Les États-Unis pourraient renforcer leur coopération avec l’Allemagne dans le domaine du renseignement

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. EchoDelta dit :

    Cela ne ferait qu’entériner ce qui se passe déjà.
    Mais c’est le prélude à se doter de F35… ils y parviendront bien un jour. Mais que cette annonce arrive le lendemain de la signature du protocole sur le SCAF, donneur parallèle douteux quand même. Les deux affaires étaient en négociation croisée ?

    • Lothringer dit :

      Pas seulement au lendemain de la signature du protocole SCAF (pas encore voté par le Bundestag qui est en congé jusqu’aux élections), ….
      …mais également au lendemain du désengagement américain d’Afghanistan, qui leur coutait « un pognon de dingue ». Maintenant ils peuvent consacrer cet argent à autre chose.

      Et puis, comme l’objectif final reste éternel : que la France soit prise entre le marteau américain et l’enclume allemande pour obtenir son déclassement total et définitif. Il y en a marre de ces connards de Français qui ont le culot d’exister encore 2 siècles après les défaites napoléoniennes, alors que les USA sont les maîtres du monde et que l’Allemagne est un géant économique (rapporté à sa population).
      L’Allemagne a noyauté les institutions européennes au cours des 20 dernières années. L’Union européenne, fondée par les américains (et leurs espions européens à leur solde, comme Jean Monnet et le futur béatifié Robert Schuman) , étant le pendant civil-et-économique de l’alliance militaire OTAN. L’Allemagne a ouvertement annoncé qu’elle voulait être la « nation cadre » du pendant européen de l’OTAN.

      Donc je résume, l’Allemagne a pris le contrôle de l’UE, et veut le statut de « nation-cadre » (c’est à dire « leader ») de la branche européenne de l’OTAN. La boucle est bouclée.

      De toute façon, c’est couru d’avance, avec Micron 1er et le germanophile Le Maire qui ment comme il respire en se prétendant gaulliste, et vu le contenu du récent traité d’Aix-la-Chapelle, qui a pour objectif d’aider l’Allemagne à accéder au statut de membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU. La patriotisme n’est pas ce qui caractérise nos dirigeants actuels, bien au contraire, on en est dans sa négation absolue.

      • Momo dit :

        Le Maire gaulliste? On voit très bien ce qu’aurait fait De Gaulle de son pied droit avec le séant de Le Maire.
        Non, sérieusement, entre un tâcheron et un homme qui a fait l’histoire comment peut-on imaginer un lien quel qu’il soit.

        Sur le fond du message les services allemands qui ont bu le bouillon en Afga ont besoin effectivement d’être repris en main par des gens sérieux.

      • petitjean dit :

        c’est bien résumé !

        pour mémoire, implantées en Allemagne, les grandes antennes de la NSA sont depuis longtemps à l’écoute……des dirigeants européens !

      • LucienB dit :

        Parfait!!!

        • Hubert dit :

          Doucement sur la camomille.
          La France n’a plus d’argent pour financer de gros projets toute seule….

  2. lym dit :

    Il faudrait vraiment que les allemands ne soient pas rancuniers, après avoir vu jusqu’au téléphone d’Angela tapé par la NSA… et que les USA ne soient pas trop méfiants, vu la dépendance allemande au gaz russe et ce que cela implique d’ambiguïté dans leur relation.
    CdS et Japon, on ne les voit pas trop s’intégrer ensembles dans ce type de club très fermé du partage de renseignement et un seul des deux suffirait amplement, préférablement le Japon. L’Inde pose aussi la question de sa relation avec la Russie, en prime cette fois au plan défense: Il était d’ailleurs en début d’année plutôt question de sanction que de coopération: L’Aigle, non content de désormais se barrer à tire d’ailes en laissant armes et bagages aux barbus, semble donc un peu perdre le nord (voir la tête)!
    A part peut-être le Japon, je ne suis pas certain de voir ces intentions déboucher de mon vivant!

  3. Taratata dit :

    C’est beau ! Ça pleure à chaude larmes sur le partage des secrets industriels (Scaf et consort) pour ensuite les transmettre aux US.

  4. jaicruvoir dit :

    La France perd sa souveraineté à force de faire des partenariats avec les Allemands.

    • Green dit :

      vous devriez lire l’article avant de la commenter

    • José dit :

      C’est bien voulu par les élites francaises qui ont une névrose allemande!!!! C’était la même chose avec la création de l’EURO pour acter toute seule son suicide industriel !!! La France est trop complexée!!! Bientôt nous allons mutualiser nos éducations nationales, nos services de santé et services pubiques…et la France irait mieux!!!!

      • GA dit :

        José, peux-tu nous expliquer pourquoi l’Allemagne reste dans l’Europe et ne se bat pas contre l’Euro ? Tu appuieras tes arguments avec quelques liens issus de la presse allemande. Ensuite tu nous donneras ta vision de l’Allemagne du futur. Ich freue mich darauf !

    • LucienB dit :

      Le problème principal est que nous sommes gouvernés par des traîtres.

  5. Ah Ca ! dit :

    Pour se parer du terrorisme extérieur, il existe un service de renseignement très efficace et nul besoin de sophistication.

    Postes douaniers aux frontières et octroi de visa d’entré préalable.

    Pour le reste on se débrouille assez bien et pas besoin de machin truc coopération.

    Pour les boches, c’est une autre preuve de soumission et probablement aussi de rattrapage technologique.

    Du n’importe quoi concernant la France, du moins ce qu’il en reste.

    • Fred dit :

      Un poste de douane, ça se contourne : il suffit de faire cent mètres à pied.

    • lucnets dit :

      C’est étrange cette fascination pour les frontières physiques pour résoudre les « problèmes » de la France. Pour certains c’est comme un totem qu’il suffit d’invoquer je trouve cela très beau, limite religieux 🙂

      Il y a 340 000 frontaliers qui chaque jours passent les frontières pour aller bosser chez nos voisins, vous aller les gérer comment si la France met des visas (sous entendu nos voisins vont faire de même)? Les milliers de camions étrangers qui rentrent et sortent chaque jour la France? Les terroristes ont des moyens financiers important si ils veulent rentrer ils passeront. La plupart de ceux qui ont frappés sont français installés en France depuis longtemps voire né ici. Ce n’est pas en mettant tous nos moyens aux « frontières » que vous les arrêterez mais en investissant dans le renseignement intérieur et extérieur, en travaillant avec nos alliés. Bref il faut être intelligent et oui je sais que c’est moins vendeur que la « Frontière » avec des murs d’aciers , des barbelés, miradors, détecteurs infrarouge, mitrailleuses et des patrouilles militaires.

      • Piliph dit :

        Important et encore nécessaire rappel de l’origine des jihadistes en Europe : issus de l’immigration musulmane en Europe. Olivier Roy mentionne des chiffres et des exemples frappants de cette européisation de la radicalité religieuse, à travers sa thèse majeure : le terrorisme est moins le fruit de la radicalisation de l’Islam, que de l’islamisation de la radicalité. Oui, la radicalité est générale, et l’Islam est l’idéologie qui se prête la mieux à sa mise en forme « religieuse » (d’où l’importance des convertis parmi les auteurs d’attentats suicides). La radicalisation consiste en l’abandon des aspects culturels d’une religion, au profit de certains de ses aspects théoriques, en général en se concentrant sur les pratiques des « premiers pratiquant » (Mahomet et les 4 premiers imams, pour les salafistes, tout ce qui suit étant considéré comme dégénérescence). Le salafiste kamikaze (10% environ des salafistes) considère que la communauté des Musulmans est perdue, qu’elle est revenue aux temps de l’ignorance, d’avant la Révélation de Mahomet. La Communauté des Musulmans est décevante, elle ne s’est pas soulevée quand le « Pharaon » est assassiné (Sadate par exemple), elle se complait dans les « valeurs » matérialistes de l’Occident. Autant aller chercher son salut personnel dans le paradis d’après la mort, donc dans l’acte symbolique qui implique nécessairement sa mort – même quand la fuite ou la survie aurait été possible, cf les deux frères de l’attentat contre Charlie. C’est le suicide qui compte, pas l’acte qui l’accompagne. (je résume, mal, une partie de la thèse d’Olivier Roy. Je peux aller plus loin si ça en intéresse certains. Sinon, lire « Le Djihad et la mort », ou « L’islam mondialisé », voire « L’Europe est-elle chrétienne? » du même OR).

    • Hubert dit :

      C’est vrai que des douaniers empêcheront un 2nd Charlie, ils étaient français…..
      On se débrouille très bien c’est sur. (avec Charlie et le bataclan…..)

  6. lxm dit :

    Offrir aux américains d’espionner nos propres institutions, notre population, nos dirigeants, nos industriels..
    sans aucune contrepartie équivalente.

    Devinez à qui la NSA sous-traite ses données ? un pays qui ne fait pas partie des big five, Israël, d’où est sorti le dernier scandale en date avec son logiciel espion, l’année prochaine y’en aura un nouveau. Faut croire que ça amuse les gens du milieu, mais moi ça ne me fait pas rire du tout.

  7. chill dit :

    C’est une blague ?

    • Hanz dit :

      Non, maintenant la cia va partager avec le bnd les écoutes réalisés sur la chancelière…

  8. Sylvain dit :

    ^Mais qui va donc espionner l’Allemagne…. on se demande

    • Hubert dit :

      Pas besoin
      Les services secrets allemands ont, ces dernières années, espionné, pour le compte des Etats-Unis, des entreprises européennes – dont EADS –, mais aussi des responsables politiques et des hauts fonctionnaires européens, notamment français. L’information, révélée par le Spiegel Online, jeudi 23 avril, aurait été confirmée par de très proches collaborateurs de la chancelière Angela Merkel, notamment son bras droit, Peter Altmaier, devant quelques députés, en fin de journée.

  9. PK dit :

    Merde, NRJ va changer d’employeur !

  10. JC dit :

    Pour les américains convaincus que la France est appelée à disparaître, il est inutile de l’intégrer dans un tel système. Bien que parfois ils se plantent en matière de renseignement, ils font travailler leur « think tank ». La France ne sera qu’un supplétif un peu comme un garçon de café qui peut rapporter des ragots mais qui n’a aucun pouvoir sur la carte des boissons.

    • Siggudur dit :

      Je vous cite : ‘les américains convaincus que la France est appelée à disparaître’ : Sans vous désobliger, la France ce n’est plus grand chose aujourd’hui ! D’un empire colonial aussi étendu que celui de sa « Bristish majesty », ils ne représentent plus rien dans le monde ! Les English ont eu l’intelligence de lancer le « Common Wealth » qui leur assure toujours une influence considérable. Les Français de leur coté ont laissé tomber ; la chute des deux derniers fleuron de l’Indochine et de L’Algérie française étant les derniers sursauts du collapse de l’ EMPIRE COLONIAN FRANÇAIS. .. Au jour d’aujourd’hui, ils ne leur restent que quelques confettis dans le pacifique, en amérique du sud et dans l’océan indien ! Pire encore, la deuxième perte de repaire a surgit sur fond de fin de la guerre froide. La France qui était encore très influente chez ses voisins mitoyens dans les années 1960-80, n’a cessé de reculer partout ! Le Belgique, l’Italie et la Suisse ayant déjà pris leur indépendace stratégiques au profit de l’Oncle SAM et de son F-35 ! Aujourd’hui, il n’y a plus que l’Espagne et l’Allemagne qui ont encore des liens stratégiques avec Paris. Le cas Allemands est très emblématique. Coincés entre l’ami US et l’encombrant voisin qu’on apprécie plus trop, le bon aboutissement du projet SCAF/NGF sera un test majeur du devenir de cette relation ! Le vote du Bundestag sera à ne pas douter la réponse politique des parlementaires allemands à l’alliance stratégique avec la France ! Or on se souvient que les parlementaires ont émis les plus vives réserves sur le SCAF, considérant la part de la France trop importante. La nouvelle coalition de gauche qui s’annonce à Berlin sera aussi un facteur essentiel qui plonge l’avenir dans la plus grande incertitude ! Je vous le disait, la France ce n’est plus grand chosaujourd’hui. Ils ont même perdu deux places dans le classement des pays riches par PIB, en passant de la cinquième position à la septième. Dépassée par le Royaume-Uni et l’Inde ! Oui, vous avez bien lu. Voici le classement nominal du PIB 2020 ! !https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_GDP_(nominal)

      • Figaro dit :

        Effectivement , les données du FMI, de l’ONU et de la Banque mondiale démontrent la même tendance ! Il n’y a qu’en France qu’on en a jamais entedu parler ! L’opacité est souvent le signe que ça va mal !

  11. Plusdepognon dit :

    La rapidité de la débâcle de l’armée afghane a surpris les renseignements allemands qui en etaient rendus aux mêmes conclusions que les américains (les analyses françaises étaient jugées trop pessimistes) :
    https://www.europe1.fr/international/en-allemagne-la-crise-afghane-sinvite-dans-la-campagne-des-legislatives-4062308

    Il faut dire que depuis la seconde guerre mondiale, les allemands mangent dans la main des américains, il y a des raisons historiques datant de la guerre froide…
    https://www.ege.fr/infoguerre/2020/10/hauts-bas-de-culture-allemande-renseignement

    Ce n’est pas pour rien que pour valider « les armes de destruction massive de l’Irak », les américains ont compté sur le BND allemand, via une source dégotée par les bulgares : l’agent « Curveball ».
    https://www.lefigaro.fr/international/2011/02/16/01003-20110216ARTFIG00499-j-ai-tout-invente-pour-renverser-saddam-hussein.php

    https://youtu.be/O-uWCV7ZqrA

    Les allemands étaient déjà de la partie pour l’ex-Yougoslavie et pour le Kosovo, la douce et paisible Allemagne a joué un rôle important dans ces affaires…
    http://www.matthiaskuentzel.de/contents/le-role-de-lallemagne-federale-dans-la-preparation-de-la-guerre-du-kosovohttps://froggybottomblog.com/mourir-pour-sarajevo/

    De voir Joe Biden, président des États-Unis, ça remue quelques vieux souvenirs :
    http://www.academiedegeopolitiquedeparis.com/strategie-americaine-en-eurasie-et-consequences-de-la-guerre-du-kosovo/

    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/le-kosovo-sous-l-aile-protectrice-de-l-ami-americain_1987156.html

    Car les américains continuent à armer le Kosovo:
    https://www.forcesoperations.com/des-bastion-pour-les-unites-speciales-de-la-police-kosovare/

    Washington se régale avec Berlin, que ce soit pour l’Ukraine où la main sur la BiTD par l’OTAN est claire ou pour le démembrement future de la Bosnie-Herzégovine…
    https://www.euractiv.fr/section/avenir-de-l-ue/news/michel-silent-over-unofficial-document-mulling-border-changes-in-western-balkans/

    Dans ce dernier coup, il y a aussi des parisiens…

  12. Dknh dit :

    Dassault c’est retiré de la compétition canadienne à cause des « Five Eyes ».
    Que deviendra-t-il du SCAF et autres projets Franco-Allemand?
    Est-ce que ça hypothéquerait toutes chances de marché futur en Inde?

    • LucienB dit :

      Ne sois pas bête. L’Inde ne jouira jamais du niveau de confiance de l’Angleterre, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Canada. Ils sont tous anglophones. Et en plus, les Indiens ont toujours été indépendants. Concernant le Japon et l’Allemagne, je pense qu’ils peuvent en faire partie car tous deux ont une attitude extrêmement vassale envers les USA.

  13. vrai_chasseur dit :

    L’espoir des congressistes US est d’avoir 2 yeux de plus, l’Inde sur la Chine et l’Allemagne sur la Russie.
    Mais culturellement il faut du temps pour partager des renseignements.
    Ce sont souvent les impératifs du terrain qui dictent les partages d’informations sensibles, pas les politiques. France et USA partagent entre eux au Sahel plus qu’entre les Five Eyes.

  14. E-Faystos dit :

    Qu’ils aient cinq ou dix yeux ne changera pas la face du malheur du monde: les USA sont surtout friands d’informations technologiques et économiques. Les peuples sont plus bas, quelque part au fond de leurs priorités.
    .
    Il suffit de voir comme ils se plantent en boucle.

  15. Thierry dit :

    PARIS (Reuters) – La France partage avec les Etats-Unis “un flux intensif” d’informations depuis les attentats de novembre 2015, mais cette coopération “fructueuse” n’implique pas son intégration dans le cercle des “Five eyes”, fait-on valoir au ministère des Armées. (2017)
    source :
    https://www.reuters.com/article/france-renseignement-five-eyes-idFRKBN1EC29Q-OFRTP
    ——————————————————————————–

    le comité Lafayette n’était qu’un lien éphémère avec le Five eyes, sans doute terminé à cet instant et qui se limitait aux infos contre le terrorisme. la France n’a pas été associé durablement à cette logique là.

  16. Thierry dit :

    Un gadget amusant qui va bientôt arriver :

    https://korii.slate.fr/tech/technologie-armee-americaine-brevete-invente-machine-fermer-gueules-taire-silence-delai-discours-gene-ahad

    les farceurs vont se régaler et certains politiciens en perdront leur latin… du coup on va certainement moins les entendre en public !
    c’est assurément un cadeau du ciel pour les gilets jaunes face aux faux parleurs habituels (c;

  17. Vinz dit :

    « En 2015, celui-ci avait au centre d’une vive polémique pour avoir transmis des informations concernant des industriels européens de la défense à la National Security Agency [NSA] américaine. »

    J’ai pas tout compris sur l’objet précis de la polémique.
    Le coeur est le site d’écoute de Bad Aibling, qui a un statut un peu particulier : jusqu’au début des années 2000, elle était opérée directement par la NSA, intégrée à Echelon.
    Ensuite c’est le BND qui a récupéré la gestion et opération de cette base. Le BND devient alors une sorte de sous traitant des NSA sur ce site : la nsa lui file des méta données (e-mail, adresses ip, numéro de tel) ; charge aux opérateurs de la BND de trouver des infos.
    Sauf que dans les méta données données par la NSA, se trouvaient des identifiants de grosses boîtes européennes d’armements et autres secteurs stratégques, genre eads & Europcopter – censés être filtrés et blacklistés par le BND. Donc le BND a potentiellement espionné pour le compte d’une puissance étrangère, contre les intérêts de son propre pays – et ceux de l’UE…

    Au final on ne sait pas quel type d’info ils auraient transmis. Ca ressemble plus à une histoire de pieds nickelés.