Le F-35A désormais favori pour remplacer les chasseurs-bombardiers Tornado allemands?

Dans le cadre du « partage nucléaire » de l’Otan, et comme la Belgique, l’Italie, les Pays-Bas et la Turquie, l’Allemagne dispose d’une vingtaine de bombes nucléaires B-61 mise à sa disposition par les États-Unis. Et, à ce titre, il lui faut un chasseur-bombardier capable de les mettre en oeuvre, le cas échéant.

Actuellement, cette mission « nucléaire » est assurée par des PANAVIA Tornado, dont la carrière opérationnelle arrive à son terme. Leur remplacement a donné matière à débat.

En effet, la Luftwaffe [force aérienne allemande] n’ayant pas caché sa préférence pour le F-35A de Lockheed-Martin, Airbus Defence & Space poussa alors la candidature de la dernière version de l’Eurofighter EF-2000, estimant qu’un achat de l’avion américain porterait un coup dur à l’industrie aéronautique européenne. En outre, côté français, on fit valoir qu’il serait susceptible de porte atteinte au Système de combat aérien du futur [SCAF], un programme franco-allemand rejoint depuis par l’Espagne.

Seulement, si une solution européenne avait effectivement la préférence du gouvernement emmené par la chancelière Angela Merkel, elle dut être écartée… étant donné que la certification de l’Eurofighter EF-2000 pour emporter la B-61 n’aurait pas été obtenue d’ici le retrait des Tornado. Un tel processus étant long et coûteux, les États-Unis firent en effet comprendre qu’ils privilégieraient les avions… de facture américaine.

Aussi, en 2020, Berlin annonça son intention de se procurer auprès de Boeing 30 F/A-18 Super Hornet [block III] et 15 E/A-18 Growler pour les missions de guerre électronique. Mais, depuis, aucune commande n’a été passée, faute d’accord au Bundestag, où des membres éminents du Parti social-démocrate [SPD] prirent position contre la présence de bombes nucléaires sur le territoire allemand. Aussi, fut-il décidé de renvoyer le dossier après les élections fédérales de septembre 2021, malgré « l’urgence », maintes fois soulignée, de remplacer au plus tôt les Tornado.

De leur côté, l’administration américaine retira le F/A-18 Super Hornet de la liste des avions devant être certifiés pour emporter la B-61. Et cela pour deux raisons : l’US Navy n’embarque plus d’armes nucléaires à bord de ses porte-avions et la commande allemande n’était pas encore signée.

Les élections allemandes ayant relegué les chrétiens-démocrates de la CDU [le parti de Mme Merkel, ndlr] dans l’opposition, une coalition « tricolore », associant le SPD, les Verts et les libéraux-démocrates du FDP, est désormais aux manettes. Et l’accord de gouvernement que ces trois formations ont signé indique clairement que l’Allemagne maintiendra sa participation au concept de dissiuasion nucléaire de l’Otan. Ce qui, au départ, n’était pas forcément une évidence, au regard des déclarations passées de certains de leurs responsables. En conséquence, ce document a également souligné la nécessité de remplacer les Tornado par de nouveaux appareils, tout en se gardant d’en préciser le type…

Or, il apparaît que le F-35A est désormais de nouveau dans la course. C’est en effet ce qu’a suggéré l’agence de presse allemande DPA, dans une dépêche concernant le dernier entretien qu’a eu Christine Lambrecht, la ministre de la Défense, avec Olaf Scholz, le successeur de Mme Merkel.

L’ordre du jour de cet entretien était de « préciser si l’achat d’avions F-35, plus modernes, est susceptible d’être une alternative et si l’Eurofighter peut être envisagé pour reprendre les missions de guerre électronique des Tornado », a ainsi avancé DPA.

S’agissant de la seconde question, l’Eurofighter peut effectivement faire l’affaire, Airbus a dévoilé, en 2019, une version « ECR SEAD » de cet appareil, grâce à l’intégration d’une charge de guerre électronique pouvant brouiller les systèmes de détection ennemis et du missile air-sol SPEAR de MBDA. Quant au F-35A, se poser la question à son sujet est sans doute déjà une réponse en soi…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

322 contributions

  1. Jean-soutien dit :

    800 commentaires. facile.
    Courage Mr Lagneau, c’est parti!

    « Ö, quelle surprise! »

    • garance dit :

      Qui a remis une pièce dans le jukebox?

      • Jose dit :

        Voilä….c’est l’Allemagne et voilä c’est l’extase!!!! C*est fascinant de voir tout ce délire ici…. En Allemagne on parle tres tres peu de la France mais plutôt des USA et de la Chine!!!! J’On dirait que beaucoup de francais ont ce qu’un penseur francais du nom de Emmanuel Tood appelle « une névrose allemande » en France. Quel est ce pays qui se veut souverrain et Grande Nation mais qui doit toujours pleurnicher lorsque les autres font un choix souverrain???? Contrairement ä ce que beaucoup de francais pensaient, le nouveau gouvernement allemand issu de la Coalition « Ampel » fera beaucoup chier Macron que Merkel ne l’avait fait. Bien sûr il est pro Européen même fédéraliste , surtout die Grünen, mais ä condition que l’OTAN assure la défense et le Parlement Européen assure la démocratie et non une comission corrompue et non élue!!!! Alors que la France n’a pas de culture parlementaire. Lindner, Ministre (FDP) des Finances, donnera des cauchemars ä Macron…..Belle perspective en vue pour le soit-disant « couple franco-allemand »

        • Pravda dit :

          Bah en attendant vous devez sacrement vous faire chier en Allemagne pour passer votre vie sur des forums français.

        • sepecata dit :

          On peut vous reconnaîte une constance certaine dans le dénigrement anti français… Continuez dans cette voie, vous êtes bien parti pour passer pour un imbécile (quoique ce soit probablement déjà fait). C’est bien connu, les Allemands tout comme les Suisses, les Belges, etc. ne font absolument aucune leçon aux Français et sont nos meilleurs amis. C’est beau tout de même la naïveté.

        • E-Faystos dit :

          Tellement vrai toi ce que tu dis que pour la première fois, des députés Allemands ont osé une.première:proposer une place pour le Rafale dans le nouvel appel d’offre.
          Tout d’un coup, mon cynisme s’envole et mon coeur bat pour ce merveilleux gouvernement.
          .
          Non, je déconne.
          .
          Laissons seulement les choses se faire. Le couple Franco-Allemand est devenu un couple 100% Allemand avec l’argent à l’ouest et les problèmes à l’Est.
          En plus, tu généralisé la.preqse.et ce forum comme représentant la France entière.
          Mais.pour beaucoup, les Français s’en foutent.
          Et puisque tu ne comprends pas, je te le redire.
          Posément.
          L’Europe, c’est une bande de bourgeois radins au nord, qui rigolent des problématiques que l’Europe créé au sud.
          Et quoi que tu en dise, la.vérité commence à apparaître au grand jour, comme une goutte de polluant qui remonte à la.surface et éclot comme tâche, noire, huileuse, concrète.
          Aussi une coopération, avec une France en leadership, c’est un début pour reprendre aux Allemands ce que l’euro nous vole au quotidien, ce que les entreprises Allemandes nous spolient au nom des parts de marché pour plaire aux Américains et aux Chinois.
          .
          Et quand cela arrivera, je te souhaite de ne pas être trop bien installé dans ce pays aux racines Prussiennes, dont les routines sont encore bien ancrées.

        • Juon dit :

          La culture parlementaire allemande est, me semble t il
          assez recente . Non ?

        • Guillaume dit :

          La france globalement n est pas anti Allemand, mais se forum l est clairement.
          Tu ne fais que les provoquer, cela ne sert a rien.

          Par contre tu as raison quand tu dis que l allemagne peut se passer de l armement et de la puissance militaire. Que son economie suffit a faire sa puissance.

          En france c est exactement l inverse.
          Sauf que la puissance economique se retrouve rapidement via de bonnes reformes.
          Alors que l industrie militaire c est plus difficile de la recuperer si on la perd.
          Donc a long terme, c est a voir…

          Aussi, il est vrai que dans le domaine militaire la france et l allemagne n ont pas grand chose a faire ensemble tellement nos embitions diverges.

          Aussi perso je pense que dans ce domaine la, c est clairent avec l inde que la france devrait cooperer, et non pas avec l Allemagne.
          Ce qui n empeche pas de cooperer dans d autres domaines.

          Apres le problème politique avec l allemagne risque plus d apparaitre avec la Turquie si elle lui vend des armes.

      • Hélyx dit :

        @Jose

        Le F-35 un choix souverain ? Vous venez de torpiller votre propre industrie aéronautique en choisissant le F-35. Ce qui fait tant couler de l’encre, c’est le retournement de veste spectaculaire de vos politiques.

        Pour une coalition soi-disant verte, pacifique et anti-nucléaire, le choix d’un avion américain pour emporter une arme nucléaire obsolète à de quoi faire sourire. J’aurais pu comprendre si vous aviez demandé une certification pour vos Typhoon mais il faut croire faire plaisir à Washington passe avant votre propre souveraineté.

        Ne vous méprenez pas cependant, l’Allemagne à tout à y perdre vis à vis du SCAF. Airbus DS aura terminé ses commandes de Typhoon d’ici quelques années et il ne restera plus rien à faire à part le SCAF. En revanche après des ventes records de Rafale, Dassault est dans une position confortable vis à vis des revendications de Airbus DS, sauf si bien sur les politiques français sont assez stupides pour accepter les demandes Allemande. Dans le cas d’une scission du SCAF, il y a le Tempest mais ne croyez pas que les anglais soit assez stupide pour refaire la même erreur qu’avec le Typhoon

        Bref, en cas de choix du F-35, fort à parier que celui qui viendra pleurnicher sur les bancs du parlement allemand, ce sera Mr. Dirk Hoke. Avec l’affaire Airbus Atlantic, l’aéronautique allemande n’est pas en grande forme…

        • Jose dit :

          Il semble que vous ne conaissez que tres peu l’Allemagne!!! Je dirais que 98% des allemands ne savent même pas qu’il y a un programme SCAF!!! Ca n’interesse personne. Car c’est insignifiant pour nous….C’est des avions qui n’ont aucune chance d’être employés sur un théâtre de guerre…car en Europe aujourd’hui aucun pays n*est en mesure d’occuper son voisin et le dominer…c’est fini…cela appartient au siecle passé!!!Aujourd’hui nous voulons du progres scientifique, industrie 4.0 ,fabriquer des médicaments, exceller dans le renouvellable, les quantiques. Ce sont justement les objectifs que nous avons fixé en Allemagne depuis 2010. Etre les meilleurs en Europe!!!Nous regardons plutöt vers les USA et la Chine. La France est tres tres loin derriere dans tous ces domaines…On l’a vu avec le vaccin COVID, la France est le seul pays du Conseil de Sécurité de l’ONU incapable de trouver un vaccin…Normalement cela devait vous interpeller sur la tiermondialisation de la France!!!! Les Gadgets du SCAF vendus ä des dictateurs á du moyenOrient peu recommandables ä coup de corruption ne fera pas de la France un pays riche!!! BIONTECH qui était un Start up il y a 2 ans exporte ä elle seule en 2021 plus de 25 milliards de médicament. C’est 2 fois toute l’industrie d’armement francais….Allez y comprendre….

          • Times over dit :

            Chapeau.

          • tschok dit :

            @Jose,

            Je crois que vous confondez quelques chiffres.

            D’abord, il existe certes un partenariat entre Pfizer et Biontech, mais les deux entreprises sont distinctes, donc ne fusionnez pas les performances.

            Concernant Biontech, le CA 2021 attendu est de 16 milliards d’euros. L’entreprise ne peut donc pas exporter plus de 25 milliards…

            Ce chiffre de 25 milliards (de dollars), c’était sa capitalisation boursière mais il y a longtemps, aujourd’hui elle dépasse les 100 milliards de dollars.

            Enfin, la BITD française, c’est un CA de 30 milliards d’euros environ en marche normale dont la moitié à l’export.

            Donc, en dépit de performances assez époustouflantes, Biontech n’exporte pas deux fois plus que toute la BITD française. Mais, il y a quand même de ça.

            C’est clairement un coup magnifique. Et puis, d’une façon générale, il est également évident que la France et l’Allemagne ne concourent pas dans la même division d’un point de vue économique. Il n’y a aucun doute là-dessus.

            En faire une argument massue à employer dans toutes les conversations, c’est une possibilité, mais ça ferme le débat plus qu’autre chose.

            Ce qui me semble intéressant à dire, pour aller dans votre sens, c’est que la BITD française, c’est une tête d’épingle. C’est pas suffisamment gros pour être une grosse locomotive de l’économie française.

            Ceux qui rêvent de déverser des milliards d’euros sur cette tête d’épingle pour alimenter un plan de relance qui hisserait l’économie française au niveau de l’économie allemande, ou que sais-je encore, n’ont aucun sens des réalités.

            Par exemple, la filière bois forêt en France, c’est 60 milliards d’euros (et 26 Md d’euros de valeur ajoutée). C’est deux fois la BITD. Qui songerait sérieusement à faire reposer un plan de relance de l’économie française sur la filière bois? Je veux dire uniquement, ou prioritairement sur cette filière? Personne, sauf les bûcherons bien sûr.

            Eh ben à part les militaristes de ce blog, personne n’envisage d’en faire autant avec la BITD.

            Donc, oui, vous avez raison: s’il y a du pognon à mettre quelque part, c’est beaucoup dans les technologies d’avenir qu’il faut le mettre. Parce que, bon, faire des bombes et des canons, c’est sympa, ça nourrit son homme et on va pas cracher dans la soupe, mais ce n’est jamais qu’une petite locomotive. On peut juste mettre des petits wagons derrières.

          • Alexandre dit :

            @gros naze.
            Si les avions de combat ne vous intéresse pas, qu’est ce que vous venez nous briser les burnes quotidiennement ?

        • Hélyx dit :

          @Jose

          Votre message est très révélateur de la pensée allemande malheureusement : tout ce qui se passe hors de vos frontière, hormis les ventes de berlines, ça ne vous concerne pas.
          Je vous conseille toutefois de regarder les infos internationales, vous remarquerez que vos 3 partenaires commerciaux fétiches (USA, Chine et Russie) sont au cœur des tensions.
          Honnêtement, l’avis des allemands sur le SCAF, à vrai dire je m’en moque. Ce dont je vous parle ici, c’est le choix de vos politiques de se tourner vers un avion américain le F-35 sachant que cela va mettre la société Airbus DS à majorité allemande dans une situation difficile alors que l’industrie aéro en Allemagne a déjà des problèmes (Airbus Atlantic). Mais à vous lire, il faut croire que les questions de Défense et de Géopolitique sont triviales et puis 5000 chômeurs de plus, c’est rien, BIONTECH va tout absorber…

          A ce sujet, je vous recadre sur votre affirmation, après recherche de ma part : non BIONTECH n’est pas une start up mais une société à action européenne depuis 2019. D’autre part, son bon fulgurant de chiffre d’affaires est du au COVID puisque BIONTECH est partenaire avec Pfizer sur les vaccins COVID. Si j’étais vous, je ne me vanterais pas sur une réussite faite au détriment de millions de morts, c’est tout de même mal vu. …
          Concernant votre politique d’énergie renouvelable, on ne peut pas appeler ça une réussite : l’Allemagne est le pays le plus pollueur d’Europe avec le prix au kWh le plus élevé. Votre projet Nord Stream 2 vous place aussi en position de faiblesse vis à vis de Moscou : serez vous capable de sanctionner la Russie ? Que ferez vous si Poutine coupe le gaz ?
          Méditez ces dernières remarques, avec le duopole USA-CHINE en train de se former et les tensions Ukraine-Russie, l’Allemagne est dans une situation plus mauvaise que la France dans les années à venir.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Qui a remis une pièce dans le jukebox? ]

        Le F-35 est sans conteste le meilleur avion du moment et l’Allemagne montre son indépendance face au lobby de Dassault™

        • Carin dit :

          @Daniel BESSON
          C’est dommage pour votre affirmation péremptoire, mais Dassault n’a jamais fait de lobbying auprès de l’Allemagne… son fondateur sortant de ses camps de concentration… je crois même qu’il n’y a plus jamais remis les pieds…. À vérifier mais il me semble avoir lu quelque part que même du temps de l’Atlantique et autre réalisation en commun, ce sont ses seuls représentants et spécialistes qui se rendaient en Allemagne.
          Comme quoi, il n’était pas rancunier Mr Marcel, mais il avait de la mémoire, il est vrai entretenue par un certain numéro tatoué sur son avant bras.

        • L'Alacrite dit :

          Parole « d’ôxpôrt », Danny le Brounze ?

    • Foufi dit :

      Pour avoir des clients aussi prestigieux, LM va surement faire une proposition qui ne se refuse pas !
      Et comme il n’y a plus de suspense sur le choix de l’avion, on peux encore disuter sur le prix auquel ils vont acquérir leurs beaux oiseaux !
      Moi je table sur une fourchette comprise entre 60 à 70 millions ! Qui dit mieux ?

      • Meiji dit :

        Vu que seul le F35 est compatible avec la B61, je ne crois pas.
        C’est quand même bête de fabriquer l’Eurofighter qui a un avion multirôle et devoir commander des F35 pour avoir la capacité de la vieille bombe B61 qui ne sert pas a grand chose.
        Faut bien faire passer Nord Stream2 auprès des Ricains, les Teutons vont se venger sur nous avec notre Nucléaire pour espérer nous refourguer du gaz a la place maintenant.

        • hadrien dit :

          ce que je ne comprend pas c’est qu’en Allemagne on arrête les centrales nucléaires car c’est trop dangereux mais on stock des bombes nucléaires dont un pays allié a les clés…la logique m’échappe

          • Pascal (l'autre) dit :

            « la logique m’échappe » C’est tout simplement de l’hypocrisie!

          • John dit :

            Une arme nucléaire est un élément statique, aucun de ces composants ne bouge tant qu’elle n’est pas armée. Il n’y a pas le moindre risque à ce niveau.
            Pour un réacteur nucléaire, il y a des dizaines d’éléments problématiques:
            1. le réacteur n’est pas statique, les battes d’uranium se déplacent, des erreurs de manipulation, ou un tremblement de terre / inondation peuvent avoir des conséquences sur la centrale qu’il est difficile de maîtriser.
            Regardez le nombre d’incidents nucléaires majeurs. Ce n’est pas l’armement qui pose problème (excepté les essais).
            2. une fois l’énergie produite, il faut encore gérer les déchets.
            Et pour le moment, il n’existe pas encore de bonnes solutions. Et si vous regardez le stockage prévu à Bure pour la France, il y a bcp plus de problèmes, les conditions géologiques sont loin des premières études et des hypothèses attestant de leur sécurité.
            3. comme il y a un risque d’incident nucléaire, quelque soit la nation en Europe, si ça devait arriver, des zones économiques majeures devraient être abandonnées, coûtant des centaines de milliards, voire des milliers de milliards.
            Pour une nation comme la Russie, le Canada, la Chine, les USA, l’Australie, les territoires vastes permettent de réfléchir différemment. En Europe, la densité de population est importante, et cela partout.

            Bref, ce n’est pas la même chose. Mais ce sujet est discuté régulièrement par les autorités allemandes… Ont-elles raison dans leur réflexion?
            Difficile à dire, on n’en sait pas assez pour connaître le futur. Si demain il y a un incident majeur en France, tout le monde va dire qu’il aurait fallu suivre l’exemple allemand.
            Si au contraire, la sûreté nucléaire s’améliore, mais que les émissions de CO2 dus à la politique énergétique allemandes apportent des conséquences, alors la politique allemande sera remise en question.
            MAIS, il se trouve que c’est une décision qui correspondait à la volonté du peuple, et en ce sens c’est démocratique.
            Pour la France, 2 semaines après l’incident de Fukushima, 56% de la population était inquiète quant aux centrales françaises. Deux ans plus tard, en 2013, ce chiffre s’est abaissé à 42 %.
            MAis il y a une vraie différence philosophique entre la France et l’Allemagne. La France rêve d’être encore et toujours une des plus grandes nations, et se sent encore supérieure à bcp. Et tous les politiciens se targuent d’être Gaullistes, et le nucléaire est probablement sa plus grande réussite.
            L’Allemagne de son côté ne voulait pas avoir la responsabilité seule de la bombe, surtout au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.
            Et Maintenant, si ce n’est pas l’Allemagne qui met en oeuvre cette dissuasion. alors celle-ci sera déplacée à l’est, ce qui augmentera les tensions avec la Russie. Situation complexe,,,

        • Aldébaran dit :

          Ils regrettent peut-être le F104…

        • John dit :

          Je ne comprends pas le rapport avec l’âge de la combe.
          Mettez Fat Boy dans un B2, et c’est suffisant pour faire de la dissuasion !
          L’avantage de cette bombe est d’exister, d’être déployée en Europe, et permet de répondre à d’éventuelles attaques. Son rôle c’est simplement la dissuasion. Mais en plus de cela, cette bombe a l’avantage d’être capable de remplir un rôle tactique, et pas uniquement stratégique.
          Et il se trouve que cette bombe a été modernisée régulièrement. Et au final, avec le F-35 furtif, cela remplace un missile de croisière furtif. Une fois larguée, je doute qu’une quelconque défense aérienne soit capable de contrer une telle attaque.

          Pour le F-35, il est logique que l’Allemagne le reconsidère dans la mesure où les pays qui ont effectué une véritable évaluation détaillée ont obtenu des résultats sans appel sur les capacités de l’appareil.

          Pour Nord Steam 2, on voit au final que ceux qui veulent satisfaire les Américains sont la France. L’Allemagne fait des choix stratégiques, et ont la capacité d’envoyer péter les Américains, ce que la France n’a pas fait depuis bien longtemps.

          Maintenant, les choses sérieuses.
          Certaines nations au sain de l’OTAN ont pour mission de participer à la dissuasion nucléaire. Pour le moment, seuls les USA sont prêts à donner des armes à leurs alliés.
          Pourquoi la France ne propose pas d’en faire de même avec son arsenal des forces aériennes? Quitte à en produire plus (tant mieux pour l’industrie) et à proposer le Rafale.
          Pour les conditions d’utilisation, il faut imposer des conditions similaires à celles de l’USAF. Les forces américaines sont les seules à avoir accès aux codes d’armement.
          Il faut rappeler que c’est ce partage qui a stoppé certains programmes nucléaires, et que sans cela, il y aurait bcp plus de puissances nucléaires.
          Donc pourquoi la France qui veut une Europe de la défense forte ne propose pas une telle alternative?
          Et ce d’autant plus que la France est le plus « mauvais » allié en termes de dissuasion nucléaire. La France n’a pas de politique claire s’agissant de l’utilisation des armes pour défendre la France. Pour la France, c’est évidemment idéal, cela donne une marge de manœuvre.
          Mais par contre, il n’y a pas d’indication quant à la protection de ses alliés directs. Par contre, les USA ont clairement un parapluie nucléaire qui s’étend à certaines nations, notamment:
          – les alliés OTAN en Europe
          – L’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada
          – la Corée du Sud
          – le Japon

          Il y a une réelle opportunité ici pour la France qu’elle semble ne pas vouloir voir.
          La France pourrait elle-même mettre en oeuvre et déployer des forces nucléaires pour les autres nations, elle pourrait doubler / tripler la force sous-marine, embarquer des marins européens, mais en conservant le commandement, etc,… et le tout facturé aux alliés !
          Mais tant que la France ne propose rien, il n’y a pas de quoi se plaindre.

          • E-Faystos dit :

            @ John
            Vous vous avancez en funambule dans beaucoup de domaines.
            Et vous manipulez les faits avec dextérité -une fois de plus- mais c’est quand même visible .
            Bure: on parle d’enfouissement pour des milliers d’années.
            C’est une porte de sortie pour le Nucléaire dont aucun écolo Français ne veut entendre parler. C’est pas le cas des mêmes écologistes en Finlande.
            Ce doit pas être le même programme. Ou c’est les nôtres qui sont manipulés.
            Tiens, je vais même jouer la partition du « on est français donc on a raison, Cocorico ! » À l’envers : ils sont Français (vraiment ?)donc ils sont stupides et dans leur tort.
            Mais au delà des aspects superficiels de la chose, allez, soyez objectifs et balancez les, ces chiffres.
            Pour infos, les géologues qui connaissent moins leurs boulot que vous annoncent que la méthode est sûre. Les écologistes, en campagne présidentielle, n’ont que leur haine -viscérale- du nucléaire pour rester cohérents entre eux.
            C’est une spécificité propres.aux verts français, minés par la
            Primaire où Sandrine Rousseau n’admet pas avoir perdu, alors que le parti recycle des références politiques comme les Femen, ou « ni putes ni soumises » .
            .
            Je compte sur votre disponibilité et expertise pour m’éclairer en quoi les féministes et le nucléaire sont liés.
            Parce que même nanti de l’imagination populaire d’un pilier de bar, je sèche! (Vite, une rôteuse).
            .
            Pour ce qui est du F35…
            Au cas où, c’est un avion qui ne sera livré à la Suisse et la Belgique que dans deux ans.
            Et les clients espèrent qu’il soit déverminé entre temps.
            Il à été financé à hauteur de cinq milliards par les premiers clients.
            Les autres (Japon, Corée) payent l’immaturité du produit qui pâti d’un processus de fabrication/qualification laborieux.
            Laborieux car:
            -pas de présérie : ça à déjà tué des projets plus simples (Avro arrow)
            -une chaîne d’approvisionnement complexe: les pays partenaires doivent avoir des miettes, et le prix avantageux de la main d’oeuvre fait que beaucoup plus de pièces que prévu ont été faites la’bas (à la base, des trappes en composite, au final: 100 référence donc des pièces du moteur)
            -une dessin extérieur qui craint: impossible de retoucher les détails pour conserver la « furtivité ». Deux ans pour faire que l’oiseau accroche un brin d’arrêt, un viseur laser hors d’âge, des entrées d’air qui sous alimentent le moteur (comme le Rafale soit dit en passant).
            .
            Technologiquement, cet avion aurait été valable si il n’avait pas mis dix ans à s’imposer dans les flottes, si les plans n’avaient pas été volés, et si un mobile aérien se déplaçant à grande vitesse ne générait ni bruits ni chaleur.
            Mais votre expérience va sûrement me prouver le contraire. Réinventez donc la physique pour l’OTAN. Merci.
            .
            Dire que ma France ne propose rien est une contre vérité de plus. Mr Macron s’est lancé dans un combat contre des moulins: les armées Européennes sont majoritairement à l’os et même avec un budget Européen, faire de l’armée Française une spécialiste du gardiennage est une impasse, car elle n’a pas que cela à faire. Surtout qu’offrir une telle visibilité au matériel français déclenchera à coup sûr l’ire de notre protecteur américain.
            Qui est aussi le votre dans les mêmes proportions.
            C’est-à-dire en fonction de ses intérêts.
            .
            Mais à quoi bon du coup avoir deux dissuasion ?
            Le seul allié pertinent pour la France, c’était l’Allemagne de Merkel : riche, influente, sous pression US mais fâchée avec le POTUS.
            Depuis un an, la fenêtre s’est refermée : un Biden plus accessible, une nouvelle coalition Allemande qui va proposer une politique différente.
            On les dit pacifistes et Europhiles.
            Donc des alliés inefficaces et contre-productifs.
            .
            Pour résumer : la fenêtre d’un traîté d’Aix étendu et réciproque s’est fermé dès le lendemain de sa signature.
            Il va falloir se désengager des projets en commun avec les Allemands en douceur. Et laisser les choses traîner est la meilleure manière d’étouffer une politique collaborationiste (au sens historique, je tiens à atteindre le point Godwin: vous pourrez au moins me reprocher ça).

          • Jo666 dit :

            Tout simplement car Macron veut une consolidation européenne de L’armement que l’Allemagne voudrait à son profit mais la France ne veut pas investir

    • Touligan dit :

      Acheter les armes américaines, c’est pour avoir la protection ricaine. Acheter le ha ha ha hafale, la protection française ? Ils ont des difficultés pour se défendre.

      • Fab dit :

        @Touligan , baltringue n°1 , next …

      • Roland de Roncevaux dit :

        @ Touligan : au-delà de son aspect acide, votre remarque est entièrement vraie. Et les stratèges français devraient le comprendre. Jamais les « européens » (Allemands, etc.) ne renonceront à l’Aigle Américain (OTAN) en faveur du Coq Français (Euro-Défense). C’est une évidence absolue ! De leur côté, les Américains ne laisseront jamais les Allemands acquérir la Bombe et l’Autonomie militaire stratégique à travers la France et l’UE. L’Euro-Défense va donc échouer, c’est écrit. Tout au plus, nos européistes français parviendront-ils à sacrifier la défense française comme ils ont déjà sacrifié la monnaie et l’industrie nationales. C’est ce qui me fait dire que la bureaucratie française, aussi farfelu que cela semble aujourd’hui, finira par opérer elle-même le Frexit, sous le poids des réalités. Ils habilleront cela de beaux slogans (« plus unis dans la liberté », etc.) mais ils retourneront leur veste. Le réveil national entamé en France va continuer de gagner de nouvelles sphères sociologiques dans les années à venir.

        • John dit :

          Pas forcément. La France actuelle ne garantit pas la protection de ses alliés, donc forcément, si une autre nation propose de le faire, ils seraient bête de s’en éloigner.

          • UnKnown dit :

            Ah. Et la Grèce face à la Turquie c’était sans doute un bel exemple de solidarité européenne…
            La France n’est pas parfaite, et hypocrite à bien des égards concernant la « sécurité européenne ». Mais tout autant que les reste de la clique européenne.

      • sepecat dit :

        Ceci dit, vous rigolerez probablement beaucoup moins si, hypothèse non dénuée de sens, le jour venait où tous nos voisins voyaient leur sol foulé par les Russes ou autres et se trouvaient fort démunis parce que les US, par choix purement pragmatique, ne voulaient pas venir prendre de risque en Europe. Pour beaucoup, l’entrée en guerre des US lors de la seconde GM était motivée par le fait de venir nous sauver… c’est un énorme raccourci par rapport à l’Histoire et il serait souhaitable d’en relire les épisodes pour s’apercevoir que l’Oncle Sam n’est notre ami que lorsque ses intérêts le poussent à l’être effectivement. N’oublions pas non plus qu’au sortir de ladite guerre la France s’est trouvée à deux doigts de devenir le Nème état des Etats-Unis, la notion même d’un « dollar français » ayant été imaginée par les US et contrecarrée par cet « emmerdeur » (du point de vue US) de De Gaulle (je renvoie sur ce point ceux qui n’ont pas d’oeillère aux articles présents sur le ouaibe et traitant du sujet). Alors, la France vous paraît peut-être ridicule mais il n’est pas certain que Poutine et ses sbires prennent le risque de se recevoir une ou deux bombes nucléaires bien placées, envoyées par les mangeurs de grenouilles, ce qu’aucun des autres pays européens n’est en mesure de faire de façon autonome. Alors, s’il vous plaît, merci de bien vouloir nous éviter vos railleries au rabais et de prendre en compte l’existant.

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          Ahhh les billets de l’AMGOT… Dire que les américains nous reprochent le Franc CFA… Sacré blagueurs.

        • Yalonsine dit :

          Ça sera la France qui commence à utiliser l’arme nucléaire ? Pas de la Russie ?

      • Camarade Winnie l'Ourson dit :

        Ils vont pas acheter des armes chinoises ! hihihi

    • AirTatto dit :

      Je passe … Plus rien a dire sur la Bombe atomique… ou sur un appareil avec des capacités Wild Weasel

    • Foufi dit :

      Je pense que le Jupiter s’est trompé de cible, c’est plutôt l’Europe qui est en état de mort cérébrale !

  2. Raymond75 dit :

    Et bien les Français réclament une alliance militaire européenne, équipée de matériels homogènes : pour l’aviation, c’est fait : tous en F35, sauf la France (et quelques minuscules pays de l’ex Yougoslavie, ainsi que la Grèce, qu’elle ne pourra pas rembourser).

    Avion, maintenance, munitions, pilotage standardisés … sauf la France : parce que nous sommes les meilleurs ! Mais nous n’avons aucune alliance stratégique à proposer …

    • Czar dit :

      si, on va mettre en régis75 en position à la sortie de la trouée de Fulda et, avec sa grande gueule (et un peu ses ptits bras aussi), il va avaler tout le corps de bataille des néo-cosaque.

      « la tenaille »

      • Casa21 dit :

        Czar : Ok zemmour!!!

        • Czar dit :

          faut avoir ton cerveau de 80 pour penser que ton demi-frère du désert (mais qui vous la met) m’intéresse plus que ça pour diriger mon pays.

        • Tangerine dit :

          Il y a une trentaine de Zemmour ici. Il faudra les numéroter. Z1, Z2….

      • Hannibal_Lecteur dit :

        @Czar
        J’admets que la référence « la tenaille » me fait beaucoup rire!

    • snips dit :

      Vous proposez donc que la France perde son autonomie en matière d’armement pour acheter américain ? À trop regarder les considérations à court terme on perd les enjeux stratégiques à long terme….

      • GHOST dit :

        Hercule C-130 J, des avions Hawkeye pour le porte-avion, drones.. équipements pour le porte-avion.. drones militaires.. La France achete des systèmes d´armes aux USA

        • Courmaceul dit :

          Ce n’est pas parce que vous achetez ailleurs que vous perdez votre indépendance pour autant.

      • John dit :

        Ce n’est pas ce qu’il dit il me semble.
        Il reproche à la France de ne pas mettre en œuvre les moyens pour une proposition alternative. La France n’a pas de parapluie nucléaire. La défense nucléaire ne protège pas les alliés de la France.
        Par contre les USA ont ce parapluie nucléaire qui est très clairement mentionné.
        Si la France veut que les alliés s’éloignent des USA en équipement, il faut proposer des alternatives, telles que la bombe ASMPA proposée au lieu de la B61… Et comme pour les USA, la France aura le dernier mot quant à son utilisation.

        Pour l’aviation typiquement, l’Europe fait bcp d’erreurs… avoir 3 appareils très similaires, très proches en termes de technologies embarquées, et de conception relativement proche, delta-canard.
        Plutôt que d’avoir 3 appareils qui entrent en service au même moment, et rien pour les 35-40 années suivantes, forcément, les pays clients vont sélectionner les appareils les plus modernes.
        Et les résultats des essais sont sans contestation possible, les technologies du F-35 sont loin devant les autres. Et à ceux qui considèrent que le Rafale est le meilleur chasseur au monde, il est 4e sur 5 d’après la Finlande. Et cela pour la même raison que le classement du Gripen dans les années 2010 en Suisse.
        Les mises-à-jour proposées pour le Rafale F4 ne sont que théoriques, et donc avec une notation sévère sur ce qui ne peut être testé, forcément, le Rafale a perdu bcp de points.
        Et le Gripen qui cette fois proposait un appareil qui avait intégré une majorité des éléments du Gripen E/F de série, il n’est pas surprenant de voir Saab 2e.

        Bref, l’Europe devrait coordonner la production d’avions de chasse. Un nouveau type tous les 20 ans.
        Les nations comme le Royaume Uni, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne voudraient continuer avec 2 types d’appareils, ce qui apporte un niveau de sécurité important en cas de problème sur l’une des flottes. Mais aussi permettrait d’avoir un appareil ultra moderne tous les 20 ans.
        Mais si cela continue comme c’est le cas maintenant, il y aura à nouveau 3 appareils européens sur le marché, et ce à un moment où aucune nation européenne n’en a réellement besoin…
        – 1 appareil franco-allemand ou franco-français
        – 1 appareil italo-britannique ou italo-germano-britannique
        – 1 appareil suédois
        La Suède collabore sur le développement de technologies de dernière génération sur le Tempest, mais devrait développer à nouveau son propre appareil plus petit pour continuer avec sa stratégie de petits appareils moins chers, surtout en opération, et qui permettent d’être utilisés depuis n’importe où.
        De plus, la Suède n’a pas besoin d’aide pour développer la structure et l’aéronautique de l’appareil. Mais pour certaines technologies, la collaboration est importante. Notamment le moteur.

    • Tulio dit :

      Bravo Raymond, vous êtes un mouton de Panurge, suivons nes voisins inféodés à Washington ! Et si vous aviez des ailes, vous pourriez voler en escadrille ! Mais pas avec les F35, ils ont du mal à voler !

      • Raymond75 dit :

        Les AWACS et Hawkeye sont US, comme les C130 Hercules ; nos transports et ravitaillements (des Boeing jusqu’à une époque récente) dépendent en grande partie des US, comme les renseignements, et sans l’OTAN qui pensez vous défendre en Europe ?

        • JC dit :

          Allons, Raymond75, en réfléchissant un peu qui pense-t-on défendre en Europe ? Et si on essayait de commencer par la France ? Utopique ? Je sens que vous êtes soit, un troll de grande envergure, soit que vous êtes en phase terminale et que l’intérêt de la France vous importe peu.

        • aleksandar dit :

          C’est sur que les AWACS et Hawkeyes ont nécessaires pour lutter contre l’envahissement migratoire.

        • Math dit :

          Sans OTAN, nous développerions ce qui doit l’être. Avec nos voisins. Et ce serait mieux.

      • Fr libre dit :

        Et à atterrir

    • fabrice dit :

      bah commençons par proposer des systèmes capables de franchir les DCA les plus puissantes et modernes.
      Autant le concept israélo-américain d’une coordination entre forces spéciales, artillerie, cyber, drones, drones tueurs, guerre électronique, avions furtifs, avions plus lourdement armés, me parait efficace pour péter une DCA autant le concept proposé par la France, un Rafale avion multirôle avec des capacités aéronautiques satisfaisantes (poussée du moteur etc…), me semble léger. Faudrait des missiles air sols hypersoniques et les tirer à forte distance de sécurité…

      • Czar dit :

        ah ces israéliens qui ont tout inventé et tout appris à tout le monde, cette superpuissance à licornes infinies capables de liquider en moins de 20 heures toute résistance armée de la part de gosses palestiniens équipés de lance-pierre perfides et antischmidt

        • fabrice dit :

          Avec les mêmes méthodes que Bashar a usé contre son peuple, je dirai effectivement 20h.

          • Czar dit :

            Bachar – on écrit français – lui au moins réglait ses comptes chez lui et n’exigeait pas l’ouverture d’un mémorial partout où il se trouve deux-trois syriaques qui trainent

        • Alexdelalibre dit :

          Comme le disait je ne sais plus quel general us, parlant de tsahal: «  a bunch of arrogant pricks that wouldn’t last 10 minutes on a European battlefield… »

          • Courmaceul dit :

            « a bunch of arrogant pricks that wouldn’t last 10 minutes on a European battlefield… » » Marrant, pas un nom de cet étoilé ! Avec une telle saillie, c’est pourtant quelqu’un de brillant, non ?

        • Courmaceul dit :

          @Czar Le Morveux de Damas n’a rien réglé du tout, c’est la Russie + l’Iran + le Hezb qui lui ont sauvé sa peau. Maman pourra continuer à s’acheter des Louboutin. Cela tombe bien, il a en face 70% de sunnites; il a plus de chance de tomber dans une fosse à purin que de gésir dans un mémorial. Et puis, vivement 500 000 morts chez les Palestiniens ! Cazar va enfin pouvoir pleurer !

      • Moogli dit :

        Les interactions et complémentarités sont sûrement impensables en France, merci pour la vision révolutionnaire sous copyright…

        En dehors des soucis budgétaires, je veux bien faire pareil avec 1800 milliards pour l’avion, 10 unités commando de + , 3 nouveaux A400M dédiés avec le phénix supplémentaire qui ravitaille les 15 caracals produits et livrés après-demain.

        Pour les alliances stratégiques, il faut sucer qui, déjà ? J’ai pas une tune mais j’ai un carton complet de Labello, en cas de guerre.

      • aleksandar dit :

        Ce serait plus facile si les USA nous donnait, a nous aussi, 3 milliard de $ par an.
        Mais nous, on n’est pas des mendiants

        • ki2 dit :

          pourquoi faire, quel serait l’intérêt des états-unis de donner de l’argent à la France, qui plus est dans de telles proportions …

        • fabrice dit :

          Les USA donnaient cinq milliards de $ par an au Sud Vietnam, on a vu les résultats…

        • Courmaceul dit :

          je ne vois pas le rapport avec la mendicité.

      • toto dit :

        Comment déployer de l’artillerie ou des commando sans supériorité aérienne (environnement contesté par cette même DCA plutôt A2D2 en 2021) ? Si on a des pays alliés au frontière pourquoi pas, et encore, je reste dubitatif sur ce mode d’attaque.
        Sachant que pour un pays disposant d’une DCA qui pourrait posé problème ( disons S400 ou équivalent Chinois) vous vous doutez bien que cet équipement valant des milliards sera fortement protégé au sol et la porté interdit tout déploiement aérien.
        Donc il faudrait avancer une bonne centaine de kilomètre en territoire ennemi sans couverture aérienne ?
        Quand au Cyber ce type d’appareil ne me semble pas connecté au net…
        Reste les drones mais je pense que tout le monde a tiré les leçons du conflit Arménien, et encore la zone montagneuse et le manque de coordination des Arménien a du bien aider les Azeri. En environnement électronique contesté le drone ne fonctionne tout simplement pas (ex interception drone US par Iranien)
        Le furtif se fera détecté par le Transhorizon et intercepté (du moins batail aérienne), reste la guerre électronique, la détection avancée (via satellite ou autre) et frappe par missile de croisière.
        Je comprend pas l’intérêt d’un missile air sol hypersonique (je sais pas si vous voyez la taille d’un missile hypersonique ex kinzal sous mig 31), si l’on peut localiser une DCA alors un missile peut partir d’un soum ca ne change rien a cette distance / vitesse.

        • toto dit :

          Pour finir les armes sont défini par la doctrine de l’armée, doctrine qui dépend aussi du coût.
          Si les US , la Russie et la Chine ont encore des bombardier ce n’est plus le cas des autres pays.
          Ces pays la ont un intérêt a maintenir ce type d’arme intérêt que n’a pas la France ou le Japon par exemple.
          Aussi je me demande si Israël en optant pour une doctrine américaine alors qu’ils n’ont ni les même moyens ni les même ennemis adopte une stratégie optimisé face a de potentiel adversaire ..

          • fabrice dit :

            Ce qui m’étonne c’est le concept très cloisonné que vous avez de l’armée. L’armée est un corps, Je comprends ce que vous me dîtes comme si vous me parlez que de chaque membre de manière autonome du reste du corps. Imaginons qu’un S400 soit un bras est le cyber un truc pour paralyser les yeux, vous me dîtes le cyber paralyse les yeux donc ne paralyse pas le bras, donc ça sert à rien. Je pense que vous ne comprenez pas les concepts américano israéliens tels que je peux les comprendre. Moi ce que je vois est que le concept américano israélien (repris par les turcs avec moins de moyens) a enfoncé la DCA de type russe en Libye, Arménie et Syrie. Vu la densité de la DCA en Syrie, ce n’est pas un mince exploit et pas juste un one shot. Je ne sais pas si le concept français qui me parait très traditionnel (mais avec le Rafale, un meilleur avion que le Mirage 2000, peut être le meilleur avion de sa catégorie multi rôle) marcherait.
            Quand à Tsahal elle est effectivement optimisée pour combattre une armée traditionnelle, face à une guérilla, elle utilise des concepts selon moi vaseux et très post modernistes dont je doute de l’efficacité. Pour parler clair, ils ont des consignes de tirs débiles.

    • Olivier dit :

      Vous êtes pénible.
      Vous commentez tout les articles mais n’apportez aucune plus-value.
      Hormi deversez votre bile sur la France comme un vieux soixante huitard dégouté de son service.

    • Rantanplan dit :

      Vous êtes mal renseigné. Ou de mauvaise foi.

    • ki2 dit :

      – Si, justement.. au lieu de sous-estimer ces petits pays, il serait préférable de faire le SCAF avec eux étant donné qu’ils n’auront certainement pas des demandes de retours industriels aussi élevées que l’Allemagne ou l’Espagne …
      – Et il y à aussi un autre point, qu’un pays achète un avion de chasse ne lui interdit aucunement de s’en procurer un autre (au contraire, c’est positif du point de vue de la redondance), autrement dit un pays comme la Grèce achètera surement du F35 (les US feront un bon prix pour avoir accès aux bases en Crète), mais rien ne l’empêche de participer en parallèle au programme SCAF.
      – Dernier point, si la France souhaite réussir le programme SCAF, il y à des pays qu’il serait judicieux de rajouter au programme étant donnée leur valeur ajoutée sur le plan technique (je parle de la suède ou de l’italie…encore faut-il que l’un d’entre eux lache le Tempest)

    • Hjok dit :

      La Suède a prévu de balancer ses Gripen pour voler en F-35 ?
      Ah non, ils préfèrent conserver un avion conçu pour les besoins spécifiques de leur armée et adapté à son cadre opérationnel.

    • Christophe dit :

      Monsieur Raymond75
      Je reprends vos dire:
      « parce que nous sommes les meilleurs ! Mais nous n’avons aucune alliance stratégique à proposer … »
      Bon, la première phrase est ridicule. La France n’est pas la meilleur mais on peut voire que cette année, il y a eu plus de rafale vendu que de F35…

      Aucune alliance stratégique…

      http://www.opex360.com/2018/10/26/la-belgique-va-renforcer-sa-cooperation-militaire-avec-la-france-dans-le-domaine-des-forces-terrestres/

      http://www.opex360.com/2021/10/08/le-parlement-grec-a-deja-ratifie-laccord-de-defense-avec-la-france/

      Oui, oui, oui aucune proposition! 🙂
      Sans compter que si on vous écoute. on peut faire une croix sur notre indépendance à produire nos propres avions!

      • Raymond75 dit :

        La Belgique n’a pas choisi le Rafale, et le projet d’alliance est une politesse diplomatique. La Grèce est un pays ruiné, vendu sur étagères à la Chine, que sa jeunesse fuit, et qui s’endette pour des armements destiner à combattre la Turquie, qui est me semble t’il un ‘allié’ de l’OTAN : donc l’Oncle SAM dira « NO ».

        Combien de chars français sont prépositionnés à l’est de l’Europe ?

        • Christophe dit :

          Pouquoi vous me parlez de rafale pour la Belgique, alors que l’article parle de blinde? La Belgique est souverain dans c’est choix. Une alliance militaire ne l’oblige pas à acheter tout sont matériels militaires à la France. C’est pas comme avec L’OTAN est nos amis ricains 😉

          La Grèce faut arrêter de dire qu elle est fauchée. Oui elle roule pas sur l’or mais c’est pas un pays du tiers monde non plus. Même si elle a des investissements chinois comme presque tout les pays européens. Je la vois pas acheter du matériel militaire chinois…
          De plus elle vas recevoir 31 milliards d’aide de l’Europe ça va elle devrait pouvoir payer. C’est dans un des articles plus bas.

          https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN2BZ0D2/l-economie-grecque-devrait-croitre-de-4-8-en-2022-selon-la-banque-centrale.html

          https://economic-research.bnpparibas.com/ecotvweek/fr-FR/Grece-evolutions-encourageantes-10/12/2021,c36737

        • Christophe dit :

          Pouquoi vous me parlez de rafale pour la Belgique, alors que l’article parle de blinde? La Belgique est souverain dans c’est choix. Une alliance militaire ne l’oblige pas à acheter tout sont matériels militaires à la France. C’est pas comme avec L’OTAN est nos amis ricains 😉

          La Grèce faut arrêter de dire qu elle est fauchée. Oui elle roule pas sur l’or mais c’est pas un pays du tiers monde non plus. Même si elle a des investissements chinois comme presque tout les pays européens. Je la vois pas acheter du matériel militaire chinois…
          De plus elle vas recevoir 31 milliards d’aide de l’Europe ça va elle devrait pouvoir payer. C’est dans un des articles plus bas

          https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KBN2BZ0D2/l-economie-grecque-devrait-croitre-de-4-8-en-2022-selon-la-banque-centrale.html

          https://economic-research.bnpparibas.com/ecotvweek/fr-FR/Grece-evolutions-encourageantes-10/12/2021,c36737

        • yakafokon dit :

          combien de pays de l’OTAN ont répondu à la demande d’aide de la Grèce lorsqu’elle a été menacée par Erdogan ?

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          Est-ce le rôle de la France d’arrêter les chars venant de l’est? Ce ne serait pas plutôt le rôle de celui qui impose à grand frais son armement?
          Tous ces pays qui s’équipent US plutôt qu’européens le font parce que l’oncle Sam leur a dis: achetez nos chars, nos avions et ont vous défendra. Donc en toute logique, les US devant suivi de près par tous ces pays le tout appuyé par les modestes moyens français.

        • Carin dit :

          @rzymond 75
          Vous auriez été beaucoup plus près de la vérité si vous aviez écrit que la Belgique n’avait pas choisi le F35… il est clairement apparu que nos amis américains ont imposés la danseuse… d’ailleurs à ce propos nos amis belges s’inquiètent de voir qu’avant même la première livraison, les contreparties promises ne sont plus vraiment d’actualité.
          Nos amis suisses aussi son très contents de voir qu’avant même que l’encre du contrat ne soit sèche, la danseuse a déjà pris 20% d’augmentation, et à de ce fait rejoint de 6 milliards de francs suisses que coûtaient les autres prétendants… et c’est pas fini, ni pour les belges, ni pour les suisses.

          • Maxou dit :

            Cher Carin!

            Si vous aviez la moindre connaissance de ce qui se passe en Suisse, vouos sauriez que les 20% d’augmentation du prix des F35 est un non-sujet!

            Personne en parle, ni les médias, ni les politiques, ni la population…

          • Carin dit :

            @Maxou
            Et ca ne vous interpelle même pas?
            C’est gentil de venir pour la première fois sur un blog français pour ouvrir un boulevard (pour rester poli) aux américains au nom du peuple suisse…

    • bluesmartini dit :

      Un simple oubli sans doute de votre part, mais il manque le mot « souveraine ». Une alliance militaire européenne et souveraine. C’est ce qui est demandé.

    • Aldébaran dit :

      Bon, si tout le monde est en F35 ça va faciliter le travail des Russes ou des chinois…
      Pas besoin de s’entrainer contre 10 machines différentes.

  3. François-Marie AROUET dit :

    Peut-être qu’il ne s’est pas éjecter parce-que le siège ne fonctionnait plus, tout simplement. Son utilisation fait partie d’un des 291 défauts majeurs recensés. Déjà l’éjection était automatique sur le F16, en cas de panne (jugée par le système de l’aéronef) irréversible. Avec tous ces automatismes sur cet avion c’est à prendre en compte.

    • Le sicaire dit :

      « Déjà l’éjection était automatique sur le F16, en cas de panne (jugée par le système de l’aéronef) irréversible. »

      Êtes vous sûr de votre affirmation ? …

    • JM24 dit :

      C est leurs chois de prendre le F 35, Pour nous et notre future avion il faut refaire une coopération plus sérieuse, France et l’Espagne, puis voir avec l’inde
      pour l’étude recherche programme et à la fin 2 chaines de montage Fr Esp et Inde. Et rentré avec l’Espagne dans le future avion d’entrainement, Pour le future chars et un VCI à 3 France, Espagne et l’Italie. Fin de tous programme avec Allemagne. Et lancée le nEURON

      • Mani dit :

        @JM24 juste pour info l’avion d’entrainement existe déjà M345 ou M346 il suffit de l’acheter pas la peine d’investir sur un nouveau programme de développement….

      • Carin dit :

        @JM24
        Si vous parlez d’alliance sérieuse, il vous faut commencer par supprimer l’Espagne… qui est à la botte de l’Allemagne, et des américains.
        Ensuite faire un tour d’horizon et voir qui en Europe est capable d’envoyer chier les américains…. Réponse: personne à part nous! Donc l’avenir non pas du SCAF, mais du NGF, est franco/français uniquement. Et cet avion prendra la place du rafale… sinon impossible pour nous seul, de mettre au point ce genre de matériel pour une 50 aine d’avions. Et il se trouve que le rafale est suffisamment évolutif pour ne pas avoir à être remplacé avant 2045/50. Donc le truc c’est de faire évoluer le rafale quitte à modifier différentes choses (moteurs 3 étages, système d’armes, système de protection, etc… ce qui a l’arrivée en fera un avion qui n’auras plus rien à voir avec l’actuel, ni dans ses capacités, ni dans ses formes, mais qui sera toujours au dessus du lot.

    • Richard dit :

      Bonjour,
      1° – Je pense que vous vous trompez d’article sur le F35,
      2° – Ejection automatique décidait par le calculateur, je demande des explications ?
      3° – Poser un avion sur le ventre est certainement une procédure délicate, mais permet de réparer l’avion.
      Exemple: Le Mirage 2000N n° 324 sorti d’usine en 1989 aurait dû figurer au tableau des pertes de l’armée de l’Air, mais c’est faire offense à la solidité exemplaire des avions Dassault…
      Alors qu’il était en service à Istres au sein de l’Escadron de chasse 3/4 «Limousin», le 16 janvier 1996, le Mirage 2000N n° 324 subit une violente collision avec un volatile lors d’un vol à basse altitude au sud du Massif Central.
      Aussitôt le pilote prend en douceur un peu d’altitude afin de garder de la vitesse, puis entreprend un retour prudent vers la base en raison d’une forte baisse de régime moteur conséquence de l’ingestion du rapace.
      Hélas, en approche finale l’extinction du turboréacteur a obligé le pilote et le navigateur à s’éjecter, un rallumage moteur étant impossible en raison du manque d’altitude.
      Pilote et navigateur se posent indemnes en rase campagne… sans savoir que leur avion, bien «trimé», va poursuivre son vol plané horizontal et se poser tout seul, moteur éteint, dans un champ contigu en subissant des dommages mineurs.
      Récupéré puis réparé en usine par Dassault avec une mise au standard K2, le n° 324 allait être remis en service à l’EC 3/4 en décembre 2003 puis poursuivre sa carrière opérationnelle au sein de l’EC 2/4 à Luxeuil.

      • Albin dit :

        Histoire passionnante merci du partage de ce genre d’anecdote !!! Lol

      • RGA dit :

        salut, homonyme.

        et merci pour le papier, coup de bol pour le coucou, mais on se rapproche de « l’art d’accommoder les restes » en temps de guerre. on devrait se préparer au pire, et vite.

      • Ératosthène dit :

        @Richard : Version de Wiki :
        Le 16 janvier 1996, le Mirage 2000N no 324, se présente en courte finale à Istres, les deux membres d’équipage s’éjectent à la suite d’une collision aviaire, moteur défaillant ; l’avion poursuit sa trajectoire et s’écrase dans l’enceinte de la base. Après cinq ans de tergiversations et quinze mois de chantier à l’AIA Clermont–Ferrand, échange de la voilure, des trains et réparation de la partie inférieure du fuselage, l’avion est remis en vol le 23 mai 2002 ;

  4. Jean Ker dit :

    Ben voyons.
    Traduction :
    Le nouveau gouvernement allemand est plus atlantiste que l’Atlantique lui-même. Cette coalition est dangereusement corrompue, idéologue et cinglée, pour le plus grand bonheur des faucons US.
    Annalena Baerbock est une « Young Leader » qui s’assume : stupide, dangereuse, vendue à des intérêts étrangers néfastes.

  5. vno dit :

    Un monomoteur pour une bombe nucléaire ? Tous les textes concernant le nucléaire ou presque ont changé depuis la fin de la guerre froide. Il me semble que le critère de sureté de non défaillance unique en fait parti en Europe. Ce qui ne semble pas déranger les imposteurs de la politique européenne quand cela ne concerne pas la France. J’ai encore en mémoire les précautions prises pour valider le catapultage réel d’un super étendard avec un ASMP équipé de sa charge nucléaire ! Les accidents qu’on connu les américains, prouvent qu’ils sont loin de prendre autant de précautions que nous sur la sécurité des armes en cas d’accident. Un simple corbeau qui passe dans le réacteur (C’est bien connu, personne ne vole avec une charge nucléaire…sauf dérogation et essais pour validation) et il n’y aura plus besoin de F35 en Allemagne pour porter des maquettes d’armes nucléaires. Quant au temps de développement pour adapter l’Eurofighter, c’est une pure arnaque de politiciens corrompus. Même si l’avion est effectivement mal foutu, les études de sureté ne durent pas si longtemps et l’adaptation des avions non plus.

    • Richard dit :

      Attention aux erreurs: le Mirage 2000N était bien un monomoteur et il assurait la dissuasion nucléaire.

      • vno dit :

        Avion conçu dans cette version il y a plus de trente ans quand la législation le permettait comme pour le super-étendard. Les reports de construction du PAN ont couté une fortune en mise à jour pour se conformer aux nouvelles législations concernant le nucléaire et des centaines de tonnes de prise de poids. Si la propulsion des SNLE-NG et des SNA est si compliquée et couteuse également, ce n’est pas pour faire branché. Je vous rappelle que le remplaçant du Mirage IV stratégique n’a pas vu le jour et qu’il a bien fallu utiliser une version du 2000 qui succédait plutôt au mirage III E et au Jaguar tactiques en le rebaptisant stratégique pour faire riche. Le programme Rafale ne devait rien au hasard concernant l’évolution des législations concernant la sureté nucléaire. Il était indispensable suite à l’abandon des missiles du plateau d’Albion et des Hadès. Dans le cas contraire, seul la Marine aurait assuré le travail avec ses SNLE passés de cinq à six unités.

        • EBM dit :

          « Il était indispensable suite à l’abandon des missiles du plateau d’Albion et des Hadès. » Vous délirez plein pot. Quand on a lancé le Rafale il était prévu de faire Hadès + plateau d’Albion + ASMP.

      • GHOST dit :

        Mirage 2000 N.. « N » pour nucléaire et monomoteur robuste

    • yakafokon dit :

      Et pour un drone, les Allemands exigent deux moteurs.
      Ils ferment les centrales nucléaires et gardent des bombes nucléaires tout en se revendiquant pacifiste.
      Ce sera l’occasion d’arrêter de financer cet Eurodrone au profit du Patroller et de permettre à Dassault de mettre en oeuvre son plan B pour le SCAF.

      • hadrien dit :

        voila c’est tout à fait ça il faut les mettre face à leur contradiction pour un drone ils exigent deux moteur, qui coutent les yeux de la tête et et nous font la morale sur nos centrales mais bibamboum pilou pilou, ils vont promener une B61 sous un monomoteur, c’est pas que cela me semble idiot à la base mais la il y a quand meme motivation à debat

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      @vno Multiplier le nombre de moteur, pour diminuer les risque d’accidents… Quel retour en arrière dans la réflexion on se croirait dans les années 1920/30…
      Quand a la sureté pour le transport d’arme nucléaire, les plus gros incident ont eut lieu avec des B47, hexamoteur, et B52 octomoteur….

  6. PK dit :

    Sacrés Boches : s’ils n’existaient, il faudrait peut-être les inventer.

    Heureusement qu’on a les Belges pour se détendre :

    https://www.ledauphine.com/insolite/2022/01/05/vaccines-et-isoles-en-antarctique-vingt-belges-attrapent-quand-meme-le-covid

    Entre les Suisses qui simulent, les Allemands qui ne simulent pas et les Belges qui restent des Belges, il nous manque que les Italiens pour être à la fête. Mais bon, les pauvres sont sous l’eau, sous une dictature qui ferait passer Macron pour un enfant de Marie.

    • Vinz dit :

      ahahah, c’est la meilleure de l’année (bon on vient de commencer)
      « Cela illustre à quel point personne n’est protégé du virus, puisque même quand on prend des protocoles d’une sévérité extrême, une quarantaine de dix jours, plusieurs tests dans des endroits extrêmement confinés, le virus parvient à s’immiscer », a expliqué le secrétaire d’État à la politique scientifique belge auprès de RTL. »

      Ca illustre surtout à quel point les mesures pour empêcher le virus de se propager sont ineptes à 99%. Faudrait faire passer l’info à Casstest, Véran et Delfraissy.

      • Czar dit :

        je crois qu’ils s’en foutent : la fonction principale du Grônd Péril Sanitaire est de raccourcir au maximum la campagne présidentielle pour éviter les questions gênantes

        • Courmaceul dit :

          « La troisième dose est politique » Bordella du ReuNeu. En face, c’est le Grônd Puéril Salivaire. Pas mieux, un must même !

  7. philbeau dit :

    Les masques tombent . L’Allemagne de Merkel avait emmené en bateau Macron sur ses grandes idées obsessionnelles d’une défense européenne , déclinaison intellectuelle de son projet européiste reléguant les nations , et en premier lieu la France , au rang d’archive de l’Histoire . Et elle avait fait mine de souscrire au projet Scaf , avec les arrières-pensées dont on a débattu ici d’y trouver un tremplin technologique pour son industrie aéronautique , en forçant les français à partager leur avance . Au même moment , les responsables de la Luftwaffe , en bon atlantistes disciplinés , mourraient d’envie de rester étroitement liés au chef de l’Alliance , sceptiques et surtout agacés par ces français qui proposaient une autre voie . Le résultat est là , le Scaf est figé , en attente plus que probable d’être abandonné , et l’Allemagne obéit le petit doigt sur la couture du pantalon , à Washington , l’argument ridicule de la B61 ne trompant personne , à l’époque des missiles hypersoniques . Autant de temps perdu pour la France , et de camouflets méprisants venant de la part de ce qui est présenté de ce côté du Rhin comme un « allié » existentiel . Il suffit de lister les points de désaccord où l’Allemagne joue contre les intérêts français , le nucléaire en premier lieu …

    • Foufi dit :

      @Philbeau,
      On dirait que vous venez de découvrir l’eau chaude ?
      Les états n’ont pas d’amis à qui rester fidèles, ils n’ont que des intérêts, cela s’appelle de la POLITIQUE !

      • philbeau dit :

        Justement . Et concernant l’actuel dirigeant français , il , n’assume pas les intérêts du pays qu’il est censé représenter . A la différence des allemands .

    • NRJ dit :

      @philbeau
      « Les masques tombent . L’Allemagne de Merkel avait emmené en bateau Macron sur ses grandes idées obsessionnelles d’une défense européenne , ». Les masques tombent effectivement. Ce n’est pas comme si AKK n’avait pas dit « Il faut en finir avec l’illusion d’une autonomie stratégique européenne. Les Européens ne pourront pas remplacer le rôle capital qu’ont les Etats-Unis en tant que garants de leur sécurité. »

      « l’argument ridicule de la B61 ne trompant personne , à l’époque des missiles hypersoniques ». Quel rapport ?

      « . Il suffit de lister les points de désaccord où l’Allemagne joue contre les intérêts français , le nucléaire en premier lieu … ». Là on est d’accord.

      Sur Merkel, je vous invite à relire l’article. Elle souhaitait effectivement utiliser des F-18SH et a été bloqué par le SPD. Les mêmes gars qui vont sans doute acheter des F-35 maintenant. Après oui, ils sont sous pression, car les USA ont mis à profit le délai supplémentaire pour rendre non prioritaire le F-18SH à l’acquisition des B61, ne laissant plus d’autres options. Mais si les gars du SPD sont des enflures, je ne pense pas qu’on puisse en vouloir à Merkel pour ce qui était hors de ses mains. Ce n’est pas la France, là-bas. C’est l’Allemagne. Ils n’ont pas Jupiter pour décider de tout.

      • EBM dit :

        Là on ne peut pas dire qu’il n’est pas pour vous cet article! Depuis le temps que beaucoup jugent les allemands non fiables! Il était clair qu’il ne fallait pas miser sur eux.

        • NRJ dit :

          @EBM
          « Depuis le temps que beaucoup jugent les allemands non fiables! » MDR. Qui est fiable, dites moi ? l’Angleterre ? l’Italie ? Peut-être l’Australie qui sait ?

          On ne prévoit pas de faire avec eux simplement par pur plaisir de faire avec eux. Si on pouvait, on le ferait en solo. Malheureusement on n’a pas le choix, car le SCAF va coûter une blinde, et la France seule ne pourra pas tout payer. C’est triste mais c’est comme ça.
          Du coup, vous avez un autre partenaire miracle à proposer ? Un qui ait de l’argent bien sûr. Si vous me dites le Luxembourg, il y aura quelques problèmes…

          • EBM dit :

            « MDR. Qui est fiable, dites moi ? l’Angleterre ? l’Italie ? Peut-être l’Australie qui sait ? » MDR pourquoi croire qu’il pourrait y avoir des gens fiables dans ce domaine.

            « On ne prévoit pas de faire avec eux simplement par pur plaisir de faire avec eux. Si on pouvait, on le ferait en solo » On fait avec eux en partie par idéologie en partie par refus de payer.

            Donc si on faisait l’équivalent de ce qu’avait été le Rafale pour son époque et pas l’équivalent du F 15 pour son époque comme l’est le NGF/SCAF avec une hausse de budget on pourrait faire seul. Il n’y a pas besoin d’un programme aussi cher comme il n’y avait pas besoin d’avoir des F 14 au lieu des Mirage 2000 dans les années 80. Oui les 2000 étaient moins bon mais ils étaient adaptés à nos besoins et à notre budget. Et ici c’est une question d’échelle je ne dis pas qu’il faut refaire un avion aussi léger que le Mirage 2000 mais proportionnelement la même chose.

            Du coup la question du partenaire c’est du bonus. Se mettre en dans une position où on doit supplier un partenaire de venir parcequ’on ne veut pas payer c’est l’assurance de devoir lui céder le beurre et l’argent du beurre car on se refuse à prendre l’option US en échange. Alors que les autres pays européens peuvent utiliser cela pour faire pression sur nous. Si on avait mis d’emblé un niveau de budget important sur ce programme, suffisant pour faire un programme adapté seul, on serait dans une bien meilleure position pour négocier en disant dès le début attention si vous ne voulez pas jouer d’egal à egal nous pouvons nous débrouiller sans vous. Là on se traine en chemise et la corde au coup alors que nous sommes les plus expérimentés en la matière.

            Heureusement que Dassault a bloqué les négociations et pourvu que les allemands achètent le F 35 et sortent du programme nous forçant à en faire un autre adapté à nos besoins. Les allemands roulent pour les américains leur but est d’acheter F 35 tout en faisant trainer le programme SCAF. Le calendrier délirant annoncé d’emblée était d’ailleurs indicatif: les dérives calendaires des programmes précédants ont été considérées comme faisant partie d’un calendrier normal avec toutes les obsolescences à l’entrée en service et les surcoûts que cela va induire.

            Je vous rappelle qu’au début on devait être à 50-50 sur le SCAF et le MGCS plus faire le Tigre Mk 3 et le MAWS avec les allemands. Désormais les allemands veulent:
            – qu’airbus military (largement allemand et espagnol) ait une partie majoritaire du SCAF et codéveloppe une bonne partie.
            – que Nexter ait une part très minoritaire du MGCS avec l’entrée des deux industriels allemands et de nouveaux partenaires.
            – ne plus financer leur part du Tigre Mk 3.
            – manifestement ne plus fair le MAWS (le plateau technique du programme a été fermé).

            Il vaut mieux être seul qu’avec un tueur qui est là pour nous empoisonner à petit feux. Mais si on n’augmente pas notre budget et qu’on ne menace pas grace à ce levier de faire un prgramme adapté seul c’est qu’on veut la mort de notre industrie par réalisation ou échec du SCAF. Dans les deux cas cela nous sera fatal, comme vous le souhaitez ardament.

            Et ce sera surtout fatal à nos débris d’armées ashpyxiées par ce programme.

          • NRJ dit :

            @EBM
            « On fait avec eux en partie par idéologie en partie par refus de payer. » Ah bah vu le prix que va coûter le SCAF, on est effectivement en droit de refuser de payer et de trouver d’autres solutions.
            Quant à l’idéologie, on la voit à l’œuvre avec le MGCS: on plante le programme et en empêche la venue d’autres pays européens. Je dois dire, j’aime bien cet européisme. Mais du coup, parler d’idéologie là-dedans est absurde. C’est juste justifier l’injustifiable. Comme vous n’avez aucune vraie critique, vous parlez d’idéologie.

            « Donc si on faisait l’équivalent de ce qu’avait été le Rafale pour son époque et pas l’équivalent du F 15 pour son époque comme l’est le NGF/SCAF avec une hausse de budget on pourrait faire seul ». Et qui vous dit qu’on n e fait pas l’équivalent du Rafale pour son époque ? Surtout que c’est quand même la France qui décide du cahier des charges de l’avion…
            Pour votre information, des rares infos qu’on a sur ce programme, on parle d’un avion polyvalent multirôle navalisable. Un Rafale 2.0, tout bêtement.
            Et puisque vous parlez du Rafale, vous vous souvenez ce qu’il a causé ? Les sociétés de projet par exemple ? Ou le fait de piquer le budget du Talarion, dont pourtant les hommes sur le terrain avaient besoin ?

            Sinon, vous affectez d’oublier quelque chose : ce n’est pas la structure de l’avion qui coûte cher. C’est les technologies qui vont équiper cet avion, raison pour laquelle des Gripen E ont aujourd’hui un coût proche de celui des Rafales et que les F-16V ont un coût proche des F-18SH. Donc même si on ne faisait pas le NGF et qu’on se contentait de refaire du Rafale, le prix serait à peu près le même. Je sais c’est triste, puisque ça va contre votre idéologie, mais c’est comme ça.

            « qu’airbus military (largement allemand et espagnol) ait une partie majoritaire du SCAF et codéveloppe une bonne partie. ». IL y a 3 pays, c’est un peu normal, vu qu’Airbus a deux pays avec eux. Mais, pour rappel Dassault a (heureusement) bien plus qu’Airbus Allemagne et Airbus Espagne pris séparément), et le vrai problème, c’est la répartition des matières importantes, comme les commandes de vol ou l’avionique. Le sujet ce n’est pas le dimensionnement des écrous sur les roues, même si c’est un travail en soit.
            Sinon, oui les allemands veulent tout ça. Comme vous semblez ignorer le terme, je vous l’annonce, c’est de la négociation. On demande des choses, et on parle pour avoir le meilleur compromis. De notre côté, on voudrait faire payer l’Allemagne sans rien leur filer sur le NGF. C’est normal.

            « Mais si on n’augmente pas notre budget ». MDR. Car vous croyez que le budget va rester toujours très élevé sur les 60 ans que va durer le programme ? Il y a un moment où il faut être un peu réaliste. Mais si vous voulez rester dans vos rêves, ça ne me dérange pas. Assumez le simplement. Et même à 2% du PIB, on n’a pas les moyens de se payer le SCAF sauf à sacrifier l’armée de terre et la marine, comme l’ont fait les anglais.

            Si on fait seul, il y a deux options:
            1) on sacrifie l’armée de terre et la marine, comme l’ont fait les anglais. De toute façon, le fric qui viendra pour le SCAF ne sera pas investi pour les SNA, les PA et autres. J’espère, en patriote, que c’est ce que vous souhaitez du coup. Mais assumez le.
            2) on achète américain et on perdra notre industrie aéronautique de défense. J’espère que ce n’est pas ce que vous souhaitez, mais si c’est le cas, assumez le quand même.

          • EBM dit :

            @ NRJ « Ah bah vu le prix que va coûter le SCAF, on est effectivement en droit de refuser de payer et de trouver d’autres solutions. » Même à vous ça vous vient à l’esprit…

            « Quant à l’idéologie, on la voit à l’œuvre avec le MGCS: on plante le programme et en empêche la venue d’autres pays européens. Je dois dire, j’aime bien cet européisme. » Ce n’était pas de l’européisme au sens inclure tous les membres de l’UE mais une croyance qu’il fallait faire avancer l’Europe avec une avant-garde Franco-Allemande avant d’élargir. Donc parler d’idéologie là dedans est juste une évidence.

            « Et qui vous dit qu’on n e fait pas l’équivalent du Rafale pour son époque ? » Tout ce qui parle du SCAF.

            « Surtout que c’est quand même la France qui décide du cahier des charges de l’avion… » Non tous les partenaires ont leur mot à dire.

            « Pour votre information, des rares infos qu’on a sur ce programme, on parle d’un avion polyvalent multirôle navalisable. Un Rafale 2.0, tout bêtement. » Le fait qu’il soit polyvalent multirôle navalisable ne signifie pas que ce sera un Rafale 2.0. Cela veut juste dire qu’il doit remplir les mêmes missions.

            « Et puisque vous parlez du Rafale, vous vous souvenez ce qu’il a causé ? Les sociétés de projet par exemple ? » Je ne vois pas ce qui relie le Rafale à cette belle blague de le Drian.

            « Ou le fait de piquer le budget du Talarion, dont pourtant les hommes sur le terrain avaient besoin ? » Le Talarion est mort tout seul car il a explosé le budget avant de voler. La seule solution était de payer plus pour avoir un drone, on allait pas tuer le Rafale pour un programme encore en gestation. La situation des drones au tournant de 2010 est juste la preuve de la stupidité des mesures décidées par Sarko en 2008.

            « ce n’est pas la structure de l’avion qui coûte cher. C’est les technologies qui vont équiper cet avion » Les deux jouent.

            « IL y a 3 pays, c’est un peu normal, vu qu’Airbus a deux pays avec eux. » C’est juste un prétexte pour que vous puissiez violer les accords initiaux. Quand vous dites que c’est normal cela dit tous sur vous…

            « Comme vous semblez ignorer le terme, je vous l’annonce, c’est de la négociation. » Non c’est une exécution là.

            « De notre côté, on voudrait faire payer l’Allemagne sans rien leur filer sur le NGF. C’est normal. » Non l’accord était : SCAF à 50-50 avec Dassault maître d’œuvre, MGCS à 50-50 avec KNDS maître d’œuvre. Vous avez tout tenté pour contourner ces accords, ce n’est pas de la négociation mais des manœuvres destiner à nous marginaliser.

            « Car vous croyez que le budget va rester toujours très élevé sur les 60 ans que va durer le programme ? » Soit on augmente notre budget soit vous nous tuerez.

            « on n’a pas les moyens de se payer le SCAF » Comme expliquer seul on fera autre chose. Et bien sûr sans sacrifier le reste car cela n’aurait aucun sens.

            Vos alternatives 1) et 2) sont stupides, personne ne va être assez écervelé pour proposer d’acheter des avions au détriment du reste ou pour acheter américains. C’est le rêve que vous poursuivez, mais c’est un rêve.

            Heureusement beaucoup les allemands comme vous sont une minorité.

          • EBM dit :

            *Heureusement les allemands comme vous sont une minorité.

    • Courmaceul dit :

      Rien que des bonnes nouvelles pour votre chapelle, non ? Je crois que vous supputez gratuitement, c’est rare, surtout au Bois de Boulogne.

  8. Sorensen dit :

    Ca me fait penser, lors du Blue Flag Mirage 2018 EF2000 et F35 ont volé côte à côte. https://www.youtube.com/watch?v=q_Ar2gv__Rc

    • Twisted dit :

      Encore du français très moyen, il faudrait dire « Ca me fait penser à Blue Flag, lorsque blablabla »

      • Sorensen dit :

        Locution prépositive de temps. Sous-diplômé édenté à gilet jaune.

        ps: Ca me fait penser au* Blue Flag, lorsque blablabla.

        • Twisted dit :

          Il ne te sera pas étranger mon brave Sorensen, que Blue Flag étant un exercice, il est bien plus correct de dire « à (l’exercice) Blue Flag », mais encore une fois un bon Français n’aurait pas tourné sa phrase ainsi, et on constate là encore la douloureuse marque des propositions subordonnées allemandes.
          Il a les peuples qui suivent une grammaire, et ceux qui parlent une langue…

          • Sorensen dit :

            Mais je n’ai pas écrit « l’exercice Blue Flag ». Il n’y a pas de « proposition subordonnée » ici (mais quel niveau de merde), « à » et « au » sont des prépositions.

            ps:* Vous n’êtes pas sensé ignorer.
            * Il y a les peuples. Votre phrase est d’une rare débilité.

          • Twisted dit :

            C’est bien de faire la différence, maintenant il faudrait savoir ce que ça implique réellement… Votre phrase résulte d’une piètre traduction de während en lors. Vous suivez parfaitement bien votre atavisme allemand en matière linguistique.
            Vous écrivez un français petit nègre digne des plus mauvais agitateurs du parti des 50 centimes. C’est d’ailleurs toujours un plaisir de voir les anciens colonisés intellectuels venir déblatérer dans notre belle langue. Mais il n’y a vraiment pas mieux que le vieux cunnus acariâtre et quinteux qui essaie de vous expliquer pourquoi avoir suivi des cours de français niveaux CE2 fait de lui un polyglotte acharné.

        • Ératosthène dit :

          « Sous-diplômé édenté à gilet jaune. »
          Vous écrivez mieux que les désinfomateurs chinois, mais ce n’est toujours pas français…
          D’autre part les Gilets Jaune te le mette dans le c-l.

          • Sorensen dit :

            Ca ne doit pas être facile avec un oeil et une main en moins.

          • ScopeWizard dit :

            @Sorensen

            « Sauf que ton cul pue tellement qu’ il est de ce fait très facile à trouver ; et puis le moignon ça rentre mieux . »

            « Ca me fait penser, lors du Blue Flag Mirage 2018 EF2000 et F35 ont volé côte à côte. »

            Sans rire , c’ est quoi ce Français ?
            Et la ponctuation , vous en avez fait une cocotte en papier ?

            « sous-diplômé édenté à gilet jaune » ???

            Bref !

            Hormis ces amabilités d’ usage nous dirons du genre « échange de bons procédés entre tout sauf deux gentlemen » , la réalité est qu’ une fois de plus non seulement vous n’ avez aucune vergogne à régulièrement intervenir sur un forum Français et à le faire en insultant , ne serait-ce que de votre morgue , nombre d’ intervenants qui de votre point de vue ne sont pas en conformité puisqu’ ils osent ne pas servir le baratin dominant , mais que très souvent , trop souvent , vous vous vautrez de tout votre long .

            Tout le monde a le droit de se planter et même d’ y réussir franchement , sauf que vous et quelques autres , en plus d’ une propagande anti-Française , vous les accumulez ; comme on dit par chez-moi : c’ est plantus sur plantus…

            Vous vous souvenez de notre joute au sujet de l’ AF-VG et combien il m’ a fallu insister , batailler même , pour avoir votre version de la chose que vous n’ avez du reste jamais partagée en dehors d’ un lien particulièrement discutable ?

            Par conséquent , les mêmes causes produisant les mêmes effets , sur ce fil comme sur tant d’ autres , à jouer au savant sans avoir l’ élémentaire savoir-vivre d’ essayer au moins d’y mettre l’ art et la manière , sachant que nul ne saurait posséder la science infuse , une fois de plus vous vous êtes fait torcher .

            La logique est donc respectée .

            Mais continuez à semer le vent , vous verrez bien où ça vous amènera…n’ est-ce pas le sur-diplômé aux dents longues….

          • Momo dit :

            @scope: je suis catégorique: le zozorenzen est diplômé de rien (sauf s’il a acheté pas cher un diplome de l’école de komunikation rosa luxemburg en germanie mais ça ne compte pas).

            Un type diplomé un peu sérieusement ne peut pas être complétement gon sur tous les sujets.
            Lui? SI!

            Eventuellement un type un peu intelligent essaye de se rattraper en bossant une fois ou deux avant de se lancer.
            Lui? NON!
            Jamais. Comme thierry moussa mokhtar, eugene0000, etc…

            C’est une véritable enclume, en carton qui plus est ^^
            Vous ne devriez pas vous commettre à lui répondre intelligemment, et comme en plus il ne comprend rien…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ca me fait penser, lors du Blue Flag Mirage 2018 EF2000 et F35 ont volé côte à côte. » C’est beau monsieur l’instruit! A en tirer des larmes! Sinon à part ça?

    • Gaulois78 dit :

      @Sorensen
      Ont volé côte à côte, la main dans la main…C’est d’un romantisme…

  9. tankaboum dit :

    C’est probablement tant mieux, au vu des capacités allemandes à entretenir et faire fonctionner leur matériel, on va rire pendant 40 ans… Maintenant le plus problématique est l’Inde.. Boeing va pouvoir proposer de donner sa ligne d’assemblage de saint louis ( bien amortie avec un millier d’appareils produits) puisqu’il n’y a plus de commande US pour le F18, le block3 étant un très bon appareil ( connectivités, guerre électronique…)avec encore quelques belles années devant lui, l’Inde pourrait vraiment être tentée.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Amusant. » heureux les simples d’esprit car le royaume des cieux leur appartient!

      • tankaboum dit :

        En fait l’Allemagne , je m’en tape, et si ses tanks ,ses navires et ses aéronefs étaient opérationnels cela se serait, que l’on est pas mal de problèmes de dispo n’est pas un scoop, en revanche que pas grand chose fonctionne à Berlin c’est pas un scoop non plus, mais le militaire y est une véritable variable d’ajustement politique ,idéologique et surtout économique. Quand on se permet d’envoyer ses satellites militaires par space x,alors que cette misère européenne pleurniche à tout bout de chant pour avoir des retombées techno et économique sur ariane,( surtout quand on traîne des pieds et que l’on bloque toutes les décisions) cela en dit très long sur l’état d’esprit. Donc c’est une très bonne nouvelle qu’elle se fasse entuber par les US, qu’elle en prenne 150 des F35.

        • Sorensen dit :

          Ne serait-ce que pour les EF2000 de la Luftwaffe, le taux de disponibilité est de 77% et passera les 80% cette année. Quant au parc de EF2000 du consortium, le taux de disponibilité est de 90%.
          Vous n’êtes pas objectif et racontez n’importe quoi.

          • Tankaboum dit :

            vous avez raison , 350 f35 se serait mieux…..avec une centaine d’apaches, 80 poseidons, 50 sykorskys 53, 12 palettes de patriots, 30 c17, et, et, et n’oublions pas la marine avec 30 LCS.. Un bon compte.

  10. E-Faystos dit :

    Quand les pays « qui comptent » aux yeux de certains prennent le F35, on pouvait légitimement y rajouter l’Allemagne Atlantiste.
    Mais Dirk Hoke alors patron d’Airbus DS s’était emparé de « l’offre » française sur le projet NGAD pour écarter un appareil qui aurait fait doublon. Sauf qu’il aurait fallu faire le SCAF à marche forcée pour avoir un présérie en dix ans.
    Et il est à parier que les responsables industriels Allemands ont présenté une telle liste d’exigences que les politiques Allemands se sont crû obligés de croire que l’Allemagne avait le savoir-faire… Ce qui est contestable, comme le prouve la guerre de tranchées, sur laquelle les Allemands se croient favorisé en mettant le char dans la balance.
    Et au final, les militaires vont y perdre, les industriels n’auront que des miettes de projet Tempest, car la France n’a rien à gagner à avoir des spécifications Allemande sur son avion, au même titre que les Allemands vont pouvoir créer un duo F 35 / Eurofighter, et par la suite Tempest.
    .
    Alors naturellement, le SCAF n’est pas seulement le NGF, et les drones, soutien, ailiers robots viendront plus naturellement d’une coopération occidentale élargie.
    .
    La question, ou plutôt l’inconnue, va être la proportion ITAR de cet ensemble, et donc la participation US aux éléments critiques.
    De là viendra un gain ou une perte de souveraineté pour les ailes Françaises.
    De toutes manières, c’est un processus qui va être long, même si il est naturel : les Allemands ont besoin des bases US sur leur sol (d’ailleurs les Polonais ont ils la base de leurs rêves?), Et de payer les Américains pour leur bienveillance qui leur permet des résultats économiques spectaculaires.
    .
    Mais cette hésitation -naturelle, je le répète- est aussi assortie de pressions politiques (nos avions d’abord pour la dissuasion) et de promesses de retours industriels.

    Peut-être que les industriels Allemands pourront regarder comment fonctionne un train d’atterrissage d’avion furtif ?

    • ki2 dit :

      Je trouve que faire le NGF avec l’US navy (le NGF seulemment, pas le SCAF) serait vraiment judicieux étant donné les besoins similaires (CATOBAR), on peut se mettre d’accord sur une même cellule mais avec de l’électronique et des moteurs spécifiques à chacun, cela aurait pour avantage d’amortir les couts avec les deux utilisateurs les plus importants prévus (En plus je crois même que Dassault dispose d’un site industriel à Little rock dans l’Arkansas)

      • E-Faystos dit :

        @ ki2
        Dans les grandes lignes, votre projet est bon. Mon problème, c’est les détails et le détail qui me chagrinne est une pépite du nom de Générale d’Aviation Marcel Dassault.
        .
        Je voudrais m’expliquer clairement : Dassault à déjà discuté d’avions en commun avec les US: Mirage III W (usine de Wichita), avion concurrent du F14 Tomcat, brevet d’ailes à géométrie variable, et même projet de coopération avec une firme US.
        Mais rien n’a jamais été fait parce que chaque bord voulais défendre ses idées, ses projets, son savoir faire.
        Et c’était les années 80.
        Depuis, il y a eu le Rafale, l’avion qui a tué le Mirage 2000 et qui est au niveau des avions US.
        Aussi il faut voir que si la France est alliée aux USA, AUKUS laisse place à un retour à la normale.
        Mais non.
        Avant AUKUS, il y a eu Trump, et en core avant Obama, et Bush.
        .
        Autant d’accrocs et d’agressions gratuite envers la France.
        .
        Jamais les US n’achèteront de chasseur étranger, et aucune coopérations ne se fera comme vous le souhaitez : l’exemple actuel, c’est le F35 qui a coûté 5 milliards en développement aux pays partenaires, avec une aide Britannique fort mal rendue, avec l’arrêt du moteur F136, qui va être remplacé par un moteur US.
        Aussi pour ma part, un nouveau chasseur n’est pas utile pour les forces françaises: le système de système (drones, ailiers robots) restant la mission d’Airbus DS.
        À lui ensuite de se débrouiller avec ses partenaires pour les rendre compatible avec les plate-forme actuelles et futures.

        • ki2 dit :

          Mais justement, là on est plus dans le politique et pas dans le technique et sur ce plan là une idée me vient à l’esprit (proposer aux états unis des accords d’acquisition réciproque « ce qui manque à la France »), en gros tu m’achètes :
          – des A330 mrtt
          – des A400M
          – des Caesars
          – des FDI ou que sais-je ….
          en retour je t’achète :
          – des Hélicoptères lourds.
          – des drones de ravitaillement.
          – des missiles SEAD.
          – des AWACS
          – etc…..

          • E-Faystos dit :

            Alors pour le coup, je vous suit totalement…
            Je garde dans un coin de mémoire une contribution qui stipulait:
            Grippen pour l’action à bas coûts, Eurofighter pour l’interception, et Rafale pour le bombardement en profondeur.
            .
            Le hic ( sacrés détails! Toujours en travers des grandes idées !) C’est que l’on aura plus vite fait de donner au Rafale des performances dignes d’un Typhoon que de faire évoluer le Typhoon. Ou d’agrandir le Grippen pour lui donner une véritable autonomie de combat.
            En prime, trois micro flottes coûtent plus cher qu’une seule.
            Sans compter que sur un produit indigène et souverain, le fabricant vend à qui veut.
            Alors que quand le prince d’Arabie Saoudite à signé un gros chèque aux USa pour se dédouaner de la.guerre au Yémen et du meurtre d’un journaliste en Turquie, les Britanniques n’ont même pas pu avoir des miettes, pour cause de blocage Allemand.
            Tout comme en achetant des pièces mécaniques aux Allemands, les industries Françaises sont parfois bloquée. Et ce sont les industriels outre-Rhin qui récupèrent les contrats.

          • v_atekor dit :

            @E-Faystos @ki2:
            Je suis tout à fait d’accord avec tous les deux. En gros ceci n’est possible que via un accord politique en profondeur qui n’est pas possible en l’état entre un pays Européen et les Etats-Unis. Ces accords politiques étant déjà très difficiles à obtenir dans un cadre européen nettement plus convivial que l’arène transatlantique, je vois mal que ce soit possible à moyen terme.
            .
            Telle concertation au niveau européen, on arriverait sans doute à un accord de ce type avec les US sans trop de difficulté.
            .
            Mais force est de constater que ça n’arrangerait que les européens, puisque les ventes US en Europe se font sans aucun retour ou presque, donc je vois d’autant moins les US transiger sur le sujet qu’il n’y ont strictement aucun intérêt…

      • ScopeWizard dit :

        @E-Faystos

        Vous ne sauriez si bien dire ! 🙂

        « et même projet de coopération avec une firme US. »

        Avec laquelle ?

        Parce que perso , j’ ai ce qui suit…

        Suite à la décision Française de l’ abandon de l’ AF-VG ( Anglo French-Variable Geometry ) que Dassault devait pourtant réaliser en coopération de la British Aircraft Corporation ( ou BAC ) et sur lequel les travaux avaient avancé tandis que Dassault progressait à pas de géant avec son Mirage G qu’ il menait à bien en solo , environ un an et demi plus tard , donc en 1968-1969 , ce même Dassault annonçait en plein Salon de Farnborough , soit rien moins que la vitrine des Britanniques de leurs réalisations aéronautiques ( ce qui mit les organisateurs dans un tel état de fureur que le bureau de presse du salon refusa tout net que le communiqué fut diffusé ) , que la firme Française était sur le point de collaborer avec la Ling Temco Vought de Dallas sur un projet similaire .

        Eh oui , l’ inestimable expérience sur la géométrie variable tirée à la fois de ses propres bureaux d’ études -donc du Mirage G- comme de ceux de la BAC intéressait grandement la firme Texane LTV qui vis à vis de ses concurrents y voyait un fort avantage en vue d’ obtenir le contrat du chasseur VFX destiné à l’ US NAVY , c’ est à dire celui de l’ avion censé remplacer le F-111 qui initialement voulu par McNamara ( projet TFX ) devait équiper l’ US AIR FORCE comme l’ US NAVY , soit pour cette-dernière le F-111B jugé inadapté car trop lourd qui en définitive se muera en F-14 Tomcat de Grumman .

        Donc si vous pouviez préciser ?

        Quant au Mirage III W envisagé dans les années 1960 et qui devait associer Dassault et Boeing , son histoire est tout à fait significative de ce que pouvait être l’ état d’ esprit de cette époque…
        La cible portant sur quelque chose comme 600 machines…

        Car c’ est bien de ce projet au final resté sans lendemain , au cours des diverses tractations , allées et venues , visites de toutes sortes entre Français et Américains , que Dassault parvint à imposer son petit bi-réacteur d’ affaires Mystère 20 puis Mystère 10 connu aux USA sous le nom de « Fan Jet Falcon » .

        Dans les faits , estimant les pertes possibles à près de 800 millions de Francs , Dassault redoutait un échec digne de la Caravelle sans parler de l’ entretien à prévoir en si lointaine terre étrangère .
        Il prit donc la soudaine décision d’ interrompre toute prospection à destination du marché Américain .

        Mais c’ était sans compter sans l’ un de ses plus proches collaborateurs qui , dès 1962 , au cours d’ un de ses voyages au pays de Uncle Sam , ayant découvert l’ existence d’ un marché potentiel pour ce genre d’ avions d’ affaires , finit à force d’ arguments par faire se raviser ce bon Marcel .

        Résultat , durant un temps ce collaborateur du nom de Bernard Waquet eut carrément carte blanche ; son objectif était alors la compagnie Pan American World Airways désireuse de créer en son sein une division « jet d’ affaires » qui au début du mois de mai 1963 dépêcha sur-place , à Paris , rien moins que Charles Lindbergh…

        Dans le but de lui présenter le prototype qui à cette époque n’ avait pas encore effectué son premier vol d’ essai , Waquet avait prévu d’ accompagner Lindbergh à Mérignac à bord d’ un avion Aero Commander , celui de la société , et pour ce faire entreprit de louer une luxueuse limousine Cadillac afin d’ aller chercher cet invité de marque à son hôtel , le Ritz , et l’ emmener ainsi à l’ aéroport en donnant l’ illusion d’ une grande et puissante société ayant toutes facilités à dérouler le tapis rouge…

        Le grand jeu , quoi !

        Que ce grand-jeu fut payant ou non , quoi qu’ il en soit c’ est au cours de ce vol vers Bordeaux-Mérignac que se produisit un évènement de taille : Waquet lui ayant remis sa maquette personnelle du Mystère peinte à son idée avec laquelle le premier homme à avoir traversé l’ Atlantique-Nord en 1927 à bord de son monoplan « The Spirit of Saint-Louis » , n’ eut très rapidement de cesse de « jouer » et y compris durant le vol-retour , que ce pionnier de l’ aviation transatlantique sera enthousiasmé par l’ avion Français…

        En fait , carrément tombé amoureux de cet avion , Lindbergh avait aussitôt télégraphié à Juan Trippe alors président de la Pan American ( PAN-AM ) le télégramme suivant : « AI DÉNICHÉ VOTRE OISEAU » .
        Ce qui valut à Dassault de recevoir une lettre d’ intention extrêmement encourageante ( 200 copies envoyées aux parlementaires , ministres en exercice ) concrétisée deux mois plus tard par la commande de 160 Falcon , un avion capable de parcourir 3000 kilomètres à 860 km/h avec à son bord 14 passagers…

        Comme quoi…

        Mais pour en revenir au Mirage III W , il s’ agissait de produire un avion bon marché de classe Mach 2 qui puisse rivaliser avec le chasseur Northrop F-5 qui soit destiné au marché des pays « assistés » par les USA qu’ ils soient en Amérique du Sud , en Asie , en Afrique .
        Boeing et Dassault visaient donc un Mirage III qui serait construit à Wichita au Kansas où se trouvait implantée l’ une des grandes usines de constructeur Américain .
        Ce Mirage aurait été propulsé par un turbo-réacteur ATAR produit sous licence par Pratt & Whitney .

        Seulement , Boeing était déjà engagé dans le concours du TFX soit le chasseur tactique à géométrie variable USAF/US NAVY voulu par l’ administration US sous l’ égide de McNamara .

        N’ empêche qu’ afin d’ appuyer ce Mirage III W , Dassault expédia sur-place son fils Serge et son collaborateur Waquet , mais ceux-ci se heurtèrent à divers écueils qui conduisirent à l’ abandon du projet ; les principaux facteurs étant l’ hostilité traditionnelle des USA envers tout avion militaire étranger ( même si avec le Canberra d’English Electric puis avec le Harrier d’ Hawker Siddeley il y eut quelques exceptions favorisant les constructeurs Britanniques ) ainsi que le fait que Boeing consacrait de très gros efforts au programme TFX .

        Mais c’ est là un moindre échec puisqu’ à la sortie nous avons tout de même vendu un grand nombre de Falcon aux Américains bien que les Anglais nous firent une concurrence aussi vive qu’ acharnée avec leur nouveau DH-125 du constructeur De Havilland…

        Voilà pour la petite Histoire du chasseur Franco-Américain qui on peut le dire , cachait bien son jeu… 😉

        • E-Faystos dit :

          Donc, j’ai failli citer Grumman, et j’étais dans le vrai.
          Rien de moins que vainqueur de l’appel d’offre de la Navy, que saint Marcel éconduira.
          Non mais.

  11. ron7 dit :

    Rien de neuf !
    Mauvais zinc, mais largement diffusé ! Les bruits de bottes côté Est, implique le parapluie OTAN, alors, c’était plié d’avance ! !
    Je reste dubitatif, sur la qualité du parapluie OTAN, comme sur le moteur (unique) du F35A qui n’est pas si fiable ! Et, s’il n’y avait que ça !?

    Et on attend l’Eurodrone avec ses 2 moteurs !!
    … A moins que COVID oblige… On stoppe tous les programmes franco-allemands !
    Bref, 2022 ! L’année pivot, janvier avec une météo pas très engageante !

  12. themistocles dit :

    Quelle surprise! Et le tout vaguement justifié par l’emport de la B61-12, une arme obsolète. On atteint le niveau de lobbying corruptif du programme F104…. Aucune pudeur chez les teutons. Mais comme c’est de toutes façons pour ne pas s’en servir….

  13. chill dit :

    La première bonne nouvelle de l’année .

    • PASCAL COUSIN dit :

      oui Dassault qui est le meilleurs va nous pondre une petite merveille dont il le secret, les allemands auront, eux, un fer à repasser pour amuser la galerie !

  14. yvan moulin dit :

    voilà qui mettra fin à la participation allemande au SCAF …apres le futur PAtMAr …et….. le futur char ,bien mal parti lui aussi !!!

    • Seb dit :

      Comme ce serait beau !
      Scaf et patmar pour Dassault et terminé les emmerdements !

  15. E63 dit :

    Question journalistique bien inutile … si le SPD au pouvoir a validé les B61 sur son sol , la messe est dite ….le F35 entrera en service prochainement en Allemagne . De toute manière il n’est pas question de concurrence Rafale , quant a l’éventuel successeur ……

  16. Eurafale dit :

    Plusieurs points devraient sauter aux yeux des politiques européens et allemands :
    Le premier, c’est qu’aucun pays européens ayant participé à la construction de l’Eurofighter n’a anticipé sa qualification pour l’emport de la B-61… alors que cela aurait pu se faire depuis plusieurs années maintenant. Au final ils se retrouvent coincé à la décision du pays fournisseur de la bombe.
    Le second, c’est que sous couvert de la participation au partage nucléaire de l’OTAN, ces même pays constructeurs achètent du matériel américain car l’européen n’est pas qualifié. D’où le deuxième point : la mauvaise anticipation des politiques européens a donné aux USA non seulement un levier et un prétexte pour refuser (ou en tout cas freiner) cette qualification (que le Tornado a pourtant eu) tout en leur permettant en plus d’imposer leur F-35 car soit disant le seul avion pouvant emporter la B-61. Ce qui ne laisse aucun choix aux pays de l’OTAN, qui non seulement ce sont tirés seuls une balle dans le pied de leur souveraineté, tout en s’intégrant non plus au partage nucléaire de l’OTAN mais à ce qui s’apparente de plus en plus à de l’intégration aux plans nucléaires américains.
    —-
    Je ne dis pas que le passage au F-35 est bien ou mal, car vu les flotte en présence en Europe actuellement, le partage d’information en réseau entre les appareils permettra d’établir sur des centaines de kilomètres une carte de situation en temps réel. C’est juste qu’ayant une industrie aéronautique européenne, il aurait peut être fallu à un moment donner réfléchir à une solution alternative en qualifiant, PAR EXEMPLE (ce n’est qu’une proposition qui ne concerne que mon point de vue) l’EF2000 à l’emport de l’ASMP (après tout, la France fait parti de l’OTAN et c’est donc un partage nucléaire au sein de l’Alliance).

    On verra avec le NGF (si il se fait un jour – lol) si la version allemande sera qualifiée comme la française à l’emport de l’ASN4G ou si une demande de qualification sera transmise pour l’emport de la B-61 (si elle existe encore – et si le F-35 n’est finalement pas sélectionné).
    —-
    De toute façon, la conclusion à cela c’est que la B-61 comme bombe à gravité est dépassée, qu’elle n’est plus pertinente de nos jours, que la question que les dirigeants devraient se poser ce serait comment faire évoluer cette doctrine, et que c’est surtout une manière cachée d’imposer du matériel américain en tuant l’industrie aéronautique européenne (concernant les chasseurs).
    Bref, comme d’habitude, du court termisme et aucune vue à long terme. On reste sur les habitudes de la guerre froide…

  17. Titeuf dit :

    Grand bien leur fasses…
    Un pays comme l’Allemagne au centre de l’OTAN face à la Russie ( …bon presque…) ,Les Américains n’allaient pas lâcher l’affaire…
    Par contre…quid du scaf ???
    Personnellement j’aimerais que l’on arrête cette chimère de coopération et de rester Franco Français comme pour le reste avec les autres programmes en coopération avec l’Allemagne.

    • NRJ dit :

      @Titeuf
      Vous pouvez expliquer comment on fait pour se payer les 80 milliards que coûtera le programme SCAF ? On n’a aucune garantie d’avoir un budget du mindef élevé pendant les 60 ans que va durer le programme, donc comment fait on ?

      • Raguse dit :

        « On n’a aucune garantie d’avoir un budget du mindef élevé pendant les 60 ans que va durer le programme, donc comment fait on ? » Si on raisonne comme ça on ne fera jamais rien.

        • NRJ dit :

          @Raguse
          Malheureusement, rien ne permet d’affirmer qu’on aura 5% du PIB dans la Défense pour les 60 prochaines années. C’est triste, mais est comme ça. Et même à 2% du PIB, la France n’a pas les moyens de faire le SCAF, si ce n’est en sacrifiant l’armée de terre et la marine.

          Si on se donne comme limite basse 1,5% du PIB, ce serait déjà optimiste. Mais vous voyez le problème, lorsqu’il s’agira de financer un programme comme celui-là.
          Raison pour laquelle il faut se garder une marge de manœuvre budgétaire pour pouvoir absorber les coups durs qui ne manqueront pas d’arriver pendant les 60 ans de vie du programme.
          On éviterait la situation du Rafale qui a contraint les décideurs à arrêter les drones Male en 2008, un programme pourtant bien plus crucial que les Rafales pour l’armée en Afghanistan. De même en 2014 avec les sociétés de projet.

          @Alpha dira que je radote. Je dirais simplement que se souvenir de ce qui n’a pas marché est décisif si on veut éviter de refaire les mêmes erreurs. C’est pour ça qu’on tire plus de leçons de nos défaites que de nos victoires.

      • Foufi dit :

        80 Milliards ? Mais quel petit joueur celui-ci !
        Multipliez donc votre projection par 5 si pas 10 ! On est dans des ordres entre 400 et 800 milliards ! Le Scaf est un système intégré de détection et de destruction perfectionné ! Il ne faudra pas seulement construire un nouvel avion ; le NGF, mais également développer de nouvelles stations de détection et de destruction en y intégrant le big data et le share data, ce que les anciennes installations ne peuvent pas faire !
        Le NGF est bien plus ambitieux qu’un avion unique ! Déja le projet semblait utopique de par son ampleur avec les Allemands…..alors si ceux-ci font faux bon….. euh !
        Actuellement, ile ne reste sur la table que l’option de l’évolution du Rafale tel qu’existant actuellement ….. point d’avantage !

        • NRJ dit :

          @Foufi
          80 milliards, c’est la projection faite par les sénateurs. On peut discuter du chiffre pendant des années, mais c’est le chiffre le plus vraisemblable basé sur les informations que l’on a actuellement.

          « Actuellement, ile ne reste sur la table que l’option de l’évolution du Rafale tel qu’existant actuellement ». Pensez vous que le Rafale F4 sera le meilleur avion au monde pour les 300 prochaines années ? Si c’est le cas, on a effectivement pas besoin de développer le SCAF. Mais j’en doute.

    • Hélyx dit :

      @NRJ

      Faire un SCAF solo moins ambitieux, avec des améliorations par étape reste possible. Le tout est de ne pas se lancer dans des technologies qui vont siphonner tout le budget sans avoir un quelconque intérêt mais de rester efficient. N’oublions pas non plusi que la coopération revient presque plus cher : l’eurodrone est plus cher qu’un reaper pour les même capas, même chose avec Typhoon/Rafale.

      Il serait plus judicieux de partager les briques technos nécessaire à la conception d’un 6G (radar, comm drones, cloud de combat etc…) plutôt que l’avion lui-même.

      • DURUPT dit :

        Le SCAF solo mais pas moins ambitieux s’appelle le RAFALE F5 voir 6. Les technologies sont prêtes chez THALES, SAFRAN et les autres équipementiers.

      • NRJ dit :

        @Hélyx
        « Faire un SCAF solo moins ambitieux, avec des améliorations par étape reste possible. ». Non. Il faut quand même se rappeler de ce qui coûtera cher dans ce programme.
        On n’est plus dans les années 80. Ce qui coûte cher aujourd’hui, dans un avion de chasse, ce n’est pas la structure de l’avion, mais les systèmes embarqués (radar, IHM, Cloud, moteurs, etc). Les derniers avions le montrent : un F-16V a aujourd’hui un prix assez proche de celui d’un F-18SH et un Gripen-E est presque aussi coûteux qu’un Rafale. A partir de là, penser qu’on pourra économiser en ne reprenant que le Rafale et en y implémentant les nouvelles générations de systèmes embarqués c’est juste faux. On économisera surement un peu mais ce sera négligeable par rapport à la facture.

        Et puis ça nous mènera à une situation assez intéressante : un appareil obsolète en furtivité en emport et en vitesse, et incapable d’utiliser efficacement ses technologies dernier cri.

        « N’oublions pas non plusi que la coopération revient presque plus cher : l’eurodrone est plus cher qu’un reaper ». Ce n’est pas la coopération qui rend l’Eurodrone plus cher, c’est son cahier des charges. Vous confondez deux éléments qui n’ont rien à voir.

        Sinon, petite question : pensez vous sérieusement qu’on aurait pu mener en solo un programme aussi complexe et coûteux que l’A-400m, en plus des programmes Tigre et NH90 ? Pour rappel, c’est la DGA qui dit elle-même que sans les allemands, on n’a pas les moyens de faire le Tigre Mark 3.

        Et si on compare le Caracal et le NH90, deux hélicoptères proches en masse, on voit que le NH90 est moins cher tant à l’achat qu’à la maintenance.
        Conclusion : on peut faire moins cher en coopération. Ce n’est évidemment pas garanti (l’exemple de l’Eurofighter le montre) mais c’est possible. Et quand l’alternative c’est d’acheter américain (car oui, la France n’aura pas les moyens de se payer le SCAF en solo, faut pas rêver. On peut discuter des raisons qui me font dire ça, mais c’est clair quand on voit l’évolution du coût des avions de chasse depuis 50 ans dans le monde), on peut se dire qu’il faut tenter de faire en coopération pour sauver au moins partiellement nos entreprises.

  18. Lecoq dit :

    Ben si ils comprennent pas, c’est a n’y plus comprendre …

  19. ScopeWizard dit :

    À insister comme des cons , les Euro-béats qui ne voient plus dans l’ Europe qu’ un grand magma de peuples à convertir aux lois et joies du libre-marché concurrentiel jusqu’ à la nuisance dont l’ UE Bruxello-strasbourgeoise est le principal promoteur ne jurant que par les dogmes du droit communautaire ayant la primauté sur les droits nationaux , ces Euro-bêtas vont nous envoyer dans le mur .

    Dassault comme la France doivent sortir de cette nasse NGF-SCAF et cesser cette coopération avec l’ Allemagne qui profitant de sa position enviable de numéro 1 industriel et économique donc financier donc politique , n’ hésitera pas à nous dépouiller de notre avance , donc de ce qui fait l’ une des grandes forces de la France qui lui confère une précieuse indépendance , tout en faisant passer avant toute autre considération ses intérêts exclusifs .

    D’ autant qu’ elle reste très proche des USA qui quant à eux ne veulent surtout pas d’ une Europe ayant même une petite chance de devenir Europe-puissance , et encore moins avec une France à sa tête .

    Mais qu’ attendre d’ autre des dirigeants actuels de la France qui se plient à ces conneries auxquelles de toute façon telle une religion ils croient dur comme fer , et poussent l’ absurde jusqu’ à subventionner ce qui fait concurrence à certains de nos fleurons tels l’ énergie électrique ou la SNCF ?
    Ce dernier point , soit cette forme de subvention confinant à l’ absurde , incitant quant à lui à douter -hormis leur état d’ esprit court-termiste bien plus gestionnaire que visionnaire- de leur clairvoyance comme de leur intelligence comme alimentant le soupçon de corruption , donc de trahison par trafic d’ influence , ce qui est évidemment un délit très grave .

    Bref , c’ est débile !

    • Jean Ker. dit :

      +1; Merci!
      Il s’agit réellement de collusion.
      (La seule non-affaire Mc Kinsey en fait une belle allégorie. Isn’t it ?)
      Bref, nous sommes le peuple Souverain.

      • ScopeWizard dit :

        @Jean Ker

        Merci ! 🙂

        Je n’ en sais rien puisque nous ne savons rien ; n’ est ce pas , ces gens-là ont toujours à la bouche les meilleures raisons pour agir et prendre les décisions qu’ ils prennent , le tout soigneusement relayé par des médias qui sont souvent à leur service ou qui même s’ ils n’ y sont pas ou se prétendent en contradiction passent certaines choses dans le plus grand des silences….

        Personnellement , il y a par exemple un truc que la plupart semble considérer sans importance mais qui pourtant m’ inquiète au plus haut point ; en effet , hormis toutes les clauses secrètes de tels ou tels accords ou le déjà oublié Traité de Marrakech , il y a le fameux Traité d’ Aix-la-Chapelle…

        Mais l’ un des trucs les plus absurdes reste pour moi ce qui revient à des subventions que nous payons , nous , de notre poche .
        Subventions « déguisées » qui servent à éponger cette connerie d’ ouverture à la concurrence dictée par des instances supranationales au nom du dogme du libre-marché si puissamment en vigueur au sein de l’ UE qui obligent donc à nous ouvrir aux quatre vents .

        Mais qui en réalité consiste à louer les installations nationales en dessous du prix de revient à ceux qui font concurrence et donc prennent à la fois des parts de marché à nos services nationaux mais ces-derniers devant se charger de tout l’ entretien qui est un poste qui coûte très cher , ne participent en rien à quelque maintenance .

        C’ est particulièrement flagrant concernant la fée électricité ou plus récemment la SNCF .

        Résultat des courses , si sur un plan individuel l’ usager peut effectivement espérer y gagner un peu , sur un plan collectif le manque à gagner devant être compensé , par l’ impôt ce gain est en réalité nul .

        Alors , quand j’ entends cette fiotte collabo de Beaune se scandaliser de l’ histoire du drapeau sous l’ Arc de Triomphe comme s’ il ne s’ agissait que d’ un évènement anecdotique voire quelque chose de normal qui en plus ose qualifier ceux qui trouvent à redire d’ extrémistes de Droite , lorsque l’ on sait à quoi est destiné ce monument et le peu d’ amour de la France dont témoignent ceux de LREM , non ça ne passe pas .

        De cette engeance qui insiste autant sur une vaccination toujours au stade expérimental contre laquelle il n’ y aura pas de recours possible auprès de ceux qui l’ imposent en cas d’ effets secondaires graves car tout a été prévu pour que ça ne puisse pas leur arriver , tandis qu’ elle n’ a même pas été fichue d’ en faire autre chose qu’ un bien de consommation tout en étant dans l’ incapacité de fournir la moindre attestation par courrier postal , le pire est à craindre .

        • ScopeWizard dit :

          Quelle importance ?

          Que si ni forfaiture , ni trafic d’ influence voire haute trahison ne sont des délits ou ne sont plus des délits ayant été supprimés du code pénal , pour un pays démocratique tel que le nôtre soit-disant sous régime républicain , c’ est gravissime…

          Parce que là , tout est possible ; allant de ne plus travailler pour la France mais pour des intérêts étrangers jusqu’ à l’ intelligence avec l’ ennemi .

          Navré , mais contrairement à vous je ne cautionne pas .

    • tschok dit :

      « trahison par trafic d’ influence , ce qui est évidemment un délit très grave »

      Il faudrait déjà que ce délit existe, mais bon, quelle importance?

  20. Parabellum dit :

    Et des rafales non? Évidence de la niaiserie de la pseudo Europe ..tous en f 35 et si c est une enclume bienvenue aux russes en supériorité aérienne…sur tout l Europe…changeons de politique vite pour notre indépendance…vraie avec drones et missiles sol sol…et adios les bla bla creux sur l Europe…toujours en devenir…

    • Fralipolipi dit :

      @Parabellum
      « Et des rafales non?  »
      … pour la partie SEAD-DEAD, pourquoi pas ?… Mais pour la partie B61, certainement pas !!!
      .
      A cause de la B61, nous savons tous depuis longtemps que les US tiennent au moins 5 pays OTAN par les couilles :
      Belgique, Pays-Bas, Italie (tous déjà passés au F35), Turquie (interdite de F35 pour l’instant à cause de la bêtise d’Erdogan), … et Allemagne ! (sachant que même les écologistes allemands ne souhaitent pas tirer un trait sur la participation de leur pays à la mises en oeuvre de cette bombe nucléaire … dépassée … mais ça, c’est un autre sujet).

  21. Alsaco dit :

    Pas étonnant c’est l’avion imposé par les USA à l’OTAN je ne voit pas autre chose la concurrence est morte d’avance. De toute façon du matériel français les allemands n’en prennent pas par orgueil national, parole d’alsaco, comme il n’y a pas autre chose de valable ils prennent US ils pourront au moins continuer a vendre leurs bagnoles issues de leur industrie méga polluante. Achetez français les gars qu’ ‘on se le dise

  22. Aramis dit :

    Bonjour le SCAF si le F 35 pompe le budget allemand.

    • Foufi dit :

      Ben, s’ils achètent à la fois des Apache, des Poseidon, des Eurofighter (qui viennet d’être commandés) et des F-35, c’est sûr que le résultat sera celui dont vous parlez ! Même s’ ils ne vous le diront pas directement à cause de leur mentalité réservée !

    • francois dit :

      il manque au moins un mot..

    • Manu34 dit :

      Le F.35 ne pompera rien de plus que le F.18 ou le Typhoon, ou alors à la marge. De ce point de vue, F.35 ou un autre le problème est le même !

      • Aramis dit :

        Non le F 35 coûte beaucoup plus cher en MCO. Il peut aussi justifier un retrait des allemands car il pourra être présenté comme modernisable au niveau 6G.

  23. Auguste dit :

    Et F-35 contre Nordstream2,c’est trop simple comme explication?

    • Paddybus dit :

      Oui… et les Boeing de patmar….etc etc….

    • EchoDelta dit :

      Marche de dupe pour les USA pour moi mais nous verrons.

    • HMX dit :

      Fort probable en effet. Rajoutez aussi les P8 Poséidon, et peut être de futurs AH-64 Apache pour faire bonne mesure… le prix à payer pour acheter le silence de Washington sur le gazoduc Northstream 2. En France, on est étonnamment silencieux sur le sujet, alors que ce gazoduc est un pur scandale sur le plan géopolitique. On remplit les poches de Poutine, qui investit ensuite l’argent dans son armée pour mieux combattre le camp occidental…

      • Fralipolipi dit :

        @HMX
        « On remplit les poches de Poutine, qui investit ensuite l’argent dans son armée pour mieux combattre le camp occidental… »
        1/ Poutine n’est pas éternel
        2/ … dans la mesure ou il est moins polluant de brûler du gaz plutôt que du pétrole ou du charbon, et dans la mesure où pas mal de pays (dont l’Allemagne) ne veulent plus du nucléaire (hors bombe B61 … ), il faut déjà partir du postulat que le Gaz est un mal nécessaire.
        .
        Après, à qui préférez-vous l’acheter :
        – aux US ? qui ont très peu de réserves ‘propres’, et qui exploitent surtout là des gaz de schiste qui sont extrêmement polluants (pour les sols US) … mais un drame écologique majeur dans un pays, est par ricochet et inertie un drame écologique pour toute la planète.
        – à l’Iran ? (ben non, ils sont sous embargo)
        – au Qatar ? (qui finance les Frères islamiques)
        – à l’Algérie ? (qui n’a de toutes les façons peut-être pas assez de capacités, et qui gère tellement mal ses devises)
        – au Turkmenistan ? (appro de plus loin encore, mais forcément plus ou moins sous contrôle indirect russe, + cela enrichirait l’Azerbaidjan, ce qui ne fera pas plaisir à l’Arménie)
        – etc, etc …

        Bref, tournez le sujet dans tous les sens, et vous comprendrez qu’il n’y a aucune bonne option … mais seulement qques moins mauvaises options … choisies en fonctions de certaines priorités.
        .
        Mai surtout évitons de critiquer le nez dans le guidon.
        Il faut considérer les sujets de manière plus globale. Prenons l’habitude de prendre un peu d’altitude 😉

        • Patatra dit :

          1/ Poutine n’est pas éternel : 2036 quand même sans autre modification électorale, ce n’est pas l’éternité, mais dans le bazar actuel il y a de quoi faire.

    • Alain d dit :

      « F-35 contre Nordstream2 », j’y avais pensé avant cette annonce.
      On ne connaitra les concessions bilatérales qu’après le deal……..

  24. Gandalf dit :

    Tant mieux et qu’on arrete le SCAF avec eux. Les Allemands veulent juste du workshare sur le SCAF et au final commenderont des F35 exactement comme ils nous ont plante pour le MAWS mais toujours evidement volontaires pour le produire et financer par la France, comme la modernisation du Tigre Mk3 en s’interessant a l’Apache. On a fait le Rafale, on peut faire le SCAF en solo. Apres tous la Russie et capable de faire de PAKFA, etc…, la Koree son KF, et pourtant moins riche que la France. C’est juste une question de volonte politique car on a tout le savoir faire. D’ailleurs on devrait arreter le EuroMALE qui est trop cher avec 2 moteurs. Les Bosch n’ont qu’a racheter des Global Hawk hahaha!

  25. phil135 dit :

    il existe une solution européenne simple et rapide : 30 rafales + 20 asmp . ce qui est important est que ce soit des B-61 ou des bombes nucléaires ? parce que la B-61 qui impose de survol de la cible … bof

    • daniel dit :

      NON!
      Laissons les teutons à leurs problèmes. Nous avons tout à y perdre.
      Et d’abord la question essentielle: quid du contrôle de ces armes nucléaires? J’imagine mal que nous l’abandonnions.
      Tout ça risque de finir par une demande de partage de notre siège au conseil de sécurité de l’Onu.

      L’Allemagne n’est pas un allié fiable. Point.

    • Grosminet dit :

      @ Phil135:

      Ce qui est important,c’est que les ASMP font partie de la dissuasion FRANCAISE,en aucun cas dans les plans de l’Otan…HORS DE QUESTION de les fournir à d’autres pays (qui déjà,RECLAMENT le droit d’usage de NOS missiles et de NOTRE siège à l’Onu,sans avoir rien fait pour les mériter)

  26. berger dit :

    Et bien moi je dirais que tous les pays qui ont fait le choix du F35 n’ont pas du tout l’intention de se lancer dans un conflit qui nécessiterait l’emploi d’avion, donc conflit asymétrique peut être mais pas plus. Allumer des lascars en mobylette oui, mais surtout pas des avions qui savent se tenir. Et après ça l’autre petit emmerdeur viens nous parler d’une armée européenne…

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Et bien moi je dirais que tous les pays qui ont fait le choix du F35 n’ont pas du tout l’intention de se lancer dans un conflit qui nécessiterait l’emploi d’avion, » Acheter quelque chose pour ne pas s’en servir……………………. vous en avez encore beaucoup des comme ça? Votre voiture, votre smartphone, votre frigo, votre cafetière vous les admirez dans le garage, dans leurs emballages?

  27. JCA2012 dit :

    Qui l’eut cru..? Heureusement que notre armement nucléaire nous appartient bien. Le Grand Charles qui voyait à long terme a demandé le départ des américains de notre pays et n’a pas accepté de ce fait les dépôts de leurs armes nucléaires chez nous et donc de se trouver dans l’obligation maintenant d’acheter des dindes F-35.

  28. Celtibère dit :

    Qui peut encore croire à l’UE? Qui peut encore croire à une défense européenne? Allons! sortons de ces chimères et reprenons notre souveraineté sous peine de voir la France être définitivement inféodée aux USA.

  29. wololo dit :

    J’imagine deja le visage incrédule des militaires lors des prochains voeux du Président de la République quand il dira que l’Europe de La défense est en marche grâce a la coopération Franco-Allemande….

  30. Carin dit :

    Il semblerait que nos amis américains se rapprochent tout doucement de la victoire…
    Et que nos amis allemands s’éloignent de notre version de ce que doit être l’Europe…. Et de fait nous laissent les coudées franches. Alors encore une fois, merci à nos amis de Washington, et encore une fois que dieu bénisse l’Amérique, de nous offrir autant d’opportunités de rebondir.

  31. penandreff dit :

    les bombes nucléaires sont US , les US contrôlent les codes d’armement de leurs bombes Nucléaires transportées par les avions de l’Otan.
    les US ne donneront pas la chaine d’armement de leurs bombes à Dassault ou Airbus.
    La France pourrais donner 20 bombes nucléaires aux Allemands et de leurs demander d’Achter des rafales
    je rigole bon Dimanche à tous

  32. VinceToto dit :

    Pour des missions suicides genre bombardier nucléaire ou attirer les radars/tirs ennemis, le PANAVIA Tornado me semblait tout à fait apte, le F-18 SH aussi me semble apte pour ce style de mission.

    Le F-35A me semble quand même plus adapté/polyvalent pour de l’attaque au sol de cible à haute-valeur. Et puis on peut aussi lui mettre des boules discos et la sono pour attirer les radars/tirs ennemis si besoin (ECR SEAD). Mais peut être que l’Allemagne ne voulant fâcher personne prendra aussi des Eurofighters pour faire boules discos.

  33. Reality Checks dit :

    Ouh là là… Cet article c’est du ‘fire and forget’… Le pauvre F35 va encore s’en prendre pour son grade…. ça va être chaud 😉

    • Fralipolipi dit :

      @RC
      Bof … paradoxalement, ici on s’en fout un peu du F35.
      .
      Le fait est que via le « partage nucléaire » de l’OTAN (via cette B61 donc), les Américains tiennent les Allemands par les couilles (tout comme la Belgique, les Pays-Bas, l’Italie et la Turquie).
      .
      Si ces derniers pays OTAN souhaitent continuer à mettre en oeuvre cette arme nucléaire (même si franchement désuète, car là on parle d’une bombe lisse … cette bonne vieille bombe lisse !..), alors les US peuvent les obliger à acheter ce qu’ils veulent …. même des vieux F104 (faiseurs de veuves) s’ils le souhaitaient.
      .
      Le F35 peut continuer à être une merveille sous Powerpoint dans les rêves, et une bouse en or massif coincée dans son hangar en réalité, cela ne change rien à l’histoire.
      .
      La dimension concernée est un ou plusieurs niveaux au-dessus : celle de savoir si l’on souhaite, ou non, s’afficher sous des contours de puissance nucléaire « militaire ».
      Et en Allemagne, encore tout récemment, même les écologistes (qui n’en sont pas à leur première contradiction) ont répondu « Oui ».

    • Reality Checks dit :

      Je suis bien d’accord sur le fait que tout ceci était prévisible, nous l’avions dit d’ailleurs.
      C’est vrai que les B61 ne peuvent être emportés que par quelques avions, et que cela joue un rôle.

      Ceci étant je crois sincèrement qu’il peut aussi être utile de faire un ‘zoom out » sur cette situation et analyser l’attitude de l’Allemagne en prenant en compte ce que sont ses préoccupations légitimes principales et ses intérêts stratégiques avec un regard plus holistique.

      Un auteur français que j’aime bien a dit un jour que la foi de beaucoup d’hommes est une affaire de géographie.
      L’Allemagne s’est choisi une voie, un destin, une ambition qui s’articule autour de sa capacité à prospérer économiquement en harmonie avec son environnement immédiat. Le poids de l’Histoire est très présent dans leur vison du monde.

      L’énergie joue un rôle charnier dans cette vision. La sécurité énergétique de l’Allemagne est une préoccupation majeure pour sa prospérité indistrielle et un levier critique dans ses relations avec l’ours russe.
      Les américains tentent, et c’est de bonne guerre, de briser le cordon ombilical énergétique entre l’Allemagne et la Russie, mais il n’est pas dans l’intérêt de l’Allemagne de rompre son lien énergétique avec Moscou qui paradoxalement, est une police d’assurance aussi importante pour sa sécurité que l’OTAN.
      L’ours ne dévorera pas la main qui le nourrit.

      Par conséquent je vois l’orientation F35 comme une compensation allemande offerte aux USA pour préserver le lien énergétique de l’Allemagne avec la Russie, avec en ligne de mire l’entrée en service du Nordstream2.

      C’est ce que j’ai déduit de l’observation des différentes positions exprimées par leur personnel politique lors des âpres négociations politiques qui ont eu lieu pour rassembler l’Ampfel Koalition.

      Car comme vous le soulignez, si le B61 implique des contraintes techniques de certification, rien n’empêchait les allemands de renoncer à apposer leur cocarde sur les avions supposés délivrer une bombe lisse, dont on sait bien qu’elle ne constitue pas le facteur clé de survie d’une Allemagne prospère, en pretextant une concession politique pour contenter les verts.

      L’énergie, le gaz naturel, c’est le sang qui irrique l’économie allemande, et le procurer en Russie évite que le sang européen ne soit inutilement versé quand le business peut préserver la paix et renforcer la prospérité.

      • aramis(petit-a) dit :

        …comme une compensation allemande…

        C’est ça. Plus généralement il faut garder en tête que l’Ost-Politik n’est pas en Allemagne une option parmi d’autres. Elle est intrinsèque à l’Allemagne. Et depuis 800 ans : c’est à dire depuis l’époque des chevaliers teutoniques. Les Teutoniques d’aujourd’hui sont les entrepreneurs, donc les affaires, le business.
        Pratiquer l’Ost-Politik (un espace qui intègre la Russie, la Turquie, la Chine (avant la guerre le Japon ) impose de payer tribut aux USA pour avoir leur accord. Ce qui est fait.
        l’Ost-Politik est peut-être un mythe, mais c’est un mythe moteur. Comme le Grand Large des Britts.

  34. StephanieR dit :

    C’est pas un peu dangereux pour les USA compte tenu des déclarations d’industriels allemands qui semblent totalement devenus lobbyistes pro Chine ? Pas de risque de fuite de techno de l’Allemagne vers la RPC?

    • E-Faystos dit :

      @ Stéphanie R.
      Je crois me souvenir d’un de nos.précédents échanges : c’est avec plaisir que je peux vous éclairer sur plusieurs points.
      – Il n’y a aucun industriel Allemand qui travaille sur le F35. Ils se sont concentrés pour pour leur avion en coopération qui est l’Eurofighter. Aussi l’essentiel du travail des ingénieurs et techniciens à été de rattraper leur retard.
      Dernier progrès en date: un Radar AESEA de l’électronicien Ensoldt. Je ne sais pas quelle est le.statut actuel de ce matériel mais c’est sept ans après la France.
      Et pour sûr, AUCUN industriel Allemand ne touche à des technologies aussi sensibles. D’ailleurs, les Chinois ont déjà des radars AESEA ainsi que de nombreux secrets du F35… une copie de grande taille à même survolé le président Obama lors d’un passage en Chine pour un forum sur la lutte contre la contrefaçon : une manière de dire ce que la Chine pense des éxigences US.
      -le F35 serait à l’unique soins des militaires, et les techniciens locaux ne pourront que faire des opérations sommaires. Les grandes révisions et réparation se feront en Italie.
      -l’Allemagne et envahie de bases US, dont Ramstein.
      Si c’est comme en France, les escadrons de bombardement avec arme nucléaire sont rares, très protégés et surveillés
      .
      Au niveau international, les relations entre Chine et Allemagne perd de la vitesse parce que la nouvelle politique Chinoise inquiète (Hong Kong, Taïwan) et que les berlines Allemandes ne sont pas plus difficile à copier qu’un chasseur furtif. Les Allemands regardent leur excédent commercial se détériorer et les pressions US ne manquent pas pour leur rappeler qui les protége… Et ce n’est pas la Chine.
      En espérant vous avoir renseigné.

  35. ORION12 dit :

    La fin du SCAF ? pas necessairement si le F35 ne remplace que les Tornados et pas les eurofighters . mais si c’est le cas Dassault risque de se trouver en position difficile sauf a pouvoir renouer avec les anglais .cette affaire risque de sonner le glas de l’independance française en matiere d’aeronautique . La France a la technologie mais pas les finances …

    • Aramis dit :

      Nous n’avons pas les finances avec la LPM actuelle. Avec une autre rien ne dit qu’on ne peut pas surtout quand on voit notre trajectoire budgétaire et la croissance que nous avons.

  36. Foufi dit :

    Simplex observatio, F- 35 ponit ante te omne tempus

  37. Guerrier des boutons dit :

    Les gonfleurs d’hélices vont encore se lâcher et nous en faire des tartines… Monsieur Lagneau, peut-être faudrait-il éviter de leurs servir la soupe avec de tels articles ?

    • Foufi dit :

      @Guerrier …
      Le déni n’est pas la solution , c’est comme ça, c’est tout ! Mr Lagneau ne fait qu’informer !
      En attendant, certains sont tellement dans le déni que même quand la commande sera passée, ils continueront à nier les évidences ! Un peu comme avec le F-35 en Suisse en ce moment ! Espérer que ceux qui n’ont pas commandé chez vous se cassent la g….. franchement c’est assez mesquin et en plus c’est contre-productif et absurde parceque ça n’arrête rien du tout !

      • Czar dit :

        y a pas à espérer qu’ils vont se casser la gueule : c’est déjà le cas surcoûts annoncés et retours industriels en baisse. donc de toute façon oui, c’est productif, car soit vous vous casserez la gueule et ça nous fera un bon sujet de rigolade soit vous changez d’avis

        • Foufi dit :

          Changer d’avis ? Vous y croyez vraiment ?
          Comme si en Suisse, ils ne réalisaient pas qui est derrière les actions anti-F-35 ! Ou devrais-je dire ceux qui tirent les ficelles en sous-mains ?
          Mon avis c’est que vous avez pu jouer une fois avec leurs c… une fois, mais pas deux fois !
          On se reparle après cher Czar, mon grand ami qui me connait si bien grace à son ordinateur très spécial ! 😉

          • Foufi dit :

            Sinon ça va toi, toi ? Au fait, ma voix n’est pas trop déformée au téléphone ? 😉

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Les gonfleurs d’hélices vont encore se lâcher et nous en faire des tartines… » Il vous a peut être échappé que le fil de discussion a une portée axée sur l’aspect « géopolitique » de l’éventuel choix de l’Allemagne pour le F-35! Cela a du vous échapper où alors vous n’avez rien pigé! Retournez donc dans votre bac à sable nous confectionner des pâtés de sable, le seul domaine où vous nous donnez vaguement un semblant d’expertise!

    • Gaulois78 dit :

      @Guerrier des boutons

      Vous vous êtes trompés de blog, pour les émissions culinaires vous avez marmiton et les chaînes TV…

  38. EchoDelta dit :

    Le SCAF serait mort en ce cas. Car choisir un F35 pour larguer une bombe gravitationnelle des années 60, c’est juste complètement stupide. C’est moins grave chez les allemands de toute façon il ne compte pas servir de leur armée alors que cet avion soit opérationnel ou pas importé peu pour leur cas.

    • Cordialement dit :

      Ça sera la France aussi, qui va acheter le F35 pour enterrer le SCAF.

      • EchoDelta dit :

        Il vaut mieux ne pas trop y compter, puisque la France utilise ses avions au combat, elle. Dès lors je ne vois pas comment nous pourrions actuellement acheter du F35… Il faudrait des événements extrêmement graves pour que cela arrive, et en ce cas, vue que notre pays serait déjà dévasté, nous achèterons, ou acquerrons les produits disponibles pour faire feu de tout bois, fut-ce du F35.

  39. ONERESQUE dit :

    Prendre des E & F/A-18 s’est inéluctablement transformé en IMPASSE puisque Suisse, Finlande, Inde et US NAVY qui manque de pognon pour son FA-XX 6th GEN ( sacrifice des dernières tranches pour avoir les premiers milliards de R&T NGAD N-Grumman ) ont liquidé littéralement TOUTE opportunité de maintenir la prod au-delà de 2024-2025….le zinc de Boeing (ex Mc Donnell, ex-YF17 Northrop) est AU BOUT de ses chaînes d’assemblage et ce ne sont pas les gestionnaires allemands qui vont prendre le risque de se retrouver en rade bientôt….Le seul HIC est que quand un Lockheed met le pied dans la porte, on sait pertinemment que le Département d’Etat, les lobbystes du CMI US et des 12 agences liées suivent avec le représentant de commerce F-35 ( alias  » la Dinde  » aux 763 défauts et 5 crashs défaillances inexpliquables)….BREF, la ménagère allemande va avoir sa porte « baillant » et d’ici que les vendeurs US lui bazardent toute la collection de « tupperwares », çà finira à 110 F-35 qui auront l’avantage d’être rapido dispos à prix subventionné ( et entretien démesuré, bref des avions-imprimantes et leurs MCO cartouches qui vont être sanglantes en Milliards d’€ )….Si Poutine gratte le Dombass ou bloque les pays baltes d’ici 2030, l’urgence stratégique sera violente et dominante sur les acquisitions face à un SCAF de 30 T hyper-cher et dispo en 2037 !!!!!

    • ki2 dit :

      Je trouve que faire le NGF avec l’US navy (le NGF seulemment, pas le SCAF) serait vraiment judicieux étant donné les besoins similaires (CATOBAR), on peut se mettre d’accord sur une même cellule mais avec de l’électronique et des moteurs spécifiques à chacun, cela aurait pour avantage d’amortir les couts avec les deux utilisateurs les plus importants prévus (En plus je crois même que Dassault dispose d’un site industriel à Little rock dans l’Arkansas)

    • Foufi dit :

      @ ONERESQE,
      Mais pourquoi continuer à ressaser ce qui n’intéresse personne ; les 763 défauts et 5 crashs et défaillances inexpliquables : TOUT LE MONDE S’EN FOU CLAIREMENT ! Vous vous faites du mal pour rien là !

      • Foufi dit :

        @ ONERESQUE
        Et dans le même ordre d’idées, même si le Rafale avait autant de non-conformitées et autant de crash , cela n’empêcherai pas de le vendre !
        Personne n’achete un avion parcequ’il est sans défauts ou de pertes !
        Ce sont des choix politiques, logistiques et économiques qui orrientent le choix !
        Souvenez vous du F-104, la faiseur de veuves, dont 35% de la production totale mondiale a finit au tapis !
        Conclusion, il est totalement absurde et déconnecté de reter sur un argumentaire comme celui-ci dont personne n’a que faire !

  40. Stéphan dit :

    Question d’un néophyte, est-ce que les Allemands ont un jour pris en considération l’achat de Rafale ? si non pourquoi ?
    sous question, est-ce que le Rafale qui à la capacité de déployer des armes nucléaire ( ASMPA ) ne pourrais pas déployer le bombe nucléaire US ( B-61 )

    Merci.

    • Aramis dit :

      « Question d’un néophyte, est-ce que les Allemands ont un jour pris en considération l’achat de Rafale ? si non pourquoi ? » Non car ils sont partis prenante de l’EF 2000 développé pour concurencer le Rafale.

      « sous question, est-ce que le Rafale qui à la capacité de déployer des armes nucléaire ( ASMPA ) ne pourrais pas déployer le bombe nucléaire US ( B-61 ) » Il faudrait que les américains acceptent de qualifier l’avion, ils ne le feront pas et nous ne leur donnerons pas accès au système d’arme de ‘l’avion.

    • Lothringer dit :

      La France a fait le choix du Rafale dans les années 80 parce que le projet Eurofighter ne répondait pas à ses attentes. Donc la France a quitté le projet Eurofighter à ses débuts. Les projets Rafale et Eurofighter sont donc 2 projets parallèles (en terme de calendrier). Donc l’Allemagne n’a JAMAIS envisagé l’achat de Rafale, ni dans le passé, ni dans le présent, ni dans le futur.

      La bombe B-61 étant américaine, les clés de son déclenchement sont entre les mains des Américains. Donc seuls les Américains peuvent approuver tel ou tel avion à transporter (et larguer) cette famille de bombe. Pour certifier un avion américain , il faut environ 3 ans de tests. Pour certifier un avion non-américain, il faut 10 ans ou plus (pour effectuer exactement les mêmes tests).
      Sachant que la bombe B61 se décline en plusieurs sous-versions, nécessitant une certification pour chaque sous-version. La dernière sous-version en date B61-12 nécessitant bien entendu une remise à zéro du processus de certification.
      Donc la réponse à la sous-question est : le Rafale, qui n’est vendu ni à la Belgique, ni à l’Italie, ni aux Pays-Bas, ne peut donc en aucun cas être certifié B61.

    • Manu34 dit :

      Non, jamais, et ils ne le feront jamais pour deux raisons essentielles:
      1-Il est français et les allemands ont un vrai complexe de supériorité en matière industrielle. Pour qui connait bien l’automobile, simple exemple, identifier un grand groupe où l’arrogance est la religion de la maison ne pose pas vraiment de problème (…). Et sans anti-germanisme primaire. Objectivement. Et quand en plus il s’agit d’un appareil français, pourtant bien meilleurs qu’eux dans ce domaine précis, alors là ce serait l’humiliation. C’est très bête, mais c’est ainsi; tous les peuples peuvent avoir leurs petits complexes, nous français n’en sommes pas exempts.
      2-l’Allemagne co-produit l’ex concurrent numéro 1 du Rafale, projet que la France a quitté (en ayant eu 100 fois raison!) pour faire son propre avion…le Rafale. Ils ne peuvent pas alors même qu’ils produisent encore cet avion aller acheter le concurrent. Ca n’aurait pas plus de sens que pour nous d’acheter du Typhoon ! Nous savons tous lequel est le plus réussi, mais le Typhoon n’est pas non plus une enclume volante, il a ses qualités opérationnelles.

      Au delà de ça, adapter la ridicule B.61 au Rafale ne peut se faire, bien que ce soit techniquement tout à fait possible. D’une part pourquoi aller adapter cet armement obsolète sur le Rafale alors que les US ne le maintiennent pas réellement pour des raisons opérationnelles mais davantage pour décrocher des marchés export vers l’OTAN pour leurs chasseurs ? Partant de là, ils n’ont aucune raison d’autoriser ou de faciliter l’homologation du Rafale. Mais quand bien même l’Allemagne ne voudrait entendre parler de la B.61 que sur un chasseur européen; eh bien elle en produit un qui peut tout à fait la porter: le Typhoon. Donc le Rafale n’est pas une option dans ce jeu, pas même théorique.
      J’ajoute, mais là c’est simplement un avis personnel: toute cette affaire est une farce pour faire avaler une couleuvre. Adapter la B.61 sur le Typhoon d’une serait bien moins compliqué qu’on ne veut nous le faire croire avec un peu de volonté, et de deux comme le rappelle plus haut Eurafale, aurait pu et du être prévu bien avant de se retrouver dans le mur. Sauf à vouloir se le prendre volontairement…

    • E-Faystos dit :

      @ Stéphan
      Les Allemands prennent US parce qu’ils ont la.protection US, et qu’il faut être compatible.
      Et compatible OTAN comme le répètent les perroquets du ministère de la défense allemande.
      En plus prendre du Rafale qui est le faux jumeau du Typhoon, sensé être multirôle, sonnerait comme.un motif d’émeutes, en désavouant tout le secteur aéronautique Germain.
      Donc le matériel purement Français n’est pas envisagé si il n’est pas Germanisable.

    • EchoDelta dit :

      Jamais les US n’autoriserons l’adaptation de la B61 sur le Rafale. La conception de cette bombe date du milieu du siècle dernier, donc l’intérêt opérationnel est quand même extrêmement limité, pour ne pas dire nul. Elle oblige a pénétrer loin en territoire ennemi, pour frapper, là ou depuis 30 ans au moins un missile fait le job en France.

      Et les Allemands n’achèteront jamais de Rafale car :
      1/ ce serait désavouer l’EF2000, ce qui peut se comprendre
      2/ ce serait reconnaitre que les Français ont fait mieux avec moins de moyens

  41. Eric dit :

    Je ne suis pas un néofit en aviation mais ce sujet ne m’a jamais vraiment préoccupé ; quelqu’un pourrait me renseigner sur l’intégration de cet armement sur un avion, pourquoi si long et si couteux. En vous remerciant.

    • eric dit :

      Personne !!!!!!!!!!!!!!

    • vno dit :

      Etude de sureté nucléaire et essais des matériels radioactifs et aux rayonnements ionisants, validation de la résistance à l’EMP, protection du personnel … Pas forcément long si on y met les moyens, mais moyens prototypes couteux avec beaucoup de monde dans la boucle. La France a (avait ?) ces moyens, pas forcément les Allemands. Je ne crois pas qu’ils aient l’équivalent pour leurs ingénieurs Militaires de l’école d’application Militaire de l’énergie Atomique ou du Commissariat à l’Energie Atomique – Direction des Applications militaires pour les Ingénieurs civils, et bien sur, la DGA.

  42. LOUIS XIV dit :

    Si tovaritch Vlad fait des siennes en Ukraine et si la situation dégénère en conflit local, on verra le F35 à l’oeuvre : soit il sort major de sa promo « combat proven », soit c’est la fin de l’imperium américain. En soi, intéressant.

    • yakafokon dit :

      Faut pas compter sur les Allemands pour intervenir sinon ils vont se les geler tout l’hiver. Donc, tous les proprios de F35 qui vénèrent l’Allemagne (sauf l’Italie) garderont leurs avions au sol et feront du simulateur à la place. Seule la France est venue aider la Grèce face à Erdogan.

    • Tempo dit :

      @ Louis XIV
      Peu de chance de voir le F35 à l’oeuvre. la réponse des USA et de l’EU se limitera à des sanctions économiques et financières, gel des importations (excluant le gaz) et des avoirs ce qui risque de gêner plus les oligarques qu’autre chose.
      V Poutine le sait et a toutes les cartes en main pour imposer ses vues. Son intransigeance va sûrement provoquer l’échec des négociations cette semaine et fournir le prétexte à une probable invasion de l’Ukraine. En cas de sanction occidentale, il faut s’attendre à une rupture des livraisons de gaz et autres ressources naturelles, à la déstabilisation des pays baltes par le biais de l’immigration via la Biélorussie et une possible entente avec le gouvernement kazakh pour restreindre les livraisons de terres rares et lithium qui sont tant nécessaires à nos économies. Donc conflit armé Otan / Russie difficilement envisageable.

    • Carin dit :

      @LOUIS…
      Aucun F35 n’interviendra… même pas à distance de sécurité…
      Cet avion nous est présenté comme le nec plus ultra en matière de capteurs de toutes natures, mais aucun ne se trouve en mer noire pour en faire la démonstration…
      Aucun de ces avions super extra génial inégalable n’est basé en Irak ou Syrie, Libye, même pas sur H5… c’est dire toute la confiance que les vrais utilisateurs de cet oiseau à savoir l’armée américaine lui accorde! Et ce quelle que soit la version. Certains contributeurs baignants dans la lumière vous diraient que c’est voulu, que c’est fait pour garder l’énorme surprise de son efficacité face à un ennemi.. etc… mais la vérité c’est que cet avion les pilotes, et décideurs militaires américains n’en veulent pas, et qu’il finira dans la garde nationale américaine, pour quelques dizaines d’entre eux, et dans le désert pour les autres, et ça va prendre moins de dix ans, et tous ses actuels afficionados auront changés de pseudo. LM elle-même ne s’y est pas trompé, puisque ça fait 7 ans maintenant qu’elle travaille sur le NGAD, et qu’elle a mis en place directement en Europe l’outil de réparation et d’entretien de l’animal, pour ne s’occuper que de l’envoie des pièces détachées qui proviendront pour la plupart du fameux désert, parce qu’elle a besoin de ses usines de fabrication pour ses futures productions.

  43. Lassithi dit :

    Bah, avec les eurogagas la France est la reine du parquet au bal des cocus du dimanche.
    Et le reste de la semaine, elle paie la chambre pour que sa pseudo moitié allemande convole avec don seul amour Washington.
    Rien de neuf, si ce n’est que l’eurogaga trouvera toujours une excuse pour ne pas tirer les conséquences du comportement de sa moitié. Il n’est pas aveugle, il est dogmatique et stupide.

  44. zizou35 dit :

    tt commentaire est inutile tt comme l’E U R O P E ….

  45. Sun Tzu dit :

    Avec les allemands, on a des amis qui vous dispensent d’avoir des ennemis.

  46. Eric dit :

    A partir du moment où le F/A-18 (et sans doute aussi l’Eurofighter) ne sera pas qualifié pour la B-61, cette décision est sans doute inéluctable. Personne ici n’a l’air de comprendre que cette qualification est un élément incontournable : il faut répéter encore et encore que ce n’est pas l’efficacité militaire (très relative) de la B-61 qui est en cause, mais d’abord sa signification politique. Elle signifie un couplage des dissuasions nucléaires américaines et européennes dans le cadre de l’Otan, donc la garantie de la « protection » US, et ça, les allemands y tiennent comme à la prunelle de leurs yeux. Enfin, pourquoi croyez-vous donc que même les Grünen, pourtant farouches antinucléaires, s’y sont ralliés sans aucun problème ? Notre problème à nous français, c’est qu’on n’a aucune alternative à leur proposer. Ceux qui parlent du couple Rafale / ASMP sont en plein délire : ça n’intéressera jamais Berlin parce que pour eux, cette arme n’aura jamais cette signification politique. Et qu’ils préfèreront toujours le gros parapluie américain à la petite ombrelle française…

    • ki2 dit :

      regardez les stocks de munitions des armées françaises, elles n’ont même pas de quoi protéger le territoire principal, il serait illusoire de croire qu’on peut proposer la protection à un pays alors qu’on arriverait même pas à défendre la Polynésie ou la nouvelle Calédonie contre un porte-avion chinois …..

      • Carin dit :

        @Ki2
        Vous avez raison sur le stock… c’est même grave. Mais lorsque le GAN sort, il est full en munitions, lorsqu’un soum sort idem, une FREMM aussi etc..
        nos matériels sont capables de tirer de l’américain, et toutes les munitions compatibles OTAN, ce qui relativise vos écrits, maintenant nos stratèges militaires ont commencés à tirer la sonnette d’alarme, et je suis persuadé que de nombreuses commandes de munitions vont êtres passées, car il apparaît qu’il y a de l’écho dans les entrepôts, et nous ne pourrions utiliser les munitions OTAN qu’en coalition sous commandement américain, ce qui nous laisse très peu de marge sur une opération seul.
        Mais ça va prendre du temps, car les pays clients de nos matériels sont prioritaires, et la montée en puissance de nos fournisseurs pour honorer nos commandes en plus va être un peu longue…. À l’image de Dassault et de ses 500 petits fournisseurs qui ont réclamés 3 ans pour arriver à produire 3 rafale/mois.

    • fab dit :

      Bonjour Eric
      Je croies au contraire que tout le monde comprend la portée politique de ces affaires-là. En tout cas, moi je comprends… mais je comprends aussi qu’un ciel européen défendu par des F-35 ne m’inspire que très peu de confiance. Ce qui est présenté comme les succès de LM à l’export en Europe pourrait bien être les fondations d’une énorme débandade sur le terrain militaire. si je résume, à plus ou moins long terme : Norvège, Italie, Pologne, Finlande, Pays-Bas, Belgique, et à présent Allemagne et on parle aussi de l’Espagne pour les différents modèles de F-35.

      Si nous avions des certitudes rassurantes sur cette machine, pourquoi pas effectivement miser sur la « protection » US… mais là il me semble que la situation est tout autre…Donc, parler d’alternative politique et de signification politique me parait hasardeux… j’espère sincèrement qu’on ne verra jamais ce que peuvent être la conséquence de ces choix « politiques »…

    • Carin dit :

      @Eric
      Ça va plus loin que ça…
      La constitution allemande a été écrite par le vainqueur… américain.. les allemands ne font pas ce qu’ils veulent, mais ce que Washington leurs dicte…
      Ils le font payer aux américains en déclarant tous leurs différents matériels non opérationnels, et s’appuient sur l’OTAN pour suppléer à leurs soit disant carences. Mais si on y regarde de plus près, l’Allemagne de Mme Merckel a été surprise par le comportement de Trump, avant de comprendre que c’était leur unique chance de quitter les geôles de Washington. Mme Merkel et le bundestag se sont alors lancés dans une liste de coopérations inédites et même impensable avec la France, et si Trump avait été réélu toute la liste serait encore d’actualité. Mr Biden n’en a pas encore fini avec l’Allemagne, il doit non seulement rattraper la grosse bévue de son prédécesseur, mais en plus il doit resserrer l’emprise autour du cou allemand… je pense que non content d’imposer son matos, il va même faire annuler NS2, et caser son gaz à toute l’Europe du Nord, ainsi qu’à l’Italie et l’Espagne a raison de 20/25% de leurs approvisionnements. Il ne faut donc pas trop en vouloir aux allemands, ils n’ont pas la main sur aucune de leurs politiques…. Ils ont perdus la guerre.
      Et l’ultimatum de Mme Parly pour la mi-juin 2022, assorti au grand silence sur l’Europe de La Défense depuis plusieurs mois, démontre juste que le gouvernement français a pris bonne note que l’abandon des coopérations franco/allemandes est inéluctable…. Les USA reprennent la main en Europe et de fait nous renvois à notre souveraine isolation…. mais l’un n’allant pas sans l’autre, nous libère aussi, car malgré toute notre bonne volonté, nous nous serions épuisés à essayer de prendre leur place de maître du bal… ça fait quand même 75 ans que c’est eux qui font swinger l’Europe, en lieu et place de la valse. Nous sommes loin d’être à la hauteur des américains.

  47. Paddybus dit :

    Hé ben… même 15 jours après Noël, la dinde continue à se vendre…. vive l’europe de la défonce…

  48. Clavier dit :

    Le F 35 reprend la tradition du F 104 …..
    Le vilain monsieur Dassault n’a pas voulu coopérer avec l’ami Fritz qui essayait de lui piquer son savoir faire.
    On va rester entre nous et ce sera très bien ainsi !
    Chaque année on peindra notre joli Rafale d’une couleur différente et notre virevoltante libellule fera la joie des spotters dans tous les meetings pendant que le moineau obèse de l’OTAN essayera de voler tant bien que mal sous les huées des spectateurs….
    Sic transit gloria mundi .

  49. albert dit :

    L’allemagne, pays anti nucléaire qui ferme ces centrales nucléaires par idéologie écolo mais qui préfère acheter américains plutot qu’européen (vive l’Union européenne et ses belles paroles) sous le seul prétexte de garder la bombe nucléaire qu’ils ont sous l’égide de l’OTAN. Y a des contradiction incroyable chez nos voisins.
    Donc après les belges, les pays bas, les italiens, c »est les allemands qui préfèrent acheter américians plutot qu’européen. Elle est belle l’europe. Nous au moins en France, on a nos défauts mais on est logique avec notre vision de l’Europe. L’UE n’est plus qu’une farce idéologique que les américains manipulent comme bon leur semble. On (la France) est les seuls à croire encore en ce rêve mort né.

    • ki2 dit :

      et les AWACS, les hawkeyes, les c-130, les reapers, les catapultes ! ils racontent une autre histoire…..

  50. LEONARD dit :

    Le discriminant fondamental, c’est la volonté d’autonomie. Je ne dis pas d’indépendance, mais d’autonomie militaire.

    La France a cette volonté, pour des raisons géographiques (les DOM), politiques (le Conseil de Sécurité), historiques (l’Empire Colonial, 14/18, De Gaulle), industrielles (la BITD). Aucun des autres pays européens n’a cette volonté d’autonomie. Soit qu’ils soient en 1ère ligne (ex pays de l’Est, Grèce), soit qu’ils soient trop petits (Danemark, Portugal, Slovènie), soit que leur constitution les bride (Allemagne), soit que leurs objectifs soient purement économiques (Pays-Bas, Allemagne).

    En conséquence, nous sommes les seuls à avoir des raisons militaires à notre volonté d’indépendance. Ce qui fait que là où acquérir un avion U.S serait une trahison stratégique chez nous, ce n’est qu’un renoncement industriel en Allemagne et la continuation d’une logique défensive ailleurs en Europe.

    C’est pourquoi F18 ou F35, au fond, l’Allemagne s’en tape, et çà n’a pas beaucoup d’importance pour le SCAF. La question est de savoir si l’Allemagne du SPD veut encore se construire ou développer une industrie de l’armement. Il y a dans la gauche allemande comme dans toutes les gauches d’ailleurs, une attraction pour le pacifisme. Dans la coalition en cours, l’état du monde, le poids de l’Otan et le réalisme des relations internationales l’ont emporté sur les tentations fleur-bleue, mais ça ne veut pas dire que l’envie de renforcer leur BITD soit présente. Ils ne la saborderont pas, car se sont des emplois et donc des électeurs. Mais il est probable que l’axe Industrie de Défense ne soit pas prioritaire. C’est le problème d’Airbus D.A désormais. A t’il (en dehors des Länders), une oreille favorable à Berlin pour débloquer les € ?

    Suivant l’appui du SPD à Airbus D.A, la position de Dassault dans la négo se fortifie ou s’affaiblit. L’acquisition de F35, si elle n’est pas contrebalancée très vite par une annonce sur le SCAF (du genre plan d’équipement), sera le révélateur de l’avenir de celui-ci, et de la « souplesse » d’Airbus dans les négos encore en cours. C’est pourquoi Trappier joue la montre.

    Paradoxalement, Airbus D.A a plus d’intérêt (hors nocivité L.M) à une option F35 + E.F 2000 ECM, qu’à une option F18 + Growler. Ca leur permettra de développer des capacités ECM qui seront utiles par la suite et de continuer à prolonger la chaîne du EF 2000. Et de toutes façons, comme le dit @Oneresque, pour le F18, l’US Navy a cloué le cercueil.

    • Manu34 dit :

      Bien vu !
      Et de ce point de vue la décision ou non de prendre du Typhoon pour remplacer les ECR et du F.35 seulement là où nécessaire sera très révélatrice…

    • Hélyx dit :

      @LEONARD

      N’oubliez pas la situation économique des deux entreprises dans votre analyse : Dassault a engrangé des commandes records en 2021 tandis que Airbus DS aura bientôt terminé la production des Typhoon. De mon point vue, c’est Dassault qui est en position de force dans ce bras de fer. Dassault aura le savoir-faire et les fonds pour concevoir un SCAF moins ambitieux que le projet original mais compétitif. Du côté de Airbus DS, c’est presque impossible de se lancer en solo dans la construction d’un chasseur, il ne restera que le Tempest et seulement avec l’accord des anglais (ce n’est pas gagné).

  51. Vidoc-19 dit :

    On savait déjà que dans le couple franco-allemand il y a un cocu de taille, un cocu gigantesque, un cocu mémorable : la France.
    On savait déjà que la France est paralysée par les paires de menottes qu’on lui a mises depuis 1945 : l’OTAN et l’union européenne par-dessus avec le mariage forcé à l’Allemagne comme cerise sur le gâteau. La France ne peut même plus bouger un petit doigt dans ce tonneau de mélasse. Et pourtant, élection présidentielle après élection présidentielle, le nouveau président français se précipite en Allemagne pour faire obédience au patron européen qui est évidemment un employé zélé de Washington.
    Ainsi va la France depuis des dizaines et des dizaines d’années… l’Allemagne caracole en tête au niveau des exportations, la France est bonne dernière. On ne va pas refaire de la politique ni expliquer encore une fois les raisons de notre faillite et de notre effondrement : elles sont intérieures à 50 % et extérieures à 50 %.
    La plus grande faillite de la France, c’est son peuple: majoritairement soumis, centriste et donc collabo par lâcheté, par peur et par instinct grégaire, il s’apprête à élire encore une fois le même ou la même, qui continuera avec enthousiasme à se faire cocufier par Bruxelles, Berlin et donc Washington. C’est la volonté du peuple français qui ne comprend même plus ce qu’il y a devant son nez tellement il a été abruti.
    Les Allemands auront donc parfaitement raison d’enfoncer le clou un peu plus profond: les dirigeants français acceptent toutes les humiliations, toutes les bassesses, toutes les soumissions. Ils se vengent en serrant un peu plus la vis au peuple français qui grosso modo accepte tout sans broncher. Ce ne sont pas des gilets jaunes qui changeront quelque chose à cet état de fait,ni des anti-passe sanitaire..
    c’est ça la merveille de la réussite du système libéral ,capitaliste, c’est vraiment le : « cause toujours, tu m’intéresses » ! Jamais cette formule n’a été aussi vraie, aussi pertinente !
    Sur ce forum ils sont un certain nombre de cocus bêlant en troupeau ou chassant en meute selon les jours, , qui vont encore me dire d’aller vivre en Corée du Nord pour voir si c’est mieux: oui, il n’y a pas photo, tout est désormais mieux que cette France-là, que cette Europe-là, que ce monde atlantisé-là !
    Il suffit de s’informer un peu pour voir qu’il existe sur la planète un certain nombre de pays qui ont encore de la dignité, c’est-à-dire une civilisation préservée, des frontières et un esprit national, des projets et le simple respect de soi-même. En France, c’est fini.
    Le président insulte le peuple et invite des travestis dans les salons de l’Élysée pour guincher lors de la fête de la musique; il affiche le torchon européen sous l’Arc de Triomphe, il peut tout se permettre car il n’y a personne en face.
    Bonne continuation donc aux Allemands pour continuer à s’en mettre plein les poches sur notre dos, et pour continuer à convoquer les nouveaux présidents de la République Française pour leur passer la feuille de route américaine et donc européenne.
    La France ? Elle continuera à fournir quelques poignées d’avions là où on en voudra bien, jusqu’aux limites imposées par Washington. Cela permettra de continuer à entretenir une illusion de puissance, perdue depuis environ 70 ans sans que le peuple français n’y voie que du feu..

    • Jean Ker. dit :

      +1 merci.

    • Gamelin et Weygand dans bateau dit :

      Dites moi vous vivez en encore au début du 20eme siècle ?
      Vous avez loupé un paquet d’épisodes géopolitiques majeurs…
      Pis soyons honnête, ça a commencé à merder dès1870.

  52. bpapon60 dit :

    Bonjour,
     » l’US Navy n’embarque plus d’armes nucléaires à bord de ses porte-avions  »
    Toutes bombes ou bien que la B-61 ?

  53. Fralipolipi dit :

    Bof … sans surprise … d’autant que ce sujet a déjà été anticipé et évoqué plusieurs fois ces derniers mois.
    .
    Attendons de voir désormais ce que nos voisins allemands confirmerons.
    .
    Si issue F35 il y a pour la partie B61,
    pourquoi ne pas participer en parallèle avec les Allemands, pour la partie SEAD-DEAD, au co-développement d’une nacelle de brouillage électronique … si potentiellement compatible et complémentaire avec Rafale et Spectra (?)
    Sinon, le sujet peut aussi être étudié avec les suédois …
    https://www.air-cosmos.com/article/saab-dveloppe-une-nacelle-de-guerre-lectronique-offensive-98

    • Lotharingie dit :

      Fralipolipi :
      .
      « …… sans surprise … d’autant que ce sujet a déjà été anticipé et évoqué plusieurs fois ces derniers mois….. »
      .
      Effectivement,…, tous ceux qui un tant soit peu, s’intéressent à la géopolitique, s’attendaient à cette possible prise de position de la part de nos voisins.
      .
      Quid de l’avenir de SCAF ?…..

      • Fralipolipi dit :

        Selon certains, le chancelier Scholtz serait un (fervent ?) supporter du SCAF.
        .
        Article intéressant d’Avions Légendaires, qui nous parle plus en détails des avis politiques germaniques
        https://www.avionslegendaires.net/2022/01/actu/vers-un-retour-en-grace-du-f-35a-lightning-ii-aupres-du-bundeswehr/

        Avec certains députés qui évoqueraient même le Rafale F4, … mais bon, faut pas rêver non plus 😀 … c’est juste un signe que tout n’est pas soit tout blanc, soit tout noir.
        .
        Et cela vient soutenir un peu mon idée de tenter de travailler avec les Allemands sur une nacelle de guerre électronique (si cela est aussi pertinent de notre côté Rafale …?) => Cf le récent sujet d’une version Growler du Rafale
        (sur lequel nous avions tous a peu près finis par conclure que le développement d’un pod dédié à la guerre électronique était potentiellement utile, mais rien de plus … car Rafale n’a pas vocation à jouer le rôle d’un Growler, Rafale jouant déjà en grande partie ce rôle pour lui-même … à l’inverse des avions de l’USAF hors Growler
        … mais aussi à l’inverse du Typhoon du coup !!!).

  54. Leo dit :

    Parfait, faisons le NGF solo, même si c’est couteux, et on pourra l’exporter librement. Financièrement, on s’y retrouvera.

  55. vrai_chasseur dit :

    En réalité, les pays européens souhaitant ‘faire partie’ de la dissuasion nucléaire US comme chauffeurs-livreurs de la B61 en Europe, n’ont pas le choix de la camionnette de livraison. Elle sera américaine, F15, F35 ou F16, dans cet ordre. Le F15 est déjà qualifié B61-12, le F35 va suivre.

    Du point de vue budget, il faut souhaiter pour ces pays que l’acquisition de camionnettes B61 leur serve également à d’autres usages majeurs de défense. C’est la seule analyse à conduire pour choisir entre ces 3 avions. Par exemple, prendre du F15EX c’est se doter d’un redoutable camion à missiles, engin plus contributif en coalition qu’un F35. Comme le Rafale, le F15 est une valeur sûre qui a été engagé à de multiples reprises et dont aucun n’a été perdu en combat à ce jour.

  56. Manu34 dit :

    En préalable: je suis pour l’abandon du SCAF avec les allemands si ils n’en reviennent pas à la position logique en la matière, à savoir maîtrise d’oeuvre totale et absolue de Dassault sur le NGF, infiniment meilleur qu’eux en ce domaine, et ils le savent. et côté transfert ou pas, c’est Dassault qui décide et point barre. Donc en gros, même si je comprends les avantages de cette coopération, il ne faut pas se voiler la face non plus, ça ne peut pas se faire au prix d’une usine à gaz type Eurofighter. Nous on sait faire, eux non. Et comme ils ne mouleront jamais leur cake, je suis pour l’abandon de cette coopération; je n’ai rien contre les allemands, au contraire, mais en matière de coopération industrielle, ils m’inspirent quasiment autant confiance que les chinois.
    Ceci étant posé, et étant également posé que la perpétuation opérationnelle de bombes nucléaires à gravitation est ridicule au dernier degré;
    qu’est ce que ça peut faire qu’ils prennent du F.18SH ou du F.35 ?
    De toutes façons dans les deux cas ils achètent du matos US. Boeing n’a rien de plus « européen » ou proche de nos intérêts que LM…
    Personnellement très franchement, que l’Allemagne achète du F.35 ou du F.18, et surtout si les ECR sont eux remplacés par des Typhoon, je m’en cogne un peu. Au pire, à partir du moment où on a décidé de participer à cette farce de la B.61, autant le faire avec celui des deux qui a le plus de chance de survivre à une expédition pour la délivrer. Au moins ce sera une des rares fois où un pays européen choisira le F.35 pour une bonne raison, contrairement aux hurluberlus qui continuent de vouloir faire croire que cet appareil peut faire de la police du ciel ou intercepter grand chose.
    Le problème ce n’est pas F.18 ou F.35. Après tout pour nous ça ne change rien. Le problème c’est d’accepter de se prêter à ce petit jeu de la B.61. C’est se foutre de la gu…e du monde au dernier degré. Mais ça c’était déjà acquis avec le F.18…

  57. CRAM dit :

    Pour résumer…
    Les US (je suis surtout pas anti-US, je précise) mettent à dispo quelques bombes nucléaires hors frontières US (dans des entrepôts de bases US, gardées par des soldats US et à utiliser uniquement avec l’aval US…) avec l’obligation pour les membres de l’OTAN de devoir les mettre oeuvre donc avec du matos US puisque les US mettront un maximum de temps à valider un avion non-US (on se demande bien pourquoi le tornado pouvait le faire…). Bien sûr, les US proposeront un ou plusieurs avions pour le faire…
    Comme si une telle bombe ne pouvait pas venir en express des US en cas de besoin en sachant que l’hypothèse d’une telle utilisation est quasi nulle puisque aucun pays n’acceptera qu’elle explose chez lui. Or, c’est bien l’usage d’une telle bombe… stopper un assaut conventionnel.

  58. farragut dit :

    « Le F-35A désormais favori pour remplacer les chasseurs-bombardiers Tornado allemands? »
    Pourquoi rajouter « désormais » dans le titre de ce billet ? Humour britannique, M. Lagneau ?

    Déjà le Tornado était de facture britannique, avec une silhouette rappelant fort le beau TSR-2, abandonné sur ordre des US, comme a failli l’être la RAF toute entière au profit des missiles anti-aériens (Heureusement, les réacteurs Olympus ont été « récupérés » pour le Concorde).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/BAC_TSR-2
    https://www.baesystems.com/en/heritage/bac-tsr-2

    Si les US avaient proposé à Merkel une alliance de type AUKUS (« GRUKUS » pour le « GeRmany »), elle aurait déjà signé des deux mains, sur ordre de son mentor Vladimir.

    Donc, les « choix » d’avions de combat n’en sont pas, et il faut la perversité (ou l’arrogance) intellectuelle d’un Macron pour croire qu’il va « convaincre » un dirigeant sérieux en Europe de lâcher l’OTAN pour l’ombre ! Surtout que « Traître un jour (pour les français), traître toujours », cela ne donne pas vraiment confiance.

    La théorie du « ruissellement » de la dissuasion nucléaire française (genre suppression de l’ISF) aux autres pays européens manque encore de preuves. Il ne faut pas toujours prendre les voisins (et les « citoyens » français, dont la citoyenneté se détermine en fonction de l’alignement sur les décisions du Chef) QUE pour des imbéciles ou des irresponsables sans mémoire !

    Pour les Allemands comme pour les Polonais, Belges, Hollandais, Danois, Norvégiens, Finlandais (tiens, les Suisses aussi ?), changer de contrat d’Assurance-Vie lors d’un renouvellement, c’est ne pas avoir déjà « négocié » avec de vrais assureurs (suisses) dans le mode réel ! Ou ne pas avoir changé de correction pour ses verres de lunette avant de lire le contrat… 😉

    Vivement, un peu de lucidité (ou de « Realpolitik », comme dirait Bismarck, ou mieux, Clausewitz, si l’on veut vraiment revenir aux origines de la pensée stratégique « De la Guerre ») pour les prochains dirigeants de la politique française ne serait pas superflue…
    Et que l’on évite les slogans ou doctrines du genre « 1/3 Thatcher, 2/3 Merkel », car cela n’augure rien de bon en matière de « (Nécessaire) Souveraineté de la France ». Retour aux « Jours Heureux » du CNR, chiche ?
    http://www.librairiefrancaise.fr/fr/essais-doctrines-idees-principes/9439-necessaire-souverainete-coralie-delaume-9782841869626.html
    http://lesjoursheureux.org/joomla1.5/index.php?option=com_content&view=article&id=3:programme-cnr&catid=1:le-dossier&Itemid=2
    Bonne lecture !

  59. Franz35 dit :

    En fait, il n’y a pas de mystère. Si on veut peser sur la défense européenne et mener des alliances, il faut faire ce qu’a fait de Gaulle en son temps. Avoir une industrie complète et autonome dans le domaine de l’armement, et une armée suffisamment « épaisse » pour que nous puissions agir en autonomie dans nos opérations et y les alliés en surplus.
    On veut compter ? Il va falloir investir. Sans ca, on ne restera que les supplétifs des américains au sein d’une Otan qui n’est qu’une armée de réserve pour les besoins de Washington

    • CARLOS XERFAN dit :

      Franz35 tu rêve d’une chose que a déjà fait les russes, ils sont autonomes. Vous êtes en retard de 40 ans de technologies de défenses. Votre seule et unique chance face à la russie en ce moment est de monbtrer que vous êtes capables d’aimer partager les vérités qui ne mettent pas la défense du monde en danger, comme par exemple laisser des nazis de fond moderne, et forme nouvelle de tuer toutes démocratie dans la politique du mensonge, comme celle de l’affaire Toulouse AZF.
      Si vous continuez dans ce mensonge, je vais fermer tout les robinets alimentaires pour la France, l’Allemagne, et tout l’Union Européenne à ma manière. Sans engager le gouvernement, je ferais appel au blocage des port brésiliens en ce que considére la nouriture, jusqu’au moment que le peuple français et européen sera informé du pourquoi.

      Ditres la vérité rapidement de Toulouse, autrement dit, plus vous traîné, plus ça va vous coûter cher. Coinçais Laurent Fabius et libérez-vous de mensonge qui à réveillé la rage de DIEU envers les français, devenus une nouvelle fois, nazis. Acceptant des nazis s’installer. Vous n’avez pas compris que Carlos Xerfan et DIEU vous a déjà coinçaient. Quelqu’un ici est de niveau Charles de Gaulle, sinon, arrêttez de vous imaginer libre. La Freance a de nouveau besoin de se faire libérer de ses nazis de la nouvelle génération. Vous devez avoir tous hontes, ça fait plus de 10 ans que j’explique que je vais vous coincer tous. NO AUSWEIS, NO AUSWEIS, NO AUSWEIS . . . Si De Gaulle serait-lui vivant il serait le seul qui me comprendrait lorsque je lui appelerai de NAZI, lui au moins changerai ou tenterait changer quelque chose dans le bon sens, parce qu’il connaissait en graphique la Constitution française. Ce qui lui donné l’opportune envie d’enseigner. Je ne suis pas Charles de Gaulle, mais CARLOS de GAULLES. Je connais parfaitement l’esprit de CDG et c’est ainsi avec le savoir que je vais vous arrêter tous. En attendant votre réveille. . . Je me présente, Carlos Xerfan et le nazi qui fabriqué le gas moutarde français à la SNPE de Toulouse est marié avec ma maman, il a déjà violé l’une de mes soeurs lorsqu’elle été mineur de quinze ans et vie protégé par son état devenu nazi comme lui. Son nom est PHILIPPE GOYAT, du coup, pour l’avoir, je vais vous coincer avant. Le peuple entier ! Sans oublier qu’il m’a vollé un ticket de lotto gagnant dont il utilisé la somme pour acheter son premier appartement d’especulatif. Je vais le pousser à des confrontations puis qu’il n’a pas compris que cet année je vais lui mettre en prison.
      Et si quelqu’un doute de mes intention, commencez à vous renseigner ici : http://www.azf-10h18.com/public.html
      Ses nazis veulent que vos enfants deviennent des jeunes prostitués, qu’ils se suicident, qu’ils soyent dépendant d’assistence psychiatrique, et la liste est énorme.
      Si vous en France décidez à évoluer, creussez la vérité cache de l’affaire de Toulouse, autrement, acceptant la cachotterie, vous serez considéré nazies commes ils sont vos boureux. Prennez exemple des garant du bon fonctionnement de la Justice, Taubira, Dati. Les deux ne répondaient pas à mes lettres, vous savez pourquoiu, parce qu’elles sont des analpha B de nature et ne connaisent pas leurs missions en détails comme défine la Constitution française.
      Le problème est avant tout de 3.4 dans l’échelle de Richter pour 400 tonnes de nitrates d’ammonium agricole explosée sibutement, une trace de projetil micro-ondes caché par des travaux de la préfeture de Toulouse avant l’ouverture de l’enquête de Justice et non de police. VERSUS 3.3 dans l’échelle de Richter pour 2950 explosées au port de Beyrouth.

      Le meilleur investissement français est la vérité de Toulouse qui fera tomber Laurent Fabius, Chantal Arens, moi je m’occupe de faire le président Macron virer Rémy Heitz.
      Ses quelques personnes affaiblisent ce pays, plus que les décision nazies nouvelles générations générée par le président de la république coincé.

      • Manu34 dit :

        Oh la vache !! On en voit, mais alors là, c’est de la bonne !!!!! 😀

      • Mesa dit :

        Pffiuu… je ne sais pas ce que tu prends, mais c’est de la bonne !!!

      • Franz35 dit :

        Mais de quoi parlez-vous ? Votre charabia est juste incompréhensible. Mais peut-être est-ce juste parce que vous ne savez pas écrire !
        Rien n’est en rapport avec mon message. RIEN

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Qui a laissé la porte de l’asile ouvert?

      • Alexdelalibre dit :

        Philippe Goyat? Le frère de Chantal?

      • Pascal (l'autre) dit :

        Eh bien à ce niveau………………………… A se demander si finalement l’eugénisme n’aurait pas une certaine utilité!

  60. HMX dit :

    Cette annonce n’est vraiment pas une surprise, elle s’inscrit dans une succession de déclarations régulières et hostiles des officiels allemands au programme SCAF et à la coopération avec la France en général. Et dans un sens, j’y vois plutôt une bonne nouvelle : les masques tombent enfin. Espérons que le message soit reçu 5/5 à l’Elysée…

    Pour des raisons de politique interne et de (petite) stratégie internationale (convaincre Washington de ne pas appliquer de sanctions liées au gazoduc Northdream…), les allemands seront donc bientôt dotés de F35, à côté de leurs Eurofighter. Une configuration qui rappelle étrangement l’Italie et la Grande Bretagne, toutes deux engagées dans le programme Tempest, concurrent du SCAF, et qui concerne par ailleurs aussi l’Espagne. Ajoutez à cela le fait que l’Allemagne n’a pas besoin de la version embarquée du SCAF, pas plus que d’une version compatible avec l’utilisation d’armes nucléaires… nos amis d’outre-Rhin ne vont donc pas tarder à afficher un intérêt croissant pour le programme Tempest (c’est déjà le cas…) qui répond en tous points à leurs besoins, tout en posant des exigences de plus en plus délirantes sur leur participation au SCAF pour mettre la France au pied du mur (c’était aussi déjà le cas avant cette annonce !).

    Puisque nous serons bientôt au pied du mur, assumons le et anticipons, en mettant sans plus attendre un terme au programme SCAF dans sa configuration actuelle. Les allemands nous donnent un prétexte en or, avec un achat de F35 qui viendra mécaniquement réduire leurs besoins pour le SCAF, donc qui modifie de facto les équilibres industriels et économiques sur lesquels le programme a été basé. Côté français, il ne sera par ailleurs pas très compliqué d’argumenter sur la déloyauté du partenaire allemand pour « faire passer » politiquement cet abandon. Donnons à Dassault carte blanche pour un programme de chasseur de nouvelle génération, entouré de Thalès, MBDA et Safran, programme qui sera bien sûr ouvert à une participation européenne et internationale, et qui pourrait même se payer le luxe d’une coopération limitée avec le Tempest (pour les effecteurs déportés et les munitions, notamment). Nous avons toutes les cartes en main pour le faire. En aurons nous le courage, et surtout la volonté ?

    Le Président qui sera élu en avril 2022, quel qu’il soit, devra trancher…

    • Aramis dit :

      HMX entièrement d’accord. S’extraire du SCAF permettra aussi de sortir du MGCS. Les allemands étant déjà sortis du Tigre Mk 3 et du MAWS.

  61. Durandal dit :

    Je vais attendre la video D’ATE…

  62. Qui ça ? dit :

    F-35, what else ??

  63. CARLOS XERFAN dit :

    Le 26 décembre dernier, un bolide a explosé sur le ciel dans l’ETAT du Para, nord du Brésil, pour annoncer que celui choisit par DIEU vient bien du nord du Brésil. Information méconnu par les français, forcé dans l’ignorance. Par contre dès qu’il y a un accident ça oui, vous êtes informés tout de suite.

    • Fralipolipi dit :

      @Carlos
      De quel « bolide » spatial parlez vous ?
      … la décapotable rouge d’Elon Musk ? 🙂

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Le 26 décembre dernier, un bolide a explosé sur le ciel dans l’ETAT du Para,  » Vous avez du en prendre un en pleine gueule à un moment de votre vie!

    • Manu34 dit :

      Oh mais j’en peux plus ! Je crois que j’ai jamais ri autant sur un site de défense !
      Son pavé quelques comms plus haut c’est un monument !
      Merci !!
      Oh la vache ! Merci !!

  64. lym dit :

    RIP SCAF! Le variant Europhile Oh-Macron va-t’il enfin, après un coup pareil que lui seul n’attendait pas, s’immuniser contre la perfidie teutonne et de l’Europe du Nord en général?
    En tout cas, ce ne sera pas faute d’avoir tendu la main. Jusqu’à proposer un parapluie nucléaire plus concerné que celui, de plus en plus hypothétique, d’outre atlantique.

  65. Oryzons dit :

    Macron, encore une gifle, une de plus.
    La posture realpolitik fonctionne, la posture « Bisounours » Europe de la Défense est tout simplement à côté de la plaque, car les Européens à commencer par les Allemands n’en veulent pas.
    Est-ce qu’ayant « pris son risque » européen il va accepter de prendre sa perte ? Et remettre sa thune dans la valeur sûre française ?

    Parce que là je suis curieux de voir comment cela va se passer dans les négociations entre Dassault et les Allemands mais je vois mal comment cela ne va pas inciter Dassault à verrouiller tout à double tour.

    Au passage si les Allemands prennent du F35 cela condamne à brève échéance les chaînes du F18 (coucou la Navy indienne) et de l’EF qui n’a désormais plus aucun prospect.
    La chaîne de montage allemande n’a plus que les 38 EF à livrer, fin des opérations d’ici 2024.
    La chaîne de montage anglaise n’a plus que la commande Qatar 24 avions déjà en cours, fin des opérations 2023.
    La chaîne de montage italienne n’a plus que la commande Koweït déjà en cours, fin des opérations 2023.
    La chaîne de montage espagnole n’a plus qu’un reliquat pour l’armée de l’air espagnole, fin des opérations 2023.

    Bon en étirant un peu tout va se fermer en 2024 pour l’EF.
    Pendant ce temps là Dassault continuera à livrer des Rafale au moins jusqu’en 2031…

    Cela rebat les cartes de la négo.

  66. Thierry dit :

    Le F-35 est disponible immédiatement et le Scaf dans 10 ans (minimum, mais sans doute plus), y’a pas concurrence entre ces deux appareils, et la France, bête comme choux se retrouvera le seul pays européen qui n’a pas le F-35 et des vieux tromblons en l’air, ça va faire chouette, surtout la nuit : OUUUUUUUHOUUUUUU

    le Ministère de la Défense et un Ministère des Antiquités en puissance, les vide grenier vont trembler !

    • Fralipolipi dit :

      Quand Thierry (le copain de terros djihadistes) parle de « vieux tromblons », ça sent l’expert en la matière 😀

    • Lejys dit :

      Disponible? peut-être…opérationnel…toujours pas ! Et surtout encore moins durable, et avec des coûts de possessions qui vont les maintenir au sol.
      La France a pu se permettre d’intervenir en premier en Libye, et faire un tour en Syrie…sans F-35, qui de toutes façon n’est pas capable d’intervenir seul dans ces conditions, comme les US, GB ou Israéliens le conçoient, c’est à dire escorté par des F-22, F-18, F-15 ou autre Typhoon.
      Et dans la bêtise de votre commentaire, vous oubliez l’essentiel: le F-35 sera – très probablement – choisi pour mettre en oeuvre une bombe gravitationnel, tout comme en Belgique, etc. Franchement ça vaut le coup !

      • Thierry dit :

        encore des poncifs inexact sur le F-35 répété invariablement à des fins de propagande et non d’information. Le F-35 malgré ses défauts est opérationnel et a déjà été engagé dans des missions de guerre en Afghanistan.

        La Libye, parlons-en !!! Sarkozy voulait vendre des Rafales à Kadhafi qui avait planté sa tente devant l’Elysée, songez au problème insurmontable que cela aurait posé pour une intervention ultérieur…

        Quand au tour de manège ridicule et sans effet d’une petite poignée de Rafales en Syrie, il suffisait d’attendre que la Russie intervienne avec 1000 fois plus de moyens, cela nous aurait évité des attentats sanglant, à seul but de vendre le Rafale à l’international, car de toute évidence ces frappes n’avaient nullement pour but de faire tomber l’Etat Islamique, par leur trop petit nombre.

        Aujourd’hui tout le monde s’équipe du F-35 et le Rafale ne peut plus intervenir que dans des zones de conflit périphérique dont l’espace aérien est faiblement ou pas du tout défendu.

        • Lejys dit :

          Et voilà, quand on parle technique du F-35, ça glisse sur les bétises habituels…c’est sur, la plus-value du F-35 en Afganistan était évidente, vu qu’en face en sol-air il n’y avait rien, d’ailleurs les SEM, Mirage F1, ou autres AMX ont brillés ! Combien d’avions de chasse ont été abattu, où même simplement ciblés, par les talibans…??!! Alors qu’en Lybie, il y avait une armée en face… bon vous sombrer dans la critique -justifié ou non on s’en fout ! – de Sarko faut d’arguments intelligents, et pour la Syrie, là aussi face à une armée ne se limitant pas à des barbus, vu qu’il n’y avait pas de F-35, forcement ça ne valait rien à vous yeux…
          Le F-35 n’est pas FOC dans toutes ses versions, loin de là. La Norvège a commandé ses F-35 plusieurs années avant que l’Inde ne commande ne commande ses Rafales, et aujourd’hui le premier escadron Indien est complètement opérationnel, le second environ à la moitié (par rapport aux livraisons et formations du nombre d’équipage), alors que la Norvège n’alignent que 8 avions qui ne sont qu’en IOC.. Ah pardon, aux yeux des abrutis, tenir de telles propos relève de la propagande !
          Et les pays qui savent qu’ils auront très probablement, au mieux de incidents de frontière (similaires aux accrochages aériens précendents), au pire des débuts de conflits (Inde, Grèce, Egypte) sans appui des US (les US n’appuyeront pas la Grèce face à l’allié Turques), ont choisi le Rafale, avion certes plus ancien mais pleinement opérationnel, plutôt qu’un avion qui ne se vent qu’avec la parapluie US ou parce que c’est le seul capable de larguer une bombe nucléaire gravitionnelle….
          Le F-35, quand il sera enfin au point, sera sans doute le meilleur en SEAD, mais c’est tout, et sera surtout très couteux en cout de possession, au point d’en limiter son emploi. C’est d’ailleur grace à cette limite d’emploi couteuse qu’il s’est vendu en Suisse…

        • Fralipolipi dit :

          « Aujourd’hui tout le monde s’équipe du F-35 et le Rafale ne peut plus intervenir que dans des zones de conflit périphérique dont l’espace aérien est faiblement ou pas du tout défendu. »
          … Bien-sûr, c’est sans doute aussi la conclusion des Indiens (face à la Chine et au Pakistan) ou des Egyptiens, ou même des Emiriens qui laissent tomber le F35 pour le Rafale 😉
          … Encore une connerie, signée Titi !!!
          .
          C’est pas grave, insistez encore un peu. Peut-être que Lockheed vous enverra un calendrier l’année prochaine 😀

  67. Patrico dit :

    Non je pense qu en principe les Allemands devraient acheter en parallèle une vingtaine de Rafale par solidarité Européenne.

  68. Jm dit :

    Hors sujet, mais c’est ma dernière
    Concernant Dassault, Airbus et Thalès, entre autre, et le recrutement avant sortie d’école pour répondre à des commentaires de gens « qui savent ».

    ———————–

    Ha oui?
    Alors pourquoi le fils de mes voisins (prénom Loïc – cherchez dans les promos à Rochefort rentrées en septembre 2019, il n’y en a que 2, et l’un est du Vercors) a été contacté successivement par Dassault, Thales et Airbus.
    Ok, il n’est que 3ème de sa promo en qualité de méca avionique.
    Le problème, c’est qu’ils sont contacté directement les 8 premiers de la promo.
    Quant à Dassault, vous avez raison, il ne crée pas une deuxième chaîne, mais…une troisième.
    Et Airbus? reprenez les articles d’il y a 8 mois : ils étaient soi-disant au bord du gouffre et de la faillite !!!
    Quant aux avions donnés, cédés, livrés, etc, écrivez ce que vous voulez, je vous invite à me citer la moindre ligne budgétaire de rentrée financière. Et la tranche 5 a été mise en attente.
    N’oubliez pas, il y a des élections, et il va falloir soit payer, soit engager financièrement des promesses…..Et comme d’habitude, la variable d’ajustement financière et silencieuse…..
    Arrêtez de lire ce qu’on vous communique officiellement, allez directement au contact des personnels de l’intérieur.
    Allez à Nancy, ou à Orange, par exemple pour les dispos avions
    . Discutez avec les commandos à Istres.
    Echangez avec les administratifs et financiers à Tours.
    Parlez avec nos logisticiens qui jonglent avec du vent et du rêve en matière de complément et mise en place de matériels qui n’existent que virtuellement.
    Vous savez, moi, j’écris sur ce site pour donner des infos de l’intérieur, et qui sont toujours soit vérifiable, soit vérifiées dans le temps, et je ne vais pas tarder à quitter, parce que je commence à être lassé que la parole de ce qui vivent au sein des unités soit systématiquement mise en cause ou remise en cause, et que quand ce que nous écrivons se vérifie, personne ne vienne pour écrire : zut, vous aviez raison.
    Liez un peu les écrits de certains de mes camarades, notamment Armée de Terre, sur d’autres sites, vous serez édifiés parce qui se passe réellement dans nos armées.
    Le monde idéalisé que beaucoup ont connu durant les années 1980 – 2005, c’est bel et bien fini.
    Reprenez les courbes de déflation en personnel, en matériel et en finance depuis ces années là. Et comparez avec les effectifs que beaucoup ont connu, avec les disponibiltés de matériels et les existants.
    J’ai même retrouvé, au sein de mon unité, un journal de marche précisant que durant 5 mois, l’unité avait plus d’avions disponibles que ……de pilotes en service.
    Ca laisse songeur !!
    Alors arrêtez de pérorer, et voyez la réalité en face.
    Nous somme une armée d’un pays de bourgeois pauvres, et qui fait encore un peu illusion, parce que nous arrivons à larguer 20 bombes en Libye directement. Et qui n’est pas capable d’assurer le quota minimum d’heures de vols de formation de ses pilotes.
    Nous vivons une dégradation constante et une baisse constante de nos moyens, critères que ceux qui ont quitté vers 2000 – 2010 n’ont jamais connu. Beaucoup vivent et écrivent en faisant le parallèle entre ce qu’ils ont connu et ce que la presse diffuse.
    Et la presse officielle vous alimente de création de toutes sortes, d’innovations technologiques toutes plus utiles et superbes les unes que les autres, mais sur le terrain, personne ne les voit à part quelques initiés et …..la presse dûment convoquée par le service Com de la Défense.
    Au fait, les avions pour la Grèce livrables en 2025 / 2026…..il y en a déjà deux de « prêt à livrer ».
    Mais bon, ça ne doit pas être vrai, puisque ce n’est pas dans la presse.
    J’ai vraiment l’impression de relire mes cours d’histoire sur les prémices de la guerre de 39 – 45.
    Souvenez vous, ça a commencé en 36 avec les grèves et autres manifestations, un gouvernement plus ou moins girouette, une défense laissée pour compte, car « ça ne pourrait plus avoir lieu comme en 14 », et surtout, une crédulité à toute épreuve face à ce qui passe un peu partout dans le monde, bien relayé par une presse bien pensante comme en 37 – 39. Et oui, le monde des bisounours face à Adolf.
    Un parallèle : les gilets jaunes, la versatilité des décisions actuelles et la faiblesse de nos moyens
    Je ne sais pas, mais je me pose des questions : beaucoup de pays se réarment – y compris le Bengladesh et l’Ethiopie (au fait il est où Kouchner et ses sacs de riz?), et nous, on restreint et on diminue tout et partout. Et Vladimir avance doucement mais sûrement un peu partout
    De là à faire un parallèle……
    Allez, je m’en vais, vous ne me lirez plus sur ce site que je quitte, je vous laisse entre vous, avec vos idées bien arrêtées en 1990.
    Restez dans votre monde du passé, mais surtout, ne venez pas pleurer. Comme en 40.
    Remarquez, vous ferez de la résistance. Comme en avril 44, juste avant le débarquement…….

    • Achille-64 dit :

      JM
      Revenez quand vous voulez, car vous êtes lu … et compris.
      A bientôt

    • Momo dit :

      Faut pas poser le sac camarade, pour un troll ou simili qui écrit il y en a 3 ou 4 qui sont dans la réalité et ce sont ceux-là qui pèsent auprès des lecteurs, muets, qui sont par dizaines de milliers.
      Sinon tu penses bien que LM, par exemple, ne paierait pas les rigolos qui viennent chanter les louanges du F35, avion raté parce que devant répondre à trop de spec différentes.

      En plus il y a certains visiteurs réellement influents qui viennent eux-même ou leurs soutiens pour prendre la température, vérifier des arguments, voir en trouver…
      Haut les coeurs (sans pour autant valider l’autosatisfaction du souverain et de sa cour)

  69. je persiste et signe, dans un contexte où le retour du choc des empires n’est plus exclu, où la possibilité d’un conflit de haute intensité dans lequel nous serions engagés est de moins en moins improbable, les coopérations doivent s’inscrire dans une volonté d’efficacité or l3allemagne n’est pas un partenaire fiable.

    En l’état, il faut constater que les cinq grands programmes lancés en coopération en bilatéral ou en multilatéral en 2017 par la France, qui en eut l’initiative, et l’Allemagne pour l’essentiel, sont tous à des degrés divers dans une impasse. L’Eurodrone attend le financement de l’Espagne tandis que le MGCS (char du futur) et le MAWS [RP3] (patrouille maritime) restent à risques encore, sans parler du SCAF (système de combat aérien du futur) et de la modernisation de l’hélicoptère de combat Tigre.

    Or, pour l’armée de terre française, Titan avec le MGCS ou char futur et son environnement est un projet majeur. C’est aussi celui du renouvellement de l’ensemble du segment de décision de l’armée de Terre – avec le CIFS[RP4] , SABC[RP5] , et les successeurs des Tigre et VBCI.
    Chaque tergiversation repousse Titan au-delà de 2040. Ces programmes extrêmement couteux dont on sait que le calendrier initial ne peut être respecté est aussi soumis à la « loi d’Augustine » [RP6] par sa dynamique de hausse des coûts difficile à freiner.

    https://www.athena-vostok.com/article-sans-titre-19

    • MERCATOR dit :

      @RolandPietrini.

      « la possibilité d’un conflit de haute intensité dans lequel nous serions engagés est de moins en moins improbable »

      La probabilité d’être engagé dans un conflit terrestre de haute intensité en secteur centre Europe ( car en secteur indo-pacifique, nous ne serions pas immédiatement directement concernés ) est proche de zéro pour les vingt prochaines années .
      Les seuls « ennemis » terrestres identifiables sont la fédération de Russie, l’Algérie et la Turquie . Des contraintes géographiques évidentes éliminent immédiatement les deux derniers.
      Pour la Russie le risque est légèrement augmenté, mais demeure cependant extrêmement faible,en tant que membre de l’OTAN en cas de clash sur les pays baltes nous serions en principe concerné,mais je pense que ce conflit serait déjà terminé avant que nous ayons envoyé une force symbolique à dose homéopathique .

  70. Naledi dit :

    Le problème est que la viabilité du Rafale c’est finalement jouée à une vente de 80 unités. Qui donne un peu d’air sur les 10 ans à venir en terme d’emplois. Mais quid de la R&D? Plus va le progré plus les investissements sont lourds. Prenez le HRC, ITER, le téléscope James Webb,… Il semble naturel de trouver des partenariats, et des nationaux ne sont plus forcément suffisants.

    • Momo dit :

      Partenaires oui, mais c’est un mot qui a un sens et pourtant énormément d’homonymes (?!)
      Toujours le sens que veut lui donner celui qui le prononce….

      (Et la viabilité blabla 80 blabla ce n’est pas vraie ;0) )

    • benoit dit :

      vous mélanez tout… La lourdeur des investissements n’est que relative. la james Webb est quasi 100% US et on parle de milliards sur 50 ans pour 10 ans de vie du téléscope et sans effet série. ITER est une preuve de concept qui aboutira à ??? Des milliards oui mais sur 100 ans. Le HRC est une évolution LHC des milliards oui mais sur 50 ans.

      En plus vous parles de physique fondamenetale pas de projets d’armement… ce qui n’a rien à voir. Pour comparer les armes il faut par exemple prendre le coût d’un rafale et celui d’un fort maginot en son temps.

      Grosso modo la défense c’est surtout du pourcentage de PIB… La Russie fait peut mais c’est le PIB de l’Espagne. La russie peut faire des guerres mais elle en sortirait ruinée et en plus elle devrait gérer une énorme crise démographique du fait de sa faible natalité.

      Les seules empires qui pourraient se permettre une relative agressivité reste la Chine et dans une moindre mesure les USA. La Chine dispose d’une forte masse en chaire à canon mais sa démographie est chancelante et elle aurait tout à perdre dans un conflit. Les USA eux ont un problème mental, leur budget de défense va de paire avec leur agressivité et leur mentalité messianique… Et les 2 pays aiment le goût du sang.

      Attendez un nouveau 14-18 et ils seront calmés….

      Pour revenir au sujet il me semblait que la B61 venait d’être abandonnée pour être remplacée par un ASPM US Like ? En plus nucléaire et Allemand ça fait Spritz

  71. Trent dit :

    TOP TOP
    On arrête le SCAF !! OUII !!! NON AU SCAFF !
    Vive la France

  72. jp dit :

    vu que cet avion se crash pour oui ou un non, vaudrait peut être pas qu’il amuse à transporter une bombe atomique, ca risque de faire sacrément mal. vaut mieux pour les allemands adapter la B61 sur leur eurofighter ou sur F18

  73. Gaulois78 dit :

    Cette ignominie de simili coopération dure depuis 2017…
    Au moins les choses sont claires pour le feu ex futur Scaf…

    Pas de commentaires des Macron, Parly, Lemaire, Le Driant ? Silence Radio, je n’entends pas les Pécresse, Melanchon, Jadot, les autres non plus, il est vrai que l’armée pour eux c’est la 7 ème compagnie, les bidasses en folies, le 14 juillet pour les petits fours…

    On espère que notre Bidt n’a pas trop ouvert le livre des brevets, car si les Allemands haïssent l’industrie de la défense française ils sont demandeurs de compétences généreusement accordées par nos gouvernants Europeiste à leurs industriels, cela dure depuis la création d’Airbus…Un bail…J’évite le sujet des entourloupes avec les Espagnols, Italiens, Allemands, British…Avions, sous-marins, chars, missiles, la liste est longue…

    Pourtant pas compliquer de faire mieux, on augmente progressivement le budget tous les ans de 3 milliards € + l’inflation, la vraie pas celle de l’INSEE, sur une période de 5 ans, soit 40.9 pour 2022 et 55.9 en 2027 réactualisé de 5 ans d’inflation…

    Manque plus que Macron transforme notre droit de véto au conseil de sécurité en siège Européen (ça équivaut à donné un siège à l’Otan, donc une 2éme voix aux US) ça lui donnera l’impression d’être important, président de la grande UE, et non celui d’un pays d’enmerdeurs réfractaires puant la gauloise sans filtre…

  74. Lejys dit :

    Cette annonce – plus que prévisible, non seulement à cause de la B 61 mais aussi du comportement des Allemands – est au final une bonne nouvelle: elle clôturerait les possibilités de productions des F-18 et Typhoon, et surtout nous permettrais de faire le SCAF sans les Allemands, qui ne songent qu’à leurs gains industriels/technologiques/financiers, relégant les intérets militaires et stratégiques au second plan. Nous avons fait le Rafale seul, aujourd’hui on ne peut que s’en féliciter: il sera bien plus exporté que le Typhoon, il répond à nos besoins (pas besoin de le compléter par un autre avion), il durera plus longtemps, il a fait ses preuves. Rien ne dit qu’un SCAF 100% français sera un succès, mais je préfère que l’on essaye seul, quitte à se planter, que de subir les contraintes d’un partenaire qui nous mène à la perte (cf. le Tigre Mk3). Maintenant il y a aussi la possibilité de trouver un partenaire plus fiable, qui achète des Rafales par exemple…

    • Mathieu dit :

      « qui ne songent qu’à leurs gains  », ça c’est sûr, les allemands ne songent qu’à leurs gains. Maintenant, ils sont grandement excédentaires sur la balance commerciale et nous, on est déficitaire. Ça serait bien quand même qu’un jour, en France, on songe aussi à nos gains et que l’on ne décale pas à la génération suivante le soin de rembourser tout le merdier économique dans lequel nos gouvernements respectifs nous ont mis avant que ce soit la grande catastrophe et qu’on coule. Mais bon, le Coq chante même davec les pieds dans la merde (et notre président chante beaucoup je trouve) donc on est fidèle à nous meme, on est fier de l’échec, ça nous boost, c’est pour cela qu’on passe pour des looser à l’étranger.

      • Lejys dit :

        Sur la balance commerciale des armements, je ne pense pas que les Allemands soient meilleurs que nous. Je ne nie pas leur réussite commerciale, bien au contraire. Je voulais simplement dire que faire le SCAF avec eux ne garantit absolument pas un succès commerciale (cf le Typhoon, le Tigre, ou les restrictions sur les A400M Kazak), et qu’ils ont eux tout à y gagner, ce qui n’est pas notre cas.
        Au final, le Rafale aura été un succès commercial pour la France, nous restons autonome, liberté difficile à chiffrer. Les allemands sont désormais condamnés à acheter étrangé, avec tout ce que celà impose, notamment en autonomie politique. Ce n’est pas parce que de « façon géneral » leurs résultats commerciaux sont bien meilleurs que les notres qu’il faut tout accepter, ou qu’ils sont meilleur sur le marché de l’armement, surtout en aviation. Au contraire, c’est sans doute l’un des rares où l’on est meilleur qu’eux, alors autant le préserver plutot que le sacrifier au nom du SCAF…

    • Mica X dit :

      Avons nous vraiment besoin d’un couteux scaf made in F si un Rafale F 5 ou F 6 remotorisé peut faire le travail en ayant de meilleurs qualités de vol, tout en étant complété par des drones et des avions « spatiaux » qui peuvent être déclinés en versions civiles, eux ?
      Travaillons de concert avec d’autres partenaires, y compris les allemands sur certaines briques techno, pourquoi pas ?
      La furtivité restera un piège à c. à mon avis, les nouveaux modes de détection la rendront tôt ou tard dépassée quelle qu’elle soit alors qu’elle nous coutera un pognon de dingue.
      Pourquoi tant d’indignations et d’amertumes ds les posts si, in fine, cela nous permet de sortir de cette aventure pour le moins aventureuse…le pognon déjà dégagé ayant permis d’avancer sur certaines parties du projet.

  75. Patatra dit :

    Obligés d’utiliser un chasseur furtif de 5ème génération pour larguer une bombe lisse… C’est moi ou c’est du foutage de gueule ??

  76. jp dit :

    moi le scaf, c’est jusqu’au démonstrateur, après on y va tout seul avec le super rafale, les allemands se retireront bientôt. on a déjà un plan de relance de 100 milliards, autant en profiter

  77. mikeul dit :

    Cette info a pour principal intérêt de débattre sur l intérêt de faire avec l Allemagne et l Espagne le ngf dans le cadre du scaf . La France cherchant de l argent pour ce projet hors de notre portée financiere A PRIORI
    Qui a l’ estimation sérieuse ( constructeur et DGA) du ngf et la comparer avec le coût de développement du rafale jusqu’au F4 afin de voir si sur 10/15 ans on est capable de faire l effort national pour le faire seul sachant que la version nucléaire et navale n intéresse que nous?.Le coût du scaf est une étape supplémentaire de mise en réseau, effecteurs, drones….qui lui pourrait être l objet d un second debat

  78. jonu dit :

    faut arreter de rever, les Allemands ont de l argent et ne sont pas bête !
    s ils prennent le F35, c est surtout parce que c’est un peu la rolls royce de l aviation moderne, et les deutsch aiment le Qualitat ! suffit de voir le nombre de iphone 13 pro max vendu à berlin !! c’est culturel…bcp d amis allemand deteste le matos Français car trop sale, retrograde peu entretenue et peu efficace…
    la Rafale, bien que polyvalent, reste une sorte de twingo bodybuildée ! ideale pour les pays du tiers monde comme l inde, l egypte voir la grece…afin de faire peur aux turques, iran, paki et compagnie, mais le F35 c’est la cour des grands….

    • Mica X dit :

      Bon déjà vous n’êtes pas français ou alors pas une lumière, cf votre orthographe
      Ensuite à l’évidence vous ne connaissez pas grand chose à l’Allemagne ni aux allemands mis à part quelques clichés simplistes (bon d’un autre coté on ne peut à l’évidence pas trop vous en demandez question neurones)
      Pour finir vous adoptez un ton volontairement agressif et insultez gratuitement sans vergogne la quasi totalité des intervenants français sur ce fil de discussion
      On sent un certain mépris pour les pays du sud
      En conclusion : Soit vous trollez (tendance steppes neigeuse), soit vous êtes un idiot utile genre franchouillard bas de gamme qui s’astique comme il peut, car à quoi sert de troller si ce n’est à essayer, à coup de désinformations et de haine, de semer la zizanie, ici entre français et allemands.
      NB un vrai troll russe a en général un certains niveau en français, lui, & il évite la vulgarité

      • Manu34 dit :

        Mais non ! Puisqu’on vous dit que le Rafale est une Twingo bodybuildée ! Ecoutez les spécialistes un peu; les allemands veulent la Rolls… C’est évident puisque les berlinois achètent plein de imachins pro max plus bx 4000 mega !

        Pathétique…

    • Fralipolipi dit :

      @jonu
      Finissez donc votre phrase : « mais le F35 c’est la cour des grands…. » …….. cocus ! et oui 😉
      .
      Littéralement le F35 est idéal pour le « THANKS » « GIVING », le jour des remerciements des inféodés européens à leur maître à penser US … et Vive la DINDE farcie !!!

  79. Foufi dit :

    Tous ces avis sont orientés vers l’extérieur sans tenir compte de la donne intérieure ; et au fait, qu’en penseront le Président Zeymour ou la présidente Pécresse ? «  »Ah oui, c’est vrai, on est tellement à cracher sur les autres bateaux qu’on en a oublié que le nôtre bouge aussi ! » »
    Vous vous lancez à l’assaut de l’Europe assez ridiculement d’ailleurs, comme si l’Europe devait calquer son agenda sur les incertitudes de la présidentielle françaises ; je vous rappelle les positions très différentes en à peine 3 quinquennats entre Hollande, Sarkozy et Macron ! Un vrai 180 degrés à chaque fois !

  80. Thanksgiving dit :

    Les allemands ont toujours été friands de saucisse, celle-ci fourrée à la Dinde est vraiment très grosse et coûteuse.

  81. Bob dit :

    Nos cousins francs germains ont raison de vouloir garder la bombe h pour la faire péter à la gueule aux russes au cas où mais les ukrainiens en aurait eu besoin aussi. Donc, elles ne servent à rien et leur efficacité tactique est très douteuse.
    Le F35 est-il homologué pour porter les B61? Rien n’est moins sûr et cela serait payant. L’achat de F35 ne remet pas en cause le SCAF qui ne sera opérationnel avant 2040, donc une éternité. Les super hornet feront l’affaire à moins que les allemands achètent chez l’Oncle Sam pour se payer une sécurité comme le font presque tous les pays du bloc occidental. Le complexe militaro-industriel US a de beaux jours devant soi. Le SCAF est toujours en cours et nous avons besoin de l’argent allemand pour nous payer un avion multirôle et les effecteurs idoines.

  82. Courmaceul dit :

    Il suffit de dire F35 pour la B61 pour voir la meute arriver. C’est devenu un TOC ce F35, pour une dinde, chapeau !

  83. Amiral_sub dit :

    franchement c’est drole… n’empeche que c’est triste de voir que la dissuasion Française n’assume pas ce role, on n’est pas pris au sérieux. Faut dire que quand on voit nos candidats à la présidentielle avec une majorité de populistes branquignoles je comprends nos voisins