La France et l’Indonésie ont signé un accord pour « densifier » leur coopération militaire

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. Max dit :

    Indonésie terre de corruption ! Ca va être un sacré micmac cette vente de Rafale ! Alors pour le reste ?

    Création d’une agence anti-corruption en 2003 : Commission pour l’éradication de la corruption (Indonésie)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_pour_l%27%C3%A9radication_de_la_corruption_(Indon%C3%A9sie)

    Mais à trop bien faire l’état se rebiffe…(La police avec).
    https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/pression-en-indonesie-les-enqueteurs-anticorruption-soumis-un-etrange-test-de

    • Protocole dit :

      Ayant des origines indonésiennes, des histoires de corruption là-bas j’en ai à la pelle. Des rues qui se transforment en champs de bataille entre la police et l’armée, une bagarre entre des militaires et des policiers, qui se solde par la mort d’un militaire et l’emprisonnement d’un policier puis son assassinat en prison (prise d’assaut de la prison avec des blindés). Puis des histoires personnelles qui aurait pu finir avec 1 an de prison si je payais pas le commandant de police. Malgré ce joyeux bordel, je suis quand même le premier à reconnaitre qu’il y a eu un gap dans les mentalités des jeunes policiers souhaitant lutter contre la corruption et les anciens. L’agence anti corruption a fait un travail titanesque et ce, malgré les ressources insuffisantes.
      Sinon, la lutte contre les radicaux islamistes ne peut se faire sans le contrôle des écoles coranique par le gouvernement et la fin d’un système néolibérale Suhartonesque. L’école publique gratuite, n’est fréquenté que par l’élite, les pauvres paient l’école de quartier avec des profs n’ayant pas le niveau 5ème ou l’école coranique quasi gratuite en fonction des écoles.

      • Antoine Ousmane An-Tian dit :

        Bonjour protocole, j’avoue être un peu perdu par votre commentaire…
        les écoles publiques GRATUITES ne sont fréquentées que par les élites quand les pauvres se contentent des écoles de quartiers PAYANTES ou coraniques, pas tout à fait gratuites???????????????????????????????????

        Quelque chose m’échappe, mais peut-être s’agit-il d’une coquille.

        Bien à vous

        • protocole dit :

          Les écoles publique pour la classe moyenne, les riches ont leurs écoles privés et les pauvres vont à l’école de quartier payante ou coranique qui peuvent être quasi gratuite selon les établissements.

          Bien à vous,

      • Aymard de Ledonner dit :

        On sent que vous connaissez le sujet. Vous avez des adresses d’écoles publiques gratuites en Indonésie?

        • protocole dit :

          J’en ai pas de tête, il y en a partout toutefois la sélection des écoliers se fait sur dossier.

    • Vitamine D dit :

      Vu Modi et Ssisi sont milliardaires, comment Widodo peut résister ?

  2. Zigomar 17 dit :

    Oui mais…La France signe régulièrement des accords militaires avec toute une palanquée de pays…
    Mais quid, à ce jour, de la vente et signature imminente de 36 Rafale pour Djakarta..?
    Comme disait un certain Charles avec toute la gouaille qui le caractérisait :  » Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ou les écoutent  » …au choix…

    • Fred dit :

      La phrase est une reprise d’Henri Queuille.

    • Carin dit :

      Zigomar 17
      D’un autre côté, c’est grâce à cette coopération avec l’Indonésie que 10 rafaleM, ont pu atterrir dans ce pays, car le Charles de Gaulle essuyait une tempête interdisant tout appontage….
      Et ça c’est que pour les avions… imaginez le nombre de bateaux qui peuvent accoster dans (plusieurs dizaines), des centaines d’îles qui constituent ce pays!

    • robin darbin dit :

      Il faut rendre à César ce qui appartient à César, la citation est du Cardinal de Retz est fut souvent empruntée peut être par un Queille ou par François « le florentin » et par mon DRH mais pas par Charles …. qui n’est quand même pas l’auteur de tous les bons mots de l’histoire.

  3. Raoul dit :

    Egypte, Qatar, Inde, Grèce, Croatie, Indonésie… SUISSE ? Cherchez l’intrus !
    C’est tellement évident !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Egypte, Qatar, Inde, Grèce, Croatie, Indonésie… SUISSE ? Cherchez l’intrus !
      C’est tellement évident ! » Vous, sur ce blog!

    • VENOM dit :

      en parlant du qatar .. il semblerait que la turquie et le qatar on signé un accord sur 5 ans , qui consiste à une protection commune , de ce fait des rafales qatarie seront basé en turquie …

      https://nemesishd.gr/news/rafale-monima-stin-toyrkia-to-katar-stelne/

      je crois que la vente à un pays islamiste tel que le quatar va se retourner contre nous et nos amis grecs …

      • Royal Marine dit :

        Sauf que le matériel c’est bien… Mais ce qui fait la différence ce sont les pilotes…
        Je n’ai aucun doute sur la qualité des pilotes grecs ou émirati. En revanche, pour celles des Qatari, comment dirais-je?

  4. Phil Carl dit :

    1. Les généraux indonésiens n’ont pas de scrupules à utiliser les matériels de guerre fournis par la France pour réprimer les populations civiles en Papouasie Occidentale et ainsi poursuivre le lent génocide de ce peuple.
    2. La France n’a pas de scrupules à commercer avec ces assassins, le premier d’entre eux étant le sinistre général Prabowo Subianto, tortionnaire et criminel en série, responsable de multiples atrocités à Timor, en Papouasie et lors des « émeutes » de Jakarta en 1998.
    3. Les Indonésiens aimeraient s’équiper en matériel de guerre très cher comme les Rafale et les Scorpène, mais comme ils n’ont pas les moyens de le payer, ils attendent des  » facilités de paiement  » qui au final risquent de coûter très cher au contribuable français.
    4. Il va de soi que la motivation des acheteurs indonésiens est fortement stimulée par les dessous de table associés à toute transaction d’armes. C’est la règle dans ce pays corrompu jusqu’à l’os. Le contribuable français risque d’être une fois de plus le dindon de la farce, lorsque les USA exigeront le paiement d’amendes pour marchés frauduleux.

    • Verdon dit :

      Merci
      La classe dominante de chaque pays abuse de ses dominés et souvent de concert avec une classe dominante étrangère

    • fgnico dit :

      ah oui parce que les US ont blancs comme neige /
      me faites pas ….

    • Trent dit :

      Blablablabla quel pays a des scrupules ?
      N’importe quoi … Les gentils USA eux, peuvent vendre à gogo … Les Russes n’en parlons pas.
      TOujours le même cirque de troll anti-France

    • Moi dit :

      Absolument aucun scrupule.
      Les rwandais ont prouve que même sans arme de haute technologie quand on veut se foutre dessus on y arrive aisément.

    • Green dit :

      La France est déjà coupable de crimes pour des avions qu’elle n’a pas encore vendu!

  5. hoopy dit :

    HS: Il y a des rumeurs de stationnement permanent de rafales Qatari en Turquie après les exercices. Si c’est le cas, c’est un problème pour nos alliés indiens et grecs et même pour nous même (en cas de conflit avec la Turquie et vis à vis des S400). Quelle réaction de la France vis à vis du Qatar ? Allons nous sanctionner le Qatar ?

    • jd666666 dit :

      Le Qatar est un pays souverain, et contrairement aux USA, la France ne conditionne pas la vente de matériel militaire à un contrôle et une validation de l’utilisation qui en est faite. Il n’y aura donc aucune sanction contre le Qatar…

    • jd666666 dit :

      Une fois les matériels militaires vendus et livrés, ils appartiennent à 100% au pays acheteur, qui l’utilise comme bon lui semble, même si ça peut faire grincer des dents dans certains cas…

      • VENOM dit :

        visiblement , à contrario de vos propos , il semblerait que la France a son mot à dire

        « Afin de permettre aux appareils qataris d’évoluer facilement dans l’espace aérien turc, ils seront dotés de permis et de numéros de vols diplomatiques. La principale interrogation porte sur le matériel qui sera déployé, en effet, au vu des risques d’espionnage, la QAF pourrait être obligée de demander aux nations fabricantes l’autorisation de déployer leurs appareils en Turquie et d’y autoriser l’emport de pilotes turcs en place arrière, comme l’accord le prévoit, ce qui risque de ne pas être au gout de la France (Mirage 2000, Rafale) et des Etats-Unis (F-15QA, C-17, C-130J-30)  »

        https://air-cosmos.com/article/des-dassault-rafale-en-turquie-25078

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Une fois les matériels militaires vendus et livrés, ils appartiennent à 100% au pays acheteur,  » Tout comme ceux qui ont fait l’acquisition du F-35 qui peuvent l’utiliser comme bon leur semble! Sans déconner!

  6. Plusdepognon dit :

    Le Rafale sert peut être de lièvre pour mieux négocier avec les USA sur le prix des avions américains…

    Les relations USA-Indonésie sont anciennes et bien ancrées, déjà du temps de la lutte contre le communisme :
    https://youtu.be/835UfWNsagE

    Et comme l’avait signalé@ ScopeWizard, le génocide des Papous se fait dans un silence assourdissant…
    https://youtu.be/65_1tmBHoUo

    Il faut dire qu’à partir d’un certain montant de $ en jeu, les crimes sont absous…

    • vrai_chasseur dit :

      @pdp
      le contrat Rafale est en fait signé au niveau CIF (Come Into Force) -> il a donc franchi un point de non retour, dans la mesure où il doit légalement être mis en exécution par les 2 parties.
      C’est la partie offset, les compensations industrielles locales, qui prend actuellement du temps. Elles sont obligatoires par la loi indonésienne sur les contrats d’armement. Dassault n’a pas de sous-traitance indonésienne et il lui faut donc en monter une en partant de zéro ce qui ne se fait pas en 48h.

      Les USA sont très présents c’est vrai.
      Le levier principal de la relation USA Indonésie est surtout lié à un accord de très longue date sur l’extraction du pétrole. L’Indonésie est le premier producteur d’extrême orient (au passage, pour dissiper les craintes, ce membre de l’OPEP a de quoi se payer des Rafale).
      Ce sont les majors pétrolières US (et aussi Shell) qui extraient l’or noir de Sumatra et Kalimantan et contribuent au PIB de ce pays (accord 60/40 en faveur de l’Indonésie, signé du temps de JF Kennedy dans les années 60). Mais ces permis d’exploitation ont des durées contractuelles finies et peuvent donc être réattribués en toute légalité en fin de contrat (Total est à l’affût…).
      Par ailleurs le conflit de basse intensité mais néfaste sur le plan humanitaire de la Papouasie Occidentale tire sa genèse de l’exploitation du cuivre et de l’or par une société US (Freeport) qui n’a laissé aucune retombée économique locale aux papous. La répression disproportionnée et inutilement féroce de l’armée indonésienne aux manifestations de mécontentement, le blocus informationnel total de la province qui s’en est suivi (aucun visa accordé aux étrangers, y compris journalistes et Croix-Rouge) a provoqué un durcissement très marqué du conflit de part et d’autre, au développement imprévisible.
      Les USA font profil bas sur la Papouasie. L’effet de levier US sur l’Indonésie est moins important qu’on pense.

      Du strict point de vue géo-politique en extrême orient, un point intéressant est d’observer comment ce pays qui a fini par devenir le plus grand pays musulman du monde par les relations marchandes maritimes de son histoire, résiste au wahhabisme avec son concept de « kejawen », la philosophie javanaise, au point de tenir tête à l’influence de l’Arabie Saoudite …

  7. Jean Denis dit :

    et certains sites soit disant spécialisés qui annonçaient la signature du contrat pour 36 avions… Ils sont où pour le démenti?

    • Carin dit :

      @Jean Dénis
      Quel que soit l’issue de ce contrat rafale avec l’Indonésie, ce que ce
      « Partenariat » recherche c’est l’utilisation d’installations dans ce coin du monde… le rafale français pouvant travailler avec de nombreux avions américains ou russes, sans passer par la L16 pour les russes.

    • Sahasrahla dit :

      Pourquoi faudrait-il démentir précisément ?

  8. Bob dit :

    Certains médias ont déjà annoncé la vente du Rafale aux indonésiens, avec cet accord stratégique, comme avec les salafistes-dijhadistes de la péninsule arabique, il est possible que la traite ait des alliés, donc il serait possible de faire de même avec les putschistes barbouzards du Mali. Mais, il faut croire que contrairement aux pétrodollars arabes et l’argent frais corrompus d’Indonésie ne gênent les narines sélectives des dirigeants français, laquais du complexe militaro-industriel.
    Quelques scorpènes et rafales en Indonésie ne serviront pas à grand chose contre l’armada du PCC, mais au sein de l’OTAN de l’Indo-Pacifique pourquoi pas mais je ne suis pas sûr que les indonésiens n’aient ni la volonté et le courage de se mesurer aux hans et au prince rouge. Les indonésiens ont l’habitude aussi d’acheter russe, on verra qui offrira le plus aux islamistes indonésiens.

  9. Degain dit :

    Indonésie, Qatar, Inde, Grèce… que des pays ou la corruption n’est pas un problème ! Tiens, tiens….et dans tout cela, on ne peut que s’interroger sur la qualité des financements ! Transférer les risques sur le contribuable Français en cas de non paiement arrange les banques et les industriels qui se payent sur la tête du citoyen qui ne se rend compte de rien ! C’est tout simplement inadmissible !

  10. Thaurac dit :

    J’aime la mention quasi obligatoire « des missions humanitaires » , un peu comme les produits de marque qui deviennent, éco responsable, équitable et autres conneries tout en sachant que c’est le même produit et que la marge ne change pas…