça pour hier!
    Je pense qu’après les élections, la retraite à 65 ans ne sera pas le seul souci des français… je pense même que nous allons basculer dans une sorte d’économie de guerre, et que le gouvernement va devoir baisser le montant des allocations diverses et variées… nos gilets jaunes risquent fort de virer au rouge de colère.

  42. Frédéric dit :

    A noté que le nouveau bombardier stratégique américain aura son drone dédié. Le concept de drones d’accompagnement va se généraliser pour étoffer les flottes aériennes.

  43. Oliver dit :

    Tu veux la paix, prépares la guerre !
    Les annees Sarkozy où furent taillées à la hache les effectifs de nos armées, gendarmerie nationale comprise, police de prox, DGCCRF et j’en passe, coûtent cher.
    Deux escadrons Rafale en plus ce sont deux fois 24 avions soit 48. Ce serait presque la cile des 192 prévus au debut, aéronavale comprise.
    La defense A2/AD est primordiale notamment contre les missiles de croisière voire hypersoniques. L’Aster 1 NT est encore en R&D. A quoi bon avoir plus de Rafale si les bases sont détruites ?

    • Dominick dit :

      D’où la nécessité d’avoir plus de bases et une solide défense anti-aérienne et anti-missiles pour les protéger .

      • vno dit :

        Donc des spécialistes techniques, donc moins de bons à rien à sciences des potes et coquins, et plus de jeunes en BTS scientifiques et techniques pour l’éducation Nationale, comme avant Miteux. Un technicien supérieur ou ingénieur est payé moins cher qu’un inutile issu de science po qui fait du verbe et de la posture pour cas sociaux, le budget est à l’équilibre. Penser à faire comprendre au petit personnel de l’éducation national de gauche que non, un ingénieur n’est pas un ouvrier et qu’en dehors de Molières, il y a une vie. Ou trouver l’argent pour faire des pilotes, des Atomiciens, etc…Facile, limiter le salaire des énarques conseillers débutants qui ne pondent que des conneries issues du petit monde narcissique des fac en se basant sur celui d’un atomicien sous-officier de la Marine à dix ans de service. Nul doute que le problème de recrutement des atomiciens va rapidement disparaitre et que leur rémunération va considérablement augmenter ! Il faut dix ans pour faire un excellent sous-officier responsable énergie-propulsion sur un sous-marin nucléaire. Il faut s’y mettre maintenant pour construire deux SNA supplémentaires dans dix ans ! Trop tard pour contrer la pauvre Marine Russe actuelle avec efficacité !

        • Dominick dit :

          Donc, bien d’accord avec vous! 🙂 Plutôt 3 SNA car j’en baserai 2 en indo pacifique (Nouméa ou Papeete)

  44. Achille-64 dit :

    Merci pour ce point.
    C’est une évidence pour la plupart des connaisseurs. Le dernier coup de rasoir a été de trop.
    En prenant en compte l’existence de la 33e ED, la recréation de deux escadrons multiroles s’impose (sans parler du maintien à terme du 2/5 Ile-de-France).
    Compte-tenu de la déficience à prévoir sur les approches nord (OTAN sur F-35), la réouverture de la base aérienne 103 à Cambrai et la recréation d’une escadre seraient les meilleures solutions.
    St-Dizier redeviendrait ainsi une implantation purement FAS avec des Rafale F4 F5.

    Enfin … il n’est pas interdit d’être un peu optimiste, un dimanche, non ?
    😉

    • Stéphane dit :

      La base de Cambrai n’existe plus, une enorme plate forme logistique y a pris place.

    • Charcot84 dit :

      Cambrai…a été totalement démantelée, la piste supporte désormais des hangars immenses d’une plate-forme logistique , les hangarettes ont été détruites, les hangars avions aussi ! Bref, c’est définitivement perdu.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « les hangarettes ont été détruites, les hangars avions aussi ! » Faux! les hangarettes sont toujours là mais les portes on été soudées. Les hngars servent pour le stockage hors intempéries des engins de chantiers.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « réouverture de la base aérienne 103 à Cambrai  » Désolé mus cela risque d’être………….. compliqué!
      https://www.cnews.fr/videos/france/2021-05-12/e-valley-les-premiers-entrepots-du-geant-europeen-de-la-logistique
      https://evalley.fr/

    • Achille-64 dit :

      OK, bien pris pour Cambrai.
      Toul, usine électrique.
      Reims, le village n’en voudra pas.

      Alors soit un escadron de plus à Orange et à Luxeuil, chaque (le 1/5 et le 3/2). Il y a de la place.
      Soit recréer une base ex nihilo dans la pampa de la région Nord, un endroit plat où il n’y a pas de village hostile aux nuisances aériennes ?

      • Achille-64 dit :

        PS : à Colmar (base magnifique), les paysans se plaignaient de ‘l’odeur des avions’ (entendu).

      • LucienB dit :

        Cambrai est totalement détruit. On peut récupérer Châteaudun et Colmar-Meyenheim.
        Et il y a aussi Istres-Le Tubé qui pourrait être utilisé pour le FAS.

  45. dom33640 dit :

    Rappellez vous au début des années 1990 une personne avait dit qu’un pays comme la France en dessous de 450 appareils de combats cela ne servirait à rien. Et je n’ose même pas parler du char Leclerc !!!

  46. petitjean dit :

    La France hélas est un pays en faillite !

    avec Macron la dette a explosé ! Les prélèvements obligatoires : impôts , taxes et prélèvements sociaux battent tous les record, nous sommes champion du monde ! et les domaines régaliens sont à poil !

    Donc, comment finance-t-on ? Avec ce que va nous coûter les sanctions contre la Russie….

    • joe dit :

      Citation: « Avec ce que va nous coûter les sanctions contre la Russie…. »… C’est vrai, laissons crever l’Ukraine, après tout Poutine premier s’arrêtera peut-être là et puis la démocratie ce n’est pas comme si c’était la valeur fondamentale sur laquelle c’est construite la paix dans l’UE depuis 1945.
      Fumier d’Ukrainien qui résistent, maintenant la baguette va prendre 10 cts et mon essence coûte plus cher, je pourrai pas garder mon abonnement à C+

      • Mon général dit :

        Vu que c’est pas les sanctions qui vont l’arreter autant les lever. Faut pas etre maso…

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Vu que c’est pas les sanctions qui vont l’arreter autant les lever. Faut pas etre maso… » DA! TOVARICH

          • Mon général dit :

            Si tu veux payer le litre d’essence 4€/L en soutien à l’Ukraine llbre à toi mais moi je dis non!

      • Carin dit :

        @joe
        Le pire dans votre excellente traduction des propos de @petitjean, c’est qu’il n’est pas le seul sur ce blog a le penser, voire à l’exprimer en mode concombre masqué.
        Ils veulent tous pléthore d’armement, mais pour défendre leur appartement ou maison personnel, même pour celui ou celle de leurs plus proche voisin c’est NIET… alors l’Ukraine, la démocratie, une certaine idée de la liberté… ça leur passe largement au dessus de la tête. Même nos lointaines îles n’entrent pas dans leur schéma de défense.

      • Pravda dit :

        Il ne manquerait plus qu’ils transforment le Pastis en éthanol ! On pourra dire à nos petits enfants qu’on en a chié, pire que les poilus …
        Le covid, cette opération spéciale, un complot de Macron pour se faire réélire jusqu’à 86 ans au moins

        • Pascal (l'autre) dit :

          @ mon Général « Si tu veux payer le litre d’essence 4€/L en soutien à l’Ukraine llbre à toi mais moi je dis non! » D’abord le vouvoiement est de rigueur, question de …………….politesse, d’autre part je constate que vous êtes prêt à perdre éventuellement votre liberté et à vous soumettre uniquement pour votre plein de carburant! Sachant que si par malheur notre pays venait à être occupé le prix d’un litron d’essence n’aura plus grande importance car où vous ne pourrez plus vous déplacer, où l’essence sera réservé à l »occupant voire vous serez en stage dans un camp!

    • LucienB dit :

      La lâcheté, la trahison et la paresse sont les lignes directrices de nos élites.

    • Bangkapi dit :

      Tu soutiens ( et pas que toi ) un dictateur qui envahi un pays soi-disant frère et le détruit et bien il est tout à fait normal que tu en supporte le prix.
      Et tu vivras comme moi toute ma jeunesse sans chauffage à la maison et bouffant des patates.
      On en meure pas contrairement au UK sous les bombes de ton idole.

  47. nikoopol dit :

    Méme si ce n’est pas un mal, Parions que ce sera financé par de la dette « européenne », qui aura pour vertu finale de ne pas étre remboursée. Il faut espérer que les chaines d’approvisionnement ne soient pas déjà rompues.

  48. Paddybus dit :

    Sur qu’en continuant à vendre d’occase nos appareils, ça va pas le faire….
    Et au surplus, tous les acharnés des fermetures des bases dans le Nord est de la France « parce que le risque n’était plus là » se retrouvent une fois de plus démentis par les faits…. le risque est omniprésent … la garde doit l’être aussi…!!!

  49. Gaulois78 dit :

    Ne pourrait-on pas remettre en état une ancienne base? Ont-elles étaient entièrement rasées pour y construire centre-commercial, ZAC, logement ?

    Pour ceux qui aiment lire :
    https://www.cairn.info/revue-gouvernement-et-action-publique-2017-1-page-81.htm

    • vno dit :

      Il reste une magnifique base ex OTAN à Brienne le château, pratiquement pas utilisée au sud ouest de saint Dizier. Je m’y suis posé une fois en attendant le passage d’un orage. Tous les bâtiments militaires sont à refaire, ils sont en ruine depuis le départ des américains, mais l’infra Rafale demande des installations particulières. La base de Saint Dizier permettrait de Mutualiser pas mal de chose et pas de problème pour les munitions. Les voisins ne sont pas nombreux.

  50. JETPHIL dit :

    Il est grand temps… Je serais tout de même curieux de savoir dans quel esprit énarchique tordu est née la « stricte suffisance ». Quant à « l’affection de ces deux hypothètiques escadrons », pas de problème, on les aime déjà !

  51. Jmarc G. dit :

    A ce jour, en comptant des bases dans les départements d’outre mer, nous arrivons à 18 bases fermées.
    Rappelons que l’ensemble des flottes Hélicos ALAT, aéronavale et Armée de l’air était jusqu’à peu entretenue par des sous-traitants,
    la fameuse externalisation qui comptait jusqu’à 21 sociétés, dont certaines hors hexagone, ce qui permettait la surfacturation.
    La grande difficulté actuelle est de recrutée des mécanos, des techniciens etc…autrement dit toute la filière consacrée à la maintenance et l’entretien.
    Gouverner c’est prévoir disait Voltaire, et d’autres avant lui.
    jm G.

  52. Dante dit :

    On peut remercier Sarkozy pour avoir estropié nos armées du fait de son incompétence à visualiser les enjeux stratégiques futures et de sa volonté de faire des économies à tout prix.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « On peut remercier Sarkozy pour avoir estropié nos armées du fait de son incompétence à visualiser les enjeux stratégiques futures et de sa volonté de faire des économies à tout prix. » Il faut toucher les dividendes de la paix! Laurent Fabius!

    • Naoned 46 dit :

      Vous parlez du technicien de surface du groupe d’intervention nettoyage de la base de l’air à Balard c’est à dire à deux pas de chez meuman !!!!!!!!!!
      À j’oubliais ce citoyen est aussi mis en cause par la justice
      Bref la totale et c’est ce genre d’individu qui a représenté la France
      Le Général De Gaulle doit se retourner dans sa tombe en voyant tout ces brillants qui lui ont succédé

    • Paul Bismuth dit :

      @ Dante
      Sarkozy est toujours à l’Elysée avec un gouvernement Castex rempli de types à sa botte avec quelques perdus du gouvernement Ayrault.
      Il joue au conseiller de Macron. Pas besoin d’être élu président, c’est plus simple.

    • Paul Bismuth dit :

      @ Dante
      Sarkozy est toujours à l’Elysée avec beaucoup de gens du gouvernement Castex à sa botte et quelques soldats perdus du gouvernement Ayrault.
      Il n’est pas passé par la case élection, c’est tout.

      Quand au fils Fabius, il est à la tête de Mc Kinsey France, avec papa Fabius au conseil constitutionnel.
      Tandis que François Baroin, naguère en photo pour « la garde nationale des territoires unis » encaisse son chèque mensuel chez Barklay’s France.

      Le pouvoir en République, une histoire de réseaux, de loges et de renvois d’ascenseur, toujours pour s’en mettre plein les poches.

  53. Qui ça ? dit :

    Va-t’il également falloir rouvrir des bases aériennes (beaucoup ont été fermées ces dernières décennies) pour accueillir ces avions supplémentaires et ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ??

    • Carin dit :

      @Qui ça ?
      En plus des bases fermées mais gardées en état par des assos aériennes civiles, il y a tous les aéroports de France, qui peuvent accueillir des avions et hélicos militaires. Le problème n’est pas la place, mais le nombre d’avions, et pas que des chasseurs.
      Pour ceux qui pensent à une guerre contre Poutine, il faut savoir qu’aucun pays d’Europe même OTAN, ne nous donnerait l’autorisation de poser… nous serions obligés de monter des raids depuis chez nous… le plus près du théâtre des opérations serait le Charles de Gaulle.
      Et pour peu que Poutine menace de répression les pays que nos aviateurs devraient survoler, et le détour s’allongerait… il n’y a plus d’OTAN en dehors des américains, les autres pays ne sont là que pour les USA et personne d’autre.
      Poutine ne peut pas venir nous chercher, mais il peut nous pilonner depuis la Russie avec ses vieux missiles longue portée, il en a pléthore, pour lui répondre, nous ne pourrions monter qu’un raid par jour, ou attaquer ses troupes du côté de Mariupol ou Odessa pour y débarquer. Donc non pas de guerre contre le russe en chef.
      Pas avant quelques années, même à marche forcée.

  54. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « …………«Nous avons averti les États-Unis que la livraison d’armes qu’ils orchestrent depuis un certain nombre de pays n’est pas seulement un geste dangereux, c’est un acte qui fait des convois mentionnés des cibles légitimes», a averti Sergueï Riabkov dans une interview à la chaîne télévisée Pervy Kanal, citant notamment les systèmes de défense aérienne portables et les systèmes de missiles antichars……………. »
    .
    https://www.lefigaro.fr/international/guerre-en-ukraine-la-russie-menace-de-cibler-les-livraisons-d-armes-occidentales-a-l-ukraine-20220312

  55. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « …………………Pour les sociétés de leasing occidentales qui doivent récupérer d’ici le 28 mars les avions commerciaux loués à des compagnies aériennes, comme l’exigent les sanctions contre la Russie, ces appareils semblent « perdus à jamais ».

    Selon les calculs de Dean Gerber du bailleur Valkyrie BTO Aviation, cité par l’agence Bloomberg, seuls 24 sur les près de 500 Boeing et Airbus -d’une valeur de 10 milliards de dollars– loués à des compagnies aériennes russes ont pu jusqu’ici être récupérés.

    « La crainte principale en ce moment est que ces avions soient perdus à jamais », a avoué Steve Giordano chez Nomadic Aviation Group………….. »
    .
    https://www.air-journal.fr/2022-03-13-sanctions-contre-la-russie-24-avions-recuperes-sur-quelque-500-en-location-5234368.html

  56. ScopeWizard dit :

    En complet aparté , personnellement , j’ aimerais bien savoir ce qu’ il a bien pu encore se passer pour que notre hôte Laurent décide de si soudainement fermer l’ espace commentaires du billet sur la résistance de nos troupes en juin 40 en réaction aux « indélicatesses » de l’ autre parvenu….
    Billet qui du reste connaissait un beau succès….ce dont je ne pouvais que me réjouir….du moins à première vue !

    Bref , quel est encore ce bougre de con qui s’ est tout mélangé dans les fils et qui a fait sauter le pont ?
    https://www.youtube.com/watch?v=iqB18OUzlQU

    https://www.youtube.com/watch?v=Vp8q1nB9KtU

    C’ est la question…

    • Dolgan dit :

      Bof .

      Ça a du troller a mort.

      Perso j’ai même pas ouvert l article . Le gars a aucune valeur dans son domaine d expertise . Alors en dehors..

    • Gaulois78 dit :

      @Scope
      Bonsoir Scope

      Sûrement de ma faute, j’en suis désolé j’ai posté un court message 5/6 lignes il est pas paru…
      Pourtant c’était soft…
      Sur le total des post publiés quelques uns sont passés à la trappe…

      Comme l’a dit un contributeur la lettre de LL mériterait une publication dans un éditorial national…

      • ScopeWizard dit :

        @Gaulois78

        Bonjour Gaulois78 ! 🙂

        BÔLALA…..

        Alors là , c’ est ballot !

        Pourtant , c’ était vraiment facile….

        Le fil vert avec le fil bleu , le fil rouge avec le fil blanc….

        Euh non , je me goure…

        Le fil rouge avec le fil vert , le fil bleu avec le fil blanc….

        Ah flûte , il y en a un qui est violet….

        Alors , reprenons ; le fil blanc avec le fil vert , le fil rouge avec le fil violet , le fil bleu….ben v’là qu’ il est tout seul maintenant lui….

        Le fil bleu avec le fil v…..

        Oh et puis zut !

        Après tout , le pont….

  57. Maya dit :

    Le plus regrettable est que OPEX est surveillé chaque jour par un quelconque service de l’état et que les débiles serviles carriéristes de ce service ne vont absolument pas faire remonter une analyse lucide mais ce que leurs patrons attendent.

  58. Alpha dit :

    Comme je l’ai déjà dit il y a quelques semaines :
    De ce qui s’entend dans les couloirs de Balard, et concernant uniquement l’AdAE, on se dirige vers une acquisition très rapide (après les élections ?) de 5 ravitailleurs A330 MRTT « Phénix ».
    Devraient suivre un nombre substantiel d’A400M (nombre ignoré) et de Rafale F4 (2 escadrons ?)…
    A suivre.

  59. Frabz35 dit :

    Quand j’entends qu’on va probablement devoir augmenter les effectifs, je n’ai même plus envie de réagir tellement nos politiciens sont des nazes avec une vue à très court terme.
    C’est trop tard. Comme toujours avec ces politiciens de métier qui n’ont pour seule échéance que les élections. Ca me rend malade

    • Valerian dit :

      L’Allemagne a annoncé un investissement exceptionnel de 100 milliards d’euros pour son armée. L’Histoire nous enseigne que nous n’avons pas d’autre choix que de nous aligner sur leurs dépenses militaires.
      Que Macron ailles demander au chancelier allemand de quelle manière il a créé cette cagnotte.
      Si nous avons des hommes politiques courageux et compétents, rien n’est perdu.
      Dans le cas contraire la France subira une défaite supplémentaire.

      • LucienB dit :

        Oui, nous subirons une autre défaite. Le courage et la compétence sont des qualités qui manquent à nos politiciens.

  60. Gaulois78 dit :

    @Czar
    Bonsoir,
    De toute façon une explosion des dépenses n’est pas possible, nous n’avons pas les infrastructures nécessaires à la fabrication de l’armement et comme vous le dites il s’agit pas de bazarder un stock au montant faramineux pour cause de péremption au bout de 10/15 ans suivant le type d’armes, de munitions…

    Par contre un doublement du nombres d’avions, chars, navires, quintuplement des missiles, petites munitions…Bref une modernisation et remise à niveau
    complète des armées …Pour la R&D je ne me fait pas de soucis, il s’agit que d’un problème de volonté et de budget…

    Ça sera quand même une rallonge annuelle à la LPM de 4/7 milliards d’euros sur 20 ans et il faudra respectée à la lettre cette LPM et tenir compte de l’inflation…

    Que ce passera t-il si le conflit s’arrête dans 4 semaines, on remet le couvert du bizness des échanges, de la mondialisation heureuse, on fait ami-ami avec Poutine où son successeur et on oublie tout…Quitte à ce que dans 10 ans cela recommence…
    Il aurait fallu intégré économiquement ce pays dans l’UE il y a 20 ans… Aujourd’hui c’est trop tard, c’est la Chine qui sort gagnante du conflit, on en sentira les effets dans 5/10/15 ans…

    La Chine doit regarder avec intérêt nos réactions…Tôt où tard l’APC envahira Taiwan… Que feront les Américains si cela arrive, Taiwan pour eux ce n’est que du microprocesseur ?

    Aujourd’hui nous ne pouvons nous passer de la Chine, elle est indispensable à notre économie…

    Combien de temps peut-elle tenir avec des sanctions ?
    Combien de temps pouvons-nous tenir sans ses usines ?

    J’espère que je n’ai pas été trop barbant avec les hallucinations…

    • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

      « Il aurait fallu intégré économiquement  »

      Non, il ne fallait pas leur faire croire qu’ils allaient pouvoir intégrer l’EU, d’ailleurs nous n’aurions jamais du etendre l’EU aussi vite.
      Ne vous en faites pas, pour eux, c’est une chance de pouvoir s’adosser à la Russie qui est solide économiquement et qui est en passe de doubler l’Allemagne en PIB. Alors que nous sommes sur le déclin avec en perspective un énorme et soudain déclin démographique couplé à une récession type années 30.
      En 2021 aux USA, + 84% de surmortalité des 24-45 ans… La même chose se passe en Europe et ce n’est que le début. Accrochez-vous !
      Sous peu, vous allez rêver d’être l’Ukraine.

      • Gaulois78 dit :

        Ah Ca ! Z arrive !
        Il aurait fallu intégré économiquement

        Vous auriez compris que je parlais d’une Russie juste après la chute du mur…Pas de l’Ukraine où de la Russie d’aujourd’hui…

        • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

          Accord, l’Amérique aurait été condamnée à vivre seule et c’est toujours impensable à leurs yeux. Ne pouvant atteindre leur rêve d’empire mondial, j’ai bien peur qu’ils aient eu envie de faire harakiri au monde. Et d’y être presque arrivé.

    • Mon général dit :

      Oui ben apres la Russie on va s’en prendre à la Chine… Laisse la Chine tranquille elle ne t’a rien demandé On est pas les USA.

      • Belzébuth dit :

        @ mon général
        Vu qu’on se fait virer avec fracas du Mali avec quelques centaines de massacreurs à motos chinoises, tonton Xi ne s’en fait pas.
        Le lithium malien sera extrait par une entreprise australo-chinoise.
        Il y a des choses sacrées sur Terre, le reste c’est du pain et des jeux pour les sans-dents.

  61. Jul dit :

    Clairement misérable et pitoyable ! Une aviation à 280 avions de chasses en 2030 !!!??? UNE BLAGUE !!?? comment peut t-on subir des perte avec ça ??? totalement impossible ! Le générale sous-estime clairement le nombre d’avion dont on à besoin, concrètement pour assuré permanence opérationnel + dissuasion nucléaire + couverture de zone outre-mer + engagé un combat de haute intensité, ils nous faudrait 600 avions de chasse minimum donc 30 Milliards d’euros de commande de rafale/munition/recrue ect ect… On et donc en 2030 toujours pas prêt putain ! la rage on va jamais y arrivé :/

    • Etienne Declercq dit :

      Alors il faudra faire sans.
      Se lamenter ne sert à rien.
      Evacuez Paris, Lyon… et tirez les missiles stratégiques.
      D’autres finiront le travail à coups de SRAM.

  62. loop dit :

    En même temps il y a 15ans, 400 rafales n’auraient pas servis à grand chose. On voit aussi que la plupart des avions sont en fait détruits au sol par des frappes de missiles et actions commandos.
    Pour s’adapter il faudrait déjà ouvrir une 2nde ligne d’assemblage de rafales (d’ailleurs je me demande la durée de vie de ces usines en cas de conflit majeur).

  63. Alfred dit :

    Mais où vont-ils trouver le pognon magique pour faire tout ce qui manque ? Parce que c’est par le nerf de la guerre qu’il faut commencer, si on ne veut pas que toutes ces belles paroles retombent à plat comme un soufflé qui se dégonfle. Et comme l’Euro – ainsi que le dollar, d’ailleurs – n’est plus qu’une monnaie de papier adossée à du vent après des années de quantitative easing, ça va devenir d’autant plus compliqué d’emprunter, que la dette publique s’est « légèrement » accrue et que les taux directeurs vont remonter avec l’inflation. Quand aux taxes et impôts divers, nous sommes déjà bien servis (pour le citoyen lambda, s’entend). Ça promet de belles soupes à la grimace en perspective.

    • tschok dit :

      @Alfred,

      Remonter les taux en cas d’inflation, c’est une vieille recette traditionnelle en économie classique.

      Est-ce que c’est celle que va appliquer la BCE, au risque de rendre l’endettement de nombreux pays européens insupportable, donc au risque de faire exploser le système?

      J’ai comme un doute.

      Nan, ce qu’elle va faire, la BCE, c’est mettre la pédale douce sur ses rachats d’actifs, ce qui va reporter les tensions sur les banques privées. Mais on est encore dans les marges de manoeuvre des uns et des autres.

      https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/union-europeenne/la-bce-maintient-ses-taux-directeurs_AD-202203100340.html

      • Vinz dit :

        Il y a une quintuple source à l’inflation actuelle :
        1) La création de monnaie de la BCE via le « quantitave easing » en mode « make it rain » ces dernières années.
        2) La sortie covid : pénurie de composants en tout genre, une demande d’énergie/matière première repartie brutalement à la hausse, hausse des coûts des transports (Cma-cgm qui fait autant de profit que Total en 2021…)
        3) La dégringolade de l’euro vs dollar ; double peine.
        4) La guerre en Ukraine qui alimente les incertitudes (et va affamer des peuples), donc la spéculation
        5) Les sanctions anti-russes, qui privent le marché mondial de son principal fournisseur en énergie et matières premières.

        Bonne chance à Lagarde, mais les Allemands risquent de siffler la fin de la récré de l’Euro si l’inflation persiste avec des non-mesures. En gros soit l’Euro explose because pays du Nord pas content de l’inflation non maîtrisée, soit il explose because pays du Sud étranglés par la remontée des taux.
        Rappel : l’économie réelle, ce sont des matières premières transformées par de l’énergie : exactement tout ce dont les Européens sont en train de se priver actuellement… Mais c’est intéressant la roulette russe aussi.

        Je lisais dans Usine Nouvelle le cas typique d’une entreprise de menuiserie qui a vu le prix de la colle qu’elle utilisait, achetée en Allemagne, doubler du jour au lendemain, et son fournisseur lui expliquer qu’il allait peut-être devoir fermer ses lignes parce que sa facture de gaz devenait insupportable. On lit plein de signaux faibles comme celui-ci, qui deviennent de fait de plus en plus fort.

        • tschok dit :

          @Vinz,

          Sur votre 1 (l’inflation monétaire), il y a un youtubeur que vous trouverez peut-être intéressant, si vous ne le connaissez pas déjà:https://www.youtube.com/watch?v=KsfjIFE4ce4

          Je ne sais pas si c’est dans cette vidéo qu’il explique pourquoi, selon lui et d’autres, la création monétaire de la BCE n’a pas créé d’inflation, mais il l’explique quelque part et je vous conseille de voyager un peu dans ses vidéos, qui sont aussi intéressantes que didactiques.

          Sinon, dans le modèle économique à la grand-papa, on est effectivement dans un cas de combinaison des trois causes classiques d’inflation:

          1) L’inflation monétaire (par création monétaire en raison de la monétisation de la dette publique et la politique de rachat d’actifs de la BCE).

          2) L’inflation conjoncturelle par hausse des cours et des matières premières, avec les effets en cascade classiques.

          3) Et l’inflation surchauffe en raison d’un effet de rattrapage assez brutal dû à la reprise économique à la suite de la pandémie.

          Et là-dessus, on peut rajouter les facteurs que vous citez (guerre et incertitudes, yoyo des taux de change, sanctions économiques, etc) et on obtient un tableau assez apocalyptique.

          Sinon, sur l’énergie, faut tenir deux ans. L’Europe est en face d’un gigantesque réservoir de gaz, la Russie. On a organisé le marché de l’énergie et tiré les tuyaux en fonction de ce réservoir de gaz.

          Dans l’immédiat on ne peut pas remplacer un m3 de gaz russe par un autre m3 de gaz venant d’ailleurs au taux de 1 pour 1. Mais d’ici deux ans, beaucoup de choses auront changé.

          Evidemment, dans l’intervalle, moins d’énergie fluide, disponible, abondante, peu couteuse = moins de croissance.

          Bon, deux ans, c’est si on fait vite et bien. Ca, c’est pour l’énergie.

          Pour les matières premières, je ne vois qu’une solution: détruire la Chine. En temps normal, on ne se rend pas compte qu’elle monopolise les ressources, mais en temps de crise, ça se voit.

          Un chiffre qui m’a laissé baba: la chine, c’est 40% de la consommation mondiale de cuivre. On consomme plus de cuivre qu’on en produit, le déficit est de 300.000 tonnes:

          https://globometer.com/matieres-premieres-cuivre.php

          Si vous avez des vieux tuyaux, ne les jetez pas à la déchèterie. Gardez-les, c’est un bon placement.

          Enfin, on pourrait parler des céréales et des oléagineux, avec le couple démoniaque Russie/Ukraine qui, à eux deux, pèsent pour 30% du marché mondial à l’export. Sauf qu’avec la guerre…

          Donc, en fait, dans le monde on a trois pays qui font chier: la Chine, la Russie, l’Ukraine. Soit on les atomise et on recommence un nouveau monde en mieux, soit on fait avec le monde tel qu’il est. Et c’est un combat pour la vie permanent.

    • lgbtqi+ dit :

      ne vous inquiétez pas pour ça !

      On vend déjà nos forêts.

      On vend déjà les céréales qui nous manqueront.

      Etc.

      Et la population française n’a strictement aucun pouvoir pour s’opposer à quelque décision que ce soit.

      • tschok dit :

        @lgbtqi+,

        Sur les céréales, la politique de la France, c’est de vendre ses excédents. L’auto-suffisance alimentaire est un objectif, quand même.

        Et on a des jachères, donc des terres cultivables qui ne sont pas cultivées, mais qui pourraient l’être.

        Sur le bois c’est intéressant parce que ça montre l’intérêt d’un protectionnisme à l’export et pas à l’import. Explication: la France vend son chêne à la Chine, qui nous le revend en partie sous forme de produits transformés. Ca, c’est pas très intelligent, mais c’est comme ça.

        le truc vraiment chiant, c’est que les entreprises française de la filière bois en transformation ne parviennent plus à trouver du chêne, parce que les Chinois raflent tout.

        Et en fait, il faudrait un protectionnisme à l’exportation.

        On pense toujours que le protectionnisme c’est empêcher les marchandises étrangères de venir sur le marché intérieur, mais en fait le protectionnisme c’est aussi empêcher certains produits de sortir.

  64. Cayenne dit :

    Ne vous battez pas pour nos aéroports.
    Ils sont tous répertoriés par les russes, et chaque aéroport à un missile qui lui est destiné .
    Qu il soit militaire ou civil.
    Ceci laissera nos avions au sol en qq heures.
    Ou ne pourrons plus se poser.

    • Dolgan dit :

      Ils n arrivent pas à clouer au sol les mig ukrainien vos russes. Alors nos rafales…

    • Frédéric dit :

      Si ils s’agit de missiles conventionnelles, on a vu le résultat pas tellement convainquant en Ukraine. Il faut renforcé le Génie de l’Ait pour bunkerisé les installations et pouvoir réparé les pistes rapidement.

    • Mon général dit :

      Mais arrete de fantasmer sur les russes. il s ne t’ont rien fait et ils ne te feront rien si tu ne vas pas les attaquer. Les vieux fantasmes ont la vie dure…

    • KOUDLANSKI Romain dit :

      @Cayenne , on est dans l’OTAN donc si il y à des missiles qui partent de Russie ils seront détectés suivis et abattus par les différents système de défense anti aérienne .

    • GHOST dit :

      En Suède et dans les pays Nordiques… les pilotes s´entrainent á se poser sur des routes… tout le temps. Viser les aéroports n´a aucun impact car les Rafales peuvent se poser sur des routes

    • Dodo dit :

      Au vue du piètre bilan de la neutralisation des aéroports ukrainiens, on peut se rassurer sur les missiles russes qui tombent à côté des pistes.
      Mais si ça peut vous rassurer de penser que les missiles russes neutralisent tout en quelques heures, comme ceux qui disaient qu’en 48h les russes prennent l’Ukraine , les S-400 qui ne laisseront plus un avion passer en Syrie, les missilesqui effaceront tous les porte avions américains en 30 secondes.
      La propagande fait des ravages chez ceux qui veulent y croire, souvent par détestation de l’occident, on cherche à donner aux russes une puissance qu’ils n’ont pas.

    • nibor dit :

      Comme en Ukraine ou la chasse ukrainienne volent encore 😀

  65. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « ………………L’armée russe a affirmé dimanche avoir tué des « mercenaires étrangers » lors de frappes contre « la localité de Staritchi et la base militaire de Yavoriv » dans l’ouest de l’Ukraine, près de la frontière polonaise.

    « En conséquence de cette frappe, jusqu’à 180 mercenaires étrangers et une importante quantité d’armes étrangères ont été éliminés », a affirmé le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov………………………. »
    .
    https://www.tf1info.fr/international/en-direct-guerre-en-ukraine-de-nouvelles-negociations-entre-la-russie-et-l-ukraine-prevues-lundi-selon-moscou-2210671.html

    • GHOST dit :

      « mercenaires étrangers » qui font la guerre en Russie? Les volontaires de la guerre en Espagne..zut c´est vieux.. quand Poutine affirme tout le temps que Wagner n´est pas une entreprise militaire privée, il tombe sur des « volontaires » étrangers qui font la guerre contre lui en Ukraine.
      La perception de Poutine est que les ex républiques soviétiques sont des ex « colonies » de la Russie s´affronte avec une autre réalité en Ukraine.

  66. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « ………………….Ce dimanche soir, des citoyens polonais ont entrepris de bloquer des poids lourds près de Kukuryki, à la frontière entre le Bélarus et la Pologne, estimant que «les sanctions introduites par l’Union européenne dans le commerce avec la Russie et le Bélarus restent très officielles et théoriques»……………………….. »
    .
    https://www.liberation.fr/international/europe/en-direct-guerre-en-ukraine-les-frappes-russes-se-rapprochent-de-la-frontiere-polonaise-20220313_2UUVQIRC6ZC3ZGCAD6TT5VFSQM/

  67. Thanksgiving (en mode Troll) dit :

    « Je propose que la France achète des F-35 » est la phrase à suivre ?

  68. Thierry dit :

    225 Rafales de plus pour 2030 ???? Utopie que tout cela, on sait très bien que l’unique chaine de montage de chez Dassault ne pourra jamais fournir dans les temps, et qu’il faudrait dans ce cas plutôt miser sur 2060 ou 2100… et cela sans parler des capacités du Rafale face aux nouveaux avions de 5ème génération qui commencent à arriver en masse.

    L’armée de l’air n’aura jamais beaucoup plus de Rafale qu’elle n’en a actuellement, c’est être aveugle que d’ignorer cela, les capacités industrielles sont incapable de suivre, on nous promet du vent et le SCAF semble en être également car même s’il parvient à exister, ça ne sera pas plus rapide à obtenir que les Rafales. Alors même qu’on entend déjà les tambours de guerre.

    bref un bel exemple de promesses électorales farfelues et inadaptés qui ne seront de toute façon pas appliqué par l’équipe en place, sur le départ. Qu’il ne s’occupent plus de rien et laissent tout au suivant parce que là c’est pitoyable.

  69. Shimou Fékaka dit :

    Je constate que tout le monde se plaint des dirigeants précédents : on dirait qu’ils n’ont été élus par personne ni sur aucun programme ! Quelle amnésie !
    Depuis Giscard d’Estaing tous les présidents ont été élus sur la base d’un programme de soumission totale aux États-Unis, et d’intégration de plus en plus grande dans l’OTAN qui nous était vendue comme le parapluie universel qui nous dispensait d’avoir une forte industrie de Défense nationale et Otan qui se proposait de fournir le maximum de nos matériels et de nos standards..
    et les électeurs français en voulaient et en redemandaient et votaient pour des dirigeants à la politique de soumission à l’Europe et à l’OTAN et aux États-Unis.. les États-Unis qui passaient leur temps à essayer de nous torpiller nos contrats d’armement à l’étranger, mais ce n’était pas encore suffisant on a réintégré le commandement de l’OTAN 2007 pour se faire un peu plus étrangler et brider au niveau de notre indépendance militaire…

    Le squelette d’aujourd’hui, pour nos armées, c’est le résultat de plus de 40 ans d’abandon de la souveraineté nationale avec l’appui du peuple, de dissolution de nos armées dans l’OTAN avec l’appui du peuple et de ses dirigeants, qui ont tous été élus et réélus en suivant les mêmes lignes directrices.

    La France fait semblant de se réveiller aujourd’hui : complètement à poil au niveau de sa Défense nationale mais ce n’est qu’une des conséquences des choix politiques depuis les années 70, qui sont toujours allés dans la même direction et qui ont toujours été approuvés par la réélection du même type de dirigeants, par le même type de citoyens français, qui demandent et redemandent de la soumission aux États-Unis et de la soumission à l’OTAN…
    Beaucoup de ces électeurs- là sont représentés sur ce forum: que faisiez-vous pendant tout ce temps-là et pendant que la France et sa défense a été bradée aux États-Unis ? Vous regardiez ailleurs ? Vous faisiez élire des politiciens nationalistes et souverainistes ? Vous militiez pour qu’on sorte de l’OTAN et des traités de soumission aux États-Unis ? Non ! C’était totalement le contraire même !

    Alors je dis aux pleureuses d’aujourd’hui: que faisiez-vous aux beaux jours ? Vous chantiez la chanson américaine ? J’en suis fort aise ! Eh bien, dansez maintenant ! Dansez devant le frigo, il est vide : vous avez tout donné à l’Oncle Sam !

    • Belzébuth dit :

      Le prochain n’a pas de programme.
      Au moins, cela peut être une tranche de jambon ou un barilde lessive, cela facilite le plan com’.

      • Belzébuth dit :

        Bientôt une pub pour le rasoir Gillette de prévu avec un relooking dans la lucarne magique sur M6?

  70. Thierry dit :

    Voici les derniers développements en Ukraine.

    NOVOYAVORIVSK, Ukraine – La Russie a directement visé dimanche un site d’entraînement de combattants étrangers en Ukraine, lançant un barrage de frappes aériennes sur une base militaire près de la frontière polonaise qui a tué au moins 35 personnes et rapproché dangereusement la guerre des portes de l’OTAN.

    Un jour après avoir averti que les armes affluant vers l’Ukraine en provenance d’alliés occidentaux étaient des « cibles légitimes », la Russie a mené l’assaut aérien contre la base à 20 km de la frontière avec la Pologne, où les troupes américaines sont déployées pour renforcer les défenses de l’OTAN. Des responsables ukrainiens ont déclaré que des avions de guerre russes lancés depuis l’ouest de la Russie et la mer Noire ont tiré environ 30 missiles, dont 22 ont été interceptés par les défenses aériennes ukrainiennes.

    La base, connue sous le nom de Centre international de maintien de la paix et de la sécurité, était un terrain d’entraînement pour jusqu’à 1 000 combattants étrangers dans le cadre de la nouvelle Légion internationale que l’Ukraine a formée pour aider à combattre la Russie, a déclaré un responsable militaire ukrainien.

    Sur « Meet the Press » dimanche sur NBC, le conseiller à la sécurité nationale du président Biden, Jake Sullivan, a décrit la frappe, qui a également blessé au moins 134 personnes, comme un signe que les forces russes élargissaient leurs cibles en Ukraine parce qu’elles étaient « frustrées par leur incapacité à prendre certaines des grandes villes » et leur incapacité à atteindre leurs objectifs.
    source :
    https://www.nytimes.com/live/2022/03/13/world/ukraine-russia-war
    —————————————————————————

    22 missiles détruit sur 30, voilà un score impressionnant, aux dernières nouvelles, Poutine a fait appel à la Chine pour une aide économique et militaire contre l’Ukraine….
    source :
    https://www.nytimes.com/2022/03/13/us/politics/russia-china-ukraine.html

    Voilà une humiliation de la Russie en rapport avec ses faibles capacités militaires qui se limitent à tirer dans le tas sans but précis, il est quand même très douteux que les chars chinois aillent tâter du missile occidental en Ukraine, si la Russie désespéré n’a plus rien à perdre ça n’est pas le cas de la Chine dont un embargo économique lui ferait un mal sans précédant dans ses exportations si vital avec l’Europe en particulier.

    Poutine est en train d’aligner son pays sur la Corée du Nord, pas sur la Chine qui est déjà au dessus.

  71. Nexterience dit :

    Beaucoup de manque de sang froid dans les réactions. La Russie et Chine ne sont pas des surprises stratégiques. L’ifri planifiait une Russie agressive il y a 5 ans déjà…
    A court terme, des mesures d’augmentation du taux de dispo et de RH peuvent augmenter sensiblement les capacités.
    A moyen terme, faut aussi considérer le renforcement des autres pays d’Europe qui vont atteindre les 2% de pib en défense pour sauver leur peau avant que Trump ne revienne. Le budget mérite certes une hausse de réajustement face aux ressources réellement consommées et au surplus d’agressivité général. Mais on ne va pas aller tout seul couler la flotte chinoise, non?

  72. Vincent dit :

    Acheteur projet Défense, cet article conforte si besoin était l’inconséquence de nos chers politicards mais aussi des veaux qui les élisent depuis 40 ans. Ce pays jadis appelé France a ce qu’il mérite

    • Shimou Fékaka dit :

      @ Vincent : Je partage entièrement votre conclusion et les responsabilités des veaux Français depuis plus de 40 ans. Des gens qui ont avalé toute la propagande anticommuniste puis antirusse, et qui ont donc cautionné notre entrée à fond dans l’Europe et plus récemment dans le commandement de l’OTAN, ce qui signe notre double condamnation à mort sur à peu près tous les plans… le processus a été engagé dès la fin du général De Gaulle et l’orientation pro américaine très nette de Pompidou puis de Giscard, le reste a suivi avec une population entièrement américanisée ainsi que notre économie et notre système politique complètement inféodé à un atlantisme très agressif envers la Russie..

      une bonne partie des veauxs Français qui ont accepté notre enfermement se retrouvent ici, tout étonnés aujourd’hui que le monde s’écroule autour d’eux et que nous soyons dans une impuissance totale, affaiblis, déculturés, dévirilisés, emprisonnés à tous les niveaux par une triple rangée de chaînes : l’OTAN, l’Europe, et nos liens avec des dictatures islamistes et des pays corrompus d’Afrique…

      nous sommes au fond du trou et le gouvernement Macron en est la parfaite illustration.. les Français en demandent toujours plus et vont voter pour les mêmes avec enthousiasme d’ici un mois : comme disait Henri Guaino : un électorat à vomir…
      faites comme de plus en plus de français : allez vivre très très loin, dans un pays quelconque encore digne: et il y en a plein. Ici tout simplement, il n’y a pas d’avenir.

      • mich dit :

        Ça vous va bien de faire le voyagiste , par contre vous qui décidément n’en avait que contre la France tellement vous l’ aimée , vous ne trouvez pas que vos chers amis Russes ou de Corée du Nord l’ aiment bien aussi votre SATAN US ,du moins pour ceux qui en ont les moyens !

  73. Thierry dit :

    Quand à rénover les mirages 2000D c’est la seule chose sensé et réaliste de cette proposition, mais ça ne suffira pas, c’est évident.

  74. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « …………..L’Union européenne a décidé, dans la soirée du dimanche 13 mars, de nouvelles sanctions à l’encontre de Moscou. Une première réunion s’est terminée en début de soirée, en compagnie des 27 ambassadeurs des États membres.

    Ces nouvelles sanctions portent sur trois secteurs : la fin des exportations de produits de luxe, la fin des importations de fer et d’acier depuis la Russie vers l’Union européenne, et enfin l’interdiction pour les entreprises européennes de l’énergie d’investir en Russie. « De nouvelles personnalités proches du pouvoir seront également ciblées »…………………….. »
    .
    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-leurope-approuve-de-nouvelles-sanctions-contre-larussie_5006896.html

  75. lgbtqi+ dit :

    Ainsi, un Rafale ne peut être au même moment à deux endroits différents ?

    Qu’à cela ne tienne, il se trouvera un personnage politique pour promettre le Rafale Quantique.

    On a déjà eu le Village Global, les 1ers de Cordée, le Ruissellement, les Changements de Trottoir, etc. Et ça marche. Enfin, pas dans la réalité, mais dans l’adhésion du corniaud.

  76. Lotharingie dit :

    HS :
    .
    « …………….Le dirigeant de la république russe de Tchétchénie Ramzan Kadyrov, un protégé de Vladimir Poutine, a assuré ce lundi se trouver en Ukraine aux côtés des forces de Moscou.

    Il a publié sur Telegram une vidéo le montrant en tenue militaire en train d’étudier des plans autour d’une table avec des soldats dans une salle. Kadyrov a ensuite assuré que cette vidéo avait été tournée à Gostomel, aérodrome situé près de Kiev…………. »
    .
    https://www.20minutes.fr/monde/3251575-20220313-guerre-ukraine-direct-kiev-prepare-etre-assiegee

  77. casanova dit :

    « Ce qui suppose un investissement minimum [et au doigt mouillé] de 6 à 7 milliards d’euros. » L’accueil des étudiants étrangers dans nos universités, c’est 4,4 milliards d’euros PAR AN. Comme toujours, c’est une question de volonté et d’arbitrage budgétaire !

  78. Rival Sons dit :

    Mouaih…
    J’ai quand même une petite question à poser à tous nos fiers militaristes en colère ci-dessus:

    En période d’inflations galopantes et systémiques, d’énergies hors de prix façon 1973, de dettes cumulées à 3 000 000 000 000€ en décembre, de remonter explosive des taux d’emprunts (surtout pour les états « cigale » comme le nôtre), de pandémie qui n’a rien de finie, de gilets jaunes qui pleurnichent en détruisant tout parce qu’ils n’ont plus les moyens de se payer la dernière babiole merde in China et sachant qu’ils nous restent un petit sujet à sérieusement régler genre le réchauffement du climat terrestre… Comment voulez-vous financer votre armée Napoléonienne pour la décennie à venir, sachant qu’il faut des sous pour la santé, l’éducation, la police, les retraites, les Ehpads, etc, tout filant des sous à tout le monde pour faire le plein, en baissant les impôts de ceux qui en paient encore (donc par la majorité clairement) et sachant que l’UE, c’est mal??

    Allez, on attend vos solutions miracles! Pas le genre de foutraqueries à la Merlenc(h)on et ses euros magiques qui tombent du ciel, non! Des vraies avec des bouts de réalisme dedans.

    Je sens qu’on va bien se marrer (un peu jaune tout de même).

    • LucienB dit :

      La réponse est simple. Nous pouvons réduire les dépenses d’aide sociale, de philanthropie et de fraude, quelque chose autour de 650 milliards d’euros. Si on le réduit de 10%, c’est suffisant pour financer les armées. Et oui, on peut aussi arrêter avec le non-sens de la transition écologique.

    • nikoopol dit :

      la réponse est au milieu d’un des livres de BARGAVEL, Ravage.
      De l’avenir il ne faut rien préjuger, car à l’opposé que ferront des millions de chomeurs quand l’armée leur tendra les bras pour se battre contre le méchant du moment ?

      Il y a une nette différence entre les équipements prévus en temps de Paix et ceux pendant une guerre, et l’histoire a montré l’occident sait trés bien « monter » en gamme en méme temps qu’en pression et hystérie.
      Bref méme si les équipements de « temps de paix » auront une durée de vie de quelques miniutes, cela sera déjà ça de gagné !

      maintenant la vrai question, où en sommes nous de la pénurie de ressources ? énergétique et minérale ?

  79. Philippe dit :

    La plupart des inquiétudes exprimées ici sont, hélas, légitimes. Bon maintenant il va falloir remonter la pente !

  80. KOUDLANSKI Romain dit :

    Ce qui nous à foutu dans la merde c’est la fin du service militaire décidé par Chirac , ainsi que lors de la présidence de Sarkozy qui à foutu notre outil de défense dans une belle merde à dissoudre de nombreux régiments les fermetures de B.A ,la réduction du format de la Marine Nationale .

  81. Alex Delalibre dit :

    Certains ont la mémoire courte. Sarko a taillé dans les dépenses parce que… c’était la crise des subprimes et que l’état était déjà largement endetté. Faut bien trouver des postes d’économies, dans les démocraties la défense est toujours un poste d’économies, même aux US.

    Maintenant, 15 ans plus tard, l’état est encore plus endetté, et la machine à distribuer des sous mise en route par les gilais jaunent tourne à plein régime, la France est un état-social, que voulez-vous ma bonne dame, et ce n’est pas la machine à saupoudrer qui va être mise à contribution. A cela, on ajoute de très grandes ambitions (/dépenses) pour les armées. Y en a d’autres qui en ont besoin: la justice par exemple. Sérieusement, un magistrat avec 15 ans d’expérience gagne moins que les stagiaires des grands cabinets d’affaires. Quand vous êtes juge d’instruction dans le pôle financier, faut être insensible à la frustration, croyez-moi.

    Or, les postes d’économies sont limités. L’hopital est maintenant sanctifié, et toute rationalisation (couts de structure énormes, cliniques saupoudrées sur le territoire et déserts médicaux) est politiquement impossible. Allongement du temps de travail? = Révolution.

    Sérieusement, qui imagine une seule seconde que les armées vont recevoir plus, de manière suffisante et substantielle? Alors que l’on brade les Rafales…

  82. John dit :

    En lisant cela, je me pose une question…
    Dassault a toujours conçu des avions légers et relativement économiques. Mais cela n’est plus le cas avec la volonté française d’avoir des avions plus lourds, le Rafale. Bien que son format se justifie par son besoin, il soulève une question, qu’en est-il du nombre, et n’est-il pas plus pertinent de se fournir en divers endroits pour diverses missions.
    Je m’explique. Un appareil de dimension F-16, Gripen ou Mirage 2000 fait largement 90% du travail quotidien d’une armée.
    Sur certaines opérations, des drones pas si chers comme le Bayraktar 2 pourraient amplement remplacer les drones américains ou européens super chers.
    En combinant les 2, le nombre d’appareils exploserait en gardant le même budget sur l’ensemble du cycle de vie de l’appareil.
    Et en complément, quelques systèmes plus lourds pour des missions plus spécifiques peuvent devenir intéressants.
    Un F-15 par exemple en quantité limitée…
    Mais là, l’Europe se lance dans la situation inverse, augmenter encore les dimensions des appareils avec la furtivité de la prochaine génération. La France aura des appareils de la taille de leurs anciens bombardiers stratégiques ou de la taille du F-22.
    Ils seront ultra-chers à utiliser, entretenir et produire. Et les commentateurs vont blâmer l’Allemagne pour ce problème.
    Peut être faut il commencer à réfléchir à une aviation cohérente.
    Et je pense que la Suède est le meilleur exemple en ce moment.
    Le décollage atterrissage vertical n’est pas idéal, coûte cher. Par contre, le risque de voir une base aérienne bombardée peut mettre en péril 1/2 ou 1/4 d’une force aérienne en 5 minutes.
    La solution suédoise avec ses petits Gripen capables de décoller et atterrir sur des routes normales, avec un seul camion et une camionnette pour refaire le plein de carburant et d’armement en 10 minutes et au milieu de nulle part, avec des installations cachées pour un entretien plus long et plus en profondeur de l’appareil permettent une redondance défensive.
    Pour la prochaine génération de chasseurs, la Suède fait comme souvent, elle collabore avec l’étranger sur certains éléments qu’elle intégrera ensuite à sa vision d’un appareil de chasse. Cela réduit les coûts mais permet toujours de concevoir un appareil sans concession. Et en terme de volumes, vu son coût opérationnel, il est possible d’en avoir suffisamment pour maintenir une force aérienne.
    Autre point, pour les nations qui ont une grande flotte, avoir accès à 2 types d’appareils un peu plus spécialisés a malgré tout des avantages, d’autant plus si le partage de données est maximal.
    Le choix allemand du F35 est relativement pertinent, surtout à volume réduit comme c’est le cas.

    • Charognard dit :

      @ John
      Le Rafale n’est pas un chasseur léger.

    • Dolgan dit :

      Le nombre c’est bien. Les russes l ont.

      Pourtant ils saturent à 200 sorties jour.

      Avec une aviation largement réduite, ils auraient sans doute pu faire beaucoup mieux.

    • mich dit :

      Bonjour ,vous dites  » Un appareil de dimension F-16, Gripen ou Mirage 2000 fait largement 90% du travail quotidien d’une armée. » , vraiment étonnant comme calcul je ne sais pas d’ ou vous tiré ça ,si on va par là en 1940 notre armée faisait peut être aussi 99% de son travail quotidien ! On ne construit pas une défense pour le « travail quotidien » mais contre l’ évaluation d’une menace , facile de prévoir après coup ,à l’ horizon des 15 – 20 ans cela devient déjà plus compliqué .Un petit commentaire sur la Suède ,même un avion comme le Gripen E aura besoin d’une logistique conséquente pour les éparpiller et assurer un rythme de mission de guerre élevé ,ce n ‘est pas un F5 , c ‘est bien joli la pub en temps de paix des constructeurs mais certaines réalités vous rattrape vite dans le concret , d ‘ailleurs il semblerait que les pays scandinave sont plutôt tentés de rogner sur leurs neutralité que sur un bunker géant en ce moment ,allez savoir pourquoi !Une petite parenthèse sur le F35 ,si les allemands en achète ,je ne pense pas que ce sera à volume réduit ,ce serait stupide pour un avion amener à durer dans le temps et en plus ils ont l’ habitude d’ avoir un parc un peu plus conséquent que les avions en ligne ,comme les anglo saxon , avec les budgets annoncés 80 pour à 3 à 4 escadrons en ligne devrait être dans leurs cordes et sans contrarié le financement d ‘un chasseur futur qui fera tourner la recherche .

    • Nexterience dit :

      La masse des avions ne fait qu’augmenter: munitions plus rapides, aéronefs plus véloces et plus furtifs.
      Le NGF sera lourd car ce sera indispensable avec l’évolution des remote carrier et missiles supersoniques très lourds.
      Dès lors , le Rafale en 2040 deviendra son complémentaire économique polyvalent pour toutes missions nécessitant moins d’allonge.

  83. Patatra dit :

    Attendez attendez attendez.
    Nous avons depuis plusieurs décennies déjà du REX sur les différents théatres.

    Augmenter notre dotation rafale, ok, mais au dépend de quoi alors ? Le programme SCAF que l’on va certainement se retrouver à faire seuls ou sans les allemands ? Notre dotation en armes blindées? En artillerie ? En Drône ET équipement anti-drône ? En SEAD, en MCO sur nos MBT ou hélicos?

    Ce que montre la guerre en ukraine et les déboires russes actuels c’est qu’à la guerre si une compasante est défaillante, c’est tout le reste qui en pati.

    Les avions Russes volent peu, car le SEAD Russe n’a pas été efficace, des pistes restent en état de vol ainsi que des avions, les drônes TP2 font toujours le Job, les capacités anti aérienne même moyenne distances n’ont pas toutes été réduites, les missiles de croisière kalibr n’ont pas été nombreux et parfois assez imprécis. La logisitique traine, le matériel est vieux, la bataille de comm’ marche plein pot.

    Les budget de la défense ne sont pas extensible à volonté

  84. lxm dit :

    Il nous faudrait peut-être penser à un nouveau type d’avion, subspatial, capable de faire métropole-guyane d’un seul trait, et bombarder depuis la très haute atmosphère grâce aux munitions de précision. Dassault est certainement le mieux placé pour ce genre de truc vu que lui aussi à un moment donné voulait participer à créer une navette spatiale. Pour la basse altitude on userait d’essaims de drones jetables et fabricables rapidement, pas cher, des TB2 en mieux. On est en retard, faut organiser tout cela.

  85. Edgar dit :

    J’entends de nombreuses plaintes au sujet des bases fermées depuis quelques années. Mais « les bases », bien visibles, bien délimitées, de surface réduite, clôturées, c’est le plateau sur lequel le plus beau matériel d’une armée est offert à la destruction aux missiles sol-sol ennemis à l’ouverture (surprise!) des hostilités… Ce sont bien plutôt, au contraire, de forêts profondes, de hangars discrets et isolés, de lisères anodines, de fosses profondes, de cavernes secrètes, … dont une armée qui se prépare à combattre a besoin.

    • albatros dit :

      Pour faire des bases secrètes comme en Suisse, il faut énormément d’argent et d’investissement et du temps beaucoup de temps. On n’en a pas.
      Donc le plus simple et de multiplier les bases avec du déni d’accès performant et moderne, adapté à toute menace et de la redondance (multiplier les sites et avoir 2 ou 3 porte avions en plus pour l’aspect mobilité sur notre immense ZEE).
      Les ukrainiens ont pu sauver environ 30% de leur matériel volant malgré les missiles russes
      mais ils ne disposent pas de moyens modernes hormis des S300 : c’est pour dire…
      Pas étonnant qu ils se soient fait laminer pour leur aviation.
      Heureusement les missiles russes ne sont pas très précis et en nombre important et ils ont eux même peur des missiles ukrainiens…
      Une attaque surprise (cela existe t il vraiment ?) ne détruirait qu une partie de nos moyens car disséminés et surtout protégés (d’où l’importance de disposer de radars volants ou durcis judicieusement installés à l’Etranger comme les Etats Unis le font si bien)

    • vno dit :

      Dans un pays qui compte plusieurs millions d’agents double possibles, vous êtes dans l’utopie pour le secret … non ?

    • mich dit :

      Ce que vous décrivez n ‘est possible que dans un pays en Europe …..la Russie , mais avec la logistique US !

  86. Rival Sons dit :

    Mouaih…
    J’ai quand même une petite question à poser à tous nos commentateurs en colère ci-dessus:

    En période d’inflations galopantes et systémiques (4,4% cette année), d’énergies hors de prix façon 1973, de dettes cumulées à 3 000 000 000 000€ en décembre, de remonter explosive des taux d’emprunts (surtout pour les états « cigale » comme le nôtre), de pandémie qui n’a rien de finie, de gilets jaunes qui pleurnichent en détruisant tout parce qu’ils n’ont plus les moyens de se payer la dernière babiole merde in China et sachant qu’ils nous restent un petit sujet à sérieusement régler genre le réchauffement du climat terrestre… Comment voulez-vous financer votre armée Napoléonienne pour la décennie à venir, sachant qu’il faut des sous pour la santé, l’éducation, la police, les retraites, les Ehpads, etc, en augmentant les allocs et autres primes à tout le monde pour faire le plein, en baissant les impôts de ceux qui en paient encore (donc pas la majorité clairement) et sachant qu’une profonde intégration européenne (notamment en terme de défense), c’est mal pour tous nos boomers nationalo-souverainistes (à égalité avec la méchante OTAN)??

    Allez, on attend vos solutions miracles! Pas le genre de foutraqueries à la Merluche et ses euros magiques qui tombent du ciel, non! Des vraies avec des bouts de réalisme dedans.

    Je sens qu’on va bien se marrer (un peu jaune tout de même).

    • albatros dit :

      L’Armée napoléonienne c’était moins de 300 000 soldats dont les 3/4 des conscrits.
      C’est ce que nous avons à peu près mais avec que des pros et des gendarmes.
      Sinon je comprends ce que vous dites mais nous avons la 2de ZEE au monde et des intérêts stratégiques de grande puissance. On a la géographie de la France et non celle du Luxembourg ou même de l’Allemagne qui capitalisent sur le parapluie US.
      Le problème est notre manque flagrant de forte croissance pas les besoins stratégiques non atteints ou la dette.
      Avec de la croissance annuelle cumulée et forte sur plusieurs années, vous n’avez plus aucun souci de dette ou d’investissements insuffisants. Vous pouvez tout vous payer comme la Chine.
      La croissance vient pour moitié des consommateurs et l’autre de l’investissement (privé ET public)
      Si vos emprunts financent vos investissement (et uniquement cela, pas comme en France actuellement et de tous temps) et ensuite les salaires des consommateurs qui sont aussi des salariés : au bout du bout votre croissance est positive puis très fortement positive, d’année en année (sauf crise financière tous les 15-20 ans mais cela re démarre ensuite).

      • Rival Sons dit :

        Une forte croissance??? En France??? Euh là, je ne miserais pas un euro là-dessus… Par contre, pour une récession, un peu plus.

        • albatros24 dit :

          Vous avez raison : c’est avant tout lié à une politique économique court-termiste. On paie avec nos emprunts des charges de fonctionnement (et non des dépenses d’investissement sériés).

  87. jp dit :

    contre 800 avions russes, il nous faudra bien des 600 rafale sans oublier les défenses anti aérienne, samp, aster, etc.., si on considère son standard supérieur aux avions russes (radar, passiv detection,optro,ew), avec 10 ans de missiles, bombes, sans oublier les nouveaux pilotes, pièces détachées. si on perd la composante aérienne pour défendre le territoire, on perdra la guerre comme en 40 avec une destruction systématique des la logistique, les allemands en avait 3 fois plus que nous.

    • alors dit :

      Oui oui les russes, on le voit en Ukraine, mais on aime se faire peur par le nombre…
      S’il fallait analyser en détail l’aviation russe, faudrait déjà écarter tous les avions « bombardiers » qui n’ont aucun pouvoir en air-air.
      Et quand on voit la galère logistique russe à 50km de sa frontière, je ne m’inquiète pas de voir les russes venir ici pour infliger une défaite à la France (comme si on serait seul) comme en 40.
      Dans 6 mois vous pourrez retirer 100 avions perdus en Ukraine….

    • Dolgan dit :

      Pour rappel, les allemands ont perdu leurs 2 dernières guerres.

      Sur l illusion que la guerre peut se gagner par une victoire initiale écrasante.

    • Rival sons dit :

      Tu paies des impôts évidemment?!?

      Non, toi pas assez riche pour ça? Je comprends mieux…

      • jp dit :

        Il y a pas de problème, il faut rediriger les 200 milliards d’aides aux entreprises, c’est 200 milliards de gaspiller et qui sont détournées de leur usage; sans le moindre contrôle et sans retour sur valeur vers notre défense et nos industriels d’armement et scientifique, c’est comme pour la formation professionnelle 30 milliards ( 99% de formation bidons, la plupart sont des formations internes pour permettre aux société de récupérer l’argent) à récupérer. je peux continuer longtemps, on s’en pas compte, mais on gaspille des centaines de milliards de façon totalement stupide et ca me rend dingue de voir ca. je paye des impôts et je suis content quand je vois le rafale permet d’intégrer 17 des technologies stratégique sur 22 et de faire bosser des milliesr de jeunes ingénieurs et techniciens.

        • Rival Sons dit :

          Il y a de très fortes chances pour que vos 230 milliards récupérés ne terminent dans le remboursement de la dette et de ses intérêts plutôt que dans des rafales…

          • jp dit :

            Déjà faut comprendre ce qu’est la dette, les USA ont 128% d’endettement de PIB, ils n’auront jamais de problème vu qu’ils sont au coeur du système, to big for fail, le japon 259% d’endettement du PIB, ils n’ont pas de problème, la dette de la France se monte à 116% du pib, soi 35000 euros par français, soit 75 euros par mois à rembourser, je dis bof bof et encore bof! mais c’est pas une raison de laisser filer, il suffit de faire attention au déficit de 3% et ca se rembourse tout seul mécaniquement, notre note est AA (très bonne note, ils ont confiance en la perception de l’impot et des taxes, on attire beaucoup d’investisseurs et de très grande entreprises), la note russe CCC a la limite du défaut du paiement. La Dette tant que vous payez vos créances et que vous maitriser la gestion de celle ci, vous n’aurez jamais de problème, ultime joker, en France on est un pays d’épargnant et tout le monde convoite cet masse d’argent, Donc mis à part des pleureuses et des fakeurs, y a rien à craindre. par contre l’argent doit être réassigner à l’industrie de l’armement, a la defense, à la recherche scientifique, aux infrastructures, vu le contexte, la paix est terminée, retour à la guerre froide, il faut multiplier par 10 nos forces comme dans les années 80. vu que je paye des impôts je veux qu’il soit bien investi, pas détourner. on a les moyens, mais on gaspille sans compter et on fait des économies de bout de chandelle. 2 PA c’est 10 ans de travail pour toute la région nord ouest de la France, cela représente des dizaine de millier d’emploi. on forme des techniciens, des ingénieurs et des scientifiques à la chaine, il faut les utiliser. j’ai bourlinguer pas mal à l’étranger, je trouve qu’on est pas si mal en France sauf pour les pleureuses.

    • albatros dit :

      Exactement, mais n’oublions pas la dimension navale non plus, et les 2 PAN NG et le GAN de plus : on n’a justement pas la géographie de l’Allemagne ou du Luxembourg ni leur ZEE…

    • mich dit :

      On fait la guerre tout seul face aux Russes ?

  88. dompal dit :

    S’il n’y avait qu’à l’AA a qui il manque des avions……quant à leurs munitions, je pense que c’est encore pire que tout ce que l’on peut imaginer !!! 🙁
    Déjà de mon temps 😉 c’était pas la joie pour de vulgaires missiles MILAN à 100 000/120 000 Francs, soit le prix d’une Renault 25 contemporaine…

    C’est bien beau de rejeter la faute sur les précédents PR, mais qu’ont fait les différents CEMA depuis 30 ans ….à part dire ‘amen’ aux Livres blancs de la défense et autres LPM !?? (excepté le Gal de Villiers) ???

    • Etienne Declercq dit :

      De mon temps on utilisait l’Energa.
      Il valait mieux tirer à plusieurs.

    • Vinz dit :

      Non environ 20k frcs pour un Milan en 1990. 120k ça peut-être le coût d’un hot.

  89. Olivier dit :

    2 escadrons de rafale en plus à Orange lol vont être ravis les milliers de gens dans le coin déjà que la les répétitions pleuvent pour le bruit des 2000 va falloir étoffer le service juridique sur la BA 115

  90. Dadou 65 dit :

    Il est désolant de voir qu’aujourd’hui, la jeunesse n’est pas plus avancée que notre ancêtre l’homme de Cro- Magnon . A part rester sur des écrans et vivre une vie en éternelle virtualité, ne respecter ni parents , ni adultes , il faudrait , je pense , revenir aux anciens préceptes de l’abnégation et de l’éducation à l’ancienne. le respect des autres et de ceux qui ont la connaissance. Aujourd’hui, tout part en vrille , rien n’est dans une logique réelle. Je pense qu’il faudrait en plus de la modernisation de nos armées quelles qu’elles soient terre , mer air et espace que le service militaire soit remis en place . Aujourd’hui, nous avons des jeunes qui ne souffrent ni obligations ni autorité, simplement car ils ont des vies de rechange. Et de là vient le mal . Nous n’avons qu’une vie . Apprendre à revenir à l’essentiel , le respect dans le droit , le respect du drapeau et de la patrie , apprendre à vivre et partager les bons comme les mauvais moments, s’entraider , aider les pauvres et les faibles , les protéger , éduquer les enfants et leur apprendre la ( vraie ) vie , sont les choses essentielles à mes yeux , afin que tout ce que nous vivons actuellement ne se reproduise pas. Les combattants d’Ukraine doivent être un exemple pour nous , quoiqu’il arrive en fin de compte , car au moins , quelque soit leur métier , ils se battent avant tout pour leur liberté. Nos armées se sont laissées endormir par la lâcheté de certains , mais un pays comme le nôtre , avec sa grande g…e doit prouver QUI il est , non pas par la parole , mais par ses actions. Commençons donc l’éducation de nos jeunes et préparons nous à demain. Je ne suis pas un révolutionnaire ni un va-t-en guerre et encore moins un anarchiste , juste un Papa de cinq enfants élevés ( seul pendant plusieurs années ) dans le respect d’autrui sans filtres , sans faux semblants et dans la réalité de la vie. Donnons nous les armes de la liberté, de l’égalité et de la fraternité et s’il faut que ce soit dans la souffrance , ça vaut la peine de se battre , et si c’est quoi qu’il en coûte , ça vaut mieux que de faire du profit sur nos fesses sur l’essence et autres dépenses de santé pour une pandémie . Bon courage à tous , nous en aurons besoin.

    • mich dit :

      Faut pas exagérer non plus sur nos jeunes , au vu du siècle dernier cela n’a pas été bien brillant non plus depuis cro magnon !

  91. Jean Le Bon dit :

    Sur les bases aériennes fermées au cours de ces 25 dernières années (celà à commencé par Toul, en 1995): notons que toutes les collectivités n’étaient pas pour leur(s) fermeture(s)… (Nuisances sonores, etc…). Ainsi de Dijon. La communauté urbaine avait souligné son « attachement » à ce terrain… La base Guynemer ! Fermée ! Incroyable ! Les militaires ont une qualité indéniable: savoir avaler son képi/casquette -au choix- d’une manière remarquable qui force l’admiration !
    NB: La commune de Longvic est d’ailleurs jumelée avec Florennes…
    Fermer Cambrai a été une erreur. Pas de zones urbaines « majeures » sur axe de piste, possibilité d’étendre les aires de dispersions…
    Bon positionnement géographique…
    Quand au l’actualité » de nos quelques terrains durcis: l’appel d’offre pour la rénovation de la base 115 d’Orange Caritat porte sur la création et rénovation d’installations pour 1 seul (et unique) escadron rafale à 20 avions. Donc, à ce jour, ce terrain (qui couvre notre zone sud/Méditerrannée…) ne devrait accueilir qu’1 seul escadron… Quand à Luxeuil… Il faudra attendre la fin de l’actuelle décade (dence)… Rien d’autre à ce jour.
    Si « futur »: Luxeuil et Orange (mais aussi Ochey qui laisse une marguerite vide aujourd’hui) pourraient-être effectivement densifiées…
    Seulement LE problème est qu’avec les armes actuelles (chirurgicales et puissantes), densifier les terrains, (ex/ St Dizier, Mont de Marsan) n’est pas une bonne option… Du temps de la guerre froide, il y avait tout un tas de terrains de dispersions… Exemple: Vatry, terrain de desserrement de St Dizier. Notons aussi que la base d’Avord pourrait accueillir, (avec des travaux complémentaires en bâtiments) un escadron… Ce qui est le cas lors des desserrements de St Dizier, (en plus dôtée d’un DAMS NG)… Il y a quelques solutions (râres) dont Vatry, Avord mentionnées donc… Pour le reste… Plus guère de possibilité…

    • mich dit :

      Bonjour , pour Cambrai , beaucoup de monde qui vole dans le secteur si vous n ‘avez pas remarqué !

  92. Matou dit :

    En attendant, il y a peut-être une solution intermédiaire en rachetant les mirage 2000-9 des EAU (me semble -t-il) ; des avions performants et bien équipés avec encore du potentiel (là aussi de ma compréhension).
    Par contre, le manque d’infrastructure dorénavant est critique, étant donné qu’en cas d’attaque sur notre territoire par un adversaire symétrique, là première chose sera de pilonner nos aérodromes.
    Autre point : augmenter (c’est un euphémisme étant donné le nombre actuel) le nombre de systèmes MAMBA pour protéger les infrastructures critiques.
    De mon très modeste point de vue, la doctrine stratégique consistant à gagner la guerre avant la guerre est très intéressante mais semble porter aussi une petite musique en arrière plan pouvant signifier que si on y arrive pas et si c’est la guerre, on sera en très mauvaise posture.
    Messieurs Hollande et Sarkozy, ces grands visionnaires ! Quelle honte ! Il porte une lourde responsabilité sur notre état de faiblesse actuel.

  93. albatros dit :

    Il est plus que temps !
    Réveillons nous et investissons massivement
    Et aussi de développer 2 PAN NG avec au moins 50 RAFALE à bord
    avec 1 second GAN bien sûr
    C’est très très cher oui…
    Sinon et qu on veuille faire plein de vaies zéconomies…
    Alors on peut devenir une très grande principautée avec beaucoup de casinos et un salaire de 3000 € versé à tout français, vu tout le pognon qu on aura après avoir revendu aux chinois les DOMTOMCOM…
    On demandera comme Andorre une double tutelle des Etats Unis et de la Chine (et on sera mal barré en cas de guerre mondiale – mais qu est ce qu on sera riches et oisifs)

    • Sodescro (repenti) dit :

      @ albatros
      Si Flunch a laissé tomber « l’entrecôte » pour la « pièce du boucher » à 6,50 €, c’est qu’une famille de français moyen ne peut pas s’offrir un repas pour 4 à plus de 9,50 € par tête.
      Je ne sais pas si vous payez des impôts, mais visiblement vous ne vivez pas sur la même planèteque moi.
      La France est un pays en banqueroute.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « La France est un pays en banqueroute. » Vui, vui, vui! Nous nous en rendrons compte à l’occasion des vacances de Pâques et d’été! Ne dit on pas qu’il vaut mieux aller chez celui qui se plaint que celui qui se vante!

      • albatros24 dit :

        C’est ce que disait Monsieur Fillon..qui n’a jamais travaillé de sa vie. Homme politique dès 19 ans (suite au décès de son père) et qui a vite compris comment détourner l’argent public.
        Je paye énormément d’impôts et taxes justement…bien que non millionnaire – mais je désespère que cet argent soit si mal utilisé et espère en payer beaucoup plus chaque année (cela voudra dire que ma situation financière personnelle a augmenté).

  94. Charognard dit :

    Puisque la cour des comptes parle de faire comme le Royaume-Uni, regardons outre-Manche:
    https://air-cosmos.com/article/royaume-uni-lotan-la-rescousse-pour-protger-le-ciel-de-sa-majest-24762

  95. Expression libre dit :

    @LL, le format prévu pour l’aviation de combat est de 225 AdC, Mirage 2000 D compris tant qu’ils seront en service. Et non pas 225 R plus 55 D.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Expression Libre,

      C’est pourtant écrit noir sur blanc dans le rapport annexé de la LPM (page 42)

  96. Expression libre dit :

    Maintenant, les fermetures passées de BA est un réel problème car il faudra bien disséminer les Rafale B-ASMP en cas de crise ultime. Merci Sarko et la RGPP. La RGPP n’aurait jamais dû impacter le domaine régalien. Mais, on est parfois dirigé par des ânes.

    • tschok dit :

      Ce que je trouve un peu ridicule, si vous me permettez, ce n’est pas que vous éreintiez Nicolas Sarkozy, les uns et les autres.

      Nan, ça se comprend, sur le principe.

      C’est plutôt que vous le fassiez encore 10 ans après. Alors que le mec n’est même plus dans le circuit, en plus, il est retiré des camions, il pantoufle quelque part, les doigts de pied en éventail et les couilles à l’air, peinard.

      C’est trop tard, si vous vouliez le pendre à la branche d’un arbre, il fallait le faire tout de suite, pas dix ans plus tard. Alors que maintenant, il y a Macron: c’est lui la tête à claque. Si vous avez envie de gifler le Prèz avec un parpaing, c’est lui qui est de service actuellement.

      Il est là pour ça le gars, en plus.

      On va pas remonter à Guy Mollet quand même!

      Vous vous dispersez, je pense. Un bon discours anti-zélite doit être dirigé contre les zélites actuelles, celles qui sont au commande. Sinon, vous pouvez remonter jusqu’à l’Ancien Régime, comme ça. Et même avant, jusqu’à nos ancêtres les Gaulois: Vercingétorix.

      Vous vous voyez reprocher à Vercingétorix les 35 heures, par exemple? Ou la fermeture de la base de Nîmes-Garons?

      C’est pour ça qu’on a inventé la prescription, vous savez?

      On a constaté que les mecs avaient la rancune tenace. Si on les laisse faire, ils remontent au commencement du monde. Ils sont prêts à faire un procès à Adam et Eve. Surtout à Eve. Donc on leur a dit: « bon écoutez les mecs, on va mettre une limite dans le temps, sinon c’est pas possible, vous déconnez trop ».

      C’est pour ça qu’il faut appliquer un principe de prescription. Sinon, on se disperse et ça devient portenaouak. Le discours anti-zélite, c’est fourre-tout, à la base. C’est structurellement bordélique. Donc, si vous ne canalisez pas le truc vers une cible précise et actuelle, ça devient too much très vite. Ca se dégrade en contestation gilet jaune: ils s’installaient sur les ronds-points parce que ça part dans toutes les directions. Le choix du lieu correspondait au mental du mouvement. Mais ça les conduisait nulle part, non plus.

    • Charognard dit :

      @ Expression libre
      Il faut pour avoir du son être près de l’étable et braire à son tour:
      https://air-cosmos.com/article/pourquoi-larme-de-lair-et-de-lespace-veut-essaimer-ses-gnraux-24017

    • albatros24 dit :

      Et cela va continuer : où croyez vous que les 200 000 fonctionnaires de mme Pécresse et consorts seront supprimés ?
      Pas chez les profs ou les territoriaux qui sont autonomes
      Donc ?

  97. Parigot dit :

    Visiblement, nous n’avons pas les mêmes priorités que la Reichsmarschall Ursula:
    https://www.touteleurope.eu/l-ue-dans-le-monde/en-afrique-l-union-europeenne-promet-au-moins-150-milliards-d-euros-d-investissements/