La disponibilité des avions de transport tactique de l’armée de l’Air ne devrait pas s’améliorer en 2022

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

101 contributions

  1. Castel dit :

    Les NH90 victime de la corrosion ?
    J’avais pourtant cru comprendre que ces hélicoptères étaient destinés ( au départ) d’équiper principalement la marine, dans ces conditions, le problème de la corrosion aurait dû être envisagé dès sa conception.
    Etonnant tout de même….
    Quand aux avions de transports tactiques, espérons qu’Airbus ne tarde pas trop à lancer son A200M, car, apparemment le besoin se fait de plus en plus sentir, surtout depuis que l’armée de l’Air à annoncé son intention de mettre fin à l’utilisation des C160 plus tôt que prévu

    • Math dit :

      Casa a déjà un bon appareil pour le bimoteur, non? Ferait-il aussi bien qu’un Transal ou pas du tout?

      • Castel dit :

        Logiquement, l’A200M devrait même faire un peu mieux que le Transall, aux alentour de 18 tonnes, ou peut être même une vingtaine , c’est à dire pas très loin du C130, mais avec 2 moteurs seulement….
        Maintenant, il faudra également voir le volume, la vitesse, l’autonomie, ainsi que sa capacité de décollage et d’ atterrissage sur des pistes courtes et non préparées, mais qui sera la clé de son succès ….ou pas !!
        Quand au Casa, vu sa capacité, il joue dans une autre catégorie, mais c’est quand même lui qui continuera à pouvoir se poser sur les pistes les plus courtes, donc, il nous sera toujours parfois utile pour des charges plus réduites, ou des petits commandos à déposer ou à larguer au plus près des opérations….

      • Charognard dit :

        @ Math
        Il y a peut être de la place pour un contrat avec un opérateur privé:
        https://www.aerobuzz.fr/defense/pas-de-petits-profits-pour-larmee-britannique/

    • Titus dit :

      @Castel
      Je ne vois pas ce que l’A200M apportera de plus que son grand frère sur le volet de la fiabilité-qualité ! Vous ne comprenez pas que le cahier des charges proposé par le concepteur/constructeur d’un nouvel appareil propose toujours une série de certifications sur les matériaux et les procès de fabrication utilisés lors de la construction d’un appareil. Ces certifications sont des options discutables dans le cadre d’un appel d’offre et c’est l’acheteur final, ici l’état qui dit ce qu’il veut et ne veut pas ! Or pour grignoter sur les budgets qui peuvent faire quintupler les couts de certaines composantes, l’impasse est systématiquement faite sur beaucoup de ces certifications ! C’est la raison pour laquelle les appareils militaires fournis sont de bien plus médiocre qualité que les appareils civils dont les certifications sont IMPOSES par les organismes supra nationaux comme la NAFTA, NTSB et leurs équivalents Européens ! Ceci explique donc la mauvaise réputation des matériels militaires d’airbus qui n’atteignent pas l’excellente réputation des appareils civils. C’est aussi ce que j’essayais d’expliquer sur le Rafale pressenti pour les porte-avions indiens ! Il n’a pas les certifications tropicales requises ! Actuellement, la plupart des matériaux militaires Européens et sensiblement français sont bâclés pour raison budgétaires ! Les problèmes c’est pour après comme disent cyniquement les ingénieurs dépassés par un tel niveau d’incurie pour grappiller quelques sous! Ça n’a d’ailleurs pas trainé sur le NH-90 comme on peut le lire ici ! L’A-400M et les Rafales auront de ce fait de gros problèmes de vieillissement qui menaceront à long terme leur survie car ils couteront de plus en plus cher ! Les Rafales prolongés jusqu’au SCAF, je n’y crois pas une seule seconde !

      • JC dit :

        Alors Titus encore un Scud sur le Rafale, quel pied !

      • Castel dit :

        @Titus
        Concernant les A400m, comme je le répète souvent, les problèmes rencontrés sont souvent dû au fait qu’il s’agissait pour Airbus d’un gabarit nouveau pur eux, et qu’il ne maitrisaient peut être pas les contraintes supplémentaires engendrées par un appareil de cette taille, par rapport à un C160….
        Par contre, avec l’A200M, ils vont revenir à un gabarit très proche de celui-ci, dans une zone parfaitement maitrisée pour eux, donc, je ne pense pas qu’ils rencontreront les mêmes problèmes de mise au point et de fiabilité.
        Concernant le Rafale, je n’ai pas l’impression qu’il rencontre des problèmes particuliers, en dehors de ceux que l’on trouve sur la plus-part des avions de sa catégorie, et même beaucoup moins que d’autres bien plus récents comme le F35 par exemple !!!

        • Titus dit :

          @Castel
          Comme je l’ai très bien expliqué, les problèmes ce n’est pas pour tout de suite mais dans 15 -20 ans .Les failles sont dans la conception des matériaux et dans les procès de montage ! Un avion peut très bien donner toute satisfaction aujourd’hui et être un pur cauchemar dans 20 ans ! C’est comme pour la bouffe, ce qui fait la différence entre deux pièces de bœuf, c’est l’origine du produit et son élevage ! Mais comme le client ne voit que le résultat final, il ne comprend pas toujours ou n’est pas informé que tout ce qu’il s’est passé avant a un effet direct sur ce qu’il achète ! De même, il y a avion et avion !

  2. Plusdepognon dit :

    Des bleus… et des bosses pour ceux qui se servent encore du C-160 Gabriel :
    https://www.intelligenceonline.fr/renseignement-d-etat/2021/10/18/quelles-alternatives-pour-la-drm-et-la-dgse-face-a-la-fin-de-service-de-leurs-avions-espions-transall-gabriel,109698755-art

    https://www.air-cosmos.com/article/dfense-la-fin-du-transall-se-prcise-25404

    Pour améliorer le MCO, pour le moment rien ne vaut la réduction du nombre des heures de pilotages…

  3. E63 dit :

    Cela fait des années que cela dure … les différents ministres de La Défense nous sifflent le même discours … « nous avons des avions mais le temps d entretien fait qu ils ne volent pas .. «  peut on m expliquer qu en périodes de conflits les avions de combat et de transport ont des taux de disponibilité bien supérieurs … c est simple , quand on se bat ,on ne tient pas compte des pseudo contraintes administratives d entretien .. De plus , a force de ne pas recevoir de nouveaux appareils , on rogne sur le potentiel des anciens .. donc on est obligé de perdre en disponibilité …. Alors la solution est simple . Commander de nouveaux avions tous les ans en nombre suffisant pour lisser le MCO au plus bas et arrêter de suivre les fonctionnaires de la DGA .

  4. Florent Pirot dit :

    Le fait est que les avions militaires de transport tactique sont les plus faciles à reconvertir en nettoyeurs d’uranium appauvri selon https://escipub.com/srr-2021-06-0203/
    On peut aussi voir dans l’augmentation du stock de tels avions un préparatif à des opérations… très offensives mais le point que je soulève est TRES important dans l’intérêt de la France.

  5. Raymond75 dit :

    Chez Air France, les avions volent 22 h / jour, 7 j / 7

    • mich dit :

      Encore à coté de la plaque , pour changer !

      • Vins dit :

        Pas tant que ça je trouve. Je m’explique: on tente depuis plusieurs années à imposer un management type civil agressif aux armées. Si les avions militaires et civil n’ont pas les mêmes contraintes, là gestions d’une grosse entreprise et du e armées aussi. Ex: stock minimum….bidouille achat vente….
        Je crois que c’est un vrai problème de vision stratégique à long terme…
        On se moquait sur ce forum des britishs qui réduisent le volume des armées… mais si la nôtre ne fonctionne qu’à 50% quel intérêt?
        Trop de mission? Manque de moyen? Manque de volume?
        Il y’a des choix à faire mais sur 50 ans et dès maintenant…
        Voilà ce n’est que mon point de vue…
        Sinon

        • mich dit :

          Bonsoir ,il faut comparer ce qui est comparable , et entre les deux exemples la différence majeur c ‘est le mot commercial , je ne suis pas contre les comparaisons ,mais franchement il vaut mieux comparer air france avec des compagnies concurrentes ,c ‘est beaucoup plus concret .
          Je trouve en effet la comparaison avec la GB la plus pertinente sur beaucoup de point , mais perso je ne me moque pas et je ne fais de raccourcis sur des chiffres de dispo balancés par ci par là .

      • PK dit :

        Pas tant que cela : la MCO suit dans ce type d’entreprise.

        • mich dit :

          Vous aussi vous ne connaissez pas la différence entre le mco d’une armée et celle d ‘un compagnie aérienne ? de plus question cout je ne sais pas si prendre air France est le plus judicieux !

          • PK dit :

            La MCO, c’est de la MCO. Faire ce qu’il faut pour qu’un appareil reparte dans des conditions normales. Qu’on soit mili ou civil ne change rien.

            Vous confondez les buts d’une entreprise civile et ceux de l’armée… qui effectivement n’ont rien à voir. Mais dans les deux cas, ils ont chacun besoin d’une MCO opérationnelle. Le fait est qu’Air France y arrive et pas l’armée française.

            Se poser la question a du sens. Qu’est-ce qui bloque dans l’armée ?

            (indice : la réponse est connue).

          • mich dit :

            Jouer sur les mots si vous voulez ,mais comparer air France et l’ armée de l’ air c ‘est soit ne rien y comprendre ,soit le faire exprès .Mais bon vous semblez connaitre la réponse ,libre à vous de tresser des lauriers a notre si efficace et économe compagnie aérienne .

      • Raymond75 dit :

        On achète du matériel militaire, de plus en plus cher, pour soutenir le complexe militaro-industriel, et pour des effets d’annonces diplomatiques. De plus, ces matériels de plus en plus sophistiqués sont envoyer broyer du sable là où il faudrait des appareils simples et rustiques. Le Chef d’état major l’a dit : dans le cas du maintenant fameux ‘conflit de haute intensité’, 85 % du matériel sera hors d’usage en quelques jours, et probablement aussi le ‘matériel humain’ qui le sert …

        Air France achète des avions pour les faire voler …

        • Jack dit :

          Si je suis votre raisonnement, les avions d’Air France (Boeing, Airbus, …) sont des avions « rustiques » ?

          • Raylond75 dit :

            Non, mais ils sont parfaitement entretenus, suivant une procédure rigoureuse.

        • ULYSSE dit :

          C’est pas faux. Quand on sait que les longs courriers après des vols parfois de 10 heures, repartent 1 heure plus tard après avoir dépose leurs passagers ou ravitaillé, et ceci pendant de longs cycles, on peut légitimement se poser la question de la disponibilité des avions de transport de l AA.

          • mich dit :

            Encore une fois ,aucune comparaison possible avec une compagnie civile .Par contre d ‘accord de se poser la question entre la disponibilité par exemple de nos C130 et ceux des autres armées ,surtout sur un avion déjà bien connu .

        • mich dit :

          Air France ne coute pas cher ? Air France est vraiment le meilleurs exemple de gestion parmi les compagnies aériennes ? encore heureux qu ‘une entreprise commerciale achète des avions pour les faire voler et encore heureux qu ‘elle arrive à le faire à heure fixes pour ses clients ,du moins j ‘espère avec 30 % de son capital détenu par l’ état . Mais bon je vois que vous détournez sur la haute intensité , arrêter votre cirque on comprends très bien les sens de vos comentaires sur ce site , baver et encore baver ….

          • Frede6 dit :

            On s’en fou d’Air France, n’importe qu’elle compagnie de transport aérien régionale ou nationnale à des taux de disponibilité qui n’ont rien à voir avec les différentes flottes de transport de l’AA. Vous pourrez toujours expliquer que cela n’a rien à voir, leurs avions volent, pas ceux de l’AA. Baver peut être, mais on attends toujours votre analyse pertinente et étayée pour changer d’avis

          • mich dit :

            C ‘est cela on balance des foutaises comme vous et on veut des explications pertinentes ! si on vous écoute il n ‘y a qu ‘a filer l ‘entretien de tout nos appareils militaire à des compagnies civiles et le tour sera joué ,c ‘est bien connu tout les pays le font . Allez plutôt étayée vos âneries .

        • Meiji dit :

          C’est surtout que l’AAE a un budget annuel, et doit faire avec. Il faut réduire la voilure sans cesse, faire des économies, le moindre imprévu n’est pas budgété et se reporte sur l’année d’après. On commande tard, on reçoit tard car l’état Français n’est pas un bon payeur, on cannibalise d’autres appareils pour pouvoir continuer a se servir de la partie qu’il reste.
          La vision d’Air France est différence, QUOIQU’IL arrive, l’avion doit voler, et s’il ne vole pas la compagnie perd de l’argent. Tout est donc fait pour avoir des pièces de rechange, faire du préventif, anticiper, quelque soit le coût, car au final ça leur permet de faire du chiffre d’affaire et du bénéfice.

      • dompal dit :

        @mich,
        Ne lui en voulez pas…vous savez ce que l’on dit ? La vieillesse est un naufrage ! 😉
        Quand vous additionnez : antimilitariste primaire (mode 68′) + islamo-gauchiasse + vieux chnoque complètement déconnecté de la réalité, faut pas vous attendre à des réflexions très pertinentes de sa part ! 😉
        Faites preuve de mansuétude…. 😉

        • Raymond75 dit :

          A @Dompal, vous vous êtes un brillant esprit, qui sait argumenter et exposer une opinion … Ha mais que je suis bête : dans votre milieu de soumis, il n’y a pas d’opinion, il n’y a que des ordres, exécutés sans savoir pourquoi.

          Vous êtes un phare pour la jeunesse actuelle, qui, je le sais, se précipite dans les bureaux d’engagements.

          Il vous reste l’insulte pour avoir le sentiment d’exister 🙂

          • Pravda dit :

            Les soumis se ne sont pas plutôt les gens qui souhaiteraient voir notre armée disparaitre, tout comme notre pays, notre culture. Soit une bonne frange des electeurs EELV, LFI dont vous faites peut être partie.
            Vous confondez soumission et obéissance à la hiérarchie, nécessaire au bon fonctionnement des armées (ou d’une entreprise d’ailleurs) même si parfois on est en droit de se poser des questions.

    • Pravda dit :

      Le seul truc qui vole (mais pas haut) tous les jours, ce sont vos commentaires.
      Vous démontrez une fois de plus votre incompétence crasse.

    • lucas dit :

      N’importe quoi ! Comme disait l’autre, ce n’est pas parce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule…

    • JC dit :

      Quel rapport ? Renseignez vous avant de poster des inepties ! Il est vrai que nous avons quotidiennement droit à vos commentaires anti-militaristes surtout sur des sujets qui vous sont inconnus.

  6. Gaulois78 dit :

    Pour rappel, le ministère des Armées ne communique plus les données relatives à la disponibilité de ses équipements. Aussi est-il compliqué de vérifier si les réformes engagées au sujet du MCO portent leurs fruits

    Qu’un mot à dire après avoir parcouru l’article… Désastre…Depuis quelques mois les étoilés n’ont qu’un mot à la bouche…La Haute Intensité…Si un nouveau PR arrive en 2022, peut-être aura t’on un audit réel de l’état des armées…

    • Jack dit :

      « Qu’un mot à dire après avoir parcouru l’article… Désastre… »

      UN seul article d’OPEX360 vous suffit pour comprendre l’intégralité du contexte, des problèmes rencontrés et des solutions en cours de mise en oeuvre ? Ah… Ok…

      « Si un nouveau PR arrive en 2022, peut-être aura t’on un audit réel de l’état des armées… »

      Bien sûûûûr ! Comme ça on pourra comparer avec les audits annuels publiés par la Chine, la Russie…

      • Gaulois78 dit :

        Relisez donc l’article plusieurs fois…
        Puis lisez les commentaires des autres contributeurs, quand aux audits sino-russe, j’éviterai d’être grossier, je vais donc dire que je m’en balance…

        • Jack dit :

          A l’évidence vous n’avez rien compris à mon commentaire. Je vais être plus direct :

          * OPEX360 n’est pas la seule source d’information sur le monde militaire. Croisez vos sources plutôt que de donner un avis définitif sur la base de la synthèse de ce blog. Pour ce qui est des contributeurs, difficile de faire le tri entre les pleureures déclinistes et ceux ayant une vue d’ensemble de la situation (et pas uniquement celle de l’escadron/régiment ou ils ont servis)

          * Un audit de l’armée rendu public serait une source d’infos inespérées pour les services de renseignements de potentiel ennemis. Pourquoi croyez vous que des grandes nations comme la Chine et le Russie n’en publie jamais ?

    • dompal dit :

      @Gaulois78,

      « La Haute Intensité » ???
      Ca me fait ‘marrer’ ce truc. Avec quoi on va faire de la haute intensité, contre qui et où ???
      Je ne me souviens pas avoir lu un truc où nos étoilés le précisait !??

      Y’aura pas de nouveau PR en 2022, on continuera avec le même jusqu’en 2027….après il faudra que les sous-merde actuelles partent à la retraite…mais ça va être difficile de leur faire entendre raison ! 🙁

      Avant, le choix politique était simple. Maintenant, n’importe quel débile mental peut se présenter à la présidence de la République (s’il a ses 500 signatures).

      Après « les intelligents » s’étonnent que l’abstention est le premier parti de France.

      Ben si l’offre était plus limpide, cela changerait la donne…comme avant (PCF, PS, UDF, RPR) !….cela éviterait de se retrouver avec un idiot du village comme PR ! 🙁

  7. Titouan dit :

    La disponnibilité catastrophique des Rafales; Nh-90, A-400M se confirme enfin de source incontestable ! On ne peut pas blamer le vieux matos comme les 2000, les KC-135; les Transall et les AWACS, c’est plus inquiétant pour le reste. Bon on s’en doutait déjà mais les communiquants de ce sites s’étaient dépassés pour nous faire douter ! Bon courage à eux pour inverser les évidences écrites noir sur blanc ! Curieux de lire ce qu’ils vont nous pondre cette fois-ci !

    • Math dit :

      A voir: si on vend à la Grèce des Rafales qui sortent de rénovation, ça n’améliore pas la dispo de la flotte française, mais n’est-ce pas un biais statistique?
      Pour le NH90 ou l’A400, je ne comprends pas.
      Le NH90 est largement partagé. A-t-on fait un hélicoptère trop compliqué à maintenir? Possible. Les commandes de vol électriques ne sembles pas reprises sur le H160.
      Pour l’A400, le bébé reviens de loin. Je n’ai pas la moindre idée de ce qui bloque l’accroissement de la dispo. Cet appareil devient tellement central pour l’armée de l’air… j’imagine que la coordination européenne ne doit pas être si simple.

      • mich dit :

        Bonsoir , peut être que tout simplement ,par rapport aux autres utilisateurs , on se sert vraiment plus de nos appareils , et si l’ on veut que cela marche nickel il y a effectivement une questions de mco ( pièce et aussi personnel ) ,mais aussi d’ un parc suffisant pour amortir la maintenance (là dessus les dernières ventes posent quand même un peu problemme je pense ) .Le MCO n ‘est pas si mauvais ( du moins en opération ) , mais ,et ce n ‘est pas nouveau , le parc est sous dimensionné par rapport au rythme des missions et exercices élevé . Ceci dit , je ne pense pas qu ‘ il faille rougir non plus car une fois les USA sorti du lot ,on est pas vraiment en queue de peloton .La question est de savoir à quel niveau d ‘importance on veut mettre nos armées par rapport à notre stratégie nationale ,peu importe laquelle je ne juge pas ,même si comme beaucoup sur ce site j’ aime bien que les discours soient en adéquation avec nos forces et faiblesses .

    • Titouan dit :

      OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH, les COMMUNIQUANTS ? Vous êtes où ? Il y a du boulot pour vous ici ! Ça urge !

  8. Triste constat. Nous payons 20 ans d’immobilisme de 1995 à 2015, sous prétexte  » des dividendes de la paix » si chers à Mr Chirac..

    On a cru au Père Noël. Aujourd’hui tout le matériel est à bout de souffle. Et évidemment cela va coûter une fortune pour le remettre en état.

    Et les Russes et les Chinois, eux s’équipent à tour de bras.

    • FredericA dit :

      Philippe Cabrera : « cela va coûter une fortune pour le remettre en état. »
      .
      En fait, il serait plus judicieux de remplacer le matériel ancien plutôt que de le remettre à niveau. C’est ce qui a été décidé pour le VAB qui sera remplacé par le Griffon, par exemple.
      .
      « Et les Russes et les Chinois, eux s’équipent à tour de bras. »
      .
      Oui et non. Les Russes font beaucoup d’annonces mais le matériel récent arrive au compte-goutte (T-14, Sukhoi 57, …). Dans le domaine des navires, un « lancement » concerne indifférent l’admission au service actif d’un nouveau bâtiment OU la sortie de grande visite d’un navire ancien.
      .
      Enfin, la Chine s’équipe effectivement à tour de bras, mais le nouveau matériel remplace souvent du matériel déclassé. Il y, certes, une montée en puissance mais également une mise à niveau.

    • JC dit :

      Les dividendes de la paix ? Ne serait-ce pas Fabius le géniteur de cette phrase idiote ?

  9. patrico dit :

    Excusez mais je toujours sidéré de lire, voir, tous ces problèmes de disponibilités du, de, notre matériel Militaire ! Ici celui de l Armée de l air , mais les autres Armes Terre, Mer , ce ne doit pas être mieux ! Mais quand es ce que les « Dirigeants » vont imposer des Fiabilités Extrêmes en éfficacités Terrains ! AIR , MER ! Cela ce fait partout et dans le domaine Militaire cela devrait être Unique ,rare, impressionnant ! Lire encore que le sable trop fin ou des corrosions stop des machines hyper sophistiquée,! C est pas possible! Et si nos Militaires ce retrouvaient en zones Polaires ? Et puis lire que l Armée ne communique plus sur la disponiblité du Matos! Mais cela est Stratégique et n aurait jamais dû étre communiqué ! Efficacité novatrices à Tous les Niveaux de chaque nouveaux « outils » top secrets ! Fiabilité extrême ! Mais ou est on quand on vous lis !

    • PK dit :

      La dispo est essentiellement plombée par la log : pas de pièce, pas de réparation : MCO bloquante.

      Recréez les magasins de stockage au sein de l’armée (toute arme confondue) et la MCO deviendra une routine intégrée non bloquante.

      Le modèle de l’externalisation ne peut fonctionner qu’avec les mêmes contraintes sur toute la chaîne : en intégrant des contraintes d’entreprise civile dans un modèle militaire, ça ne fonctionne pas.

      • ULYSSE dit :

        +++ ajouter la sophistication parfois inutile de certains matériels. La performance marginale qui coûte souvent très chère.

    • Lothringer dit :

      Dans les démocraties parlementaire anglo-saxones, il me semble que les députés-sénateurs, qui représentent le peuple souverain, ont le droit d’obtenir communication de ces informations sensibles afin de voter les lois « de façon éclairée ». Et ainsi le débat parlemntaire peut avoir lieu, parfois de façon virulente.
      Pourquoi cette informations ne serait-elle pas accessibles aux parlementaires ? Le rôle d’un parlementaire est de contrôler l’action du gouvernement. Si le matériel est mal entretenu c’est (1) soit que le gouvernement fait mal son travail, auquel cas il doit être sanctionné par les parlemntaires (2) soit que les parlementaires n’ont pas donné au au gouvernement les moyens de l’action auquel cas les parlementaires sont soumis au jugement du peuple aux prochaines élections.
      Pour ce qui est des expérimentations « top-secret », même les parlementaires américains n’y ont pas accès.

    • Parabellum dit :

      Le problème est permanent et surtout on est toujours dans le sous capacitaire en cas de vrai conflit qui casserait par arme le cher matériel…pas de réserves..on est dans un équipement d échantillons fragiles…on fait des engins soit disant polyvalents mais s ils ne fonctionnent pas il n y a rien d autre…ce qui défile le 14 juillet finira par être ce qui fonctionne..j exagéré à dessein parce qu une autre politique est urgente et suppose de s armer autrement qu avec le seul airbus pour tout…et puis pensons missiles drones etc…on bidouille les vieux mathos avec du retrofit qui immobilise pour des mois des engins éprouvés…gestion discutable qui se réveille après les cata…uzbin ..etc …déjà au liban on nous avait doter d’une poignée de fusils pour remplacer les vieux mas et mat…face aux Kalash et rpg des types d en face…dans un conflit hi on tiendrait quoi ? 3 jours…et à ta on encore des chaînes françaises de munitions bombes etc…tout est à revoir mais chut…

    • tankaboum dit :

      Le vrai problème est serte une coopération ratée sur le Nhi et l’a400 ,( même si un nombre impressionnant de problèmes ont été résolus) mais pas seulement, le matériel est plus robuste que bien des merdes russes ou américaines, le vrai souci c’est le volume qui est carrément insuffisant et qui amène à une utilisation jusqu’à l’os.

  10. NulH dit :

    Le stratège !!!
    Attention essai tactique ???
    « La disponibilité des avions de transport tactique de l’armée de l’Air ne devrait pas s’améliorer en 2022 »
    Alors « disponibilité » comme composition de la « fiabilité » et de la « maintenabilité » : on récite …
    En d’autres termes, un gros travail sur tout le process de « fiabilisation », sa R&D comprise, et aussi sur le process de « réparabilité », sa R&D ici comprise, et bien entendu leur multiples modes de compositions ; il ne s’agit pas de la seule formule (basique) comme :
    Disponibilité = fiabilité / (fiabilité + maintenabilité) ; en % de part et d’autre du signe =
    Que de sources de progrès… vu à 10 000 mètres, et sans aucune connaissance du sujet !!!
    De la stratégie, de la stratégie ….

  11. Belzébuth dit :

    Airbus Helicopters qui s’en tire les couilles nettes, le tiroir-caisse toujours plein…
    https://www.letelegramme.fr/bretagne/nh-90-l-helico-qui-n-aimait-pas-le-sel-28-01-2017-11379239.php

    • Logos dit :

      c est pas jeune comme article, et en plus, inaccessible…
      là, par contre, on peut lire (en shaekspirien, mais on peut)
      https://helispot.nl/hs/documents/logboek/nlr_corrosie_nh90.pdf

    • Jack dit :

      NH industries est une co-entreprise qui regroupe Airbus Helicopters (Allemagne et France), Leonardo Helicopters Division (Italie) et Fokker Technologies (Pays-Bas). De même, qui vous dit que des pénalités n’ont pas été retenues contre ce constructeur ?

      • Belzébuth dit :

        @ jack
        On les aurait entendu couiner à l’assassinat d’industriel performant dans une France qui hait ceux qui réussissent et au chantage à l’emploi…

  12. Frede6 dit :

    Durant la lecture, quelque peu aride, de ces ‘bleus’ budgétaires j’ai noté qui il y avait des AE / CP pour un programme appelé « Hélicoptères de manœuvre nouvelle génération (HM NG) ».
    De quel appareil s’agit il ? De Caimans ? ou autre chose ?

  13. vrai-chasseur dit :

    A propos de la corrosion sur les NH90 marine, source importante de leur indisponibilité:
    La marine des Pays-Bas a fait analyser la corrosion sur ses NH90, le rapport détaillé des experts est ici
    http://helispot.nl/hs/documents/logboek/nlr_corrosie_nh90.pdf

    les NH90 souffrent principalement de corrosion galvanique.
    En gros : dès qu’on met de l’eau de mer sur 2 métaux qui sont en contact direct, ça donne un courant électrique qui va corroder plus un métal et moins l’autre.
    Bon, tous les plaisanciers savent ça…on met même sur les bateaux des ‘anodes sacrificielles’, pièces qui sont destinées à rouiller et qu’on remplace régulièrement, pour préserver les autres pièces en contact. Et on fait la chasse aux contacts bimétalliques : dès la conception et à la fabrication, on prévoit de l’isolant entre les deux.

    Le problème n’est pas insurmontable. Mais bon, les jeunes ingés de chez Airbus Helicopters feraient bien de faire un peu plus de voile…leurs ainés avaient eu la sagesse de concevoir le Super frelon comme une barque volante. Il pouvait même amerrir avec sa coque hydravion, en cas d’urgence.

    • LEONARD dit :

      @vrai_chasseur
      On avait donc tort de se moquer des australiens en proie aux mêmes problèmes.

      • vrai_chasseur dit :

        @LEONARD
        Les australiens avaient évidemment aussi le problème sur leurs ‘Taipan’.
        Mais ils souffraient surtout d’une grande inexpérience de leurs industriels. On ne peut pas dire que les pales étaient montées à l’envers, ce serait très désobligeant…mais leurs NH90 n’avaient pas le temps de rouiller, ils avaient d’autres problèmes plus graves qui les clouaient au sol.

  14. Jm dit :

    J’aimerai que tous les « optimistes » qui m’avaient cloué au pilori quand j’avais écrit que la dispo allait en décroissant malgré les quelques millions injectés, dont j’avais simplement écrit que ce n’étais qu’un début de rattrapage des retards accumulés depuis 1998, et une MCO destinée uniquement à maintenir à flots des entreprises qui se gavent, donc j’aimerai que ces « optimistes » remettent sur cet article les arguments qu’ils avaient avancés pour me prouver que tout allait aller mieux.
    J’avais écrit que mes camarades pils Raf avaient très tôt compris que les avions « données / cédés / vendus ne seraient pas remplacés car tout le monde sait que les chaînes Dassault tournent à plein régime, mais pour l’export.
    Et la dispo des K2, parlons en , et je pense savoir de quoi je cause.
    Renseignez-vous avant de tenter de démontrer que j’ai tort.
    Mais renseignez-vous en interne, pas sur des site Internet.
    Et cela va aller en s’empirant, les élections approchant.
    Et oui, que cela plaise ou non, l’argent de la Défense va aller dans la campagne électorale, et tout le monde le sait.
    Argent dont personne ne parlera, c’est bien pour ça qu’ils le font. La grande muette.
    Cette fois encore, démontrez-moi le contraire.
    Cela a été pareil lors des élections précédentes.
    Vérifiez….

    • Math dit :

      Les chaînes de Dassault ne tournent pas à plein régime. L’enjeu est de les garder en service. Et ça, tous les intervenants le savent. 2nd points: un avion qui ne vole pas est un avion qui vole moins. Économie des cellules. Vous le savez aussi bien que tous les autres intervenants de ce forum: l’enjeu est de garder des compétences en ingénierie et en prod. Que ce soit pour les navires, les avions, les véhicules ou les chars. Tout le monde le sait. L’enjeu d’ingénierie et de prod prime sur l’enjeu opérationnel. Si les choses venaient à s’inverser, la remontée en puissance serait possible. Si on met tout en service immédiatement, pour vous, c’est mieux, pour les finances françaises, c’est intenable.

      • Jm dit :

        Avec vous, ce qui est drôle, c’est que tout le monde sait tout.
        Sauf qu’apparemment, vous ne savez pas ce qui se passe réellement sur le terrain.
        On travaille avec des bouts de ficelles, on vole avec des avions pour partie réparé avec des matériels limites voire non homologué (ha zut, fallait pas le dire !!), en clair, on bidouille.
        Mais comme vous l’écrivez si justement : tous les intervenants le savent.
        Vous, vous parlez économie, vous parlez ingénierie, vous parlez prod.
        Je vais vous envoyer 6 mois en Afgha ou 6 mois au Mali, mais pas dans un bureau, en poste avancé directement au contact, et après, vous verrez les choses différemment que depuis certains bureaux climatisés loin des théâtres d’opération.
        Que moi j’appelle cham de bataille.
        Parce qu’à un moment, il faut mettre des noms sur les choses.
        Et un avion qui ne vole pas, est un avion qui vole moins !!!!!
        Trop drôle.
        Ben alors, pourquoi il existe si c’est pour ne pas s’en servir.
        Si vous avez une voiture qui ne roule pas, et qui est dans votre garage, dites moi à quoi elle sert?
        Parce que les gars, au Mali ou ailleurs, ils seraient bien content d’en avoir un peu plus, des avions en soutien.
        Mais ça, comme je l’ai écrit plus haut, pour le savoir, il faut être allé sur le terrain.
        La politique du matériel sur l’étagère, et qui reste là parce que ça peut servir et on peut en avoir besoin, ça suffit.
        Et enfin, le top du top de votre propos
        « Si les choses venaient à s’inverser, la remontée en puissance serait possible »
        Pour remonter, il faudrait déjà ……monter. Et à la vue de ce dont nous disposons de moins en moins, nous sommes plutôt dans le sens de la descente il me semble, et je pense que je ne suis le seul à le constater, et cela depuis grosso modo 1995.
        En fait, vous êtes un rêveur qui fait la guerre sur Flight Simulator.

  15. Achille-64 dit :

    Après avoir diminué les ‘ressources humaines’ des Armées dédiées au MCO, et vu la dispo chuter en 10 ans (après Harmattan); la ‘verticalisation’ (comprendre privatisation) va tout arranger : c’est la fable contée par les néo-libéraux.
    De plus, un hélico raté (issu d’un programme d’une complexité ingérable) et un avion de transport très coûteux à entretenir impactent et impacteront durement la disponibilité et donc la quantité de missions faisable.

    Il n’y a plus qu’à espérer qu’on ne se trouve pas en face d’un adversaire coriace, sinon ‘Allo, l’OTAN, à l’aide’.

    Si les armées paient les frais de la période Chirac-Hollande-Sarkosy (le pire), rien n’indique que nos brillants néo-libéraux ne cherchent la bonne solution pour avoir des armées au niveau de leurs prétentions de grandeur. Pour eux c’est la gestion zéro stock au plus serré de ce qui est possible, au mépris des contrats opérationnels annoncés dans les livres blancs et autres foutaises technocratiques tout en communiquant au maximum sur la performance des matériels. ‘Qui veut de mes NH ? Qui en veut ?’

    Armée de l’Air : le transport est sinistré. Marine : les hélicos, sinistrés. ALAT : avec le retrait des Puma, si on ne commande pas 40 hélicos moyens qui fonctionnent (style Super Puma rénové), ils vont être dans la mouise.

  16. ZIZOU35 dit :

    memento 1938 …..

  17. vno dit :

    l’état-major de l’armée de l’air . vous êtes sur qu’il y en a encore un s’il a existé qui a des connaissances supérieures à celle d’un adjudant pas motivé pour balancer les coups de pied au cul la ou il faut. Je ne comprend pas. La dispo est toujours aussi merdique et c’est grave lorsque le nombre d’aéronef est faible, car cela amplifie les mauvais chiffres. Pourtant, nos braves officiers manifestement tous aussi mauvais sont bien inscrit au tableau d’avancement et promus. Il serait peut-être temps de revoir de façon draconienne les critères de promotion ? A oui, la DGA … ceux la, si vous n’avez pas besoin d’eux, vous pouvez les appeler. Par expérience et nul doute que c’est encore pire aujourd’hui, leurs IEF et supérieurs sont des inutiles qui ne pensent qu’au compteur d’heures pourtant déjà payées par les vrais militaires et dont les capacités techniques en maintenance ne saute pas aux yeux. C’est même à ce demander parfois, si leur seule utilité n’est pas de nuire aux vrais militaires… Les industriels eux, c’est des industriels, il ne travaille pas pour faire le travail du personnel DGA sans sous ! Vous voulez que les choses change ? trés simple, modifiez l’organigramme des armées. en supprimant l’ingénieurs général de l’armement et en rattachant les services concernés aux chefs d’état-major des armées.

  18. lolo dit :

    Perso je voudrais bien comprendre pourquoi un hélicoptère civil de transport qui fait des aller-retour quotidien offshore (donc quand même pas mal exposé à la corrosion aussi) a une meilleure disponibilité que les hélicoptères de la marine pourtant aux petits soins ?

    Je travaille dans l’industrie lourde où les équipements sont aussi exposés à d’énormes problèmes de corrosion, de sable, de chaleur, etc.. mais quand on lit les histoires de MCO ici on a l’impression que le parc avions et véhicules terrestres passent plus de temps au sol/parking qu’en l’air/route.
    Je m’interroge sur certains critères de MCO, ne sont ’ils pas trop stricts ? Dans mon entreprise, il y a anciens militaires depuis longtemps j’ai souvent été surpris parfois par certaines remarques sur le manque de soutien d’en haut, manque de procédures, manque d’autorisations et validations, etc… comme si tout devait venir d’en haut ou d’un papier signé par 10 personnes.

    • mich dit :

      Bonjour , vous dites « un hélicoptère civil de transport qui fait des aller-retour quotidien  » , même en offshore vous avez la réponse à une partie de votre question ,pour le reste effectivement il ne me semble pas qu ‘il y ai un NH90 civil qui ce soit bien vendu en exploitation offshore ,si je ne me trompe pas .

  19. Eugene123 dit :

    La 5ème puissance du monde devrait peut-être en revenir au bon vieux vélo.

    2 avantages: Compatible avec les budgets de la défense et aucun problème de disponibilité…La solution à tout? Une pompe et un tourne-vis voir même une grande invention de la 21ème puissance du monde… Le couteau suisse! 🙂

    Le couteau suisse devrait être accessible au budget de la 5ème puissance du monde, non?

  20. penandreff dit :

    le MCO c’est des pièces de rechanges en stock de du personnel qualifié; les deux c’est de l’argent et de l’organisation.
    La ministre de la Défense à fait revoir tous les contrats de maintenances et cela porte doucement ses fruits; il n’empêche que le taux de disponibilité des équipements civils avions hélicoptères est très supérieur aux équipements gérés par l’armée…..
    il suffit de voir les flottes d’hélicoptères de l’armée sous contrat privées et de comparer.
    la principale raison est que les entreprises privées ont des contrats de maintenance avec les fournisseurs d’avions et d’hélicoptères; ces contrats ont des clauses de malus bonus très motivantes financièrement; c’est plus chère mais cela fonctionne.
    Ce type de contrat pose la questions sur qui fera ma maintenance en cas de conflits, car les sociétés privées feront jouer leur droit de retrait…..

  21. werf dit :

    La France est d’abord victime de ses ingénieurs qui sont incapables de construire du rustique qui dure avec la complaisance de la DGA dont les personnels ont trop de liens avec les industriels. Il faudra faire un audit approfondi en 2022 et taper fort sur les responsables de ces errements qui durent. Il faut mettre en cause la responsabilité de tous ceux qui participent à ce gâchis, militaires comme entreprises privées. Mais ne plus parler de haute intensité car cela frise le ridicule.

    • Math dit :

      Faudrai savoir. Le NH90 n’est pas spécifiquement français. Idem pour l’A400M. Faut peut-être mieux calibrer le blâme.

      • Gaulois78 dit :

        Justement, qui est en cause pour la corrosion ?
        Si quelqu’un a l’info ?

      • LucienB dit :

        Même le H160, qui est un hélicoptère conçu pour les armées françaises, n’est pas réellement français. La moitié du H160 sera fabriquée hors de France, notamment en Allemagne. Il est très incompétent de Parly de permettre une telle absurdité. L’argent du contribuable français est utilisé au profit des industriels allemands. Parly aurait dû exiger d’Airbus que le H160 soit entièrement fabriqué en France. Nos dirigeants actuels ne s’occupent pas de nos emplois. L’idéologie mondialiste est plus importante.
        Mais le gouvernement allemand se soucie des emplois allemands. A tel point qu’ils ont exigé que la fabrication des moteurs d’Ariane soit entièrement transférée en Allemagne en échange de 30 pièces d’argent données au programme.

    • LucienB dit :

      Ne blâmez pas les ingénieurs. Quand on avait des hélicoptères Aérospatiale, ils fonctionnaient. Le problème a commencé avec des partenariats ratés et frauduleux avec nos voisins européens, en particulier les Allemands et Airbus.

      • Gaulois78 dit :

        Ça a été le début du démantèlement et la délocalisation de nos compétences vers nos amis Allemands, Italiens, Espagnols dans l’aérien, spacial, Mer…Ce qui devait ce traduire par des économies est devenu un gouffre financier, il suffit de lire le résumé des programmes sur wiki… Concernant la corrosion qui était en charge ce de problème lors de la construction…Combien faut-,il de signatures pour validé une pièce, modifications ??? Pourquoi le rapport de l’armée hollandaise (2014)2020), Français (2015/2017) sur ce problème n’a pas eu de suite?

        Je ne parle même pas du vol et du pillage de nos technologies, voir l’affaire avec les soums Espagnols, les coups de poignard des italiens vis à vis des accords avec NG…

        • LucienB dit :

          Oui, il n’y a pas de coïncidences. Nous sommes en effet gouvernés par des traîtres. Nous devons regagner notre souveraineté perdue aux mains des bureaucrates bruxellois.
          La plupart des Français s’en moquent, certains fous soutiennent le mondialisme, ils ne comprennent pas la voie du non-retour sur laquelle ils mettent la France, qui est celle de la pauvreté et de la désindustrialisation. L’avenir de nos enfants et petits-enfants est compromis.
          Le traître Macron n’a pas d’enfant…

  22. Dodo dit :

    Rien de neuf, on sait que ce ne sera pas avant 2025-2026 que cette flotte ira mieux

  23. MAS 36 dit :

    Je croyais que la Ministre avait mis en place un nouveau système de MCO. Apparemment tout est tellement vieux et usé à la corde que c’est la déglingue totale. Saluons les mécanos et qu’ils soient approvisionnés en fils de fer….au moins.

    • Frede6 dit :

      En gros tous des nuls sauf les mécanos… c’est sur quand on est responsable de rien on ne fait rien avancer 😉

  24. dompal dit :

    Ca me fait ‘marrer’ ce genre de papier.

    Je ne fais plus partie de la boutique depuis bientôt 20 ans mais de mon temps 😉 ……c’était déjà comme ça !

    Combien j’ai fait de rab’ OM « gratos » car y’avait pas de zincs pour nous rapatrier en métropole !…je ne les compte même plus…! parfois même obligé de se tourner vers des compagnies air étrangères pour éviter que ça dure trop longtemps ! 🙁 😉

    Je vois que rien n’a changé…….. ;-(

  25. Dominick dit :

    Que voulez-vous, c’est le résultat de toutes les concessions de nos gouvernements successifs qui ont en partie sacrifiés l’industrie de défense Française sur l’autel de l’europe, Airbus, Airbus Hélicoptère et on comprend mal pourquoi ces appareils (A 400M, Caïman et autres) sont si peu fiables et disponibles, de plus ils ont l’air de s’user plus vite (corrosion). Autrefois et avec quelques coopérations, l’industrie de défense Française se débrouillait bien tout seule et apparemment nos vieux appareils ont mieux tenus dans le temps, même si c’est vrai qu’aujourd’hui ils sont plus qu’usés. C’est là que le tout technologique pose aussi un problème même si elle est plus que nécessaire maintenant mais pour certains matériels, armes, avions, hélicoptères et autres, la rusticité est aussi un atout. Après se pose aussi le problème des finances car si l’état ne comprend pas qu’il faut nettement augmenter le budget de la défense, on ne pourra pas suivre en matière de MCO, vu que ces appareils qui sont de plus en plus sophistiqués coûtent chers à l’achat et que pour le coup les pièces de rechange ne sont pas également pas données. Après, il y a aussi un problème du personnel qui est taillé au plus juste et tout cela dans un contexte de forte utilisation, enfin peut-être que certaines entreprises se gavent avec la MCO?? Donc au final et pour revenir sur un des précédents articles, c’est bien la preuve que nous ne sommes pas du tout prêts pour « la haute intensité », qui exige elle, une armée avec un minimum de masse et de volume, aussi bien en hommes, qu’ en armes de toutes sortes, le tout avec un haut niveau de fiabilité et de disponibilité.

    • Gaulois78 dit :

      Oui… »sacrifiés l’industrie de défense Française sur l’autel de l’europe »…

      Les vautours rôdent autour de notre BIDT…

      Avec le prochain mandat du traître mondialiste adepte du wokisme, notre Armée va être en état de mort technique, je ne vois pas comment l’utilisation intensive et le peu de matériels dont elle dispose qu’elle prendra du gras…De plus les intérêts et désidératas de certains états et du prochain gouvernement vert-rouge-vert Allemand vont à l’encontre de nos intérêts dans le militaire…La seule chose militaire qui intéresse les Teutons c’est le transfert de notre Bidt chez eux…Quand à l’avantage que nous apporte le nucléaire ils ne le supporte pas…

    • LucienB dit :

      Autrefois, la priorité était de répondre aux besoins des armées françaises. Nos industriels fabriquaient des équipements bon marché et fiables, qui, sans être aussi sophistiqués que ceux américains, suffisaient à répondre à nos besoins militaires.
      Aujourd’hui, nous sommes absorbés par le mondialisme et l’européisme. Nos industriels ont été sacrifiés au détriment des industriels de nos voisins européens. Mais la priorité de nos voisins n’est pas de s’occuper de leurs armées ni même de s’occuper de leur souveraineté, puisqu’ils sont tous des vassaux américains et sont ainsi heureux. Leur priorité est de gagner de l’argent. L’exemple parfait est celui des hélicoptères. Le Puma des années 1970 fabriqué par AEROSPATIALE (appartenant à l’Etat français), était français, bon, fiable et bon marché et répondait aux besoins de nos armées. Désormais le NH90, fabriqué par un consortium privé européen : cher, sophistiqué, problématique, peu fiable, répond aux besoins des industriels qui gagnent beaucoup d’argent avec des maintenances successives.
      Nous devons de toute urgence mettre fin à tous les partenariats ratés avec nos voisins européens, en particulier les Allemands, et regagner la souveraineté française qui a été perdue pour les bureaucrates bruxellois.

  26. Gaulois78 dit :

    Relisez donc l’article plusieurs fois…
    Puis lisez les commentaires des autres contributeurs, quand aux audits sino-russe, j’éviterai d’être grossier, je vais donc dire que je m’en balance…

  27. Gaulois78 dit :

    Pour Jack
    Puisque vous n’avez pas entendu les étoilés abordés le sujet de la HI qui est souvent commenté sur ce site…

    Mercredi 6 octobre, le chef d’état-major des armées françaises (CEMA), le général Thierry Burkhard, sera entendu par la commission de la Défense de l’Assemblée. Son message ? Les forces armées françaises doivent être prêtes à l’affrontement mais sans le rechercher​.

  28. Gaulois78 dit :

    Ce commentaire n’était pas pour Jack mais pour vous dompal 21 octobre 2021 à 12:23
    @Gaulois78,

    « La Haute Intensité » ???
    Ca me fait ‘marrer’ ce truc. Avec quoi on va faire de la haute intensité, contre qui et où ???
    Je ne me souviens pas avoir lu un truc où nos étoilés le précisait !??

    Puisque vous n’avez pas entendu les étoilés abordés le sujet de la HI qui est souvent commenté sur ce site… Mercredi 6 octobre, le chef d’état-major des armées françaises (CEMA), le général Thierry Burkhard, sera entendu par la commission de la Défense de l’Assemblée. Son message ? Les forces armées françaises doivent être prêtes à l’affrontement mais sans le rechercher​.

  29. MAS 36 dit :

    Après reconnaissons le en France le matériel militaire n’est pas utilisé que pour les manoeuvres il est à de multiples reprises (beaucoup….trop …) combat-proven.

    Récemment sur une chaîne (j’ai oublié laquelle) il y avait une émissions sur les dernières interventions de l’armée. Et là au Mali nous apercevons partant en opération des fantassins étaient assis sur le plateau d’un camion retenus par une corde. Il faudrait que nos députés et sénateurs fassent le même trajet dans les mêmes conditions. Le système D a des limites.

  30. EBM dit :

    Article dédicacé à @NRJ.

    • LucienB dit :

      Pourquoi @NRJ ne s’est-il pas présenté ici pour défendre ses patrons allemands ?

  31. Gaulois78 dit :

    +100