Le ministère des Armées cherche à étoffer son arsenal pour lutter contre les fausses informations malveillantes

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

161 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    En tant que « complotiste », je peux vous aider sans problème sur l’articulation des concepts entre eux.
    Après tout, ça peut être efficace de faire de la « veille informationnelle » ou pour identifier les « caisses de résonance », mais le plus intéressant, c’est de savoir qui compose les réseaux, ça permet de savoir d’avance quels seront les éléments de langage déployés : après tout, ne l’ai-je pas fait en temps réel ici-même sur nombre de sujets ?
    Lire aussi des penseurs comme Eric SADIN permet de bien comprendre le terreau, ou Thérèse HARGOT. Mais le « must », ça reste de se taper la propagande officielle (Elysée, France Télévision, BFMTV, CNews, France Info, LCI, Le Monde, Le Figaro, Le JDD etc …) ET les « complotistes forcenés » (INFOWARS, Egalité & Réconciliation, TRUNEWS, WAR ROOM, Radio-Quebec, PRESSTV à l’époque, « The Young Turks », les « gauchistes » et leur vision du « complot d’extrême-droite » etc …), et là, ça donne une idée d’où on essaye de nous emmener.

    Pour ce qui est de celles qui visent spécifiquement nos armées :
    Cela aurait été bien de combattre celles qui visent à faire croire qu’il était souhaitable d’inoculer tous ces jeunes hommes et femmes en bonne santé …
    Big Pharma en forum à Paris
    https://infodujour.fr/societe/51461-big-pharma-en-forum-a-paris
    Mais j’imagine que les éléments de langages qui sortent de ce type de conciliabules ne font pas partis des « objets analysés ».

    Et là qu’on est sur le sujet des « fausses informations » concernant l’armée française : le discours de Macron à Kigali ?
    Bernard Lugan : Réponse aux décoloniaux et autres calomniateurs de la France VCP#17
    https://www.youtube.com/watch?v=K3f0GkMoMfQ
    Charles Onana : Macron et Kagame contre la vérité, la France et l’Afrique
    https://www.youtube.com/watch?v=1CWH9X3MgSo
    Patrick Mbeko : Macron face à l’Afrique des Grands Lacs
    https://www.youtube.com/watch?v=E7a0-B4D_FE

    Terminons sur une blague pourrie : « Bloom, une société basée Orlando ? »

    • Thierry dit :

      si vous croyez que les « gôchistes » ont quoi que ce soit à voir avec ce gouvernement de terminator anti-sociaux vous rêvez les yeux ouvert, il n’y en a aucun qui ne soit pas dans l’opposition, et il n’y a pas non plus d’idée de gauche au programme, pour l’ultradroite c’est déjà moins vrai.

      Dans les médias ils n’invitent que les rétrogrades avec la haine baveuse à la bouche, il y a un Zemmour mais il n’existe pas un homologue qui serait à gauche, dans aucune chaine. la messe est dite…

      • Félix GARCIA dit :

        Sûr que la télé est « de droite », mais « le reste »est « de gauche » (journaux, radios, « artistes », influenceurs, célébrités, éducation nationale etc …)

        Pierre Valentin – « L’idéologie woke face au wokisme”
        https://www.youtube.com/watch?v=mXbA8bmdH-g

        Pas « d’idées de gauche » au programme ? En même temps, il faudrait d’abord les trouver les idées « de gauche » …
        Toutes les dernières marottes de la gauche viennent … DES BANQUIERS !!! : « immigrationnisme », « Eco-féminisme », « Crédit Carbone », « Crédit Social », « Revenu Universel », « Sans Frontièrisme », « Union Européenne », « LGBTQI+ » (qui mène au transhumanisme), les « disparités statistiques transformées en discriminations structurelles (sur la base du sexe et de la race bien évidemment, sinon c’est pas drôle) », « Redistribution des richesses », « localisme et régionalisme » etc etc …

        Chez LAGASNERIE peut-être ?
        « La pensée de droite n’existe pas », Geoffroy de Lagasnerie
        https://www.youtube.com/watch?v=cc0Enhk3J1o
        « Euh … heu … euh … je sais pas … je … je … je maintiens ce que j’ai dit! »
        Bah ça nous fait une belle jambe ! Quand je pense que ce monsieur voulait faire « taire la droite » … si c’est pour occuper l’espace avec aussi peu d’intelligence, je pense qu’il pouvait s’abstenir …

        A part Emmanuel TODD, je trouve qu’il ne reste pas beaucoup de pensée à « gauche » …

        Moi ce que je vois, c’est des gens « de gauche » (ceux des assos, du monde culturel, des syndicats etc …) sans chefs politiques depuis que Mélenchon les a abandonnés au profit « des banlieues, des immigrés, des Woke et des LGBTQI+++ »…

        Y’a bien Georges KUZMANOVIC, mais celui-ci est perçu comme « de droâte » par « la gôche » …
        Ou RUFFIN, mais à cause de débiles comme Philippe CORCUFF, on le taxe de « confusionnisme » parce-qu’il « ose penser la nation et la souveraineté », ce qui revient selon CORCUFF (et tout un tas de débiles style ceux de Médiapart [Nunul et toute la galaxie des dégénérés …]), à « extrême-droitiser » la gauche …

        « La gauche » est son propre pire ennemi et sa propre caricature.
        De même pour « la droite ».
        Et à la fin, le peuple douille …

        • Thierry dit :

          Même Biden aux USA est plus à gauche que ce que vous citez, il distribue des trilliards aux défavorisés, l’administration a remis des chèques à tous les américains dans le besoin et ça fonctionne, l’économie repart, ils avaient 20 millions de chômeurs de plus par rapport à avant le Covid, à l’heure actuelle ce chiffre est réduit à 5 millions de chômeurs en trop et ne cesse de baisser.

          les américains ont reçu un chèque de 600 dollars en décembre 2020, puis 1200 dollars (plus 500 dollars par enfants à charge) en mars 2020, et encore 1400 dollars en mars 2021. Sans parler du reste des aides à différentes catégories de personnes.
          Pour Macron il n’a RIEN fait de tel, voyez donc la honte que c’est :

          https://www.sudouest.fr/economie/immobilier/covid-19-macron-s-est-trompe-pas-d-aide-exceptionnelle-de-150-pour-les-beneficiaires-des-apl-1343081.php

          tout au plus des miettes à une infime catégorie de la population, et cela pour la pire crise de toute l’histoire contemporaine…

          En France comme en Europe ou l’économie est ultralibéral c’est un épouvantable marasme économique, une stagnation permanente même avant la crise du covid, rien ne redémarre et tout reste raplapla comme avant, sauf la bourse qui grimpe aux rideaux mais eux c’est bien connu c’est des escrocs, tous les 10 ans une bulle spéculative explose et ratiboise tous les investissements. Seul les marchés financiers et les banquiers font la fête en Europe, et vous venez nous dire que les profiteurs c’est les migrants, comment voulez vous être crédible plus d’un milliardième de seconde.

          c’est pas compliqué, il suffit de faire comme Biden pour s’en sortir, dépenser et distribuer aux plus défavorisés parce que ça fait tourner l’économie et crée des emplois.

          De toute façon les français ne s’intéressent plus aux partis politique qui trahissent systématiquement leur électorat, et moi non plus, ce qui n’empêche pas de faire quand même de la politique d’une autre façon parce qu’en France tout est politique.

          • Félix GARCIA dit :

             » vous venez nous dire que les profiteurs c’est les migrants »
            Bah non, j’ai jamais dit ça, j’ai juste dit que j’en voulais pas des pelletés comme aujourd’hui, question de capacités d’absorption (rapport entre autres avec le fait qu’on a 13 millions de pauvres en France … 13 MILLIONS ! et à peine 53% « d’actifs » …) et d’homogénéité relative de la population française.

            Ce qu’on fait les américains se tient économiquement (de l’argent, déposé sur les comptes en banques, donc qui améliore les bilans des banques, et qui plus est, qui sera dépensé sur le territoire américain : c’est sûr que c’est 100x plus intelligent que ce qu’on à fait avec les PGE ou que les rachats de titres en bourse etc … ) et politiquement. Mais faut pas croire qu’on a été nul parce-qu’on est nul : l’incompétence, lorsque celle-ci est érigée en système, peut être appelée « sabotage ».

            Et nous ne sommes pas dans un système ultralibéral, néo-libéral, turbo-capitalistique ou capitalistique, mais dans une économie administrée (par les mécanismes d’administration des prix : rachats des titres en bourse, subventions, défiscalisation, surimposition, délocalisation etc …), à la soviet’, ou une « kleptocratie », ou encore une ploutocratie, ou encore une oligarchie, mais plus encore, pour ce que l’on en vie, une technocratie féodalistique et bureaucratique.

            Vous savez : la justice sociale, c’est pas spécialement « de gauche ». Comme disait l’autre « vous n’avez pas le monopole du coeur ».

            Tout comme vous, j’ai du mal avec les partis, même celui dans lequel je viens d’adhérer (première fois de ma vie d’électeur que j’adhère à un parti, voir que je m’apprête à voter) pour faire front commun contre le système qui se met en place.

          • Ératosthène dit :

            @Thierry : « il distribue des trilliards aux défavorisés »
            Pour votre information 1 trilliard = 1 000 000 000 000 000 000 000
            Était⁻ce que vous pensiez ?

          • Robert dit :

            Non, il ne distribue pas, il donne de l’argent qu’il n’a pas, et qui va accroitre la dette, comme pour la démagogie démocrate des logements à acheter pour ceux qui n’en avaient pas les moyens qui ont provoqué la crise des subprimes.
            Trump a fait monter le nombre d’emplois qui eux produisent de la richesse permettant d’aider les pauvres à travailler. Biden flatte un électorat de gauche et de parasites en distribuant de l’argent qu’il faudra rembourser en ponctionnant les entreprises au lieu de les laisser créer des emplois.
            La seule richesse produite, c’est celle du travail. L’argent distribué « gratuitement » doit toujours être remboursé un jour et n’aide pas à retourner vers le monde du travail.
            La gauche, c’est plus d’Etat donc de coûts indus, de parasites sociaux embauchés à vie, de promesses démagogiques qui ne produiront jamais les fruits promis, avec la revendication de s’attribuer de la générosité avec l’argent des contributeurs et pas la sienne.

          • Thierry dit :

            @Ératosthène
            1 trilliard en économie c’est 1000 milliards.
            ————————————-

            @Félix GARCIA
            moi mon engagement c’est contre les partis et pour une politique à la carte comme le veulent les gilets jaunes avec le référendum d’initiative citoyenne.

            Fini de donner carte blanche à des packages qui comprennent des mesures dont personne ne veut, chaque mesure doit faire l’objet d’un référendum populaire et la majorité se rassemblera ou pas sur un projet précis et pas sur tout un programme.

            c’est là ma conviction politique, je n’adhérerais plus jamais à un programme qui d’ailleurs n’est même pas respecté ni pour ou contre un candidat quel qu’il soit.

          • Ératosthène dit :

            @Thierry : « 1 trilliard en économie c’est 1000 milliards. »
            Vous auriez du inclure « pour ceux qui parle frenglais ».
            Ce la donne 1 milliard, 1 billiard, 1 trilliard, etc. en anglais à chaque fois qu’on ajoute trois zéros .
            En français, c’est 1 milliard, 1billion, 1 billiard, 1 trillion, 1 trilliard, 1 quadrillion, 1 quadrilliard, etc. à chaque fois qu’on ajoute trois zéros.

        • Edgar dit :

          @ Felix Garcia : « Et à la fin, le peuple douille … » Tant qu’il peut encore… Une (très) grosse crise financière et économique – fruit de décennies d’errements – pourrait bientôt siffler la fin de la partie.

          • Félix GARCIA dit :

            Et le début du nouveau monde :
            – Les banques ferment une semaine, sont injoignables, et limites les retraits aux distributeurs
            – Pendant cette fermeture, elles font un « haircut » (ponction sur les comptes en banques et les épargnes)
            – Suite au « rééquilibrage des comptes » dans « l’Euro-Système », les « fusacs » (« sauvetages ») faites, et que les banques d’affaires américaines s’en seront données à coeur-joie ( https://chevallier.biz/coronavirus-et-tsunami-bancaire-anticipez-les-consequences/ ), nous assisterons à la « centralisation finale » autour de la BCE (« soviétisation finale »)
            – Nous changerons de système d’évaluation de la valeur et d’organisation des échanges : nous passerons d’un système monétaire à un « système à points » ; « Happytalism » / « The Commons Project » / « Inclusive Capitalism » (« Crédit Social »), « Green New Deal / COP / GIEC » (« Crédit Carbone »).

            « Fin de partie », « En attendant Godot » …

        • Gaulois78 dit :

          Humm…la télé de droite, vous parlez de quel pays ?
          Devrait plutôt étoffer son arsenal militaire le Ministère, mais pour ça il faudrait que les fonctionnaires étoilés du site Balard sortent leurs burnes du tiroir de la commode…

        • lgbtqi+ dit :

          « LGBTQI+ » (qui mène au transhumanisme) »

          Ah ?

          Remarquez, ça laisse un espoir pour les personnes qui apprécient les hommes … Elles en reverront peut-être un jour alors.

          • Félix GARCIA dit :

            Brouillage des frontières de l’identité naturelle, biologique, faille ouverte opportunément au moment de la promotion des « technologies NBIC » après des décennies de recherche eugéniste, « cybernétiste » et transhumaniste.
            Robert parlait de Kabbale ailleurs : Golem et Adam Kadmom.
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_noahides
            « Somewhere, over the rainbow … »

      • Paddybus dit :

        « il n’existe pas un homologue qui serait à gauche, dans aucune chaine. la messe est dite… »… mais ce type vit sur Mars…?? ou dans la Lune…??? 98% des merdias sonnent une doxa unique et théoriquement « universelle »…. et 2% des merdias essayent de donner des infos différentes ou avec un éclairage différent….

        Décidément, ces des fou furieux tels vous qui mettront en place le ministère de la vérité…!!!!

        • Castel dit :

          Le rôle des « merdias » comme vous dites est de donner des infos les plus proches possibles de la vérité et non de donner des infos différentes de celle-ci.
          Maintenant, il faut savoir parfois faire la différence entre la presse d’information et celle d’opinion, chose que vous ne semblez pas toujours capable de faire….

          • Reality Checks dit :

            Ne pas confondre le rôle des médias et le rôle du journaliste.
            Le journaliste est le plus souvent un simple employé qui rédige un papier, qui passe ensuite entre les mains d’un comité de lecture, qui édite le titre et le contenu pour se conformer à une ligne éditoriale.
            .
            Laquelle ligne éditoriale est décidée par des actionnaires.
            .
            Et qui sont les actionnaires?

          • Paddybus dit :

            Si les merdias Français tenaient vraiment leur rôles, l’information et son analyse seraient bien plus ouvertes et sincères…
            Non seulement le formatage des journaleux se fait de façon uniforme mais aussi univoque… à tel point que les rares qui osent sortir du cadre imposé se font sermonner voire tancer … et que s’ils persistent dans leur différence, ils savent que jamais ils ne pourront être embaucher dans une presse financées par les citoyens… qui devraient avoir comme point d’honneur une info vraie et sincère…

            Voir comme preuve les admonestations quasi universelles reçues par europe un qui a embauché une personne qui venait de C news…. scandaleux tellement l’orientation voire l’obédience fut d’un coup avouée… mais chacun préfère ne pas relever…!!!

      • Pascal (l'autre) dit :

        Fausses infos malveillantes! Comme celle du 4 septembre postée à 14:44!

      • Pascal (l'autre) dit :

        Des fausses informations comme celles postées ce jour à 14:44 !

      • Piliph dit :

        @Thierry qui écrit : « si vous croyez que les « gôchistes » ont quoi que ce soit à voir avec ce gouvernement de terminator anti-sociaux vous rêvez les yeux ouvert,.. »

        Où est la contradiction entre gauchiste, gauche et anti-social, dans la France contemporaine, où la gauche a depuis quelques années totalement divorcé d’avec les groupes sociaux de travailleurs – et vice versa, les travailleurs, soit ouvriers en employés, ne votent plus pour la gauche depuis longtemps.

        On en revient, pour reprendre l’analyse de Michéa, où « gauche » était synonyme d’anti-ouvrier, depuis la Révolution française qui liquide rapidement sa tendance ouvrière (Loi Le Chapelier, interdisant les syndicats, dès 1791, puis liquidation des sans-culottes), en passant par les révolutions bourgeoises de 1830, 48 et évidemment la Commune, où la gauche n’a pas de mot assez dur pour littéralement animaliser les acteurs de la Commune (je possède un bouquin, écrit il y a 20 ans mais réédité, sur les déclarations odieuses de toutes les grandes âmes de gauche sur les communards..) D’ailleurs, aucun théoricien ni leader du mouvement ouvrier ne le qualifiera de « gauche ». Je vous mets au défi de trouver un écrit de Marx liant le mouvement ouvrier à la gauche, tant honnie car bourgeoise.

        Il faudra la menace liée à l’affaire Dreyfus à la fin du 19è siècle, pour que gauche et mouvement ouvrier signent l’armistice, et s’allient défensivement. Une alliance qui durera, avec des hauts et des bas (Collaboration, Résistance..), jusqu’aux années 80 ou plus tard, à vous de voir où vous mettez la césure. Perso, je la mets à 1983, et en particulier à l’émission d’Yves Montand, « Vive la crise », qui glorifie les nouvelles valeurs de la gauche et recommence à pourrir la classe ouvrière.

        2012 : Le divorce est officialisé avec la nouvelle stratégie de la gauche élaborée par Terra Nova («Gauche: quelle majorité électorale pour 2012?»), où est formalisée la figure de l’exploité qui n’est plus l’ouvrier mais l’homosexuel, l’immigré, le musulman, la femme, etc., l’ouvrier lui redevenant un réactionnaire anti-tout ce que défend la gauche.

        Il n’y a plus aucun parti pour représenter les encore 50%de Français qui sont employés ou ouvriers, le RN étant bien sûr un piège, et ses électeurs prolos le sachant très bien – mais ça fait tellement enrager le bourge de base que c’est un petit plaisir qu’on peut encore s’offrir. Les GJ en ont été une prémisse, mais leur refus de s’organiser – probablement prudent et légitime – a été aussi leur perte. Mais c’était un frémissement, histoire de rappeler à la gauche – qui a vomi les GJ, bien sûr, cf les commentaires des lecteurs du Monde – que cette moitié des Français existait encore, et que le combat qui s’engagera un jour entre la gauche et cette moitié de la France laborieuse sera sans pitié.

        • Robert dit :

          Bien vu sur l’histoire.
          La gauche est la matrice idéologique du fascisme, du communisme et du national socialisme.
          Une société idéale promise, la défiance et la suppression des corps intermédiaires, loi Le Chapelier copiée dans tous les états totalitaires, la diminution légale du droit des familles, des successions, la prise en main des individus du berceau à la mort.
          Le fascisme est une idée de gauche, tous ses éléments idéologiques y sont présents.
          Le RN est mort, il faudra sortir un vrai parti de droite, quand ceux qui se réclament de la droite se seront fait greffer ce qu’il faut. Droit naturel, libertés fondamentales, respect de la libre entreprise, réduction de l’état à ses missions régaliennes et respect de la souveraineté des lois nationales.

          • Castel dit :

            @ Robert

            Puisque vous avez eu l’amabilité de m’adresser des informations sur le bombardement d’un village Chrétien par les Turcs en Syrie, je vous adresse un petit rappel de l’attitude de certains Chrétiens authentiques par rapport au nazisme :
            https://www.piexii.com/lion-de-munster-eveque-allemand-contre-nazisme/

          • Ératosthène dit :

            Ce sont les contrées allemandes à majorité protestante qui ont le plus voté pour Hitler. Les contrées à majorité catholique ont le moins voté pour lui. Peut-être parce que les premiers ont le souvenir de l’homme sauveur…

          • Robert dit :

            Je connais cette histoire.
            Le plan Aktion t4 enclenché par le régime national socialiste après avoir fait justifier l’eugénisme et le racisme par un juriste et un psychiatre n’avait visiblement pas mobilisé grand monde contre. Il s’agissait d’éliminer les « indésirables » handicapés » et malades mentaux allemands. Le pasteur Dietrich Bonhoeffer de l’église confessante, ces protestants qui refusaient la soumission des églises au national socialisme, et le cardinal Von Galen qui a publié un document dénonçant ont ouvertement protesté. A cette époque, c’était encore possible sans entrainer des représailles à la fois contre les victimes et contre les communautés dont les responsables protestaient.
            Pourtant, peu d’autres ont protestés à l’époque, et aujourd’hui ou les mêmes idées présentées autrement sont votées après avoir diabolisé ceux qui les combattaient.
            Le cardinal Von Galen représente l’Eglise enseignante comme le pasteur Bonhoeffer mort en déportation en un sain oecuménisme.
            Beaucoup de chrétiens, spécialement de catholiques, ont rejeté le national socialisme, simplement parce qu’une encyclique de 37 « mitt brenneder sorge » condamnait explicitement le racisme hitlérien et obligeait clercs et fidèles à y adhérer en s’appuyant sur la doctrine traditionnelle, révélation et tradition. Ce qui n’est pas le cas des propos libres du pape sur des sujets de société ou il sort de son domaine d’autorité et de la mission prudentielle de l’Eglise de laisser la société s’organiser indépendamment tant qu’elle ne remet pas en cause les droits fondamentaux et le droit naturel. Mais beaucoup ont agi autrement, parfois en passant pour des collabos, pour sauver des vies comme ils le pouvaient. Comme le pape Pie XII, rédacteur et inspirateur de l’encyclique signée par Pie XI, auquel la communauté juive a rendu hommage dès la libération comme étant la seule autorité ayant secourue les persécutés et s’étant levée contre la persécution. On continue à lui faire un procès malhonnête encore aujourd’hui. Il y a Von Galen, Pie XII et tous ceux qui ont accueillis des persécutés, pris des risques jusqu’à prendre la place d’un déporté dans le convoi de la mort pour le Père Kolbe, mais aussi ces chrétiens, protestants et catholiques, de la Rose Blanche, et tant d’autres inconnus, croyants ou pas.
            http://groupelavigne.free.fr/bindinghoche1922fr.pdf

          • Robert dit :

            Erathostène,
            Le protestantisme rejette la médiation entre l’homme et Dieu et laisse au libre examen de l’être humain en prétendant s’appuyer sur la seule Ecriture ce qui est bien ou mal. Or, sans médiation ni tradition, c’est à dire clergé qui transmet Dieu qui se donne et enseigne, et tradition c’est à dire transmission de la cohérence et intelligence des écritures, toutes les interprétations sont possibles, on peut faire dire tout et son contraire à la Bible. Et il n’y a plus de vie surnaturelle, la coopération entre la liberté de la créature et la grâce de Dieu n’est plus nécessaire, si vous adhérez par la foi cela suffit.
            Dans les faits, le protestantisme s’est développé avec les princes protestants pour adapter la religion aux besoins politiques et sociaux. D’ou cette difficulté à développer une vie intérieure distincte de la vie politique et sociale et sans autorité capable de les ramener sans cesse aux priorités évangéliques sans les confondre avec la pression de la vie sociale.
            Le catholique garde toujours une distance avec la vie politique et sociale concernant ce qui relève de sa foi, c’est d’un autre domaine distinct et si cela ne se recoupe pas, comme les points non négociables, sa vie spirituelle peut inspirer sa vie sociale mais sa vie sociale ne doit pas inspirer sa vie spirituelle. Il ne peut pas adapter ses exigences spirituelles aux exigences sociales.
            Ce n’est pas le cas dans les protestantismes ou il n’est pas fourni de moyens ni de médiation pour toujours rester à distance des trois concupiscences selon Pascal, des mains, des yeux et l’orgueil de la vie. Nous sommes dans le monde, mais nous ne sommes pas du monde et nous croyons que notre coopération avec Dieu peut changer nos fins dernières. Nous ne croyons pas que la société a une légitimité à assurer une contribution essentielle à notre salut.
            Pourtant, malgré les carences à mon sens de leur religion, des protestants comme Bonhoeffer ont réussi à refuser la soumission au politique, aux priorités sociales, avec l’église confessante.
            J’ai une grande admiration pour certains protestants qui doivent nous inspirer dans leur fidélité aux évangiles.
            Le national socialisme avait autant d’aversion pour le catholicisme qui assume son héritage de l’ancien testament, ne serait-ce que par la liturgie qui en est issue, que pour le judaïsme. Ils parlaient de « religion juive » et personnellement je suis fier d’assumer la vocation du peuple élu dans la nouvelle Jérusalem, l’Eglise catholique.
            http://salve-regina.com/index.php?title=M%C3%A9ditation_sur_les_deux_%C3%A9tendards

          • lgbtqi+ dit :

            @ Robert :

            « mit brenneNder », du verbe brennen … brûler …

            Pour le reste, votre esprit critique pourrait en toute pertinence se pencher sur les protestantismes …

          • lgbtqi+ dit :

            « il faudra sortir un vrai parti de droite »

            Et si la solution était, plutôt que des appartenances idéologiques, une authentique volonté de travailler pour résoudre nos difficultés et promouvoir nos forces.

            Du moins, c’est ce que j’ai longtemps espéré, mais il semble que les mentalités soient littéralement hypnotisées par les jeux politiques, et davantage que s’intéresser à la résolution des problèmes, on les trouve occupées à promouvoir tel ou tel camp ou encore à admirer certaine figure histrionique post-adolescente.

            Pour ma part, je crois que bcp de choses à l’avenir se règleront dans la sphère individuelle, le plus possible à l’abri des grands rhétoriciens politiques et de leurs très sales boutiques. Ce qui, au passage, contribuera à faire maigrir la bête … « starve the beast … » , qui sera de plus en plus condamnée à des agitations médiatiques et vaines, contournée, dépassée qu’elle sera dans les faits et le quotidien par les initiatives et comportements individuels débrouillards, actifs et innovants.

            L’état est une idole moderne … révolue, desservie par de bien peu chastes et très vieillisantes vestales, les partis politiques. Elle se pare d’oripeaux caricaturant la religion ( état-« P »rovidence, « onction urnes », personne / fonction sacrées, Elysée (sic). Ne s’accrochent convulsivement à ces vestiges parodiques que celles et ceux dont le psychisme a été modelé profondément par cette lubie.

          • Robert dit :

            Je ne prétend pas connaître tout et je ne donne qu’un point de vue personnel, pas celui d’un spécialiste des religions.
            Mais le relativisme et le syncrétisme ne sont clairement pas ma tasse de thé.
            Si vous voyez ce que je veux dire.

          • lgbtqi+ dit :

            @ Robert,

            je n’avais pas encore vu votre réflexion sur les protestantismes quand je postai mon message.

            Pour ce qui est du syncrétisme, il y a de forts risques que ce soit la confusion précipitée et problématique de différentes voies, avant l’Heure, et le point vers lequel elles convergent ultimement.

        • lgbtqi+ dit :

          « où est formalisée la figure de l’exploité qui n’est plus l’ouvrier mais l’homosexuel, l’immigré, le musulman, la femme »

          Ceci dit, en étant lgbt, nous ne sommes pas obligé.e.s de nous laisser récupérer … Surtout si les autres mouvances politiques ne sont pas hostiles …

          • Félix GARCIA dit :

             » obligé.e.s  »
            Vous ne trouvez pas que ça manque d’élégance ?

    • zorro dit :

      Felix Garcia qui répond en premier a un article sur la désinformation ?
      Stupéfiant! comme dirait le savant de Marseille.

      Sinon, les puces 5G, magnétique, qu’on peut enlever a l’aspi-venin… on en est ou ?

      • Félix GARCIA dit :

        Il parait que ça charge !
        https://twitter.com/YanKarene/status/1431319222668439556
        On arrête pas le progrès !
        xD

        Faut bien rigoler un peu …

      • Félix GARCIA dit :

        PS :
        La désinformation, c’est le résultat de la volonté manifeste de désinformer.
        Ce qui n’est pas mon cas.
        Peut-être que je me trompes et que j’en induit d’autres en erreur, mais il n’y a aucune « volonté malveillante » de ma part.
        Peut-être que je pose plus de problèmes que je n’en résout, mais rien de volontaire de ma part là-dedans.

    • Gaulois78 dit :

      Il faut donner ce truc aux FS française, avec un semblant de résultat ça pourra permettre aux FS d’éliminer sans publicité les terroristes, ceux de maintenant, les ex où les futurs qui sapent notre sécurité…ça justifiera l’utilité de ces unités, la guerre c’est chez nous, pas au Moyen-Orient, Maghreb, Afrique centrale, de l’Ouest ou faire les marioles dans les ex pays de l’Est…Ceux qui veulent l’utilisation gratuite de nos moyens de défense doivent contribuer aux dépenses…Quand je pense que l’UE (Allemagne et pays frugaux avec assentiment des US) lorgne sur notre droit de veto au conseil de sécurité et notre armement nucléaire j’en vomis….

  2. Félix GARCIA dit :

    PS :
    Par exemple (puisque je vois QAnon sur l’illustration) :

    Chase Bank Apologizes For Canceling Michael Flynn’s Credit Card, Claims It Was A Mistake
    https://www.zerohedge.com/political/chase-bank-apologizes-canceling-michael-flynns-credit-card-claims-it-was-mistake

    Bon, pas besoin de présenter Michael FLYNN si ?
    Besoin d’une présentation de la « Chase » ? La banque des ROCKEFELLER pour faire simple.

    Tiens, ‘gadez ce que font les ROCKEFELLER en ce moment :

    The Commons Project
    « A non-profit public trust established with support from the Rockefeller Foundation, The Commons Project Foundation builds and operates digital platforms and services for the common good. Our mission-driven structure is designed to attract world-class talent to build and sustain digital public services in a way that serves people’s interests above all. Beginning with health information, we are focused on empowering people to access and control their personal data and put it to use for their own benefit. »
    https://thecommonsproject.org/

    Digital documentation of COVID-19 certificates: vaccination status: technical specifications and implementation guidance, web annex B: technical briefing, 27 August 2021
    27 August 2021
    | COVID-19: Vaccines
    « This work was funded by the Bill and Melinda Gates Foundation, the Government of Estonia, Fondation Botnar, the State of
    Kuwait, and the Rockefeller Foundation. The views of the funding bodies have not influenced the content of this document. »
    https://www.who.int/publications/i/item/WHO-2019-nCoV-Digital_certificates-vaccination-technical_briefing-2021.1

    Elle est pas belle la coordination entre FLYNN et BIDEN ?
    L’un « fabrique du terroriste domestique », l’autre les désigne comme tel (avec l’appareil législatif et narratif fournit par TRUMP) …
    C’est-y-pas-beau ? On en pleurerait presque …
    Après, on peut parler de « dangereux complotistes d’extrême-droite soutenus par la Russie » … ou on peut regarder le « Nouvel Ordre Mondial » en face, tel qu’il est …

    Aaron Russo – Rockefeller et Féminisme
    https://www.youtube.com/watch?v=f1I6vZ3OCk0
    😉

    • Castel dit :

      Je rappelle quand même au passage, que contrairement à ce que beaucoup croient, les Rockefeller ne sont pas juifs !!
      Je parle de religion, car, quand à l’Etat d’esprit ( dans un sens péjoratif, bien sûr) , ça peu se discuter !!

      • Robert dit :

        Parfaitement exact.
        Judaïsme et protestantisme ont parfois trouvé des concordances dans leurs interprétations de l’Ecriture, concernant le messianisme ou la prospérité, bénie par Dieu.

    • Félix GARCIA dit :

      Le gouvernement m’a proposé d’espionner les Français ?
      https://www.youtube.com/watch?v=JALWR0Hu3BQ

      Proposition d’emploi faite la veille du passage de la loi …

    • Plusdepognon dit :

      Il faut dire que tout mouvement militaire commence par une opération de communication envers son opinion publique pour éviter une fronde publique :
      https://youtu.be/_jSPkz_0UZw

      • Félix GARCIA dit :

        En cliquant sur le lien, je m’attendais à voir la déclaration du président : « Nous sommes en guerre ».
        ^^

        « Principes élémentaires de propagande de guerre (utilisables en cas de guerre froide, chaude ou tiède…) »
        par Anne MORELLI

        Ceci n’est pas un complot !
        https://www.youtube.com/watch?v=HH_JWgJXxLM
        Son apparition dans ce documentaire est précieuse, notamment son passage à la 3ème minute :
        « Alors ici, on est probablement dans le cas d’une guerre tiède : c’est à dire qu’on a pas utilisé les armes, mais qu’il y a une mobilisation de l’opinion publique de la part des gouvernements, qui est très semblable aux mobilisations que l’on effectue lorsqu’il y a une guerre chaude. Dans ce cas là, il faut avoir l’unanimité derrière le gouvernement : il ne peut pas y avoir de dissidence, il ne peut plus y avoir de liberté de la presse, de liberté d’expression, parce-que il y a une cause « tellement importante » que nous devons TOUT SACRIFIER à la victoire de cette cause. Que ce soit la télévision, que ce soit la radio, que ce soit les médias imprimés ; ils ont tous participé à cette même campagne, et on ne peut pas se permettre d’avoir des opinions différentes etc … ».

        « La première victime de la guerre, c’est la vérité ».

        Tribune : « A-t-on encore le droit d’exercer son esprit critique en France? »
        « Dans une tribune exclusive publiée par QG, plus de 2.000 chercheurs, universitaires, soignants, juristes, artistes et enseignants, dénoncent la censure inédite opérée autant par les médias que par les GAFAS au sujet de tout ce qui contredit le discours officiel sur le Covid. Chasse aux sorcières, règlements de compte, rien n’est épargné aux personnes qui contestent le bien-fondé du pass sanitaire, et réclament simplement plus de transparence concernant le processus vaccinal, ainsi qu’un débat contradictoire sur la stratégie sanitaire nationale »
        https://qg.media/2021/08/30/tribune-a-t-on-encore-le-droit-dexercer-son-esprit-critique-en-france/

        Réponse du gouvernement :
        Spot TV « Le débat »
        https://www.youtube.com/watch?v=iLi5kkTGfRo
        « On peut discuter de tout, sauf des chiffres »

        L’étude bidon à l’origine du pass sanitaire
        https://www.investisseur-sans-costume.com/letude-bidon-a-lorigine-du-pass-sanitaire/
        Les hospitalisations NE permettent PAS de conclure à l’efficacité des vaccins
        https://www.youtube.com/watch?v=PLZ9JszorIY
        COVID : Mais que se passe-t-il dans les EHPAD ??
        https://www.youtube.com/watch?v=gfTkicAVIeA

        Parce-que oui, là, UN « pré-print » que ne sera JAMAIS PUBLIE DANS UNE REVUE A COMITE DE LECTURE au vu de sa piètre qualité (et qui ne compte même pas se soumettre à l’évaluation des pairs …) est perçu comme LARGEMENT SUFFISANT pour prendre la décision de foutre en l’air le pays (« Pass Sanitaire » etc …) … alors que près de 400 études différentes, publiées dans des revues a comité de lecture, sur l’ivermectine et l’hydroxychloroquine, ne parviennent toujours pas à convaincre …
        Cherchez l’erreur …

        • Courmaceul dit :

          Y a peut être une place pour vous, non ? Où alors Akhénaton ?

          https://fr.news.yahoo.com/aux-etats-unis-un-manifestant-anti-vax-decede-du-covid-19-122354753.html

          • Félix GARCIA dit :

            C’est beau le pathos … basé sur un mensonge (pour Akhénaton, qui fut hospitalisé pour une pneumopathie, pas le « CoViD »).

            Je vous mets sous le nez les vaccinés qui ont été hospitalisés (à cause de l’injection : myocardite, péricardite, paralysies etc …) et qui regrettent de s’être fait inoculés ?
            Je vous mets sous le nez des vidéos de parents qui ont perdus leurs enfants ou qui ont du se faire hospitaliser suite à leur inoculation ?
            Je vous mets sous le nez tous ces gens qui ont perdu toute capacité physique normale suite à l’inoculation ?
            Je vous mets sous le nez les témoignages suite aux fausses couches ?

            Non, car contrairement à vous et à BFMTV & Cie, j’ai un peu de décence, et je m’adresse à votre cerveau.

            En meute, on « court-moins-seul ».
            « – Pourquoi tu cours ?
            – Mais parce-que tu cours !
            – Mais moi j’cours parce-que tu cours !
            – On a qu’à arrêter de courir alors ?!
            – Hmmm …. moi j’ai pas confiance !!! (accélère et se sépare) »
            Jamel DEBBOUZZE

          • Robert dit :

            Une connaissance est actuellement hospitalisée pour cause de covid.
            Aucun traitement précoce quand elle a déclaré des signes, puis hospitalisation quand ça s’est aggravé mais toujours sans traitement. Mère de famille nombreuse et plutôt jeune, nous espérons qu’elle s’en sortira.
            Heureusement en dehors de l’hôpital, des médecins prescrivent des traitements existants et efficaces, contre l’ordre des médecins et la doxa officielle, mais elle n’a pas eu cette chance. Cela aurait probablement, car parfois il y a des cas très graves quand même pour lesquels ces traitements ne suffisent pas, permis de dégager un lit d’hôpital avec un coût bien plus important pour la société et des risques pour la malade.
            Mais c’est nous qui sommes des irresponsables et des criminels, n’est-ce pas?

        • Courmaceul dit :

          « Dans une tribune exclusive publiée par QG, plus de 2.000 chercheurs, universitaires, soignants, juristes, artistes et enseignants, dénoncent la censure inédite opérée autant par les médias que par les GAFAS au sujet de tout ce qui contredit le discours officiel sur le Covid. Chasse aux sorcières, règlements de compte, rien n’est épargné aux personnes qui contestent le bien-fondé du pass sanitaire, et réclament simplement plus de transparence concernant le processus vaccinal, ainsi qu’un débat contradictoire sur la stratégie sanitaire nationale »

          Gonflé le sergent ! Une fake-news, est une opinion ? La menace de mort aussi ? La destruction des biens aussi ? Ces procédés relèvent de quel camp ? C’est vous qui avez payé les hospitalisations des non-vaccinés ? Non ? Dommage.

          • Félix GARCIA dit :

            « C’est vous qui avez payé les hospitalisations des non-vaccinés ? Non ? Dommage. »
            Vous connaissez les impôts ?

          • aleksandar dit :

            Israel, le nombre de cas explosent malgré plus de 81 % de vaccinés chez les adultes, et il y a plus de malades vaccinés en proportion que de non-vaccinés.
            Et la 4eme dose pour bientot
            Très efficace ce vaccin, il va falloir leur poser un cathéter !

          • Robert dit :

            Ne critiquez pas le camp du Bien, le progrès scientifique en marche.

          • Pravda dit :

            Faux Aleksandar, vos chiffres ne sont plus bons, les israéliens ayant été les premiers vaccinés, leurs taux d’anticorps baissent, normal… ils ont de plus commis l’erreur de laisser tomber les gestes barrières trop tôt (50% de vaccinés). Donc c’est reparti pour une vaccination, oui, et ça marche, les chiffres rebaissent à nouveau.
            Maintenant, nous sommes en France, et 20% de la population (non vaccinés) représente +80% des hospitalisés. Tournez ça comme vous voulez, ce sont les chiffres. Et pour enfoncer le clou, les -20% de vaccinés hospitalisés, sont des patients avec graves comorbidités, donc rien d’étonnant.

          • Robert dit :

            Pravda,
            Vous n’y connaissez pas plus que nous et vous contentez de reprendre comme un perroquet ce qui sort sur les sites officiels ou collabos. Israël justifie sa troisième, puis quatrième et cinquième, puisqu’à chaque fois ce sera la faute à ceux qui ne se sont pas fait vacciner. Le bouc émissaire, quoi!
            La seule réalité c’est que vous avez une peur bleue et que vous cherchez à justifier votre propre choix. Personne ici ne vous le reproche, mais laissez les autres penser et vivre comme ils l’entendent, sans laisser la peur aveugler leur raison.

          • Pravda dit :

            @Robert, la seule peur que je puisse avoir, ce n’est pas pour votre santé, c’est le futur de mes enfants dans un pays surendetté, et cette crise continue de payer le trou.
            Vous pouvez sortir autant de thèses que vous le voulez, tous les jours des contre exemples sortent (Antilles, Polynésie, pays du Maghreb…) Faible taux de vaccination = catastrophe.

          • Pravda dit :

            @Robert, pour info, j’ai déjà eu le droit l’année dernière au premier variant du Covid, deux jours couchés (et oui encore « jeune et sportif ») sans plus. Donc aujourd’hui, avec en plus le vaccin, je ne vois vraiment pas de quoi je pourrais physiquement avoir peur… ne prenez pas VOS peurs pour une généralité, en essayant convaincre un quelconque quidam du bien fondé de votre propagande antivax quasi quotidienne.

          • Robert dit :

            De quelle peur parlez-vous?
            Vous vous êtes fait vacciner par peur du covid, non?
            Je parle de ces « vaccins » qui sont encore au stade expérimental concernant un virus qui varie régulièrement et est moins mortel que la grippe.
            Concernant les autres vaccins, je suis sur la ligne Joyeux, les labos peuvent produire sans aluminium mais c’est moins rentable pour eux. Il existe des vaccins sans aluminium qui ne me posent aucune problème. Joyeux attend le vaccin Sanofi qui sera réellement expérimenté.
            Ou voyez vous une peur dans mon propos?
            Vouloir que des gens faiblement malades puissent se faire soigner, avec des traitements existants et efficaces, pour éviter l’aggravation, c’est de la peur?
            Vous préférez faire confiance au vaccin pour vous soigner?
            Les exemples que vous citez ont des problèmes spécifiques qui expliquent beaucoup de choses.
            En plus, aux Antilles, il y a eu un énorme scandale de pesticides ou jamais justice n’a été correctement rendue et le taux de cancers de la prostate est le plus important au monde. Cela crée de la défiance, en plus d’être déshérité en lits d’hôpitaux et d’être envahis par les touristes.
            Une couverture ordinaire, comme pour la grippe, aurait suffi en France, les défenses immunitaires faisant le reste.
            Combien de morts de la grippe cette année?
            Ah, oui, ils sont tous morts du covid?
            Parlons en de la dette, croyez vous qu’avec un désengagement de l’Etat de la santé, ainsi qu’un refus de travailler avec le privé, ce soit sérieux pour affronter cette crise qu’une autre remplacera?

          • Robert dit :

            Le docteur Peronne assume de « balancer » sur les médecins qui refusent de déclarer les problèmes graves liés au covid. Et il ne parle que des AVC ou embolies.
            Menteur, peur, ce serait pire sans le vaccin, rien à voir circulez?
            https://twitter.com/hfarid22764184/status/1433738039965200419

        • Courmaceul dit :

          « https://qg.media/2021/08/30/tribune-a-t-on-encore-le-droit-dexercer-son-esprit-critique-en-france/ » J’ai fait des recherches sur les signataires, que du beau monde ! Comme quoi, depuis Reopen 911, rien a changé dans les méthodes

        • zorro dit :

          @Félix GARCIA
           »près de 400 études différentes, publiées dans des revues a comité de lecture, sur l’ivermectine et l’hydroxychloroquine, ne parviennent toujours pas à convaincre »

          Normal.
          Les études RCT sur l’hydroxychloroquine ne montrent aucune efficacité a soigner la Covid
          Tandis que les études sur l’ivermectine démontrent leurs biais ou mensonges chaque semaine (dont certaines ont été rétractées…).
          Et c’est bien pour cela que Cochrane conclut a l’inefficacité de ces 2 molécules a soigner la Covid

          • Félix GARCIA dit :

            ôO
            Okidoki …

          • Intox dit :

            Des revues à commité de lecture comme le Lancet ? C’est vrai que c’est au delà de tous soupçons ! Vous m’avez bien fait rire.

          • Robert dit :

            Article bidon du Lancet qui a permis de faire interdire l’hydroxychloroquine.
            L’article était mensonger, mais le produit est quand même interdit alors qu’en doses contrôlées il est efficace en association, et pas en surdose comme lors des tests pour affirmer sa dangerosité.
            A part ça, les médicaments, ils en sont ou?
            On veut pas de l’hydroxychloroquine, de l’ivermectine, tout se « soigne » au vaccin qui n’empêche pas la contamination, laisse les variants survenir, et même des formes graves de se développer.

          • Pravda dit :

            @Robert. Vous incriminez le vaccin de laisser se propager l’épidémie, déjà c’est faux, le vaccin réduisant de 7x la contagiosité. Ensuite, vous nous dites qu’il faut soigner à l’HCQ, qui est dangereuse pour bien des personnes, et doit être prise en préventif pour être efficace, donc depuis plus d’un an on devrait en prendre tous les jours, et je ne vois pas en quoi soigner limitera les contaminations ‘

          • Robert dit :

            Je ne dis que ce que tout le monde peut constater, malgré la double vaccination, on peut être à nouveau malade et contaminer son entourage. C’est tout et c’est incontestable, vous pouvez utiliser tous les éléments de langage pour l’éluder. Vos pourcentages sont dérisoires, ils ne reposent que sur des statistiques officielles dont on sait depuis le début qu’elles servent avant tout à justifier le politique médicale. Un vacciné deux et bientôt trois fois peut continuer à infecter et être malade, si un malade du sida a une chance sur dix de risquer d’infecter un partenaire, ce n’est pas neuf fois moins mais une fois de trop. Vous saisissez la nuance.
            Vous n’êtes pas malade incurable ayant deux fois été jugé perdu par la médecin, moi si. Mais vous semblez plus paniqué par la peur et empressé de vous rassurer que je ne le serais jamais.
            Alors, pensez d’abord aux intérêts des patients, des malades, qu’ils se vaccinent ou pas, mais qu’ils puissent bénéficier de soins si ceux-ci existent. Et ceux-ci existent, je connais des médecins qui prescrivent ivermectine et autre quand d’autres praticiens refusent de le faire.
            Les « études » sur l’inocuité ou la toxicité de l’hydroxychloroquine, le plaquénil, utilisaient des doses trop élevées ou prétendaient que les méthodes étaient non scientifiques pour les rejeter. Je ne retrouve pas l’entrevue du professeur Joyeux ou son interlocuteur ne l’a pas nié quand il l’a dit. C’était sur une grande chaine de télé. Et tous les médicaments sont toxiques et dangereux, il s’agit d’équilibre satisfaisant avantages et risques, de mesurer la dose employée et de l’associer avec un autre traitement.
            A une époque ou j’étais condamné par la médecine à très court terme, je suis resté des semaines sans traitement parce que les médecins étaient dépassés et quand ils m’ont donné un lourd traitement il s’est avéré toxique et inefficace. Beaucoup de malades ont subi la même chose mais personne n’a protesté à ma connaissance. Pourtant près de trente ans plus tard, j’apprends que j’ai des lésions graves et handicapantes à cause des effets indésirables de ce traitement. Oser insinuer que des médecins serait incompétents et prendraient des risques pour la vie de leurs patients en leur prescrivant du plaquénil est ignoble et faux. ceux qui le font pensent avant tout à l’intérêt de leurs malades et ils prendront les moyens de s’assurer que le traitement ne s’avère pas toxique. Mais combien de traitements sont toxiques et nécessitent un suivi parfois quotidien? Pourtant, tout le monde l’admet au nom du bénéfice sur les risques. Je pourrais vous citer beaucoup de traitements dangereux délivrés tous les jours sans prévention ni suivi quotidien.
            Renseignez vous sur la résistance aux antibiothérapies qui provoque tant de morts et de maladies graves parce qu’on a abusé d’antibios à tort et à raison.
            Concernant le covid, en même temps que le traitement est prescrit, alors qu’il n’est rien donné aux autres patients dans ce même cas si le médecin suit la ligne officielle, donc pas de produit du tout, leur historique médical est pris en compte et leur suivi est quotidien. Si le moindre effet dangereux apparaît, le traitement est arrêté. Cela n’avait pas été le cas pour nous, à l’époque ils se sont acharnés sur nous. J’en ai pris des lourds traitements inutiles, d’après les médecins eux-mêmes mais « en prévention d’un éventuel risque », sauf que c’est moi qui ai bouffé des milliers de cachets et pas eux.
            Donc, la médecine c’est d’abord ne pas nuire et j’ai plus confiance en ceux qui veulent soigner même si on les en empêchent qu’en ceux qui éludent en parlant de santé collective, de penser au système hospitalier, à ne pas contaminer, on sait maintenant que cet argument est battu en brèche par la réalité, tout en laissant des malades sans traitement plutôt que d’essayer ce qui existe et qui fonctionne et peut permettre de soigner et d’éviter l’aggravation de l’infection.
            Il s’agît de doser correctement et de se renseigner sur les antécédents de la personne, mais pour beaucoup cela permet d’éviter d’aggraver.
            Intéressante tribune libre du professeur Joyeux. Vous pouvez me sortir les calomnies contre lui, je vous y répondrais.
            https://blogs.mediapart.fr/henri-joyeux/blog/310721/les-autorites-de-sante-ont-perdu-la-boussole-dhippocrate
            https://www.youtube.com/watch?v=aAtDD6-ZAQE

        • Courmaceul dit :

          @ Sgt Garcia

          Architects & Engineers for 9/11 Truth
          https://www.ae911truth.org/

          Super ! Ils vont pouvoir présenter leur thèse au prochain congrès mondial du Génie Civil ! Cequi n’a jamais été encore fait ! Timides peut-être ?

          • Courmaceul dit :

            @ Sgt Garcia (suite)

            Malgré les apparences, un archi ne donnera, ne serait-ce qu’un coup de pioche, avant de démarrer la construction d’un IGH

      • NulH dit :

        On ne rigole pas ici ….

        Classique dans ce secteur, hyper concurrentiel. En d’autres termes, reflet, ou indicateur de « guerre économique » trois grandes zones mondiales. Veille absolue, et tous les moyens doivent être ré-analysés, on dit Revue-Vérification-Validation, de toute forme possible, à tous les niveaux ; RIEN N’EST JAMAIS ACQUIS (cet incompris et erreur de nombre de collègues de Bull à l’époque), donc toujours remettre l’ouvrage sur le métier !!!

        Et même si ok, on n’est jamais sûr de rien…. donc avoir des arrières …. indispensable.

        Ne pas négliger un REX (issu de gestion de risque) notamment de Bull (partie, source, HPC et cyber de ATOS) et cf. la thèse de Hélène Stevens (2005) qui donne à voir, comment peaufiner l’approche opérationnelle, celle de l’ing. jusqu’à l’opérationnel. Elle inspirera des managers aussi. Même si elle fait presque 800 pages.

    • Plusdepognon dit :

      Dans le mille-feuilles administratif français, c’est juste une couche supplémentaire.
      https://www.forcesoperations.com/comment-le-sgdsn-veut-remodeler-la-planification-de-crise/

  3. Félix GARCIA dit :

    PPS :
    Raphaël Chauvancy – Les nouveaux visages de la guerre | Conférence
    https://www.youtube.com/watch?v=AnT3tx7lRDw

  4. Postamer dit :

    Ouh làlà…. traquer la désinformation malveillante , mais quelle annerie ! Juqu’ici personne n’est dupe des manoeuvres de quelques comiques qui écrivent des contre vérités sur les blogs, Facebook, Quora, Wikipedia,Twitter etc…. pour travestir l’état de déliquesece de l’armée française et son déficit chronique de leadership en général ! On a souvent affaire à ces pseudo-experts qui vous répondent dans le quart d’heure si vous osez critiquer la France ! En plus ils se répondent entre eux, genre se like entre eux pour se donner raison…comme si on ne s’en rendait pas compte ! Mais quelle bêtise ! Ces dérives caractérisent les années macron marquées par de l’autoritarisme jusqu’à de la réorientation de l’opinion publique. On y voit une grenouille devienir un boeuf, un vieux salami hors d’age devient une charcuterie du jour, une vieille renault 4 devenir l’équivalent d’une Tesla ! Et le clivage de se chercher un ennemi imaginaire est constant, genre regarder ce qu’ils nous font pour camoufler vos propres échecs et dérives ! On peut essayer de mettre du cosmétique sur des évidences pour donner le change, mais vous savez, un mur pourri finit toujours par tomber, et ce quelle que soit la quantité de peinture dont on le recouvre ! Aujourd’hui les militaires sont sur les baricades et les acteurs sociaux accompagnés du peule sont dans les rues, ce qui n’est pas une première en France. Le petit narquois préceux de l’Elysée ne devrait -pas pousser le bouchon trop loin, il devrait se rappeler que les français se sont déja occupés des Capétiens avant lui !

    • Elwin dit :

      Z’avez la tête de l’emploi. Amertume, colère, sape de l’autorité, dénigrement de nos forces…bingo.

      • Postamer dit :

        Amer est un prénom, tête de piaf ! Pour la sape et le dénigrement, ils se débrouillent très bien tout seuls, vous vivez en France vous ?

      • Piquetops dit :

        @Elwin,
        Un pouvoir qui corromp ment, surveille, écoute et manipule sa population perd sa légitimité ! C’est une erreur de penser qu’ en réécrivant notre réalité pour la travestir, les choses vont s’arranger ! On a connu Miterrand qui écoutait le tout Paris, voilà maintenant le nouveau type de président 2.0 qui veut carément réécrire notre réalité quotidienne par des vérités alternatives à la Trump ? Mais ou va t’on là ? Je rejoins Postamer que ça risque de barder pour lui !

        • Félix GARCIA dit :

          « voilà maintenant le nouveau type de président 2.0 qui veut carément réécrire notre réalité quotidienne par des vérités alternatives à la Trump ? »
          Bien résumé.
          Paul E. VALLELY, AQUINO, BANNON, STONE et PECZIENIK (et bien d’autres : CZERNOVICH, SHAPIRO, POSOBIEC, JONES etc …) appellent ça : « MindWar ».
          Et je dois avouer que je trouves ça plutôt fascinant (littéralement) à observer et à analyser en temps réel.

          « JE SUIS UN SANGLIER !!! »
          https://www.youtube.com/watch?v=-TSSMqV3Sdc

    • Françoise dit :

      @Postamer : Oui, c’est le Pouvoir macronique qui est en cause, mais ce sont aussi les pouvoirs bidien et de la majeure partie des pays européens qui friquottent avec le totalitarisme…
      Le passe sanitaire existe dans de trop nombreux pays.
      Ce passe sanitaire devait être anonyme, pourquoi ne l’est-il plus ?
      Pour le peu que le contrôleur de passe soit connecté à internet, l’État ou l’U.-E. saura toujours où vous serez, si vous allez dans les endroits à passe sanitaire.
      C’est sans mentionner la loi bafouée selon laquelle les données de santé sont privées, mais qui sont montrées à tout contrôleur à chaque contrôle de passe. On montre actuellement les vaccinations passées. Que montrera-t-on dans le futur ?
      Donc ce n’est pas la France, c’est le monde occidental qui croule.

      Enfin, le Japon prend curieusement le parti de l’ivermectine. Comment ? Ils ne croient pas aux vaccins ?
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/08/30/le-japon-prend-partie-pour-livermectine-dans-la-lutte-contre-le-covid-19/

      • MERCATOR dit :

        @Francoise

        Typique du trollisme FN

        Ce n’est pas le japon, mais un médecin japonais qui dit d’ailleurs « Bien sûr, on ne peut pas conclure que l’Ivermectine est efficace uniquement sur la base de ces chiffres, mais quand on a tous ces éléments on ne peut pas dire que l’Ivermectine n’est absolument pas efficace, en tout cas pas moi ».

        Tous cela parce que certains pays africains qui soignent avec cet antiparasitaire ont des taux de décès inférieurs, exemple brillant de sophisme qui consiste à prétendre que si deux événements sont corrélés, alors, il y a un lien de cause à effet entre les deux.

        • Paddybus dit :

          @mercator…. vous êtes typique du trollisme crétin et universaliste mondialiste destructeur…. avec une information si univoque qu’elle éveille évidemment les soupçons…
          Vous devriez vous intéresser à ce qui se passe en Inde, lors d’une flambée du covid ou la responsable locale de L’OMS avait donné un avis tel le votre…

          « Le 25 mai, l’Indian Bar Association (IBA) a intenté un procès contre la scientifique en chef de l’OMS, le Dr Soumya Swaminathan, l’accusant dans un mémoire citant 71 articles d’avoir causé la mort de citoyens indiens en les trompant sur l’Ivermectin.

          L’article 56 stipule : « Que votre tweet trompeur du 10 mai 2021 contre l’utilisation de l’Ivermectin a eu pour effet que l’État du Tamil Nadu a retiré l’Ivermectine du protocole le 11 mai 2021, un jour seulement après que le gouvernement du Tamil Nadu a indiqué que cette substance pouvait être utilisée pour le traitement des patients atteints du COVID-19. »

          Parmi les exemples les plus marquants, citons les régions de Delhi, de l’Uttar Pradesh, de l’Uttarakhand et de Goa où les cas ont chuté respectivement de 98 %, 97 %, 94 % et 86 %. En revanche, le Tamil Nadu a choisi de ne pas utiliser l’Ivermectin. En conséquence, le nombre de cas a explosé et est devenu le plus élevé de l’Inde. Les décès au Tamil Nadu ont été multipliés par dix.

          L’Association du barreau indien a prévenu d’une action en vertu de la section 302 etc. du Code pénal indien contre le Dr Soumya Swaminathan et d’autres, pour le meurtre de chaque personne décédée en raison de l’obstruction du traitement efficace des patients atteint de COVID-19 par l’Ivermectin. La peine prévue par la section 302 du Code pénal indien est la peine de mort ou l’emprisonnement à vie.

          L’Association du barreau indien a osé engager une procédure judiciaire historique contre une autorité de santé publique pour dénoncer la corruption et sauver des vies. Comme les tribunaux aux États-Unis se sont avérés être la force salvatrice pour garantir le droit d’un patient à recevoir de l’Ivermectin, un tribunal en Inde fait maintenant de même. »

          Alors que vous soyez ostensiblement un désinformateur et un idiot utile d’une manipulation gigantesque … c’est votre choix…. mais que vous vous fassiez le relais idiot (comme tant d’autres) dans ces colonnes des invectives systématiques de troll et autre association avec l’extrême droite montre combien vous êtes étroit au niveau de votre argumentaire…. et pas seulement de l’argumentaire….

          • tschok dit :

            @Paddy,

            Même réponse qu’à Robert: vous répondez toujours la même chose à vos contradicteurs.

            Pour que vous vous en rendiez compte je vous cite l’un et l’autre:

            « Alors que vous soyez ostensiblement un désinformateur et un idiot utile d’une manipulation gigantesque … c’est votre choix…. mais que vous vous fassiez le relais idiot (comme tant d’autres) dans ces colonnes des invectives systématiques de troll et autre association avec l’extrême droite montre combien vous êtes étroit au niveau de votre argumentaire »

            « Je sais que le pouvoir et la presse bien pensante, c’est à dire la presse, ont donné carte libre pour dénoncer son voisin « antivax » et distribuer des leçons de morale officielle sous déguisement d’informations scientifique, mais ne vous croyez pas obligé de vous comporter en mouton. »

            Le problème n’est pas que Robert et vous fassiez à Mercator une réponse identique, cela peut se produire.

            Le problème, c’est que vous reprochez systématiquement à tous vos contradicteurs, quels qu’ils soient, d’être des idiots utiles du mainstream ou des moutons de la bien pensance.

            Et cette invective constitue l’essentielle de votre argumentation, en réalité, parce que sur le fond vous vous situez l’un et l’autre sur le terrain des convictions perso, que vous assénez comme s’il s’agissait d’arguments au sens logique du terme, sans saisir que ce n’est pas le cas.

            C’est un problème récurrent avec vous: vous avez tous les deux une subjectivité très affirmée, ce qui est une bonne chose, mais corrélativement des capacités de réflexion objective plus faible que la moyenne, ce qui est le prix à payer.

            Je ne dis pas que vous êtes des idiots, je dis que vous n’êtes pas équipés pour avoir une capacité de recul normale, et que vous éprouvez des difficultés à faire la distinction entre vos convictions perso et les faits objectifs: ce en quoi vous croyez est à vos yeux objectivement vrai, sans aucun recul. Et vous ne voyez même pas où est le problème.

            De ce fait, il est quasi impossible d’avoir des conversations rationnelles avec vous, a fortiori sur un sujet un tant soit peu brulant.

            Alors qu’en fin de compte, le problème que pose cette molécule dans le traitement de la covid est assez facile à poser de façon objective sans qu’il soit nécessaire de s’écharper.

            Mais dans le fond nous savons tous les trois que la dimension scientifique du problème vous indiffère complètement. Ce qui vous intéresse, c’est l’instrumentalisation de la légitime controverse scientifique dans le but de critiquer le gouvernement et de propager votre discours contestataire anti-système de mes couilles.

            Ce n’est pas plus compliqué que cela et on le sait tous.

            Donc, on va pas s’emmerder à discuter de données scientifiques, vous comprenez. Entrons directement dans le vif du sujet: critiquons ce gouvernement de merde et puis voilà. Et comme ça, ce sera fait.

            Et en plus, c’est le coeur de votre sujet, de vos passions, c’est ce qui vous anime tous les deux: dire sans cesse tout le mal que vous pensez de cette société de merde que vous détestez, de tous ces gens que vous n’aimez pas, dont la liste est trop longue pour que je la fasse, et surtout de ce gouvernement qui incarne à vos yeux le mal absolu.

            Je vous propose donc de faire l’économie d’un laborieux débat médical, puisque tout le monde s’en fout, y-compris moi d’ailleurs.

        • aleksandar dit :

          Ce n’est pas UN médecin japonais , c’est le président du syndicats des médecins de Tokyo.
          Cela complète les déclarations et études du Pr Satoshi Ōmura, prix Nobel de médecine ·

        • Robert dit :

          Mercator,
          Vous n’êtes pas plus médecin et encore moins spécialiste du sujet que chacun d’entre nous.
          Aussi, vous ne faites que reprendre des informations en fonction de vos propres opinions, comme nous.
          Aussi, les insinuations qui se veulent malveillantes à l’égard de Françoise vous auriez pu vous et nous les épargner. Vous êtes certainement autant sinon plus désinformé que nous et Françoise ne fait qu’émettre une opinion.
          Je sais que le pouvoir et la presse bien pensante, c’est à dire la presse, ont donné carte libre pour dénoncer son voisin « antivax » et distribuer des leçons de morale officielle sous déguisement d’informations scientifique, mais ne vous croyez pas obligé de vous comporter en mouton.

          • tschok dit :

            Mercator a le droit de répondre à Françoise et vous n’êtes pas l’arbitre des élégances de ce blog, ce qui serait un comble pour une langue de pute comme vous qi ne se prive jamais de balancer des saloperies sur les immigrés ou même d’une façon générale les étrangers.

            Bien sûr qu’elle donne son opinion, et lui aussi, nuche. On appelle ça une discussion. Je ne comprends pas que vous vouliez censurez l’un ou l’autre, vous qui vous prétendez si grand défenseur de la liberté d’expression.

            Surtout que votre intervention consiste essentiellement à traiter Mercator de mouton au service de la bien pensance, argument éculé que vous ressortez à tout internaute qui ne partage pas vos convictions personnelles sur tel ou tel sujet.

            Avez vous seulement conscience que vous répondez toujours la même chose à ceux qui vous contredisent?

      • zorro dit :

        @Postamer
        Non, le Japon ne considere pas l’ivermectine pour soigner la Covid

        https://www.pmda.go.jp/english/about-pmda/0002.html

    • Thierry dit :

      les mensonges de propagande d’Etat ne sont plus à prouver, et plus l’Etat ment plus cela prouve que sa situation se dégrade, et s’il pense avoir besoin d’un auxiliaire privé pour assoir ses mensonges c’est parce que ces mensonges ne sont même plus crédible.
      priver les gens de libertés ne suffit plus, il faut encore les museler maintenant, on sait ou ça mène et l’on y arrivera vite, bien plus vite qu’il ne l’imagine. Qu’il profite du calme avant la tempête, le réchauffement climatique égal l’échauffement social, et même un intrus de la taille d’un virus peut faire tomber le mammouth dans un autre âge qui lui est hostile.

      • Félix GARCIA dit :

        Pour une fois je suis d’accord avec vous, même si « le changement climatique » sera un prétexte supplémentaire pour rationner et restreindre l’accès aux ressources, donc les biens et services (et donc, in fine, la liberté individuelle s’en trouvera plus que contrainte) :

        « « Nous avons besoin d’une transformation radicale des processus et des comportements à tous les niveaux : individus, communautés, entreprises, institutions et gouvernement », plaide le rapport. « Nous devons redéfinir notre mode de vie et de consommation. » »

        « Tu s’occupe de rien, je s’occupe de tout »
        Et paf ! « Crédit Carbone » ™!

        « Flatten the Curve » ™
        Alors au début, tout comme il fallait « réduire la courbe des contaminations », il faudra « réduire la courbe des émissions de gaz à effet de serre / CO2 », puis « réduire la courbe de la croissance démographique » (moteur de TOUTES les autres courbes) … et là … bah on rejettera les bébés dans les volcans, ou alors on les mangera, ou encore, on « déstérilisera » la population au compte-goutte selon « l’évolution globale » de la démographie et « le mérite de chacun » (« Will you be kind enough to justify your existence ? » / « Droit de se reproduire »), ou on les transformera en « Soleil Vert », comme les vieux (solution au problème des retraites …).

        • Félix GARCIA dit :

          PS : le rapport en question est celui du GIEC.

        • Thierry dit :

          Et pendant que les français sont en vacance Macron a encore fait un casse, à la rentrée ça va être la douche froide pour eux :

          https://www.40millionsdautomobilistes.com/articles/les-voitures-radars-privatisees-entrent-en-circulation-pres-de-chez-vous

          faut bien qu’il récupère ce qu’il a donné aux gilets jaunes et puis pour le covid…

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Macron a encore fait un casse, à la rentrée ça va être la douche froide pour eux : » Ou est le problème si vous respectez les limitations de vitesse! A moins que Thierry jaiunavis de par son incontestable magnificence se considère au dessus des lois!
            « faut bien qu’il récupère ce qu’il a donné aux gilets jaunes et puis pour le covid… » En 2127 peut-être!

          • Robert dit :

            « faut bien qu’il récupère ce qu’il a donné aux gilets jaunes  »
            Vous parlez de la répression et des tirs de LBD, je parle de ceux qui visaient des manifestants pacifiques?

    • MERCATOR dit :

      @Postamer

      Quel temps fait-il à Moscou ,vous allez avoir une belle arrière-saison, vous avez reçu vos tickets pour la vodka et pour les chaussures pour la rentrée des enfants ?

  5. Françoise dit :

    Les premières tâches de Bloom consisteront à déceler les fausses informations du « réchauffement climatique par le CO2 » et de la nécéssité impérieuse de « vacciner » (ce n’est pas un vaccin car il n’est pas officiellement prêt et il n’empêche pas de tomber malade), les enfants en particulier puisqu’ils ne tombent pas malade, qui repose aussi sur des modèles de contagion.

    À propos de la première fausse information :
    Pascal Richet a publié récemment une preuve simple de l’absence d’effet de la teneur en CO2 sur la température :
    https://anschrift.wordpress.com/ueber/

    L’éditeur a à moitié censuré (il n’est plus directement lisible) l’article sous la pression des réchauffistes.
    Des blogueurs ont crié à la censure :
    https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2021/06/12/alerte-majeure-suite-a-des-pressions-larticle-de-pascal-richet-nest-plus-accessible/

    https://www.bvoltaire.fr/quand-la-censure-sinvite-dans-les-publications-scientifiques-sur-le-climat/?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=796672e52e-MAILCHIMP_NL&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-796672e52e-30714605&mc_cid=796672e52e&mc_eid=4b33ada951

    Sinon, dormons tranquillement, le Pouvoir veille à notre bien… 🙂

    • Pravda dit :

      On sent que vous avez bien révisé votre leçon, maintenant ce qui serait bien c’est d’apprendre ce qu’est un vaccin, un vaccin n’a jamais garanti 100% d’efficacité, même sur des souches saisonnières.
      Concernant votre « localisation » par le gouvernement, franchement, qui s’en soucie de votre position ? Par contre vos données sont elles en permanence enregistrées pour le compte de grosses sociétés, qui elles sont intéressées par votre activité.
      J’espère d’ailleurs que vous n’utilisez ni CB, ni pass d’autoroute, ni smartphone, ni wifi…

      • Robert dit :

        Je vous redis ce que je viens de dire à Mercator.
        Vous n’avez pas plus de compétence que nous, alors ne faites pas votre savant en pompant dans la pensée officielle et bien pensante.
        Comme leçon, vous êtes un cas d’école. Je comprends que vous défendiez votre peur et votre choix, mais personne ici ne vous a insulté.

        • Pravda dit :

          Vous expliquerez vos positions aux milliers de soignants (dont mes proches) vivant des conditions de travail épouvantables depuis 2020, à cause des 20% d’antivax representant 80% des cas graves. Vous pourrez aussi l’expliquer aux malades de cancers et autres, qui ne seront pas soignés / détectés faute de places.
          Ouvrez les yeux.

          • Ératosthène dit :

            @Pravda : S’ils ont une surcharge de travail, c’est peut-être parce que l’État n’a pas assez embauché, ou renvoie les infirmières non-vaccinées. À ce propos, l’État a repoussé la date ultime de débauchage parce qu’il n’y a plus assez d’infirmières…

          • Robert dit :

            C’est stupide de dire que c’est à cause des « antivax » que la situation du personnel médical est ce qu’elle est. Un effort d’honnêteté!
            La situation hospitalière antérieure, les décisions politiques de réserver et bloquer des lits, mais de refuser de traiter précocement, l’obsession vaccinale qui ne vide pas les lits.
            C’est à cause de cette situation que les opérations sont reculées, avant tout.
            Si vous dites déplorer que la situation hospitalière est si grave, pourquoi ne pas encourager les traitements précoces dont de nombreux médecins témoignent qu’ils ont arrêtés un état maladif qui aurait pu sinon s’aggraver. J’ai un témoignage proche en ce moment. Renvoyée chez elle sans rien, ni même examen pulmonaire, elle a du être hospitalisée quelques jours plus tard en situation bien plus inquiétante.
            La faute de l’hydroxychloroquine, de l’ivermectine, du scepticisme vaccinal?
            Je connais probablement mieux la maladie et le fonctionnement du monde médical que vous et je considère que le doute fait avancer la science bien plus que les certitudes et que le rôle du médecin est de soigner pas de laisser aggraver un état sous prétexte qu’un traitement serait réputé peu efficace ou qu’un autre pourrait éventuellement être dangereux. Car si les médecins agissaient de la sorte, ils refuseraient de prescrire la majorité des médicaments qui s’avèrent parfois peu efficaces et possèdent de nombreux effets indésirables, risques et contre indications.
            Mes yeux sont bien ouverts depuis longtemps comme mon intelligence, aussi modeste soit-elle? Vous me sortez des arguments fallacieux, affectifs et sidérants, mais venez dire aux gens qui se voient refuser un traitement que c’est mieux pour eux avant de venir pleurnicher que les malades du cancer ne pourront plus être soignés ni détectés à cause de nous.
            Cela va être compliqué de sortir de cette crise sanitaire et surtout médicale après tant d’attitudes malveillantes. Essayez d’y réfléchir un peu et d’ouvrir les yeux sur cette réalité.

      • Françoise dit :

        @Pravda : N’est pas Pravda qui veut…
        Il y a les vaccins usuels et le vaccin contre le virus Corona dont les performances sont lamentables par rapport aux autres vaccins. Comparé aux premiers, ce dernier aurait 7 fois plus d’effet secondaires.
        Qui s’en soucie de nos positions ?
        L’État acquiert une capacité formidable de contrôle de la population.
        D’autre part, n’importe quel commerçant a accès à une partie de nos données de santé. Pourquoi le passe sanitaire ne montrerait-il pas d’autres vaccinations dans le futur, puis tout le carnet de santé ? Si celui-ci était secret jusqu’à récemment, c’est bien qu’il y avait une raison.

        • Robert dit :

          Je suis d’une catégorie médicale particulièrement « à risque » mais pour l’instant mes deux médecins, hospitalier et en ville, ne m’ont pas contacté pour me faire la morale sidérante pour me convaincre de me faire piquer une, deux, puis trois.
          Vous savez quoi, pour l’un je le sens sceptique il ne m’a jamais parlé de vaccin, et pour l’autre il est jeune et encore enthousiaste dans les valeurs de sa profession et il se dit peut-être qu’un jour il devra répondre devant sa conscience de ce qu’il aura convaincu ses malades de faire.
          Science sans conscience n’est que ruine de l’âme disait Rabelais, l’essentiel c’est de pouvoir répondre devant sa conscience de nos actes.
          Je suis donc en paix en pensant aux autres et à moi-même. Par contre, certains que je connais à avoir eu des graves problèmes étaient vaccinés, j’espère que leur conseilleurs dorment bien.

          • Pravda dit :

            5,5 milliards de doses administrées, elle est où votre hécatombe ? Vivons peureux, vivons caché Robert …

          • Robert dit :

            Pravda,
            Là, vous êtes clairement malhonnête. Vous inversez votre propos pour me l’attribuer.
            Ou et quand ai-je parlé d’hécatombe?
            D’ailleurs, vous ne savez rien des chiffres réels puisque le médecin refuse systématiquement d’attribuer des dommages voire un décès au vaccin. Il y a pas mal de témoignages à ce propos.
            Ou voyez vous manifester une peur dans le propos du malade incurable déclaré perdu par la médecine à deux reprises?
            Soyez honnête, répondrez à ce que j’écris. Je prends le risque de parler de ma situation et vous n’avez que mépris à répondre et vous prétendez vous soucier du sort des malades.
            Les malades ou plutôt votre famille qui travaille en hôpital?

        • Pravda dit :

          Et bien restez chez vous, faites vos courses en ligne ou cultivez votre potager, en prenant soin d’éteindre votre téléphone au cas où on veuille pirater vos tomates…

          • Robert dit :

            Votre réflexion fait penser à une réflexion de quelqu’un de vexé qu’on ne suive pas son raisonnement.
            Pendant les grandes épidémies de la fin de l’empire romain, les chrétiens persécutés et vivant cachés dans les catacombes sortaient au grand jour pour porter secours aux malades et tous ceux qui avaient besoin d’aide. Ils savaient ce faisant qu’ils risquaient non seulement d’être contaminés et d’en mourir, ce qui logiquement ne risquaiettpas d’arriver s’ils restaient cachés loin de ceux qui les persécutaient. Et de toute façon, d’être pris et martyrisés pour leur foi. s’ils sortaient au grand jour. Pourtant, tous sortaient aider leur prochain avec joie.
            Levrai problème, au delà d’un virus, de vaccins et de traitements,est qu’est-ce que la vie pour nous?
            Si nous avons, et nous avons des moyens de soigner, il n’existera pas, au moins pour les années à venir, de protection efficace, contre les maladies nous permettant de nous dire à l’abri de tout risque. Non pas d’un risque à gérer au coup par coup, mais de TOUTE éventualité d’un risque.
            Aussi, c’est aujourd’hui, avec les moyens du bord et en pensant d’abord aux personnes qu’il faut soigner aussi vite que possible pour empêcher l’aggravation, si elle a lieu accompagner le malade y compris jusqu’à la fin s’il doit mourir. Ce n’est pas la peur qui empêche la maladie ni la mort. C’est l’humilité et le soin des personnes.

      • tschok dit :

        @Pravda,

        je vais citer deux extraits des coms de Robert et vous me direz ce que vous en pensez si vous avez le temps:

        1) « Vous n’avez pas plus de compétence que nous, alors ne faites pas votre savant en pompant dans la pensée officielle et bien pensante »

        2) »Je connais probablement mieux la maladie et le fonctionnement du monde médical que vous, etc »

        Dans l’extrait 1 Robert nous la joue modeste, en mettant tout le monde à égalité devant la connaissance du sujet.

        Dans l’extrait 2, cette modestie a soudainement disparu. Place aux certitudes.

        Tartuffe s’est encore pris les pieds dans le tapis. Au début, il sait soigner les apparences, mais très rapidement, le naturel qu’il a chassé revient au galop et il commet l’erreur qui le fout dedans.

        Bon, évidement, vous ne coupez pas à l’argument standard: pomper la pensée officielle et bien pensante, donc, sous-entendu, vous êtes un mouton de la bien pensance ou un idiot utile du mainstream, à votre choix.

        Je vous rassure tout de suite au cas très extraordinaire où vous seriez inquiet, on y a tous droit dès qu’on ne partage plus ses convictions perso sur un sujet quelconque.

        Bon, là c’est le sempiternel sujet de la Covid et du surgissement inespéré d’une énième molécule miracle, qui est censée régler tous les problèmes et dont le gouvernement, ce salaud! nous prive abusivement, car il est secrètement inféodé aux forces occultes qui oeuvrent dans l’ombre à la dissolution de nos précieux fluides corporels dans le grand tout de l’ultra-libéralisme mondialisé, etc.

        Et encore, je vous ai fait la version courte. Pour la version director’s cut, se référer à son abondante littérature, dans les commentaires de ce blog.

  6. aleksandar dit :

    Belle usine a gaz
    Encore une guerre qui fera plus de cocus que de morts !

  7. Momo dit :

    Un axe de travail proritaire pour l’avenir.
    Idéalement on imagine un rectificatif journalier des pseudo-news de l’afp et des commentaires post-vérités de radio-france-tv.
    Le forum ici serait valablement nettoyé des frustrés et rageux qui accompagnent gratos les trolls pros des multiples états despotiques ou ong manipulatoires.
    Je sais cela n’arrivera pas mais en tout cas c’est un effort essentiel, l’actualité du domaine est l’amélioration de l’organisation de la contre-désinformation.
    Les gens sont le plus souvent crédules ou naifs, la majorité de l’espèce gobe sans trop se fatiguer à chercher. Il faut agir en conséquence.

    • Thierry dit :

      je me doutais bien que vous aviez un portrait de Macron sur votre table de chevet, vous voyez les gens ne sont pas si crédule que ça !

      et puis vu ce que vous racontez ici autant dire que vous finiriez vous aussi dans le sac d’aspirateur, masochiste la petite bébète ?

      • Momo dit :

        Alors cochonou ‘thierry’ moussa mokhtar, ‘Frustrés et rageux’ et tu te sens visé? T’es pas le seul^^
        Islmao facho tu es aussi comme tes précédents commentaires l’ont démontré, mais ici je généralisais.
        Mais puisque tu insistes, je n’hésite pas à rappeller ton soutien aux egorgeurs islamistes en BSS.

        • Thierry dit :

          quand je disais que vos propos aussi diffamatoire que Islamophobe passeraient à la moulinette, en voilà un échantillon bon pour la cachot, au pain sec et à l’eau croupie.

          Parce que ça si c’est pas malveillant alors rien ne l’est.

          • Momo dit :

            Malveillance? Tu es une sorte d’expert toi qui te réjouis ouvertement des assassinats d’innocents massacrées par les égorgeurs islamistes en BSS pour lesquels tu fais de la propagande.

            C’est factuel: Incitation à la haine et au meurtre, tu mérites au moins l’expulsion.

          • tschok dit :

            Bougez pas, je cherche le second degré…

            Pas évident. C’est un peu flou là, non?

  8. Sylvain dit :

    Je pense que l’on devrait se doter en matière de lutte contre la désinformation, et donc de promotion de la vérité officielle, de deux systèmes qui ont fait leur preuve : Le Traitement Automatique des Sujets de Synthèse (TASS) et le Progiciel Réactif d’Analyse des Vérités Déformées ou Alternatives (PRAVDA). Vous verrez, avec TASS et PRAVDA, vous aurez une information objective et de qualité. URSS Proven.

  9. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Et d’ajouter : « La technologie exclusive d’inférence sociale et sémantique permet des investigations d’une profondeur et d’une précision uniques au monde pour capter les tendances et le sens de toutes les influences ». ]

    Qui n’ a pas connu NameBase.org et ses graphes d’interaction sous Windows95™ n’ a pas vécu !

    Cit : [ Cela s’est notamment vu au Sahel et en Centrafrique.]

    Pour paraphraser Coluche :  » Si Sputnik™ et RT™ sont achetés par Moscou , Vrounze24 et Vrônzintère sont à jeter par la fenêtre ! »
    Il suffit de lire le dégueulis mensonger et oublieux ( la barbouze coxée à Bangui avec des armes ) de ces  » organes  » pour s’en convaincre …

     » L’ôrmô dit la vôritô  » mongénéral Lecointre

  10. Paddybus dit :

    Encore une idée de génie qui va permettre de filer une masse de pognon aux copains-coquins qui se bâfrent depuis des années …
    le capitalisme de connivence a encore de belles années ou est-il mourant au point de perdre la tête…???

  11. petitjean dit :

    « les fausses informations malveillantes »

    il y a des Vérités interdites !

    sont ce des informations malveillantes ?

    s’achemine-t-on vers un contrôle à la Chinoise ?

    • Castel dit :

      Il me parait quand même normal qu’on se méfie de ces « soi-disant » vérités, lorsqu’on arrive à déterminer qu’elles ont été envoyées depuis des pays qui nous sont traditionnellement hostile !!
      la « vérité » des uns est souvent le mensonge des autres !!!

  12. farragut dit :

    Dans la logique tétravalente, il n’y a pas que le Vrai et le Faux ( » tertium non datur » [une troisième possibilité n’est pas accordée] principe du Tiers exclu en vigueur depuis Socrate), il y a aussi les propositions Vrai-Vrai, Faux-Faux, Vrai-Faux et Faux-Vrai, les deux dernières étant là pour résumer le complément de la proposition « Vrai ou Faux, « jusqu’à preuve du contraire »).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_du_tiers_exclu

    Avec l’IA et le Big Data, ce qui n’est finalement qu’une application des statistiques à une grande masse de données, normalement, tout « résultat » devrait être énoncé avec la formulation « jusqu’à preuve du contraire » !!!
    Et utiliser le principe de corrélation (le « à peu près, du moment qu’il y a 95% de chances que B soit vrai si A est vrai ») n’est qu’une facilité (d’absence) de raisonnement pour dire que l’on n’a plus besoin de passer par le principe de causalité (A => B) pour « déduire » que B est vrai…
    Donc, l’avantage du Big Data et de l’IA, c’est qu’il n’y a plus besoin de « preuve » de ce l’on avance comme étant une relation de cause à effet (si A est vrai, alors B est forcément un terroriste ou un opposant à éliminer) …
    C’est génial pour déporter les Juifs de France, ou les autres d’ailleurs, avec une aura d’analyse scientifique » (le fameux « On peut débattre de tout, sauf des chiffres ! » de la propagande actuelle du Ministère de la Santé). Ainsi, dire que « 80% des personnes hospitalisées ne sont pas vaccinées » permet de passer sous silence les raisons des hospitalisations des 20% autres.
    On est loin du 95% de probabilité pour se « convaincre » de la relation de cause à effet ! 😉

    On emballe le tout dans un article publié dans une « prestigieuse » revue à comité de lecture, et tout le monde est convaincu de la « vérité ». Pas besoin de rajouter « sous réserve de la preuve du contraire »).
    https://www.lefigaro.fr/demain/sante/hydroxychloroquine-3-des-auteurs-de-l-etude-du-lancet-se-retractent-20200604

    Depuis 100 ans, on vit sous la vraie-fausse théorie de la Relativité Restreinte, bâtie sur le postulat de la constance de la vitesse de la lumière, grâce à la vraie (mais fausse) interprétation de l’expérience de Michelson, en négligeant les 5% de variation de la vitesse suivant la direction de l’interféromètre, et on peut en déduire… rien de vraiment intéressant depuis.
    https://editions-arqa.com/produit/le-grand-bluff-d-albert-einstein-roberto-monti/

    En fait, c’est la science elle-même, et pas le Big Data ou l’IA, qui vit depuis 1905 sous l’emprise du principe de corrélation. Plus besoin de preuve !
    Et on s’étonne que les gouvernants sautent à pieds joints sur l’opportunité de « classer » et de « déduire » sur qui tirer au LBD40 ou au SCALP ?

    • farragut dit :

      Correction: pas « depuis Socrate », mais « depuis Aristote », bien sûr ! J’ai malencontreusement « oublié » ma lecture du « Monde des à» et de sa suite, d’A.E. Van Vogt ! 😉
      (Le terme « Ā » fait référence à une logique non aristotélicienne)
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monde_des_non-A

    • PK dit :

      « Depuis 100 ans, on vit sous la vraie-fausse théorie de la Relativité Restreinte, bâtie sur le postulat de la constance de la vitesse de la lumière, grâce à la vraie (mais fausse) interprétation de l’expérience de Michelson, en négligeant les 5% de variation de la vitesse suivant la direction de l’interféromètre, et on peut en déduire… rien de vraiment intéressant depuis.
      https://editions-arqa.com/produit/le-grand-bluff-d-albert-einstein-roberto-monti/ »

      Citer un site qui fait de l’astrologie une science et du conspirationnisme mystique pour dézinguer la relativité restreinte me parait un peu osé…

      M’enfin, c’est la mode actuelle d’avoir des physiciens qui font de la philo de comptoir.

      • Wa Terlou dit :

        …Et des (fou)losophes qui se prennent pour des physiciens.

      • farragut dit :

        @PK
        Se précipiter sur l’appréciation du « contenant » (l’éditeur) plutôt que de lire la démonstration (le contenu) du texte cité, c’est confondre l’url avec le sens de l’information ! 😉
        Et si vous connaissiez l’auteur, vous feriez sans doute de même pour le déconsidérer plutot que d’étudier ses travaux.
        Désolé de déranger votre confort intellectuel, mais ce type de réaction démontre le risque de l’IA et du Big Data, qui s’intéressent moins au contenu qu’à la forme.
        Heureusement la loi Renseignement va obliger les services à analyser le contenu des échanges, et pas seulement les méta-données (Qui appelle qui, quand, depuis où, etc.).
        peut-être du progrès en perspective ? 😉

        • PK dit :

          Je suis allé me renseigner sur l’auteur avant d’écrire. Il a fait des publis (à moins que ce ne soit un homonyme). C’est tout ce qu’on peut savoir avant de le lire.

          De fait, la seule vérité est qu’il n’a trouvé personne pour se faire publier (un Jean-Pierre Petit s’est fait publié chez Albin Michel…) et a donc dû s’accoquiner avec un éditeur qui est loin de présenter des gages de sérieux. De fait, on est obligés soit de croire qu’il croit aux conneries publiés par cet éditeur, soit qu’il est moyennement malin d’avoir fait cela. Bref, ça plaide difficilement en sa faveur, surtout que le résumé de son « œuvre » fait quand même bien mal au cul quand on a fait pas mal de physique. Par curiosité, je serais quand même curieux de connaître cet « ether » qu’il est le seul à avoir découvert (après qu’on l’ait cherché tout au long du XIXe siècle et que Einstein lui a réglé son compte en 1905).

          • farragut dit :

            @PK
            Continuer à chercher, vous êtes sur la voie de la rédemption ! 😉
            Je vois que vos « croyances » scientifiques sont basées sur la confiance de « tous » envers un seul, qui lui s’est basé sur l’interprétation de tous sur l’erreur d’un seul…
            Vous adoptez la politique de gestionnaires de fonds de pension : « Plutôt avec tort avec tout le monde que raison tout seul ! ».
            Mais la curiosité dont vous vous parez est un bon début ! Continuer à visionner YouTube avec le mot clé « Ether », et je suis sûr que vous trouverez d’autres scientifiques ayant étudié le sujet sans rejeter son existence sous de mauvaises raisons. Vous n’avez même pas besoin de lire leurs travaux, une liste suffira. Après, vous pourrez les dézinguer à loisir un par un…
            Commencez par Maurice Allais, si Roberto Monti ne vous plaît pas !
            Bon courage !

  13. Reality Checks dit :

    Tout ceci n’est pas sans rappeler le « Centre d’incubation et de conditionnement » décrit par Aldous Huxley dans le « Meilleur des mondes ».
    Livre qu’il a écrit en France d’ailleurs.

    Le Covid donne des ailes à pas mal de politiciens dans le monde, à force de limiter les libertés ils finissent par se découvrent des atomes crochus avec Staline sur certains points:

    « Les idées sont plus puissantes que les armes à feu. Nous ne laissons pas nos ennemis avoir des fusils, pourquoi devrions nous les laisser avoir des idées. »

    • Félix GARCIA dit :

      « Les idées sont plus puissantes que les armes à feu. Nous ne laissons pas nos ennemis avoir des fusils, pourquoi devrions nous les laisser avoir des idées. »
      Excellent !

      Se rappeler que HUXLEY (dont le frère Julian fut fondateur de l’UNESCO … et dont le père fut affublé dut doux surnom de « Bulldog de DARWIN » … ) et ORWELL avaient un point commun : la « Société Fabienne » (dont l’emblème premier fut le « Loup déguisé en Agneau », puis « La Tortue » [« When I strike, I strike hard »], et qui « donnèrent naissance aux socialismes » [« élite dirigeant les masses »]) … fondée en … 1884 …
      Le lien d’ORWELL à la « Société Fabienne », c’était sa femme … qui écrivit un poème intitulé « End of the Century, 1984″…

      Les descendants du mouvement eugéniste, dont le GALTON INSTITUTE, aujourd’hui WELLCOME TRUST FOUNDATION, sont toujours à l’oeuvre … au final, c’est MARVEL qui a raison : les nazis sont toujours là ! HEIL HYDRA !
      ^^

    • tschok dit :

      @RC,

      Nan, vous n’y êtes pas, je crois.

      Vous partez en fait de deux postulats, mais sans en tirer les conséquences:

      – A: Le pouvoir veut contrôler mon esprit à travers mon information
      – B: Je suis un libre penseur capable de libre arbitre

      Vous comprenez bien qu’en opposant A à B, vous ne faites que flatter une image valorisante de vous même : le pouvoir, cet idiot, n’a pas compris que je suis un libre penseur et que j’ai percé à jour ses manigances, quel nul! car moi, je suis un résistant, un défenseur du bien et du juste, un chevalier blanc qui va porter le message de la liberté etc.

      Mais à aucun moment vous ne vous demandez quel pouvoir serait assez stupide pour commettre cette erreur de débutant…

      Donc:

      Si le pouvoir est réellement manipulateur, comme le veut le premier postulat, et si vous vous êtes réellement un libre penseur, comme le veut le second postulat, alors vous devez tirer les bonnes conséquences et déduire qu’il ne va pas essayer de vous manipuler comme vous vous attendez à ce qu’il le fasse.

      Parce que là, tout ce que vous faites, c’est de vous inventer un ennemi à la fois imaginaire et idéal qui fait ce que vous attendez de lui et qui en fin de compte vous met du bon côté du récit héroïque que sous-entend l’imaginaire qui rend possibles les deux postulats précédents.

      Or, ce qu’il faut imaginer, c’est un pouvoir qui ne fait pas ce qu’on attend de lui.

      Par exemple, ne pas imaginer un pouvoir qui veut prendre le contrôle d’esprits libres et qui, bien évidemment, ne va pas y parvenir, car chacun refuse d’emblée cette idée. Ca n’arrive qu’aux autres, pas à moi, jamais de la vie, car moi je suis un libre penseur, j’ai lu Aldous Huxley, je suis au-dessus de ça, et on va pas me le faire, à moi, car je suis immunisé.

      Ici, la plupart des libres penseurs de ce blog raisonne comme vous. Je laisse de côté le fait que des profils psychologiques comme les vôtres soient en réalité assez facile à manipuler, ce que je voulais vous dire n’est pas là.

      Le pouvoir ne va pas faire ce que vous vous attendez à ce qu’il fasse. Il ne va pas rester servilement prisonnier du rôle assez ridicule dans lequel vous prétendez le renvoyer, le totalitarisme technologique, c’est tellement téléphoné… Là, par exemple, c’est pas du tout son problème (prendre le contrôle de votre esprit). En fait, le gouvernement et le ministère de la défense s’en foutent complètement de ce que vous pensez.

      En partie parce que vous pensez des conneries, comme une multitude d’autres types qui pensent les mêmes conneries que vous. Et ça les intéresse assez peu.

      Non, ce qui les intéresse plus, d’après ce que je comprends, c’est de prévoir les conneries que vous ne pensez pas encore, comme une multitude d’autres types comme vous. C’est juste ça, et c’est beaucoup plus intéressant.

      Et pour le prédire, ils n’ont pas besoin de savoir ce que vous pensez, mais ce que vous dites sur Internet. Or, cela, vous le faites librement… Car vous êtes un libre penseur qui agit de façon assez prévisible: un libre penseur s’exprime. C’est sa raison d’être.

      Le libre penseur est si pressé de dire au monde qu’il pense librement qu’il devient aussi rougeoyant qu’une tuyère d’hélicoptère russe sous le pif d’un Stinger dans le ciel Afghan. Il est donc assez difficile à louper.

      En conclusion: retenons qu’ici le pouvoir agit de façon déconcertante. Il ne veut pas prendre le contrôle de notre esprit, contrairement à ce que nous avions prévu, il veut prévoir quelque chose.

      En fait, c’est plus lié à la notion de maîtrise de situation que de prise de contrôle comportementale ou de domination totalitaire.

      Donc on peut remiser Aldous dans sa bibli et nous intéresser peut-être plus à des bouquins de marketing.

      • Félix GARCIA dit :

        « Le pouvoir ne va pas faire ce que vous vous attendez à ce qu’il fasse. Il ne va pas rester servilement prisonnier du rôle assez ridicule dans lequel vous prétendez le renvoyer, le totalitarisme technologique, c’est tellement téléphoné… »

        C’est pas parce-que c’est téléphoné que ça ne marche pas.
        Il me semble que vous faites partie de ceux qui utilisent un téléphone portable et un « pass sanitaire » … et demain, comme tous les autres, vous regarderez votre score de « Crédit Social » afin de voir combien il vous reste de « Crédits Carbone », afin de savoir si ce soir vous rentrez à pied ou en « autopartage » et si vous mangez un steak ou des sauterelles, s’il faut dire « bonjour / bonsoir » à plus de monde en chemin pour recevoir plus de « likes » sur votre « profil citoyen » …

        • tschok dit :

          Je voulais dire qu’il ne faut pas se construire un adversaire comme un reflet de soi-même et de ses propres obsessions.

          Le fait de convoquer Aldous Huxley, ou Orwell bien que cela n’ait pas été le cas ici, lorsque nous abordons des sujets qui portent sur des technologies de contrôle social nous renvoie inéluctablement aux deux postulats dont je vous parle.

          Or, ces deux postulats enferment la réflexion dans un cadre réducteur et conduisent à penser quelque chose d’un peu stupide: pourquoi prêter à un pouvoir quelconque la volonté de contrôler notre esprit, alors que c’est un stéréotype et que, précisément, nous nous y refusons, de façon d’ailleurs très prévisible.

          Et donc vous pouvez penser de façon plus ouverte qu’un pouvoir qui aurait ces intentions n’aurait sans doute pas un comportement aussi prévisible et qu’il serait assez idiot de sa part de vouloir soumettre à un contrôle de l’esprit des gens qui sont précisément hostiles à cette idée.

          Donc il va procéder autrement, de façon moins frontale, car ce serait trop facile.

          Or, ici, il ne s’agit pas de contrôler les esprits, mais de prévoir des phénomènes sociaux qui se produisent sur Internet. On est donc dans un autre registre que l’hégémonie pure et grossière, facilement identifiable par ses supposées victimes, qui peuvent donc se préparer à la lutte, à la contestation ou au refus, comme on se prépare à un orage annoncé par météo France.

          Vous comprenez?

          Quand vous voyez de gros nuages noires s’accumuler dans un ciel menaçant, vous sortez logiquement votre parapluie. Eh ben un pouvoir qui a des intentions totalitaires est plus malin qu’un orage.

    • Géo dit :

      @RC
      En France, on est obligés d’avoir des idées parce qu’on n’a pas de pétrole.
      En Algérie, vous allez bientôt être obligés d’avoir des idées.
      .
      Nous pourrons même vous aider en vous renvoyant la force de travail que, par manque d’idées, vous avez laissé filer chez nous.
      .
      Je dis « par manque d’idées » parce que vous auriez pu importer des usines au lieu d’exporter votre main d’œuvre.
      .
      Mais il n’est jamais trop tard : de part et d’autre de la Méditerranée occidentale, tout le monde s’attend à des bouleversements.

      • Reality Checks dit :

        Encore un expert d’endroits ou il n’a jamais mis les pieds.
        Il faut dire que quand il s’agit d’avoir des idées préconçues sur autrui, les franchouillards sont champions du monde.

        Je vous conseillerais bien de faire un tour sur le site de la banque mondiale pour déconstruire vos préjugés imbéciles, mais j’ai bien peur que vous soyez bien incapable de faire autre chose que de vous regarder dans un miroir avec une mine auto satisfaite.

    • Reality Checks dit :

      @Tshok

      Je ne vous ferai pas l’injure de vous assimiler à un vulgaire pharisien, donc je vous prends au mot.

      AMHA il n’y a rien de déconcertant à espérer une longueur d’avance sur ses amis, ses alliés, ses ennemis, ses adversaires, sa propre plèbe, ou la plèbe adverse.

      La manufacture* du consentement n’est pas nouvelle, non plus.
      Et il ne s’agit ni de vous ni de moi, nous sommes bien peu de choses.

      Ce qui est nouveau, c’est une fenêtre d’opportunité que les politiciens de diverses obédiences et sous diverses latitudes prennent un malin plaisir à exploiter sans vergogne.

      Le dressage de la populace est redevenu à la mode, COVID aidant.

      “Never let a good crisis go to waste”, comme disait le vieil esprit retors d’outre manche.

      ^* horrible anglicisme mais que voulez vous c’est les limites de mon maigre vocabulaire francophone

      • tschok dit :

        @RC,

        Supposer qu’on peut dresser une populace, comme vous dite, revient à se placer en surplomb. A s’en distinguer tout en affirmant sa supériorité.

        C’est la conséquence logique du second postulat dont je vous parle. C’est le deuxième versant de l’erreur:
        – On commence par prêter une stratégie stupide à un pouvoir totalitaire qu’on se flatte d’avoir percer à jour
        – Et on termine en prenant les gens pour des cons

        Vous pouvez toujours me prendre pour un pharisien, un jésuite ou tout ce que vous voulez, mais je voudrais recentrer la discussion: la référence à Huxley m’a fait penser que le sujet était le totalitarisme (le contrôle des esprits).

        Or, vous ne me parlez pas vraiment de cela, mais d’autre chose: la démagogie, qui consiste à dire aux gens ce qu’ils veulent entendre, pour finalement leur faire accepter quelque chose qui n’est pas aussi conforme à leurs intérêts que ce qu’on leur a dit au départ. C’est la forme politique de l’escroquerie.

        On parle aussi de clientélisme comme de la forme politique de la chaine de Ponzi.

        C’est autre chose. Je distingue les deux, mais peut-être voulez vous les mélanger parce que vous estimez que c’est précisément cela la marque de l’époque actuelle?

        • Reality Checks dit :

          Mon cher Tschok,

          ‘Supposer qu’on peut dresser une populace, comme vous dite, revient à se placer en surplomb. A s’en distinguer tout en affirmant sa supériorité.’

          En effet, c’est exactement ce que font certains dirigeants politiques , qui déclarent:

          A propos du lumpenproletariat « Une gare, c’est un lieu où on croise les gens qui réussissent et ceux qui ne sont RIEN. »

          Aux gueux issus de la populace: « Vous n’allez pas me faire peur avec votre tee-shirt : la meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler. »

          A la veille d’une manifestation de la plèbe qui défend ses acquis sociaux, les « sans dents » sont qualifiés de « fainéants» et de «cyniques» .

          A un ministre: « vous n’êtes pas que le ministre des gens qui ont réussi dans la vie. Vous êtes aussi le ministre des salariés, des cadres, des ouvriers, des syndicalistes. »

          etc….

          Mon propos est simple: les politiciens , sous diverses latitudes, se servent du COVID pour introduire toujours plus d’atteintes aux libertés, et maintenant on nous parle ouvertement de contrôle de la pensée.

          Sur un plan technique, ce que décrit l’article n’a rien de nouveau, la NSA fait bien plus depuis bien longtemps.
          Ce qui est nouveau c’est que ce qui était auparavant caché, est revendiqué ouvertement, et ce n’est pas propre à la France.

          Qui aurait cru, il y a 5, 10 ou 20 ans que les sociétés privées, en collusion avec l’état profond, seraient en mesure de censurer un président des états unis en exercice choisi par la plèbe, ‘the deplorables’?

          Cette admission publique d’une volonté délibérée et décomplexée de controler la pensée est le signe d’un profond changement de culture politique.

          On en voit le signe un peut partout dans le monde.

          Dans les pays dits démocratiques on avait plus vu cela depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Dans la plupart des autres pays, cela restait discret depuis la chute du mur de Berlin.

          Les pratiques totalitaristes ne sont plus taboues, ni dissimulées.

          C’est nouveau.

          • Reality Checks dit :

            Correction: totalitaristes => totalitaires

          • Reality Checks dit :

            PS: Correction: totalitaristes => totalitaires

          • tschok dit :

            @RC,

            Je ne sais pas si je vous ai parlé d’un concept dont je suis le modeste inventeur: le totalitarisme non liberticide.

            C’est un totalitarisme qui renonce au contrôle des esprits car il n’y trouve qu’un faible intérêt et qui se focalise plutôt sur la maitrise des situations en cherchant à induire des comportements d’adhésion volontaire des gens à leur propre contrôle, leur propre surveillance, en leur offrant notamment des compensations de diverses natures.

            Peut-être que ce concept (dont je ne suis en réalité pas vraiment l’inventeur, puisqu’il est assez ancien) vous serait plus utile que le concept traditionnel, qui me semble dépassé.

            Sur la Covid, juste une remarque: il s’agit quand même d’une maladie contagieuse potentiellement mortelle et je me demande qui peut raisonnablement croire que sa propagation dans le corps social ne peut en rien affecter nos libertés.

            Il faut être très candide pour croire qu’une pandémie de cette nature n’aurait aucune conséquence politique, vous ne trouvez pas?

            Tenez, une anecdote : un fringant vieillard de 90 ans se rend à l’hôpital pour une visite de suivi à la suite d’une cancer qu’il a surmonté, mais il est contaminé par un membre du personnel médical et décède de la Covid en quelques jours, dans des conditions d’abandon assez stupéfiantes par ailleurs.

            Il faut être complètement fou pour penser que la liberté vaccinale telle que nous la concevons aujourd’hui, c’est-à-dire en termes assez absolus, survivra longtemps si de nombreuses personnes décèdent dans des conditions similaires à celles que je viens de décrire, car il y a ici un engagement évident de la responsabilité du personnel impliqué, et qui relève en toute simplicité de l’homicide involontaire et plus seulement de la mise en danger de la vie d’autrui.

            Je ne sais pas comment vous dire, mais il ne s’agit pas ici de totalitarisme: la pandémie nous contraint à poser des limites à certaines libertés et je ne vois pas comment nous pourront faire autrement que de prendre des mesures réellement coercitives si elle s’intensifie.

            Qu’est ce qu’on va expliquer aux enfants de notre fringant vieillard? Qu’on a joué à la roulette russe avec la vie de leur papounet chéri et que c’est le prix à payer pour conserver nos libertés?

            C’est un message qui aura extraordinairement de mal à passer auprès des ayants droits et ce n’est pas du totalitarisme que de le dire, mais un simple constat.

            Sur le reste, je suis assez d’accord avec vous, en fait, bien que les points d’entrée de ma propre réflexion ne soient pas situés exactement au mêmes endroits. Enfin bref.

  14. décompte dit :

    Ce serait pas mal aussi de lutter contre les fausses informations bienveillantes, du genre « on est les champions, dans la crise du coronavirus, personne n’a fait mieux que nous » …

    • tschok dit :

      @décompte,

      J’ai vu que vous utilisez pas mal des techniques des complotistes.

      Et j’ai été assez impressionné par votre commentaire sur Madelin. Ressortir 35 ans plus tard une boule puante, comme si elle datait de la veille, ça suppose une certaine organisation.

      On va essayer de rester dans le cadre de la discussion qui n’est pas la gestion de la crise du coronvirus par le gouvernement, mais les fausses nouvelles.

      Mais si vous voulez, on peut parler de la technique qui consiste à toujours faire évader un sujet de discussion vers un autre sujet de discussion, sans cesse, en rebondissant en permanence sur la conversation.

      Pour finalement la faire arriver dans un entonnoir.

  15. tschok dit :

    Les conversations deviennent un peu délirantes, en ce moment.

    Bon, ce qui est rassurant, c’est que les conversations délirantes impliquent toujours les mêmes locuteurs, qui ne forment qu’une minorité, certes active, mais minoritaire.

    Sinon, l’idée de cette technologie prédictive pour lutter contre les fausses informations est plutôt pas mal. C’est à l’évidence devenu une nécessité.

    D’ailleurs le contenu délirant des conversations qui ont lieu sur ce blog montre bien qu’une minorité agissant de façon désordonnée et chaotique, en fait, parvient à pourrir un fil de dial sans grande difficulté.

    Donc, on a intérêt à prévoir le phénomène et à plus vaste échelle que quelques fils de dial sous les posts d’un seul blog, c’est-à-dire à l’échelle d’Internet, où des groupes peuvent cette fois agir de façon concertée et très organisée, en suscitant des réactions délirantes de la part d’internautes qui, de leur côté, agissent de façon complètement bordélique et individuelle.

    Il me semble, mais ce n’est qu’une impression, que les électrons libres bordéliques et individuels ne sont en réalité qu’un lubrifiant à la propagation des fausses nouvelles. Pas un carburant ni, à proprement parler, des acteurs de la fabrication de la fausse nouvelle et de sa diffusion.

    Ils lubrifient le système par leur action spontanément chaotique en favorisant la propagation des fausses nouvelles, et ils doivent également avoir une fonction de bloqueur, en freinant la propagation des informations pertinentes.

    Mais c’est du chaos spontané, pas quelque chose de particulièrement calculé à l’avance, sauf l’impulsion initiale qui est la fausse nouvelle dont on veut favoriser la pénétration dans le corps social.

    Bon, je ne sais pas si c’est ça le schéma.

    Faudrait une contribution d’un spécialiste en système d’information pour nous éclairer un peu.

    Mais c’est quand même drôle: le fil de dial sous un post consacré à la désinformation tourne lui-même au délire, donc on a une expérience in vivo du truc qu’on veut décrire, en direct. D’un point de vue expérimental, c’est intéressant, je trouve.

  16. MAS 36 dit :

    Morbleu , si il en fallait la démonstration, elle est faite.

    • Plouc putatif dit :

      Les conversations semblent délirantes seulement à ceux qui n’arrivent pas à suivre.
      On les appelle des « illettrés fonctionnels ».

      • MAS 36 dit :

         » délirantes » tout est dit.

      • tschok dit :

        Les analphabètes fonctionnels, plus précisément.

        Les illettrés fonctionnels ne parviennent tout simplement pas à nous lire, alors que les analphabètes fonctionnels y parviennent, mais éprouvent des difficultés à décrypter le sens des mots et des phrases.

        On peut dire les choses autrement: l’illettré fonctionnel ne parvient pas à décrypter le signifiant (le mot). L’analphabète fonctionnel décrypte le signifiant, donc le mot, mais il éprouve des difficultés à le traduire en signifié (lui donner une signification) dans le contexte dont il est question.

        Cette façon de poser les choses se fonde sur la traditionnelle distinction en linguistique entre le signifiant (le mot) et le signifié (l’idée, le concept, le sens qu’on veut faire passer dans un contexte donné).

        Mais en fait Plouc, il faudrait plutôt se demander ce qu’est le sens du mot « délirant ».

        Ou autrement dit, qu’est-ce qu’un délire?

  17. Momo dit :

    La qualité des commentaires sur ce sujet est la démonstration évidente et déjà connue de l’importance de la mise en oeuvre toujours plus poussée d’un programme prioritaire pour lutter contre les fake news et l’into en générale.

    Il y a différents volets suivants les médias adressés et les cibles visées dans la population, le découpage est nécessaire en gardant une supervision globale cohérente.
    Et il faut beaucoup plus s’appuyer sur des jeunes à la tête bien faite qui pratiquent et comprennent plutôt que sur les theoriciens de la com qui sont dépassés avant même qu’ils aient ouverts la bouche.

  18. Momo dit :

    Intox, pas into ;0)

  19. aleksandar dit :

    Comme d’habitude, il manque le préalable : l’étude sur l’impact réel et durable sur une population de cette désinformation en matière de  » perception  » a long terme.
    D’autant plus vrai qu’elle a pour canal de diffusion les réseaux sociaux ou l’information est fluide et continue, un info ou intox chasse l’autre et ne se mémorise pas forcement dans la psyché du public.

    • Reality Checks dit :

      En même temps les GAFA ne sont pas des acteurs passifs….

      • aleksandar dit :

        Tout a fait d’accord
        Mais il reste la variable  » massification de l’information  »
        La fable de la compromission de Trump par les russes n’a pu prospérer que grâce a l’effet de masse des médias US sur un public de 130 millions d’habitant.

    • vrai_chasseur dit :

      @aleksandar
      On sait aujourd’hui modéliser le taux de viralité d’une information par type de sentiment éprouvé. De tous ces sentiments, l’indignation est le plus efficace :
      «L’indignation, l’indignation morale, est le sentiment qui obtient le plus d’engagement. Pour chaque mot d’indignation ajouté à un tweet, le taux de retweet augmente en moyenne de 17 % » (Tristan Harris, ex-ingénieur de Google, devant la commission du Sénat US)
      On sait aussi modéliser (en statistique uniquement) le nombre moyen de personnes qui vont passer à l’acte militant (passif, ou malveillant actif) suite à une indignation éprouvée : c’est environ 3%. Ce taux est double chez les personnes déjà « culturellement » engagées (religion pratiquante, militantisme écologique, activisme politique etc).
      Une série d’infox bien ciblées et sémantiquement optimisées pour la diffusion virale, peut donc lever ‘un ‘bataillon’ de personnes potentiellement nuisibles de l’intérieur à un état ou une institution.

  20. Nexterience dit :

    Le grand libéralisme individuel était possible car l’hégémonie américaine permettait une baisse des contraintes sociétales, en parfaite adéquation avec l’idéologie libérale et l’avènement de la singularité de l’individu des années 2000.
    Désormais, c’est le siècle des contraintes naturelles énormes et surtout de la voracité d’ une nouvelle guerre froide. Les Etats ont donc besoin de ressources matérielles et humaines maximales dans un rétrécissement des moyens.
    On assiste donc au retour de l’État, parfois au détriment de l’individu ou de l’entreprise : imposition mondiale inédite, restrictions sociétales efficientes en Chine, etc.
    Et une partie de nos concitoyens libertaires souffrent d’incompréhension ; des messages témoignent de détresses. Les plus égocentrés, trop enfants-rois pour accepter le moins pire, trop génies pour une fois avoir tord, sont prêts à tout révolutionner pour faire perdurer leur « tout pour ma gueule » , du défoulement sur réseaux jusqu’aux coups de bâton moins virtuels.
    Ils sont nombreux à couiner sur la décadence nationale alors qu’il ne s’agit que de la décadence d’eux mêmes. Dans le cas d’une mobilisation générale, (ce truc antilibertaire patriotique plus risqué qu’un vaccin) , je serais curieux de savoir combien prétexteraient que l’ennemi a raison pour ne pas risquer leurs fesses.
    On peut essayer de tout comprendre mais pas de tout autoriser.

  21. Plusdepognon dit :

    Actuellement, cela fait presque 20 ans qu’entre gens importants ont discours de l’oeuvre de l’auteur anglais Crouch, on y parle de post-democracy, une génération de costumés-cravatés prête à tout pour être au somet de la chaîne alimentaire et pour qui la séparation des pouvoirs est une plaisanterie pour sans-dents…
    https://echoradar.eu/2021/01/10/post-democratie-de-colin-crouch/

    Des auteurs français ce sont penchés dessus car les marottes du pouvoir ne sont pas nouvelles…
    https://www.cairn.info/revue-du-mauss-2005-2-page-121.htm

    Avec le modèle de dictature numérique chinoise qui excite et fait rêver tous les bergers du troupeau mondial, même occidentaux :
    https://www.lepoint.fr/monde/seuls-les-pays-autoritaires-peuvent-faire-de-la-planification-a-long-terme-10-07-2021-2434945_24.php

    La lecture préférée de notre élite éclairée sentant bon le rance et depuis longtemps :
    https://www.lemonde.fr/livres/article/2010/11/18/la-revolte-des-masses-de-jose-ortega-y-gasset_1441712_3260.html

  22. talmu dit :

    il faudrait regarder du coté de TelAviv et le figaro

  23. Ératosthène dit :

    Pseudo-réchauffement climatique et pseudo-épidémie.
    Il faut une catastrophe aux Pouvoirs et aux journaux. On ne sait plus lesquels de ces deux obéissent aux autres.
    Aussitôt qu’on ne parle plus de l’une, l’autre surgit.
    L’Occidental moyen est assomé d’infox, prend peur et se soumet.
    Dans quel but ?
    Pour faire avaler la catastrophe financière à venir ?